Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers une candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle 2022 ?

Ce n’est plus une petite musique, mais une fanfare qui entonne l’air du « Zemmour président » avec de plus en plus d’insistance. L’orchestre des idolâtres est naturellement composé de personnalités de droite – appelons-la, au choix, extrême, identitaire, réactionnaire, populiste...

[...]

Mais ses amis sont aujourd’hui formels : il pourrait se laisser convaincre par la prochaine élection présidentielle – bien qu’il hésiterait encore au regard des bouleversements que cela impliquerait dans sa vie privée. Il testerait même l’idée auprès de quelques proches. Et ceux qui travaillent à ce scénario affirment que l’argent ne sera pas pour lui un souci, tant les donateurs seraient nombreux. De même, n’aura-t-il aucun problème à s’entourer d’une armée de bénévoles.

Contacté, Éric Zemmour répond que « les gens disent n’importe quoi  ! » En revanche, une chose est certaine : la recomposition politique de la droite s’accélère. Selon nos informations, Patrick Buisson et Éric Zemmour s’activent en coulisses pour donner une base doctrinale à la droite, susceptible de rallier les déçus de LR et de RN, mais aussi d’attirer des électeurs de La France insoumise. Car oui, pour eux, l’union des droites n’est désormais plus suffisante pour espérer l’emporter en 2022. Mais pourquoi chercher un représentant de cette droite quand on a la quasi-certitude que Marine Le Pen sera la candidate du RN dans trois ans  ? Là est le vrai sujet.

 

Tout a-t-il été écrit  ?

Comme Patrick Buisson, l’auteur du Suicide français n’est pas tendre à l’égard de la présidente du RN. L’histoire Le Pen (Marine) et Zemmour reste d’ailleurs à raconter. Le journaliste du Figaro la trouve tout bonnement inapte, comme beaucoup de ceux qui gravitent autour du parti, ceux qui composent cette fameuse « droite hors les murs ». Zemmour considère qu’elle a atteint un plafond de verre, qu’elle porte une malédiction liée à son nom, que le résultat des européennes est en réalité à relativiser et qu’en outre, elle se fourvoie dans son analyse des problèmes. S’il est moins dur avec Marion Maréchal, le journaliste voit d’un mauvais œil son libéralisme économique.

« Alors, vas-y  ! » lui rétorquent ses proches qui voudraient le voir porter les thèmes du « grand remplacement », de « l’invasion migratoire » et de « l’islamisation de la France » en 2022 et éviter à tout prix un second tour Macron-Le Pen. Mais n’est-il pas périlleux d’être à ce point radical quand on aspire à parler à une partie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon  ?

[...]

En 2015, selon un sondage réalisé par Valeurs actuelles, 12 % des Français se disaient prêts à voter pour Éric Zemmour.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Zemmour, sur E&R :

 






Alerter

124 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents