Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Algérie : Bouteflika "renonce" mais reporte l’élection présidentielle

Abdelaziz Bouteflika renonce. Le président algérien a annoncé, lundi 11 mars, sa décision de ne pas briguer un cinquième mandat, après plus de deux semaines d’une large mobilisation populaire, partout dans le pays, visant à demander son départ et un renouvellement de la classe politique.

 

« Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi », déclare notamment Abdelaziz Bouteflika dans un message à la nation publié par l’agence officielle APS, « mon état de santé et mon âge ne m’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l’assise des fondations d’une nouvelle République en tant que cadre du nouveau système algérien que nous appelons de tous nos vœux. »

Dans ce courrier, il fait également savoir que le scrutin qui était prévu le 18 avril est reporté, sans qu’une nouvelle date pour l’élection présidentielle soit précisée. La présidentielle aura lieu « dans le prolongement » d’une conférence nationale chargée de réformer le système politique et d’élaborer un projet de Constitution d’ici à la fin de 2019, précise-t-il.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Au début il voulait se faire ré-élire pour une courte durée, le temps d’influencer une réforme constitutionnelle et organiser de nouvelle élections, et maintenant il étend son mandat pour arriver au même résultat sans vote préalable. Conclusion : il tient à garder la main sur cette réforme. On se demande à peine pourquoi. Le printemps va être chaud en Algérie.

     

    • Petit rappel : aux premières élections libres de l’Algérie, en décembre 1991 le FIS (Front Islamique du Salut) frise la majorité absolue ! Janvier 1992 : les voyous du FLN annule le deuxième tour : c’est un coup d’Etat . Conséquence : guerre civile pendant 10 ans et 200 000 morts . Ce n’est pas le légume Boutef qui vient de réaliser ce nouveau coup d’Etat, mais son entourage . Le petit t.. d. c.. de l’Elysée vient de le cautionner ! Quel con catastrophique !


    • Annuler la tenue d’une élection cela s’appelle faire un coup d’Etat . Ils l’ont déjà fait en janvier 1992 pour empêcher le FIS d’accéder au pouvoir .


    • @gégé : Tu oublie que le FIS c’est les islamistes wahabites qui avait pour projet de transformer l’Algérie en Arabie-Saoudite bis

      L’armée a eu raison de dégager le médiocre Chadli, d’annuler le vote et de prendre le pouvoir


  • A part multiplier sa population par cinq et ses comptes en banque par 1 million, qu’à réussi le FLN ?

     

    • Ils ont réussi à faire croire au peuple algérien que leurs problèmes venaient de la France.
      Ils ont également été les premiers à exploiter le terrorisme à des fins politiques, une stratégie reprise et transcendée par les USA, puis plusieurs états européens.


    • L’indépendance


    • @ Anonyme
      Vous voulez dire la "dépendance" ?
      Le pays est complètement tributaire de la vente d’hydrocarbures et de l’importation de produits manufacturés.
      Récemment une grande mosquée a été construite... par des français, des chinois et des allemands. L’Algérie n’avait pas les ingénieurs et architectes pour mener à bien le projet.
      Une grande partie de la jeunesse algérienne ne rêve de de Visa.
      Pour moi une vrai indépendance est celle de la Chine en 1949, ou celle des USA en 1776. L’indépendance des pays du tiers monde n’est qu’un leurre et j’en suis le premier navré.


    • #2158636
      le 12/03/2019 par Diseur de vérité dure à entendre et à avaler
      Algérie : Bouteflika "renonce" mais reporte l’élection présidentielle

      Les Algériens sont indépendants, c’est un fait. C’est leur gouvernement qui est à jeter mais ce n’est pas nouveau. Pourquoi ils rêvent de visa ? Parce que c’est un pays sans avenir à fuir. Les hôpitaux ne sont même pas dignes. Que fait Bouteflika dans un hôpital suisse ? Même un hôpital français en 1960 était plus performant, qu moins pour les naissances ou les accouchements se font de plus en plus à l’étranger pour ceux qui en ont les moyens. L’Algérie et les Algériens se sont infligés l’addition tout seul, la France n’y est pour rien là-dedans et au contraire même : sans la présence française, qui aurait bâti des chemins de fer, des puits, amène l’électricité, construit des hôpitaux, écoles y compris dans des lieux reculés ?


  • L’Algérie est morte en 1962, elle s’en rend compte en 2019. Mieux vaut tard que jamais.

     

    • ...d’une fièvre fatale amorcée en octobre 1870.


    • #2158634
      le 12/03/2019 par Diseur de vérité dure à entendre et à avaler
      Algérie : Bouteflika "renonce" mais reporte l’élection présidentielle

      Octobre 1870 était plutôt le vaccin qui a été rejeté en 1962. Les Algériens ont voulu l’indépendance maintenant qu’ils assument et gerent leur pays. Qu’ils commencent par ailleurs par instaurer des hôpitaux digne de ce nom ou les citoyens aisés ne vont pas se faire soigner à l’étranger ou accoucher à l’étranger et qu’ils commencent aussi à instaurer un service des eaux de qualité car l’épidémie du choléra existe encore en Algérie sans compter que Alger a été nommé dans le top 10 des pires villes du monde. Il y a du boulot et qu’ils le fassent.


    • Ce qui est incroyable ,c’est ceux qui pensent que si l’Algérie serait resté françaises elle se porterait mieux.Ces gens oublie vite la merveilleuse gestion des finances de la France ces 50 dernières années (avant il y avait abondance,donc pas besoin de gestion). Etrangement le déclin de la France a commencé à l’indépendance de l’Algérie ,seulement le peuple ne le savait pas puisqu’ils vivaient a crédit.


    • @JeanL.

      Cela n’a rien d’étrange. Lorsque les capitaux furent plus abondants que ce que le pays pouvait proposer comme investissements possibles, ces capitaux "cherchèrent" à s’investir à l’étranger pour poursuivre le processus infini d’accumulation de capital : ainsi commença la colonisation et la France a ainsi jouit d’une manne extraordinaire. Lire Hannah Arendt, Origines du totalitarisme, volume "L’impérialisme".

      Avec la décolonisation, ce sont de gigantesques sources de mains d’œuvre, de ressources naturelles, de débouchés industriels qui ont disparus, rendant à la France sa taille et son poids géo-éco-politique correspondant à ses frontières naturelles.


  • Les 40 voleurs !


  • Ces pauvres algériens, ne sont pas encore sortis de l’auberge ! Nous ne sommes d’ailleurs pas mieux lotis mais pour d’autres raisons.
    On ne peut que leur souhaiter bonne chance pour l’avenir.

     

  • Il ne se représente pas mais, pas d’élections ?
    1- Soit il attends un candidat qui sera désigné par les clans (au pouvoir) pour remporter sans problème la présidence.
    2- Soit les maîtres (oligarques mondialistes) choisissent eux même un candidat soumis pour mieux colorier l’Algérie.
    3- Enfin, aucune solution des deux premières et là, ça sera l’inconnu total.

     

    • Les Oligarques mondialiste ça existe pas en Algérie
      ont est pas en France labas
      les Algériens sont tous sauf des esclaves


    • "les Algériens sont tous sauf des esclaves"
      Tout dépend de ce qu’"on entend par "esclave".
      Si l’esclave, c’est le travailleur, l’Algérien (du moins le Berbère) n’est pas un esclave, mais plutôt un esclavagiste de tradition.
      Si l’esclave, c’est celui qui avale la propagande, l’Algérien en est un. Avoir cru jusqu’à présent que les problèmes de l’Algérie sont dus à la France plutôt qu’aux mariages entre cousins, à l’hypernatalité et aux méfaits du FLN, faut le faire ! Fournir des beurettes à tire-larigot aux téléréalités et banlieues, et des petits beurs flasballeurs à la police, etc.
      Il y a les esclaves dans leur tête, les pires.


  • Herman - Jeremiah - Les héritiers sauvages.


  • Je crois que ce qui est revenu de Genève n’est rien d’autre que sa dépouille, comme techniquement il serait très difficile de faire gagner une élection à un cadavre, ils se sont rétractés, d’ailleurs, c’est d’outre tombe qu’il a finalement envoyé sa lettre de résignation, mis en place le gouvernement transitoire et accepté la démission du premier sinistre. Il n’y a que la mort qui puisse décoller le cul d’un président tiers-mondiste de son trône. Quelle blague toute cette clique.
    La question à 980 millions d’euros : qu’adviendra-t-il de tout l’argent qu’il a cumulé pendant ces deux décennies ?

     

  • A juju : vous avez beaucoup d’humour ou vous cherchez à me surpasser dans le cynisme ! Evidemment par réussite, on entend quelque chose de positif. Pour le rôle de la métropole dans leurs malheurs, ils ont eu l’idée seuls ? Car ici on les a énormément aidés, voire devancés avec ce cher général...
    Pour le terrorisme, ça se discute, il existe depuis bien avant 1954 et a toujours eu une visée politique...

     

    • @ René
      Je parlais du terrorisme des années 90, qui pour moi était instrumentalisé par le FLN pour discréditer son adversaire politique le FIS.
      Ce reportage de Envoyé Spécial a de quoi semer le trouble : "Bentalha : Autopsie d’un massacre"
      https://www.youtube.com/watch?v=T4u...
      Je me rappelle d’une conférence où Tarik Ramadan avait dit "l’Algérie a été un laboratoire du terrorisme international". Ce n’est pas pour rien que ce type a été mis hors circuit.


  • C’est peut-être la bonne solution pour éviter la déstabilisation du pays voulue par les sionistes qui tiennent les services secrets français et les terroristes dans le Sahel.

    L’Algérie ne fera probablement pas l’économie d’une période de troubles, mais il vaut peut-être mieux ça que la guerre civile. Je pense qu’après ce que ce peuple a subit dans les années 90 : tout le monde aura assez de sagesse pour ne pas pousser le bouchon trop loin.

     

    • Malheureusement la sagesse ne suffit pas lorsque les banksters planqués à la City of London ont décidé de mettre un pays en coupe règlée dans le cadre de la Doctrine Cebrowski-Rumsfeld pour le contrôle des Matières Premières par la destruction des structures étatiques et le chaos total. L’autre bénéfice pour eux sera la fuite des populations vers l’UE si généreuse pour les ONG-Soros dans le cadre de la Doctrine du Grand Remplacement !
      L’Algérie le saura, lorsque apparaîtra un certain Bernard H Levy ! Il faudra alors réagir très vite ! Prenez la Libye en réference et demandez illico presto le concours de la Russie ! C’est la seule force capable d’arrêter les diables de l’Etat profond Yankee (aux ordres de la City).


  • l’Algérie est un mystère, c’est passionnant !
    Malgré les critiques concernant Mr Bouteflika sont bilan est positif pour le pays et le peuple algérien.
    l’Algérie après la guerre civile (26 déc. 1991 – 8 févr. 2002) revient de très loin en moins de 20 ans, c’est une performance pour les initiés...

     

    • la force de l Algérie c’est son peuple
      le caractère farouche de se peuple depuis 3000 ans et passionnant en effet


    • @syfaks34 : 3.000 ans ? Au XVIIIe siècle on parlait encore de Barbarie et des pirates barbaresques, l’équivalent des rapaces somaliens d’aujourd’hui. L’Algérie n’existait pas il y a 400 ans. Farouches ? C’est une question de choix de vocabulaire. Les carthaginois, d’origine phénicienne, étaient farouches mais n’ont pas grand chose à voir avec l’Algérie. Tunisie, à la rigueur. Quant aux kabyles, il me semble qu’une migration de goths est passée par l’Afrique du nord suite à l’épisode Attila en Europe. Yeux bleus, cheveux blonds, ça vous dit quelque-chose ?


    • @sherlock

      L’historien Procope qui suivait l’armée de Bélisaire pendant la reconquête de l’Afrique du nord sur les Vandales,au temps de Justinien,s’était aussi posé la question quand il rencontra des kabyles blancs aux yeux bleues...Il en déduit,tout de même qu’ils n’avaient rien à voir avec une quelconque peuplade germanique..qu’ils étaient là depuis fors longtemps...Sans doute une branche celtique des grandes migrations d’il y a 1000 ans mais sans confirmation !


    • Un peuple qui s’est distingué dans deux activités essentielles : la piraterie pendant plus de 1000ans sur les cotes de la Méditerranée, l’esclavage , et le pastotralisme , depuis la disparition de l’Empire romain , l’agriculture s’est effondrée, et les habitants ont poussé les chèvres et les moutons sur les ruines de leurs champs et vergers….C’ est ce que les français arrivés en 1830 ont trouvé : ils ont remis en culture et mis fin à la piraterie et à l’esclavage .En fait de peuple farouche, il faut signaler que le nom du pays luio a été donné par les français, et que meme son drapeau a été dessiné par une française : la maitresse communiste d’un leader indépendantiste, sur le coin d’une table de cuisine ….


