Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"On lui fait encore confiance mais ça va pas durer" : le MEDEF avertit Macron

La lune de miel entre le chef de l’État et les patrons est terminée...

 

« On lui fait encore confiance mais attention, cela ne va pas durer » : 15 mois après avoir été séduits par l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, un président jugé pro-business, les patrons français se mettent aujourd’hui à douter.

[...]

Le gouvernement veut « aider le système à être plus attirant pour l’investissement sur le long terme. Oui, ça va dans le bon sens. Est-ce que ça avance assez vite ? Non. »

« Macron a dit qu’il voulait délivrer les entreprises. C’est bien mais j’attends des actes. Les chefs d’entreprise lui font encore confiance mais attention, cela ne va pas durer », met en garde Philippe Marty. « Si on commence à faire du zigzag, on va mettre tout le monde dans le doute », craint Stéphane Rostaing, président du MEDEF de l’Ain et patron d’une PME de confection de gants de sécurité. Philippe Amram, dirigeant d’une entreprise de stratégie, juge que « la tâche sera très difficile. Mais on a envie d’aider Macron. On a envie qu’il réussisse parce que, sinon, c’est quoi le coup d’après ? »

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Voir aussi, sur E&R :

Le modèle économique et social anti-MEDEF et anti-Macron,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et pourtant, à l’instar de Trump aux États-Unis, la politique de Macron favorise les grands patrons et les détenteurs du CAC 40... que leur faut-il de plus ?

     

    • Une baisse drastique des charges sociales.


    • #2032586

      C’est de la com’, pour laisser à penser que Macron serait contre le patronat. C’est une tentative de se désolidariser des responsabilité de la chienlit dont ils sont pourtant responsables.

      Les jojo du MEDEF sont suffisamment stupides pour se tirer une balle dans le pied sans Macron. Ils n’ont besoin de personne pour enchaîner les erreurs : ce sont des pro. dans ce domaine.

      Ils ont flingué leur moteur et ils glougloutent comme des dindons devant la fumée qui se dégage du capot. Et dans le genre animal de basse-cour, avec ce dernier président du MEDEF, nous avons un beau spécimen.


    • Mais la c’est pas le CAC40 qui parle, c’est le MEDEF ....
      Traduction, les "grands patrons frenchies collabos" commencent peut-être à percuter, que leur destin n’est pas d’avoir leur place à la table mais juste d’être jetés après usage.
      Ce qu’ils de toute façon méritent désormais, il faudra(it) un jour qu’ils payent leur trahison absolument monstrueuse.

      Après il n’est pas impossible que cette déclaration soit un leurre.
      Mais perso, étant convaincu que l’empire se sert de toute façon d’eux et les sacrifiera après, ça signifierait donc qu’ils n’ont justement "toujours pas percutés".
      C’est déjà triste pour nous de s’être fait trahir à ce point par ces enf***** , mais en plus c’est la preuve qu’ils n’ont en réalité jamais été rien d’autres que des minables malgré leurs oripeaux.

      Pauvre France, dieu sait qu’on a "merdé" ses derniers siècles faut être honnête, et pour résumer bien sûr.
      N’empêche je crois pas qu’on ait mérité ça quand même, enfin pas à ce point je pense.


    • Les grands patrons du CAC 40 oui, mais pas les moyens et les petits ! Les grands patrons n’ont par ailleurs pas besoin de l’aide de Macron, c’est juste pour qu’ils reviennent ! Revenez les très très très riches ! Et ils reviennent pas, or, ce sont les petites et moyennes entreprises qui constituent le tissu social et le potentiel d’emplois du pays, en plus,le MEDEF n’est pas forcément représentatif de tous les patrons, mais si même lui ne soutient plus le gouvernement alors ça en dit long sur l’état de décomposition du pays.


    • Si c’est vrai, c’est aussi leur seul point commun.… !


    • Que leur faut ’il de plus ?

      Bah "plus", "toujours plus".


    • Ils trouvent peut-être qu’il ne saigne pas assez les sans-dents. Ces pourritures de patrons seront contents le jour où l’on sera revenu au temps du moyen-âge où les gueux travaillaient pour leur seigneur et où la famine faisait rage.


