Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les juifs dans le commerce sexuel : le tabou de la prostitution juive

Une contribution érudite à l’histoire du peuple juif

Une conférence de Monique Halpern, ex-présidente de la CLEF (Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes), qui traite de la prostitution juive au début du XXème siècle.

 

Plan de la conférence :

- Un phénomène mal connu : une participation qui interpelle
- La prostitution juive, une omerta : l’explication par la pauvreté ?
- Une proportion conséquente : un argument de propagande antisémite ?
- Le contexte socio-culturel : l’évolution du statut des femmes en question
- Questions du public

 

Monique Halpern – Le tabou de la prostitution juive (2014) :

 

Prolonger la vidéo avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ma coiffeuse, qui représente le bon sens popu m’a toujours parlé des actrices de cette religion comme des p...., ce qui est illustré selon elle par une certaine Elsa dont le tableau de chasse est relativement "glorieux"

     

  • #1790599

    Cette brave dame ne parle que de prostituées juives, mais pas des goya dans ces bordels de lumière, surement pour ne pas réchauffer les braises de l’antisémitisme comme elle dit. Quid des rapts et des enlèvements de femmes juives ou non d’ailleurs ? Si les frères de l’alliance ce sont penchés sur le problème, c’est après que la police New-yorkaise ait fait une enquête pas vraiment en faveur de la communauté.

    Elle n’a pas lu deux siècles ensemble de Soljenitsyne. Elle a l’air d’être de la communauté mais elle marche sur des œufs.

    J"ai bien aimé sa notion de rectitude morale et son étonnement, coté chrétien l’an mille au plus fort de la foi, n’empêchait pas non plus la prostitution.

    J’ai bien aimé également l’anecdote à propos des rabbins contre Weizmann le sioniste premier président d’Israël à propos de la lutte contre le proxénétisme, au 21ième siècle ils ont les mêmes aux US contre d’autres rabbins quand ils se font poisser pour pédophilie.

    On aimerait dire à cette dame qu’au 21ième rien n’a changé et que la proportion
    de salauds dans chaque communauté est toujours la même.

     

  • y a pas de fumée sans feu : la haine envers les juifs dans l’Est européen ne pouvait pas être - seule - inspirée par un certain catholicisme...

    Geof’, neo-communiste


  • C’est pas pour faire " cours de récré " , mais sur la photo , on dirait que la dame nous montre la taille peut convaincante d’un ... zizi ...

    Ai-je l’esprit mal placé ?!?

    Avec les tsunamis de décadence dont on nous bassinent 24/7 , c’est fort probable !!!

     

  • #1790633

    Si Alain Soral disait la même chose que Monique Halpern, il serait condamné à des amendes à six chiffres pour antisémitisme. C’est ça l’égalité républicaine...


  • merci de m’avoir fait découvrir Akadem qui est une mine d’informations...


  • elle parle beaucoup des prostituées juives qui ne sont après tout que des victimes et beaucoup moins de leur coreligionnaires masculins qui organisaient majoritairement ce traffic tout comme celui de l’industrie de la pornographie actuelle.
    visiblement ça la choque qu’il y ait eu de 20% de putes juives, mais pas qu’il y ait plus de 50% de maquereaux juifs.
    donc s’il n’y avait pas eu de putes juives, tout aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes.
    c’est peut être pour la même raison que le problème de l’esclavage ne se pose pas chez les juifs puisqu’il n’y avait pas d’esclaves juifs

     

  • C’est curieux, mais les questions sont centrées sur les femmes... Quid du souteneur, des connexions communautaires ?
    Intéressant car c’est une conférence et cela s’écoute en faisant autre chose, cependant lire Hervé Ryssen en apprend bien davantage... pour ceux qui veulent creuser le sujet.