Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dégoûté, Éric Drouet renonce aux manifestations des Gilets jaunes

La figure du mouvement avoue se questionner sur l’intérêt des manifestations hebdomadaires à Paris, et assure avoir été victime de nombreuses menaces.

 

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

 

« Les premiers actes, je m’en souviendrai toute ma vie », assure-t-il face caméra. La figure des Gilets jaunes Éric Drouet a annoncé, vendredi, dans un live Facebook, vouloir quitter le mouvement après avoir participé à de nombreuses manifestations parisiennes.

« C’était ma dernière manifestation aujourd’hui (vendredi 24 janvier, NDLR). C’était, je pense, quelque chose que j’avais programmé de toute façon. […] Le gouvernement nous a limite fait un gros doigt », explique-t-il en début de vidéo.

Depuis plusieurs mois, Éric Drouet évoque ses doutes sur l’intérêt de poursuivre les marches hebdomadaires du samedi à Paris, et dans le reste de la France.

« Ça nous faisait pas avancer, c’était un mal pour le mouvement parce qu’il fallait renouveler le mode d’action, et qu’on s’enterrait dans quelque chose qui ne marchait pas, assure-t-il. On était en train de fatiguer les gens sur Paris à faire des kilomètres et des kilomètres de marche. »

Le chauffeur routier explique également avoir été victime de menaces, du fait de sa place au premier rang des Gilets jaunes. « J’ai eu, de mon côté, certaines menaces. On m’a menacé sur ma vie privée, de révéler des choses, je ne sais quoi », dit-il en précisant que des informations sur ses lieux de vie ou sur son ex-femme auraient été répandues.

« Je pense que ça sera la dernière vidéo que je ferai en public. […] Le seul conseil que je peux vous donner c’est de rester anonyme. Se mettre en avant, ça apporte plus de problèmes qu’autre chose », déclare-t-il.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

94 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A l’écouter on comprend pourquoi les médias lui ont tendu le micro pour discréditer le mouvement .

     

    • Ce genre de commentaire me font bien rire, le mec s’expose et prend des coups ! Tu fais quoi toi a part mettre des commentaires inutile sur internet ?


    • Si les GJ se sont présentés dans la rue c’est qu’ils n’étaient pas représentés à l’Assemblée Nationale et Eric Drouet n’a même pas eu l’idée d’exiger le retour de la Proportionnelle - qui aurait permis aux GJ d’être représentés équitablement comme tout le peuple français . Lamentable .


    • C’est facile de critiquer le derrière bien assis derrière son ordinateur


    • @jack

      obs est peut être moins inutile que vous le pensez et le système, et ça c’est une certitude, beaucoup plus malin que vous, obs et moi réunis.


    • Sans parler des personnes, le système de manif, greve etc c’est de la poudre aux yeux, une perte de temps et pour certains, d’œil et/ou de mains etc. La proportionnelle vous dites ? Le RN passe son temps à la proposer, et quand on est majoritaire et au pouvoir et bien on y renonce, logique... Je remet pas en question les motivations, les intentions des uns et des autres, mais faut être réaliste, ça a apporté plus de bien ou de mal ? Clairement plus de mal. Je sais pas quelle sera la suite mais ça m’a l’air plutôt compliqué. Pour drouet je le comprends.


    • #2373676

      @ yjack

      Concernant les grèves qui seraient inefficaces, c’est faux.

      En mettant la pression sur les 13% de macronniens, on peut les encourager à se poser les bonnes questions au moment du vote, en 2022 (je re-vote pour 5 ans de blocage, ou pas ?)

      C’est le meilleur moyen de toucher le gouvernement, le couper de sa base en rendant son vote plus coûteux en terme de confort de vie qu’un vote pour un autre candidat ou l’abstention.

      Le système a fait sa mue en instaurant le parti unique LREM (qui est l’UMPS que l’on a craint pendant des années) mais en cassant l’opposition factice PS vs UMP, les opposants au système gagnent un levier de pression sur les électeurs du seul parti systemo-compatible & crédible (qu’on s’entende bien : le RN et Méluche sont tout autant des agents du système que LREM, mais, eux, ne sont pas crédibles et seraient plus faciles à bloquer qu’un gouvernement du seul parti "républicain" qui soit).

      Le dynamitage du PS après les 5 ans de Hollande et la future explosion de ce qu’il reste des LR aux municipales (ce qui sera une des seules bonnes chose que fasse Macron au cours de son mandat) vont nous faire aboutir à une situation où l’électeur sera confronté à chaque fois à cette seule alternative : l’ultralibéralisme avec Macron ou rien (et non l’alternative : ultralibérale de droite ou ultralibérale de gauche comme c’était le cas depuis 1983 et le virage ultralibéral de Rocard).
      Il suffira que l’électeur Macronno-compatible soit persuadé que l’ultralibéralisme macronnien lui ait coûté plus qu’il ne le lui a rapporté pour qu’il préfère choisir autre chose et qui ne sera pas forcément ultralibéral.


    • @ Jack et jean



      Ce genre de commentaire me font bien rire, le mec s’expose et prend des coups ! Tu fais quoi toi a part mettre des commentaires inutile sur internet ?

      C’est facile de critiquer le derrière bien assis derrière son ordinateur



      Des commentaires postés sur internet sont forcément du texte, du discours, autre chose que de l’action, les vôtres aussi.

      Et vous n’avez aucune idée de la vie ou de l’engagement de « obs » comme on ne peut rien savoir des vôtres.

      Les CRS aussi s’exposent et se prennent des coups, et alors ? Et les antifas. Et quoi ça leur donnerait la moindre légitimité ? Et les dispenserait de recevoir des critiques ?


    • @matrix le gaulois

      Comme disais ma grand mère, (rescapée de Tambov) "voter c’est collaborer" ..
      Voter c’est adhérer à un système qu’on va critiquer sans relâche ensuite, les cinq années durant.
      Hypocrisie à la française..


    • @Jack

      Si les commentaires sur Internet étaient aussi inutiles que vous le dites, le système ne déploierait pas les grands moyens pour les faire cesser.

      Laisser les gens manifester dans les rues est un exhutoire, une soupape de sécurité. Alors qu’une personne réveillée par de bons arguments ne se rendormira plus jamais et en éveillera peut-être d’autres.


  • Parce qu’il fait parti des gens qui ont compris que sa sert à rien de se promener avec des pancartes.
    Des esclaves qui demandent a leur maîtres de devenir libre....
    Je ne sais plus qui disait : Si vous ne nous battez pas pour votre liberté vous allez la perdre.
    merci pour vos actions Mr drouet

     

    • #2373378

      Et si tu le savais, pourquoi n’es-tu pas aller le leur dire ?
      Pourquoi continuer à dispenser son savoir anonymement sur internet et ce de façon inutile (qui ira lire un obscur commentaire 6 lignes ?) à des gens qui eux, ont assumé et assument encore leurs idées à visage découvert dans le réel ?
      Est-ce que tu comprends pourquoi le dissident 2.0 est un allié objectif du système en ce sens qu’il est encore moins dangereux pour lui qu’un GJ ?

      Connais-tu la signification du mot : légitimité et en quoi elle fait défaut aux commentateurs sous pseudo comme toi ?


    • Comme si tout ce merdier n’était que franco-français.
      J’aime pas les politiques mais encore moins les donneurs de leçons en tout genre.
      Il y a un changement au niveau planétaire et ce n’est pas comme si participer à une manif fera changer les choses.
      Si le changement s’opère déjà en nous alors ce sera l’effet du battement d’ailes de papillon.En attendant, qui commence à changer vraiment en lui ? un certain Jésus avait dit au riche de laisser sa fortune pour aller le rejoindre. Il est là le véritable changement !


  • Il aurait dû comprendre plus tôt. Dès que "la gauche" politique - Mélenchon, la CGT… - s’est mise dans le mouvement (après l’avoir insulté) c’était foutu. Aujourd’hui le mouvement GJ est phagocyté, c’est mort.

     

    • Le mouvement des gilets jaunes canal historique novembre-décembre 2018 est sous la braise donc pas mort et peut parfaitement ressurgir lors d’une occasion qu’on ne peut pour le moment connaître. Tout est possible. Ce n’est pas le mouvement qui est fichu mais nos pseudos dirigeants, Eric Drouet inclus.


    • Il a été phagocyté, parce que les natios l’ont laissé se faire phagocyter. Pire, ensuite ils l’ont déserté, laissant place nette aux adversaires.

      Y’a trop de "c’est trop tard on peut rien faire" : attitude de looser défaitiste.

      C’est la même attitude délétère chez les cathos patriotes, qui dégoûtés par le discours mondialiste de Bergoglio, désertent l’Eglise pour la laisser au camp d’en face.


    • @igor meiev
      Complètement d’accord !
      Il manque une organisation de combat solide et efficace chez les "natios" dont je fais parti (à l’instar d’un certain parti des années 1920/30, voir "Combat pour Berlin")...
      La rue n’aurait jamais dû être abandonnée aux antifas et black-blocs (quelques centaines, voire milliers, de gugus dans tout le pays). Les médias et l’opinion publique manipulée aurait pris fait et cause pour ces petits cons mais ils auraient compris qu’ils n’étaient pas maître dehors.
      Comme on dit dans la Légion "La rue appartient à celui qui y descend..." !


  • Lisez tous les trolls qui lui crachent dessus en dessous de sa vidéo !


  • Cette conclusion de M. Drouet aurait du être tirée, voici bien bien longtemps. Le mouvement après avoir suscité l’admiration, s’est bien prostitué. Il est vrai que les maquereaux en tout genre, ne lui ont pas laissé de répit. Dommage !

     

    • @GERARD R.
      Non, ce type comme certains ont perverti notre mouvent "Gilet jaune" face à ce pouvoir en se présentant comme porte parole sans être désignés par personne, comme des moustiques attirés par la lumière des merdiats ce qui n’était pas le deal du départ. Nous devions être présents, attirer nos concitoyens sur nos revendications afin de créer un mouvement national, le plus large possible face aux différentes institutions. Ce Monsieur a failli à nos premiers balbutiements vers une autre manière de gouverner la France, une autre constitution etc..., et forcément la récupération s’est mise en place, de toute part et aussi par certains comme ce type. Ils sont une des causes de notre effritement, avoir essayer de nous catalyser a été un pain béni pour le pouvoir. Fallait laisser les gens en roue libre, décider au fil de l’eau et avoir confiance dans leur bon sens, lui et certains autres ont massacré le mouvement le plus libérateur populaire survenu en France depuis un bail.


  • Et tu n’as pas été au bout !


  • La pieuvre à la vie dure.


  • Ce monsieur a pris du temps pour comprendre la manipulation et la récupération de la part de la secte gauchiste de Mélenchon mais rappelons nous que ce monsieur n’est pas du tout politisé à la base. Si la plupart des GJ se rendaient compte de la manipulation on pourrait avancer.


  • Cela fait plus d’un an que les gens manifestent pour le changement. Ils ont été très patients. Résultat, le pouvoir n’a pas reculé d’un iota. Bien au contraire. Après l’acte 62, le bilan doit s’imposer, le seul langage que la caste politique comprenne c’est la force. L’histoire est là pour ne le rappeler, les droits s’arrachent par le sang et non avec des pancartes.

     

    • #2373377

      @ Nabil

      Le gouvernement ne reculera pas non-plus face à la force qu’il pourra :

      1) combattre par une violence "légitime" décuplée.
      2) qui lui permettrait de se conduire en victime absolue aux yeux de l’opinion.

      La force doit être engagée mais de façon plus intelligente : le gouvernement dispose de tous les moyens pour se prémunir de la force ... mais ce gouvernement tire son pouvoir de son élection par une frange du peuple.

      Les GJ et surtout la base des syndicats (et non les syndicats en eux-mêmes et leurs dirigeants souvent corrompus) sont en train de comprendre quelle sera la seule chose efficace à faire ... ne pas faire pression sur des gouvernants qui n’en ont rien à foutre, mais sur ceux qui seront tentés de re-voter pour ce même gouvernement.

      En faisant des grèves et des blocages plus courts mais mieux ciblés (bloquer les départs en vacances de ceux qui en ont encore les moyens, faire annuler des épreuves du bac ou des partiels ou en opérant des coupures d’électricité dans les grandes villes, qui votent majoritairement Macron) ils peuvent obtenir la seule chose qui fasse perdre Macron en 2022 : instiller le besoin chez les gens de faire un calcul simple au moment où ils seront dans l’isoloir, à savoir : "En plus d’avoir vu mon pouvoir d’achat et mes conditions de travail baisser ; est-ce vraiment intéressant de re-voter pour 5 ans de blocage de plus, 5 ans de coupure de jus de plus et 5 ans de tensions sociale de plus dont, au final, j’ai été victime ?"

      C’est l’électorat Macronnien sur qui il faut faire pression et non sur les élus pour l’emporter dans le long terme.
      Si cela marche, cela enverra le message à la classe politique que les gens d’en bas ont les moyens de ne pas les faire ré-élire, même concernant quelqu’un qui se croyait intouchable et ré-éligible à tous les coups, comme Macron...et, à défaut de leur faire changer de mentalité, au moins, ça les fera un peu redescendre sur terre.


    • Entièrement d’accord avec toi Nabil...
      Avec la force des Gilets jaunes du départ (fin 2018) il y avait tout de même une "troisième voie" : les actions coordonnées. Sans réelle violence mais avec détermination il y avait possibilité de mener des actions ciblées (péages, centre de traitement des PV’s, radars routiers, permanences LREM, domiciles de députés félons...) qui auraient fait cavaler la police et fini par user le pouvoir. Malheureusement les Gilets jaunes sont morts de ce qui faisait leur force au départ : l’absence de vrai(s) chef(s).


  • #2373355
    le 26/01/2020 par Tortue géniale participative
    Dégoûté, Éric Drouet renonce aux manifestations des Gilets jaunes

    NWO : 1 - GJ : 0

     

    • Qu’on soit 10 000 ou 10 millions ne changera rien, si la République est prête à aller jusqu’au bout : aux tirs à balles réelles. Ça c’est déjà vu.
      Dans la mesure qu’on n’est pas armé mais pacifiste rien ne changera.
      A priori, pour changer de pouvoir, il faut un coup d’État et qui n’est possible que par une intervention des corps armés eux-mêmes...


    • #2373667

      NWO : 1 - GJ : 0 ... Dissident 2.0 : -1000


    • A GJ : le problème c ’est celui là : d ’être pacifiste ; Mao n ’ a jamais prôné le pacifisme pour conduire sa révolution ; quant aux moyens il a su les trouver .Evidemment avec un peuple de mollusques dont nous faisons tous partie . . .mais l ’instinct guerrier peut revenir ; qui sait l ’avenir ?


  • Un jeune homme (ne l’oublions pas au royaume de ceux qui jugent et ne font rien) très courageux qui aura été au bout de ses possibilités. La vie publique est un égout salissant.

     

  • Info qui n’est pas une intox : lors d’un samedi gilets jaunes sur les Champs, en direct, en fin d’après-midi, j’ai bien vu une personne qui ressemblait à Drouet et qui a présenté une carte, rapidement à un flic lambda qui l’a laissé passer sans problème. J’avoue que j’en étais resté coi, et ne comprend toujours pas ...

     

    • Je ne vois pas l’intérêt de valider un tel commentaire qui n’apporte rien, ne fait que véhiculer une rumeur (un témoignage sans preuve et fait anonymement s’appelle une rumeur).

      Eric Drouet était encore le plus droit de toute la bande. Je mettrai Priscilla Ludosky en 2è et Maxime Nicolle derrière (avant qu’il soit vraiment récupéré par Aude Lancelin et Juan Branco et tienne des propos de gauchiste insupportable).

      Il s’est fait laminer par la saloperie humaine après 62 semaines de turbin.

      Vous me faites marrer ! Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre.


    • 0 bravo Seb !!! chez beaucoup dans ces colonnes ; : des airs savants "je l ’avais prédit ! " de l ’analyse , du " concept" , du blâme et du soupçon envers ceux qui agissent et prennent des coups ; un principe : que ceux qui bavassent ne soient pas critiques de ceux qui agissent ; parler de révolution par les burnes c ’est bien mais pour l ’instant l ’ami Drouet lui a témoigné en avoir vraiment .


  • Je ne comprends rien à ses histoires et franchement, aucun intérêt. Il n’a aucun discours ni vision politique de ce que j’ai écouté de lui.
    Mais je le salue quand même parce que se coltiner des têtes de veaux comme les Français, il faut un certain sens du sacrifice....

     

    • #2373388

      Bien vu ! Dans ce pays de "têtes de veaux", en essayant de les défendre, on prend des coups et des insultes ! On a rien à gagner ! Jean-Marie, Dieudonné, Soral en savent quelque chose ! Laissons ces troupeaux de cons, veauter, défiler, se faire enculer, et quand ça pètera, ça pètera !


  • Un mouvement de contestation radicale n’ a pas besoin de leader. Ce mouvement n’ est pas éteint, le feu couve et resurgira encore plus fort au fur et à mesure de l ’accentuation de la crise. C’est le sens de l ’histoire.


  • Au moins ce mouvement aura permis a nombre de gens de réaliser qui étaient leurs ennemis, soit , les politicards, les médias, la justice et la police aux ordres, sans oublier les artistes et autres amuseurs . Et derrière tout ça l’oligarchie capitaliste mondialiste et prédatrice et parmis eux des psycopathes qui veulent réparer le monde, ce sont les plus gravement atteints . Ce sont juste des démons arrogants qui crachent a la face de Dieu et de l’humanité lors même qu’ils se targuent d’une appartenance religieuse .


  • Merci M. Drouet. C’est vous que je préférais parmi les organisateurs. Votre idée de bloquer l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, était sûrement bien meilleure que de marcher de la République à la Nation. Cela aurait gêné des personnes riches et des touristes, qui auraient ensuite fait pression sur le gouvernement.

    L’idée des référendums, comme en Suisse, a tout de même gagner du terrain dans les esprits, et des hommes politiques intelligents viendront qui les mettront en oeuvre.


  • Bravo a ce monsieur ! Il a lutté et à honoré les travailleurs.

    C est la preuve que les prochaines luttes seront violentes.
    Les nouveaux manifestants ne seront pas comme les GJ, patients et gentils.

    On entre dans une période où les manifestants ne viendront plus chanter.

     

    • La non-violence a fait ses preuves notamment aux Indes et constitue aussi une arme, celle de la guerre d’usure contre un pouvoir tyrannique et malsain, doublé d’une absence crasse de culture. La patience des gilets jaunes aura sa récompense demain, sous réserve de l’émergence d’un chef !


    • @Draner : Il n ’ y avait pas que Gandhi , n’oublions pas Chandrasekhar Azad, Bhagat Singh et Subhas Chandra Bose qui tous utilisaient la lutte armée , c’est le seul moyen de communication que les psychopathes comprennent .
      Comme le dit Dieudo dans son sketch sur le grand Carlos : " Avec ça ( armes ) tu peux signer " .


  • Il aurait dû appeler à la violence avant de se retirer car c’est la seul chose qui fonction pour redonner un souffle. J’ai fait le 3&4eme acte, Macron à distribuer 10Giga€ ! Casser des boutiques cachées derrière des holding du cac40, Macron reçoit des appelles de ses amis pas contente, là ça lui fait chier, mais avoir 10k de marcheur ou 100k de marcheurs Bisounours jaunes ça lui en touche une sans faire bouger l’autre.
    ABE


  • Je l’ai dit très peu de temps après les débuts des manifestations phénoménales des gilets jaunes. Les résultats probants demanderont du temps... j’avais évoqué au-delà de cinq ans*... Pour moi, les manifestations devaient se limiter à une fois par moi et probablement plus ciblées comme les ports, empêcher les raffineries, les stations nucléaires de bien fonctionner de façon symbolique uniquement.

    L’intelligence voudrait qu’une fois par mois les gilets jaunes... se concertent pour trouver la mobilisation la plus pertinente qui sera relayée au 20heure dans les media etc.
    Mon argument est qu’il ne fallait pas user les gens... et que s’attaquer aux petits commerçants en ruinant leur samedi était une folie. Les gilets jaunes s’emballaient trop rapidement... Ils avaient pourtant compris que la division était un piège... S’attaquer aux petits commerçants était une erreur stratégique grossière...

    *combien sont ceux super excités au début qui ont déjà quitté le navire ? Les gilets jaunes c’est comme une marque, une idée sublime... il fallait protéger son identité... j’ai encore l’espoir que le mouvement va se réinventer...

     

    • Ne t’inquiète pas, tant que les gilets jaunes constituants sont présents, le mouvement tiendra bon.


    • Ouaip... faire chier les automobilistes aux ronds points était contre productif aussi.

      Avec des gilets jaunes bourré s’amusant a faire peur aux conducteurs et en étant provoquant. A ce moment j’ai hais les gj et je voulaient les écraser avec ma caisse...

      Quand je suis devenu gj j’ai revu ce comportement dans les marches... j’ai essayé de parler aux gj qu’on avait besoin que ces gens nous rejoignent pas qu’ils nous haissent... on m’a dit que dans ce cas ils les haissaient aussi. Quand c’est invité le sociétal... migrant, lgbt, climat, je me suis barré.

      Les leaders gj qui sortent du lot, ne parlent jamais pouvoir profond, c’est toujours macron et castaner, étonnant hein ?

      Les gj ne servent a rien si le pouvoir profond n’est pas ciblé je pense.


  • Il a raison. Défiler ne sert à rien, fatigue les gens, entraîne et déplace la violence. Ni la grève encadrée par des syndicats achetés. Gandhi l’avait bien compris.
    Seuls les Seat in ce qui veut dire bloquer en s’asseyant en masse là où ça bloque sont efficaces. Si les gens s’asseoient partout autour du sénat, de l’AN, du quartier de l’Elysée, des grandes banques d’affaires, de Matignon, de l’intérieur, dedans et tant soit peu que possible dedans, bloquant tous les accès possibles, rues, pont, ça peut marcher. Les flics ne pourront pas porter tout le monde et ne pourront pas frapper des dizaines de milliers de gens au sol, femmes, enfants. La passivité bloque et le pacifisme est le plus fort. Ils perdront. Pas besoin de leader, ni de message politique. Les chasser tous par l’indifférence

     

    • Imaginez l’impact médiatique universel. Tous les médias communiqueront sur la relation a Gandhi qui renversa ainsi un Empire. Le monde sera appelé, le monde entier sera surpris et regardera. Seuls resteront debout les forces de repression et les agitateurs agents mondialistes blackblock et autres antifas.ils seront de lits seuls et visibles de tous. Chacun pourra les pointer du doigt. Le monde entier les identifiera et comprendra. Des milliers de GJ tous assis. Pas de banderoles, pas de syndicat. Assis dans le silence, ou en parlant entre eux tous au même niveau. Imaginez l’impact .



    • Il a raison. Défiler ne sert à rien, fatigue les gens, entraîne et déplace la violence. Ni la grève encadrée par des syndicats achetés. Gandhi l’avait bien compris.




      Si l’URSS n’avait pas sacrifié 11 millions de soldats soviétiques et remporté la victoire finale sur l’Allemagne en tuant 4,3 millions de soldats allemands, Ghandi n’aurait rien pu obtenir...

      Comme ce n’est pas Nasser qui en 1956 a repoussé les troupes franco-britanniques, mais l’intervention de l’URSS et des USA.

      Gandhi n’a fait que recueillir les fruits de la victoire militaire soviétique, soutenir que son pacifisme a eu la moindre efficience est s’illusionner gravement. Derrière l’indépendance de l’Inde, il y a l’immense boucherie guerrière du front de l’Est et de nouveaux rapports de force à l’échelle mondiale.


    • Bien entendu, la décolonisation est politique ! Le XXe siècle est celui de la décolonisation et de la chute des anciens empires, je ne minore pas le fait et en tient compte sans avoir besoin de l expliciter.
      Gandhi était la, comme il y eut dans d autres pays d autres porteurs d esperance au moment de la decolonisation. Ce n est pas la question. La vérité est qu il a fait vaciller le plus grand Empire par ses actes pacifiques de protestations qui furent la manifestation d une volonté de changement émanant de tout un peuple et non d une faction minoritaire ou d un parti. Les choses sont liées et n arrivent jamais par hasard. Le mouvement d un peuple participe aux bouleversements de l Histoire et sont annonciateurs de grands changements. C est ainsi que l Histoire se fait. Il n y aurait su avoir d independance indienne sans Gandhi car l Histoire c est aussi faite avec lui. Le phénomène historique va dans les 2 sens.
      Maintenant vous faites erreur d associer la mort de millions de soldats a l Est avec ce phenomene hstorique. Car si l Histoire se fait geopolitiquement pas l association d une multitude d evenements, et que tous ces evenements meme les plus modestes sont liés, l affaiblissement de l empire britannique n est pas lié seulement a la modification des rapports de force, mais comme celui de l empire romain a sa dimension qui en defintive l empecha de s y maintenir.


    • @ culturovore



      l affaiblissement de l empire britannique n est pas lié seulement a la modification des rapports de force



      L’URSS a tenu sous sa coupe : la Pologne, la Hongrie, la RDA, la Tchécoslovaquie, la Roumanie, la Bulgarie, et soutenu Cuba, le Vietnam, l’Afghanistan, etc. tant qu’elle en avait les moyens. Plus les Républiques héritées de l’Empire russe, Kazakstan, Ukraine, Géorgie, Tadjikistan, etc.

      Quand l’URSS a été vaincue par le bloc « occidental », elle a tout perdu. Les empires se bouffent entre eux. C’est quasiment la base de l’Histoire : des rapports de force et rien que des rapports de force. Les forts bouffent les faibles. Point.

      Des nomades conquièrent la Chine, le fort (tactiquement) bouffe le faible, en trois générations les nomades sont sinisés, le fort (civilisationnellement) bouffe le faible... une nouvelle vague de nomades, un nouveau fort (tactiquement), conquiert de nouveau la Chine... et ça repart pour un tour...


  • Eric Drouet a mis du temps à comprendre . Mais il a raison.

    Contrairement à ce qu’Hervé Ryssen prétend, battre le pavé parisien sans but précis, sans stratégie ne sert strictement à rien. La Manif pour Tous et successeurs l’a démontré.

    Un mouvement de révolte, une "jacquerie" moderne, ne va jamais loin et ne PEUT PAS renverser le régime.

    elle se contente de brûler quelques châteaux ou leur équivalent moderne

    nous sommes en guerre politique. le but de la guerre est d’atteindre les objectifs politiques fixés au moyen d’un cadre stratégique qui donnera du sens à des succès tactiques

    à part quelques succès tactiques au début du mouvement les "Actes" X, , Z n’avaient aucun sens car n’allant nulle part

    le mouvement national (au sens large) perd systématiquement ses combats car il n’a aucune réflexion stratégique, opérative et tactique


  • Bonne prise de conscience sur le tard. Il était temps qu’il se rende compte que ce mouvement ne mène nulle part. De fait, un type comme Rodrigues avec sa "bisounourserie" fait vraiment peine à voir !

     

  • Les gilets jaunes ont fait le plus dur !
    Eric Drouet ne représente que un gilet jaune dont ses revendication est semblable a des millions de Français !
    Beaucoup de Français ont reculé face a la brutalité du gouvernement et des persécutassions dont sont victimes les gilets jaunes.

    D’Ailleurs, beaucoup de gilets jaune ont changé la manière d’opéré.

     

    • Conjuguez le verbe persécutasser au présent de l’indicatif :

      Je persécutasse
      Tu persécutasses
      Il ou elle persécutasse
      Nous persécutassons
      Vous persécutassez
      Ils ou elles persécutassent

      Construisez une phrase avec le verbe persécutasser en le conjuguant au :
      Participe présent, participe passé, imparfait, futur, et trouvez le nom correspondant à l’infinitif de ce verbe :

      Macron persécutasse les gilets jaunes qu’il a persécutassé en les persécutassant ; il les persécutassera encore par l’intermédiaire de la police qui les persécutassait à tous les coins de rues, c’est ça, en France la persécutasSion, ah !!! quel délire !


  • #2373461
    le 26/01/2020 par Absolument vraiment personne
    Dégoûté, Éric Drouet renonce aux manifestations des Gilets jaunes

    Il lui aura fallu un peu plus d’un an à celui-là avant de comprendre que gueuler des conneries dans la rue ne sert à rien.....

    Au suivant .....

     

  • Evidemment que ca fatigue les gens pour rien que de marcher à Paris (et pas sur, parlons français, merde !). Une fois de temps en temps, pourquoi pas, mais là non.

    Il serait intéressant de savoir qui l’a menacé....


  • #2373480

    Il faut monter des petits groupes autonomes
    Comme les gilets jaunes constituant, ou les groupes gilets jaunes natios, faudrait un groupe gilets jaunes E&R ou Civitas ou OSRE
    Et faire des actions ciblées ou radicale
    Avoir même des groupes clandestins de gilets jaunes et utiliser la violence et la radicalité
    Alors par violence je parle pas de violence comme les antifas ou black bloc bien-sûr
    Mais d’actions radicale

     

  • Pourquoi Drouet justifie-t-il son abandon ? Pourquoi donne-t-il des arguments ? Pour que d’autres GJ rentrent comme lui à la maison ? « Et j’essaierai de faire un « live » pour mieux vous expliquer »... Il veut cesser de militer avec les GJ mais pas de recevoir de l’attention ?

    À part ça, deux remarques :



    On était en train de fatiguer les gens sur Paris à faire des kilomètres et des kilomètres de marche.




    Si les « dissidents » ou « révolutionnaires » d’aujourd’hui en sont là, effectivement, il vaut mieux se taire et continuer son petit train-train domestique. Les révolutionnaires français ont suivi Bonaparte à pied jusqu’à Moscou, et retour à Paris à pied en hiver... Mais pour nous, marcher dans Paris, c’est déjà trop...



    Laissez-les se mettre en avant à votre place.




    Je crois me souvenir que Platon disait qu’on ne peut pas se plaindre de l’injustice d’un pouvoir qu’on n’a pas voulu exercer... Drouet n’a jamais eu le sens politique ni l’envergure d’un chef politique, il a toujours été dépassé par les événements. On a souvent vu dans l’Histoire des humbles se révéler être de redoutables animaux politiques, comme Staline et bien d’autres, à qui la crise politique a servi de révélateur, comme s’il avait été en sommeil dans le temps normal et que le temps exceptionnel les avait tirés de leur léthargie. Rien de tel avec Drouet, le chauffeur routier n’était qu’un chauffeur routier, un peu plus narcissique que les autres peut-être, et c’est tout.

     

    • Très bien vu !


    • Le problème vois - tu c ’est qu ’ il n’ y a que les gens simples et naifs pour aller prendre les coups car des malins se disant intelligents restent planqués à compter les points ; j ’en sais même qui analysent en se gargarisant de leurs concepts ( et qui n ’ont pourtant pas inventé le fil à couper le beurre) et qui se sont toujours tenus bien à l ’écart des dangers . Alors aux stratèges en chambre je préfère encore un Drouet qui va au feu .


    • Complètement d’accord avec Wax.
      Respect à Drouet au moins ce gars s’est investi pendant plus d’un an en mettant sa vie perso entre parenthèses, sous une multitudes de menaces..


    • Le plus risible - jaune - en chaque chose éphémère, c’est que si Diderot et d’Alembert avaient analysé de la sorte, telles des vaches dans un pré, nous n’aurions pas d’encyclopédie : or De Gaulle a vu dans les français des veaux ; ce qui était un bon début qui laissait à penser que plus personne ne se ferait traire. Le paradoxe pour nos deux gaillards, c’est que le Wikipedia contemporain ne les accepterait pas pour n’avoir pas été assez connus (à l’origine de leurs tentatives), ni n’avoir "x" publications au balbutiement du projet.
      C’est dire que, si cacique commence par un « c » comme connard, ce ne doit pas être pour rien.
      Aussi, heureusement encore que Galilée a ramené sa fraise (à godron) contre l’inquisition et sans lâcher un centimètre de terrain, parce que sinon le soleil tournerait encore autour de la Terre : c’est dire s’il a eu chaud (le soleil).
      Enfin bref, le Eric a fait de la route : en restera-t-il un chemin ? Au lieu d’écrire un livre*, mieux vaut lire le « Contr’un - Discours de la servitude volontaire », d’un autre Étienne, celui de La Boétie et Curzio Malaparte : « La Technique du coup d’État ».

      *Encore que Compay Segundo, qui en avait aussi plein les guitares, nous a enseigné que « Pour réussir sa vie, un homme doit faire un enfant, écrire un livre et planter un arbre. »


    • @ L’Australien

      Désolé, mais je ne crois pas à la spontanéité de l’apparition des « leaders » tous plus inefficaces les uns que les autres, qui accompagnent la mort à petit feu des mouvement sociaux...

      Si Soral monte au front, je le suivrais, mais aucun de ces autres dégénérés.


  • Quand le Peuple abandonnera son gilet jaune à la con, qu’il aura pris fourches et pics pour se rendre à « d’autres endroits », alors le gouvernement tombera tout seul. Ça s’appelle la révolution. Tout le reste, c’est du blabla et, pour l’instant les dirigeants ont la part belle et pour longtemps, voire toujours.
    Actes 1 à 3, j’ai participé. Un beau et magnifique feu de paille. Drouet à l’époque à été « bon », après...

     

  • Rejoins ER chère Eric, c’est la que le combat continue


  • N’est -ce pas la preuve que nous sommes passés dans une dictature à la façon orwellienne 2.0, il sera de plus en plus difficile voire impossible à un peuple de bouger, manifestations impossibles car dispropotion des forces, expression citoyenne muselée,
    ,pressions physiques et morales, propagande totale, asservissement par la consommation et l’affaiblissement des forces vives...prison dorée aux barreaux invisibles, dont on on envisage plus la possibilité même d’en sortir... les revolutions à la Robespierre c’est terminé, et les dictatures à la Papa Adolphe ou Staline, également, ils ont compris que ça ne pouvait pas fonctionner longtemps, tandis que le Nouvel Ordre Mondial , l’auto- discipline et l’auto -censure avec la Récompense au bout, ça peut durer longtemps...


  • Ce type a fait une cagnotte il y a un an pour les blessés gj et depuis il balade tout le monde. Il est dégoûté, moi aussi.


  • Qui croyait faire fléchir une machine rodée à une quarantaine d’années de contrôle social. Vous aurez toujours le cul derrière les mecs


  • Assez d’accord avec Nabil plus haut !

    Pour info :
    https://www.cpdp.org/fr/produits/ca...

    Tout ce système tient par l’énergie, donc....déduisez-en ce que bon vous semble !


  • Même mort, Jeff Epstin sévit donc toujours à ce point ?
    Comme le pouvoir profond sans doute, Eric Drouet préconise aussi l’anonymat dans le combat politique ... Vivement la vidéo d’explication !


  • Les rapports de force n’amèneront jamais rien sur le plan social et sociétal, la politique, les manifs, les violences ne changeront strictement rien.
    Exemple , regarder le prix du baril et celui des taxes à la pompe, les "gilets jaune" ont fait avancés quelque chose depuis un an ? non, c’est pire ! et chaque année qui passe est pire que la précédente.
    J’ai mouillé ma chemise pendant 10 ans au FN pour des rasions sociales et ceci n’a strictement rien changé, Chirac réélut à 80% ensuite Sarko, ensuite Hollande, ensuite Macron .. et le prochain sera de la même trempe !
    RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL !
    Comme disait Jésus :

    " Le royaume des cieux appartient à ceux qui se font violence " et/ou "qui pénètrent leur violence"

    soit retourner aux racines spirituelles, car si rien est changé à l’intérieur de l’Homme, rien ne changera à l’extérieur !
    Le Seigneur ne met pas la charrue avant les bœufs.


  • je risque de faire polémique mais en ce qui me concernent je penses que les GJ ont perdu du temps et de l’énergie a vouloir s’organiser et se présenter aux élections : soit on fait partie du système soit on le combat mais comme le dis Soral 1 : on ne fait pas les deux à la fois, 2 le discours de "changer de l’intérieur" ne correspond a aucune réalité historique cela n’existe pas.

    (c’est la que je fais polémique) si je compare à la révolution Tunisienne (la partie avant la reprise en main par l’oligarchie mondiale bien-sur))

    - la Tunisie a eu ses gilets jaunes en 2008 dans le bassin minier de Gafsa (phosphate) devant les abus du pouvoir c’est toute la région qui est descendu dans la rue plusieurs mois, Ben Ali avait mis la région en quarantaine et lancé une répression sanguinaire. puis nous avons connu plusieurs autres grandes manifs sociales sans déclenchement de révolution.

    Jusqu’en 2011 avec l’immolation de Bouazizi aujourd’hui nous savons que le représentant du syndicat ouvrier UGTT appelle sont responsable en voyant les jeunes du petit village affronter la police. Le Responsable UGTT lui répond au téléphone : on vas faire payer Ben Ali pour le sang versé a Gafsa et il déclenche des manifestations dans toute la Tunisie. La grande différence est que la, enfin la classe moyenne répond présente et descend aussi dans la rue. Les syndicats des avocats suivent, les médecins, les réseaux d’entrepreneurs, la fonction publique, les étudiants, tous le monde suit et c’est la que nous avons la révolution et le départ de ben ali, après la suite vous la connaissez :reprise en main par l’oligarchie et arrivé des islamistes au pouvoir (islamistes hébergés et financés par Londre pendant la période Ben Ali).

    Plutôt que de vouloir participer aux élections et autres normalisations (création de partis, négociations etc..) les GJ doivent trouver le moyen de mobilier les classes moyennes avec eux (c’est facile a écrire je sais) et de tenir dans le temps

    Pour le Monsieur de la vidéo je ne saurais que lui conseiller de rejoindre E/R s’il veut faire flipper Macron un peu plus !!!

    Le Carthaginois


  • Eric a fait parti des rares courageux qui ont un jour osé défier le pouvoir et quoique les beaux parleurs en pensent, lui il a porté ses "couilles" ...puis il y a eu une répression sans précédent..physique et judiciaire..une propagande médiatique mensongère..un gouvernement qui a toujours allumé les braises tout en organisant la division du peuple..bourgeois contre le populo..les manifestants contre les commerçants ;les travailleurs contre les grévistes...tout l’arsenal a été sorti pour combattre ce début de révolte...jusqu’à se servir de médias de gauche pour détruire un Chouard et son RIC..l’utilisation des antifas , black blocs ou autres pitres gauchistes pour pourrir les manifestations d’actes inutiles ou pour chasser les vilains fachos des cortèges.. puis sont de nouveau apparus les drapeaux...autocollants des éternels partis politiques ou syndicats qui eux aussi amènent la division...partout des gestes symboliques , des actions... qui semblent quelquefois désuètes ...se mettent en place peu à peu...tout est ponctuel sans réelle organisation mais le peuple ne décolère pas...il lui manque un leader...ou une direction avec des revendications claires..car il est divisé et ne sait quelle direction prendre..les GJ avaient tout à fait compris que c’était unis, sans étiquette politique , sans parti ringard qu’ils devaient combattre et pouvaient obtenir gain de cause..il reste que sans la mobilisation de millions d’individus on arrivera à rien...la grève générale est la solution la plus intelligente évitant de passer par une grande violence..si 70 % de Français arrêtent de travailler c’est tout leur système qui s’écroule..car sans leurs esclaves plus de bénéfices, de dividendes...reste la solution radicale s’attaquer directement aux responsables ...dirigeants , politicards .. c’est ce qui est en train de se passer actuellement..Macron évacué du théâtre..schiappa chahutée dans l’une de ses réunions ..les locaux de la CFDT ravagés...les manifestations sont improductives et dangereuses en l’état... chiffres faussés..peuple tabassé ou verbalisé...parcours ne dérangeant pas le marchand (fini les Champs Elysées..).. et puis entre nous depuis que les éternels gauchistes ont repris la direction des manifs avec leurs slogans débiles ; les chansons de Renaud en fond sonore avec les fils à papa décérébrés gueulant Antifacisti..ils ont plus un effet répulsif pour une grande majorité de la population..

     

    • Quelques actions individuelles simples pour miner le système :
      retour aux déclarations papier pour la déclaration de revenus et refus du Linky, 2 actions simples que chacun peut faire sans aucun risque et qui ne gêneront que le système.
      Refus de la 5G, de la vaccination obligatoire des nourrissons etc etc


    • les GJ avaient tout à fait compris que c’était unis, sans étiquette politique ,
      sans parti ringard qu’ils devaient combattre et pouvaient obtenir gain de cause.

      Un excellent résumer de la force des GJ et pourquoi les médias ont attaqué les GJ sur ce flanc.

      Bravo à Eric Drouet et ses 2 compères d’avoir eu le courage, comme trois mousquetaires de lancer le mouvement. Beaucoup aiment vous critiquer, mais peu savent les coups et souffrances que vous avez subis dans le privé.

      Tu as commencé à comprendre comment marchent vraiment les choses et comment le mouvement a été détruit : dès le moment où la population a cru que les GJ avaient "une étiquette politique". Les médias l’ont compris très vite : afficher dès le départ Hervé Ryssens à la une d’un grand magazine n’était pas anodin ou juste une idée en l’air des médias. Hervé en fut fier, sans comprendre que par là on détruisait le coté a-politique des GJ et créait la base de sa faiblesse. Et il est remarquable que la Réunion où il y eut la plus forte mobilisation en pourcentage de la population fut passée sous-silence : il fallait que les GJ soient vu comme appartenant à un parti politique. Certains "ghettos" avaient dès les premières manifs participées, mais ont abandonnées très vite dès que les médias ont fait leur boulot.
      Et Zemmour renforça cette image politique de GJ à travers les médias.

      - Vous les 3 mousquetaires avez essayé de tout faire pour en faire un mouvement a-politique en allant ensuite frapper aux portes de tous les Français sans exclusion : c’était trop tard.
      - Vous, les trois mousquetaires, avez essayé de dissocier les GJ d’accusations d’ une certaine appartenance politique et ce fut un échec.
      - Du coup, sous pressions, forcé d’afficher un parti politique qui contredise les médias, tu
      fit un virement vers LFI espérant mobiliser la catégorie des pauvres en milieu urbain : tu as échoué, pas de ta faute car les médias savaient ce qu’ils faisaient.

      Il fallait comme annoncé au départ rester a-politique et dès le départ rejeter toute "vedette"
      qui politiserait le mouvement. Sans doute difficile, vu que les médias avaient compris qu’il s’agissait de présenter les GJ comme un mouvement politique.

      Du coup, Etienne Chouard fut utilisé pour le coup de grace - décrire aux yeux de tous que les GJ était politique caractérisé par un doute de ce qui est appélé "la Shoah".

      Vous aviez bien planifier : faire de l’a-politique.
      Merci d’avance pour ton livre.


    • Réponse à jj715 : je suis bien d’accord avec vous. J’ai refusé le Linky et pétionné contre la 5G et pour des garanties sollicitées à Enedis.
      Malheureusement je constate autour de moi des voisins qui ont "une grande gueule " mais ont tous accepté de se faire poser le compteur en question. Alors......


  • #2373773

    C’est un p’tit H.S,qui a quand même sa p’tite importance puisqu’il parle des G.J.
    Sachez que pour le prochain film : les tuches dans le casting il y a l’autre enculé de berleand dedans.
    Ont va voir au nombre d’entrées a quel point le Français est un amnésique.


  • La révolution est différente de la révolte. Elle part d une idéologie. Seul les communistes, les vrais, peuvent changer les choses ...

     

    • Mais, oui, bien sûr !
      Les communistes, les vrais, on les a vu : 3 Holodomors - 17. 000 000 Ukrainiens Blancs morts de faim, sans aucune raison valable.
      La Russie : de la "révolution rouge" judéo-bolchevique de 1917 jusqu’au fin de la 2° Guerre Mondiale : 200. 000 000 Russes Blancs morts pour rien.
      Honte à vous !


  • Respects....
    N’en déplaise à tous les révolutionnaires du clavier...

    Et malgré tout, on ne lâche rien !


  • Le problème c’est que ces feignasses de CGTistes ont repris le mouvement pour détruire celui des gilets jaunes qui étaient tout à fait honorable, les barrages autoroutes et les taxes etc, maintenant on a à faire à des grosses feignasses de communistes qui veulent la retraite à 50 ans, le combat n’est plus le même il l’ont dénaturé c’est dommage, mais bon il a pas tord dans un sens le combat est vain les français s’en foutent ils pensent qu’à leur tronche.


  • Les "représentants " gilets jaunes ont tout fait foirer dès qu’ils ont accepté des antifas dans les cortèges et les toutes les injonctions pseudo anti fasciste du pouvoir qu’ils sont sensé combattre.

    1 million de personne dans la rue ce n’était pas illusoire quand on sait
    que Macron est le président le plus haï de la 5ème république .

    Il n’y a jamais eu plus de 50 000 manifestants dans la rue à Paris pour clamer sa démission, a cause des prises de positions des leaders ( ou parfois leur manque de prise de position ) qui ont écœurés tous les nationalistes et les gens de sensibilité de droite en général qu’on a rendu persona non gratta dans les cortèges, certain manifestants ont même ont été physiquement attaqués, un comble !

    L’ union de tous les Français au départ s’est transformée en une simple manif de gauchiasse , pro migrant, pro lgbt ..accessoirement anti Macron ET surtout anti nationaliste.

    Y compris avec la violence policière acharnée qui a été bien plus facile a faire appliquer sur 1000 personnes , qu’elle ne l’aurait été sur 1 million.

    Les gens de sensibilité de droite sont capable de rassembler bien plus de monde dans les manifs , car ils sont le plus souvent animés par des valeurs collectives nobles ou civilisationnelles comme la manif pour tous , et non pas de simples revendications corporatistes ou de " gagne petit" comme celles que les syndicalistes savent si bien utiliser pour les faire mousser .

    Merci les gauchistes


  • Merci Éric, tu as fais ce que tu as pu et apporter ta pierre malgré tout.
    Certains se posent la question du mode d’action : violence ciblée ou non, pacifisme à la Ghandi avec des sit-in, grève générale et illimitée, une figure représentative sorte de porte parole, etc..
    A mon sens la force du nombre n’était pas au rendez vous, beaucoup trop de gens sont restés passifs devant leur TV de merde, à regarder le boulot de dénigrement des médias, à s’offusquer d’un graffiti ou d’une vitrine petee mais pas d’un oeil ou d’une main arrachés...
    Si des millions s’étaient levés le mouvement aurait pu basculer comme véritable révolution car certaines institutions auraient alors suivies (police, armée, justice, presse).

    Au lieu de ça on a maintenant des manifs contre la réforme des retraites (lol), y a que ça qui gêne vraiment ? On n’a pas vu que ça fait partie d’un plan plus global de destruction du social, du travail, des identités, du territoire, etc...


  • J’ai survolé une vidéo dont il était l’invité chez le Média. Besancenot était présent aussi, on pouvait facilement constater que Drouet était à part dans son discours qui n’est pas vraiment compatible avec le Npa concernant le mode d’action. Je ne serais pas surpris que la mouvance extrême gauche type NPA CNT l’ont comme qui dirait cerné pour en prendre le contrôle.


  • On peut s’interroger sur la mise en scène de ses vidéos façon ISS. Des lives ou il ne roule jamais d’accord c’est interdit mais ou l’on ne voit jamais ou il est, dans sa cabine avec aucun saut de lumière de l’extérieure, bizarre tout de même.
    https://www.youtube.com/watch?v=Nb8...


  • Chacun fait ce qu’il pense devoir faire en son âme et conscience. Monsieur Eric Drouet a agit en son âme et conscience... pour ma part, je n’ai rien à ajouter là-dessus. Je lui souhaite une bonne continuation.


Commentaires suivants