Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

Cette histoire se passe dans la forteresse du Temple à Paris quatre ans après la Révolution en 1793. La vie d’un enfant, d’un dauphin, bascule sous le fanatisme républicain. Le jeune Louis-Charles, futur Louis XVII, fils de Louis XVI est en captivité...

 

 

Le XVIIIe, mais pas comme dans les livres de propagande,
c’est sur Kontre Kulture

 

Louis XVI, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1766534

    Et ils nous les bassinent avec la démocratie, la fin de la "tyrannie monarchiste" et les droits de l’homme. Ces mêmes ordures qui sont responsables du martyr de cet enfant.

    Aujourd’hui, ces mêmes grands démocrates, donnant des leçons de morales aux Français, bombardent des pays du Moyen-Orient, sont vendus aux groupes de pression, sont prêts à provoquer une guerre civile juste pour conserver leur pouvoir.

    Certes, dans toutes les civilisations, 1% de la population gouvernent les 99 %.

    Mais de vous à moi : je préfère vivre pendant l’Égypte Pharaonique ou la France Monarchique et Catholique que dans cette république qui prône l’inversion des valeurs.
    Car au moins dans les cas que je viens de citer :
    - Respect de la famille et des ancêtres
    - Respect du Sacré
    - Respect de la Terre.

    De plus, les Anciens Égyptiens considéraient leur pays comme le paradis sur terre. Vivement le retour de la Vraie France : monarchique et catholique.

     

    • #1766586

      Amen !!! Je n’aurais pas dit mieux !


    • #1766612

      Si vous aviez dit Chrétienté, au sens de l’ensemble des disciples du Christ, vous auriez eu une chance : la problématique du catholicisme (et de ses apparentés passés et futurs) étant la constitution de dogmes ou de lois.
      Car le message de notre exalté trublion était d’une simplicité à outrance et ne pas saisir telle parabole ou telle métaphore n’entraînait pas au supplice...ou à l’excommunication.


    • #1766826

      Il n’a pas été victime de la Révolution, il est mort d’une tuberculose osseuse à 10 ans, en 1795, comme son frère aîné mort à 7 ans et demi de la même maladie en 1789 .


  • #1766546
    le 15/07/2017 par Georges 4bitbol
    Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

    La fin de vie de ce petit garçon est l’horreur absolue. Quand j’étais petit, l’instruction publique nous apprenait encore la triste fin de Louis XVII et portait un jugement négatif sur les révolutionnaires parisiens. Mais, en même temps, c’était le fils d’un "tyran" et, en quelque sorte, la faute du père retombait sur le fils.


  • #1766550

    Quand les royalistes usent des mêmes ressorts de propagande que leurs ennemis mais le font beaucoup moins bien...

    Est il besoin, comme dans cette vidéo, d’en faire des caisses pour montrer que cette enfant a été maltraité ? Quel est le projet de cette vidéo ? Nous tirer des larmes ?

    Contreproductif. La vérité froide et direct aurait été bien plus efficace.

     

    • #1766760

      "Quel est le projet de cette vidéo ?"
      Rappeler les valeurs de la ripoublique : sadisme envers un enfant jusqu’à la mort. Une expérience déclinée ensuite avec le travail des enfants dans les usines au XIXe siècle.
      La vidéo est faite pour donner un argument choc, à sortir en discussion : "c’est quand même bizarre, cette ripoublique qui tue un enfant...tu savais pas ? Moi non plus, j’ai appris ça il y a peu de temps..." Valable pour tous les politiques qui se réclament de la ripoublique. Une réplique de plus dans la guerre des mots et une motivation supplémentaire pour les actions.
      Eviter de tomber dans la larmoyance, OK mais refuser les armes fournies par la vérité historique, là je ne comprends pas. "vérité froide et directe". Personne ne t’oblige à jouer du violon quand tu énonces l’argument : où est le problème ?


  • Traité comme un vulgaire esclave. Intéressant.

