Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un Gilet jaune constituant interpelle Pierre Moscovici sur la souveraineté monétaire

« Mais franchement, je ne regrette pas le Franc, le Mark, la Livre, la Lire, c’était plutôt un facteur d’instabilité qu’un facteur de prospérité. »

Le commissaire politique européen Moscovici, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Réponse de moscovici en anglais de cuisine : j’ai rien compris, à part cinq pour cent !

     

  • Encore une vidéo qui fait passer les gilets jaunes pour des cons. Le type n’a aucune notion en économie il vient poser des questions qu’il a entendu au PMU, le type en face a la gentillesse de lui répondre moi à sa place je l’aurais fait sortir pour antisémitisme.

     

  • Un pays, c’est avant tout sa monnaie.
    C’est aussi sa religion et sa Culture, sa langue.
    Tout cela, nous le perdons chaque jour un peu plus ! Ils nous le prennent.

     

  • Merci pour l’intervention de ce gilet jaune au sein de ce colloque des idéologies européistes. Je suis tout à fait en phase avec ce questionnement. C’est ainsi qu’il faut procéder. Être la mouche du coche. Moscovici a enterré la France, et s’exprime dans la langue des swaps. Quel mépris ! Et il entraine avec lui l’assentiment de la presque totalité de ses auditeurs. Les loups aux dents longues...


  • Deux remarques :
    1 - La création monétaire exclusivement bancaire de sommes proprement astronomiques ( USA, Europe... ) lors notamment de la crises financières de 2008 a servi uniquement a alimenter artificiellement la valorisation boursière des marchés qui périclitaient pour cause de titrisation de prêts toxiques par des banquiers véreux, ruinant au passage quelques fonds de retraites ( Allemagne, USA... ).

    Il y a évidemment un autre modèle possible, qui est la création monétaire contrôlée des banques nationales pour financer les services publics ( hôpitaux, enseignement, armée... ) le logement social et les infrastructures ( Ponts, barrages, routes... ), une politique nataliste outre la recherche industrielle en vue de booster notre économie.

    2 - La suppression de la Loi Pompidou Rotschild permettrait à l’état de lancer en outre si besoin de grands emprunts auprès de la population avec taux d’intérêt interressant, ce qui n’est pas la cas puisqu’ aujourd’hui l’état est obligé d’emprunter sur les marchés internationaux...

     

    • Ma chère Galinette, celui qui supprimera cette loi n est pas né. Essayons plutôt d envoyer un équipage à la surface de Pluton avant le week end prochain , on a plus de chance d y parvenir ...


    • @Additeacha

      Vous êtes défaitiste, Pluton c’est la porte à coté... Un bon coup de RIC dans la tyrannie bancaire ( comme l’a fait l’Island d’ailleurs en mettant ses banquiers en prison... ), c’est à terme parfaitement jouable !!


    • Eh oui, c’est pourtant simple. Mais la propagande est trop puissante. Tant que les patriotes n’auront pas repris le contrôle des médias, nous n’arriverons à rien. Et c’est valable pour tout l’occident.


    • Ce que vous devez savoir c’est que l’UE n’interdit pas à un gouvernement d’emprunter auprès de sa population.La Belgique a lancé des emprunts à 5 ans auprès des belges en 2011 lors de la crise de l’euro.


    • @Galinette
      j’ajoute des Remarques complémentaires :
      1- L’empire Romain a duré presque 1000 ans sans Banque centrale et quasiment sans impôts (sauf à certaines périodes précises et ponctuelles). Pourquoi ? L’état avait la Possession de toutes les mines d’argent et battaient la monnaie. Il y avait donc Inflation corrélée à la production de minerai. Votre modèle de création de monnaie controlée et stratégique peut fonctionner à condition (sine qua non) que les impôts auprès des particuliers et des entreprises soient simultanément allégés (les 2-3 premières tranches par ex..).
      2- Moscovici fait une erreur fondamentale dans sa réponse. Selon la dynamique offre-demande, si le spread Allemagne-France est de 5%, ceci signifie qu’il y a une offre et une demande "libre" de ces montants , sinon il n’y aurait pas établissement d’un Prix. La dynamique du marché francais et le coût de la Devise est donc respectivement plus élevée et plus Faible. Baisser le cout de la dette, a pour Effet de détruire l’équilibre "libre" pour forcer une Transaction. De ce fait, la BCE est maintenant piégée, car un investisseur sensé n’achètera jamais de dette étatique européenne dans le contexte actuel. La Loi Pompidou-Rotschild n’est à mon sens pas entièrement à jeter. Le problème que nous vivons est dû à l’achat par la BCE de dette étatique (L’Allemagne aurait du interdire cette Action) et d’autre part par le refus des Etats européens (comme la France) de restructurer les dépenses publiques depuis les années 80.


    • Pitié @Galinette, cette loi de 1973 a été abrogé en 1992 ! Ne répétez pas bêtement ce qu’on vous raconte !
      L’émission monétaire est désormais géré par les traités européens. C’est pour ca que certains (et pas seulement l’UPR) s’énervent contre ca.


    • @ révi-sioniste

      La loi du 3 Janvier 1973 précité est une loi nationale ( initié par Giscard Ministre des Finances et Pompidou Président ancien de chez Rotschild... ) qui n’a pas grand chose a voir avec la CEE !

      Pourquoi faire une fixette sur l’Europe, le sujet de l’article est la création monétaire... ?


    • @Paul 82

      1 - La loi de 73 n’a jamais été abrogée 2- Se sont surajoutés des dispositifs similaires selon traités européens ratifiés par la France.

      Quelque soit la source du droit positif évoqué, loi ou traité ratifié ( dont on se balec ...) l’idée est de bien faire comprendre que la création monétaire n’est plus en France un monopole d’Etat mais un monopole de la banque apatride en vue de soumettre les nations. Bien l’bonjour !!


    • @Galinette :

      La loi du 3 janvier 1973 est certes une loi nationale mais une loi qui participe du "processus de 1973". Cette loi émane de rapports écrits par des européistes dans le but de permettre la futur indépendance de la banque centrale française et ainsi la création d’une monnaie unique comme VGE l’a reconnu lui-meme. Il faut rattacher cette loi à la convention de septembre 1973 qui en délimite l’application.

      Vous avez tort de dire que cette loi n’a rien avoir avec la CEE, rien n’est plus faux. Je vous invite à lire le livre de PYR "Enquete sur la loi du 3 janvier 1973".

      L’objectif était d’amener la France et l’Allemagne (son cas était réglé depuis 1953) et toutes les nations européennes à créer une monnaie unique afin de faire converger artificiellement leurs economies et ainsi permettre la création d’une entité européenne. Il fallait donc pour cela rendre indépendantes les banques centrales européennes et c’est l’objectif de cette loi pour la France qui des 1983 ne peut plus emprunter à sa banque centrale.

      La construction européenne est bien le fait de technocrates et d’economistes, 1er etage eco, 2eme etage budget commun et monnaie unique, 3eme etage unification politique. Ces gens pensent que l’economie est l’unique aspect d’une nation.


    • @XYZ

      OK, ajoutons sur un plan strictement juridique que la loi de 73 ( repris par les traités... ) qui crée une dette nationale IMPOSSIBLE A REMBOURSER ( 2 000 Milliards de dettes ... ) peut être analysée comme de la haute trahison à l’égard du peuple Français !!

      Raison pour laquelle le groupe Sarko avait abrogé la notion même de haute trahison du PDR et du gouvernement, ne subsistant aujourd’hui que le crime d’intelligence avec l’ennemi...

      Chaque seconde les intérêts de la dette publique de la France coûtent près 1.500 € (compteur), soit plus de 46,1 milliards d’euros en 2014 sur une dette publique totale de plus de 2.105 milliards d’euros environ ce qui correspond à une dette de plus 30.000 euros par Français et à 1.700 € d’intérêts par famille.... What else...


    • Cracotte

      C’est vous qui allez mettre le RIC en place ? Yakafokeu, oui, mais comment ?


    • @S

      Bien sur, un coup de RIC dans le CAC, et la BCE baissera son FROC ...


    • Z

      C’est vous qui allez mettre en place le RIC ? Vous pouvez expliquer comment ?


    • Peu importe le côté technique de la création monétaire, une chose est certaine, l’euro est le moyen de la domination des états par la banque, chacun peut le constater. On ne peut pas soumettre 28 pays avec des banques et monnaies dépendantes de leurs nations. Du coup comment faire une politique nationale sans passer par la case des tenants de ce qui est notre outil d’échange, si cet outil n’est pas maîtrisé par ceux qui produisent dans diverses activités économiques via leur gouvernant garantissant une valeur modulable en fonction des besoins, alors c’est le prédateur qui devient le tenant de la valeur de notre outil d’échange et il nous imposera ses lois.


