Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Pour laisser place à Sarkozy ? Ou Zemmour ?

Une semaine après la déroute historique de la droite aux européennes, de nombreux élus en avaient appelé à un changement de direction. Le patron de Vaugirard a accédé à leur demande ce dimanche soir au 20H de TF1.

 

La pression était devenue intenable. Une semaine jour pour jour après la déroute historique des Républicains aux élections européennes (8,48 %), Laurent Wauquiez a annoncé dimanche soir qu’il quittait la présidence du parti. « Au fond, pour le dire assez simplement : les victoires sont collectives, et les échecs sont solitaires. C’est comme ça. Il faut que je prenne mes responsabilités », a-t-il expliqué sur le plateau du 20H de TF1, avant d’officialiser une « décision mûrement réfléchie » et « indispensable » selon lui. « J’ai décidé de prendre du recul et (...) je me retire de ma fonction de président des Républicains », a-t-il tranché.

[...]

Toutes ces déclarations se sont accompagnées du départ de quelques élus ainsi que de menaces de scission au sein du groupe LR à l’Assemblée. Au point de faire redouter à nombre d’élus que le parti devienne « de plus en plus rétréci ». « Il n’y a plus de droite », jugeait même Nicolas Sarkozy dimanche soir dernier, en découvrant les résultats des européennes en petit comité. Si rien dans les statuts de LR ne pouvait contraindre Laurent Wauquiez à quitter son poste, c’est donc cette pression des parlementaires et des maires qui l’aura emporté... Un an et demi seulement après son élection à la tête du parti.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est tout de même très savoureux de savoir que Sarkozy a été affligé par les résultats du moribond LR.

    Souvenez-vous quant il a humilié JMLP au parlement européen en 2007. Ayant vu son intervention en direct, nous nous étions dit, qu’il allait le payer cher, très cher, et bien la réalité a été conforme à notre prévision, et c’est tant mieux, Wauthier n’étant qu’un très mauvais porte fait.

     

  • #2210821

    Encore un dimanche heureux.
    Si tous les caciques de l’éventail pouvaient suivre, ce serait le Nirvana.

     

  • #2210824

    il n y a plus de partis simplement des égos qui donnent la musique qu’il faut là ou il faut pour qui il faut
    et tout cela fait d’excellentes salopes qui se branlent bien de la France , pour paraphraser M Chevalier


  • Mince alors, il y a plus de droite, Sarkozy ? Mais il y a Macron, ton pote, qui englobe tous les partis de divers gauches de divers droites des verts des achkenazes et des sepharades quoi .


  • La sélection naturelle vient encore de frapper !
    Quelle nouvelle marionnette le remplacera ? BHL ? Cohn-Bendit ou Goldnadel ? Finky, alors ! Non, mieux : Glucksmann ! Ou alors, Carla Bruni ! On s’habitue à l’absurde...


  • Zemmour se lançant en politique, malgré les réserves qu’on pourrait avoir sur ses idées et sa stratégie, ce serait drôle à voir ! Pas sûr que ça se traduirait par un succès électoral au passage....

     

  • #2210857
    le 02/06/2019 par Julien L’Apostat
    Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

    LR est l’aile droite de LREM, Le parti de Hamon est son aile gauche.
    Il n’est pas étonnant que ces deux partis satellites aient été sanctionnés aux dernières élections.

     

  • #2210885

    Il a voulu faire fermer ER et résultat c’est lui qui a fini par plier bagage. Sarkozy ne reviendra jamais à la tête de LR, il est trop grillé pour ça. Par contre Zemmour ne serait pas un mauvais choix pour représenter LR, ce que je vais dire peut choquer, mais Zemmour de tout les sionistes n’est pas le plus dangereux. Certe il veut pousser à la guerre civile, mais cette guerre civile est déjà pousser par Attali et consort, Zemmour comparé à un Goldnadel c’est de la petite cuillère. De plus si il pousse son raisonnement jusqu’au bout il pourrait trés bien devenir le Madoff du national-sionisme et basculer de notre côté.

     

    • « ce que je vais dire peut choquer, mais Zemmour de tout les sionistes n’est pas le plus dangereux. »
      Ah bon, ben si c’est pas le plus dangereux alors !
      « Certe il veut pousser à la guerre civile »
      Rien de bien grave ni de bien méchant alors !
      « mais cette guerre civile est déjà pousser par Attali et consort, »
      Foutu pour foutu, choisissons Zemmour puis qu’apparemment faut choisir !


