Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pape François compare l’avortement au recours à un "tueur à gages"

Dans son homélie prononcée lors de sa traditionnelle audience place Saint-Pierre, le pape argentin a dénoncé l’avortement « au nom de la sauvegarde d’autres droits ».

 

 

[...]

Pour le pape François, « la violence et le refus de la vie » viennent de « la peur ». Évoquant les enfants à naître avec un handicap, il a critiqué les conseils donnés aux parents d’interrompre la grossesse. « Un enfant malade est comme chaque nécessiteux de la terre, comme une personne âgée qui a besoin d’assistance, comme tant de pauvres qui ont du mal à joindre les deux bouts », a-t-il affirmé, en estimant qu’il s’agissait aussi d’un « don de Dieu capable de te sortir de l’égocentrisme ».

[...]

« Au siècle dernier, tout le monde était scandalisé par ce que faisaient les nazis pour veiller à la pureté de la race. Aujourd’hui nous faisons la même chose en gants blancs », avait-il déclaré. « Pourquoi ne voit-on plus de nains dans les rues ? Parce que le protocole de nombreux médecins dit : il va naître avec une anomalie, on s’en débarrasse », avait-il ajouté.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

Refuser le progressisme mortifère des sociétés occidentales
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Statistiquement environ 50 millions de petites âmes innocentes massacrées dans le monde annuellement, rien que pour notre pays 250 000... il n’existe pas pire génocide ! Sur cet essentiel, le pape François tiens son rang.
    Un rescapé.

     

    • Les âmes ne sont pas massacrées car elles sont éternelles.Seuls les corps sont détruits !


    • On peut parfaitement parler de la mort de l’âme lorsque l’âme en question va en Enfer, ce qui est le cas de ces bébés avortées. Ils vont en Enfer, dans une partie de l’Enfer où il n’y a pas de feux. On appelle cet endroit les Limbes.

      Je vous rappelle que sans le Baptême d’eau personne ne peut être sauvé. Et ces bébés sont assasinés avant de l’avoir reçu.

      Voilà l’ignominie de ce crime, il prive ces petites âmes de Dieu et du Paradis.

      Le Monastère de la Très Sainte Famille a fait une vidéo sur le sujet. Je vous invite à la visionner.


    • Jonathan,
      Les limbes oui, que l’on appelle aussi les enfers. Dans ce cas l’âme serait comme léthargique, n’ayant ni la jouissance de Dieu, ni conscience de cette privation contrairement aux âmes qui sont en enfer. Mais, il me semble que ceci n’est pas un dogme... c’est pourquoi, il faut espérer et prier, si elles y sont, qu’au jour du jugement dernier, Dieu leur accordera la béatitude éternelle. Il est juste mais aussi, bon. Aussi, excusez moi de tatilloner mais il existe également le baptême de sang et de désir. Cdt


    • Permettez-moi de vous corriger.

      1. Le Baptême d’eau est absolument nécessaire pour le salut, c’est un dogme. Les "baptêmes de désir et de sang" sont des hérésies. Pour vous en convaincre, je vous invite à lire le livre du Fr. Peter Dimond que vous trouverez gratuitement sur le site du Monastère en question.

      2. Puisque le Baptême d’eau est nécessaire au salut, un enfant avorté, qui n’a évidemment pas reçu ce Baptême, ne peut pas être sauvé. Dieu sait quel genre de vie cette âme aurait vécue si elle n’avait pas été assasinée. Le fait que cette âme soit aux Limbes n’est donc pas injuste. S’il vous plaît, visionnez la vidéo du Monastère qui traite de toutes ces choses.

      3. Dieu ne se contredit pas. Si Dieu affirme que le Baptême est nécessaire, ce qu’il a en effet affirmé, alors c’est comme ça et pas autrement. Et rien ne peut légitimement contredire cette vérité.


    • Jonathan,
      Peter Dimond le feeneyiste... Le feeneyisme est une secte. Si je ne dis pas de bêtise, le Pape Pie XII aurait approuvé et confirmé l’excommunication du prêtre Léonard Fenney et ordonné que ce décret du Saint Office soit rendu public. Aussi, je vous invite à mon tour à vous renseigner davantage sur ce prêtre Feeney, à prendre connaissance de l’encyclique "Mystici Corporis" du Pape Pie XII, et de ce que les docteurs de l’Eglise disent des baptêmes de sang et de désir. Sans animosité, êtes vous nouveau converti ? Que Dieu vous garde, vous semblez avoir le coeur tournez vers lui. Cdt


    • Ecoutez, je connais très bien cette affaire. Mais vous visiblement pas, à moins que vous soyez de mauvaise volonté.