    • Les yeux bleus et les cheveux blonds ne sont pas une spécificité kabyle ,les rifains sont tout aussi blond ainsi que les tlemceniens (Bouteflika a aussi des yeux bleues et il est de tlemcen ) ,les jijliens ,les chaouis de l’Aurès , les libanais ,une grande partie des syrien ,les iraniens du tabaristan (c’est les montagne dernière Teheran ) et les tajik et les nuristanis d’Afghanistan .
      En général toutes les montagnes du sud de la méditerrané abritant des population plus blanche que la moyenne.
      Ça s’explique par l’absence de métissage avec les esclaves noires puisque les montagnes sont isolées et pauvres ,et par l’avantage que les métisses ont eu dans les plaines ,leurs gènes noires les immunisait contre le paludisme se qui a réduit leur mortalité et qui les a aventage face au blancs .
      Le mythe du kabyle blond au yeux bleue n’a jamais été autres choses qu’une curiosité pour racialistes irrationnels et un arguments bancal pour des théories fumeuses .


    • @sherlock & voronnine

      Avant de raconter n’importe quoi il faut se renseigner. Ci-dessous quelques references.

      1- Les Kabyles

      "Le Kabyle, au contraire, habitant un pays accidenté, peu propre à la culture des céréales,
      forcé, par conséquent, de se créer un moyen d’échange pour obtenir les produits qui lui man-
      quaient, se fit industrieux et travailleur, Il fut redevable a ces deux causes de cette énergie sau-
      vage qui lui permit de résister aux Turcs et de protéger ses montagnes contre des dominateurs
      étrangers. "

      La kabylie par le General E.Daumas 1857

      https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/b...

      2- Les Royaumes Numides Massaesyles et Massyles (Amazigh) sur le territoire qui deviendra l’Algerie 220 av JC.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Numidie

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jugurtha

      3- Les Berberes 1200 ans av JC, peintures murale tombe du pharaon Seti 1er

      https://en.wikipedia.org/wiki/Book_...


  • Au point où il en est Boutef devrait se faire nommer "Consul à vie", comme Bonaparte en 1802 : il avait à peu près le même âge que Boutef : 34 ans .


  • Tout cela sans gaz lacrymogène, sans tir de flash ballon, sans matraque de manifestants ?!?

    Voilà une belle leçon de maintien de l’ordre... Et d’écoute du peuple !

    L’état dit français devrait en prendre de la graine. Mais pendant ce temps-là en France...

     

    • C’est la réflexion que je soulève dans mon entourage. Bizarrement personne ne semble le souligner. C’est toujours différent chez le voisin dit-on. On ne peut s’attendre d’être prophète en son pays. Quand on s’abreuve de BFChiotte, on ne peut s’attendre à des miracles.


    • @SamTitiyé.

      On comprend mieux pourquoi Michelle Alliot-Marie voulait proposer l’expertise en maintien de l’ordre de la France à la Tunisie !

      Cette une effrayante mise en perspective : les "régimes" de "dictateurs" de peuples appelés autrefois "barbares" (=> berbères) tombent sans effusion de sang, et la "démocratie des droits de l’homme et du citoyen" tabasse et propose son "expertise".

      On nous mentirait à l’insu de nôtre plein grès ?


  • Il reporte l élection, mais en attendant la prochaine, c’est encore lui qui reste.
    Astucieux ...
    Pour mieux comprendre, lisez Bernarrd Lugaan


  • Attention humour caustique : BlablaCar n’a plus la cote, d’où renoncement. Oh ça !c’est une vanne.
    Ce qui me plus rire c’est d’entendre la description du régime algérien sur la dernière de bistroLib. Un parti unique régi par une gérontocratie. C’est sûr que la situation en France ne semble pas être la même.
    D’ailleurs je soupçonne l’équipe de M.Bild d’entretenir une relation plus que passionnelle envers cette jeune nation, nostalgie de la présence coloniale, certains y aurait laissé des biens dont ils gardent un sentiment de spoliation, participation d’éléments familiaux dans le conflit, rancoeur envers l’initiative du Général ? Si on écoute certains engagés de l’époque, on sent tout de même une certaine "haine" envers l’indigène auquel la voix fut offerte.
    Les plaies sont souvent difficiles à panser pour certains, ce que je peux concevoir de part et d’autre.


  • Un président algérien sous curatelle médicale et un président français sous curatelle bancaire amènent au même but : préserver la corruption au pouvoir par l’armée et la police.
    Connaissant l’œil espiègle des fiers algériens, çà doit pas rigoler tous les jours en ce moment...


  • Les commentaires « pro-Algérie » : Un si beau Pays, plein de ressources, un Pays « indépendant », une force vive et tout le bataclan. Mais alors pourquoi venir en France ?

     

    • Questionnement, pourquoi... ?
      Pour les jeunes... Une des raisons c’est le "mariage sans couscous" (c’est à dire la fornication libre et gratuite... Le mariage coûte un bras... et un cerveau... surtout si les deux mariés et leur famille ne s’entendent pas... ce qui arrive souvent aujourd’hui les divorces ne faisant qu’augmenter), pour d’autres c’est le "mariage pour tous"... Sinon c’est pour les euros ...


    • à Questionnement :
      Ceux qui parlent ainsi sont, justement, ceux qui résident en France et passent des vacance de rêves en Algérie en échangeant leur Euro en beaucoup, beaucoup de dinars.


    • Diogène, ceux qui résident en France...vont passer de vrais vacances de rêve... en Espagne ou au... Maroc !
      Mais c’est vrai que le Sud algérien commence à attirer du monde. Quand au nord je pense que vous devez deja le savoir... c’est une décharge à ciel ouvert comme Naples (héritage romain). Bon il y a quelques villages propres en Kabylie par exemple et ailleurs mais ils restent des exceptions dans le désastre écologique.
      Pour ce qui est de l’euro... c’est vrai et regrettable. Le système bancaire marocain est meilleur.


  • des mega manifs, pas un seul éborgné, pas un seul blessé par les forces de l’ordre.
    Castaner devrait suivre un formation en Algerie


  • Je suis plutôt surpris de certains commentaires totalement dégradant à l’égard du peuple algérien, en tous cas venant de lecteurs d’E&R.

    Bien que le comportement de la communauté maghrébine en France soit totalement inadmissible et insupportable pour une partie d’entre eux, je souhaiterais tout de même souligné le caractère fraternel qui devais (doit, dans le futur...) l’emporté sur les deux Peuples.

    En effet, comment oublié ces Algériens qui ont écrit certaines pages les plus glorieuses de l’Armée Française. Le sacrifice de Froeschwiller avec les cuirasser en 1870, la participations à toutes les campagnes du Second Empire aux cotés des zouaves, le sang musulman et chrétien dans les tranchées de Verdun, la terrible bataille de Monte Cassino, Dien Bien Phu avec les légionnaires et les paras, et enfin, tous ces soldats et officiers musulmans ayant servis loyalement l’Armée régulière durant la guerre d’Algérie (ceux ci bien plus nombreux que les combattant rebelles).

    Sans oublier le drame de cette dernière guerre fratricide (donc illogique) qui a ouvert une immense plaie encore saignante sur le corps et l’âme de notre France bien aimée, je voulais, ce soir, sur le principe d’Egalité et Réconciliation, se souvenir du liens étroit qui unis (unissais) nos deux Pays.

    La France n’a rien à gagner à ce que l’Algérie aille mal, donc bonne chance aux Algériens, et que Dieu fasse qu’un jours la réconciliation puisse ce faire !

     

    • #2159039

      Justement dit @abcd. Tellement plus simple pour beaucoup d’éructer des lieux communs.
      Il conviendrait, de part et d’autre, de raviver cette Histoire tissée ensemble dans toute son épaisseur, pour faire du rangement dans nos coeurs et rincer les fibres de la tendresse, comme le disait un poète basque. Cela ne parait hélas pas dans la visée matérialiste de la gouvernance globale...


    • La réconciliation, c’est la France qui doit la faire avec elle même...
      La colonisation de l’"Algérie" par la "France" n’était pas en adéquation avec le message biblique ni celui des droits de l’homme encore moins chevaleresque.


  • J’adore les discours médiatiques depuis plusieurs semaines, qui prêtent des actions à Boutef : il "annonce" sa candidature, il "promet" de céder le pouvoir, il "renonce" et "reporte" sine die les élections... dans l’hypothèse où il serait encore en vie, on ne sait même pas s’il a toute sa tête, mais on sait qu’il n’est en mesure de rien faire d’autre que respirer. Mais on lui attribue encore des actions politiques, qui plus est majeures.

     

    • Soit vous n’êtes pas Algérien et dire « Boutef »
      est inconvenant, soit vous l’êtes et le dire est condamnable. Mais il est vrai qu’en France on appelle le Saint-Père (fut-il de circonstance, disons, et c’est significatif alors) François. Tout fout le camp.
      Bouteflika, amoindri aujourd’hui, et Dieu sait mon ressentiment envers FLN/ALN mérite mieux. Il est de l’époque « De Gaulle » (que je n’aime pas pour autant), de l’époque où le Politique méritait encore respect.


  • Il aura ainsi utilisé tous les moyens pour avoir et garder le pouvoir : imposé par l’armée, maintenu par des fraudes électorales, prolongé sans besoin d’élection. Faut le faire !!


Commentaires suivants