Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

La France sous le régime Schwab-Attali

Il n’en faut pas beaucoup aujourd’hui pour tomber pour complotisme et perdre son job, même si le complotisme n’existe pas en tant que délit et encore moins en tant que crime. L’histoire du jour, on sent qu’elle va se répéter dans notre futur proche. Laissons le soin au Monde, le journal des Lobbies et des Marchés, de rapporter l’horreur :

Des parents d’élèves ont alerté les autorités académiques après que l’enseignant a diffusé, devant plusieurs classes, une vidéo d’opposition au vaccin contre le Covid-19.

Qu’il y ait des parents assez fourbes pour dénoncer un prof qui donne son avis sur la dangerosité des vaccins actuels, c’est malheureusement le cas dans toute occupation, et la France de 2021 est occupée comme elle l’était en 1940, ce qui révèle les comportements de délateurs. En général, à la libération, c’est à eux de prendre le maquis, mais nous n’y sommes pas encore.

Le rectorat de Toulouse a confirmé la suspension à titre conservatoire, mercredi 8 septembre, d’un enseignant d’espagnol du lycée Raymond-Naves de Toulouse. Il est accusé d’avoir diffusé, devant plusieurs classes, une vidéo jugée « complotiste ». Selon le recteur, Mostafa Fourar, il s’agirait d’images trouvées sur le site Francesoir.fr, qui s’est illustré pendant la pandémie par de nombreux propos complotistes et prises de position contre les restrictions sanitaires. L’enseignant restera suspendu « le temps de l’enquête », confirme le recteur.

Restons précis : en quoi une vidéo antivaccin est-elle complotiste ? Autrement dit, où est le complot ? Les complices et le réseau du prof ont-ils été mis au jour ? Quelle est la réalité de ce complot ? Que visent les comploteurs ? La prise du pouvoir ? L’élimination de la clique en poste à Matignon ou à l’Élysée ? Avant de parler de complot, il faut nous montrer l’organigramme de toute cette organisation occulte, c’est la moindre des choses.

Or, là, rien. De complot, point. Juste une petite vidéo en cours d’espagnol qui a choqué des parents délateurs, qui ont volé au secours de leurs enfants, qu’ils ont déjà probablement fait vacciner, c’est-à-dire empoisonnés, sans le savoir, par soumission, par ignorance, par peur. Le complot, c’est de ce côté-là qu’il faut le chercher, chez les vaccinateurs fous, les Mengele mondialistes qui occupent les médias mainstream depuis 20 mois maintenant. Par ordre d’apparition :

 

Buzyn-Lévy, Macron, Castex, Véran, Delfraissy, Salomon, Lacombe, Marty, Cymes, Attali, Blanquer, Bancel & Bourla, Schwab, Gates et Tedros. Que du beau linge ! Le complot, si complot il y a, il est là, et pas ailleurs chez un petit prof d’espagnol de Toulouse !

 

Le Monde, avec une candeur florentine, dénonce un des parents d’élèves délateur, une délatrice en l’occurrence :

Les parents que nous avons pu joindre, eux, souhaitent « éviter une polémique », alors qu’une partie des familles a fait le signalement auprès des autorités académiques, vraisemblablement sans que tous soient prévenus. « Cet enseignant ne s’est peut-être pas rendu compte de ce qu’il faisait », suppose Carine Yannotto, mère d’élève élue FCPE. « En tant que maman, je pense que c’est une faute, ajoute-t-elle. Mais on ne va pas l’accabler alors qu’il a peut-être simplement dérapé. »

On sent que pour elle, une autre semaine, une autre vie va commencer, sur les réseaux sociaux. Devenir célèbre, ça a parfois des inconvénients. Tout le monde veut devenir Claude François, Jérôme Salomon ou Kylian Mbappé, mais cela suppose quelques sacrifices. Pour Claude, il faut jouer dans son bain, pour Jérôme, jouer double jeu, et pour Kylian, jouer au ballon.

 

Karma !

Ce qui nous amuse, dans cette affaire qui montre l’effondrement moral et spirituel de l’Éducation nationale, totalement alignée sur l’idéologie mondialiste, c’est que les mondialistes, justement sont en train de s’affairer à la démolition programmée de l’école.

Car il y a trop d’écoles, de profs, de salaires, et de toute façon, les gosses de pauvres, les gosses des classes moyennes qui sont encore dans le service public, les mondialistes s’en branlent : tout ça, c’est de la chair à canon ou de la chair à vaccin, sinon à RSA ou à RU, revenu universel, cher à ce pauvre Hamon.

 

 

Tout est programmé, et les confinements ont servi de laboratoire pour tester la Bête : des centaines de milliers de profs vont gicler, les mêmes qui clouent leurs collègues complotistes au poteau, les classes vont fermer par milliers, comme les usines dans les années 80, on appellera ça une restructuration, on fera du Zoom ou autres logiciels d’éducation à distance, on supprimera 1 prof sur 10, puis 50 sur 100, on décimera à la romaine, avec les centurions qui abattaient les déserteurs ou les mutins au rythme de un sur dix.

 

 

Les mondialistes seront plus cruels que les Romains puisqu’ils supprimeront 9 profs sur 10. C’est pour ça que l’Âne de Paris peut promettre de doubler les salaires des enseignants, demain, ça ne mangera pas de pain !

 

JPEG - 130.6 ko
Toi, je doublerai ton salaire ! Toi aussi ! Pas toi, toi tu es de droite.

 

 

 

Et de toute façon, cette école de merde, comme le cinéma du même nom, doit se casser la gueule. Aux parents de prendre le relais.

 

Destruction de l’école publique : la preuve par Attali

« Le marché va s’étendre dans des secteurs pour lesquels jusqu’à présent il n’avait pas accès, tels que la santé, l’éducation, la justice, la police... »

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2806615
    Le 12 septembre à 09:35 par romain
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Les délateurs orgueilleux et arrogants ne tarderont pas à tomber sur des parents qui auront perdu un proche ou leurs enfants des suites de l’injection comme le père de Maxime Beltra... À ce moment là le retour au réel risque de piquer pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • #2806644
    Le 12 septembre à 10:17 par Antoine
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Je suis toujours très peiné quand des dissidents confondent les termes complotiste et comploteur. Le complotiste n’est qu’un dénonciateur d’un complot des "élites dirigeantes" contre leur propre peuple, il n’est en rien un comploteur. Au pire il est un paranoïaque voyant de la malveillance des "élites" là où il n’y en a pas, au mieux (en fait, dans 99% des cas) il est un lanceur d’alerte et ne fait que ce que tout journaliste qui se respecte devrait faire.

    De ce fait il est plutôt bienvenu d’être qualifié de complotiste (puisqu’il ne fait que pointer du doigt les exactions de nos dirigeants (politiques, médiatiques ou économiques).

    En d’autres temps les complotistes étaient qualifiés d’hérétiques, tout comme les complotistes d’aujourd’hui ils avaient pour particularité de ne pas n’adhérer pas à la doxa des puissances dominantes.

    Le simple fait de penser que nos dirigeants ne nous veulent pas du bien, qu’ils ne sont pas au services de l’intérêt général et que les médias ne sont pas un contre-pouvoir mais un outil de fabrication du consentement entre les mains des puissants fait de vous un complotiste.

    Le contraire d’un complotiste c’est un benêt naïf qui gobe tout ce que les puissants du jour lui demande de gober.

    Je n’aime pas les gens qui disent "non, je ne suis pas un complotiste", pour moi ça n’a pas plus de sens que s’ils disaient "non, je ne suis pas un lanceur d’alerte" alors même qu’ils ne font que nous alerter des mensonges qui nous sont bassinés et de nous dévoiler des vérités qui nous sont tues.

    Il nous revient de faire de ce terme péjoratif un terme hautement vertueux, en le faisant nous privons nos ennemis de leur principale arme dialectique. Et du fait que dans la plupart des cas ils sont totalement dépourvus d’arguments de bon sens, nous les mettrions alors complètement à poil.