      Ces deux objections que vous mentionnez ne rejettent aucunement le dogme Hors de l’Eglise pas de salut. Ces deux objections sont traitées en détails sur le site du Monastère.

      Non, je ne suis pas un nouveau converti à la foi catholique traditionnelle sédévacantiste.

      Juste une question, pensez-vous que les musulmans peuvent être sauvé sans conversion à la foi catholique traditionnelle ? Ceci serait bien évidemment une hérésie.


    • Les feeneyistes ne comprennent pas que ce n’est pas l’eau dans sa composition chimique qui nous sauve, malgré ses vertes salvafiques, mais la grâce de Dieu qui opère par ce rite. Le Pape Pie XII, lors de son magistère, infailliblement donc, a condamné le feeneyisme Jonathan. Que vous faut il de plus, vous qui êtes catholique ? Sa sainteté le Pape Pie XII, selon vous, s’est elle trompé en matière de foi ? Dans ce cas, vous pourriez vous déclarer appartenant au Christ ou je ne sais quoi mais sûrement pas catholique. Sur ce, bonne continuation à vous


    • Le pape Pie XII n’a jamais condamné le P. Feeney pour avoir proclamé le dogme Hors de l’Eglise pas de salut tel que l’Eglise l’a toujours enseigné. Vous ne savez pas de quoi vous parlez.

      Renseignez-vous sur cette affaire et soyez de bonne volonté, c’est ce que je vous souhaite.


  • Il souffle le chaud et le froid.
    Je parie que sa prochaine intervention c’est sur l’accueil obligatoire des migrants


  • C’est logique, le pape s’accorde maintenant avec le tout nouveau et récent modus operandi de l’agenda sioniste .
    [ le national-sionisme ! ]
    _

     

    • @ fajs

      C’est exactement ça.

      Un jour il est pro-migrants, le lendemain il est anti-avortements, le sur-lendemain, il sera pour l’égalité "enfant-adulte" et les moutons applaudiront toujours l’infaillibilité du pape. Ça me fait penser à une chanson de Gérard Lenorman : "La ballade des gens heureux"


  • Je suis souvent en désaccord avec le pape actuel qui se conforme trop facilement aux desiderata des mondialistes, mais là, chapeau ! Il remonte dans mon estime...

     

    • #2059632

      Absolument pas. Il encourage la dégradation de l’humanité en permettant aux dégénérés de se reproduire. Comme s’il n’y en avait déjà pas assez . . .

      C’est le plan : dégrader l’humanité pour qu’elle soit plus facile à dominer et qu’elle soit dotée d’une vie courte.

      S’il avait voulu vraiment combattre l’avortement, il n’aurait pas pris en exemple le cas d’enfants malades, mais celui d’enfants "normaux".

      Là, il encourage le pourrissement. C’est différent. La nuance est importante.

      Ça nous regarde, en tant que nation, et cela ne le regarde absolument pas, car ça n’est pas lui qui en supportera les conséquences, c’est nous, via l’impôt, les aménagements, et au quotidien.

      Il n’a rien à nous dire ce type. C’est un Argentin. Qu’il s’occupe de l’Argentine. Ce type est un dégénérateur.


    • Il regrette qu’il n’y ait plus assez de nains dans les rues ! Voilà son projet en marche ! Guignol !


  • Quand ce satané système arretera de nous piquer nos femmes pour leur parler carrière,economie,estéthique,ligne... ce sera bien.

    Si on ne fait pas des enfants jeune, on ne les fait jamais, ou alors qu’un seul.
    C’est pire que la politique de l’enfant unique ce qu’il se joue, on a même plus le droit d’en avoir un.

    Il n’y a plus que les gens sans éducation et les immigrés (ce qui revient au même) qui on droit à la procréation normale.

     

    • @JamaisVu
      N’incriminons pas les autres de nos fautes, il ne tient qu’à nous de faire plusieurs enfants en inversant la mentalité de nos femmes vers la normale, ce pourquoi elles sont faites, faire des bébés. Les immigrés ou les autres ne vous empêchent en rien.


  • Chair à travail...
    Chair à canon...
    Chair à médicamenter...
    Chair à exploiter...
    Chair à avorter...
    L’homme devenu chose à l’ère du spectacle de la marchandise totale n’est plus que pure réification...Il est res

    , simple épave circulatoire de la domination absolue...


  • Tiens, il se réveille celui-là ???


  • Deux explications : soit le pape commence à trainer la patte et libère sa conscience. Soit il a entendu les critiques sur sa politique mondialiste trop rapidement menée et apaise les croyants.
    1e conséquence : il glisse malencontreusement en sortant de sa piscine.
    2e conséquence : Il est recadré et reconnait la GPA et la pédophilie.

     

  • Là le Pape est dans son élément. Il a 100% des droits pour parler haut et fort et donner sa position. C’est la première fois que je le trouve parfait.
    C’est ce qu’il fallait dire. Trop d’atermoiements et de tours autour du pot, avaient laissé croire à beaucoup que l’Eglise admettait (sans l’avouer), l’avortement comme un mal nécessaire. Rien n’est plus faux.


  • J’ai comme l’impression que le pape est à côté de la plaque. Le problème majeur de l’avortement aujourd’hui ne concerne pas les interruptions de grossesses pour raisons médicales (enfant à naître gravement handicapé...), mais les avortements dit de confort ! C’est à dire concernant des connasses qui se font avorter parce que "ce n’est pas le bon moment...", "Je ne peux pas mettre maintenant en péril ma carrière...", "parce que c’était juste une aventure d’une nuit sans lendemain et que mon corps m’appartient..." Le drame c’est que l’avortement ne concerne pas seulement des cas où l’enfant à venir serait atteint d’une grave pathologie, ou que la mère mettrait en péril sa propre vie en raison de complications possibles d’une grossesse menée à son terme...ou que l’enfant serait issu d’un viol sordide...mais des cas où l’enfant à venir est simplement vécu comme un inconfort, une gêne que l’on souhaite se débarrasser sans plus d’état d’âme que l’on se débarrasserait d’une mouche agaçante qui nous vrombrit dans les oreilles...

     

  • Bien dit ! pour une fois ...


  • Après c’est pas certain que ça ait un sens d’écouter un mec qui n’a pas de femme parler d’avortement, il s’est d’une certaine façon "débarassé" du "problème" des enfants lui aussi. Sans même poser la question de comment il soulage ses tensions... ni même soulever le fait que les régulateurs historiques de la surpopulation ont été la famine, la pandémie et la guerre.

    Même s’il est clair que ce n’est pas l’occident qui génère la surpopulation aujourd’hui. Mais là encore, pourquoi l’Afrique, pourquoi des états multi-ethnique avec le one man = one vote qui pousse les ethnies à faire une guerre de population interne et donc mondiale.

    Bref, les réponses simples des gens de pouvoir friqués qui prennent leurs ordres auprès de la banque on s’en fou un peu quand on a un cerveau non ?
    Ce retour en grâce du catholicisme qui a bafoué le christianisme en long en large et en travers me semble surréaliste : c’est une institution de pouvoir politique, pas une religion au sens noble du terme. La question se pose de savoir pourquoi l’ancien testament est dans la bible...

     

  • C’est amusant de voir les commentaires étonnés. Le pape et l’Eglise n’ont jamais dit l’inverse dans ce domaine. Vatican II ou non. Et elle est d’ailleurs bien seule dans ce combat... Il l’a déjà dit de nombreuses fois, plusieurs fois par an.
    Meme chose avec les LGBT, même chose avec les massacres de chrétiens un peu partout dans le monde... Le pape s’exprime plusieurs fois par semaines ;
    Plus d’1/2 heure le mercredi, lors des homélies à St Marthe et ailleurs, lors des Angelus...etc
    Ce sont les médias qui mettent en lumière ce que dit le pape, quand ça leur chante.
    Et en l’occurence, il s’agit de diffuser 30 seondes d’un discours pour bien mettre dans la tête des gens que "l’Eglise est rétrograde" "elle n’aime pas les femmes" et bien sur de dire à longueur d’infos que les prêtres sont pédos, histoire de bien salir l’Eglise, et de faire taire et ridiculiser ceux qui voudraient la défendre.

    Et on peut voir que malheureusement même ici, beaucoup ne sont au courant de l’actualité de l’Eglise qu’à travers ces merdias.

    Combien savent que des catholiques se sont fait massacrer au Nicaragua cet été, que des attaques armées dans des églises ont eu lieu ?
    Pas grand monde...


  • Rien d’étonnant. Le Pape a toujours maintenu cette position : l’avortement est un péché extrêmement grave. Jamais cette position du Pape n’a changé, encore fallait-il le comprendre. En revanche, des faux ecclésiastiques subordonnés ont tenté une fronde antidogmatique dans les rangs du Vatican. Toute cette génération de 68, bonne pour les poubelles de l’Histoire de l’Humanité, a tenté de subvertir l’Eglise, sans jamais vraiment y parvenir, évidemment.
    Il est bien évident que si le Pape prend l’exemple de l’enfant handicapé, a fortiori il déplore encore davantage celui où il est bien portant.
    En fait, le Pape n’a rien cédé sur l’essentiel de la doctrine. Il est un peu comme Trump : lâcher du leste sur le superflu pour garder le noyau dur.
    Le catholicisme est le point de vue de Dieu. Il se fiche des nations, des frontières, etc. Tout ce qui importe est le salut des âmes.

    L’avortement est la négation du don de vie que Dieu fait à l’enfant ; les parents n’ont strictement aucun droit d’interjeter un refus au don de Dieu. Ce ne sont pas eux qui décident. Croire que si est déjà un cirme de lèse-majesté.
    L’avortement n’est ni plus ni moins qu’un droit de vie et de mort sur la personne.
    L’avortement est le nom donné au crime de masse le plus lâche. C’est une abomination.

    Le Créateur est avec les défenseurs de la Vie. Malheur aux autres.

     

    • HP, merci tout est dit. J’ajouterai :
      Le droit des femmes à disposer de leur corps n’existe que dans les cervelles tordues des féministes. Il n’existe pas plus que le droit des hommes à disposer de leur corps. Le corps appartient à Dieu et l’Homme n’en est que locataire. Un locataire n’a aucun droit de détruire son « logement ». Au contraire, il a le devoir de le maintenir en aussi bon état que possible.
      De plus pour les femmes, l’embryon n’a rien à voir avec leurs « corps » puisque c’est le corps d’un AUTRE être humain. Pas une seule cellule de l’embryon n’a le même ADN que celui de sa mère. Il s’agit d’un être entièrement différent, même s’il possède des liens de parenté avec son père et sa mère.
      Enfin s’il existait un droit des femmes à disposer du corps de l’embryon, il serait donc subordonné au droit égal des hommes (les pères) de refuser à la femme la « disposition du corps » de l’embryon. Il ne peut y avoir de droit inégalitaire entre l’homme et la femme. Un veto du père à l’avortement ne peut donc qu’être définitif et clore toute possibilité d’avorter.
      En résumé l’embryon est protégé par une triple interdiction :
      1— les femmes n’ont pas le moindre droit à porter atteinte à leur corps à elles (manque de soins, drogues, automutilations, suicides, etc.).
      2— les femmes n’ont pas le moindre droit à porter atteinte au corps des AUTRES, et l’embryon est évidemment quelqu’un d’autre, qui de plus est physiquement entièrement dépendant de sa mère, et ceci indépendamment de sa volonté à lui. L’embryon est donc placé sous la protection physique et sous la responsabilité morale de la femme.
      3—les femmes n’ont de toutes façosn que la moitié des droits (quels qu’ils soient) sur l’embryon, lequel a toujours forcément un père qui détient la totalité de l’autre moitié des droits. Ni pour l’un, ni pour l’autre, ce droit n’inclut l’euthanasie.
      Donc « le droit des femmes à disposer de leur corps », est une périphrase-slogan idiote, mortifère, taillée sur mesure pour dégénérée, tentant de valider un triple mensonge. L’unique but : conférer « le permis d’assassiner autrui », comme pour James BOND 007. C’est une des formes du « droit du plus fort », mais avec la dose maximale possible d’injustice, car il n’existe pas de force plus disproportionnée entre l’assassin et sa victime, ni de plus grande inégalité entre les niveaux d’innocence des deux parties : femme et enfant.
      Il N’y a PAS de droit des femmes à disposer de leur corps.


  • Ce n’est pas parce que François illusionne ses brebis en disant quelques vérités disséminées çà et là que ce loup déguisé en agneau n’est pas un agent du mondialisme. Les vrais ne se trompent pas sur ses réelles intentions de damner les âmes. Nous ne sommes pas dupes.


  • #2059637

    Quelqu’un qui se conçoit comme un être humain n’avorte jamais.

     

    • Il ne faut jamais dire jamais paraît-il.
      C’est pas facile d’avorter. Encore moins d’élever le petit dans une misère , encore moins si le couple n’est pas solide.
      Il arrive à tout le monde de faire des erreurs. L’essentiel est de pas refaire la même deux fois.
      Un peu d’empathie c’est humain aussi.


  • Un des actes seulement dans les sociétés développer , ou la vie n"a plus de sens pour beaucoup de gens .Société de consommation ou l’on perd la raison , ou il y a que des droits avant tout, mais surtout pas de devoir , les deux acteurs sont responsables’ homme comme la femme , hélas beaucoup hommes ne le sont plus .


  • Cet anti pape, agent sioniste et agent américain anti chretien, doit être déposé. Nous sommes nombreux à ne plus le reconnaître que comme un imposteur.


  • C’est une bonne chose que les handicapés sévères ne puissent pas voir le jour. La Nature prévoit leur mort peu de temps après la naissance.
    La famille d’un handicapé sévère, la plupart du temps maintenu en vie à grands frais, morfle gravement. Parents, frères et soeurs, et toute la société qui met la main à la poche, tout tourne autour du handicap de ce malheureux. Certains de ces handicapés ont même fait des procès au médecin pour les avoir laissé naître ! Pour que survive un handicapé, souffrent et cessent de se développer une ou deux ou trois, quatre personnes. Parfois même toute la société s’arrête et régresse, sous le fardeau des handicapés.
    Quant au fruit d’un viol, quelle femme l’accepterait ? L’enfant c’est le fruit de l’amour. Elle peut vivre l’accouchement comme un second viol et ne jamais pouvoir aimer un enfant de criminel, qui ressemblera au père, au moins physiquement. Il est vrai que l’enfant peut être adopté, et ça se discute.
    N’oublions pas qu’il y a 6 milliards d’êtres humains sur une planète non extensible. La population a tendance à dégénérer partout : QI en baisse, musculature affaiblie, taille réduite, formes replètes, pas de proportions grecques, natalité incontrôlée, moindre souffle, moindres espérances. Chacun vit ou vivote comme il peut, et non comme il veut.
    Le vrai scandale, c’est empêcher de naître des enfants beaux, intelligents et sains, par l’imposition de conditions décourageantes : pas d’argent donc d’espace pour qu’ils puissent se développer tels que Dieu les a prévus.
    Tout enfant devrait pouvoir passer ses premières années dans une maisonnette ou un appartement avec jardin, par exemple, élevé par un père et une mère dont le mariage et le divorce devraient redevenir de grandes affaires à préparer en commun. L’être humain n’a pas été conçu pour évoluer pratiquement seul dans un désert surpeuplé.
    La vie c’est l’espace et tout le ciel, aussi. Qui veut naître pour vivre en fauteuil roulant ou en institution spécialisée ?


  • Pour être crédible le Pape doit taper fort : l’excommunication !!!
    Comme le Faisait le France au temps de sa grandeur : un ticket simple aux Amériques pour toute la racaille !


  • Ce type n’est pas croyant ; sinon il aurait parlé aux âmes de ses ouailles en les incitant à s’unir au sexe opposé et à donner la vie. Au lieu de cela, il s’adresse à eux comme à des consommateurs, dans l’idée de faire le buzz...
    Frédéric Delavier, dans une récente vidéo, était cent fois plus convaincant et sincère.


  • HP a écrit : "En fait, le Pape n’a rien cédé sur l’essentiel de la doctrine. Il est un peu comme Trump : lâcher du leste sur le superflu pour garder le noyau dur."

    Faux ! Bergoglio a protégé l’ex-cardinal McCarrick qui s’est rendu coupable d’actes homosexuels envers des séminaristes et des jeunes prêtres. Il a également protégé d’autres ecclésiastiques homosexuels ou pédomanes. Sur le site reinformation.tv vous pourrez lire plusieurs articles qui vous feront prendre conscience du fait que Bergoglio n’est pas un pape catholique.


  • Une fois de plus, on va avoir droit à une déferlance de commentaires masculins qui ne se sentent concernés que dans les dires mais jamais dans les faits.

    Pour suivre régulièrement les commentaires de ce site, si il y a un sujet pour lequel la population masculine de ce site est hypocrite, c’est bien celui touchant de près ou de loin (mais surtout de pres) les femmes.

    Avortement de confort ? Il faut etre un homme et n’avoir jamais eu à avorter pour avoir la bassesse de parler de "confort". Qu il est confortable de se faire curer l’utérus ou de souffrir le martyre lors de l’expulsion.

    Un truc m’échappe, vous pleurez sur la femme honnete soi-disant disparue qui se "donnerait" a tout va, tout en vous plaignant de la difficulté "d’avoir" une femme et pronez l’acces facile a la baise (cf le sujet sur la prostitution)

    Et concretement, je vois, de ma vie de jeune femme, , combien il est compliqué de vous responsabiliser sur la contraception, le rythme de nos cycles. Combien il ne faut pas toucher a votre petit confort.
    Meme si notre santé physique et mentale doit en payer les consequences.

    Signé : Une femme qui, en relation depuis 3 ans avec un homme, s’est retrouvé enceinte suite au retrait du préservatif en douce du conjoint. Et qui a avorté sous contrainte morale car le papa n’etait (je cite) pas pres et n’en voulait clairement pas.

    Messieurs, quand vous realiserez dans les actes que "coit=possibilité d’enfant" et prendrez vos responsabilites, alors la vous pourrez emettre un jugement sur l’avortement.

     

    • En dernier ressort il ne vous a pas mis le couteau sous la gorge pour avorter... L’avortement reste un crime.
      Et sinon, commencez par choisir mieux votre homme. Prenez un catholique sincère.


    • À Sophie.
      Je viens de lire votre témoignage qui m’a beaucoup émue. J’espère que vous avez quitté cet homme égoïste et sournois qui vous a poussé à avorter. Je ne suis plus en âge de procréer mais j’ai souvenir de plusieurs femmes de mon entourage qui ont avorté et à chaque fois, ce sont les hommes qu’elles ont épousé ou leurs compagnons qui ont refusé la paternité. Dans tous les cas que j’ai connu, cela s’est terminé par une rupture et un divorce. L’avortement c’est un acte commis forcément par les femmes mais sous la pression des hommes. Et les femmes qui ont vécu cette expérience demeurent traumatisées même si elles en parlent pas ou avec détachement ou en se trouvant des excuses, le sentiment de culpabilité est omniprésent.
      Je vous souhaite Sophie de rencontrer un "bon homme" et de vivre les grandes joies de la maternité.


    • Les catholiques sincères ne retirent pas leur capote en douce pour la simple raison qu’ils n’en utilisent pas !


    • Votre commentaire Sophie m’a émue. J’ai connu une jeune femme que son compagnon a poussée à avorter et qui en a beaucoup souffert. Je ne crois pas que la chose soit rare. Je pense en effet que de nombreux hommes ,qui se veulent viriles cependant, sont des trouillards irresponsables, qui refusent l’engagement et les responsabilités qui sont liées à la paternité. Je précise que je n’ai rien contre les hommes en général, au contraire et je suis mariée depuis de nombreuses années à un homme très différent de ceux que je décris là. Je vous souhaite de tout coeur de vous détacher de cet égoïste et de rencontrer un homme qui saura vous rendre heureuse.


    • Je ne connais ni votre âge, ni votre vie mais, vous êtes apparement une jeune femme, plus une enfant, alors si ce n’est pour une question de confort, pourquoi recourir à l’ivg ?


    • Tu avais le dernier mot cher Sophie, n’inverses pas les rôles...

      Signé : Un homme qui aime sa femme


  • En fait le pape ne fait qu’appliquer l’enseignement du Christ à savoir que les derniers sont les premiers. Le dernier ultime, l’ultra faiblesse, c’est l’embryon, c’est pourquoi c’est le premier ultime, à sauver quelqu’en soient les conséquences. Après lui viennent la femme, le juif, le non-occidentel (immigré, migrant), le LGBT, etc. tous perçus en régime christique comme des opprimés, des "derniers", qui sont donc premiers en droit christique : c’est ça la source de la folie morale qui a le pouvoir en occident et qui envoit Soral tous les mois au tribunal.


  • Ca fait une sacrée armée de tueurs à gages ! Le pape pose indirectement la question de l’organisation mafieuse pas catholique qui est derrière eux.


  • Il n’y a pas qu’ un seul mondialiste.
    Là le p.f. Parle pour ceux qui voudraient un holocauste dans 15 ans


  • L’avortement est une abomination, bien évidemment.

    Mais l’homosexualité l’est aussi, contrairement à ce que cet antipape diabolique affirme.

    Veuillez vous référer aux travaux importants du Monastère de la Très Sainte Famille pour comprendre ce qui est arrivé à l’Eglise catholique après Vatican II.

    La foi catholique traditionnelle est absolument nécessaire pour être sauvé.


  • Le Pape dégaine les gags plus vite que son ombre.

     

    • Ce soit disant pape ne l’est tout simplement puisqu’il n’est pas évêque et n’a pas été ordonné par le rite tradionnel catholique.c’est un monsieur comme vous et moi, qui répète ce que les mondialistes lui disent.
      Bergoglio est une imposture qui n’est pas même évoquée dans les prophéties de Saint Malachie !