    • Un bonus sur le Bonus du Bonus.


    • Le MEDEF représente les PME françaises, dont une bonne partie, à l’instar des salariés, sont régulièrement les cocus de la politique de ces dernières décennies.


    • Sauf que Trump agît plus dans l’intérêt du peuple américain que Macron.


    • #2034149

      @ Doumé

      En êtes-vous sûr ? Parce que de mon coté, j’ai entendu dire que c’était un cloaque de mafieux.


  • Et oui, à force de pomper financièrement tout le monde, la consommation diminue, diminue... Effet boomerang, les entreprises ne sont plus assez rentables pour les patrons adhérents du Medef... Allo Macron, il faut faire quelque chose, y-a de la misère chez les riches et c’est totalement inadmissible...


  • Macron passe pour un pourri.
    Il y a encore plus pourri : le MEDEF.

    À quel moment la chaîne qui lie l’État et le Peuple va-t-elle enfin se briser pour de bon ?
    (au-delà des fausses luttes syndicales et partisanes j’entends)

     

    • @ France défoncée

      Quand l’économie réelle s’arrêtera.

      Il n’y a plus moyen de créer une entreprise en France à cause de la lourdeur de la réglementation et de la fiscalité.

      Le salariat est devenu un enfer à cause des chefs et sous-chefs odieux et méprisants.

      Ne reste que le burn-out,le chômage et le RSA mais ça ne créer pas de richesse.

      L’état ne veut pas desserrer l’étau sur les Français (il est coincé :) l’économie réelle va s’arrêter et le système républicain va imploser.


  • #2032620

    Je comprends pas, je croyais qu’on était dans une démocratie "un homme, un vote" ? Il a le droit de vote le Medef ? Carte d’identité svp !
    Parce qu’en plus, les déclarations laissent entendre que Macron aurait des comptes à rendre à cette entité illégitime. Je veux bien arrêter d’être "complotiste", mais j’ai un peu mal à force de faire le grand-écart entre les pseudo-intentions vertueuses et la réalité de terrain...


  • Après les franc-maçons étatique (affaire Benalla), voici que les franc-maçons grands patrons sont contre Macron. Je vous l’avez bien dit qu’il a une scission FM-sionistes. Comme aux USA entre Trump et l’état profond. Le pop-corn, le fauteuil et le champagne :)


  • Macron est somme de faire un choix et tout le monde lui met la pression.Si j’etais lui,j’attendrais la victoire probable de trump aux mid terms americaines et ensuite je me rallierai a son camp.


  • Oui mais qui fait encore confiance au MEDEF ?!


  • En lien avec ça :

    A tous les royalistes : Comment pouvez-vous justifier le retour du roi et ce que ça implique ?
    Car déjà que ce monsieur Roux de Bezieux du Medef est encombrant pour le petit peuple, si le roi revient, comme monsieur est noble et que le roi devra s’accommoder des forces en présence, ce type sera inamovible et deviendra même ministre de l’économie ! Et son fils dirigera la direction du Trésor par exemple. Et les de Castries et cie, tous de grande noblesse catholique passée de l’autre coté, celui du tout finance, dirigeront tout et il n’y aura aucune possibilité de changer car ça équivaudra a changer l’ordre divin et la volonté royale.
    Comment pouvez-vous dire que ce système est moral, éthique et honnête ?
    Ne remarquez-vous pas que les rois ont eu la noblesse dans les pattes contre le peuple durant 300 ans ?
    Que Louis XIV a dû dépenser 30% du budget de l’état pour les rendre oisifs et inoffensifs et le laisser mener son action ?
    Que la noblesse qui est en réalité la vraie alliée de la bourgeoisie a tout fait pour refuser les réformes fiscales équitables proposées par Louis XVI ?
    En effet la noblesse voulait garder ses avantages insolents, et la bourgeoisie a laissé faire sans soutenir le roi afin que la situation explose bien jusqu’à donner la révolution, et pour faire des harangues de foules en disant ’’regardez ce roi anti peuple, voleur et menteur !’’, alors que Louis XVI était à peu près le seul honnête dans l’affaire...

     

    • #2033001

      Vous n’avez pas compris que les systèmes d’organisation qui nous sont vendus sont ceux qui servent le mieux les oligarchies.

      Si la république est vanté, c’est parce que c’est elle qui permet le mieux de masquer le pouvoir réel, et qui permet le mieux aux oligarchies de geler les contestations populaires en divisant le peuple.

      Ils ont commencé avec la droite et la gauche, et aujourd’hui, nous en sommes avec douze tendances politiques, 112 ethnies, 43 cultures, etc ... Du coup, pus personne ne se sent bien, et tout le monde veut tout péter. C’est trop génial la république dis donc.

      Trahison du peuple, trahison de la nation, et j’en passe et des meilleurs ... Des mollusques avec des QI de moules défilent devant les caméras et nous imposent leur logorrhée à la noix ...

      C’est un vrai bordel ! Tout cela, pour que les oligarchies continuent de régner dans l’ombre en envoyant des bulots comme Micron en première ligne. Le roi n’a pas besoin de cela car il n’a pas besoin de se faire réélire, il a juste besoin de plaire au peuple pour éviter la coupe franche.

      Tu sais ce qu’ils nous ont coûté les oligarchies ? Notre quasi disparition sur nos propres terres.
      Ça vaut la corde en temps normal dans une société saine. Parce que ce sont eux qui les ont fait venir tous les zouaves et autres peuples des hautes herbes, et personnes d’autres. Leurs entreprises les ont employés massivement. Ca va être difficile à cacher quand l’heure des comptes va sonner.


    • @ Remarque

      J’ai l’impression que vous avez peur du retour du Roi, ce qui est typique d’un franc-maçon. Votre commentaire hume bon la loge, vous ne chercheriez pas, par hasard, quelques informations pour tenter d’éviter le renversement de table qui va se produire ?

      Vous n’avez pas Dieu de votre côté donc vous partez avec un handicap et vous avez de la chance, je suis beau joueur. Pour les "royalistes", je ne saurai vous répondre, en revanche pour le Chrétien-Royaliste que je suis, je vais apporter quelques éléments de réponse à vos angoissants questionnements.

      - Déjà, le retour du Roi sera quelque chose de validé par le bon Dieu donc avec le bon Dieu en couverture, on est déjà tout de suite plus serein.
      - Si les franc-maçons de 1789 ont réussi à décapiter notre Roi Louis XVI, cela veut dire que personne sur Terre n’est indéboulonnable, cela vaut donc pour les actuels "nobles" et autres pseudo-bourgeois (et certains planchent sur la question, croyez-moi sur parole)
      - Retour du Roi ne veut pas dire retour de l’ancienne Monarchie. On saura s’adapter à l’ère moderne. Vous croyez quoi ? que l’on est pour l’abolition de l’électricité, des voitures et des armes à feux ? (que nenni)
      - Vous devriez lire la prophétie sur Le Grand Monarque et le Saint Pontife, vous y glaneriez bien plus de réponses qu’en dialoguant avec l’humble Sujet que je suis.
      - Et pour le léchage de cul, croyez bien qu’un vrai Roi, vous fera couper la langue "préventivement".


    • @jalon.
      Un tantinet d’humilité ne vous ferait pas de mal. Non royaliste donc franc mac ? Non croyant donc éternel errant ?
      Vous n’avez pas LA Vérité, ne vous en déplaise.


    • @jalon
      Je ne veux pas d’un roi, et c’est vous qui lui mettez la couverture bien arrangeante de divin, ça signifie fermez vos gueules.
      Je suis pour la proportionnelle totale, une vraie représentativité du peuple et tant pis pour la stabilité supposée, bien au contraire nous aurons plus souvent notre mot à dire sur ce qui nous regarde, plus fréquemment qu’avec le calendrier de cette république ou le pouvoir éternel dont vous voulez nous agglutiner.


    • Tomsterf : Jalon ne détient peut-être pas La vérité, mais ce qu’il dit est quand même la plus plausible. Et tant mieux...


    • @ Tombster1

      "Remarque" posait une question tout en se moquant gentiment de la Royauté car visiblement il n’est pas pour. Je ne lui en veux pas, bien au contraire, ça m’a permis de lui répondre "sur le même ton". Vous trouvez que "un tantinet d’humilité ne vous ferait pas de mal." mais au fond, avouez que ce n’est pas la forme de mon message qui vous gêne. J’ai remarqué que la Royauté, c’est comme la shoah, c’est tabou. Donc plus vous "couinerez" à ce sujet, plus j’en parlerai.

      "Non royaliste donc franc mac ?" Franchement, on en est pas loin. Disons qu’un électeur est un franc-maçon qui s’ignore.

      "Non croyant donc éternel errant ?" C’est ça et j’ai de l’expérience en la matière : 30 ans d’athéisme (sur 33)

      Je vous aime bien en fait, vous posez des bonnes questions. "Vous n’avez pas LA Vérité, ne vous en déplaise." Ça viendra ... ça c’est pour le trait d’humour ;)

      @ Pitchou

      "Je suis pour la proportionnelle totale," Comme disent les républicains, c’est votre droit.

      "c’est vous qui lui mettez la couverture bien arrangeante de divin, ça signifie fermez vos gueules." Alors là, je m’inscris totalement en faux. Vous m’attribuez des pouvoirs que je n’ai pas. Nos 1300 ans de Royauté-Chrétienté en France ne sont pas de mon fait. Je n’ai jamais, au grand jamais, personnellement sacré un Roi de France en la cathédrale de Reims. Un jour qui sait ...


    • @jalon
      Je ne renie, ni ne dénigre rien de notre histoire, la chrétienté, la royauté ont façonné notre nation pendant des siècles...Malgré mon éternel étonnement de la divinité d’un roi.
      J’ai un respect totale des catholiques et de leur religion, mais venir avec un je ne sais quel sang bleu et me le mettre en avant comme une créature divine, non. C’était les pharaons qui se prenaient pour des dieux, vous les imitez à merveille avec ce simulacre de de la divinité de vos élus à perpette, à Reims ou ailleurs.
      La perte de la tradition pour cette modernité organisés par des malfaisants est la cause de beaucoup de nos malheurs, Jeanne avait réagi à une forme d’abandon de la tradition à son époque. Mais nous ne sommes plus à l’époque de Jeanne, la modernité malfaisante se dissimule d’autres manières qu’en chipant des rois et royaumes, notre réflexion voire notre action doivent se porter à la hauteur de la complexité de ce qu’est devenu notre Patrie avec ce monde devenus indétachable. Nous avons un roi républicain, le monarque divin ne serait pas plus loyal envers son peuple par la pression de la modernité, regardez son altesse le prince de Monaco, une petite principauté grande par la turpitude qui existe en son sein et pourtant il se dit baptisé.


    • @ pitchou

      1429 La Triple Donation. C’est l’événement qui permet de comprendre la mécanique "céleste" en matière de Royauté. Le Christ-Roi est Roi car il est le Roi de France et c’est lui qui adoube les Roi de France (Il est le Roi des Rois). Nos Rois de France sont les Lieutenants du Christ-Roi. Nos Rois ne se sont jamais pris pour Dieu. Ils sont humbles devant Lui. Et nous (moi), nous sommes humbles devant le Roi, nous sommes ses Sujets et il n’y a rien de rabaissant là dedans. Si vous ne croyez pas en Jésus Christ-Roi, c’est sûr que ce que je dis doit vous paraître chelou.

      Seul Dieu peut donner la Foi, mais tu peux donner ton témoignage. Ma condition d’humain me limite à la seconde partie de la phrase.

      PS : Moi non plus je ne suis pas baptisé. Ne confondez pas l’Église du Christ et l’Église Vaticane, ne confondez pas Dieu et la religion.


    • @jalon
      Je suis conscient de la différence entre Dieu et la manipulation par certains au nom de la religion, peu importe laquelle.
      La triple donation si importante à vos yeux ne peut avoir valeur d’adoption par les français de nos jours, la multitude d’opinions ou de philosophies sans même parler de religions ne permettrait jamais à votre roi un règne reconnu.
      Vous pouvez me croire sur parole, la France manque de chrétienté source de sa civilisation et ses repères dans l’histoire, cette coupure avec l’église de beaucoup de nos contemporains avec son apport spirituel a fabriqué des matérialistes complètement névrosés, nous étions la fille de l’église, nous sommes devenus les meilleurs clients des labos pharma pour les anti dépresseurs et autres addiction. Je reconnais le bienfait d’une certaine tradition, mais notre époque avec l’histoire qui ne s’arrête pas à nos envies demande au delà de la triple donation, c’est juste du réel.


    • #2034135

      @ Pitchou

      Vos délires sur le sang bleu sont d’un ridicule.

      On vous parle de système d’organisation clair, efficient, vous nous sortez des balivernes à la noix.

      Vous êtes républicain, donc vous êtes pour l’oligarchie, donc vous êtes pour le grand Israël.

      C’est aussi simple que cela

      Si vous ne comprenez pas les liens, étudiez au lieu de vous répandre parait une bonne alternative. Un genre de troisième voie comme dirait l’autre.


    • @envolées-des-incultes
      Eh voilà, à défaut de me démontrer la clarté de votre système, je deviens un conteur de baliverne. Au fait, comment comptez vous instaurer votre futur roi ?
      Vous pensez sincèrement convaincre les français de nos jours avec la triple donation, bonne chance.
      Je suis trop inculte comme vous le dites pour répondre à tout ça, mais je reste persuadé du bien fondé de la république du peuple, ça peut exister. Poutine a été élu par un système électorale, aussi imparfait qu’il soit vous ne pouvez pas le soupçonner de trahir la Russie ou son peuple. En France, nous pourrions très bien avec des circonstances favorables (je prie pour) avoir une personne de cette trempe.
      L’amalgame avec mes opinions et être favorable aux sionistes, honnêtement ça ne mérite même pas une réponse de ma part.


  • Donc pour résumer, ces royalistes qui veulent ’’le retour du roi et de la morale et de la bonté’’ auront, dans la minute où le roi (les deux prétendants sont d’ailleurs... dans la finance...) revient, la confirmation de tous ces anciens nobles déjà dans la place seront inamovibles et serviront de relais entre la finance étrangère qu’ils représentent et le peuple qui croira que ce sont de bons serviteurs du roi...
    Et puis pour ceux qui ne sont pas nobles, c’est facile. Le léchage de cul commencera afin de se faire anoblir, tout simplement. Et ce sera encore plus risible et opaque qu’aujourd’hui : on aura des marquis Valls d’Evry et des Comte BHL de Tanger...
    En somme la situation sera pire qu’aujourd’hui...


  • Le MEDEF ça ne compte pas, ce qui compte c’est d’obéir à Rothschild et à Drahi .


  • Bravo le MEDEF.
    Mais aussi une situation d’avant. Et donc avant et bien ?
    Une sorte de quoi au juste que ce Macron Emmanuel ? Et tout ce staff ! Qui fait croire à patronat. Et donc expertises. Dans ce domaine ...
    La possibilité de critiquer de façon lourde et définitive à partir du MEDEF et donc du patronat français ? Est elle tributaire des errances d’avant ? Aussi chez certaines. Et certains patrons !!
    Qui n’ont pas forcément la conscience tranquille ne serait ce qu’un peu.
    Les gens qui se lancent en tant que patrons ont ils des sortes de poids et charges dues ? A ces errances justement !
    Et surtout ?
    Peut être ?
    Les gens qui ont envie d’être seuls en boutique personnelle comme ? Une sarl ?


  • à relier avec cette déclaration, la démission de Hulot.
    On attend aussi les descendants de Ratier avec un "Qui est vraiment Nicolas Hulot".


  • On voit bien qui est le donneur d ordre aux politiciens qui ont pour fonction, dans la division du travail au sein de l état, de leurrer les esclaves salariés sur les véritables causes de leur appauvrissement : le patronat.


Commentaires suivants