Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédocriminalité : Judith Reisman explique le rapport Kinsey

Judith Reisman est la spécialiste des travaux du rapport Kinsey, un rapport controversé établi dans les années 50 sur la sexualité dans la société.

 

Après avoir volontairement falsifié des résultats sur les pratiques de la population américaine, le docteur Kinsey s’est employé à étudier la sexualité des enfants. Au fil de ses d’expériences, véritables séances de tortures, il voulait établir que les « enfants » sont des êtres sexuels dès leur naissance. Aussi incroyables que puissent paraître ses travaux, ils sont pris pour point de départ de nombreuses campagnes d’éducation. Grâce à l’historienne Marion Sigaut, en pointe pour dénoncer la pédocriminalité, TV Libertés a rencontré Judith Reisman pour un entretien exclusif après la traduction de son livre en français chez Kontre Kulture.

 

 

Se procurer l’ouvrage essentiel de Judith Reisman chez Kontre Kulture :

Lire également, chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment nos pères nos grands pères nos aïeux faisaient-ils pour baiser sans avoir reçu "d’éducation sexuelle" ? Quelle énigme ! On se perd en conjectures...


  • Petite rectification : Elle ne parle pas de cris mais de pleurs (cry).


  • Rappelons que le Gendarme Christian Jambert, c’est fait assassiner en 1997 pour avoir voulu faire son travail d’enquêteur sur le sujet et que l’ancien gendarme Stan Maillot (aujourd’hui toujours en cavale) a failli également se faire tuer pour avoir sauver des enfants de ces réseaux.

    Une pensée pour la petite « Laureen Verdin » 4 ans, violée, massacrée au couteau et noyée dans un seau de merde en 2012, par de nombreux membres de l’élite UMPS, dont tout le monde connaît les noms, et avec la complicité des services de police et de justices.

    Voter pour ces groupes politiques ou affiliés en 2017, c’est mettre en danger de mort vos enfants.

    http://www.egaliteetreconciliation....

     

    • #1616414
      le 05/12/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Pédocriminalité : Judith Reisman explique le rapport Kinsey

      @ Antidote

      Enfin un discours de vérité, nous en sommes effectivement là, tout le reste n’est que littérature.
      Il faut (enfin) libérer la parole, ce n’est pas un choix mais un devoir moral.
      Les gens qui savent parce qu’ils ont compris ne disent pas autre chose, et Judith Reisman ne cesse de faire sa part depuis trente ans. Louons aussi cette dame qui a su conserver sa joie de vivre et sa vitalité malgré les horreurs (bien réelles celles-là) auxquelles elle a déjà été confrontée.


  • #1616573

    Merci à Judith Reisman, à Marion Sigaut, ainsi qu’à égalité et réconciliation pour ces 2 vidéos.

    Le rapport Kinsey est ni plus ni moins que de la propagande.
    Il s’agit de "recherches" pseudo-scientifiques bidonnées.
    Ces gens là ont violés plusieurs centaines de gosses.
    Et, ils ont affirmés qu’ils ont eut des orgasmes.

    J’ais été abusé sexuellement 2 fois dans ma vie.
    La première fois, j’avais 8 ans (il s’agissait de 2 moniteurs : un homme et une femme dans une colonie de vacance), et la seconde fois j’avais 12 ans (par un moniteur, toujours dans une colonie de vacance).

    Je peux vous assurez qu’un enfant qui se fait violer ne prend aucun plaisir.
    Le pédophile, oui.
    J’ais aujourd’hui 43 ans, et je suis suivis par une psychologue et psychiatre.
    Et, je prend des médicaments tout les soirs.

    Ce docteur Kinsey me dégoûte, car il n’aura jamais connut la prison.

    Encore une fois, merci à Judith Reisman, à Marion Sigaut, ainsi qu’à égalité et réconciliation.

     

    • Merci à elles pour leur démarche d’information sur ce sujet brulant. Néanmoins, j’espère une conférence réalisée par ER plus efficace, plus fluide que ce que j’ai vu jusqu’à présent (conférence MPI) pour convaincre des connaissances septiques à s’intéresser à ce sujet. Entre le côté quelque peu pudibond de Marion Sigaut et la présentation elliptique pour ne pas dire décousue de Judith Reisman, avec une traduction parasitante, ça ne le fait pas trop. En attendant, je suis impatient de lire cet ouvrage.


  • Kinsey c’était la grande référence "culturelle" du torchon "Play Boy"" de l’obsédé sioniste Heffner .