  • Vaste supercherie par un prétendue vicaire de Dieu dont le mythe de l’avortement avec les bases d’une doctrine à bout de souffle divin , basée sur des élément de langage d’un amour utopique d’un certain Jésus politisé.

    L’avortement ici n’est qu’un prétexte de subversion de l’esprit sur des brebis aux cœurs de loup égarés ; à l’image d’outils comme le racisme , l’immigration ou encore l’antisémitisme récupéré par les génocidaire israéliens .

    Au 15 eme siècle le Vatican a était à l’origine de la liquidation des amérindiens et la spoliation de leur terres .

    Notre pape autoproclamé s pose en tant qu’ ardent défenseur de la Vie en générale et du mensonge en particulier .

    Une question me vient à l’esprit , que fait alors cette structure représentante sur terre de la justice Divine et de la vérité pour empêcher la prolifération de multitudes bombes nucléaires et leur élimination ?

    Je vous le dit en vérité que l’effondrement de cette structure commencera dès aujourd’hui et nous verrons alors la profondeur et l’étendue de leur pseudo-Foi !

     

    • Honnêtement je n’aime pas ce pape ni vatican 2 mais les amérindiens sont mort a 80% a cause des maladies ne chargez pas le mulet merci


    • Eh, le roquet anticlérical :

      - c’est l’Eglise qui a mis fin à l’esclavage en Amérique du Sud contre l’avis des colons espagnoles
      - c’est elle qui la première s’est élevée contre les massacre des indiens par les protestants du May flower
      - c’est elle qui a demandé en France au clergé de prendre en charge sur les deniers du culte, la scolarisation des démunis dès...louis IX !

      Ces actes étaient contraires aux intérêts "terrestres" de l’Institution ( à leurs intérêts temporels) qu’ ils ont fait passer après leurs devoirs sacerdotaux en vertu de leur Fidélité aux "dons du Saint Esprit" dont vous trouverez la nomenclature et l’explication dans l’indépassable "Traité du Saint Esprit" de Gaume que je vous recommande.

      En attendant, arrêtez d’aboyer contre les catholiques car seuls les roquets aboient.
      Et sans les catholiques, même les roquets n’auraient ni le pouvoir ni le droit d’aboyer.


    • "Au 15 eme siècle le Vatican a été à l’origine de la liquidation des amérindiens et la spoliation de leur terres ."
      C’est historiquement faux ! Le Vatican a condamné les mauvais traitement envers les amerindiens, et le Pape Paul III a émit la bulle Papale "SUBLIMIS DEUS" qui interdisait l’esclavage des amerindiens et tous les autres peuples qui peuvent être découvert ultérieurement".
      Cette bulle Papale a été ignoré par les Etats, notamment l’Espagne, le Portugal, la France (Arawaks des Antilles).


    • J’ai toujours pensé que l’église trahi Jésus, une simple opinion perso.


    • @pitchou

      L’église, c’est avant tout l’assemblée, ecclesia en latin, des personnes qui croient que le Verbe s’est fait Chair en la personne de Jésus Christ. Fais-tu partie de cette assemblée ? Non ? Alors tu es le plus mal placé pour parler de trahison du Christ, dont l’apport essentiel n’est pas un message comme beaucoup le croient naïvement, mais sa chair et son sang, c’est-à-dire son sacrifice.


  • N’importe quoi !
    Ce ne sont pas des "tueurs à gages" qui font ça puisque c’est totalement légal.

    C’est plutôt une armée de bourreaux désignés d’office par l’Etat (même s’ils ne veulent pas en faire partie), et rémunérés avec nos deniers.
    Au fait le Papaclown va t-il condamner celle qui a eu la grande idée de légaliser cette armée ?


  • #2060127

    Entendu sur France infos ( au sujet de la phrase du pape) une (( "informée " )) ! plaindre les pauvres parents d’enfants handicapés qui n’ont pas fait supprimer pe ce "fœtus" alors que cela peut étre fait jusqu’au 6eme moisde grossesse .
    Pour elle s’occuper d’handicapés serait un calvaire inutile quand on peut ne faire que des humains Parfaits aujourd’hui .
    Pourquoi alors nous bassine t on alors avec les "tous différents " sur toutes les ondes ?
    D’après elle il y aurait des vies indignes et des vies dignes (la sienne en l’occurrence ) Pourquoi ne pas faire des procès aux parents qui ont des enfants handicapés et ne pas mettre les handicapés dans des camps pendant qu’on y est . ?
    Ce qu’elle oublie c’est qu’elle mème peut se retrouver handicapée demain Faudra t’ il s’en débarrasser ?
    Mais ne nous étonnons pas des contradictions de ces pétasses à cervelles de moineau
    Quand on voit ces connes se faire gonfler des parties de leur corps pour
    étre dans (( leurs )) normes et se voir défigurées pour avoir une tronche de ce qui semble étre le summum de la beauté actuelle ,on se demande ce que signifie le mot "Amour " pour ces gens ?
    L’amour serait dépendant du poids du silicone ?
    Si votre compagne doit étre amputée d’un sein ou si votre mec se retrouve en fauteuil roulant ils ne seraient plus dignes d’étre aimés ? Je comprends pas trop
    le sens moral de ces puants donneurs de leçons .


  • « Accusation : le cardinal Coccopalmerio était présent lors de la fête « drogue et sexe homosexuel » de son secrétaire, et le pape le sait » : https://reinformation.tv/cardinal-c...

    Le pape François n’est pas catholique. Le Vatican n’est plus catholique depuis le 7 décembre 1965, date de la fin du concile Vatican II.


  • "Évoquant les enfants à naître avec un handicap, il a critiqué les conseils donnés aux parents d’interrompre la grossesse"

    J’avoue - et j’espère n’être pas censuré pour cela - que ce genre de déclaration me met mal à l’aise.

    Certes, on peut concevoir qu’un enfant vienne au monde avec de légers handicaps, qui seront pour ses proches une occasion d’exercer leur générosité et de s’ouvrir à la différence, loin de toute normalisation.

    Mais de là à prendre pour principe, comme fait le pape, qu’aucun fœtus ne doit être supprimé, il y a tout de même une différence.
    Un de mes cousins a passé sa vie à s’occuper d’une fille fortement handicapée, et l’a finie (sa vie) en se suicidant. Simple coïncidence, ou preuve du calvaire qu’il avait enduré ?

    Pour ma part, je considère qu’aucune autorité - fût-elle papale - ne devrait se prononcer de manière générale sur la question. Que des parents aptes à supporter (j’en connais aussi) le handicap lourd de leur enfant, décident de le garder, devrait être un droit ; mais cela devrait également rester un droit de pouvoir en décider autrement, en accord avec les médecins.

    Il est par ailleurs agaçant que cet extrait d’article titre sur l’avortement en général, qui touche aussi bien des enfants parfaitement sains, mais bifurque aussitôt du côté des enfants handicapés, avec l’inévitable référence au nazisme. On ne prend pas des décisions sages sous la menace.


  • "Ce n’est pas en raison de ses qualités, de ses capacités ou de ses performances qu’un être est humain, c’est uniquement en raison de sa nature."

    FSSPX


  • C’est pas un pape, c’est une vraie girouette. Je n’aime pas le vent, alors, du coup.......


  • Qu’on y croit ou pas (ce qui est un autre débat) les croyants considèrent que la parole de Dieu exprimée au travers de la Bible est par nature intemporelle et donc intangible, il n’y a donc aucun sens de demander à Dieu de s’adapter à ses créatures : un menuisier doit t’il s’adapter à son marteau ? la mort d’un bébé reste donc un crime quelque soit les précautions, les prétextes, les motifs et les circonvolutions trompeuses dont on entoure l’acte.


  • Comparer un avortement préventif pour cause d’handicap au régime nazi qui voulait une "race" pure et sans défaut c’était assez brillant.

    Ils appliqueraient la même attitude préventive que celle d’actualité s’ils avaient gagné la guerre non ?

    Et donc ou serait la différence ? Moi je dis bravo sur ce point.
    En revanche si une femme avortait pour cause de viol je comprendrais le point de vue de la femme.


  • Veuillez s’il vous plaît comprendre que cet abominable antipape François a entre autres remis la médaille d’honneur à la militante pro-avortement Lilianne Ploumen.

    Faites vos recherches et ne vous laissez pas berner, Vatican II n’est pas l’Eglise catholique.

     

  • Nous, on les met au panthéon...


  • « L’acte le plus "charitable" qu’une famille nombreuse puisse faire de l’un de ces enfants en bas age , c’est de le tué » Margaret Sanger fondatrice du planning familial , la ligue américaine du contrôle des naissance (titre qui sent le totalitarisme ) fédération internationale du planning familial .
    Au nom de la charité on doit tuer son prochain , il est clair qu’elle prenait les gens pour des idiots et qu’elle se prenait pour le messie .
    Ies élites et leur sous fifres qui soutiennent l’IVG et la procréation artificiel se prennent pour des messies .


Commentaires suivants