    • En gros tu me dis que tu n’aimes pas la sodomie mais dans certains cas ça passe !
      Tu devrais te faire soigner.
      Fais des recherches sur la Révolution bolchevique et tu comprendras que si guerre civile il y a il s’arrangeront pour faire le plus de mal possible aux Français de souche, gros naïf.


    • #2211248

      Éric Zemmour est un bolchevique de droite !
      Quand le moment viendra Il trahira en France comme il a trahi son pays d’origine l’Algérie.
      Avec des naïfs de votre niveau pas étonnant que la France coule !


  • #2210890

    Deux mots dont les partis politiques conservateurs et droite (en fait les éternels notables bourgeois de province restés inchangés depuis le 19ème siècle) avaient horreur et qu’ils évitaient même de prononcer : "droite" et "conservateurs".

    Le premier, "droite", ramenait à tout un bastringue Action Française, Pétain, "La France aux français", généraux putschistes, quarteron de généraux en retraite, etc (interdits maçonniques obligent). C’est Le Pen qui l’a remis en usage avec une audace incroyable, car il fallait oser. Quand ces pauvres types autour de ce pauvre Bellamy parlent de "droite", ils suivent simplement Le Pen.

    Le second, conservateur", ramenait à nos meilleurs ennemis éternels, les anglais, qui eux savent ce que c’est qu’être "conservateurs". "Conservatives" n’a pas de traduction en français. Etre conservateur n’a pas de sens pour un français. Jusqu’au délicieux référendum sur le brexit sous une loi électorale imprudemment différente, jour où les anglais se sont mis à se comporter comme des français..

    Mais Wauquiez est vraiment une étrangeté : l’homme de l’anti-politique : à droite sans être à droite,libéral sans être libéral, immigrationniste sans être immigrationniste, centriste mais pas centriste ! Merde ! A devenir fou. Et une absence de sincérité absolue. On se demande comment 8,5 % d’électeur ont pu lui faire confiance. Et en plus il est diplômé comme il se doit pour un apparatchik, des "Sciences Politiques". Merde !


  • #2210896

    Depuis quarante ans qu’on attend cela ! L’effondrement de ce parti pourri. Tout est possible puisqu’il n’y a plus d’ennemis à droite et que LR était le pire ennemi des nationaux, comme le RPR, l’UNR, le PR et tutti quanti. C’était des traîtres de mélodrame, ces partis. J’espère que la vengeance du peuple sera terrible et qu’il ne s’en tireront pas en réintégrant discrètement "leur corps d’origine", comme un vulgaire Jospin, protégé par leurs frères maçons..

    Macron Louis Philippe second on s’en fout. Tout son régime à foutre en l’air et surtout, couper les couilles et les rentes de ces minables ;


  • Laurent Wauquiez, …..
    Tiens, encore un, qui s’en était pris à Alain Soral, en demandant encore très récemment la dissolution d’E&R …..
    Encore un, qui vient d’être rattrapé par cette étrange et néanmoins permanente "justice immanente", qui frappe les uns après les autres les individus qui ont mal agi envers Alain Soral !!!
    A suivre …..


  • #2210957

    Bon débarras ! va rejoindre Fillon le traitre qui avait appelé à voter Macron, 5 minutes après sa défaite ! Parti de vendus et de lâches !


  • Tiens, Wauquiez démissionne mais pas Mélenchon ?
    Etrange.
    Ils ont pourtant échoué de la même manière.

    Des scores lamentables et surtout, le plus grave pour le système, une incapacité à empêcher RN de virer en tête.

    Mélenchon, le prétendu populiste de gauche, n’arrive plus à endiguer la fuite du vote populaire vers RN.
    Wauquiez, lui, a fait du Fillon-Lepenisme via Bellamy interposé et il s’est planté, les électeurs préférant l’original à la copie.
    Le système ayant acté les limites de cette double stratégie de marketing politique, mise donc et désormais, sur la transition écologique.
    Ce qui explique pourquoi Mélenchon ne démissionne pas.
    Car ses jeunes troupes d’extrême gauche virent au vert et donc il reste nécessaire pour favoriser et encadrer ce transfert voulu.
    Wauquiez, lui, ne sert plus à rien et va retourner dans un relatif anonymat.

    Les médias diront que le parisianisme politique a encore tué un provincial, à l’image d’un Michel Noir autrefois, la vérité est que l’agent mondialiste Wauquiez ayant échoué dans sa mission Républicaine, il a été débranché par ses commanditaires.

    Eteignez la télé.


  • À tous ceux qui tapent sur Marion Maréchal : il vaut mieux la soutenir, elle, que se retrouver avec un Sarközy ou un Qasimodo-Nuñez, qui assassinent peu ou prou tout ce qu’ils touchent. L’idée de la nièce n’est pas si bête a priori : rassembler, obtenir ou maintenir, avec Bardella, contre la France idiote et improductive qui semble être assez majoritaire, un nombre significatif d’électeurs prêts à réparer notre pauvre pays gravement blessé.
    https://www.lepoint.fr/politique/a-...
    il y a un principe : il est toujours moins grave d’avoir un Français de sang à la tête du pays, qu’un parfait ou demi-étranger. Fillon eût été préférable à Macron, par exemple.
    Prudence, évidemment, à suivre.

     

    • Je ne comprends pas la ligne politique de MMLP.

      Autant Buisson avait raison sur sa ligne éponyme lors de la victoire de Sarko en 2007.
      C’est cette ligne qui avait dépouillé le FN au profit de Sarko.
      Autant en 2019, force est de constater que les lignes ont fortement bougées.
      La droite "molle", à savoir la ligne Républicaine de la droite et du centre, c’est Macron qui l’incarne aujourd’hui.

      En fait c’est une clarification, cette ligne a toujours été libérale et mondialiste, c’est la ligne Orléanaise (Juppé, Raffarin, Bayrou etc...)

      La droite "dure" est une construction intellectuelle, on peut nous raconter des salades au sujet de la ligne Bonapartiste, la vrai droite dure est légitimiste et n’est pas représentée par un parti de droite dit de gouvernement, c’est quasi antinomique.

      Or il semble que MMLP veuille incarner une ligne Bonapartiste, une ligne chère à Zemmour.

      Mais cette ligne est coincée entre Macron et le RN et ses thématiques à base de conservatisme et de souveraineté ne prendront pas chez Macron, plutôt chez RN et de ce qu’il reste des Républicains de Wauquiez/Bellamy, c’est à dire pas grand chose.
      Alors deux choses l’une, soit son but est d’empêcher RN, soit elle croit pouvoir faire mieux que Bellamy et débaucher chez la bourgeoisie de droite Macroniste.
      A mon avis et sur ce dernier point, elle se trompe, les cathos ont voté majoritairement Macron aux présidentielles et aux Européennes, c’est qu’il y a une raison qui transcende l’idéologie, c’est tout simplement l’intérêt de classe, ce qui explique son attachement pour l’instant indéfectible à l’Euro et fait donc le jeu des progressistes.

      Reste donc la question fondamentale.
      Pourquoi donc Bellamy a t-il échoué ?

      Tout simplement parce que les opinions publiques ont été manipulées par les sondages et par la posture de Macron quant à instaurer le duel entre l’incertitude et le repli (RN) et la continuité donc la stabilité (LREM).
      Le flou positionnel sur Euro restera à jamais le boulet de Marine et les bourgeoisies de droite et de gauche ne voteront jamais pour elle, pour des raisons à la fois similaires et différentes.

      On comprend bien alors que la marge de manoeuvre de MMLP est très étroite puisque pour exister, il faudra piocher à la fois à la droite de Macron, chez Wauquiez et chez sa tante, soit réussir la synthèse des droites, impossible et compte tenue de son positionnement actuel.


  • #2211052
    le 03/06/2019 par texticule n°2019
    Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

    Politique française en 2019 : narration médiatique incessante au bon peuple qui dort, faite de mensonges enfilés les uns après les autres comme des perles, par des arrivistes jmenfoutistes au service de l’anti-France, et à l’emploi plus stable donc mieux rémunéré que dans le cinéma !


  • #2211053

    J’espère qu’il a pris sa cagnotte en passant.

    Vu sa mine réjouie elle devait être bonne.


  • #2211133

    on aura pas eu le temps de faire connaissance avec la droite GQ.


  • Se prendre une veste aux Européennes n’enlève pas le grand sourire benêt de Wauquiez .Je me demande si ces gens-là ont tout de branché, mais j’en doute fortement..


  • Certains chez les cadres LR n’ont jamais accepté l’élection de Wauquiez à une large majorité. Ils veulent régenter le parti alors que les électeurs sont ailleurs...

     

    • Assez juste.
      Parions d’ailleurs que ceux qui l’ont évincé sont les mêmes qui ont poussé Fillon à la sortie sur base d’un vaudeville costumé mâtiné de pseudo affaire Pénélope.

      A savoir la partie de la droite dite de gouvernement qui baise son électorat depuis Chirac et Juppé.

      Une droite principalement Orléanaise, libérale, libertaire et mondialiste visant à empêcher la synthèse des trois droites, celle que recherche MMLP, mais qui va rencontrer la concurrence du tandem Bertrand/Pécresse sur cette ligne.

      Ce qui explique pourquoi ils ont claqué la porte sur le nez de Larcher, afin de mieux manœuvrer en dehors du cadre de l’UMP qui est devenu l’ex UDF.

      Il n’y a que Guaino qui croit encore aux valeurs à droite, alors que la politique n’est plus qu’une affaire de marketing avec grands renforts du big data pour les sondeurs et autres think tank.


  • #2211349

    ne vous pas d’illusions, l’olibrius chasseur de pauvres saura ( si ce n’est déjà fait ) rebondir sur un matelas épais et rembourré !


  • #2211377

    Si elle est bien entourée ,
    Si elle arrive à « rapatrier « tout au moins une bonne partie des électeurs LR ,
    Si elle ne s’empoigne pas avec sa tante ,
    Si elle rallie les petits partis nationalistes ( 2 à 5 % ) ,
    MMLP pourrait réserver de bonnes surprises à la prochaine présidentielle ! Et le préretraité sera vite oublié .
    Toutefois , avec des « si «  !....


  • #2211397

    Wauquiez n’ est qu’un vendeur de fadaises au service de sa petite prospérité...soit ! mais en quoi son échec personnel, serait une victoire pour les victimes de sion et leurs contingents de cocus économique ? "Wauquier au piquet !" peut être...mais les traîtres, les vendus, les mange-petit c’ est tous ces abrutis qui se sont précipités pour voter Macron et ses diaboliques patrons !
    ça rappelle ces situations de villages, ou les gens élisent comme maire le plus "entrepreneur" d’ entre-eux pensant que son sens des affaires va leur profiter à tous...mais évidemment le promu bouffe la caisse, plume ses administrés et part s’ installer ailleurs !
    c’ est exactement ce qui va se passer avec Macron et sa clique....les français sont des ânes !


  • #2211528

    "La droite de notre pays est la plus bête du monde"..depuis des décennies faute de faire face idéologiquement à la culture de gauche et de critiquer et d’affronter systématiquement le Front National en ne s’alliant jamais avec lui ou alors avec de rares courageux (ou opportunistes) lors d’élections locales..la droite s’est suicidée peu à peu..Ils ont toujours préféré le soit disant Front Républicain en se défaussant pour des candidats de gauche ou en s’alliant avec eux..que les nationaux...ils ont perdu toutes leurs valeurs au fil du temps et ils voguaient d’élections en élections au gré du vent et des idées du moment..ce parti représente la bonne petite bourgeoisie qui veut surtout garder ses intérêts , sa position sociale...Wauquiez est un pitre qui a essayé de se la jouer droite dure...un coup proche des gilets jaunes il en arborait un du reste au milieu d’entre eux..puis quelques semaines plus tard il nous affirmait qu’il ne les avait jamais soutenu...contrairement aux gauchistes qui ont défendu leurs idéaux destructeurs la droite a fait preuve d’une immense lâcheté pour garder ses petits acquis ...qui s’envolent actuellement...Il reste deux forces qui vont s’affronter les mondialistes sous la tutelle de Macron regroupant les libéraux , la gauche caviar bobo ; la bourgeoisie de droite, les "vieux cons" issus de la mouvance mai 68 "les petits enfants gâtés" du système face au peuple sous la coupe du RN ; la France moyenne ; les artisans., la France "d’en bas"..avec les alliès au système oligarchique les zécolos et les rescapés de la gauche qui vont toujours faire face aux nationaux et les faire chuter...voilà pourquoi l’unique solution est le pouvoir au peuple notamment avec le biais RIC..cette bipolarisation voulue avec la disparition des anciens partis du système (PS , LR , Modem..) rassemblés dans LREM face au RN ( les deux frères "ennemis" )(ou pas..) est le pire poison pour notre pays


Commentaires suivants