Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Délation : Marianne traque "une messe catholique intégriste sur les LGBT et contre Simone Veil"

Une heure d’antenne à des non-LGBTistes sur les centaines de milliers dévolues aux LGBTistes cathophobes, c’est déjà trop selon Marianne. La victoire de l’idéologie mortifère doit être totale : vive l’avortement de masse, vive l’immigration de masse, et mort aux cathos réactionnaires qui veulent nous renvoyer aux bûchers du Moyen Âge !

 

C’est en substance ce qu’écrit l’hebdo sioniste revendu à un milliardaire tchèque. On ne plaisante pas avec la liberté d’expression, chez Marianne : il y a le camp du Bien, celui des laïcards pro-avortement, et le camp du Mal, celui des défenseurs de la Vie, en majorité catholiques, évidemment, cette religion qui résiste – pourtant si peu – à la colonisation de la religion dominante, la religion sioniste.

Où l’on découvre qu’en France, on n’a pas le droit d’être contre le mariage gay, par exemple, cette imposture sociétale créée uniquement pour détruire le mariage traditionnel chrétien, et ce qui reste de religion chrétienne par la même occasion. Tout est bon pour réduire la « réaction », en réalité la résistance au Nouvel Ordre mondial et à son idéologie destructrice.

Marianne se fait le défenseur de la République laïque, où l’on n’a pas le droit de promouvoir une religion dans le service public. OK, mais quid de la religion dominante, qui a antenne ouverte du matin au soir sur tous les médias de masse ? Et dont l’hebdomadaire fait évidemment partie, ce dont il n’a pas l’air de se rendre compte ? Quid des émissions de religion sioniste de Finkielkraut sur France Culture, pour ne parler que de lui ?

Une religion sioniste planquée – si mal ! – derrière le magnifique alibi de la « laïcité », une laïcité qui a été inventée à dessein pour étouffer le sentiment chrétien en France, on ne va pas revenir sur la Révolution, Vatican 2, la loi de 1905 et Mai 68... L’équation est simple : la laïcité, c’est le faux nez du sionisme. Point barre.

Marianne, avec de tels articles négationnistes de la liberté d’expression, malgré son rachat par un milliardaire aux ordres d’une oligarchie européiste en panique, se prépare un futur commercial difficile : on ne peut pas à la fois obéir aux injonctions de l’oligarchie, et être populaire. Il faut choisir. Faits & Documents, dans sa dernière livraison, a fait un portrait précis du repreneur du magazine.

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

France Culture : quand le service public diffuse une messe
catholique intégriste sur les LGBT et contre Simone Veil

Ce dimanche 15 juillet, la radio de service public a livré son antenne pendant près d’une heure à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, qui multiplie de longue date des positions réactionnaires sur les sujets de société. Pendant son homélie, l’archevêque d’Avignon s’en est pris au mariage pour tous mais également à l’avortement, de façon très violente.

 

La tradition peut sembler incongrue dans une République laïque : tous les dimanches, de 10h05 à 11h00, la radio publique France Culture diffuse en direct une messe chrétienne. Interrogée sur le sujet en 2015, la directrice de la station Sandrine Treiner avait répondu que l’obligation était inscrite dans le cahier des charges de la radio, arguant que ces émissions étaient « conçues pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer ». Ajoutant néanmoins : « Le débat religieux fait partie de la culture et sur France Culture, il y a de la place pour tout ce qui fait la culture ».

Difficile, à première vue, de déceler en quoi la messe retransmise ce dimanche 15 juillet « fait la culture » : pendant une heure, la station publique a laissé la parole à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l’archevêque d’Avignon. Depuis sa cathédrale Notre-Dame des Doms, celui-ci a développé un discours intégriste, hostile au mariage pour tous mais également à l’avortement et ce, de façon très virulente. La séquence a été repérée et relayée par un auditeur vigilant de la radio, qui a adopté le pseudonyme « L’incroyant » sur les réseaux sociaux.

 

[...]

Mgr Jean-Pierre Cattenoz cite sur ce sujet deux figures emblématiques du catholicisme : l’ancien pape Jean-Paul II et Mère Teresa. Du premier, il relaie la phrase suivante : « L’avortement est le crime le plus abominable qui soit car la victime n’a même pas la possibilité de crier sa propre souffrance ». Et de la seconde : « L’avortement est une réalité abominable car une mère tue son propre enfant ». Difficile d’être plus clair…

L’archevêque complète ensuite ces références d’une petite touche personnelle :

« Je vous avoue que j’ai pleuré il y a quelques semaines en voyant conduire au panthéon de la République le corps de celle qui a permis la légalisation de l’avortement », lâche-t-il, au sujet de l’entrée au Panthéon de Simone Veil après sa mort.

Comble de l’outrance, il enchaîne alors en comparant l’IVG et... la Shoah, dont avait été victime Simone Veil :

« Au siècle dernier, et je cite toujours le pape François, tout le monde était scandalisé par ce que faisaient les nazis pour entretenir la pureté de la race. Aujourd’hui, nous faisons la même chose mais avec des gants blancs. »

Lire l’article entier sur marianne.net

Immigrationnisme, Shoah et avortement,
pour tout comprendre de l’influence de Simone Veil,
lire sur Kontre Kulture

 

L’intouchable Simone Veil, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants