Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

Octobre 2014

Alain Soral présente les nouveautés, éditées et distribuées par Kontre Kulture, pour le mois d’octobre 2014.

 

Voir aussi :

24 octobre
Conseils de lecture avec Alain Soral et Pierre de Brague
Automne 2019
34
3 juillet
Conseils de lecture avec Alain Soral et Pierre de Brague
Été 2019
121
10 mai
Qu’est-ce que le fascisme ?
Conseil de lecture avec Pierre de Brague et Jérôme Bourbon
81
28 mars
Du branleur au hardeur : la pornocratisation des esprits
Conseil de lecture avec Pierre de Brague et Lounès Darbois
109
20 mars
Conseils de lecture avec Alain Soral et Pierre de Brague
Extrait en avant-première de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 9
80
Août 2018
Conseils de lecture – Été 2018
60
Décembre 2017
Alain Soral – Conseils de lecture
Noël 2017
34
Septembre 2017
Alain Soral – Conseils de lecture
Rentrée 2017
28
Mai 2017
Alain Soral – Conseils de lecture
Printemps 2017
50
Décembre 2016
Alain Soral – Conseils de lecture
Décembre 2016
58
Octobre 2016
Alain Soral – Conseils de lecture
Octobre 2016
48
Juillet 2016
Alain Soral – Conseils de lecture
Juin 2016
64
Février 2016
Alain Soral – Conseils de lecture
Février 2016
47
Décembre 2015
Alain Soral : conseils de lecture
Décembre 2015
45
Octobre 2015
Alain Soral : conseils de lecture
Octobre 2015
70
Octobre 2015
Courrier des lecteurs
Conseils de lecture !
63
Avril 2015
Alain Soral – Conseils de lecture et commentaires de l’actualité
Mars 2015
121
Février 2015
Alain Soral : conseils de lecture
Février 2015
131
Juin 2014
Alain Soral : commentaires de l’actualité et conseils de lecture
Mai 2014
275
Février 2014
Vidéo du mois : conseils de lecture
Janvier 2014
201
Mai 2013
Vidéo du mois : conseils de lecture
Mai 2013
209
Mars 2013
Vidéo du mois : conseils de lecture
Février 2013
332
Décembre 2012
Conseils de lecture
Décembre 2012
109
Octobre 2012
Conseils de lecture
Octobre 2012
184
Septembre 2012
La rentrée 2012 avec Kontre Kulture
121
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

179 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1011973

    Parfait ! Merci E&R, merci Alain Soral !

    Enfin le retour du mythique canapé rouge !

    Plus sérieusement ces conseils nous sont d’une grande aide pour choisir nos futures lectures.


  • Toujours une immense joie de t’entendre Alain.


  • Clouscard ...c’est du travail fin...d’aillers c’est à peu près la seule analyse qui ne s’est pas plantée.

     

    • #1012036

      Et de René Sédillot "Le coût de la Révolution française" pour étoffer tout çà !
      Plus dur à trouver... Maurice Talmeyr "la franc-maçonnerie et la Révolution française"

      Avec tous ces écrits, on finirait Social / Royaliste... (gare aux étiquettes)
      Somme toute, on ne peut que finir plus instruit donc plus incisif dans les conversations...

      Les désavantages de la Révolution française et des Ripou-blique(s)...
      Loi Montalembert, loi Sarrier, décret d’Allarde, loi le Chapelier...

      Simple Petit rappel de vaccin... Que vive Kontre Kulture !


    • #1013392

      Il y a une analyse bien plus ancienne qui elle ne s’est vraiment pas plantée, lire la Conjuration Antichrétienne de Delassus, j’en suis rendu a la moitié et absolument tout y est dit et prouvé ! Comme ceux qui se demande encore pourquoi l’armée française(et la foi française) est en cours de démantèlement, et bien dès 1910, Delassus l’expliquait dans son livre !
      Les origines de la Franc-maçonnerie, le lien de cette secte avec la Synagogue, le but recherché par cette puissance occulte, les moyens qu’elle utilise pour arriver a ses fins, tout y est décrit en gros détails avec preuves !
      Si tout le monde sur ce site avait lu ce bouquin, il n’y aurais plus de point d’interrogation dans la tête de personne !
      D’ailleurs les ouvrages de Clouscard, de Soral mais aussi de Pierre Hillard, viennent compléter ou plutôt moderniser l’ouvrage de Delassus !


    • #1014489
      le 28/10/2014 par thierry le frondeur
      Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

      René Sedillot : Le coût de la Révolution Française

      PDF : http://www.marie-julie-jahenny.fr/l...
      Vidéo : http://gloria.tv/?media=268536&...


  • #1012032

    Les Français Patriotes en ont marre de toutes ces querelles
    stériles et inutiles , le FN a le droit de gérer son parti comme bon lui
    semble sans faire l’objet de dénigrement , lui est , pour la laïcité et vous
    pour la proliféralisation de religions , entr’autre l’islamisme qui se fanatise
    de plus en plus en France , je crois que vous n’avez pas compris le danger
    qui se profile clairement dans notre pays.....votre clientèle oblige !
    Le seul remède face à tous ces dangers faire respecter la laïcité , il n’y en a
    pas d’autres , vu la situation de la France . Ce qui permet de conserver les
    mêmes droits pour chacun , pas plus pas moins !

    Pas de Réligion en politique nous sommes d’accord ! Ne pas mélanger le
    privé et le public....pas de confusion !

    Allons bon du calme..... où est la gravité ?

     

    • #1012655

      Un fois compris que la laïcité est devenue la religion de la république, votre commentaire n’a plus de sens...


    • La clienteles de E&R est bien plus chretiennes ou athées que musulmanes qui est encore très marginales et se trouves en grandes parties dans la frange la plus instruites et non la plus idiote manipulable à souhait par tous ces rabbins déguiser en defenseurs de la laïcité qu ils violent impunement avec la complicité de la ripoublik et des merdias ne vous en déplaise à vous et aux faussoyeurs de la vérité !!! Merci à AS que je trouves plus honnête et humble que ces judaistes qui ne defendent que leurs intérêt tribalistes et font du fric sur le dos du bon petit peuple !!!!


  • #1012061

    L’analyse sur le féminisme est clair net et précis.


  • Encore une fois une heure et demie de conseil de lecture pédagogique.
    J’espère éventuellement la réédition des autres livres de Michel Clouscard qui est pour moi le plus grand philosophe du XXè siècle.
    Il serait bon aussi pour Michel Onfray cette fois-ci que Clouscard soit réédité pour le faire prendre la leçon.


  • Tout simplement merci pour nous faire connaitre ces livres !


  • #1012123

    Le retour du Savoir avec un grand S ! Que la Fnac coule avec ses romans du système pour le système (de l’auto fiction nombriliste à d’énièmes romans sentimentaux) ses philosophes de TV et les essais de journalistes incultes (Haziza ou Fourest) et vous vous en apercevrez : il n’y a jamais d’historiens à la TV et quand il y en a un, c’est tout sauf quelqu’un qui porte l’idéologie dominante (le Bonapartiste Jean Thulard, le passionné de l’ancien régime Laurent Deutsch, le rigoureux Alexandre Maral, l’alter républicain Jean Sévilla...il faudrait se poser la question du pourquoi lorsqu’on étudie l’Histoire, c’est juste l’inverse de ce qui est relayé dans les livres d’écoliers ?). N’importe quel bouquin de KK permet d’avoir le dernier mot à chaque conversation sans trop se forcer ! Il est bien normal que nos curés se soient mis en phalange pour pilonner E&R : c’est ici que se passe la véritable opposition/résistance au profit des non-privilégiés de la ré-privée ! Moi je serais même pour relayer le bouquin de Zemmour tellement il en envoie des pures (notamment sur Georges Marchais) !

     

    • #1013270

      Bonjour Simone,
      non Mr Jean Tulard n’est pas Bonapartiste, même si effectivement il est l’un des plus grand historien de l’épopée Napoléonienne il est royaliste. Je le sais par un ami, professeur d’histoire lui aussi, à la Sorbonne, qui a été son élève pour après devenir son collègue.


  • #1012135

    Je reste toujours dubitatif sur les positions républicaines d’Alain ;

    Alain se dit républicain et professe la vertu citoyenne, et ce, peu après avoir détricoté le cheminement des Lumières (cf Marion Sigaut) à l’aboutissement dans sa "matérialisation" politique par la mise en place de la République qui n’en fait que son écho... (! ?)

    A croire que malgré son scepticisme, la République (oeuvre dont on connaît les artistes...) serait et par défaut, l’unique possibilité et devenir politique de la France.

    Se plaire à saluer la cocarde de son ennemi et d’en faire sa propre marche à suivre me laisse perplexe...

    De plus, lorsqu’Alain s’agace de voir ou entendre deux juifs originaires d’Afrique du Nord sur le devenir de la France, justifiant son ressenti par le fait qu’il en serait plus logique ou légitime d’entendre les français de souche à ce propos, il y a là comme une autre contradiction qui consisterait à délégitimer la parole de ceux qui ne seraient pas de souche, et ce, en opposition aux valeurs républicaine qui ne reconnaît pas l’antériorité comme élément définissant la citoyenneté française.

    Je comprends la position d’Alain, mais (et personnellement) en tant que NON républicain, qui ne reconnaît pas la citoyenneté française comme définition de ceux qui sont considérés comme Français par l’application de ce principe pur et simple.

    En outre, je ne partage pas l’avis de Zemmour (que je défends bien souvent sur ce site pourtant), lorsqu’il s’avance immaturément sur des considérations simplistes à l’encontre d’un l’Islam qui se voudrait anti-chrétien ou anti-juif dans sa globalité dont il en fait une véritable caricature hollywoodienne ;

    - Je ne nie pas une certaine réalité bien sûr, néanmoins il ne s’agit pas de faire le jeu manichéen et malhonnête de ceux que l’on dénonce !

    - Ce dernier oublie la politique des Ottomans pérenne vis à vis des juifs et chrétiens ou autres minorités (comme le supposé obscurantisme moyenâgeux, il serait bon de briser des siècles de mensonges à l’égard des Ottomans...)

    - Il oublie également, l’âge d’or de la culture juive (sépharade) sous les Omeyyades...

    Bref, sur ce sujet, on pourrait facilement en tartiner des pages entières...

    RM.

     

    • Félicitations pour tes arguments justifiés. En effet, Soral se livre parfois à quelques contradictions que sa rhétorique permet d’écarter lorsqu’on les lui fait remarquer. Etre d’accord avec sa vision globale ne doit pas empêcher de conserver notre propre esprit critique. Lorsqu’il parle de la république comme idéal, il se réfère je pense à la promesse républicaine de supprimer toute oligarchie, et d’instaurer la souveraineté du peuple sans intermédiaires entre le citoyen et l’Etat. Hors lorsqu’il dénonce la république dans sa réalité et dans sa conception il y dénonce les arrières pensées de ses instigateurs (notamment franc maçons et classe bourgeoise) qui voyaient dans la royauté catholique un frein au développement de leurs activités économiques et de leurs influences. Il veut donc détricoter les mensonges républicains, pour en revenir à l’idéal répubicain.
      Concernant ta remarque sur les français juifs qui parlent de la France, note quand même qu’il reconnait à Zemmour une totale légitimité en tant que français. Il s’agace simplement de voir que Zemmour est invité sur tout les plateaux télé pour défendre ses thèses, (proche de celles de Soral) alors que lui même est banni des médias. Comme si Zemmour était protégé par ses origines, qui lui permettraient de dire certaines choses. Par ailleurs, le dernier livre a Zemmour est remarquable. Lorsqu’il parle de l’immigration arabo musulmane, il se fait simplement le porte parole de beaucoup de gens qui vivent dans les cités et qui sont excédés par la délinquance et le communautarisme des français issus du Maghreb. Soral peut reprocher a Zemmour de taper trop dur sur les français arabo musulmans, mais on peut aussi reprocher a Soral d’idéaliser parfois les jeunes des cités avec qui il ne vit pas et dont il ne subit pas au quotidiens les nuisances. Comme il le dit lui même, on voit toujours les choses à partir de la ou on parle, c’est le point de vue.
      Ps : Dans son dernier livre, Zemmour attaque violemment le CRIF, la LICRA, les juifs trotskistes manipulateurs de SOS racisme, la "religions de la Shoa" et le lobby sioniste français de façon globale. On ne peut donc pas l’accuser de double discours.


    • #1012301

      Tartiner des pages entières... et enculer les mouches pour le plaisir de faire le malin sans pouvoir produire la moindre pensée positive et cohérente...
      Fatiguant.


    • #1012302

      correction ;

      aux valeurs républicaineS qui ne reconnaissENT pas...


    • Il est vrai que les idées d’Alain Soral poussées jusqu’au bout mènent naturellement au royalisme et à l’Action Française à mes yeux.



    • Ps : Dans son dernier livre, Zemmour attaque violemment le CRIF, la LICRA, les juifs trotskistes manipulateurs de SOS racisme, la "religions de la Shoa" et le lobby sioniste français de façon globale. On ne peut donc pas l’accuser de double discours.



      Super.

      J’attends avec impatience l’interview d’Eric Zemmour par E&R.

      Puisqu’AS est aussi proche de lui au point de partager ses repas, j’imagine que c’est une simple formalité.

      On va bientôt savoir ce que Eric Zemmour pense sur un certain nombre de sujets sur lesquels il n’est (bizarrement) jamais interrogé dans les (innombrables) émissions dans lesquelles il est invité.


    • manu m’enlève les mots de la bouche.


    • #1012531

      La religion c’est l’opium du peuple (K.Marx) et tant que l’humanité n’aura pas su se défaire des ses angoisses existentielles on se foutra sur la gueule .................le peuple élu de Dieu, le Judaisme la première religion sectaire et exclusive des hommes n’appartenant pas à la tribu..........quel Dieu celui de la finance , du profit ,de l’égoïsme, de la fourberie , du mensonge et du crime ???........ ou celui du Dieu bienveillant et rédempteur "Tuez les tous Dieu reconnaitra les siens"...ajoutons y un petit zeste d’inquisition de bûchers et de tortures !!!.....ou alors mourir les armes à la main contre l’infidèle (Jihad)................et on continuera à se foutre sur la gueule avec chacun son petit panier de prosélytisme pour son église ,sa mosquée , sa synagogue ou sa pagode !!!.........foutaises et manipulations autant que la secte du Diable ( à prouver son existence en tant qu’entité) des Francs maçons ou des sionistes fanatiques et dégénérés dans leur philosophies (BHL) seront les interprètes de "l’esprit" du mal et de l’exploitation de la bêtise humaine dans toute sa misérable splendeur !!!...


    • " Soral peut reprocher a Zemmour de taper trop dur sur les français arabo musulmans, mais on peut aussi reprocher a Soral d’idéaliser parfois les jeunes des cités avec qui il ne vit pas et dont il ne subit pas au quotidiens les nuisances. "
      Parce que Zemmour vit avec eux et subirait des nuisances quotidiennes dans sa cité peut-être ?! La blague ! Ne prenez pas les gens pour des cloches. Soral a raison, sur ce point Zemmour raconte n’importe quoi et généralise des cas très particuliers, On sait tres bien de qui cela fait le jeu.


    • Les Hommes ne deviennent pas violent à cause de la foi, ils deviennent violent lorsqu’ils s’en éloignent.

      Quant aux bûchés et chasses aux sorcières, lisez Sigaut, tout ça c’est du mythe : http://www.egaliteetreconciliation....
      Les islamistes quant à eux ne sont pas des croyants, mais des mercenaires. La religion sert souvent de façade, mais si ce n’est pas ça alors ça sera les droits de l’homme ou la lutte contre Ebola ou la dictature.

      Si la France est dans la situation que nous vivons aujourd’hui c’est parce qu’elle a craché sur l’église.

      En ce qui concerne l’inquisition, je vous conseille cette vidéo : http://www.egaliteetreconciliation....



    • " Soral peut reprocher a Zemmour de taper trop dur sur les français arabo musulmans, mais on peut aussi reprocher a Soral d’idéaliser parfois les jeunes des cités avec qui il ne vit pas et dont il ne subit pas au quotidiens les nuisances. "
      Parce que Zemmour vit avec eux et subirait des nuisances quotidiennes dans sa cité peut-être ?! La blague ! Ne prenez pas les gens pour des cloches. Soral a raison, sur ce point Zemmour raconte n’importe quoi et généralise des cas très particuliers, On sait tres bien de qui cela fait le jeu.



      Non Zemmour ne vit pas en cité mais il y est né, j’y ai vécu aussi et pour connaitre des gens qui y vivent toujours, je confirme que pour ces gens la Zemmour dit vrai. Il se fait le porte parole de beaucoup de gens qui souffrent, qui sont éxédés, et qui l’arrêtent dans la rue pour lui dire de continuer et qu’ils sont avec lui ! Forcément quand Soral va à l’encontre des mecs de cités c’est pour se faire acclamer, ce que je ne lui reproche pas il l’a mérité ; mais dans ces conditions c’est facile d’idéaliser. J’étais à sa conférence dans les quartiers nord de Marseille c’était émouvant, mais cela n’avait rien a voir avec ce que vivent beaucoup de gens au quotidien. Donc pas de diabolisations, mais pas d’idéalisations non plus au risque de perdre toute crédibilité...


    • Dans ce cas il ne faut pas non plus idéaliser un Zemmour en porte-parole des habitants des cités qui d’une part ne lui ont rien demandé et d’autre part ne partagent pas tous, loin s’en faut et contrairement à vos affirmations, ses opinions. Soral a raison sur ce point, surtout quand il dit qu’il y a des sujets sur lesquels Zemmour parle beaucoup alors qu’il les maitrise très peu.


    • J’ajoute que si Soral est apprécié, c’est aussi parce qu’il n’a pas participé à la diabolisation, sans pour autant idéaliser. C’est d’ailleurs aussi pour cela qu’il a gagné le respect, il n’a pas fait de lèche. Et là-dessus Zemmour peut clairement aller se rhabiller :-)


    • #1014055

      @Eric

      "Soral a raison sur ce point, surtout quand il dit qu’il y a des sujets sur lesquels Zemmour parle beaucoup alors qu’il les maitrise très peu."

      Ils sont rares.

      Et quand bien même, je ne vois pas en quoi connaître les méandres sans fin de la théologie musulmane qui dit tout et son contraire, savoir différencier le chiisme du sunnisme (voire d’autres branches), ou se faire l’érudit de l’historicité d’un Islam multiple, changerait et résoudrait les problèmes sociétaux D’AUJOURD’HUI, liés à l’immigration de masse sans précédent que nous subissons...

      Zemmour souligne un communautarisme musulman, sans oublier que ce communautarisme dénoncé par Zemmour, s’avère segmenté en sous communautés ethnico-raciales, culturelles (linguistique) mais surtout cultuelles, compliquant considérablement les donnes ;

      - Turcs, Arabo-berbères (+sous groupes), Iraniens (chiites), Kurdes (+sous groupes hétérodoxes ...) Albanais... Pakistanais, Indiens, etc, etc... lesquels bien souvent ne peuvent pas se blairer.

      - Par conséquent, une inassimilation certaine que l’on ne peut nier, sauf d’en tirer vils profits, et qui intente gravement à la France, sur laquelle (l’inassimilation) Soral se fait trop discret, mettant en relief une réalité (mais trop idéalisée) d’un patriotisme arabo-musulman, qui reste toutefois très et trop minime, ne reflétant aucunement l’aspect général d’un rejet de la France d’un grand nombre de musulmans aussi distincts que variés (avec toutefois une majorité de maghrébins et subsahariens)

      Moralité, incriminer Zemmour d’un manque de connaissance sur l’Islam est un faux débat ou une diversion mené(es) par ceux qui s’en tirent des avantages (réalité gênante, compromission d’un laxisme, esprit revanchard...) ;

      - Plus on connaît la diversité du monde musulman présente en France, plus la situation (communautaire s’entend) s’avère complexe et se complique en prenant des proportions irrésolvables...

      RM.


    • #1014539

      @RM



      Alain se dit républicain et professe la vertu citoyenne,




      La vertu citoyenne camarade, date d’avant la révolution française, d’avant le baptême de Clovis. Il se réfère plutôt à l’Antiquité grecque ici.



      A croire que malgré son scepticisme, la République (oeuvre dont on connaît les artistes...) serait et par défaut, l’unique possibilité et devenir politique de la France




      D’abord, je vois une certaine mauvaise foi dans ta conclusion où tu fais dire à Alain Soral quelque chose que tu ne fais que conjecturer maladroitement.
      Ensuite, on peut à la fois dénoncer la façon dont la révolution française nous est présentée, en s’appuyant sur les travaux de Marion Sigaut, et aussi dénoncer le fait que nous abandonnons petit à petit cette République pour quelque chose de pire, les privilèges communautaires juifs.
      Alain Soral montre qu’une nouvelle noblesse se met en place, et qu’on y perd au change.
      Enfin, c’est bien sympathique de souhaiter la fin de la République française, mais cela ne se fera pas avec des militants virtules aux raisonnements si binaires. Dans le monde réel, les régimes politiques se jugent en comparaison aux autres, pas à un idéal décrit sur un tableau noir.



      De plus, lorsqu’Alain s’agace de voir ou entendre deux juifs originaires d’Afrique du Nord sur le devenir de la France, justifiant son ressenti par le fait qu’il en serait plus logique ou légitime d’entendre les français de souche à ce propos, il y a là comme une autre contradiction qui consisterait à délégitimer la parole de ceux qui ne seraient pas de souche, et ce, en opposition aux valeurs républicaine qui ne reconnaît pas l’antériorité comme élément définissant la citoyenneté française.




      Il me semble évident que ceci est à comprendre au sens symbolique. Alain Soral ne s’agace pas littéralement du fait que de personnes juives originaires d’Afrique du Nord aient accès aux médias, mais du fait que les français de souche (comme les français de branche magrébine non-juifs) n’y aient pas accès. Cette scène représente l’inégalité de la représentation du peuple dans les médias.
      On en revient à cette noblesse qui ne dit pas son nom, qui veut tout le pouvoir sans avoir aucune conséquence à assumer.


    • #1014554

      @RM



      Et quand bien même, je ne vois pas en quoi connaître les méandres sans fin de la théologie musulmane qui dit tout et son contraire, savoir différencier le chiisme du sunnisme (voire d’autres branches), ou se faire l’érudit de l’historicité d’un Islam multiple, changerait et résoudrait les problèmes sociétaux D’AUJOURD’HUI, liés à l’immigration de masse sans précédent que nous subissons...



      On n’a pas eu besoin de Zemmour pour dénoncer cela. Ce que je te fait remarquer, c’est que dans les années 80 et 90, on parlait d’Arabes, pas de musulmans.
      Si tous ces immigrés de masse se convertissaient au catholicisme, ça ne changerait pas grand chose. Et si on remplace les arabes par des roms, je ne crois pas que cela arrangera la situation.

      L’Islam a été mis sur la table par les médias, après le 11 septembre 2001 (commis par le Mossad). Avant, on disait simplement qu’il y avait trop d’arabes.

      Parle tant que tu veux de l’augmentation de la délinquance due à l’immigration, si tu veux la lier à l’Islam, apporte tes preuves, bon courage.


    • C’est vrai qu’ils sont rares en effet les sujets où Zemmour a une réflexion assez grossière et démagogique. Je n’en vois même qu’un a priori (j’aurais donc quasiment pu employer le singulier), et c’est précisément celui-là :-) En même temps, cette focalisation sur le prétendu communautarisme musulman lui permet très opportunément, mais ce n’est bien entendu que le fruit du plus grand hasard, de faire l’impasse sur un autre communautarisme à la fois beaucoup plus agissant et bien plus efficace.
      J’ajoute " qu’incriminer " Zemmour (je préfère le verbe critiquer, Zemmour n’étant ici accusé d’aucun crime) au motif qu’il est insuffisamment érudit ou simplement connaisseur de ce dont il parle (en ça il est parfaitement raccord avec un Finkielkraut, en mode hystérique lui) est un reproche légitime, et même de bon sens. C’est quand même un moyen de réduire, sinon d’éviter, de s’exposer à dire des bêtises.


    • #1014811

      "La vertu citoyenne camarade, date d’avant la révolution française, d’avant le baptême de Clovis. Il se réfère plutôt à l’Antiquité grecque ici."

      Evitez de me souffler comme vous le faites mon cher Poney, cette bisque de rodomontades à mêler des notions citoyennes d’un autre temps qui n’ont malheureusement RIEN en commun, ni dans le fond ni dans la forme (faites des analogies avec ce qui peut être analogique...)

      "D’abord, je vois une certaine mauvaise foi dans ta conclusion où tu fais dire à Alain Soral quelque chose que tu ne fais que conjecturer maladroitement."

      Magnifique, c’est subliminal alors !

      "Ensuite, on peut à la fois dénoncer la façon dont la révolution française nous est présentée, en s’appuyant sur les travaux de Marion Sigaut, et aussi dénoncer le fait que nous abandonnons petit à petit cette République pour quelque chose de pire, les privilèges communautaires juifs. "

      Le poney étant un animal cabochard et piètrement intelligent, vous l’honorez bien de votre pseudo (pour vous accréditer, j’ai tout de même une conviction certaine que vous le faites exprès... c’est pour dire que je ne sais claquer maladroitement la porte au nez des mes contradicteurs, même les plus ingrats...), voyons, mon petit, de vous faire le talentueux bouffon du roi, (je le certifie), ici sur ce site, ne doit pas vous berner sur votre prétention bien fumante à tenir le barreau en piètre (pour le coup) avocat bouffonnant, sans aucune légitimité d’ailleurs que vos propres convictions comme certitudes, qui nous dirait ce que pense Soral, à sa place et mieux que lui même.

      Vous citez Marion Sigaut ( que je salue au passage pour son travail de ré-information et sa sympathie), tout en nous causant avec ce sans gène propre aux ignorants qui s’ignorent (le rappeler est toujours bon), que notre malheur découlerait d’une pernicieuse dérive d’une République qui serait compromise, en omettant au passage, que cette situation n’est qu’une conséquence directe, pure et simple, de ce à quoi elle devait et doit nous mener. (relisez)

      "Enfin, c’est bien sympathique de souhaiter la fin de la République française, mais cela ne se fera pas avec des militants virtules aux raisonnements si binaires."

      Un spéculateur de plus, un ! (que savez-vous de moi mon Petit ?), un raisonnement "binaire" ? vous prenez ce qui vous arrange pour réduire ma réflexion à votre portée... expliquant dans le fond, que vous ne valiez pas la peine d’une réponse hormis, peut-être, par correction.

      RM


    • #1014992

      @RM
      Je ne suis pas sûr qu’il était nécessaire de me répondre pour contre-argumenter en disant que je suis bête comme un poney parce que mon pseudo est petit_poney, je passe sur les autres insultes.
      Tu me reproches de vouloir penser à la place de Soral, projection, c’est ce que tu as fait toi, de manière bien maladroite. Je n’ai fait que te corriger.

      Je laisse les lecteurs juger de ton niveau à travers ce dernier commentaire.



    • Dans ce cas il ne faut pas non plus idéaliser un Zemmour en porte-parole des habitants des cités qui d’une part ne lui ont rien demandé et d’autre part ne partagent pas tous, loin s’en faut et contrairement à vos affirmations, ses opinions



      Déja relis mon message et dis moi ou j’ai affirmé que TOUT les habitants des cités étaient d’accord avec Zemmour ! nulle part. Je constate que son livre bat tout les records de ventes et que quand il passe dans une émission l’audience monte en flèche. C’est, il me semble un signe de soutient populaire. Ou alors si les chiffres de ventes ne veulent rien dire, on ne peut pas non plus se servir du fait que Dieudo soit le plus gros vendeur de billets de spectacle pour affirmer qu’il a le soutient du peuple, ce qui serait malhonnête.
      Deuxièmement, tout les habitants des cités ne sont pas non plus d’accord avec Soral loin s’en faut aussi ! Va dire aux habitants des quartiers nord qui subissent un mode de vie depuis 30 ans qu’ils n’ont pas choisis que l’Islam est une chance pour la France... tu va être reçu ! le problème c’est qu’entre les concepts séduisant sur le papier et la réalité le décalage est parfois important.
      Troisièmement, je n’idéalise ni Soral ni Zemmour, j’essaye d’être nuancé, toi tu t’es auto proclamé en défenseur de Soral coute que coute et pour le coup excuse moi, mais c’est lui qui ne t’as rien demandé. Contredire Soral sur ce forum c’est comme blasphémer.
      Quatrièmement, sur quoi tu te bases pour dire que Zemmour parle de sujets qu’il ne maitrise pas. L’as tu lu ? maitrises tu toi même tout les sujets dont il parle pour pouvoir affirmer qu’il dit n’importe quoi ? Ou te contentes tu de répéter le discours Soralien comme un bon soldat prêt à mordre dés qu’on touche à son idole ? Voila, désolé si j’ai pu te paraitre rugueux dans ma réponse, mon but n’est pas ici de créer des polémiques pour rien, simplement je n’aime pas le simplisme, même quand il sert à porter des idées qui sont proches des miennes. Au plaisir.


    • #1015038

      @Eric

      "C’est vrai qu’ils sont rares en effet les sujets où Zemmour a une réflexion assez grossière et démagogique. Je n’en vois même qu’un a priori (j’aurais donc quasiment pu employer le singulier), et c’est précisément celui-là :-)"

      Comme j’ai pu le signaler dans mon premier commentaire, je ne partage l’ensemble de son opinion homogénéisante d’un Islam qui serait essentiellement guerrier et guerroyant.

      Mais ce regard qu’il porte n’est pas celui qu’il se fait de tous les musulmans français ;

      - C’est une vue internationale et non nationale.

      "le prétendu communautarisme musulman"

      Eric, Eric...Eric, vous en devenez exaspérant de mauvaise foi, mais peut-être est-ce voulu ? Non par malhonnêteté mais pour vous en convaincre vous-même, que la situation est meilleur qu’elle ne l’est...

      Mais eu égard à votre réponse courtoise et soutenue, qui diffère bien, je dois bien vous l’avouer, de celle(s) de la petite bourrique bien sympathique qui vous précède, et qui n’a visiblement, au mieux, un problème oculaire, ou au pire, une encéphalopathie naissante, le rendant de ce fait particulièrement hystérique et inintelligible, je procéderais à vous renvoyer le ton, non déplaisant, de votre message ;

      - Si ces mêmes symptômes qui semblent pourtant vous mener dans l’ignorance de faits bien réels que sont les communautés hétéroclites musulmanes dont la polarité de certaines n’arrange rien à l’assimilation qu’elles doivent à la République (linguistique, respect de la laïcité, respect de la culture, respect de la France dans sa globalité sans se payer le luxe de faire son trie...) qui les a (pour beaucoup) pourtant naturalisé offrant ainsi à la descendance le fameux et précieux droit du sol tant discuté...

      - Si cette réalité d’un communautarisme ne vous saute pas aux yeux, portez donc des culs-de-bouteille, quoi vous dire d’autre cher Eric !

      " lde faire l’impasse sur un autre communautarisme à la fois beaucoup plus agissant et bien plus efficace. "

      Voilà donc le fond du problème ;

      - "Que, parce que, alors" : il faut donc faire fi de la situation, ainsi vous vous faites aussi partial que la partialité que vous reprochez à Zemmour, la loi du talion en quelque sorte.

      - Ce n’est pas sérieux, avez-vous lu son livre au moins ? si oui, vous ne pourriez dire cela, à moins d’avoir caviardé les passages qui mettent en branle les instituions juives justement !

      PS ; incriminer est plus approprié, puisque au delà de la critique, vous réinventez Zemmour à votre sauce...

      RM.


    • #1015049

      @petit bourricot

      "Parle tant que tu veux de l’augmentation de la délinquance due à l’immigration""

      Cette pépite mérite de revenir sur ma parole que vous n’en valiez pas la peine ;

      Ai-je parlé de délinquance ? rigolo va !... Relisez donc de nouveau mon commentaire où vous y constaterez le terme d’inassimilation ou de dilution ... mais je me rabaisserais pas de vous en faire la définition, de vous l’expliquer il faudrait presque ramper pour atteindre votre niveau...

      Preuve en est de votre malhonnêteté.

      RM.


    • Bon, c’est peine perdue, Vous êtes fatigant, sans vouloir vous offenser, raison pour laquelle je n’insisterai pas. Sinon pour dire qu’il est pénible d’avoir des interlocuteurs qui se cachent un peu trop souvent derrière leur petit doigt pour ne pas assumer, alors que franchement chacun est libre de penser ce qu’il veut. Je suis désolé mais je n’ai fait que survoler les dernières interventions confuses et amphigouriques de Richard M. Je ne retiens qu’une chose, le reste n’étant que des bêtises répétées, dont on pense peut-être que les répéter en changera la nature comme par magie (comme le fait d’insister bêtement quand je dis une chose factuelle, à savoir que critiquer n’est pas incriminer, il faut être un boulet présomptueux pour ne pas l’admettre) : le procédé détestable qui consiste à se foutre de la gueule d’un posteur en s’appuyant sur son pseudo (d’ailleurs sympathiquement emprunté a Dieudo, et puis de toute façon qu’est-ce qu’on en a a foutre des pseudos franchement ?!). Quoi que pensent les gens des sujets abordés, je ne vois pas ce qu’apporte ce genre d’attitude débile. Surtout qu’a priori on a rien en face qui force vraiment l’admiration. Et quand bien même d’ailleurs, ce ne serait pas plus justifié. Conclusion : je prefere les petits poneys aux gros bourrins :-)


    • #1015452

      @RM

      Cesse tes insultes et tes réponses d’une mauvaise Foi, incroyable, tu te ridiculises et je commence à avoir pitié.

      Mais j’espère que ce fil de conversation sera lu par un maximum de personnes, pour son cîté pédagogique.


    • #1015671

      @Eric 1/2

      Vos nerfs vous lâchent mon cher Eric, et vous font écrire une jérémiade d’enfant gâté et capricieux je préférais vous lire avant(!) ; (aucun arguent, des coups de mentons, de l’argument d’autorité, de la certitude incertaine car inappuyée, de la dérision pour cacher la triste vérité (massivement) communautaire, de la morale, de la diversion...)

      - De défendre le Petit Poney vous vous défendez vous-même en quelque sorte, vous êtes sur la même ligne, l’un plus subtile que l’autre mais n’en soyez pas trop fier, au royaume des aveugles le borgne n’est-il pas le roi ? (comme dit...)

      Je n’ai rien dit d’insultant, juste fait remarquer l’expressivité agressive et cabocharde de votre protégé, sans m’être adressé à lui au préalable qui plus est, par conséquent, j’ai trouvé cocasse et bien venu de souligner cette convergence avec son pseudo... c’est un constat sous forme de boutade, pas une insulte, tâchez de savoir faire (au moins) la différence... (que vous êtes susceptible, surtout vous, par procuration...comme je vous plains de vous parfumer d’un parfum de Licra)

      Mais tout ceci n’est que diversion.


    • #1015676

      @Eric 2/2

      "des bêtises répétées"

      Au pire, argumentez, au mieux taisez-vous ! Il vous en cuirait de persister sans argumentation factuelle et sourcée, à l’égal d’un Petit Poney qui me prête mensongèrement des termes que je n’ai nullement employé ou même effleuré... :

      - Inassimilation ne veut absolument pas dire délinquance, ce petit jeu subliminal est digne de la Licra encore une fois... juste pour vous signaler qui vous osez défendre sans le moindre sentiment de honte... je serais donc le bourrin dans l’histoire, mais comme les valeurs semblent inversées j’accepte volontiers !!

      Prouvez moi donc que ma vue me trompe, (et j’aimerais bien qu’elle puisse me tromper), qu’il n’y aurait pas de communautarisme en France ("prétendu" comme vous l’avez si bien écrit notamment chez les musulmans (calmez-vous ! leur nombre expliquant le fait... c’est tout, les Hans, quoique nombreux tout de même, auraient fait l’affaire de mon exemple, dans une proportion égale, mais ce n’est pas le cas... )

      Lisez le livre de Zemmour et/ou retrouvez votre bonne foi...n’avez-vous pas d’orgueil ?

      - Zemmour fait dans son ouvrage, à savoir une critique acharnée et bien réelle contre des JUIFS sans leur ôter leur essence juive ((La récupération de la Shoah, Lanzman, BHL, ATTALI, le CRIF...) qui institutionnalisent et sacralisent au sein même de la France, une pensée juive qui se veut dominante et manipulatrice. (pour quelqu’un qui est supposé ne rien dire sur les siens... )

      Ce que les musulmans ne savent aucunement faire de la sorte à leur propre encontre ;

      - Lorsqu’ils s’aventurent à la critique (je ne nie pas ce fait détendez-vous) l’incriminé n’est pas critiqué en musulman, mais en pantin manipulé qui se servirait de l’Islam (un Islam toujours bon, honnête au delà de toute critique bien sûr) (critiques internes s’entend évidemment) ;

      - Les musulmans, ont la fâcheuse manie de dépouiller l’islam, de celui qui ne leur plaît pas (ce n’est plus un musulman, mais un "musulman" sioniste... la bonne blague !)

      - Or Zemmour, ne prive pas les juifs critiqués de leur judaïsme, au contraire même, il en joue !!

      Vous, musulmans ou pro-musulmans, vous n’acceptez aucune critique (d’un Zemmour qui plus est...) sans qu’elle soit perçue comme un mensonge ou de l’islamophobie (encore un fumet de Licra par là...) quitte à nier le communautarisme et l’inassimilation d’un grand nombre de musulmans... tout en vous moquant ouvertement des Français (de souche s’entend).

      RM.


    • #1015695

      @Petit Poney

      "Cesse tes insultes et tes réponses d’une mauvaise Foi, incroyable, tu te ridiculises et je commence à avoir pitié.

      Mais j’espère que ce fil de conversation sera lu par un maximum de personnes, pour son cîté pédagogique."

      Vous constaterez ma galanterie "chevaleresque" de vous concéder bien volontiers de pouvoir vous défendre par tout moyen, aussi peu honorables soient-ils, je suis bon joueur !

      Mais quelque chose me chagrine, mon Petit Poney ;

      - Avez-vous eu le temps de relever ddans l’un de mes commentaires auxquels vous faites allusion, le mot "DELINQUANCE", c’est drôle, j’ai beau me relire, je ne le perçois pas !?

      - Mais c’est sûrement cette faculté de vous glisser dans la "peau" de l’autre comme dans celle de Soral, et de percevoir en message subliminal les sous-entendus codifiées...

      "c’est ce que tu as fait toi, de manière bien maladroite."

      Autre malhonnêteté bien vile ;

      - Constater des contradictions, voire émettre des hypothèses, est loin de s’immiscer à coup de certitudes en porte parole des neurones soraliennes, en spéculant comme vous le faites, de manière aussi grotesque que "groupique" sur la pensée du maître des lieux...

      Que vous n’ayez pas l’acuité pour distinguer ces deux approches qu’un monde sépare (pourtant) m’étonne étrangement, mais tout laisse penser à une farce de mauvais goût, je ne m’immiscerais pas pour autant dans votre subconscient, n’ayez crainte, votre faculté à vous dédoubler en vous substituant à d’autres ne m’intéresse guère... d’ailleurs à ce sujet, je n’attendais personne, surtout pas un ego mimétique comme le vôtre. (ce qui en dit long sur vos ambitions (intellectuelles, s’entend) )

      Pour de bon, je vous promets de résister au désir de vous répondre à chacune de vos réponses... (ce plaisir est pourtant si amusant !)

      RM.


    • Je n’ai lu que les trois premières phrases et survolé le reste, comme pour le précédent post. Vous devriez vous reposer, ça sent son nervous breakdown :-)
      Un conseil : Fermez-la, physiquement ! Vous êtes aussi bête et racontar qu’inintéressant :-) Vous voyez que votre numéro de lèche à deux balles n’a pas marché, du coup vous changez d’attitude du tout au tout et partez direct en couilles. Votre mère aurait dû vous apprendre à ne pas mettre trop de confiture sur vos tartines. Une petite quenelle et ça repart ! On va avoir encore droit à une bouillie de n’importe quoi, écrite avec les pieds, avec des flèches, des caractères gras, et à la fin la signature de l’artiste au bas de l’oeuvre. Et le gars d’essayer de nous faire croire qu’il serait capable de lâcher l’affaire. Vous paraissez trop instable pour que l’on vous croit seulement capable de tenir parole. Une dernière chose : j’ai dit il y a peu à un autre intervenant aussi inspiré que vous inspiré que vous que je conspuais les associations auxquelles vous faites référence qui instrumentalisent un racisme plus que largement exagéré, comme je méprise les gens qui a leur tour prennent prétexte de cela pour faire comme si le " racisme " (je parlerais plus de préjugés lamentables) n’existait pas du tout. Ce qui est aussi pour ces personnes un paravent bien commode pour se lâcher comme des beaufs avec des théories à la con sur la religion, l’assimilation et j’en passe, car ils ne manquent pas d’imagination malheureusement.


    • RichardM écrit : « Alain se dit républicain et professe la vertu citoyenne, et ce, peu après avoir détricoté le cheminement des Lumières (cf Marion Sigaut) à l’aboutissement dans sa "matérialisation" politique par la mise en place de la République qui n’en fait que son écho... »

      Tu ne comprends pas qu’il s’agit de pédagogie à destination de la majorité de son auditoire ? Alain Soral ne s’adresse pas qu’aux royalistes.
      Quel lourdeau tu fais à voir de la contradiction là où il y a un discours dialectique !


    • #1016587

      @Titus

      "Alain Soral ne s’adresse pas qu’aux royalistes.
      Quel lourdeau tu fais à voir de la contradiction là où il y a un discours dialectique !"

      Incroyable !!

      N’y-aurait-il que des groupies agressives et hystériques sur ce fil ?

      1) Vous ne vous rendez même pas compte, que vous êtes, tout de go, en train de plaider pour la démagogie, écartant de ce fait, toute intégrité qui consisterait à suivre un raisonnement dans la cohérence la plus pure, et ce, peu importe l’auditoire, le but étant de convaincre, pas de dire ce que les autres veulent entendre ou écouter en fonction de leur sensibilité "auditive" (n’en déplaise aux républicains si la vérité est ailleurs, pas forcément royaliste (il vous manque la nuance a priori ) ...)

      2) Si par hasard, je devais me tromper, et qu’en fait, vous auriez écrit ces quelques lignes en âme et conscience, (je ne vous le souhaite tout de même pas... l’erreur, pour le coup, vous serait préférable... ) imaginez que vous faites de Soral, un parfait démagogue qui adapterait son discours en fonction DE !! (chose que je n’envisage pas et que je souhaite pas au père Soral, bien sûr...)

      2)Il n’y a aucune "dialectique" mon cher, car la finalité du discours dit tout et son contraire (en rapport à mon premier message sur les contradictions relevées, sans aucun esprit de dénigrement d’ailleurs... sommes-nous là pour causer ou acquiescer par défaut comme des automates ? ) or, la dialectique mène depuis une synthèse de la thèse et de l’antithèse, à la clairvoyance d’un propos et son acceptation... révisez donc la définition du terme, qui semble totalement vous échapper. (il me plaît de lire souvent chez certains individus le vocable de Soral, et de constater, qu’un vulgaire copier-coller lui fait perdre toute substance... (ce qui est peu reluisant à vrai dire ).
      Là où chez Soral les mots frappent, bien souvent, avec harmonie et précision, chez d’autres, ils éclaboussent gauchement tel un pétard dans une bouse...

      RM.


    • #1016611

      @Eric

      "Je n’ai lu que les trois premières phrases et survolé le reste, comme pour le précédent post."

      Seule phrase audible dans ce concentré inintelligible de colère postillonnante, compulsive... émotive (une belle diversion pour vous affranchir de ce que vous ne pourriez me répondre honnêtement... à savoir : rien du tout ! )

      Le plaisir du dernier mot pour ne rien dire, ne en faites pas je vais vous le laisser sans vous jalouser, surtout pour dire si peu et si bassement ;

      De survoler le reste comme vous dites (seule honnêteté, dommage pour vous qu’elle ne vous soit pas gratifiante !), révèle votre grille de lecture biaisées, vos procédés truqués, et votre vision extrêmement raccourcie, d’où émanent vos a priori, vos petites certitudes infondées, vos spéculations, vos ruses et vos calomnies (je comprends maintenant que ayez du mal à percevoir ou même entrevoir le communautarisme, aussi imposant soit-il d’ailleurs !! je comprends aussi que vous ayez défendu le Petit Poney avec tant de force, vous vous disputez le monopole d’une lecture partiale et malhonnête... )

      Sur ce, j’ai hâte de lire... votre dernier mot !

      RM.


    • Tartine de merde, inversion accusatoire (comme dirait l’intéressé), style pathétiquement ampoulé, caractères gras, signature de l’artiste au bas de l’oeuvre, Ne manquaient plus que les petites têtes de flèches :-). Un " sans-faute ".
      Allez, fermez-là ! Je laisse le dernier mot à Germain Gaiffe qui brûle d’impatience de vous transmettre ses amitiés. Après tout ces vains effort, vous l’avez bien mérité.


    • Je viens de voir un truc :-) Je lis le truc par tranche, histoire d’éviter de mourir de rire, ou de vomir :-)
      Je cite : " N’y-aurait-il que des groupies agressives et hystériques sur ce fil ? "
      Non, il n’y a pas que vous, rassurez-vous ! :-)


    • #1017095

      @Eric

      "Tartine de merde, inversion accusatoire (comme dirait l’intéressé), style pathétiquement ampoulé, caractères gras, signature de l’artiste au bas de l’oeuvre, Ne manquaient plus que les petites têtes de flèches :-). Un " sans-faute ".
      Allez, fermez-là ! Je laisse le dernier mot à Germain Gaiffe qui brûle d’impatience de vous transmettre ses amitiés. Après tout ces vains effort, vous l’avez bien mérité."

      Je vous fais l’honneur cher Eric de rediffuser votre "dernier mot", en gras même !

      Pour mieux visualiser l’étendue de ce à quoi vous vous contentez, toujours avec si peu ou sans orgueil, (du nanananer d’école primaire en quelque sorte...) pour tenter de clouer le bec à celui qui vous contredit ;

      - Pourquoi tourner en rond alors qu’il vous serait si simple, a priori (à vous lire et d’après votre insistance ; "tartine de merde", "inversion ..." ) de pouvoir garder votre honneur à puiser dans votre intellect de quoi (réellement) me déculotter dignement (ce qui n’est pas le cas, vous vous singer royalement...je dis cela pour votre bien, très sincèrement ) et me faire taire à jamais !

      Trop habitué à jouter intellectuellement, (avec l’esprit s’entend, pas l’instinct, aucune prétention dans ce terme ...), j’ai passé l’âge du bac à sable ou du Biactol, je vous laisse pour de bon continuer à puériliser ce fil si cela peu nourrir vos ambitions.




      Je me permets de citer Marion Sigaut (que je salue de nouveau) (cf l’annonce de son émission) ;

      "Cela dit, toute manipulation des mots relève de la même veine : semer la confusion, donc le mal...."

      Lorsque que des internautes manipulent le sens des mots et font prêter des termes inexistants (délinquance...), ou bien se livrent à de la diversion en tournant en rond, n’ayant rien d’autre à faire que du subjectivisme en causant de la forme sans argumenter sur le fond, et ce pour perturber un fil, évitant ainsi de répondre aux questions posées auxquelles ils ne peuvent pas répondre... comment appelle-t-on cela dans le jargon cybérien ?? du trollage, non ?

      RM.


    • Et ça continue : Tartine de merde, propos confus et écrits avec les pieds, inversion accusatoire, caractères gras, têtes de flèches, et signature de l’artiste au bas de l’oeuvre. C’est de nouveau la totale :-)
      Tout est collector encore une fois, le sommet étant tout de même atteint lorsque l’on apprend que l’humble et intelligent personnage (il n’est qu’à le lire pour s’en rendre compte) est ... " trop habitué à jouter intellectuellement ... ". Mort de rire ! Le cuistre !
      Allez ! Vous faites tellement rire qu’on ne peut même pas vous en vouloir. Mais ce n’est pas une raison pour oublier le sage conseil de Germain Gaiffe :-)


  • #1012140

    Je me demandais... N’y a-t-il pas contradiction quelque part ? On déplore d’une part la suppression des corporatismes des métiers par la république naissante, mais on appelle d’autre part à respecter l’essence républicaine qui nie les corps intermédiaires et ne reconnaît que le citoyen (qui n’est ni juif, ni maçon, ni quoi que ce soit d’autre que Français).
    Je voulais avoir l’avis d’autres personnes sur ce qui me semble être un peu contradictoire dans la rhétorique de Soral.
    Merci.

     

    • Il est vrai que parfois c’est assez complexe mais je pense à mon humble avis que AS dénonce ce que la république fait mal et garde ce qu’elle a de bien selon lui.
      C’est à dire qu’il garde l’idée de citoyenneté pour ne pas que la France tombe dans un communautarisme exacerbant mais qu’il jette tout ce qui est désuet.


    • #1012597

      oui tout a fait,
      sur ce point là, c’est comme zemmour, dans son livre ( suicide français), dont il reconnait la valeur de la famille chez les arabes et les noirs (qui est une tradition qui puise sa source dans la religion musulmane) contrairement aux autres et d’un côté il attaque l’islam.


    • Question trés intéressante en effet.
      Je pense que la confusion vient du fait que l’on confond ici les classes sociales qui se déterminent par leurs intérêts économiques et les lobby et réseaux qui se déterminent souvent par leurs appartenance à une communauté ethnique, raciale, religieuse ou sexuelle . Si il y’a déploration de la disparition des corporatismes, c’est que ces corporatismes créaient un lien entre des travailleurs qui se sentaient unis au sein d’une même communauté professionnelle. Ils étaient donc mieux organisés et plus aptes à défendre leurs intérêts économiques de classes. La dissolution fut la même pour la classe ouvrière et pour les syndicats, qui ont été dissous pour le plus grand intérêt du Capital. Hors il est ici question du rapport de force entre différents groupes professionnels, cela n’entre pas en contradiction avec le fait que la république ne reconnait aucune communauté au seins de la communauté Nationale.
      Aujourd’hui on déplore la disparition de l’unité de la classe ouvrière qui dans le contexte mondialisée n’a plus les moyens de peser dans le rapport de force face au Capital. Mais on déplore la trahison de la promesse républicaine de ne pas faire de distinctions entre les citoyens français en fonction de leurs races, et la tendance de celle ci à accorder des lois d’exeptions à des lobbys communautaires ethniques et/ou religieux.
      En d’autres termes : oui la promesse républicaine était d’abattre l’oligarchie pour donner à tout les citoyens les mêmes chances au départ sans distinctions de races et sans reconnaitre de communautés au sens de la communauté Française. Promesse trahis aujourd’hui  ! De plus la république ayant été insufflée par la bourgeoisie, il n’était pas étonnant que les intérêts de celle ci viennent enrayer l’idéal égalitaire en détruisant les structures qui permettaient aux travailleurs de peser dans le rapport de force face au Capital (ceci en flattant l’individualisme roi et en vantant la liberté individuelle). On en revient au libéralisme libertaire de Clouscard et de Michéa. Le fait de ne pas reconnaitre de communautés ethniques ou religieuses ou sexuelles à l’intérieur de la société Française ne doit pas nous empêcher d’avoir conscience du rapport de force économiques entre les différentes classes sociales et de la nécessite pour les plus faibles de s’organiser pour défendre leurs intérêts économiques !
      J’espére être sur la bonne voie.


  • Clouscard , j’essaye de lire, mais faut être en forme, on sent que la lecture devient quelque chose de sérieux et un effort ; et non un loisir. Faut avoir bien dormit et se sentir d’attaque :D

    Clouscard ça se lit pas au lit, ou sur les chiottes, pour moi c’est sur le bureau et parfois avec un dictionnaire. C’est du lourd.

     

    • #1012270

      C’est bien pour ça que je n’ai rien compris durant ma première lecture... J’ai lu deux fois "Critique du libéralisme libertaire" je commence à comprendre !


    • C’était la mode dans les années 70-80 de jargonner à outrance dans le milieu des philosophes. Le pire étant Derrida. Clouscard fait des analyses puissantes sur le fond mais c’est vrai qu’au niveau de la forme ce n’était pas un grand écrivain.


    • Le loisir se rattache à la société du loisir, de l’entertainment, comme le cinéma hollywoodien ou les parcs d’attraction... Mais si on veut être moins con, c’est-à-dire élever son niveau critique - et c’est ce à quoi sert aussi la lecture - il faut se coller aux ouvrages de référence, et sur ce point, je fais davantage confiance à M. Soral qu’à un vendeur de la FNAC ou à un critique littéraire...
      Cela dit, il y aussi des lectures distrayantes, poétiques, romanesques etc.

      Pour les essais évidemment, tout dépend de son niveau ou son intérêt immédiat, il y a des lectures qui nous sont plus difficiles ou alors qui semblent plus secondaires, mais il arrive également que ce premier avis s’en trouve remis en question lorsqu’on a acquis, grâce à quelques lectures alternatives, de nouvelles connaissances qui nous font prendre conscience que l’ouvrage qu’on avait mis de côté et qui nous paraissait désuet, se montre à présent plus utile qu’au premier abord, en venant compléter de nouveaux acquis...

      Bref si vous n’arrivez pas du tout à accrocher, revenez-y plus tard, et en attendant lisez quelques chose qui va vous permettre d’y retourner ensuite, moi c’est comme çà que j’essaie de faire. Il y aussi toutes les sources disponibles ailleurs, comme internet, bibliothèques, articles, revues, dictionnaires étymologiques, de synonymes, etc.

      Faut avancer à son rythme, mais régulièrement, et petit à petit, vous prenez goût à la connaissance, et vous devenez curieux, vous sortez du légumisme. Évidemment, il n’y a pas que les bouquins dans la vie, la seconde moitié de la journée doit être consacrée à l’action !

      Moi l’école m’a sournoisement dégoûté de la lecture, parce que j’étais petit et je voulais bien joué le jeu, et longtemps je n’ai pas su par quoi commencer si un jour je reprenais la lecture, c’est chose faite.

      À présent je me dis qu’elle est essentielle, et si elle demande un effort de concentration au départ, on finit par lire de plus en plus vite, c’est l’avantage de lire des choses difficiles, alors que celui habitué à lire Picsou Magazine a peu de chance d’accrocher sur Clouscard.
      La démarche inverse est davantage plausible, mais çà n’aurait aucun sens !

      Lire, çà peut être aussi le plaisir de se constituer une petite bibliothèque à soi, ou bien de conseiller à son tour son entourage (quand celui-ci est réceptif...) :)


    • #1012487

      Le pire restant l’acte III du Traité de l’Amour fou. Ce passage requière une sacrée concentration !
      A force de lecture les facilités reviennent. Raison de plus pour commander régulièrement du Kontre Kulture.


    • @ hassan et Poitevin79

      Pour vraiment profiter des œuvres de Clouscard , il est préférable de lire et comprendre les auteurs suivants :

      - Karl Marx et Friedrich Engels
      - Jean-Jacques Rousseau
      - Kant
      - Spinoza
      - Hegel
      - Proudhon
      - Georg Lukacs
      - Lucien Goldmann

      Je vous recommande le Georges Pullitzer "principes élémentaires de philosophie" (dispo chez Kontre Kulture) pour décrasser les neurones.

      Pour bien "profiter" des œuvres de Clouscard , il faut avoir un niveau 3 ème dan. Hors pour avoir ne serait-ce que la ceinture noire il faut passer les précédentes. D’où les "classiques" promeut par Soral et Kontre Kulture pour une rééducation nationale".
      La plupart des œuvres des sus-cités sont disponibles gratuitement en médiathèque dans tous les quartiers.

      PS : c’est justement cette éducation très classique que reçoivent les élites et leurs enfants (structuration mentale optimum) , par contre pour les "sans dents" , il y a la télévision , Skyrock , MTV, Facebook , les jeux vidéos , etc...
      D’ou le travail exemplaire de Soral (et d’autres , notamment Scriptoblog) et Kontre Kulture.

      Amicalement


    • Je plussoie Dio. Il dit juste.


    • #1015174

      à Hassan

      Bonjour, ton expérience rejoint la mienne. Pour appréhender un livre de Clouscard, dico et neurones de joueur d’échecs requis. Tu sais que tu vas batailler dans les définitions et relations d’objet. A la 4ème lecture et avec les explications de texte du père Soral, je suis toujours pas sûr d’avoir bien tout compris. Lire Clouscard est vraiment essentiel, ne serait-ce que pour rééprouver cette sensation étrange des neurones qui s’entrechoquent. Sans le père Soral, je serais passé à côté.

      Sur le chemin parcouru par KK : bravo, du bel ouvrage.


    • @Hassan En tout cas, l’angle d’approche que tu as choisi (le fait de s’attaquer à du Clouscard avec un dictionnaire à portée de main,c’est faire montre d’une volonté sincère de s’instruire,de comprendre,tout le contraire du "m’as-tu vu" tenant un bouquin de 4000 pages dans un lieu public et bruyant), cette approche je disais donc, me paraît être la plus pertinente et débouchera forcément sur quelque-chose en termes d’enrichissement personnel,de plus-value intellectuelle (l’emploi du jargon boursicoteur est volontaire,c’est juste pour em..rder attali au cas où il nous lirait...nous autres,le peuple,on n’est pas assez vulgaires pour systématiquement lier un quelconque enrichissement personnel à l’argent,tu peux le comprendre cela Jacques ? même pas sûr,pauvre de toi comme on dit)...bien à toi camarade...Féthi


  • #1012152
    le 26/10/2014 par l’oracle a dit...
    Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

    Je serai toute ma vie un fidèle soutien de Soral, mais je ne le suis pas quand il défend Zemmour : ce type fait un boulot sournois en faisant mine d’attaquer le système quand il le défend et le consolide : déconstruire l’arnaque du féminisme, c’est bien mais fermer les yeux sur la réalité- et les réseaux- de l’immigration, du djihad est d’une lâcheté sans nom ! ce qu’il nous faut, c’est un prophète qui démonte le système actuel de A à Z, y compris sur la question du terrorisme international et de l’immigration de masse, et qu’il dise la vérité sur ce qui noua attend. Zemmour ne remplit guère cette fonction et se contente de tirer à vue sur les ambulances ( les musulmans, le féminisme, mai 68) sans jamais franchir la ligne rouge...il n’est pas des nôtres, ne le sera jamais...les nations sont vouées à disparaître, selon les voeux et les besoins du Capital ; cela, Zemmour ne le dit pas, et nous vend la France d’hier- comme si l’on pouvait remonter le temps !!! les sudistes, malgré leur bravoure et leur sincérité, les chevauchées napoléoliennes, tous ont prouvé que c’était impossible... ce qui est mort ne reviendra pas...que Zemmour dise ces vérités et je changerai ( un peu) d’avis SUR LUI

     

    • #1014490

      Moi aussi, je ne pense pas que Zemmour soit un Soral castré, comme certains camarades le croient. Je pense qu’il est le plus habile des lobbyistes juifs de droite. Là où Ulcan est le plus maladroit d’entre eux.

      La position de Zemmour, c’est celle de Chauprade, certainement pas celle de Soral. Je ne vois pas pourquoi Chauprade mériterait le goudron et les plumes, et Zemmour serait épargné.

      Continuons le travail de réconciliation, libérons les français de souche prisonniers des flatteries de Zemmour, libérons les français de branche prisonniers des flatteries d’Askolovitch.


    • C’est évident....(même si les sociologes nous apprennent qu’il n’y a pas d’évidence pour tout le monde au même moment. On oublie d’examiner le possible, le probable,...)


    • A petit poney :

      La différence entre Zemmour et chauprade est évidente. Zemmour est sur une ligne gaullo-bonapartiste, exaltant l’Etat et le modèle assimilationniste, prônant un interventionnisme économique de type Jacobin ou Gaulliste. Chauprade est plus proche des extrêmes droite du nord de l’Europe donc profondément libérales dans leurs visions économiques, sionistes et anti islam. Sur ce dernier point on peut dire que zemmour crie " au feu" alors que Chauprade allume l’incendie. L’un dénonce des dérives communautaires qui existent bel et bien, l’autre provoque et jette de l’huile sur le feu volontairement. Ces deux la n’ont rien a voir.


  • Ça revigore ces vidéos, où on a l’impression que tout le monde il est gentil.

    Mais Brezinski raconte aussi des conneries :
    * le Maroc modéré met 2 ans à Mohamed Al Biladi, pour avoir prétendument ébranlé la foi de musulmans
    * le Pakistan met la peine de mort à Asia Bibi pour avoir répondu à une humiliation faite par des musulmanes qui ont refusé son eau souillée car chrétienne

    On est bien en France et ça peut continuer, si on la pollue pas avec des saloperies.


  • #1012190

    Merci Alain Soral. Quel travail méticuleux, je suis à chaque fois ébahie. Que tous ses détracteurs veuillent bien l’écouter et se cultiver, ils changeront d’avis, s’ils sont honnêtes.

     

    • et pourquoi tu ne changerais pas d’avis toi, puis qu’il me semble qu’il a plus de détracteurs que de mauvais penseurs comme toi, mais tu préfères rester bête ça te regardes


    • Cette manière de juger de la pertinence des arguments sur des critères quantitatifs, comme si cela se mesurait au poids, est pour le moins étrange ammar. C’est assez bête, ceci dit pour reprendre vos termes.


    • Bonjour Eric, je trouve que tu juges bcp, selon tes propres convictions, sans même imaginer que l’on puisse penser autrement que toi, c’est regrettable et surtout affligeant, contente toi de donner tes idées et d’accepter celle des autres
      je te rappel qu’ici c’est un forum et non pas ton blog
      un stupide qui te réponds


    • Et qu’êtes-vous en train de faire ammar, sinon l’exact contraire de ce que vous conseillez ?! Vous êtes même allé jusqu’à parler de bêtise concernant une personne qui s’est seulement permis de manifester un désaccord. Vous avez donc raté tout à la fois une occasion et de vous taire et de réflechir. Dommage.


  • #1012216
    le 26/10/2014 par Jérôme Bédard
    Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

    Excellent, une fois de plus très instructif !

    J’aurais cependant une petite suggestion pour Alain : ne plus porter ce manteau lors du tournage de ses vidéos, on entendait le bouton du collet claquer dans le micro au début du vidéo, c’était légèrement agaçant.

    J’aimais bien aussi l’ancienne méthode de tournage dans l’environnement naturel de l’appartement de Soral (ou son studio, je n’en sais rien), c’est-à-dire avec la toile au dessus de sa tête, la télévision en arrière plan, etc. Ça donnait un effet un peu plus convivial. Mais bon l’important c’est le contenu et non le contenant, mais comme le contenu est à peu près toujours excellent, on peut se permettre de commenter certains détails.


  • #1012228

    Quelle est la musique de jazz d’intro, merci

     

  • Alain Soral est un super vecteur de vérité nous emmenant là où l’on n’oserait aller, à travers des lectures d’auteurs auto critique transcendant réellement tous les carcans dans lequel le capital et peut être même Satan (le voile), nous a enfermé.
    Là sont les clés pour construire le monde de demain sur les ruines réhabilités de nos ancêtres qui m’apparaissent de plus en plus comme bien plus évolué q’ aujourd’hui !
    N’ayons pas pitié des morts, mais ayons pitié des vivants !


  • #1012322

    Une bonne synthèse des points les plus importants du moment, merci M.Soral


  • Toujours très bon !

    Merci Alain !


  • Es qu’une religion est aujourd’hui, forcément plus valable qu’un club de ping-pong ?


  • #1012347

    Alain Soral : enfin quelqu’un qui me représente et qui me permet de comprendre le monde tout en laissant intact mon esprit critique .


  • #1012350

    Dans un autre degré, une autre sphère de pouvoir, la vraie influence de la révolution sexuelle est "Aleister Crowley", au tout début du 20ème siècle. Sans négliger toute crédibilité, il faudrait s’intéresser à ce personnage de plus près.


  • Je viens de finir le livre de Gaston Wiet. Je ne suis pas musulman mais j’aime l’histoire. C’est passionnant et très facile à lire si vous lisez peu. Ca y est, je sais replacer les Omeyades, les Abassides et je sais aussi que les Sassanides n’étaient pas musulmans.
    _ :=)


  • Petite correction concernant Clouscard qui aurrait, d’après Soral, une vision de la Révolution Française captive de la mythologie républicaine. Ça doit faire un moment qu’il ne l’a pas lu.

    Citations choisies, tirées de "Critique du libéralisme libertaire" (ouvrage qui est une somme philosophique et non un pamphlet contre Cohn-Bendit) :

    "Nous récusons cette imagerie idéologique : une monarchie ultra-autoritaire qui brime le développement des forces de liberté et de progrès de la bourgeoisie. Cette représentation autorise très vite la récupération libérale".

    "Quant à la pensée sociale de ces Encyclopédiste, elle est inexistante. Elle dit le point de vue de l’entrepreneur. L’univers du travail est représenté par des enluminures combien trompeuses, qui camouflent la misère ouvrière, laquelle ne semble même pas soupçonnée. Il y a toute une mise en scène idéologique, une illustration utopique qui nous semble préfigurer la grande utopie du libéralisme éclairé, lui aussi.
    C’est déjà l’"utopie" d’une société vouée au luxe. Ces artisans dont l’Encyclopédie entend célébrer le travail sont orfèvres, perruquiers, éventaillistes, piqueurs et incrusteurs de tabatières, plumassiers-panachiers, fleuristes artificiels, doreurs sur bois, etc. Aux diverses voitures sont consacrées cinquante-cinq planches !"

    "La contradiction constitutive du matérialisme bourgeois se révèle, en fin de parcours, un obscurantisme diabolique, nihiliste, apocalyptique (Voir Salo de Pasolini)"

    C’est les citations que j’ai trouvé en parcourant un peu vite, mais ça suffit je pense pour récuser la petite affirmation de Soral lors de la présentation du bouquin de Clouscard. Petite erreur pardonnée.

    Le travail de Clousard sur le libéralisme libertaire intervient dans la continuité d’un énorme travail historique (phénoménologique) et philosophique, du haut Moyen-Age à la Révolution Française (L’Être et le Code, sa thèse de doctorat d’état), ensuite de cette Révolution Française jusqu’à la Libération, et de la Libération jusqu’à nos jour qui est le moment proprement libéral-libertaire. Soral semble souvent ramener Clouscard à ce dernier travail.

     

  • #1012529

    Merci Monsieur Soral, quelle émission littéraire de qualité.. je lirai
    le livre de Lucie Choffey sur la féminisation c’est une certitude.
    J’aimerai, car je crois en l’esprit qui souffle, étreindre celui de votre
    tante par alliance, ou qu’elle se trouve je la sers très fort car en écoutant la vidéo de ce demeuré, j’ai eu très mal pour elle. C’est difficile d’être fort sensible et de vous suivre, mais je tiens, et merci pour tout ce travail colossal qui nous
    grandit chaque jour.

     

    • Cela le touchera sûrement s’il vous lit. C’est la deuxième fois que j’entends l’enregistrement de ce misérable étron et ça me fait le même effet. Enfin, pas tout à fait pour être honnête. Vous sentez l’esprit qui souffle, et moi ça me fait plutôt mal au cul de voir ça. À chacun ses symptomes, mais il va de soi que j’envie les votres, plus mystiques :-)


  • #1012608

    Excellent, une fois de plus...Merci Mr Soral


  • J’invite Alain Soral à ajouter Zemmour à ceux qui se définissent comme ’’JUIF d’abord’’ ensuite français.C’est dans l’émission d’ONPC face à Tarik Ramadan.
    Pourquoi occulter cela même si vous vous entendez avec lui, au fond il pense comme tous les juifs et vous ne pouvez l’ignorer.
    Le confronter à ces contradictions serait une bonne idée.

     

    • #1012925

      Vous vous trompez , il dit toujours , je suis d’abord Français et juif ,
      il n’y a rien de contradictoire là-dedans , je pense que c’est vous qui faite
      une fixation sur ce que vous croyez... ?


    • #1013112

      Effectivement, n’en déplaise à Victoire, Zemmour affirme d’une manière on ne peu plus claire et catégorique être " juif français ou un israélite français » : la preuve par l’image : https://www.youtube.com/watch?v=xb6... (voir à partir de la 35eme minute). A l’inverse le diabolique Tarik Ramadan ne cite pas en priorité son appartenance religieuse. Mais,en finale, j’ai surtout retenu la brève et pertinente réflexion de Naulleau qui résume bien une triste réalité : "Si j’ai bien compris, les goys tout le monde s’en branle !". (sic)


    • C’est inexact Victoire. Lors de l’émission dont parle Lyne, Zemmour dit ceci : " Je suis un juif français ". Et il ajoute ensuite : " Je suis un israëlite francais, comme disait ma mère ". Personnellement cela ne me pose aucun problème, mais c’est dans ce sens qu’il l’énonce.


    • propos stupide zemmour à toujours dit qu’il était français avant tout.


    • #1013269

      @ Victoire,

      Zemmour a clairement dit, lors de cette émission, se définir comme un "israélite français". Zemmour est au patriotisme français, ce que Coca Cola est au commerce équitable. Un vrai patriote français promeut la réconciliation des français pour faire face aux défis à venir... Alain SORAL est un vrai patriote français !


    • @ Victoire : Au lieu d’affirmer et de parler au nom des autres , je vous invite aussi a voir cette vidéo sur Youtube ``a la 35:21 mn.
      https://www.youtube.com/watch?v=_cs...

      Zemmour dit a haute voix : JE SUIS ’’JUIF français’’, un ’’ISRAÉLITE français’’ comme disait ma mère et ça me va très bien.
      Je n,ai rien inventé il l’a bien affirmé fièrement mais tout le monde fait mine de ne pâs l’avoir entendu. Mais venant de Soral, cela m’étonne car toute vérité doit être dite quel que soit l’affinité ou l’estime que l’on a pour cette personne !!!.


    • @ Eric : se définir comme juif ou ’’israélite français’’ présuppose qu’il se défini par rapport à une communauté. Or il n’arrête pas de crier sur tous les toits que les musulmans doivent se définir juste comme ’’français’’.
      Pourquoi cette différence ou plutôt cette suprematie ?? Est ce qu’il accepte qu’un autre se définisse comme ’’musulman français’’ ( pour un exemple qu’il aime bien). Je peux vous dire que Sir Zemmour crierait certainement au scandale...


    • « Vrai » patriote ça veut rien dire. Y’a pas un patch dissidence, pardon, de « vrai » dissidence, sauf entre l’actif et l’inactif.
      Un patriote fait passer sa patrie (culturel, histoire, défense), avant presque tout et n’a pas d’allégeance extérieure.
      Zemmour l’est, mais pas de la bonne façon pour vous voilà. Arrêtez le non argument.
      Tout comme le patriotisme ne vous fait pas avisé pour autant.


    • Je ne suis pas en désaccord avec vous Lyne puisque mon post allait même dans votre sens. Je pense, j’espère du moins, que c’est ainsi que vous m’avez compris. Si Zemmour est trés bien sur certains sujets, sur le thème des français d’origine maghrébine et/ou de confession musulmane il fait par dontre clairement et régulièrement de la démagogie, selon moi du moins. En tous les cas il ne tient pas, toujours d’après moi, un discours très rassembleur mais plutôt donneur de leçon à géométrie très variable.


    • Olala mais faut se calmer.

      Selon les émissions, Zemmour se définit comme Juif Français, ou Français Juif, et clame son amour de la France, c’est-à-dire son patriotisme pour la France.

      Donc si je comprends bien, vous occulter sciemment la formulation "Français Juif", et vous faîtes une fixette sur "Juif Français". Soit.

      Mais alors dans ce cas-là, vous êtes où pour dénoncer la formulation de "musulman patriote" TRES LARGEMENT utilisée sur E&R ?
      - Il y a "musulman" en 1er !!
      - Et il n’y a même pas le mot "Français" !!!
      >> alors, c’est quoi ces gens qui se définissent comme "musulman" en 1er, et JAMAIS comme "Français" !??

      Sans parler du non-sens total de cette formulation de "musulman patriote", vu qu’il n’y a pas de patrie en islam !

      Alors, alors, vous êtes où pour dénoncer cette arnaque intellectuelle de "msulman patriote" ??
      Par contre, Juif Français, mon dieu, quelle horreur, il y a anguille sous roche, c’est abominable, ça sent le coup fourré !!
      Quelle blague...


    • Je voulais tout simplement que Mr.Soral soit cohérent avec lui même en dénonçant le double discours de Zemmour car se définir comme ’’israélite français’’ n’est pas fortuit. C’est quand même ce sentiment fort d’appartenance à une communauté qui prime dans son fort intérieur.. Je ne dis pas qu’il n’est pas un partriote( on n’en sait rien de toute façon).
      Je sens qu’il est chargé d’une mission et que les hautes sphères semblent laisser faire..
      Je pensais qu’Alain Soral allait soulevé ce point , mais comme il semble apprécié Zemmour, il ferme les yeux sur un ’’détail’’ qui n’en ai pas un...Ceci met fin à mon intervention. Merci


    • Excellent conseil que celui de se calmer Katiba, qui vaut pour vous aussi. J’ai mis un lien pour étayer ce que je dis, en avez vous pour illustrer ce que les autres selon vous " occulteraient " ? Je plaisante. Je vous passe les diatribes sur les musulmans, dont le sieur n’est pas avare et que le fait d’être patriote et de se sentir français, ce que je ne lui dénie pas par ailleurs, n’excuse pas. Je me contente de pointer du doigt certaines contradictions du personnage. On a encore le droit il me semble. Ce n’est pas encore Bouddha :-)


  • Quel rôle, posture ou comportement ont eu les ou des juifs (et musulmans s’ils y’en avaient) dans cette révolution ?


  • #1012802

    par ou commencer ?

    - confirmation qu’Alain a bel et bien des dizaine d’années d’avance .

    - la vision très juste et touchante de Lucie ,pour ajuster d’avantage la vision d’Alain je dirai que c’est plus profond que cela et que les conséquences de la femme au travail et non proche de son enfant pour l’éduqué ,lui donner de l’amour ,lui apprendre la vie sa donne l’occident d’aujourd’hui avec une jeunesse dégénéré mal éduqué, pro homosexuelle, manifestant pour les étrangers ,et favorisant l’exploitation de document pornographique .

    - concernant notre cher zemmour en effet il adopte sur certain sujet comme la famille ,le mariage, l’identité française une posture honorable qui n’est ni plus ni moins ce que Alain défendait il y’a plus d’une dizaine d’années .

    sur l’islam sa vision est différente ce n’est plus le Français qui s’exprime mais le juif .
    Attali prône une forme du judaïsme plus sage que celle suggéré par Eric .

    vision Attali : talmud lor dea 377 " il faut remplacer les serviteurs non-juif morts comme les vaches ,les ânes et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui l’emploi . "
    Attali possède plus une vision consistant a dire le bétail musulman travaille pour nous donc nous en avons besoin .

    vision zemmour :26-bt " même le meilleur des goy doit être tuer",245-c " répandre le sang des impies est un sacrifice agréable pour dieu",sepher 177B " si un juif tue un non juif ce n’est pas un péché" . Zohar,sanhedrin et des comme ceux la y’en a plein dans le talmud.

    sa permet de mieux comprendre également le meurtre de bourarach .

    il y’a bel et bien un projet juif pour nous broyer,exploiter,assasiner nous goyims aux sang impure.
    le problème des Français c’est qu’ils ne lisent pas ce livre qui appelle a l’élimination et exploitation de chacun d’entre nous ,c’est en lisant ce livre de la haine que vous comprendriez pourquoi roger,meyer habib,mr crotte,haziza et bien sur ulcan .

    la question a ce poser est pourquoi sur la question islam zemmour n’est t’il pas le citoyen Français patriote défendant les intérêts de la France et non ceux d’Israël ?
    un traumatisme dans son adolescence ,parce que c’est bon pour Israël ?

    en évoquant le conflit de civilisation et la guerre civil qui en découlera je ne peux m’empêcher de penser a la vidéo du rabbin ron chaya et de son petit coq ,le Français et le musulman qui s’en foutent plein la tronche et le coq qui sortira de sa cachette après la casse ,bref très malsain .

     

    • l’évidente manipulation du systême actuel n’est pas tant l’islam que le chomage,
      Les "élites" n’ont ni religion, ni moral, ceux sont des nouveaux esclavagistes inspirés des premiers esclavagistes découvert sur le continent africain du temps de la colonisation :
      - Pourquoi aller chercher loin un esclave quand on peut rendre esclave l’indigène du pays que l’on parasite ?
      ...et la propagande Attali, Zemmour, c’est en éffet kif kif bourricot, de la propagande juive à tous les niveaux : du chaos rechauffé pour les petites et moyennes classes blanches européennes et le prolétariat métissé.


  • #1012851

    Excellent ! Que du bon... L’Effroyable Imposture du féminisme de Lucie Choffey me semble très intéressent, impatiente de le lire. Un grand Merci à E&R et en particulier M. Soral de nous aider à monter notre niveau intellectuel et d’éveiller notre conscience.


  • #1012863

    Pour l’étude du monde arabe et de l’islam par un Français il y a aussi Jacques Berque, né en Algérie mais issu d’une vieille famille landaise.


  • bonjour, merci pour ces conseils de lecture. Mais je voulais intervenir pour autre chose si il m’est permis. Nombreux sont les sympathisants, au vu des commentaires, à ne pas savoir faire le grand écart entre d’un côté, respect du régime de la "République Française" et de toutes ses causes si bien décrites par Marion Sigaut (lumières, laïcité, franc-maçonnerie, monde marchand et j’oublie le facteur principal qu’on a pas le droit de nommer), et d’un autre côté l’exécration de ces mêmes "principes". Ces sympathisants ne savent pas le faire car il est tout bonnement impossible. Aimer la laïcité en sachant par exemple qu’elle est la création exclusive des francs-maçons pour déposséder l’Eglise catholique de son pouvoir est impossible à moins d’être maçon soi-même, ce qui n’est pas le cas d’AS.
    Il paraît alors salutaire de faire enfin la critique du régime de la république dite française, pour clarifier les choses, et aider les sympathisants à se forger une solide doctrine. Et à ceux qui veulent un retour à la monarchie, plus encore que raisonner en régime, il faut raisonner en principes. On peut très bien conserver une république avec des principes sains (cf maréchal, salazar...) et avoir une monarchie avec des principes foireux (monarchie britannique et espagnole actuelles par ex.).
    merci et bien à vous


  • #1012882

    En cohérence avec la première partie, auriez-vous un ouvrage pertinent à recommander sur les évolutions du matriarcat et du patriarcat et les combats idéologiques qu’ils ont produit jusqu’à nos jours ?


  • Faire une mauvaise analyse conduit a de fausses conclusion.

    Comment peut-on etre a la fois pour et contre la Republique ?

    Tres simple :

    POUR : si on est en Republique, alors le pouvoir actuel du communautarisme (sioniste et gay) doit disparaitre. Donc defendre cette Republique n’est que du bon sens pour AUJOURD’HUI.

    CONTRE : Penser que la Republique est le meilleur systeme possible pour les peuples est faux, (par exemple la Monarchie offrait des conditions de vie bien meilleure, preuves a l’appui). Donc sortir de la Republique n’est que du bon sens pour DEMAIN, peu importe quel systeme le remplacera.

     

    • merci, cela revient revient à différencier la République Française en tant que (régime + principe), et la république comme un régime pouvant être mu par des principes divers. se référer à mon com si tu veux.


  • Merci président pour cette présentation de Gaston wiet, livre que j’ai lu, et que je ne cesse de conseiller justement aux musulmans de France pour justement avoir le point d’un occidental qui aimait et respectait cette culture, merci pour l’affirmation de cette islam arabo berbère qui refuse la domination arabique péninsulaire, exactement ce que je prône et ai essayé de dire dans mes différents commentaires sur ce site...


  • #1013083

    J’ai récemment commandé quelques livres chez Kontre Kulture et je dois dire que je suis très satisfait par le soin apporté au format et au grain du papier, ainsi qu’au soin d’emballage et d’expédition. Essai réussi donc, je vous renouvèlerai ma confiance.

    Au sujet de la vidéo, toujours aussi intéressant. Juste une remarque si je puis me permettre ! Alain Soral doit faire le difficile effort de supprimer ses "heu".

    Enfin, quand passe l’extrait où il dépeint avec réalisme cAnal+, anecdote justement glanée alors que je m’intéressai au travail de Jean Giraud :
    « Le pilote fut réalisé en 1991 par Medialab. Le décès d’Alain Guiot mis fin à ce merveilleux projet. Canal+ racheta Medialab en fin 1992 et mis fin au projet, ainsi que celui des "Fourmis" adaptation du livre de Bernard Werber. André Rousselet, président de Canal+ déclara alors qu’il n’y avait pas d’avenir pour le film 3D...On ne peut pas toujours être un visionnaire ».
    https://www.youtube.com/watch?v=lVs...
    Vous me direz, à part financer le porno, que fait cAnal+ ?


  • #1013115

    Sympa la cérémonie des Turcs de Lully en ouverture !


  • C’est toujours un plaisir d’écouter Alain. Le bouquin de Marion Sigaut ainsi que celui sur le féminisme (à faire lire à ma copine et aux siennes) me tentent bien.


  • #1013191

    Intéressant la montée du communautarisme surtout quand le plus important et le plus injuste n’est même pas cité.En l’occurrence le communautarisme des blancs dans ce pays qui quand ils ne sont pas racistes seront communautarismes au final le problème persiste.Expliquez moi quand on est assimilé , dépouillé de notre culture d’origine et qu’on est rejeté par la France et les Français comment ne pas retourner vers son identité et sa culture d’origine.
    Faut pas venir nous le reprocher après.Et les plus grands communautaristes dans ce pays ce sont les blancs crétins et chiasstoliques et non les juifs.

     

    • Alberber,
      Tu es en France et c est un pays et une culture qui existaient avant toi et qui s efforce de continuer d exister après toi...il n ’y a rien de personnel.
      Tu dois en effet faire l effort de te dépouiller et d être comme les autres français. C est le deal de toute immigration réussie par opposition à la colonisation que les jeunes de cité nous renvoient dans la poire en permanence.
      Si ce modèle ne te plait pas il faut se demander ce que tu fais dans ce pays. Et peu importe si tu es né en France et que tu ne L a pas choisi... Si tu es adulte tu as le choix de vivre dans le pays de tes ancêtres.
      Les immigrations récentes ne se sont faits que par des gens démunis, non éduqués et qui venaient exclusivement pour des raisons économiques dans un pays contre lequel ils avaient un contentieux post colonial. Merveilleux cocktail...au fond du fond, la colère rentrée des gens de deuxième génération est celle des enfants aculturés, qui par la décision de leur parents ont quitté un bled idéalisé, et ce pour de basses raisons économiques. Pas par idéalisme...ils en veulent à leurs parents qu’ ils assimilent à des traîtres sans jamais le dire, et pas à la France..mais cette réalité n est jamais affrontée, c est plus simple de moquer la France et de lui demander de ne plus être la France...plus simple mais stupide et irréaliste...

      Ce n est pas à la France de faire un effort de ce côté. Que le politiquement correct- sos racisme et toutes ces associations ridicules te laissent exprimer une idée aussi absurde et destructrice( destructrice pour toi qui n est réfractaire à l assimilation et donc qui ne doit pas se sentir chez toi dans ce qui est ton pays..mais destructrice aussi pour la France qui fait face à des millions de jeunes aliénés comme toi) est très révélateur. Normalement dans un pays sain cette question ne se pose pas : des gens qui ne jouent pas le jeu et qui ne veulent pas se mouler dans le pays d accueil sont refoulés illico.
      Comme si les méchants blancs allaient manger les Maghrebins qui se comportent décemment et qui font montre de patriotisme français...
      Le lavage de cerveau est allé très loin quand même.
      Ils ont été si malheureux que ça tes parents, par comparaison aux prolos restés au Maghreb ou aux prolos de souche des banlieues ?
      Il me semble que les pauvres de souche des quartiers populaires ont fait face à un choc civilisationnel énorme et c est toi qu’ il faut plaindre ?


  • Non, la ménopause chez les femmes ce n’est pas à 40ans... cela peut arriver mais c’est très loin d’être la généralité... on peut dire plutôt la cinquantaine...

    Si certaines de ces femmes ont peur de passer pour des réacs et des ringardes c’est tout simplement un manque évident de caractère comme chez les ados... (qui se retrouve aussi chez des hommes).


  • #1013236

    Je voulais remercier Alain pour son engagement bien sur mais avant tout parce que je trouve qu’il s’améliore encore dans son travail. Même s’il est vrai que je "consomme" le site depuis quelque années et que j’ai déjà participé à l’aider financièrement, la préparation de son engagement en politique "m’oblige" à adhérer à ER.
    Pour conclure je voulais te remercier encore une fois de ton travail accompli jusque là mais surtout pour nous donner la force de croire qu’on puisse un jour changer les choses.


  • J’ai particulièrement apprécié Attali lorsqu’il dit : les résignés réclamant (sic) qui sont réclamant des miettes d’une richesse qui ne leur appartient pas ... et personne ne lui demande : à qui appartient-elle et comment a-t-elle été "gagnée" ?
    Ils réclament les miettes, non mais quelle audace ! et je le remercie vivement de cette franchise.


  • Au sujet de l’Islam je ne suis pas du tout d’accord. L’Islam est avant tout une hérésie chrétienne qui remet en cause les fondamentaux du Christianisme. La violence de l’Islam est surtout là. Ce n’est pas respecter les croyances des autres que de les mettre en cause.

     

    • C’est exactement la même chose, dans ce cas, du Christianisme vis à vis du Judaïsme. Balayons alors devant notre porte.


    • #1015341
      le 29/10/2014 par Mohamed-Zineddine
      Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

      Paix sur vous tous.
      Je viens de lire le mot hérésie mis hors contexte.
      Je ne vais pas rentrer dans des considérations anti-Pauliennes ; mais le message des prophètes de Dieu a toujours été le même. Ce en quoi divergent les chrétiens et les soumis ne tient qu’a ce qu’une partie des chrétiens suivent l’enseignement de Paul de Tarse au lieu de l’enseignement de Jésus, prière et paix de Dieu sur lui.
      Je ne sais pas s’il est disponible en français, et le cas échéant je m’attellerai moi même a sa traduction su Dieu veut ; mais le livre du Dr Laurence Brown (Mis’Goded) détaille clairement, sans raccourcis ni embages la chaîne de transmission de la bible et des enseignements qui y sont exposés.
      Je trouve d’autant plus injuste l’appellation "hérésie" lorsque l’absence d’arguments la suit.
      J’ajouterai bien d’autres choses, mais je n’ai pas vocation a debattre seul.
      Voilà pour mon conseil de lecture, après avoir faut un tour dans les commentaires, je vais maintenant moi même voir la sélection proposée par Alain Soral.
      Paix à tous.


  • J’aime bien Soral, mais....

    C’est anachronique de parler de droite/gauche avant 1789 ; ca n’a pas de sens.

    Quant au livre de Zemmour, je le recommande. Je sais que Soral est là pour vendre ses bouquins (sans doute bien écrits), mais torpiller Zemmour me semble contre-productif. Les livres de Zemmour sont largement plus accessibles (et "présentables") que ceux de KK. De plus, va lire ce qu’il balance sur le CRIF.... Donc le faire passer pour un crétin anti-musulman primaire....

    36’00 euh, la ménopause c’est 50 ans en moyenne. Certes il peut y avoir des cas avant 45 ans, mais c’est rare.

    A propos de l’islam, ce n’est pas le sujet. C’est secondaire en France. Le problème n°1 est ethnique.

     

    • #1013931

      zemmour et ses livres ne font pas le poids face aux livres de KK car zemmour n’est pas encore libre .


    • Non on peut parler de droite/gauche durant l’ancien régime par rapport au recul que nous avons.
      Comme AS l’explique l’ancien régime est socialement plus de gauche que la république post 1789.
      Torpiller Zemmour je ne suis pas pour je le trouve très bien sur beaucoup de sujets par contre les livres KK ne sont pas présentables que pour ceux qui ont peur et qui craignent d’êtres montré du doigt mais nous sommes en France, chez nous, alors pourquoi se gêner ?


  • #1013372

    Concernant le sujet des usines à bébés au Nigéria, ne peut-on pas corréler ce genre d’affaire avec certains enlèvements qui ont pu avoir eu lieu dans ce pays.

     

  • #1013556

    Brzezinski dit que l’Islam est la première religion au monde. C’est faux : la première religion au monde c’est la Chrétienté, 33 % contre 20%. http://fr.wikipedia.org/wiki/Religi...
    N’y a t-il pas mieux que prendre ses références chez cet individu, de toute façon ?

    D’autre part, si que ce dit M. Zemmour sur le Coran est caricatural, c’est le moment ou jamais pour A. Soral de donner le Coran comme conseil de lecture.

     

    • La Religion c’est le rite avant tout. Donc l’Islam est bien la première religion du monde par rapport au nombre de pratiquants. La preuve de nos jours c’est qu’on construit des mosquées et que les églises se délabrent.


    • #1014369

      @Meyr.

      Mouais de ce que je vois des musulmans en occident (Europe, amérique nord) qui pratiquent leur religion de façon dilettante, et de ce que je vois en Amérique du Sud et surtout dans les pays slaves qui suivent de façon sérieuse les enseignements du Christ, ce n’est pas aussi sûr que ça...



    • La Religion c’est le rite avant tout.



      La religion est une union intime entre foi et pratique.

      Pratiquer sans croire, ce n’est plus de la religion mais de la coutume.
      Croire sans pratiquer, c’est de l’hypocrisie.
      La première sentence s’applique par exemple aux "musulmans" qui font ramadan pour le qu’en-dira-t-on, la seconde à ces "catholiques" qui ne vont pas à la messe chaque dimanche. Aucun d’eux ne sont religieux.


  • #1013576
    le 27/10/2014 par frappé Sébastien
    Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

    ils ont l’air bien ces bouquins, malheureusement à cause de mon handicap je ne peux pas les lire car il n’existe pas de format électronique. Bon bonne lecture les valides... Comme d’hab quoi, les handicapés tout le monde s’en fou.

     

  • Après avoir dénoncé la Révolution française, il faut faire un autre pas en dénonçant le communisme marxiste, pour les mêmes causes et les mêmes effets.
    Dans "La Symphonie rouge" , le trotskyste Rakovsky énonce que l’internationale communiste marche main dans la main avec l’internationale financière.

    C’est une chose connue à ER : les partis dits ouvriers confondent sciemment le petit patron et le banquier d’affaires. Rakovsky dit que c’était déjà le cas avec Marx.
    Comme Arlette, il considérait la finance comme un sous-produit de la sphère de production.
    Comme Besancenot, il était promu par les milieux financiers sans lesquels il n’aurait obtenu aucune célébrité.


  • Pouvez vous editer tous les autres livre de Sheikh Imran Hosein , Merci .