     

    Répondre à ce message

  • #2806696
    Le 12 septembre à 11:52 par Naze
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Il y a de bons profs, j’en ai connu, mais il faut le dire, à part eux, c’est la lie de l’humanité. Et je ne vais pas me battre pour ces gens-là. C’est la pire racaille. D’ailleurs, ils vivent entre eux, ils sont incapables de se mêler à la vraie société, ils se font exploser. Idem pour les médecins, pharmaciens et dentistes. Ce sont des mondes qui se fréquentent d’ailleurs, on se demande pourquoi...Mais bon, pas d’amalgame, il y en a de biens.

     

    Répondre à ce message

  • #2806716
    Le 12 septembre à 13:00 par Ledaron
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Mettre en cause la doxa officielle, pour se rapprocher de la vérité, est être "complotiste". Soyons le, donc.

     

    Répondre à ce message

  • #2806742
    Le 12 septembre à 13:47 par domus
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    donc apprendre à des jeunes à penser par eux mêmes en écoutant tout et son contraire, ça s’appelle déraper ? C’est sûr que pour les parents, formater leurs enfants en consommateurs obéissants, c’est mieux, et à la maison, on continue la lobotimisation en regardant la tv poubelle, je suppose !

     

    Répondre à ce message

  • #2806748
    Le 12 septembre à 13:56 par Agecanonix
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Salut très cordial à ce malheureux professeur courageux, qui je n’en doute pas une seconde, à voulu préserver les enfants du sort funeste qui les attend à terme avec ces injections délétères.

    Un grand nombre d’ignorants, dont la délatrice en chef, le cerveau lessivé par des années de propagande mondialiste, ne sont pas conscients une seconde de l’énorme manipulation sournoise, criminelle, initiée depuis longtemps, et déclenchée depuis mars 2020.
    D’ici peu de temps, le système immunitaire affaibli et pharmaco dépendants, pour ceux qui survivront, un grand nombre vont se réveiller terrifiés de découvrir a quel point ils ont été bernés par des individus sans scrupule, qui leur voulaient tout sauf du bien. Et là le réveil va faire mal, très mal. Mais pour eux il sera trop tard, il devront réaliser leur ignorance et leur stupidité.

     

    Répondre à ce message

  • #2806873
    Le 12 septembre à 17:55 par Cassandre
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    Quand ce cauchemar prendra-t-il fin ?
    Pincez-moi. On essaie d’intimider les profs.

     

    Répondre à ce message

  • #2807200
    Le 13 septembre à 09:29 par agri
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    marrant que les profs qui font de la propagande vegane ou qui passent les vidéos sur le changement climatique et sur les saintes paroles de la vierge Greta Thumberg ne soient pas dénoncés pour complotisme et non respect de la laïcité

     

    Répondre à ce message

  • #2807787
    Le 14 septembre à 06:07 par Merdalor
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    A l’heure où on pique leurs gosses, voilà la seule "résistance " des parents d’élèves ! Dénoncer un prof qui éveille l’esprit critique de ses élèves sur la folie vaccinale !
    Ce professeur aurait mieux fait de leur montrer des dessins porno de Charlie hebdo ! Il aurait eu le soutien du gouvernement et le silence complice des parents !

     

    Répondre à ce message

  • #2811586
    Le 19 septembre à 09:54 par Hades
    Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu

    « Le marché va s’étendre dans des secteurs pour lesquels jusqu’à présent il n’avait pas accès, tels que la santé, l’éducation, la justice, la police... » J. Attali

    Le Marché a accès à la santé depuis belle lurette. Et cette crise du Covid-19 artificiellement construite (rappelons que le virus n’est pas naturel car il a été créé par l’Homme en labo) le démontre jour après jour.

    Cependant, je suis honnêtement (intellectuellement) intéressé de savoir comment et, sous quelle(s) forme(s), le Marché s’implantera-t-il dans les secteurs de la justice et de la police notamment (quoique pour la police, on a déjà une petite idée avec le Pass sanitaire car en effet, les entreprises de sécurité et de gardiennage y ont honteusement bénéficié car la demande a explosée. On peut aussi s’attendre à ce que au niveau de vente de matos électroniques explose, le Marché y gagnera).

    Je suis curieux de voir ça mais à peine le verrons-nous qu’on le regrettera, moi le premier !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents