Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

“Pédophilie” : quand Bruckner fait paniquer Rissouli et Schiappa sur l’écriture inclusive

Quand les Maîtres de la télé te donnent une émission, tu ne craches surtout pas dans la soupe oligarchique. Alors tu fais le boulot, obséquieusement, dans le sens du vent, et tu te transformes en flicaillon de la pensée sans même t’en rendre compte. Et tu finis par défendre cette chieri.e d’écriture inclusive en faisant semblant d’être choqué quand tu entends une grappe de critique sur cette destruction programmée de l’orthographe.

 

C’est ce qui est globalement arrivé ce dimanche 22 octobre 2017 à Karim Rissouli, le bon Arabe de la télé. Plus royaliste que le roi, ou plus sioniste que le grand Kehalim, c’est la devise de l’animateur montant du service public, qui ne montre un peu de diversité que sous certaines conditions.

Ceux qui pensent que Rissouli représente une petite révolution à la télé se trompent. Se sont succédés depuis la création de l’émission, en septembre 2009, une sacrée brochette de propagandistes : Nicolas Demorand, Géraldine Muhlmann, Caroline Roux – celle qui fait du gringue aux patrons et aux politiques – et depuis 2016 Karim Rissouli. La forme a évolué, elle fait plus djeun’s, plus Internet, plus démocratique (les chroniqueurs sont moins maltraités) mais le fond demeure inchangé : la vulgate mainstream la plus tarte.

Quel que soit l’invité, c’est toujours la même sauce qui sort. Les gens qui réfléchissent ont zappé l’émission depuis des lustres, mais comme c’est gratuit, il y a toujours des téléspectateurs, par exemple dans les asiles (authentique, la télé est toujours allumée dans la salle télé).

L’idéologie de l’émission est calquée sur celle du Canard enchaîné, parce que les journalistes qui bossent avec Karim pensent que c’est le temple de l’indépendance et de la subversion. S’ils savaient… La preuve que ces karimistes ont un train de retard dans l’info, ils citent souvent Libération, le journal que plus personne de sérieux ne lit. Il est écrit par des stagiaires et s’adresse à des stagiaires de la pensée. Libé, une base de revue de presse ? On comprend pourquoi C Politique ne vole pas haut, éditorialement.

 

JPEG - 121.8 ko
Quelle ambiance...

 

Dans C pol (raccourci cool), on est contre l’extrême droite, pour le mariage gay, contre le fascisme, pour les victimes des pogroms anti-LGBT qui secouent notre pays, c’est simple, le plateau ressemble à un apéro de bobos le samedi après-midi. Du torchage de gueule au mauvais pinard (métaphore sur l’info). Les chroniqueurs regorgent de bien-pensance « Canal » dans le look et le phrasé, (on a failli dire le flow mais on se serait fait massacrer en coms), il y a même un fact checker, c’est-à-dire un dégonfleur de complotisme censé dénicher des vérités derrière les vérités officielles. Bonjour la tromperie !

Tout craint dans cette émission de désinformation qui se prend pour l’alpha et l’oméga du décryptage, et ce pour une bonne raison : le socialo-sionisme qui sert de socle idéologique à tous ces perroquets de l’oligarchie ne peut pas décrypter le système qui est justement basé sur le socialo-sionisme, ce libéralisme sociétal qui cache un totalitarisme. Et Pascal Bruckner, eh oui, va le dénoncer.

Ce totalitarisme, Karim, l’animateur issu des minorités, offensif sur l’info, jeune d’aspect (par rapport aux vieux croûtons qui animent les émissions d’actu), l’incarne si bien qu’il sait exactement quand intervenir pour rétablir la vérité officielle du type 1984. Écoutez-le reprendre Pascal Bruckner, qui est pourtant un sacré libéral-libertaire de compétition, mais qui tique sur l’écriture inclusive, la nouvelle lubie de la crétinosphère destinée à ramener la France à l’âge de pierre en matière d’éducation.

Le reportage sur Schiappa, monté comme une enquête sur les dessous du 11/09, évoque la relation privilégiée entre Marlène et Brigitte (Macron). Une révélation choc. La voix off décrit « un style cash » et on entend Marlène à l’Assemblée reprendre un macho avec un « oh gardez vos nerfs ». On est bien dans la télé française, lâche comme pas deux, et qui fait semblant de faire de l’information.

« Elle irrite la droite et l’extrême droite »

Il y a dans le portrait de Marlène des choses irrésistibles, comme l’intervention de sa concurrente directe Caroline de Haas, celle qui voulait élargir les trottoirs pour réduire le harcèlement sexuel des migrants à La Chapelle.

 

JPEG - 63 ko
C’est pas Angot c’est Haas

« Marlène Schiappa, à mon avis, son principal problème c’est son président de la République. C’est-à-dire tant que Emmanuel Macron n’aura pas mis des milliards d’euros sur la table pour l’égalité femmes-hommes et n’aura pas fait de ce sujet une priorité politique, elle ne réussira pas à transformer la société. »

Autodestruction idéologique hilarante de la gauche sociétale

Bruckner réagit au hashtag « BalanceTonPorc » :

 

 

Bruckner, intelligemment, compare le féminisme à l’ancienne qui incluait les hommes – le féminisme à la française, universaliste – et celui de BalanceTonPorc – un féminisme à l’américaine – qui les exclut. Un combat exclusif, qui ne va pas dans le sens de l’écriture... inclusive !

 

 

Sur l’écriture inclusive, Schiappa rappelle qu’elle ne la défend pas, tout en utilisant le verbe « visibiliser » à plusieurs reprises. Or ce verbe n’existe pas.
C’est alors que Bruckner fout les pieds dans le plat mainstream dans lequel bouffe Karim :

 

 

JPEG - 104.4 ko
Le moment où Rissouli panique au mot « pédophilie »

 

Et le plus drôle, et on finira là-dessus, c’est que Bruckner est inattaquable en tant que personnalité « culturelle » de premier plan, du coup Karim ne lui rentre pas dans le lard, mais il doit quand même intervenir parce que Bruckner a amalgamé cette connerie d’écriture inclusive à la « pédophilie » ! La double injonction contradictoire fait péter de trouille Karim. On sent qu’il redoute la punition oligarchique, le coup de fil de BHL, l’article de Libé, la remontrance du Monde
Ah, si un facho avait sorti ça, tout aurait été plus simple et Karim lui aurait réglé son compte sur le champ !

Quant à nous, on a bien rigolé – merci à tous les comédiens – comme à chaque fois qu’un des principes du catéchisme dominant en dézingue un autre. La bien-pensance n’a pas fini d’en chier, on vous le dit !

 

(Pour les curieux qui aiment se faire du mal, le débat entier est ici)

Karim Rissouli aura-t-il le courage de contrarier Pascal Bruckner ?
Vous le saurez en lisant sur Kontre Kulture

 

Rissouli, « l’étoile » montante de la télé publique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo à ceux ou celui qui derush ça, parce-que je sais pas comment vous faites, je sais pas si c’est du courage ou du masochisme. Ca permet en tout cas à ceux comme moi qui n’en ont plus la force de suivre ce qui ce dit de loin.

     

    • C’est vrai que moi je suis tombé dessus par hasard pile sur le passage sur la pédophilie, excellent, il est vrai.

      Mais j’ai tenu 10 min.
      La voix horripilante de Schiappa, son inconsistance intellectuelle et sa très vilaine peau malgré l’épaisseur du maquillage-télé son un supplice (lien physiologique avec son patronyme ??)

      D’ailleurs il faut aussi citer le passage ou Bruckner lui demande si, venant de la gauche, elle approuve à 100 % la suppression de l’ISF.
      Spoiler : elle approuve sur le champ et sans réserve ! :)


  • Schiappa a osé menacer Pascal Bruckner, sur le ton gnan-gnan exaspérant de la fille à son papa donneuse de leçon, qui a toujours raison contre Cendrillon, tisonnant l’âtre.
    Et Karim a bien compris les priorités. Dis donc, la copine à la femme à Macron, faudrait pas te hausser d’un échelon ! PB c’est du plus lourd que toi.


  • A l’avenir, je « visibiliserais ».

     

  • Ce n’est pas qu’on déteste Schiappa - personnellement, je ne hais pas les gens que je ne connais pas -, mais on se demande simplement à quoi elle sert.

     

  • Amalgamer les LGBT aux pedophiles, carton jaune Bruckner !


  • Pour ceux qui ont eu la curiosité de visionner l’emission en entier.... Comme d’habitude ça tape sur l’église catholique ! Racourçi : c’est a cause de l’église et du catholicisme des français que l’économie reste a la traine ! Ras le bol de ces oiseaux de malheur qui crachent sur le catholicisme qui a façonné notre civilisation. Bon en même temps venant d’un Bruckner !


  • " Les femmes ne sont pas l’égal de l’homme , elles sont meilleures ... ou pires !!! "


  • Le problème c’est qu’aujourd’hui on en débat, on dit que c’est pas possible et à force d’en parler encore et encore demain ça sera mis en place. Comme pour le mariage pour tous, comme pour la PMA. Raz le bol de ces penseurs asexués autogames.


  • Voyons, si j’ai bien compris ce nouveau machin, qu’est l’écriture inclusive.

    Si j’écris : " Si elle chia.pas, c’est qu’elle est constipée" C’est correct ? Rassurez-moi !


  • Schiappa... elle est moche et se croit belle (les Françaises sont devenues laides, je ne sais pas trop pourquoi, bien que j’aie ma petite idée), elle pète de prétention avec son accent stupide et mignard au delà du ridicule, carrément grotesque. Toutes ces dindes (et ces dindons) incapables de prononcer les "a" les "o", les "ô ou au", les "é" les "è" correctement, tant et si bien que les adolescents, victimes innocentes (ou pas) de l’Éducation Nationale sont à présent massivement illettrés. Réformer l’orthographe ?! Chiche ! Je propose qu’on supprime le masculin et le féminin et qu’on les remplace par le neutre, ce qui facilitera grandement l’apprentissage du français par les étrangers sans nuire à la précision du langage. Franchement, qu’est-ce que ça change qu’on dise "oun" camion au lieu d’un camion ou "oun" voiture à la place d’une voiture, "li" voiture au lieu de la voiture et "li" camion à la place de le camion ? On garde le pluriel inchangé.


  • Je ne peux pas regarder le débat en entier. Je vais perdre au moins 10 points de QI. Déjà qu’il n’est pas bien élevé. J’y tiens quand même un peu, hein !

    À un moment, Mr Bruckner dit : "Le risque, c’est que les enfants se perdent et ne se reconnaissent pas". Un truc du genre.

    Je pense que c’est un des objectifs de la démarche. On détruit la langue française par l’orthographe, on abaisse le niveau moyen, déjà assez faible, de l’éducation, et on sème le trouble dans les consciences dès le plus jeune âge pour qu’elles soient encore plus faciles à manipuler.

    Dîtes-moi si je me trompe. Ou apportez des précisions à mon commentaire, si vous le désirez. Il y a sûrement des enjeux et autres subtilités qui m’échappent.

     

    • Oui c’est exactement ça...On ne sait plus où on habite...l’objectif étant bien évidemment de forcer les mâles à se mettre à la place d’une femme...Chemin faisant après des années de pratique on en perd et son latin, et son genre
      Je pense qu’il serait temps de commencer auprès des jeunes à militer pour la défense d’un certain patriarcat, référence ultime des sociétés humaines depuis des millénaires.


