Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Découvrez le "démon drag-queen" pour enfants de la bibliothèque publique de Michelle Obama

Qu’il était laid dans sa robe de princesse, avec sa chevelure fauve et ses cinq cornes rougies... effroyablement laid ! On se demande comment le démon drag-queen qu’on avait chargé d’officier à la bibliothèque publique de Michelle Obama n’a pas fait fuir tous les malheureux enfants que leurs parents avaient traînés là, sans doute pour les ouvrir à la fluidité du genre – une fluidité qui sent décidément le souffre.

 

 

Entre satanistes et LGBT, l’entente est cordiale – les intérêts des seconds servent ceux des premiers. Et Michelle encense donc tout ça ?

 

LGBT pour les enfants

Il faut les comprendre, c’était le « Mois de l’histoire des LGBTQ »... Que faire, sinon organiser une belle célébration de l’événement ? « Joignez-vous à nous ! Tous les âges sont les bienvenus ! » disait le site Web de la bibliothèque lancée par Michelle Obama à Long Beach, il y a un an.

Samedi dernier, une « Drag Queen Story Hour » était prévue, suivie d’une heure d’art communautaire et d’un atelier chronologique de l’histoire LGBT. Tout cela, étant le fruit d’une savante collaboration avec le centre LGBTQ de Long Beach, le réseau GSA qui « combat l’homophobie et la transphobie dans les écoles » ainsi que la Cour Impériale de Long Beach qui organise courses et levées de fonds pour les communautés LGBT.

Ça ne pouvait donner que quelque chose de bien ! Une chose comme Xochi Mochi... Comme on peut le voir sur son compte Instagram, Xochi Mochi est une drag-queen, donc un homme qui s’habille pour son plaisir – et son travail de toute évidence – en chose féminine archi fardée et provocante, aux relents de satanisme assumés.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Toujours plus loin dans l’abjection,
affronter le monde moderne avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui mais ils ont toujours eu 20 ans d’avance , nous aussi nous les auront nos drag-queen dans les service public , et peut être pire

     

    • Pour l’instant, ils veulent interdire les foulards sur la tête des femmes dans l’espace publique car ça pourrait être motivé par des croyances en l’Islam.

      Dans 20 ans peut-être que les drag-queens enseigneront à nos enfants dans l’école publique et que le foulard sera définitivement interdit dans la rue... Voilà le progrès, ce qui vient de l’ancien temps à la poubelle...


    • Celui qui croit que l’on à encore le temps de voir venir en France, veut continué à vivre dans Bisounours-Land, au jeux de l’autruche qui à la tête plongé dans le sable, pour ne pas à voir la réalité devant sa porte - Il ne faudra pas attendre 20 ans, loin de là, mais cela sera bien plus tôt, si tout le monde ne fait que le constater et commenter, en acceptant sans rien dire.
      Et le pire c’est qu’a ce rythme là dans 20 ans l’Homme, pédophilié des l’enfance ne seras plus qu’un esclave pervertis par le système, sans plus aucun sentiment de respect, de références vraies et de connexion envers la vie.

      Qui à envie "demain" d’être obligé d’envoyer sa petite fille, son petit garçon à la crèche, chez Drag-queen.


  • Au lieu du transgenre pourquoi ne pas se s’élever par l’art et la musique transculturels avec un génie comme Sam Marzbani.
    The First Transcultural Academy for the Art of Improvisation


  • Ce qu’on ne nous dit pas, c’est qu’après la lecture, les enfants ont tous été invités à Disney Wolrd (enfin, dans les sous-terrains) lieu connu, comme l’explique très bien Mark Philips (ex CIA), pour partager entre petits camarades une initiation au programme Monarch MK Ultra et ensuite, tous ensemble avec le.a maître.sse manger une pizza à Washington DC en compagnie des Clinton et de Podesta (les parents n’étaient pas convié). American Dream

    DÉGÉNÉRÉS !!!!


  • Merci qui ?
    Merci Michelle !


  • Déjà que les clowns et les pères Noël font parfois flipper les gamins, alors là... Si j’avais vu un truc comme ça dans ma jeunesse, j’aurais appelé SOS Fantômes direct.


  • Je plains les enfants et j’accuse les parents.
    A qui la faute ??? A Michelle ? Non, mais aux parents.
    Le diable est tel qu’il est. Pourquoi les gens cèdent à ses pièges ?

     

    • On dirait que l’être humain est pire que le diable. S’il revient de temps en temps sur Terre, c’est peut-être pour apprendre des nouveaux trucs.


    • Parce qu’ils sont plus faibles que leurs propres enfants, n’ont plus fois en Dieu depuis peut-être 1 voir 2 générations.