  • Du sophisme a l état pur. Et il lui fait un coucou en partant , certainement la quenelle du sioniste. C est à dire un salut montrant la main en haut et celle du bas te fait les poches ni vu ni connu .

    Merci Mr Mosc...v..s...et merde tiens .


  • Un classique de la fuite. on répond et on s’empresse de vite s’en aller sans laisser l’audience apporter le contradictoire, car on sait que l’on ne pourra pas s’en sortir !

    Il aura au moins sauvé les apparences.

     

  • La création monétaire expliquée en 3 minutes par un banquier suisse :
    https://youtu.be/thxQH9tz3cU


  • La livre existe toujours Mr Moscovici et pourquoi donc les britanniques ennemi juré de la France depuis des siècles et grand frère des états unis ont ils garde leur monnaie ? Certains anglais retraite peuvent même acheter des villas dans le sud de la France ou bien même dans le lot par exemple. L euro est perfectible dit il !!! Mais quand monsieur dans 100 ans avec toute une vie en chier, bien sûr pas pour lui descendant spirituel du sioniste Léon Blum.


  • une belle illustration d’un sketch de Coluche

    "Technocrates, c’est des mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu’ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t’as posé !"

    Sacré Coluche !!


  • MoscoVichy chef gestapiste européen...


  • En gros il lui a répondu ce que son directeur de publication pense ! « allez tous vous faire… »


  • OK mais la Vidéo ne montre rien, ne dit rien, n’explique rien, elle montre un graphe à la fin que personne ne comprend vraiment, et qui d’ailleurs quand on regarde bien montre un endettement de l’Etat stable sur plusieurs décennies ce qui est complètement faux, donc je me demande si ce n’est pas un fake cette Vidéo, juste histoire de ridiculiser un Gilet Jaune qui s’est permis d’intervenir sans qu’on ne lui est rien demandé...
    L’angle de réponse qu’aurait dû avoir la vidéo, c’est si on a une stabilité relative de l’euro , certes, on a en revanche une explosion de l’endettement de l’Etat, on est passé de 30% à 100% en 20 ans, 50Mds à rembourser chaque année rien que sur les intérêts c’est presque autant que tout le budget de l’éducation nationale.
    Donc oui elle sert aux entreprises à supprimer tous leurs risques de change intra européen, avec des primes qui ont globalement diminué, mais elle a eu pour conséquence l’explosion de l’endettement, la dévaluation salariale, les délocalisations, faire chuter nos exportations vers l’Allemagne et le reste du monde....
    Moins d’inflation certes mais bcq de chômeurs...

     

    • @cumi
      Moins d’inflation ?
      Au environ des années 2000 (lors du double affichage euro/franc) je finançais ma semaine de dépenses courantes avec environ 200 € en liquide ; cela comprenais l’alimentation, l’essence, les divers à-côtés...
      De nos jours et pour les mêmes dépenses j’en suis plutôt à 300€ !
      On peut donc en conclure que l’inflation a été "lissée" d’une manière insidieuse et cela sans véritable augmentation de salaire en 20 ans...
      D’ailleurs si réellement l’inflation était négligeable, comme vous dites, tous les travailleurs seraient satisfaits, non ?
      Donc, en résumé, coût de la vie ET chômage en nette augmentation...


    • « Moins d’inflation certes » ???!!! La bonne blague. Enfin, en même temps, si c’est l’INSEE qui le dit (c’est bien leur genre d’essayer de fourguer ce genre de baratin), c’est que c’est vrai ! Il suffit de fermer les yeux et de cesser de compter, c’est pourtant pas compliqué ! Ils sont cons ces pauvres, on n’a pas idée.


    • je dis pas que nous n’avons pas eu d’inflation mais je suppose qu’avec l’euro elle a été moindre...Ma référence ? Le prix de mon café ou de ma baguette tradi qui pour moi depuis 2011 n’a pas bougé d’un iota. Chose que je n’avais jamais observé sur une même période quand nous étions au franc.
      Mais tout ça est relatif, il faut regarder le pouvoir d’achat, et donc oui d’après une étude allemande recente la France et l’Italie sont les grandes perdantes de l’Euro, et l’Allemagne la grande gagnante, ....