     

  • #1766614
    le 15/07/2017 par Catholique & Français
    Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

    Le véritable "roi martyr" de la Révolution Française, c’est lui et non, comme on nous le répète en boucle depuis deux siècles, son père Louis XVI qui a fini par payer ses erreurs, ses aveuglements et ses prévarications ! Louis XVII, le roi pur et sans tâche, est, comme le Christ, la victime parfaite de ce régime monstrueux. Enfin, il est très dommage que ce court mais excellent résumé n’évoque pas l’abomination des abominations commises sur cet enfant sacré de 8 ans (! !!) par Hébert et Chaumette, secondés par Antoine Simon : l’avoir fait boire à dessein pour le livrer dans son ivresse à deux prostituées afin de le faire témoigner contre sa mère et sa tante Elisabeth du crime d’inceste. Une France née de cette pourriture ne peut pas être bénie de Dieu ! Dernier détail, erreur très souvent commise : le portrait de Kucharski présenté ici ne représente pas Louis XVII mais son frère ainé Louis-Joseph, décédé à Meudon en juin 1789 de tuberculose osseuse ; un excellent portrait de Louis XVII, enfant robuste et en pleine santé jusqu’à sa captivité, par le même peintre, se trouve au château de Breteuil dans les Yvelines.

     

    • #1766672

      A Catholique,

      Vous faîtes bien d’évoquer le rôle d’Elisabeth ,sœur de Louis XVI,
      qui s’occupa de ses neveux tant qu’elle n’en fut pas séparée
      et fut également guillotinée .
      Cette révolution française,très vite contestée par le peuple,
      s’engagea avec la loi des suspects dans des crimes abominables
      qui ne trouvèrent leur équivalent que dans la révolution bolchévique .
      Contrairement à tous les enseignements scolaires,la banque et
      non la démocratie fut la grande gagnante de ces révolutions .


    • #1766746

      Cher Catholique,
      Auriez-vous des sources facilement consultables pour étayer ce dont vous parlez ? J’avais eu vaguement vent de cette anecdote, et cela me ferait un argument de poids supplémentaire pour réhabiliter la famille royale aux yeux de mes amis désespérément révolutionnaires et bien pensants. Lorsqu’on défend autre chose que ce que dit la télé, il est important d’avoir toujours ses sources, et vos lumières me seraient précieuses.


    • #1766823
      le 15/07/2017 par envolées_des_incultes
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      @ bertin
      D’accord. C’est pourquoi je ne souscris pas à l’analyse de P.Hillard car à mon sens, l’esprit révolutionnaire est dans le culte de Baal, associé au veau d’or, et dans le culte de Myrtha, deux cultes à mystères, ancêtres des loges contemporaines. Le bonnet phrygien confirme cette hypothèse.


    • #1766863

      Louis XVI a fait des erreurs et a sans doutes des défauts. Mais il ne méritait pas de finir guillotiné.


    • #1766940
      le 15/07/2017 par Catholique & Français
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      Heldée : Procès Verbal du Procès de la reine, Beauchesne (XIX°s) et surtout Soeur Marie-Angelique de La Croix : Louis XVII. Éditions CRC (2 éditions successives). Les sources y sont.


    • #1767042

      à Heldée #1766746 .

      Sur le martyr de Louis XVII , un excellent livre de Christophe Donner : Un Roi sans lendemain .
      ( un autre très bon livre de Christophe Donner , sur un tout autre sujet , si vous avez apprécié le premier : l’Empire de la morale , autofiction dans laquelle il règle ses comptes avec ses parents : une mère psychanalyste demi-folle ( pléonasme ) qui n’a jamais lu Freud et un père communiste plein de rêves de guillotines ).


    • Une pensée pour mon ancêtre Marie Cotard qui a osé prénommer Marie Antoinette sa fille née le 17 janvier 1793.


  • #1766636
    le 15/07/2017 par réGénération
    Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

    les "valeurs de la République"...

     

    • #1766661

      ...exportées dans tous les pays , érigées en normes , pour le futur gouvernement mondialiste ! ... ces larbins franc maçons instigateurs de cette société déshumanisée , monnayés et pilotés par le peuple pseudo élu , aura permis 200 ans plus tard à ce dernier , de gouverner une bonne partie de la planète ...quand on connaît le sort réserver aux " sous hommes " ( goys ) dans leur projet final ,
      nous ne sommes pas au bout de nos peines , à moins ? ...


    • Exportée au nouveau monde par la statue dite de la "Liberté". Une idolaterie géante maçonnique qui tient le flambeau de Lucifer. Voilà ce qu’ils fêtaient hier avec les USA. C’était pas la guerre de 14 et les pauvres sacrifiés.D’où l’acceptation de Trump dont il fallait bien s’accommoder. Tout ce qui vient de mauvais, qui a germé aux USA prend sa source dans ce pacte maçon entre le pays de la Révolution antiChrist et le pays de la "liberté", locomotive de l’occident dépravé et pour cause.Bien peu le comprendront.


    • #1766737
      le 15/07/2017 par réGénération
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      Bref, tous ceux qui ont accepté le bleu, le blanc et le rouge pour leur drapeau national.


  • La seule veritable erreur de louis 16 est de ne pas avoir gouverne en roi
    C est bien pour ca que nos presidents se prennent pour des rois ils ont bien retenu la lecon


  • A rapprocher du destin tragique du petit Alexei, tsarévitch. Et du massacre de Beslan.
    Un point commun de plus entre la France et la Russie. Et dire que c’est la France qui a commencé.
    La méchanceté est toujours là, tantôt avorteuse, tantôt sournoise, envers les enfants de France.

     

    • #1766718
      le 15/07/2017 par Les Marette Dolto
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      Comme disait Françoise à Boris : “L’amour vrai ne crée aucune dépendance, aucune allégeance”.

      C’est d’ailleurs pour cela que Boris a épousé Françoise et qu’il l’a laissée se consacrer à sa passion. Elle savait bien la Françoise qu’
      Il n’y a de vrai et de solide esprit que celui qui prend sa source dans l’animalité du coeur d’un kinésithérapeute”.


  • #1766678

    On le faisait boire et on le forçait à dire des injures sous la fenêtre de sa mère . Aucune charité vis à vis de ce petit Etre sans défense . Tu paieras pour ton père...qu’est ce que cette morale à deux sous ?

     

    • Au moment du procès de sa mère les "révolutionnaires" lui ont fait signer un texte accusant sa mère d’être incestueuse ! Quelle bande d’ordures !


    • #1766998

      @alias

      A noter, d’ailleurs, que cette fausse accusation d’inceste a dû être très vite retirée ; en effet, la réponse pleine de dignité de la Reine a créé un tel courant de sympathie en sa faveur qui aurait pu virer à l’émeute si les juges n’avaient pas suspendu immédiatement la séance.

      Mais cette ignoble machination, le procès de la Reine, ainsi que celui du Roi font que j’ai toujours eu en horreur cette période de la révolution.


    • #1768126

      Ben , c’est leur morale " judeo maçonnique " qui a pris de l’ampleur depuis lors , et qui nous gouverne ! Dont très peu s’insurge maintenant , puisque leurs " codes " sont passés dans les mœurs !


  • #1766685
    le 15/07/2017 par Philippot, vite !
    Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

    La République est le pire des régimes politiques.

     

    • #1766715

      La république bourgeoise, maçonnique, celle qui dénie au peuple le droit à une pensée et une vie sous les commandements de Dieu, oui c’est la pire. La république en soi a été détournée de sa raison première et pour cause, elle désigne la souveraineté du peuple. La bourgeoisie usurpatrice de la révolution française a dézingué l’aristocratie, l’église et les tiers. Son projet n’a jamais été de remettre les clefs du pouvoir aux paysans le gros contingent de la population à l’époque. La classe des marchands bourgeois avec d’autres opportunistes se sont arrangés pour nous pondre un ordre constitutionnelle et républicain à la mesure de son aise premier. Aujourd’hui, ça continue, une élite médiatico politique et financière se protège par ce même mensonge, nous faire croire à notre souveraineté par la république. En fait c’est une arme à scinder le peuple et mal mener notre patrie par des prises positions à l’internationale comme exemple, sans le moindre intérêt pour le peuple, même si je reconnais la difficulté de la diplomatie internationale, oui entièrement d’accord avec vous, nous vivons sous l ère d’une république parasol pour nos élites.


    • #1766859
      le 15/07/2017 par Blouse à fleurs
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      Aucun "régime politique" ou "pouvoirs" ne seront satisfaisant pour les êtres humains...car si précisement on a encore besoin de ça, c’est qu’on est encore des moutons...et un mouton, c’est pas un être humain accompli...

      Combien de temps aura-t-on encore besoin de chefs, de lignes, de clous, de jalons... ?


    • @pitchou
      La république qui donne au peuple le pouvoir n’a jamais existé nulle part dans le monde, et n’existera jamais. C’est juste une arnaque dés le début.
      La république n’a pas été détournée, elle a toujours depuis le début été créée pour la bourgeoisie maçonnique and co.


  • Le fils aîné de Louis XVI et de "l’autrichienne", Louis Joseph (1781-1789) est mort de tuberculose osseuse, à 7 ans et demi . Louis XVII (1785-1795) est mort à 10 ans , également de la tuberculose . On mourrait jeune à l’époque, sur les 6 enfants que Louis XIV eu avec Marie Thérèse d’Autriche, un seul atteignit l’âge adulte ! La grande responsable : la consanguinité .

     

  • #1766799

    Question :
    que ferions-nous aujourd’hui des enfants de la mafia bancaire, finance international, franc-maçonnerie, communautaire, des enfants des bilderberg etc... ???

    Au cas ou le peuple reprenait le pouvoir sachant que ces mêmes enfants ont été éduqués à ne surtout pas être du coté des moins pourris.

    Leurs propres parents n’ayant jamais escompter une telle éventualité, ils n’imaginent même pas qu’un jour leurs enfants soient tuer à cause des saloperies de leurs parents.

    Comment expliquer à ces enfants que les véritables coupables de leur calvaire n’est pas le peuple, mais les comportements de leur propre aïeux.

    Leurs parents qui usent et abusent du, des peuples dans le monde entier sont les seules coupables.

    Les excès d’un Roi, Renne, président, corporation, communautarisme religieux, sectes, finance mondiale en ont rien à foutre de ce qu’il arrivera à leurs enfants, car ils ne pensent qu’à eux-mêmes.

    Il aurait été préférable de tuer la filiation et mettre en prison le Roi et la Renne avec tout ce que cela implique de torture, de privation, d’humiliation afin de comprendre le monde réel.

    Malheureusement, le peuple aujourd’hui, c’est de la merde et donc le peuple et tous ses enfants subiront les tortures, les humiliations, les privations, la débilité d’un et des président et ses mafias à venir.

    L’enfant du roi a subi ce que les responsables du système de l’époque aurait du subir, si le contraire avait été fait, nous n’aurions pas des présidents ROI qui ne servent à rien.

     

    • #1766984
      le 15/07/2017 par L’Arbre à thé
      Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

      Que ferions-nous aujourd’hui des enfants de la mafia bancaire, finance international, franc-maçonnerie, communautaire, des enfants des bilderberg etc... ???

      Du bien naturellement, on leur apprendrait la botanie, à reconnaître les différentes plantes... en leur offrant une bonne soupe à l’oseille sauvage et comment la préparer eux-mêmes.


    • #1767207

      "Que ferions-nous aujourd’hui des enfants de la mafia bancaire, finance internationale, franc-maçonnerie, communautaire, des enfants des bilderberg etc... ???"
      Les confier à leur pays d’origine, le pays de coeur de leurs parents ou le pays de leur(s) nationalité(s) alternative(s). Eduquer ces enfants en France comporte un danger à long terme, dans la mesure où ils gardent des connexions et patriotismes que les autres enfants n’ont pas. Voyez la biographie de leurs parents, et le peu d’amour et d’estime qu’ils portent aux pays qui donnent les clés de leur savoir. Dans la mesure aussi où ces progénitures nourriront un ressentiment envers le pays donneur, des souvenirs d’enfants pourris-gâtés des temps pillards.
      Ils ont en général deux ou trois nationalités. Choisissons pour eux celle qui n’est pas européenne et laissons leurs pairs les élever. Nous n’avons pas à nous ingérer. Rien ne vaut la famille.


  • #1766828

    Ajoutons que le cordonnier Antoine Simon n´était pas catholique.
    Les révolutionnaires ne pouvaient pas officiellementle tuer Louis XVII, ils l´ont laissé pourrir à petit feu. Simon n´est rien d´autre dans cette histoire, que l´éxecutant des loges.

    C´est ca la révolution, tuer 2 rois en 2 ans, et une reine. Les gens s´en foutent, c´est les vacances, ils ont voté pour Emmanuel et Brigitte, le printemps éternel.

     

    • #1767174

      Les enfants du Roi de France n’étaient pas des enfants anonymes de banquiers anonymes. Ils étaient connus et reconnus pour le symbole qu’ils incarnaient, étant les représentant du Christ sur la Terre en toute légitimité. Les obscurs enfants de nos obscurs banquiers satanistes ne représenteraient que Lucifer ... inconnus et anonymes ils se fondraient dans la population et apprendraient la vraie vie, celle que leurs parents mafieux avaient imposée aux gens d’en bas. Ils descendraient de 50 étages au moins ... Franchement imaginer leur sort est une perte de temps.


  • #1766893

    Les vertus franc-maçonniques....les mêmes qui balancent des bombes sur des civils au nom de la libre tété et de la DEMONcratie..

    Abjecte !


  • #1767126

    Ah les ’RévoluSionÈre’...TOUS LES MÊMES, de la Bastille a ISIS en passant par les bolcheviks aux Talibans...

    Je ne vois aucune différence entre ces ’RévoluSionÈre’, peu importe l’époque, peu importe leur cause, peu importe leur culture -et oui malheureusement ils ont on une- celle de semer le désordre et de se libérer de tous les commandements, divins ou autre, leur adversaire est toujours le mauvais, le diable et ils pensent qu’ils ont l’obligation de le combattre sans pitié ni limites, ils ne se remettent jamais en question car le combat qu’ils mènent est Sacré -selon eux-...

    Comme dit M. Lanza Del Vasto : « ...du fond de tous les conflits, il y a ce cris “J’ai absolument raison ! Et celui-la, cette brute, ce monstre, ce démon ne veut pas entendre raison, c’est pourquoi j’ai le devoir de le forcer ou de le supprimer !” » .

    Comme cité dans le Saint Coran, chapitre 5, verset 105 : « Ô les croyants ! Vous êtes responsables de vous-même ! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous vous avez pris la bonne voie. C’est vers Allah que vous retournerez tous ; alors Il vous informera de ce que vous faisiez. ».


  • #1767282
    le 16/07/2017 par La France fille aînée de l’église
    Louis XVII, 10 ans : martyr, victime de la Révolution

    À bas la République, à bas la franc maçonnerie, à bas l’Encyclopédie de Diderot et de son ami Voltaire. Ce régime n’as plus d’avenir en France.....


  • La ripoublique était pourrie dès le départ...donc rien d’étonnant à toute la pourriture qu’on observe aujourd’hui. Ce n’est que l’aboutissement d’un régime consubstantiellement pourri jusqu’au trognon.

     

  • #1768044

    Etes vous sûrs que Louis XVII est bien mort à la prison du temple... ?

    http://cril17.eu/

    La monarchie française renaîtra.


  • #1768305

    Oui triste sort pour un enfant. Comme il pouvait en être pendant et avant la révolution pour n’importe qu’elle autre enfant.

    La France a beaucoup plus perdu en sacrifiant Robespierre que cette monarchie décadente.


  • #1768556

    La mort du gamin, c’est du préventif !
    Et là, pas de devoir de mémoire...

    ******
    Notre histoire est tellement riche, tellement passionnante que j’ai honte d’être aussi inculte pour quelqu’un qui se veut patriote.
    Merci E.R et K.K de nous ouvrir les yeux (et les livres)
    Qu’on soit de branche ou de souche, tous patriotes, tous Français devraient s’approprier les notions fondamentales de notre histoire.
    Lire "l’histoire de France" de Jacques Bainville, par exemple, est une bonne approche même si c’est assez condensé, forcément...
    L’éducation nationale mettant l’accent durant tout le collège et le lycée sur la shoah
    ( j’ai des enfants, je sais !) et des contre-vérités à qui mieux mieux !
    A 10 ou 15 ans, l’esprit est plus facile à formater, le cannabis et la télé finiront le travail de sous culture pour les plus faibles.


  • #1770256

    Ben oui ... "Liberté - Égalité - Fraternité ... ou la MORT" ... Voilà ce que la France "doit" aux prétendues "Lumières" SATANIQUES des pseudo "philosophes" et à la franc-maçonnerie !!! Résultat ... 25 années de guerres et environ DEUX MILLIONS de morts pour prêcher à l’Europe les "valeurs" de SATAN !!! A présent, la France vit à l’OMBRE des dites "Lumières", la franc maçonnerie ayant concocté le programme d’en finir avec le christianisme en utilisant le NAZISLAMISME !!!

    Par quel MIRACLE la Royauté CHRÉTIENNE reviendra-t-elle en France ... conformément à ce qui a été prédit ... ?


Commentaires suivants