      Abreuvés des tendances païennes (dans les films, les lectures, les publicités, les musiques, les clips de musiques, les interprétations des évènements par les petits soldats journalistes à la TV et à la radio,...), ils font suivre cette direction à leurs enfants, maintenant qu’eux-même sont persuadés à force de martelage, qu’ils sont dans la bonne mouvance idéologique.

      Et leurs gamins s’en reprennent plein la tronche dès l’école avec ce genre de merde évènementielle et le mode de vie qui suivra encore plus immoral que le vécu des parents ( qui seront toujours ringards à leur yeux, normal à cet âge).

      Les coupables sont à mon avis les instigateurs de ce genre de mouvance dont on connait bien les penchants Satanistes/maçonniques et ceux qui gagnent à voir se répandre des pensées "anti-chrisitique", les mêmes depuis l’arrivée de Jésus.

      L’arme de destruction massive des civilisations, c’est ce qui est inculqué dès le berceau à nos lardons.

      Soyez vigilant au programme scolaire de vos gamins.

      Allez un peu de prozac et dodo !


    • *La Foi et pas la fois, se planter sur le mot le plus important du commentaire !!


    • En fait, quand on réfléchit, le visage et les 5 cornes de la "personne" qui incarne le diable sont blancs. Serait-il un message subliminal de Michelle : "Le diable est Blanc/ le Blancs incarnent le Mal Absolu ? E tout cas, c’est un message destructif et haineux sur le plan racial et religieux.


    • @Le Yougoslave

      Être blanc est un mal en soit pour le gauchisme déconstructeur, Sartre disait bien que « Tuer un blanc c’est faire d’une pierre deux coups, tuer un oppresseur et un opprimé ».

      Dans la logique tordue du freudo-marxisme (ou marxisme culturel) l’appartenance à la race blanche (qui soit disant n’existe pas) fait de vous l’héritier de l’esclavagisme, du colonialisme, de l’Inquisition ainsi qu’un possible sympathisant nazi.

      Selon les conclusions de l’Ecole de Francfort c’est par l’ingénierie sociale et la promotion des "minorités" que l’on impose la tolérance et les tendances autoritaires, les "minorités" sont donc le nouveau peuple élu permettant de lutter contre les """"privilégies"""(c’est de la que provient le fameux “Check your privilege”) du groupe majoritaire (blanc, Helléno-chrétien et hétérosexuel).

      Pour permettre aux """"opprimés""" de prendre leurs revanche il faut donc les privilégier constamment au détriment des blancs et pour ce faire il faut dénigrer les blancs et leurs prendre ce qui leurs appartient.


  • C’est littéralement dégueulasse, cela ne m’étonne pas que Michelle Obama soutienne ce genre de pratiques, tout les membres de l’intelligentsia du système sont mentalement dérangés et conformiste au possible ils iront donc toujours plus loin dans la promotion de pratiques décadentes car il faut inventer sans cesse de nouveau progrès... Si le progrès venait à s’arrêter alors cela voudrait dire qu’ils perdront le pouvoir et que les idéologies délirantes qu’ils ont soutenu seront reconnues comme étant sans valeurs.

     

    • @Mort de rire.........c’est pas faux !...en quelque sorte, ces dégénérés sont condamnés au mouvement perpétuel, entrainant le reste de l’humanité dans l’abime .


    • Le "couple" OBAMA est une énigme .Lui avait , à l’université , la réputation d’etre un junkie gay, elle a un physique de joueur (masculin) de la NBA .... Des amis américains m’ont fait remarquer que l’on ne connaissait pas de photos de leurs filles avant l’age de 10 /12 ans , pas de photo du jour de la naissance , maman tenant son bébé ...Et ce n’est pas pour les "protéger" car depuis l’élection , elles ont été surexposées dans leur role de famille US modèle .


    • @Voronine

      J’ai entendu parlé de ces rumeurs à de nombreuses reprises sur Internet, et cela ne m’étonnerait même pas si cela s’avérait être exact, en effet d’un point de vue purement physique cette "Michelle" Obama ressemble plutôt à un transexuel thaïlandais qu’à une véritable femme, on ne voit pas grand chose de féminin chez "elle".

      @karimbaud

      C’est en effet là que se situe le problème, ces dégénérés ont entièrement infiltrés les sphères d’influence et de pouvoir en Occident alors ils imposent leurs délires à l’ensemble de la population.

      Le souci de ce néo-gauchisme réside dans le fait qu’il ne repose exclusivement que sur la déconstruction de tout ce qui semble un peu enraciné et traditionnel, en dehors de cette volonté de destruction perpétuelle il n’y a que le néant, il est vrai que l’on ne peut pas créer une société uniquement sur la base de la lutte contre les inégalités, l’oppression et les heures les plus sombres...

