Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Allemagne : licenciée pour avoir dit la vérité sur les migrants et la fraude massive aux allocations

Selon la station de radio NDR en Allemagne, citée par un journal autrichien, une employée de l’agence publique pour l’accueil des réfugiés de Basse-Saxe vient d’être licenciée pour la simple raison qu’elle a dit la vérité.

 

Chargée d’enregistrer les demandeurs d’asile, elle a pu vérifier que nombre d’entre eux revenaient à plusieurs reprises pour se faire inscrire sous des identités différentes – pour accéder ainsi plusieurs fois aux aides sociales et autres allocations. Une fraude massive pratiquée à des degrés divers : certains revenaient une seule fois, d’autres, trois, quatre, voire six fois…

 

Une employée bâillonnée par ses supérieurs

Choquée par ce qu’elle avait vu, elle a tout de suite alerté ses supérieurs. Elle a même osé dire qu’il fallait signaler les faits à la police. Ce fut son patron du LAB – l’agence d’accueil des migrants – qui l’en empêcha. Elle ne devait en parler à personne, et surtout ne rien faire. On lui demanda de porter les fiches litigieuses au sous-sol. Elle a fini par craquer, explique-t-elle aujourd’hui sous couvert d’anonymat. Elle soupçonne le LAB de vouloir dissimuler la fraude sociale.

 

Licenciée pour avoir dit la vérité sur la fraude massive à la police

Au début de l’année dernière, l’employée s’est donc adressée directement à la police, qui a demandé la remise des fichiers, sans succès. Du côté du LAB, son supérieur refusait de transmettre les documents, se montrant peu « coopératif ». Pour finir la police obtint un mandat judiciaire pour se faire remettre les pièces à conviction, félicitant au passage l’employée sans qui, dit-elle, la fraude n’aurait jamais été mise au jour.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

La vérité sur les migrants,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants