Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, black blocs et CGT : l’ingénierie antisociale du 1er Mai

Macron tire ses dernières cartouches

Ce 1er Mai 2019 deux fleuves se sont croisés : le fleuve des Gilets jaunes, qui coule maintenant depuis 166 jours, et le fleuve annuel du défilé des forces syndicales et politiques pour la fête du Travail.

 

Le défilé du 1er Mai est une tradition qui périclite comme beaucoup de traditions en France, sous l’influence néfaste des médias qui voudraient nous américaniser à grande vitesse, parce que eux se sont américanisés jusqu’à l’os. La télé française est morte avec la fin de l’ORTF sous Giscard, quand elle a pris le pli de l’américanisation. Mais c’est une autre histoire. Depuis, nous avons une télé américaine dans la forme (tout y a été copié) et sioniste dans le fond.

Bref, les cortèges de Gilets jaunes authentiques et de militants CGT se sont mêlés, avec des black blocs au milieu. La presse nous avait prévenus toute la semaine : attention les black blocs vont tout casser ! Les BB, pour nous, c’est le Daech du social français, une entité créée de toutes pièces et contrôlée par les services dans un but bien précis : radicaliser toute lutte sociale, amalgamer toute revendication à de la violence. C’est une bénédiction pour le pouvoir profond et ses donneurs d’ordres.

 

 

L’objectif de ces auxiliaires de police politique est donc de foutre la merde, d’attirer les caméras et de foutre la trouille au Français moyen. Une autre fonction de ce corps oligarchique officieux est d’empêcher toute jonction entre le populisme de gauche et le populisme de droite. Raison pour laquelle les BB ont viré les manifestants CGT de la cohorte. Ne pas se frotter les mains trop vite en se disant que les syndicats faussement radicaux et complices du pouvoir (car achetés par le politique) ont été virés par les anars ! On est loin de cette vision enfantine.

 

 

Les médias ont participé à cette ingénierie en gonflant la menace « BB » toute la semaine, une menace fantôme totalement manipulée, et les nervis du pouvoir profond ont fait le reste. Tout se passe comme prévu : les extrêmes – les Gilets jaunes ou populisme de droite et la CGT ou populisme de gauche – ne doivent pas se rejoindre. Il ne faut pas que la France devienne l’Italie, à moins que son nationalisme ne soit teinté de sionisme. Dans ce cas, le Système pourra l’accepter.

Le mouvement des Gilets jaunes fait partie de ces forces telluriques impossibles à contrer frontalement, mais il est détournable : le besoin de populisme exprimé par les Français depuis 2017 (gros score global au premier tour quand même, si l’on retire les 24% de Macron et les 20% de Fillon, on a 56% pour le bloc populiste !) oblige le Système à lui trouver un débouché politique, évidemment compatible, et c’est pour ça que des têtes vont tomber, celle de l’exécutif en premier.

Le pouvoir profond ne peut pas se permettre une fronde durable contre le pouvoir visible, car il est visé au second chef, il faut donc que le visage de l’arnaque démocratique change. Et il va changer ! Cela calmera la foule jusqu’à ce qu’elle comprenne la manip ou jusqu’à ce que ce visage lui ressemble vraiment. Nous n’y sommes pas encore mais on y va à grands pas.

Pendant ce temps, alors que se joue l’essentiel dans notre pays, que le pouvoir est aux abois, qu’il tire ses dernières cartouches dans un fort Alamo encerclé par la colère populaire, les analyses politiques en restent à la surface des choses. Pauline nous gratifie ce matin d’une observation essentielle :

 

 

On a mis ça pour que chacun comprenne bien l’arnaque médiatique qui consiste à noyer le poisson de la comprenette. La politique à travers les médias mainstream c’est de l’anecdotique, mais parfois, sans le faire exprès, sous l’anecdotique perce le profond.

On pense à cette sortie du socialiste Faure qui demande à Mélenchon de renoncer à ses positions anti-européistes et à son populisme. Or c’est justement ça qui fait la force de La France insoumise. Car si Mélenchon s’aligne sur les convictions molles de Faure, il finit à 3% derrière un PS qui ne représente déjà plus rien. Un PS, l’Histoire est ironique, ravalé au rang de... PCF ! Et le PCF est représenté par qui ? Par Ian Brossat, la crevette de synthèse du progressisme.

 

 

Beaucoup de choses se jouent en ce moment, beaucoup de masques tombent, très vite remplacés, mais les remplaçants eux-mêmes commencent à manquer. Macron a déjà eu du mal à trouver un ministre de la Répression après le départ en catastrophe de Collomb...

La Team Macron, qui a commencé à 11 sur le terrain avec 12 remplaçants en mai 2017, se retrouve à jouer à 9 avec un adversaire redoutable et majoritaire – le Populisme –, et plus grand-monde sur le banc. Last but not least, le public est à fond contre l’Oligarchie.

 

 

Tensions politiques, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2190188

    Tout va bien, c’est Alice au pays des merveilles !

    En effet, ils auront beau faire, propagander, infiltrer, manipuler, récupérer :

    - chaque sortie du lendemain est plus violente que la sortie de la veille : attention ! les flics subissent maintenant et à leur tour des bobos et macrounette se fait siffler....même Louis XVI n’a pas essuyé un tel affront ! Ça sent bon la guillotine...

    - pays reel (GJ), pays légal ( politiques medias) pays allogène (colored) se détestent toujours plus : la CGT (espions du pays légal, traitre au pays reel) a failli perdre son parc automobile.

    - le pays reel devient incontrôlable : il n’a plus ni honte, ni peur, et il sait qu’il est le NOMBRE. Il faut relire Gustave Le Bon. Je me fais beaucoup de soucis pour Melenchon.

    En fait, depuis 2005, tout va bien et de mieux en mieux :

    - le pays reel est marée montante
    (toujours plus nombreux, violents, conscients et organisés : LMPT, Bonnets rouges, GJ). Cerise peut être fier de nous.

    - le pays légal est marée descendante
    (toujours plus de budget pour toujours moins de résultat, toujours plus de mots pour toujours plus d’incompréhension). Il parait que Macron qui commence à avoir les foies, engueule son staff le mercredi matin.

    - le pays allogène est prisonnier de sa stratégie
     : il espérait utiliser les divisions du pays desouche légal et reel pour prendre le pouvoir ou à tout le moins pérenniser ses rentes. Aujourd’hui, il a deux ennemis : le pays reel qui lui reproche de lui sucer le sang ; et le pays légal qui lui reproche de ne pas le soutenir malgré le détournement de l’impôt à son profit.Et puis un troisième qui n’a pas de visage : la dette publique.

    CONCLUSION.

    Les pays allogène et légal seront les victimes finales du mouvement initié en 2005/2007.

    Pour eux, c’est foutu.

    Donc, pour le pays reel c’est gagné. : t’as pas vraiment besoin de voter Cerise.
    Sauf si tu veux foutre la honte à Macron et Attali.

    C’est plus dans l’urne que ça se passe.

     

    • « La grosse colère d’Emmanuel Macron contre ses ministres »
      Agacé par l’attitude de ses ministres, qu’il juge trop peu impliqués dans l’application des mesures post-grand débat, Emmanuel Macron leur a lancé un sérieux avertissement mardi, en Conseil des ministres. Et même une allusion à un possible remaniement.
      https://www.lejdd.fr/Politique/la-g...

      "Il nous a bien secoué la gueule." C’est ainsi qu’un membre du gouvernement résume, auprès de RTL, l’ambiance au Conseil des ministres de mardi matin.

      "Il leur a fait comprendre qu’il ne s’était pas tapé 100 heures de débat partout en France pour que ses ministres ne sortent pas de leurs ministères", raconte un collaborateur auprès du Parisien.

      C’est la débandade, la confusion, l’hystérie de Jupiton en marche ! Il cherche des coupables à son déni et ce n’était pas du tout prévisible n’est-ce pas !

      Les gilets jaunes ont échangé, fraternisé autour des ronds-poins, lors des Actes, ils sont politisés et ne goberont plus leur baratin : celui de Jupiton, de Branco, de Merluchon et du reste des sociaux traites, c’est fini.


  • Si lors d’une journée comme celle d’hier regroupant des centaines de milliers de manifestants à travers la France, les black block ne comprennent pas qu’ils faut savoir souffler car sinon ils détournent les médias des revendications et donc des sujets qui fâchent vraiment le pouvoir profond pervers puisque hier soir les chaines d’infos y étant soumises n’ont évoqué que les violences, soit c’est des gros bourrins soit ils appartiennent aux système.
    Vu l’article ci-dessus on peut pencher vers la deuxième possibilité et il faut donc en avoir rien foutre de ces blacks blocks sans même y prêter attention et continuer la lutte intelligente pour la justice sociale et les valeurs traditionnelles.


  • Les Blacks-Blocks sont l’excuse parfaite pour permettre aux "forces de l’ordre" de foncer dans le tas et de gazer à tout va et de "filtrer" les manifestations en amont.

    Quasiment aucune interpellation de Black-Blocks n ’a été effectuée et trés peu de comparution immédiate ( à comparer avec les milliers de comparutions immédiates des gilets jaunes).

    Contrairement à ce qui est répété en boucle dans les merdias, les Blacks-Blocks ne sont pas planqués au milieu de la foule.
    Cette journée du 1er mai a montré que les Black-Blocks se trouvent souvent en tête de cortège et que les DAR (détachement d’action rapide) ne viennent quasiment jamais les interpeller alors qu’ils le font souvent avec les gilets jaunes.

     

    • Pas totalement vrai... Je suis présent sur place à chaque manifestation et je constate que les black block sont bien mieux organisés lors des mouvements de foule. Ce qui explique probablement le fait qu’il y ai moins d’arrestations de BB. Il ne faut pas voir de la manipulation partout !


  • Noir + jaune = marron, par extension, brun.
    La peste brune..Elle fait peur à l’électorat Macron.

    Faut pas chercher plus loin.

    Les manips oligarchiques ne visent qu’à envoyer des messages aux bourgeoisies de droite comme de gauche, aux retraités aisés.
    Eux ne voteront pas jaune et encore moins si convergence.

    D’ailleurs l’effritement sondagier du soutien des jaunes dans l’opinion public est proportionnel à l’augmentation du noyautage des jaunes par les habitués des pavés du 1er mai.

    A partir de ce constat, il se pourrait même que la convergence soit souhaitée, ce qui est contre intuitif et par rapport à l’Italie.

    Il faudrait creuser, mais revoir Poutou, Besancenot, Amar, Arthaud dans les mainstreams, ce n’est pas anodin.

     

  • Le 1er Mai il y a aussi eu le défilé de l’upr de Nation à République : entre 4000 et 6000 personnes de 13h à 18h, pratiquement que des adhérents.


  • Les Black blocks sont une arnaque complète. Le résultat de ce 1er Mai est évident : ils n’ont constitué aucune menace sérieuse pour le pouvoir.
    Si on estime qu’il ya une violence Légitime il faut alors noter que lors de l’acte III, acte le plus violent, les plus "deter" et prêts à en découdre étaient simplement les GJ de province se battant pour défendre leur famille, leur travail, leur pays...

    L’arnaque n’a pas consisté à créer un trop plein de violence, mais a consisté au contraire à l’amoindrir tout en la déviant en faisant croire que les Gj pouvaient déléguer l’usage de la violence aux blacks blocks, comme s’ils étaient davantage aptes... Sauf que justement la violence des Bb est bien moins efficace que celles des authentiques Gj, car volontairement inopérante en se cantonnant à incendier véhicules lambda, bâtiments sans importance stratégique...

    Il est évident que les BB pourraient par exemple se coordonner pour bloquer un casernement CRS... rien de ce genre. Que des actions d’esbrouffe faisant un peu de bruit et de fumée, rien de déstabilisant pour le gouvernement.

    Dans le même temps les Gj les plus deter ont quasi tous été arrêtés et condamnés : il fallait désarmer le mouvement, afin de laisser place nette aux soi disant "bras armés" Qui sont en réalité d’avance inoffensifs.

    Le retour à la stratégie de blocage et réimplantation sur les ronds points est plus que d’actualité.


  • Les BB, pour nous, c’est le Daech du social français,
    une entité créée de toutes pièces et contrôlée par les services dans un but bien précis : radicaliser toute lutte sociale, amalgamer toute revendication à de la violence.

    C’est sur cette affirmation précise qu’il faudrait décortiquer, développer et amplifier par toutes sortes de moyens de preuves irréfutables et les rappeler sans cesse afin que cela soit limpide pour tout un chacun.
    La preuve de cette vérité contre la dissimulation organisée des médias et notamment BFM, fera le plus grand bien.


  • Beaucoup de gorilles bien nerveux dans le sécurité de la CGT, on sent l’officine mondialiste (bien) organisée.


  • Lassana Bathili : "Je ne suis membre d’aucun parti... je m’engage aux cotés de Ian Brossat" dans la même phrase.
    L’ère de la communication = l’ère du mensonge, c’est exactement la même chose, c’est synonyme.
    On imagine ce type spontanément demander la parole aux médias pour s’insurger contre la montée de l’extrême droite...on nous prend vraiment pour des cons.
    Leurs histoires pour les enfants me fatiguent, il faudra régler le compte des communicants manipulateurs, devant les tribunaux, ils le méritent amplement...


  • #2190385

    Alors là, plus rien à foutre : à Paris, j’ai vu une affiche de Benoît Hamon avec écrit dessus : " L’ESPOIR REVIENT."
    Avec la p’tite cheutron à Hamon dans un coin de l’affiche, tout bon.
    Plus besoin de s’en faire !

    Ils pourraient s’associer à Procter & Gamble/ The Gillette Company, pour une grosse campagne " DEMAIN ON RASE GRATIS ! "
    Ça aurait vraiment de la gueule, pour le coup !


  • Les BB poussant leur cygne en carton...


  • c’est presque bon on arrive au bout Macron est en passe de réussir sa mission.
    Le mondialisme a quasiment accompli la phase 1 du projet.
    Vous vous demandez d’ou je tiens cette information ?
    C’est un certain Satan qui m’a soufflé ça dans un rêve.
    Arrêtez de croire a vos rêveries d’ados attardés, rien ne changera le système.
    Le prince manipule les foules, il utilise la violence pour arriver a ses fins.
    Dieu vous a abandonné , matérialistes qui vous battez pour le pouvoir d’achat.
    Le combat est spirituel.


  • Aller voter... Je n’ai jamais voté et au vu de ce qu’il y a eu comme évolution.... J’avais déjà compris que la finance avait fait main basse sur la République... Et je n’ai l’intention d’aller voter.... Qu’ils aillent tous se faire En........et.....


Commentaires suivants