Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveauté Kontre Kulture :
Du tribalisme à l’universel, de Gilad Atzmon

Poursuivant sa réflexion sur l’identité juive, Gilad Atzmon porte ici son regard acéré sur la politique d’Israël, Tsahal et son « code éthique », le conflit palestinien et la gauche « antisioniste ».

Mais aussi, répondant aux questions que lui pose Alimuddin Usmani, journaliste indépendant à Genève, il explore avec lui bien d’autres sujets. Des Femen à Erdogan, de l’Ukraine à la Syrie, ses réponses se révèlent toujours d’une grande profondeur, convergeant dans une cohérence qui soutient la pensée fortement structurée d’un homme qui n’est pas seulement un intellectuel, mais un artiste, un être d’une grande sensibilité mise au service d’une grande intelligence.

Rien n’est jamais superficiel dans les propos de Gilad Atzmon. Qu’il parle de jazz ou du concours iranien de caricatures de l’Holocauste, de Bernard-Henri Lévy ou de l’industrie nouvelle des ONG soutenues par Soros, il parvient constamment à prendre de la hauteur, décryptant le monde avec une honnêteté qui ne peut éclairer que ceux qui se sont affranchis des réflexes communautaires. Et parce qu’il parle autant avec son cœur qu’avec sa tête, il arrive à nous surprendre, tout en restant toujours en harmonie avec lui-même.

Musicien de jazz né en Israël, Gilad Atzmon a quitté ce qu’il considère être la Palestine pour vivre en accord avec ses positions radicalement antisionistes. Il s’est installé à Londres où il a suivi des études de philosophie. Il donne des concerts avec son orchestre, The Orient House Ensemble, et écrit régulièrement des articles, traduits en plusieurs langues et relayés par de nombreux blogs et sites sur Internet. Il a déjà publié deux ouvrages, Le Guide des égarés et Quel Juif errant ? (publié aux éditions Kontre Kulture).

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ça fait du bien de voir qu’en cette période de répression de tout ce qui critique Israël, nous ne sommes pas seuls. Je me réjouis de lire le livre de Gilad, un livre d’entretiens est une excellente idée, il permet de saisir sa pensée à travers le dialogue.


  • "Monsieur" Gilad Atzmon, ainsi que "Monsieur" Cohen, sont des hommes remarquables, de par leur intelligence, leur hauteur de vue, et le recul qu’ils savent prendre pour affiner leurs analyses.
    Oui vraiment ce sont de grands Messieurs, qui forcent admiration et respect.
    Nous devons les saluer et les honorer à hauteur de leurs mérites ainsi que de leurs autres qualités avant tout humaines. On peut dire des hommes exceptionnels comparés à la médiocrité et la méchanceté des prétendues "élites".


  • C’est toujours intéressant d’avoir l’analyse de quelqu’un de l’intérieur, quelqu’un qui a vécu en Israël et parle l’hébreu. Les non-juifs sont plus férocement attaqués lorsqu’ils critiquent l’entité sioniste et c’est très bien que M. Atzmon profite de son statut (d’ex-juif comme il se définit lui-même) pour dire des choses que d’autres ne pourraient ou n’oseraient pas dire, à cause des conséquences que cela pourrait avoir sur leurs carrières et leurs vies en général.


  • la couverture a l’air magnifique en tout cas, un contenant qui fait probablement honneur au contenu !


  • Un juif qui dénonce le sionisme a au minimum deux fois plus de mérite qu’un goy..