  • #1013833

    @manu
    Zemmour se fait le porte parole surtout de gens qui ’il ne connait plus ! sa fait très longtemps que ton idole ne met plus les pied en banlieue alors que Soral malgré tes reproches lui va sur le terrain !!.
    Concernant son dernier livre désolé mais je préfère nettement plus la critique de Paul Eric-Blanrue sur son blog (sans doute un autre fanatique qui idéalise les Arabo-Musulmans aussi !) pour voir qu’en vérité Zemmour critique très peu le CRIF et la LICRA seulement en utilisant le procédé de se démarquer des révisionniste et autres Soraliens (Vu également chez Ruth Elkrief) et de toujours noyer le poisson quand il semble touché du doigt les sujet dangereux. je t’invite à le lire !
    Et excuse moi contrairement a ton affirmation il ne critique pas "durement la communauté Arabo-Musulmane" mais il ment honteusement motivé par sa haine sur le sujet dont il ne connait en réalité pas grand chose et c’est justement son sésame pour les médias !
    ça ne te choque pas toi de savoir qu’il ne connaissait même pas jusqu’à récemment la différence entre Sunnites/Chiites ?? c’est comme si moi je la ramené sur le Christianisme en ne connaissant même pas la différence Catho/Protestant ! est-ce que tu m’accorderais crédit si je sortais ensuite un livre sur le sujet ???
    L’idolâtrie que tu voues toi et d’autres a Zemmour vous empêche vraiment de raisonner !!

     

    • Zemmour connait certes pas trop la banlieue, ce qui l’amène à des grossièretés mais pas à des mensonges totaux, car énormément de gens pensent comme lui, et de ceux qui côtoie l’immigration/post immigration.
      Arrêtez de dire que les problèmes n’existent pas, c’est pas plus intelligent.
      C’est pas parce que Soral va en banlieue qu’il reflète le sentiment de tout le monde. Il a choisi sa voie !


    • " Zemmour connait certes pas trop la banlieue, ce qui l’amène à des grossièretés mais pas à des mensonges totaux, car énormément de gens pensent comme lui, et de ceux qui côtoie l’immigration/post immigration. "
      Et donc pas mal de gens ont des opinions grossières sur ce sujet. Merci de nous le confirmer :-)
      Par ailleurs, ce que vous dites pour Soral n’empêche en rien qu’il ait un discours réaliste et en tous les cas bien moins systématiquement stigmatisant (et faisant, contrairement à zemmour, la part des torts des uns ... mais aussi des autres, sans exclusive). Il est triste de constater que Zemmour, intéressant sur de nombreux sujets et de toute façon respectable, soit ramené et apprécié majoritairement sur le sujet où il est de loin le plus caricatural, approximatif et dans l’idéologie, au détriment donc du reste où il est capable de bien plus de finesse.


    • Ben oui, n’en est pas moins grossier tous ces gens qui clament le racisme chez les autres sans comprendre. C’est ainsi ils sont pas trop propice aux pourparlers (gauchisme, racaille, antiracisme) on va retenir qu’ils réagissent au grand remplacement.


    • En effet, même si la grossièreté des uns ne dédouanent pas celle des autres.


    • " dédouane ", c’est mieux.


  • #1013876

    Aïe, aîe, aîe, oui 3 fois aîe car mon ordi était en panne et depuis 3 ou 4 jours j’ai été mal en point parce que en manque de E&R. Ouf ! enfin, j’ai repris mon ordi et les conseils de lecture d’Alain tombent à pic. Je savoure actuellement l’avant dernier bouquin en attendant de lire les autres...
    Merci beaucoup.
    p.s : Alain, t’as raison et ton tee-shirt en dit long...
    Que Dieu te garde !

     

  • #1014079

    J’aime Cukierman...François Hollande n’est pas très bon en économie (chômage, déficit budgétaire ect.) mais il aime les juifs ! Cukierman le banquier doit bien le savoir !


  • #1014134

    Il faut avant tout pour pouvoir dire que les livres de Zemmour sont plus" réels" que ceux d’ Alain Soral ,c’est que Le premier cité est de tous les plateaux télés et le président d’E&R est bâillonné par les mêmes qui invitent Zemmour à s’exprimer librement en plus payé grassement par le contribuable !! Même Mélenchon avec son discours sur le CRIF et l’anti sémitisme est plus honnête que Zemmour !!


  • #1014154

    Zemmour et les journaux pourris du système ne parlent et font leur reportages que dans les cités là ou il y a des dealers noirs et arabes, parce que là ça rapporte !! Jamais dans les cités ou tout se passe très bien entre les communautés,quelles soient musulmane,juive ou chrétienne comme la cité ou je vis depuis 1991 et ce n’est pas la seule en France !!


  • #1014309

    Qui a dit que Soral était misogyne ? Je pense, au contraire, qu’il défend très bien la cause féminine ! Et si, parfois, il est sévère avec les féministes qu’il traite "d’idiotes utiles", c’est parce que cela le désole de les voir tomber dans le grossier piège que leur tend cette société de consommation. Élégante, aussi, sa manière de s’effacer devant une femme pour mettre en avant le livre de celle-ci : "un livre d’une femme pour les femmes, où elle raconte en tant que femme, elle n’a donc plus besoin de s’appuyer sur le macho Soral..." dit-il. Et, quel plus bel hommage à La Femme, que de le dire avec l’Ave Maria de Shubert ? Je ne sais pas vous, mais, personnellement, il me semble qu’Alain Soral est plus calme, comme apaisé.

    Concernant le livre de Berney (1928) : "comment manipuler l’opinion publique en démocratie", il y a une thèse très intéressante, on l’appelle "la technique Overton" ou comment transformer l’opinion publique. En partant d’un exemple très simple, il démontre en 6 étapes comment faire accepter et légaliser ce qui, jusqu’alors, était encore un tabou. L’exemple ici est le cannibalisme, voici les 6 étapes :

    1) inconcevable (inacceptable, défendu)
    2) radical (défendu mais avec des réserves)
    3) acceptable
    4) utile (raisonnable, rationnel)
    5) populaire (socialement acceptable)
    6) légalisation (dans la politique de l’Etat)

    Il démontre comment l’opinion publique peut être graduellement modifiée, en passant par tous les stades, y compris celui-ci : "qui suis-je pour juger.. ?"

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

    Cette méthode fonctionne particulièrement bien lorsqu’on l’applique à l’avortement : comment d’un tabou, l’infanticide, on en est venu à la légalisation. Et qu’on ne vienne pas me donner cette risible objection : "amas de cellules", quand on sait que dans certains pays l’IVG est légale jusqu’à 9 mois ! D’ailleurs, on est tous des amas de cellules ! On peut aussi appliquer cette méthode au mariage gay ou même à la pédophilie. Pour la pédophilie, certains diront qu’il y a des barrières morales infranchissables, et là, il est aussi question de la dignité et du droit de l’enfant. Alors, où est le droit l’enfant à naître ? Où est le droit de l’enfant à avoir un père et une mère ?

    On pourrait même ajouter une 7ème étape : celle de la répression pour ceux qui s’aventureraient à douter de cette loi et à émettre publiquement leur opinion. Une autre loi serait alors votée pour faire taire les récalcitrants.


  • Soral affirme qu’il n’y a pas de communauté juive au sens juridique : il se trompe . La communauté juive doit son existence JURIDIQUE à la loi Pleven de 1972 qui crée le délit d’ "incitation à la haine raciale" : il est interdit d’injurier quelqu’un du fait de son appartenance à une Communauté Raciale . Cette loi Pleven de 1972 a créé la communauté juive et les autres communautés raciales et religieuses , elle a "communautarisé" la société française , elle l’a divisé en plusieurs communautés .

     

    • #1015376

      Il ne faut pas racialiser ou communautariser une croyance religieuse. La religion juive comme toute religion est un ensemble de croyances : Par exemple : un adepte de la religion d’origine yéménite ou suédoise croie que l’univers a été crée depuis un peu moins de 6.000 ans. Il se croie aussi un descendant des anciens hébreux alors même qu’il a choisi la religion juive depuis 3 semaines seulement. On ne peut pas lui en vouloir tant que ces croyances imaginaires l’aident à vivre etc.
      Mais imaginez qu’il soit prof de géologie et enseigne à l’école que l’univers à été créé il y’a un peu moins de 6.000 ans !
      Imaginez aussi qu’il aille déloger les descendants véritables des anciens hébreux et prendre leur terre sous prétexte qu’il croie descendre des tributs hébraïques etc.
      Conclusion : Il ne faut jamais considérer la religion que comme un système de croyance.
      L’expression de " peuple juif, peuple musulman, peuple chrétien, peuple franc-maçon, peuple scientologue, peuple athée etc est une expression qui ne correspond pas à la réalité et particulièrement dans la laïcité républiquaine.


  • Sur les télés israéliennes de la République Israélienne de France, il faut tout de meme donner la parole à un "patriote" Français , et celui qui incarne le mieux ce patriotisme - plus ou moins nauséabond il faut bien le dire - c’est un ... Israélien ma chère, un certain Eric Zemmour : et il y a encore des gens assez naifs pour tomber dans ce gigantesque panneau !


  • #1014415

    Soral est le ventriloque de la marionnette Zemmour, mais pour une fois c’est la marionnette qui prend tout le fric, la gloire et les honneurs, et le ventriloque tout l’opprobre et la haine .


  • ça suffit avec Zemmour. Vous lui réservez le même traitement dont on souffre ici : vous réduisez son raisonnement à une mystérieuse "haine" (tout est plus simple comme ça) et ça vous empêche de réfléchir.

    Le livre de Zemmour est plutôt honnête, lisez-le et vous verrez qu’il y a ce qu’il faut savoir sur le CRIF, le sionisme, etc.

    Il y a quelques années encore, Soral tenait le même discours sur les banlieues que Zemmour alors arrêtez de polariser le débat.

    Soral est entré dans une logique politique de réconciliation (qui me plait beaucoup), alors que Zemmour est bloqué dans la critique mais ne propose rien. Cela n’invalide pas ses critiques, que d’ailleurs partage globalement Soral même s’il évite de critiquer l’islam pour ne pas faire le jeu du système.


  • #1014842

    Bonjour,

    j’aimerais savoir ce que La Bête sauvage apporte de plus que les autres livres de Clouscard, disponibles en bibliothèque ici. Avec les frais de port outre-Atlantique et la conversion en dollars, ça fait pratiquement le double du prix, il faut vraiment que ce soit worth it.
    Quelqu’un pour m’expliquer ?
    Merci d’vance.

     

    • La Bête Sauvage (que j’ai dans une édition antérieure) est l’ouvrage le moins philosophique et le plus sociologique de son oeuvre. Au sens technique du terme. Dans l’oeuvre de Clouscard c’est le bouquin ou la question de l’infrastructure est la plus présente.

      C’est l’analyse d’une stratégie (concept défini au début du livre) d’un système qui se fait principalement sous 2 axes :

      - L’ensemble "politique-économique-moeurs" (analyse des 3 termes séparéments, puis l’articulation de l’ensemble) :
      C’est le champ opératoire de la stratégie du néo-capitalisme. Stratégie qui est la mise en place de la société civile, par la promotion d’un modèle de classe unique : les couches moyennes salariées, dont Mai 68 est le "14 juillet".

      - L’analyse du procès de production ET du procès de consommation (chacun séparément, puis la dialectique des deux)

      La Bête Sauvage serait un peu "l’infrastructure" de ce qui est dit dans Le Capitalisme de la séduction.
      C’est dans ce livre que tu as l’analyse, in extenso, du marché du désir (ex : il établit la distinction entre besoins et désirs), des nouvelles couches moyennes salariées (ex : pourquoi couches et pas classes), donc de la transformation des rapports de classes (ex : le petit patron peut gagner moins qu’un ouvrier qualifié), et par la-même de l’évolution de l’infrastructure économique depuis 1945 (ex : production de masse, condition préalable à la "société de consommation"). Évolution qui est la cause effective de tous ces changements (toujours la dérive de l’accumulation du Capital).
      Pardon de charger la brouette. ^^

      Comme toujours avec Clouscard, c’est assez riche... Et crois-moi, il ne se répète pas. J’ai lu toute son oeuvre, donc je peux en témoigner (sauf l’Être et le Code, je me le garde pour plus tard, il me manque quelques lectures avant de m’y plonger).

      La troisième partie de l’ouvrage peut ensuite déconcerter, c’est une proposition en terme de stratégie révolutionnaire, j’avoue ne l’avoir lue qu’une fois et un peu rapidement, car ça m’a semblé trop loin de moi (ambiance années 80 et PCF). Cela dit, quelques impressions m’en sont restées qui me donnent envie de réviser mon jugement, il faudra que j’y revienne.

      J’espère t’avoir bien renseigné.

      Cordialement,

       

    • Pour ceux qui seraient tentés de lire "Grandeur de l’Islam", si je puis me permettre un petit conseil, c’est de noter quelques événements et dates sur un papier.
      Ce livre en effet j’ai du le lire deux fois.
      une première fois tel qu’il est présenté, c’est à dire plutôt une histoire dynastique et pas vraiment chronologique entre les différents chapitres.
      Et une seconde fois en notant des événements pour en discerner la chronologie qui donnent une vision plus large sur comment et pourquoi telle ou tel événement, tel ou tel géopolitique.

      Je pense que si la chronologie est toujours un peu rébarbative, savoir que deux dynasties se tiraient la bourre idéologique au même moment sur toile d’intérêts commerciaux par exemple avec des complications géographiques comme la limite de l’empire et ses voisins non musulmans (les croisés, les mongoles, les berberes ect), permet de mieux tricoter l’évolution du monde islamique dans le temps.


    • #1015182

      Alain Soral parfois immité mais jamais égalé en terme de justesse et de finesse d’analyse, le tout couronné par un courage aussi exemplaire qu’enviable. Bravo Alain !


    • #1015292

      A mon tour, conseils de lecture sur la religion chrétienne : j’espère que mon message passera.

      Si je puis me permettre j’ai lu récemment 2 magnifiques livres.
      Le 1er celui de Saint Augustin "Commentaires sur l’Epître de Saint Jean aux Parthes", une pure merveille, aux éditions Delacroix.
      Le 2ème s’intitule "Vie Sacerdotale" de l’Abbé Augustin Aubry. Je voudrais vous citer des passages mais il faudrait tous les citer : il met l’importance capitale sur la connaissance de la théologie et sur la vie surnaturelle !!!, aux éditions Saint Rémi. L’Abbé Aubry a une grande admiration des Pères de l’Eglise qu’il cite souvent.
      Il y a aussi les petits livres fructueux de Mgr Gaume sur le "Bénédicité", ’L’eau bénite", etc ... toujours aux éditions Saint Rémi.

      L’ouvrage très important, dans tous les sens du terme, de l’Abbé Zins sur l’Enfer, le Purgatoire et surtout sur la Béatitude de la vie éternelle, est en correction et sera disponible, suite à une souscription car il l’édite lui-même, en principe à la fin du printemps 2015.
      ça sera la suite de "Consummatum Est ou l’Evangile au regard de l’Ancien Testament à la lumière des Pères et Docteurs de l’Eglise" (Parousie, Résurrection Générale et Jugement dernier) que je ne peux que vous conseiller !!!
      Si vous n’arrivez pas à vous le procurer il faut le commander à l’Abbé lui-même : Abbé Vincent-Marie Zins Notre Dame de l’Epine, 53480 Saint Léger-en-Charnie, à son édition "Sub Tuum Praesidium" qui est aussi le nom de sa revue trimestrielle à laquelle vous pouvez vous abonner à la même adresse pour une somme dérisoire de 22 zeuros avec le dernier calendrier de l’Année Liturgique 2014-2015.

