Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Quenelle gratinée

Nous ne sonderons pas les cœurs et les reins. Quand un humoriste utilise la technique de la provocation, il n’est jamais possible de déterminer le fond de sa pensée en fonction de ses propos.

Pierre Desproges était-il antisémite quand il entamait un sketch par ces mots : « On m’a dit que des juifs se sont glissés dans la salle » ? Dieudonné l’est-il quand il lance, avec un sourire malicieux : « Des juifs ou des nazis, je ne sais pas qui a commencé » ? Allez savoir. Mais là n’est de toute façon pas notre propos. En elle-même, la risible « affaire de la quenelle » n’a aucune importance. Tout au plus peut-on la voir comme la mise en évidence d’un ras-le-bol des jeunes générations, ras-le-bol qui menace de dégénérer en une vaste crise de nerfs collective.

Le danger représenté par les « quenellistes » pour nos compatriotes juifs nous paraît tout à fait insignifiant. Pourquoi nous préoccuper de telles questions, à l’heure où la France va épouvantablement mal ? Nous avons autre chose à faire. En revanche, ce qui mérite d’être analysé, c’est le véritable délire qui semble avoir saisi la classe médiatico-politique.

Le comique fait normalement partie du politique, mais comme une fonction annexe et secondaire et cathartique. Aristophane était certes un personnage politique à Athènes, mais il ne déterminait pas l’agenda d’Alcibiade ; c’est lui qui commentait l’action d’Alcibiade, et non l’inverse. Chez nous, au contraire, c’est désormais le « premier flic de France » qui se pose en s’opposant à… un trublion. Plus grave, la dérive en question laisse en tout cas penser que les classes dirigeantes entrent actuellement dans les logiques de la violence d’État.

Quelques constats très simples suffisent à tirer le signal d’alarme : il se pourrait que la grotesque affaire de la quenelle, venant après les arrestations arbitraires des opposants au mariage pour tous, après la détention de Nicolas Bernard-Buss, après la rocambolesque affaire Varg Vikernes, soit, aussi, un ballon d’essai en vue de faire basculer la vie politique de notre pays vers le modèle peu enviable des États totalitaires. On pense tout de suite, dans la situation actuelle, à la dictature hypocrite des années Brejnev-Honecker. Ainsi, dans une des premières scènes du film La Vie des autres, qui se déroule en RDA peu avant la chute du Mur, le scénario incluait un bref résumé de la condition de l’artiste dans un système oppressif. Où l’on voyait un auteur demander à un ponte du Parti que l’on lève l’interdiction professionnelle (« Berufsverbot ») infligée à un metteur en scène accusé de dissidence. À quoi l’homme du Parti répondait que de telles méthodes n’existaient pas au paradis du socialisme réel, et qu’il fallait donc « choisir ses mots avec plus de prudence ». Simple constat : quand Manuel Valls annonce qu’il cherche par tous les moyens d’interdire Dieudonné de se produire, il revendique une attitude discriminatoire que même les apparatchiks de la RDA n’osaient pas assumer. C’est-à-dire que l’injonction non discutable de « lutte contre l’antisémitisme » permet en France aujourd’hui non seulement d’entrer dans les logiques de la Stasi, mais en outre de le faire avec une impudence que le subtil Markus Wolf aurait désapprouvée.

Toujours Manuel Valls : nous avons désormais un ministre de l’Intérieur qui appelle à déclencher des troubles à l’ordre public pour pouvoir justifier une mesure sécuritaire. À l’origine de cette démarche provocatrice, il y a le garde-frontière Arno Klarsfeld, qui dans une remarquable prise de position tout à fait révélatrice à tous points de vue, a constaté benoîtement que si personne ne manifestait devant le théâtre de la Main d’Or, il n’y aurait pas de trouble à l’ordre public et le ministre de l’Intérieur ne pourrait donc pas sévir. Que maître Klarsfeld appelle à susciter des troubles mérite d’être relevé, mais qu’un ministre de l’Intérieur en exercice lui emboîte le pas, voilà qui doit sans doute encore davantage être souligné. Simple constat : pour enclencher le processus de « mise au pas » qu’ils appelaient de leurs vœux en 1933, les dirigeants du parti nazi organisèrent l’incendie du Reichstag. Cette technique du pompier pyromane est exactement celle proposée par le brillant Arno Klarsfeld, et apparemment validée par le locataire de la place Beauvau.

Passons à autre chose. L’article 58 du code pénal soviétique de 1926 incluait plusieurs dispositions fascinantes. Cet article assimilait au banditisme toutes les activités réputées « contre-révolutionnaires », ce qui permit d’une part de ne pas mentionner l’existence de délits politiques en URSS, d’autre part d’y inclure des faits que dans n’importe quel autre pays, on n’aurait même pas osé qualifier de simples contraventions. Soljenitsyne mentionne, dans L’Archipel du Goulag, un certain nombre de cas où des individus, voire des segments entiers de la population, furent condamnés au nom de leur participation fantasmagorique a posteriori à des activités antisoviétiques. Exemple parmi d’autres, dans la foulée de la conquête de l’Europe de l’Est par l’Armée rouge en 1945, le NKVD arrêta des personnes n’ayant jamais vécu en Russie, au motif qu’elles auraient participé à la guerre civile russe en tant que Russes.

C’est que dans le système d’interprétation indéfiniment extensible propre au code pénal soviétique de 1926, et particulièrement dans le cadre de l’article 58, d’une part « toute action tendant à l’affaiblissement du pouvoir » était réputée « contre-révolutionnaire », donc assimilable au banditisme, et d’autre part il était admis que dans les territoires devenus soviétiques en 1945, la loi soviétique s’appliquerait intégralement de façon rétroactive. Encore plus fort, il suffisait qu’un des nouveaux citoyens de l’URSS soit jugé comme ayant eu potentiellement l’intention de prendre jadis les armes contre sa nouvelle patrie pour qu’on l’assimilât automatiquement aux « brigands antisoviétiques » de la guerre civile. Pour rappel, Christiane Taubira, dans l’affaire de la quenelle, a soutenu que l’on pouvait se rendre « complice après coup de crime contre l’humanité ». Ce qui, manifestement, dans son esprit, impliquait la complicité de Dieudonné dans les méfaits nazis des années 40, et plus particulièrement dans la déportation des juifs d’Europe. On voit bien que la logique indéfiniment extensible du code pénal soviétique de 1926 est ici à l’œuvre, au nom il est vrai d’une autre idéologie et dans un cadre politique différent.

Quant à Christophe Barbier, nous lui saurons gré de nous éviter d’avoir à chercher des références passées, puisqu’il a publiquement soutenu qu’au nom de la défense de la démocratie, il fallait « réguler » Internet pour que Dieudonné n’y sévisse pas, et que, dixit, « les Chinois y arrivent bien ». Ici, il n’est même pas nécessaire de commenter.

En conclusion, et encore une fois sans entrer dans un débat sur l’antisémitisme supposé de monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala, nous ne pouvons que dresser les quelques constats que nous venons d’énoncer, et en déduire qu’il faut aujourd’hui que tous les citoyens lucides et raisonnables soutiennent cet artiste sans tergiverser.

Non qu’il faille nécessairement sacraliser la parole d’un comique, non qu’il faille obligatoirement apprécier un humour qu’on pourra éventuellement juger de mauvais goût, mais parce qu’il s’agit de refuser des logiques tyranniques. Le pouvoir est actuellement dans l’impasse. Le chômage explose alors que le contexte macro-économique menace de se dégrader encore, l’insécurité augmente, la diplomatie française se ridiculise, et la crise de l’Union européenne et de la zone euro approche manifestement d’un point de rupture. Dans ces conditions, il est logique que ce pouvoir dans l’impasse soit tenté de créer des diversions et des écrans de fumée, voire de passer d’un régime de manipulation des masses à un système d’oppression ouverte.

Alors pour bien faire comprendre que nous ne nous laisserons pas faire : QUENELLE !

Les livres de Michel Drac sont en vente sur Kontre Kulture :

Rejoindre les rangs des quenelliers avec Kontre Kulture :

Retrouvez Dieudonné chez Kontre Kulture :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #659898
    le 05/01/2014 par Elle
    Quenelle gratinée

    Reçu 5/5 merci

     

    • #660025
      le 05/01/2014 par ORNEGA
      Quenelle gratinée

      QUENELLEMENT VOTRE ! Vive la liberté.


    • #661321
      le 06/01/2014 par picadello
      Quenelle gratinée

      donc direct au 2ème couplet

      Fran-çois l’entends-tu
      Dans ton cul bien entendu
      La que-neeeelle
      La que-neeeelle


  • #659959
    le 05/01/2014 par OAK
    Quenelle gratinée

    Très bonne analyse. Michel Drac toujours au top, j’attends toujours avec impatience ses textes/vidéos.


  • #659974
    le 05/01/2014 par solaine
    Quenelle gratinée

    A bien y réfléchir, c’est pas le geste dit la "quenelle" qui pose problème mais l’énorme succès de son auteur... Dieudonné ! C’est mon point de vue !
    Et en ces temps de crise, comme dit l’auteur de cet article, je cite : "...qu’il faut aujourd’hui que tous les citoyens lucides et raisonnables soutiennent cet artiste sans tergiverser".
    C’est mon cas. Soutien total à Dieudo !


  • #659985
    le 05/01/2014 par
    Quenelle gratinée

    Michel Drac : toujours clair et pertinent. Merci.


  • #660027
    le 06/01/2014 par Iris
    Quenelle gratinée

    Merci a E&R d’avoir relaye cet article a partir du blog "Scriptoblog".

    J’ai eu la tres agreable surprise de decouvir qu’il s’y vend, traduit du mandarin vers le francais, un tres important best-seller chinois sur la guerre des monnaies organisee par le pouvoir financier mondial, et par la famille Rotschild en particulier, connu sous le titre de "Currency wars".

    Bien que best-seller en Chine en 2007, ce livre n’a jamais ete traduit en anglais, ce qui est une preuve de sa pertinence.


  • #660052
    le 06/01/2014 par Shylock
    Quenelle gratinée

    Ces ordures font tout un raffut à propos de la Quenelle et de Dieudo, uniquement dans le but de détourner notre attention pour continuer à nous faire les poches sans que l’on s’en rende compte . C’est la technique de nombreux voleurs à la tire .


  • #660060
    le 06/01/2014 par Chrisgeorg
    Quenelle gratinée

    Z’ont beau être toutes et tous plus ignobles les uns que les autres, j’éprouve presque de la compassion quand j’imagine la violence du retour de bâton qu’ils vont se prendre !... mes racines chrétiennes ?


  • #660176
    le 06/01/2014 par Ali
    Quenelle gratinée

    Comment peut on se rendre « complice après coup de crime contre l’humanité » si on n’était même pas né pendant les faits en question ?!

    Apres coup, moi je me dit qu’ils doivent être plusieurs dans la tête de Taubira, autrement c’est pas possible de sortir des conneries comme ça quand on est ministre .. Quoique ..


  • #660183
    le 06/01/2014 par RexX
    Quenelle gratinée

    Bien parlé...
    Quenelles !


  • #660274
    le 06/01/2014 par Misterknel
    Quenelle gratinée

    Je le soutiens egalement. Il passe chez moi le 19, on y va et sommes impatients

     

    • #660377
      le 06/01/2014 par van der lubbe
      Quenelle gratinée

      je trouve cet article particulierement pertinent et reflechi, c’est vrai que quelquefois on ressent une pression incroyable, comme si on était un paria quand on soutient la liberté d’expression .
      Ce que je trouve le plus dommage dans cette pitoyable affaire, c’est que la majorité des medias n’a aucune nuance, et que je suis persuadé que la grande majorité des "journalistes" n’a vu quasiment aucun sketchs de dieudonné.
      Les socialistes sont en train de faire ce que les poniatowski marcellin et consort faisaient avant 81,un comble !
      Quant aux organisations miltantes communautaires, il faut s"en méfier dans certaines régions , elles sont ultraviolentes, leurs méthodes rejoignent celles des SA.
      bonne ambiance donc


    • #660400
      le 06/01/2014 par ced
      Quenelle gratinée

      Moi le 25, et le Zenith de Limoges sera ultra complet à n’en pas douter !

      (Même si le maire veut se la jouer Estrosi)


  • #660298
    le 06/01/2014 par nana
    Quenelle gratinée

    Le chômage explose,l’insécurité augmente,la diplomatie française se ridiculise,la zone euro approche manifestement d’un point de rupture. il est logique que ce pouvoir dans l’impasse soit tenté de créer des diversions et des écrans de fumée, voire de passer d’un régime de manipulation des masses à un système d’oppression ouverte.Alors pour bien faire comprendre que nous ne nous laisserons pas faire : QUENELLE !Tout est dit !Tout est dit !on imprime ,on distribue,on éveille les consciences !et on prend notre destin en main !


  • #660343
    le 06/01/2014 par alan
    Quenelle gratinée

    Constat lucide et analyse éclairante de nos amis de scriptoblog, au passage j’incite à lire absolument "Choc et simulacre", ouvrage essentiel sur la guerre du sens et les nouveaux axes de la manipulation de masse.


  • #660353
    le 06/01/2014 par Iseul
    Quenelle gratinée

    Maurice Gendre toujours au top. Je l’écoute très régulièrement sur Méridien Zéro, un régal. Dommage qu’il ait stoppé son bloc-notes sur Scriptoblog c’était excellent. Michel Drac parfait aussi comme d’habitude.


  • #660359
    le 06/01/2014 par gautier
    Quenelle gratinée

    Enfin, avec cette affaire de la quenelle, les masques tombent et on se dit encore "une démocratie" ?


  • #660374
    le 06/01/2014 par saxo
    Quenelle gratinée

    Drac, Gendre, toujours au dessus du lot...


  • #660397
    le 06/01/2014 par Thémistoclès
    Quenelle gratinée

    Cet appel officiel à manifester devant le Théâtre de Dieudonné, est de fait UN APPEL A Y METTRE LE FEU.




    Tous les illuminés (surtout les pervers) vont maintenant pousser la provocation jusqu’à son terme : la disparition DEFINITIVE du Théâtre, voire plus !




    Lancer de tels appels dépasse l’entendement ; c’est le système soviétique de LA TERREUR que la classe politique française ressuscite aujourd’hui. Elle en subira les conséquences en disparaissant.



  • #660406
    le 06/01/2014 par Godefroi de Javron
    Quenelle gratinée

    Tout est dit M Drac et M Gendre

    Mais on fait quoi ? On laisse s’installer ce régime totalitaire jusqu’au bout ?

    Une poignée de dirigeants schizophrènes est capable de freiner la colère légitime de tout un peuple qui plus est à l’agonie ? Qui sait si demain des millions de chômeurs, des jeunes sans avenir, des bonnets rouge ne prendront pas d’assaut la capitale ? Que feront-ils face à une méga-révolte ? Sont-ils prêts pour ce type de scénario ?

    Car rien ne peut résister à un peuple qui a décidé de se libérer de ses chaînes

     

    • #660828
      le 06/01/2014 par david
      Quenelle gratinée

      Pour rappel, les récentes lois :
      * arrestation préventive en vue de troubles
      * doit de tirer sur la foule avec des armes OTAN avec leurs munitions (sous traité Israel -> Pakistan, je crois)
      peut-être même que ces armes sont "Tsahal tested & approuved" ?

      chaud ?


    • #661547
      le 06/01/2014 par Godefroi de Javron
      Quenelle gratinée

      des millions de personnes en colère, une méga-révolte .. tu appelles ça "des troubles"


  • #660417
    le 06/01/2014 par awrassi
    Quenelle gratinée

    Analyse pernicieuse qui fait diversion sur le chômage et la situation économique de la France, pour nous enfumer sur la véritable signification de la quenelle : le ras-le-bol d’une oligarchie qui nous dirige au nom d’un mythe ...

     

    • #660585
      le 06/01/2014 par gallier2
      Quenelle gratinée

      Tu ferais mieux de relire le texte avec un peu plus d’application. L’article le dit explicitement et met tout ça dans une perspective encore plus grande.


  • #660430
    le 06/01/2014 par saroumane
    Quenelle gratinée

    Si la suisse pouvait réchauffer cette quenelle des comptes en suisse de Valls qui n’a pas été servie en juin, ce serait bien.
    J’aime beaucoup quand valls crie à l’organisation d’insolvabilité. Il n’a pas trop les cuisses propres, même si cette affaire de comptes multiples en suisse n’a pas eu l’écho mérité en france étant donné que les médias de la république irréprochable avaient consigne à l’époque de ne s’occuper que du fusible cahuzac.
    Voilà peut-être par où le sionisme tient notre petit himmler national.

    http://www.chaos-controle.com/archi...


  • #660436
    le 06/01/2014 par bilderberg
    Quenelle gratinée

    Encore une bonne analyse, honnête et responsable, très bien.

    Maintenant, j’aurais aimé que nous allions au-delà pour s’attarder sur plus inquiétant, notamment en ce penchant sur Europe Israël.

    Si nous avons tous constaté le pouvoir du CRIF sur les élus en France, qu’en est-il pour l’Europe ?

    En restant sur une base de 28 pays membre de la CEE le Parlement et la direction l’U E accepte de laisser se créer une association du nom d’Europe Israël, soit 120 représentants d’ultra-nationalistes Juifs qui sont à la botte de Netanyahu.

    Dont plusieurs représentent de pays qui ne font pas partie de l’Europe, les USA avec Israël en tête de liste.... ?????

    La plus grosse réunion du lobby juif dans la salle même du Parlement Européen , le commandement suprême au su et au vu de tous.

    Et personne ne s’offusque de voir le premier gouvernement mondial non élu donner des ordres à toute l’UE .

    Personne n’en parle.

    Voilà, pourquoi il faut sortir de L’Europe si on ne veut pas que le peuple Français se fasse démembrer.

    En sortir, c’est couper le lobby Juifs de France de sa base et la France étant une puissance nucléaire, il n’y aura pas de mesure de rétorsion.


  • #660449
    le 06/01/2014 par simon
    Quenelle gratinée

    Le socialisme est la suite logique du communisme...arrêtons de pointer sans cesse le national socialisme et parlons plus de ces assassins communistes...


  • #660462
    le 06/01/2014 par pinkley
    Quenelle gratinée

    perso je glisse des quenelles partout ou je suis, boulot, metro, commerce, je chante shoananas tout le temps et tout haut, je les emmerdes tous... Je ne sucerai pas votre kippa, j’ai pas le temps et ça a un gout de pisse.


  • #660484
    le 06/01/2014 par captainauvergne
    Quenelle gratinée

    Très très bien écrit, limpide.
    QUENELLE !


  • #660489
    le 06/01/2014 par log lady
    Quenelle gratinée

    Nous tous ensemble, QUENELLE !


  • #660561
    le 06/01/2014 par abs
    Quenelle gratinée

    Il est définitivement évident que la clique au pouvoir lance des leurres et instrumentalise selon ses thèmes habituels ; mais elle fait plus encore en se dissimulant derrière le bouc émissaire classique en temps de crise aiguë, tout en faisant semblant de le protéger. La républicaine socialiste c’est d’abord de la perversité ; elle a des antécédents connus et dramatiques et, sur le fond, voilà quand même plus de deux siècles qu’elle entretient le marasme dans ce pays. C’est une espèce toute particulière de champignon nécrophage et vénéneux ou très exactement le genre d’astre de la mort dont il vaut mieux éviter le champ d’attraction. Pourquoi ? La réponse est simple et tient dans le vieil adage qui dit que pour survivre, un imbécile doit obligatoirement devenir un salaud (ça vaut par ces dames également...)...A bon entendeur salut !


  • #660565
    le 06/01/2014 par gallier2
    Quenelle gratinée

    « Des juifs ou des nazis, je ne sais pas qui a commencé »

    facile à répondre, il suffit de lire les journaux
    https://www.google.fr/#q=judea%20de...

    PS : je sais que c’est un peu plus compliqué que ça, merci.


  • #660568
    le 06/01/2014 par jsuipasoralien
    Quenelle gratinée

    c’est toujours un moment instructif de lire Michel Drac et son argumentation est bien documentée. Par contre on ne peut pas occulter l’importance de débattre à nouveau de la Question juive non pas en prenant une position a priori antisémite ou philosémite mais de relire collectivement, et c’est bien le rôle d’E&R , les analyses classiques , pour donner juste un exemple, de trois grands auteurs de provenance bien différente : Karl Marx, Bernard Lazare, Leon Bloy. (l’athée, le juif, le catho)
    La question de savoir si Dieudonné (ou Desproges !) sont antisémites nécessite d’abord de rouvrir ce débat . Mais peut on encore débattre en France ? l’article de Michel Drac sur ce point est d’une grande pertinence

     

    • #662028
      le 06/01/2014 par La Rochejaquelein
      Quenelle gratinée

      C’est à mon sens un débat impossible en France et pour longtemps, s’il a passé un temps les feux de la rampe c’est grâce à l’étrange moment de liberté que nous connaissons avec internet. Ce qui approche très surement - la crise de la quenelle étant si je puis dire le hors-d’œuvre - c’est la version policée du web, en particulier en France ou la loi Fabius-Gayssot peut très facilement devenir la pierre angulaire juridique et répressive de tout débat sur ce que vous appelez "la question juive"

      Drac est excellent sur cet article, mais d’ici quelque temps nous ne le lirons plus puisque "les chinois y arrivent bien".


