Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tout va très bien dans le milieu bancaire américain, mais… au cas où…

Les autorités fédérales américaines ont prévenu plusieurs grosses banques qu’elles devaient établir des plans afin de conjurer un effondrement financier global avec l’impossibilité, pour les autorités, de boucher les trous.

Bank of America, Goldman Sachs et d’autres technocrates ont secrètement conçu un scénario de véritable crise monétaire intérieure dans lequel ils pourraient cependant continuer à prospérer.

Selon ce scénario fiction, les banques doivent être capables de trouver des liquidités par elles-mêmes, vendre des actifs, trouver des sources de financement autres que celle du gouvernement.

Certaines modalités des instructions gouvernementales mentionneraient les conditions à remplir pour liquider des actifs bancaires sans causer d’autres dommages à un système défaillant financièrement.

La priorité étant de préserver le système monétaire. C’est l’OCC (Office of Comptroller of the Currency) qui est chargé avec la Fed de veiller à ce que l’éventuelle instabilité financière générée par les plus grosses banques ne contribue pas à la destruction du secteur bancaire en Amérique.

Bien sûr, les détails de ce plan sont censés demeurer confidentiel tandis que les grosses banques d’affaires attendent un énième plan d’assouplissement de manière à diminuer la pression liées aux pertes spéculatives. Voir le denrier numéro de LIESI -260.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.