      Continuons à adorer Dieu le Père, le Fils et le Saint Esprit et à bien prier également la Sainte Vierge et tous les Saints Anges !


    • #1015359

      Bonjour,

      encore une fois, nous voyons la vidéo de Mitterrand face à Elkabbach, défendant le principe de deux Etats opposés historiquement et idéologiquement. Mais c’est oublier que la loi Fabius-Gayssot date de juillet 1990 ! A l’époque, Rocard était PM et Fr. Mitterrand Président.

      Pourquoi Mitterrand a t-il laissé faire ?


    • #1015389
      le 29/10/2014 par Raphaël Zacharie de IZARRA
      Vidéo du mois d’Alain Soral : conseils de lecture

      JE VOTE Á GAUCHE - 1

      Je vote à gauche.

      Le monde est apparu par hasard et la vie n’a aucun sens. En conséquence Dieu n’existe pas et les étoiles ne servent à rien sinon à donner de faux espoirs aux naïfs. Le seul culte que je reconnaisse est celui de l’égalité universelle : l’homme vaut une chenille, le mâle est une femelle refoulée et le grain de sable a autant de valeur qu’un éléphant.

      Je vote à gauche.

      Pour moi l’embryon humain est un vulgaire amas de cellules “bidochières” que l’on peut injurier, que l’on est en droit de mépriser, que l’on doit faire périr au nom des humeurs souveraines de nos femmes libérées. J’ajoute que l‘homosexualité est la chose la plus naturelle qui soit dans ce monde vide de sens, vide d’âme, vide de références transcendantes.

      Je vote à gauche.

      La vie n’a rien de miraculeux. Un accident du néant. Une simple anecdote qui se réduit à une réaction chimique et dont les arriérées, les obscurantistes, les fanatiques religieux font grand cas. En revanche les acquis sociaux du prolétariat sont sacrés, le montant de mon salaire est chose infiniment précieuse, les cotisations pour ma retraite d’athée n’ont pas de prix. Ma vison de la vie est pragmatique, horizontale, matérialiste. Je crois en la république, j’ai foi en la laïcité, je place toute ma confiance dans le résultat des urnes.

      Je vote à gauche.

      Dans ma vie, ce qui importe le plus c’est de satisfaire mes désirs animaux et culturels dans le plus pur esprit de citoyenneté républicaine tout en oeuvrant pour la diffusion planétaire de mes valeurs : donner libre cours à mon homosexualité décomplexée, revendiquée, politisée et oeuvrer pour la déstructuration libératrice des esprits figés par les discriminantes traditions hétérosexuelles, familiales, patriarcales.

      Je vote à gauche.

      Avant de divorcer de ma femme, je l’ai faite avorter deux fois. J’ai changé de sexe et me suis remarié avec un homme. Ensemble, nous comptons adopter un enfant issu d’une mère porteuse. Mon ex-femme a bien entendu assisté non sans émotion à mon remariage avec l’homme de ma vie.

      Je participe à des GAY-PRIDE chaque année dans une ferveur quasi-religieuse où je communie avec respect et dévotion avec le sexe universel, égalitaire, transgenré et interchangeable.

      (SUITE)


    • Je suis contente d’avoir mis en pratique ce que mon instinct me disais de faire, celui d’ élever mes enfants, non sans mal, j’en ai pris plein la figure, je n’ai pas attendu Alain SORAL pour mettre en pratique ma façon de voir les choses et d’écouter mon instinct, celui d’être maman et femme. Mais, A.S. m’a permis de l’écrire et de l’exprimer. Et ça, pour moi, cela a été salvateur.


    • #1015429

      Merci Alain ; et félicitation pour le nouveau parti Reconciliation National

      Vous êtes ce qu’on appelle un honnête homme.
      Vous êtes une goutte de vérité dans un océan de mensonge.
      Mais vos idées, qui sont les notre, finiront par triompher, j’en prend le pari

       

    • #1015498

      Parler de "trust" et "d’entente monopolistique" à propos de la loi Le Chapelier me semble être un anachronisme total. Merci de vos avis.

       

      • #1016759

        La Banque de France, groupe privé créée en 1800, avait obtenu le monopole d’émission de billets de banque. Ce privilège a permis à quelques-uns de s’enrichir sur la ruine du peuple du travail (Guillemin aborde cette question dans ses conférences).


    • #1015863

      Je trouve le choix du titre du livre de Clouscard très intéressant.

      Je suppose qu’il fait référence à la prophétique dénomination de Hegel quant à la dictature d’un marché débridé. Mais si la synthèse de Clouscard est que la débridation de ce marché nécessite forcément d’une société de consommation tout autant débridée, au service du marché qui surfe sur les pulsions des individus, rappelons alors que "La Bête Sauvage", c’est aussi le cerveau reptilien qui est en nous et qui n’est concerné que par la survie et le plaisir.

      Toute cette entreprise de séduction du capitalisme est un titillement constant de notre cerveau reptilien : la "liberté" du marché et la "liberté" des sens, c’est l’esclavitude morale et spirituelle de l’être.

      Je fis un voyage au Moyen-Orient il y a près de vingt ans et je fus pour la première obligé d’acheter mes vivres en dehors de supermarchés qui étaient à l’époque inéxistants dans ces zones : c’était des épiceries avec un comptoir et on y demandait ce qu’on voulait.
      De retour en Europe et dans les supermarchés, je me rendis compte pour avoir vécu cette coupure qu’il était essentiel à la consommation de masse d’avoir les objets désirés à portée de main pendant qu’on fait ses courses et que l’activité rationnelle du paiement ne se fasse qu’à la fin.
      Un quidam qui ne doit pas trop s’inquiéter de sa bourse vit dans un supermarché l’expression de ses pulsions de manière unique : il n’a qu’un geste à faire pour s’approprier ce qu’il désire.

      Je pense que c’est aussi pour cette raison qu’on hyper-sexualise les enfants (je le commente dans un autre article) : pour conditionner les individus très tôt à être dominés par leurs désirs.

      Finalement, "La Bête Sauvage", c’est aussi tout simplement comme le dessin de la couverture du livre le suggère le Prince des Ténèbres.

       

      • "Je trouve le choix du titre du livre de Clouscard très intéressant.
        Je suppose qu’il fait référence à la prophétique dénomination de Hegel quant à la dictature d’un marché débridé"

        Oui c’est exactement ça.

        "La contradiction constitutive du matérialisme bourgeois se révèle, en fin de parcours, un obscurantisme diabolique, nihiliste, apocalyptique (Voir Salo de Pasolini)"

        M. Clouscard

        La contradiction constitutive étant : un retour à une prétendue "nature humaine" (les Lumières) par les moyens du progrés (technique). Très schématiquement résumé.


    • #1015867

      Et comme le dit Joss plus haut, c’est toujours avec plaisir qu’on retrouve Alain.


    • "Mais dans les années 70, la détestation de la France se double d’une détestation des français, surtout les plus humbles d’entre eux ; à la haine de la France s’ajoute la haine du peuple français. Dans le contexte historico-politique - ouvrage de Paxton, Le chagrin et la pitié, Nuit et brouillard, etc... - remontent en même temps les souvenirs peu glorieux de la guerre, de la collaboration, de l’extermination des juifs. Cette jeunesse qui n’a pas connu l’occupation condamne sans savoir le comportement de ses pères, coupables à la fois d’avoir perdu la guerre, collaboré et donné les juifs. Les dirigeants des groupuscules gauchistes sont le plus souvent juifs, fils de ces ashkénazes qui avaient été chassés ou livrés aux allemands parce qu’ils n’étaient pas de nationalité française. Le peuple français est alors accablé de tous les péchés d’Israël !"

      Zemmour, Le suicide français.

      Je trouve M. Soral dur avec Zemmour. Contrairement à Finkelkraut, Zemmour est cohérent, il n’a pas participé à SOS Racisme et n’a pas fait parti de ces intellectuels juifs qui haïssent la France et remplacent son peuple.

      D’ailleurs je suis de savoir ce que Alain Soral pense du Mouvement pour la Remigration lancé par Ozon notamment ?

       

      • Le suicide français : ce titre est une tromperie.
        Ce n’est ni la France, ni le peuple de France qui tente librement de se supprimer.( latin sui )
        Il s’agit d’une manipulation ( par propagande ) au service d’un projet de domination globale pour lequel il est nécessaire d’affaiblir, puis d’asservir les entités qui lui font obstacle, résistance, en instillant dans les esprits : haine de soi, culpabilité, voire reniement.
        Une fois ce conditionnement ( via médias , réseaux ) inculqué, il est possible d’envisager de faire adopter à ces entités les options "politiques", économiques, sociales, sociétales, nécessaires à la mise en œuvre de ce projet.
        Les vaines tentatives de destruction ne sont pas le fait de ce que Zemmour appelle France, ou peuple de France.
        Le terme suicide est donc impropre.
        Peut-être, n’a t-il pas été choisi innocemment !


      • #1017573

        @Pseudo

        "Il s’agit d’une manipulation"

        C’est évident, personne ne pourrait vous contredire (sur la manipulation) en outre, croire que le Français n’est qu’un éternel berné et victime, sans aucune faculté de discernement et sans s’être compromis grassement par cupidité dans un laisser-aller complice, passif ou actif, de cette évolution mortifère, est aussi une tromperie, un manque d’objectivité certain, ou de la mauvaise foi...

        RM.


    • #1016121

      Les maux qui accablent les peuples de Terre ont leur origine dans la psychopharmacologie accouplée à la psychophysiologie : pour mieux détruire ton ennemi, connais-le de l’intérieur, mets-y des chevaux de Troie psychologiques.
      L’argent permet la psychophysique et s’offre la psychopolémologie avec le tube cathodique comme psychopompe et des Merdias pour psychorigidité socialiste de la pensée humaine.
      L’usurier mise sur la psychose psychosensorielle et psychosociale humaine, met le curseur au 33eme degré, instaure la psysociologie de la politique psychosomatique avec l’illusion de la France comme psychostimulant, c’est du psychotechnique qui rend l’argent/l’usurier maître d’un monde d’esclaves.
      Trouver un bon psychothérapeute s’impose aux peuples de Terre : la foi en Christ en guise de psychothérapie individuelle mais, par Christ, collective, une psychothérapique publique pour chasser le psychotique. Une cure psychotonique pour la reconstruction mentale et physique de l’Humanité.
      Quant à l’argent, il a le pouvoir de détruire et donc, il a le pouvoir de faire l’inverse.


    • #1016468

      Précis, argumenté, cohérent, objectif, honnête... On comprend pourquoi Alain Soral est persona non grata de TF1 à Gulli... Comme disait le père Collucci, "on peut pas dire la vérité à la télé, y’a trop de monde qui regarde"... Taddéï a essayé pourtant.


    • #1017036

      @ Éric Zemmour

      Monsieur Zemmour,

      Je me dirige à vous car comme vous l’avez déclaré dans une émission de télévision, vous consultez les pages de E&R.

      Alain Soral vous nomme plusieurs fois dans cette vidéo, j’imagine donc que vous consulterez également cette page et ses commentaires

      Ainsi, je m’adresse directement à vous en espérant que vous lirez mon message.

      La ligne E&R est je crois celle qui se rapproche le plus de vos convictions et s’il peut y avoir des différends, je suis sûr qu’ils pourront être entendus : la conversation est, il me semble, salvatrice à ce moment précis.

      Vous êtes le méchant de service dans les médias alors que vous faites un tabac dans les ventes de votre dernier livre : le peuple vous comprend.

      Et s’il y a des hommes -nombreux- qui ont des "jobs", d’autres, en moindre proportion, ont des carrières. D’autres ensuite -encore mois nombreux- ont des destinés.

      Je crois que votre rôle n’est pas d’être simplement un journaliste vilipendé par la pensée dominante mais au contraire d’être un homme qui changera le destin de la France.
      Vous pourriez faire une différence incommensurable en luttant pour vos convictions.

      Mais vous le savez sûrement plus que moi, cette position pourrait marquer la fin de vos invitations sur les plateaux de télévision.

      Cependant, je persiste à croire que votre dimension est plus grande que celle des caméras. Je vous en conjure : prennez pleinement la direction qui est celle que vous affichez et réfléchissez concrètement à ce que vous souhaitez pour la nation française, le sort de ce pays est également entre vos mains.

      De grâce, ne laissez pas le suicide français arriver : la France et ses habitants -présents, passés et futures- ont besoin de vous.

      Amicalement,

      Frédérick


    • #1017788

      Super vidéo ! Petit bémol toutefois, j’aimerais voir un patriote Français tel qu’Alain Soral avec un chandail : « France Libre » au lieu, mais bon..


    • #1018165

      Un Soral calme et posé.... çà fait du bien !

      Un peu de hauteur, enfin, dans cette période difficile, çà fait du bien !

      Je pense que je vais acheter 3 ou 4 livres, bien que tous sont tentants : çà fera du bien !


    • #1018575

      Zemmour ne voit l’Islam que par son prisme judaïque. Il voit à quel point les juifs communautaires ont pu prendre le pouvoir en France et a peur que cela arrive avec les musulmans. Mais cela n’a rien à voir. Les musulmans ne sont pas organisés et n’ont pas de but commun (comme certains juifs communautaires mais qu’il a l’habitude de cotoyer).

       

      • Je ne suis pas Juif ni n’ai d’autre prisme que celui de mes gênes et de ma culture européenne.
        Je vois l’islam par ce que ses fidèles en montrent, par ses textes sacrés (que j’ai lus) et par les discours et textes de ses zélateurs disponibles sur internet.
        Ayant la même attitude envers le judaïsme, je constate que, si celui-ci domine actuellement sur celui-là, le comportement des fidèles de ces deux sectes est totalement en opposition avec toutes les valeurs qui ont permis à l’Europe de devenir ce continent vers lequel le monde entier veut immigrer.


    • #1019066

      A propos du retard des grossesses exercé par l’idéologie féministe, il serait intéressant de noter que le stock des ovocytes 2 est fixé dès la naissance de la femme, et qu’ensuite, il ne font que vieillir, et qu’on en arrive à 35 ans à voir les chances de mettre un enfant trisomique multipliées par deux...


    • Bonsoir,

      Quelqu’un connaitrait-il le nom de la musique du jingle à 24:30, s’il vous plaît ?

      Merci.


    • Une remarque très générale :
      L’évolution du discours et des idées est passionnante en ce moment. J’ai l’impression que nous parvenons tous à exprimer des choses nouvelles avec une étonnante simplicité. (même caroline fourest d’une certaine façon).


    • La cathédrale de l’art roman s’élève par l’art gothique,
      Pour atteindre la Lumière, elle s’élance vers les cieux,
      Pour illuminer sa nef, pour atteindre son Dieu.
      Mais sans contrefort, sans arc-boutant, sans pinacle, l’édifice s’écroule.
      A nous les sans-dents, de renforcer notre cathédrale, qui seule ne tiendra pas.
      Il est temps que le peuple n’aie plus peur des tyrans,
      et que les tyrans commencent à craindre le peuple.


  • Afficher les commentaires suivants