    • Bonjour Cumi,

      Avec mon respect mais le prix du pain/de la baguette, je l’ai déjà entendu mille fois...
      Mais quelle soit restée au même prix où que nous devons la payer deux fois plus chère, ce n’est pas ça qui va faire crever les dépenses d’un ménage.

      Parlez-moi plutôt du prix du gazole, du gaz, de l’essence, de l’électricité, de l’augmentation des loyers, du prix de l’immobilier et après nous en reparlerons.

      Cordialement.


    • Super la « référence » ! Plutôt que de raisonner de manière sensée, c’est-à-dire ici globale, on prend deux ou trois exemples de choses qui n’ont pas, ou plutôt peu, augmenté, et hop le tour est joué ! On ne parle même pas des salaires (peu sujets à l’inflation, eux !) ni même du passage à l’euro qui a été en soi la première énorme arnaque où l’on s’est bien fait rincer d’emblée (mais bon, on « suppose qu’avec l’euro elle (l’inflation) a été moindre », lol !). Puis vient le deuxième paragraphe niant timidement ce qui précède. Vaut mieux laisser tomber je crois, ce n’est pas sérieux.


  • Mocovici qui répond en anglais, au moins ça ne se gêne plus non plus pour afficher l’allégeance, que dis-je... la soumission à l’anglophilie de nos élites eurobéats. Moscovici n’a par ailleurs strictement aucune "expertise" particulière pour venir donner des leçons à des étudiants, fussen-ils pour la plupart de futurs pantouflards de bons gros emplois administratifs fonctionnaires.


  • En phase avec sa personne, sa réponse est indigente et bourrée de contre-vérités absurdes.

    Moshe-co-vice-chie, le genre de type qui ne mériterait pas de vivre.


  • Moscovici ne fait référence qu’à la convergence avec l’Allemagne pour garder l’Euro. Or justement, l’Allemagne a avec l’Euro une monnaie dévaluée et survaluée pour la France, qui ne peut avoir en exportation que du luxe ou de l’aéronotique. Tout le reste est trop cher pour être compétitif.

    Et puis avec un euro trop cher, cela a fait le bonheur de la Chine, car tous les européens se sont goinfrés de produits chinois, en perdant une partie de leur production industrielle.

    Les pays européens doivent retrouver la maîtrise de leur monnaie.


  • C’est vraiment désespérant de voir ces gilets jaunes qui s’essoufflent en courant derrière les occasions pour faire des"déclarations",ou poser des"questions". Ils savent bien que le temps des"déclarations"est bel et bien révolu. Le peuple est saturé et désespéré des "déclarations".qui se sont étalées sur plus d’un siècle.Ce désespoir devient plus douloureux quand on voit quelques-uns de ces gilets jaunes,admis aux plateaux tv,humiliés avant d’être lamentablement mis à la porte du studio.
    Bizarre,ces GJ ne se rendent-ils pas compte queleurs"déclarations",ou"questions"sont retournées,avec les mêmes méthodes fourbes des médias mainstream,contre le mouvement pour le démolir,ou se moquer atrocement de la totalité des gilets jaunes.
    Les attentes de la nation se situent exclusivement au niveau de l’action. "Faire"est le seul choix qui s’offre aux masses populaires pour changer leur sort. Et ce"faire",c’est exactement ce que les initiateurs du mouvement des GJ ont compris et perçu au début dans toute sa portée salutaire. Un grand coup de froid frappe le mouvement, l’urgence est de s’atteler à analyser les causes du ralentissement et de mettre au point une stratégie pour lui redonner vie et vigueur.
    Il n’y a plus rien à"déclarer". Et d’ailleurs déclarer quoi : qu’on est des gilets jaunes"libres","démocratiques"et d’autres délires insensés auxquels on a eu droit dès les premières manifs.
    Le monde subit les pires dévastations morales et matérielles que lui inflige une caste mondialiste prédatrice. Faire cesser ce Mal absolu est,à l’évidence,la Priorité des priorités. Le reste,relève du passe temps sans intérêt.
    Quand le feu a réduit en cendres le jardin et menace gravement la maison elle-même et ses occupants ,il n’y a plus place aux"déclarations". Un seul choix s’impose,ou éteindre l’incendie,et faire en sorte qu’il ne renaît plus de ses cendres,ou accepter de périr tragiquement et à jamais...


  • Euro + émission monétaire privée = chômage + perte de souveraineté


  • on ne pose pas de questions a un menteur..


  • C’est clairement la section la plus efficace des Gilets Jaunes.


Commentaires suivants