  • #660693
    le 06/01/2014 par Erdoval
    Quenelle gratinée

    Un seul mot d’ordre : "Touche pas à mon pote Dieudonné" ! A lancer comme un avertissement à ce gouvernement et à ce président qui ressemblent étrangement de plus en plus à des paupiettes bien de chez nous : des ventres mous bardés de graisse et bourrés d’une farce douteuse, qui se maintiennent dans une apparence de fermeté tant que le ficelage reste bien serré. La paupiette, comme métaphore de la classe médiatico-politique française, qui ne connaît que la politique du ventre et qui est totalement contrainte par ceux qui tirent les ficelles…On est loin de la grande cuisine française !


  • #660996
    le 06/01/2014 par Paul82
    Quenelle gratinée

    Michel Drac : au dessus, c’est le soleil !


  • #661035
    le 06/01/2014 par Igor Meiev
    Quenelle gratinée

    Manuel Valls est ministre de l’extérieur.


  • #661136
    le 06/01/2014 par leon
    Quenelle gratinée

    Pourquoi entrer dans le debat ? pourquoi devoir justifier ses positions ?

    Déjà le pouvoir n’ecoute rien, et ils ne sont pas majoritaire, avec seulement 10 à 15 % de soutien officiel (donc moins de 10% réelement) ;
    Je ne vois même l’interet de discuter avec ces usurpateurs de la chose publique, ces usurpateurs de la cause nationale !

    Ils admettent à demi-mots être nati-nationaux, mais en tant qu’élus d’un pays donné, la France, ca la fout mal quand même, comme on dit !

    Ils ne font pas l’effort de produire une critique intélligible, et nous devrions avancer des arguments raisonnables ?(ca ne manque pas)
    Tout cà n’est que dissipation d’energie, laissons les à leurs moutons, et continuons à avancer !

    Le pouvoir à avancé son pion, il est revenu au centre l’attention par une des ces anoeuvres dont ils ont le secret, conquérant sur le dos de Dieudonné un serieux qu’il est incapable d acquerir de lui-même !

    Tout le monde s’en fiche de Valls, même les Juifs ! sauf quand il parle de Dieudonné, c’est pathetique, et franchement ca nous "bouffe la noix de coco" ! ^^
    Laissez les causer, les officiels sont les premiers à se tirer avec la caisse...


  • #661535
    le 06/01/2014 par Marie
    Quenelle gratinée

    Je souscris aux nombreux commentaires précédents : Drac et Gendre sont excellents. Comme toujours.
    Et Gendre est tout à fait charmant ;-)


  • #662775
    le 07/01/2014 par bobforrester
    Quenelle gratinée

    bonjour

    Ce qui est stupéfiant c est que les auteurs aillent chercher dans l histoire de la déviation stalinienne du marxisme des exemples de répression dirigée contre la parole dissidente !Mais c est plus d actualité messieurs ! pourquoi ne vous penchez vous pas sur ce qui se passe réellement et actuellement aux états unis ? savez vous ce qu il en coûte de prononcer le mot bombe dans un avion américain ou de dire merde au roi en Thaïlande ? On dirait que ces gens là sont des spécialistes de la propagande anti communiste mise en place par "la voix de l Amérique" que les faits rapportés soient authentiques ou non là n est pas la question . La question réside dans le choix des exemples : toujours à l Est et dans le passé semble t il depuis un certain temps dans la presse qui se présente comme dissidente ! En tout cas ça fait bien plaisir aux mercenaires idéologiques du capital financier . On compare des réactions un peu parano de pays menacés de guerre chaude par l impérialisme US sous la guerre froide avec une dictature de la pensée qui se met en place en occident sous l effet de la crise et la crainte de l oligarchie que les masses soient informées du sort qu elle leur réserve. Quelle conclusion en tire le lecteur peu au courant de l histoire politique ? Finalement que les deux systèmes se valent ! on renvoie dos à dos un pays qui a réduit très fortement les inégalités ( et je sais de quoi je parle moi car j ai vécu un an en RDA !)et le système ultra libéral de l esclavage salarié qui détruit petit à petit l espace des libertés publiques voire privées, les services publics, les garanties sociales, etc , et qui accroît constamment les inégalités ! On aimerait bien savoir pour qui roulent ces messieurs ?


Afficher les commentaires suivants