      Les bobos gauchistes sont donc sans cesse obligés s’inventer de nouveaux combats et de nouvelles minorités à défendre car d’une part les inégalités ne s’arrêtent jamais et d’autres part parce qu’un arrêt des """luttes""" signifierait la fin de leurs dialectique.

      En effet si les """luttes""" venaient à se produire cela voudrait dire que non seulement la fable du """progrès""" de l’humanité n’aurait plus aucune consistance mais cela voudrait dire que les sociétés occidentales n’auraient rien d’intrinsèquement mauvais et seraient donc en droit de revenir à leurs formes traditionnelles en remettant en cause l’ensemble des """acquis""" sociétaux.

      Personnellement je pense que cette tare originelle du marxisme culturel est une chance pour ses opposants, à mesure où les gauchistes iront toujours plus loin dans le délire l’intensité du refus exprimé par les populations ira crescendo.

      Il suffit d’observer ce qu’il en est de leurs projet de multicturalisme et de mélange des races (personne n’en veut ni n’en à jamais voulu quelque soit l’époque ou le peuple en question) ou des réactions que provoquent les tentatives d’endoctrinement des enfants à la théorie du genre ou aux foutaises antiracistes.

      On ose donc pas imaginer le chaos que vont engendrer les tentatives du système d’aller plus loin, les gens sont indifférent à l’homosexualité mais si on essaye de l’imposer à leurs enfants voir pire de normaliser la pédophilie alors les risques de révoltes violentes vont augmenter en conséquence.


  • Le quartier Long Beach est un quartier très pauvre, avec une culture catholique latino.
    Madame Obama se venge-t’elle des latinos, pourquoi Trump ?
    Les latinos américain sont très viril, même l’homesexuel latinos ferait peur au LGBT.
    La jeunesse latinos n’a rien à voir, avec la racaille des cités françaises qui été presque totalement efféminé.
    Toute la population homme est en voie de féminisation et ceux depuis la suppression du service militaire, pour ceux née à partir du 1 janvier 1979, en-dessous de 38ans, inclus.

    Ce qu’on doit combattre en France, c’est la féminisation et non la sexualité des personnes.
    "Petit sac sur la hanche, épilation et j’en passe"

     

    • Je suis né au début des années 90 et je n’ai pas réellement l’impression d’avoir été féminisé...

      Il n’y a pas de féminisation de la société mais plutôt une tentative d’effacer les différences sexuelles de la part du système, il est vrai que l’on cherche à imposer des attitudes féminines au homme mais il ne faut pas oublier non plus que l’on cherche à imposer des attitudes masculines aux femmes.


  • Derrière Le Hollywood-scandale qui n’est que l’arbre qui cache la forêt, se trouvent les Politico-Wood, et l’Éducation-Wood scandales, pour casser dès l’enfance, par choc Psychico-émotionelle-sexuels et la violences, la peur, la conscience des hommes, et les couper du contact avec la pureté, la noblesse, l’âme, que l’on peut encore observer chez les jeunes qui n’ont pas encore été pervertis, cassé, manipulé et programmé par le système, qui est en train de dévoiler lui même, qu’il est de plus en plus satanique, et donc quel agenda de chute des valeurs, de séparation, il suit et sert !!!

    C’est aux hommes de se réveiller, et de ne plus l’accepter, ne plus y consentir, et dire NON, à ce que une toute petite poignée de Politico-pédophile-satanique, décident pour l’ensemble de l’humanité...


  • Il est payé combien pour faire la fofole comme ça ?
    Il ne fait pas ça bénévolement quand même ?

     

  • ...qui « combat l’homophobie et la transphobie dans les écoles ». Très sérieusement, est-ce qu’à l’âge de l’école, les mômes s’intéressent à la sexualité ? (la leur ou celles des adultes) La réponse est non, bien évidemment non. Leur mettre dans la tête à cet âge que toutes sortes de corps peuvent se mélanger et s’enc..., bah non, je suis désolée mais on a déjà un grand pied dans le monde pédophile qui se met doucement en place et dont certains croient encore qu’on va pouvoir protéger nos gosses. Aucun adulte n’a à devancer les questions des enfants sur le sujet et aucun représentant d’une association quelle qu’elle soit pourvu qu’elle soit en rapport avec la sexualité (le domaine des adultes) ne devrait avoir le droit de s’exprimer (pour ne pas dire : faire de la propagande) devant des enfants. Les parents devraient porter plainte ! (et je passe le côté sataniste...)

     

    • Franchement tout dépend des enfants et de l’âge qu’ils ont, à 10 certains regardent déjà du porno sur Internet et parlent de pratiques sexuelles comme s’il s’agissait du dernier Pokémon à collectionner... Certes il s’agit d’une toute petite minorité de garçons (et parfois de filles...) mais tout de même les perversions de certains commencent parfois très jeune.

      Il est vrai par contre que les enfants ne s’intéressent pas aux pratiques LGBT ils en sont même dégoutés dès qu’ils en entendent parler.

      Personnellement j’étais beaucoup plus intéressé par Yo-gi-oh, Naruto ou Dragon Ball que par le sex pendant mon enfance, l’intérêt pour le sexe opposé est arrivé naturellement vers 14-15 ans.


  • Dans la suite de l’article, après que la vidéo fut devenue virale, "le tollé public a été tel qu’elle [la bibliothèque] a dû retirer en toute hâte l’image.
    Beaucoup de résidents locaux et de parents ont été outrés que l’événement ait été seulement permis. Et les frontières locales, puis nationales ont été dépassées. (...)
    La « Drag Queen Story Hour » (DQSH)
    [l’heure du conte drag queen] est de fait en vogue dans les librairies, les écoles, les crèches, les bibliothèques…."
    Donc saine réaction populaire. L’idée derrière ces "heures du conte" horripilant est que la condition d’adepte du lgbtq... soit vécue et enseignée "sans vergogne". Et pourtant Michelle Obama, qui s’intéresse de près à ces questions étranges parce que, dit-on..., a eu de la vergogne, elle, au temps de la présidence Obama, ou non ?


  • Ne jamais rien lâcher contre SATAN. Comment ces parents laissent ils faire ?

    Cela me révolte.


  • j’espere que c’est juste pour rappeler aux enfants que c’est bientôt halloween !


  • Ce qui est remarquable dans toutes ces saloperies ( les "droits sexuels", les diverses revendications "LGBTQ" ), c’est à quel point les gens qui militent pour elles s’estiment en droit de les imposer à tous le monde, parents et enfants. Les "droits sexuels", qui a demandé ça à part, peut-être, le lobby homosexuel ( pour augmenter son "terrain de chasse" ? ) et, plus sûrement, le lobby pédophile ( pour se créer un "terrain de chasse" ? ) ? Personne. Strictement personne. C’est mis en place "gentiment", l’air de rien. Avec la complicité des media dès que nécessaire. C’est découvert ? On nie, comme pour la théorie du genre. Qui "n’existe pas", bien sûr.

    Là, on a quoi ? Un « Mois de l’histoire des LGBTQ »... On croit rêver. Qui a demandé ça ? Les parents ? Les enfants ? Non, non. Le lobby LGBTQ. Et attention, qu’est-ce qu’un lobby ? Ce sont quelques activistes qui ont décidé, eux tout seuls, qu’ils allaient représenter les intérêts d’une communauté entière. Autrement dit, le lobby LGBTQ représente-t-il les intérêts des lesbiennes ? Non. Seulement ceux des lesbiennes de l’association... Pareil pour le reste : gays, bi, trans, queer. Je vous demande un peu, est-ce que les bisexuels ressentent le besoin qu’on parle en leur nom ? Grotesque. Et la majorité ? Elle ferme sa gueule et se mange un "mois de l’histoire LGBTQ" qu’elle n’a jamais demandé et aurait sans doute refusé si on avait sollicité son avis...

    Une petite remarque pour finir. Le principe du petit groupe constitué en lobby qui ne représente que ses membres encartés alors qu’il prétend représenter toute sa communauté est bien connu. Hein ? De quoi je parle ? Je ne peux pas le dire. Pourquoi ? Parce qu’on est en démocratie. Et chacun sait qu’en démocratie, il y a des gens dont on ne peut pas parler : ce ne serait pas démocratique.


  • Xochi Mochi y’a de la licorne et du castor....


  • Bureau de l’Elysée, 16 octobre, à gauche d’E. M., au mur => tableau portrait de femme en médaillon sur fond bleu blanc rouge, pentagramme (avec Belzébuth bien marqué) sur le coup ; curiosité à voir mais je ne sais plus l’intitulé de la vidéo.C’est quand même bien étrange tout ça.


  • Pour moi, le +choquant, à part le drag queen "démon", la petite fille au tee shirt blanc/rouge au motif "serpent". Et nous voilà de retour au jardin d’Eden, où le serpent nous pousse à la Faute.
    Ca me rappelle le coup du drapeau Arc en ciel LGBT. Quand on sait que l’arc en ciel est donné par Dieu pour reconfirmer son alliance avec l’Humanité après le déluge de Noé. Que le drapeau LGBT a repris ce symbole (avec une couleur en moins, l’indigo), qu’on nous baratine avec leur transexualisme (pour ressembler à un ange sans sexe ?).
    Tout nous ramène à la religion, étrange pour des libertaires anti-religion.

    Que les ignares ou athées ne viennent pas dire que les LGBTandCo ne savent pas ce qu’ils font.


Commentaires suivants