  • On attend impatiemment que Schiappa nous explique comment concilier la précarisation des travailleur.se.s et la traque au prédateur.rice sexuel.le. Parce qu’à vue de nez, le détricotage du droit du travail accroît le pouvoir de l’employeur.se et les moyens de pression dont il dispose sur l’employé.e... deux logiques opposées pour un enfumage médiatique.
    Evidemment, l’abus de pouvoir est condamnable, qu’il soit sexuel ou pas. L’affaire Weinstein fait causer parce qu’il est question de "célébrités". Mais je trouve plus problématique l’idée que quelqu’un se sente contraint de céder à des avances pour un smic que pour un cachet à 5, 6 ou 7 chiffres.


  • La France a fait le choix de mourir, je crois qu’on doit à l’honnêteté et à la lucidité de le dire.

    Déjà avant la création d’E&R je me le disais ... mais je refusais de le croire vraiment. Simplement parce que c’est atroce à accepter.

    Mais regardons les choses en face.
    Avec cette écriture inclusive, elle prouve une énième fois qu’elle ne veut plus d’hommes, plus aucun, absolument, totalement, et que non plus, elle ne veut ni histoire ni culture.

    Cette société, cette France, qui est la nôtre aujourd’hui, n’est plus qu’un vaste suicide, une autodestruction totale, une haine écumante de rage qui ne veut que détruire, détruire, détruire encore.

    De la France il ne restera bientôt plus rien ... c’est une évidence en réalité.

    E&R et toute la dissidence n’y auront rien fait : le rouleau compresseur continue, et rien ne s’oppose vraiment à ces forces de destruction.

    Macron, qui nie qu’il y ait jamais eu de culture française, fera son mandat jusqu’au bout ; et l’écriture inclusive sera enseignée, et pratiquée, car un jour, ne pas en faire usage retirera des points aux examens et concours.

    La langue française, l’armée française, la diplomatie française, l’industrie française, la recherche française, le patrimoine français, tout sera détruit, on peut en être sûrs.

    Tout simplement car rien ni personne ne s’oppose réellement et sérieusement à ceux qui tirent les manettes de cette destruction.

    C’est triste, c’est atroce, mais c’est comme ça.

     

  • En direct depuis la Kommandantur, mais ce n’est pas assez nul, cette scène de léchage, je suis un peu déçu. Faut qu’il rase sa barbe, on dirait Ayman Al Zawahiri.


  • Je me demande toujours si son expression de fillette de 10 ans rentre dans le cadre du programme national de sexualisation des enfants... (lol)

    À quand un bambin mâle écroué pour "touche-pipi" ??

     

    • Le bambin mâle écroué pour "touche-pipi" ca nous pend au nez. Regardez aux USA, des gosses de 6 ans se sont fait arreter exactement pour cela, aussi des jeunes de 16-17, se font arrêter pour avoir eu des relations sexuelles avec leur petites copine du même age, et reçoive le titre de "sexual predator" pour le reste de leur vie, cela veux dire, pas de boulot, pas d’etude, pas de possibilité de vivre en ville, car interdiction de se trouver a moins de xx distance d’une ecole ou de quelconque leiux ou se trouve des enfants. La même peine est aussi donne pour des gens pris en train de pisser sur un buisson ou contre un mur après quelques bière a 2h du mat..... c’est juste hallucinant... mais réel.


  • Oh la tête de Caroline de Haas. Enorme, et significatif. Je vais pas dire à quoi elle ressemble, parceque même sur ER, faut rester un minimum bien pensant, mais, là, chapeau.


  • Schiappa elle parle comme une téléprospectrice . T’imagines avoir une meuf comme ça à la maison ... ?

     

    • Oui, pour les tâches : au moins c’est inclusif et puis ça « dévisibilise » la pile de linge et celle de vaisselle de l’horizon.
      Eh, oh : à 7.5€ * de l’heure !
      Que l’on n’aille pas pas pondre un hashtag #BalanceTonMacho : cela n’aurait pas de sens.

      * (Sans claque sur le cuI)


  • D’après Wikipédia : « [...] diplômée en communication "via une validation des acquis de l’expérience passée à l’Université de Grenoble pendant un congé maternité" [...] »... le cursus « communication » autrement appelé, cursus « enfumage » - mais même ça, ils ne savent plus faire.


  • "destruction programmée de l’orthographe"

    Ah je ne suis pas le seul à y penser.

     

    • c’était déjà dans 1984 ou un fonctionnaire se vantait de participer à l’allègement du dictionnaire . Sans le vocabulaire impossible de comprendre le monde mais idéal pour les esclaves. qui ne doivent savoir que le minimum nécessaire à leur fonction.
      Visionnaire Orwell.


  • Pennes, Tagliatelles, Gnocchi, Cannelloni, Fusilli,... Schiappala, Rissouli euh... sont ce de nouvelles variétés de pâte alimentaire ? Des qui collent sûrement, totalement indigestes ! En gratin ? Déjà bien trop gratinées : à la poubelle !


  • Je vois de temps en temps ( de plus en plus en fait ) des neuneus qui écrivent en inclusive sur E&R .
    Pourquoi ne pas mettre un encadré qui stipulerait clairement que l’écriture inclusive n’est pas tolérée sur E&R et par conséquent les méssages ne seront pas publiés .

     

  • j’ai dù me taper presque toute l’émissions TÉLÉ pour tomber sur ce moment où Brukneur parle des ABCDLGBTIY et fini par les amalgamer avec les pédophiles, c’était jouissif, dommage que ce court instant n’est pu être isolé sur une seul et courte vidéo, merci E&R

     

  • Sur l’écriture inclusif.ve il y a un petit dessin animé marrant. C’est un jeune dessinateur et animateur très talentueux et proche de nos idées.
    Ca vaut le coup d’oeil et ça permet d’être diffusé à un public plus large :
    https://www.youtube.com/watch?v=icv...


  • Hass en allemand ça veut dire cul ... petit détail amusant.

     

  • Après l’écriture inclusive, j’exige la parole inclusive.


  • J’ai lu sur RTL (dans la catégorie "’girls", très valorisante pour la femme...) que 75% des gens seraient favorables à l’écriture inclusive.
    Ils disent aussi que seuls 12% disent savoir exactement de quoi il s’agit...
    Je vous laisse tirer les conclusions que vous voulez...


  • Il y a quelque chose qui saute aux yeux quand on regarde une écriture dite inclusive : les points qui morcellent les mots illustrent la DIVISION à l’oeuvre dans cette démarche tordue. A la place des liens on découvre des séparations, des signes isolés, syncopés, en apnée, bref l’écriture inclusive est une écriture schizophrénique !
    (CF Via Campesina et la Confédération Paysanne, par exemple)


  • J’ai écouté les dix premières minutes de l’émission, et un point particulier à retenu mon attention. A deux reprises, ce ministre inculte a oublié d’accorder un participe passé au féminin, entre autre dans "... la feuille de route que m’a remis le président ...".

    Un comble pour quelqu’un qui se prétend féministe non ? Est-ce uniquement dans son manque d’instruction ou de structuration mentale qu’il faut chercher la cause de cette erreur ? Ou bien ce détail est-il révélateur du fait que cette dame, en réalité, n’en a rien à faire de la cause des femmes ... ?


  • C’est ça le gouvernement de la France : "En meme temps..." on a , en meme temps SCHIAPPA..... et BLANQUER qui semble s’efforcer de sauver les meubles ..."en meme temps " !


  • Dommage que mes burnes ne soient pas inclusives car j’en ferais profiter plus de monde !!!...


  • Nous irons de malheur en malheur une secrétaire d’état transgenre et personne ne s’en rend compte.


Commentaires suivants