Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Images d’archives : Le Livre vert de Kadhafi présenté sur TF1 en 1979

Le Livre vert de Mouammar Kadhafi est un ouvrage indispensable à plus d’un titre :
- un témoignage précieux d’une époque faste en termes de non-alignement, d’indépendance et de résistance à l’impérialisme ;
- un exemple et un modèle concret pour tous ceux qui se veulent conséquents sur le champ politique ;
- une réflexion profonde sur la réalité pratique de la démocratie, qui en fait peut-être l’un des ouvrages les plus progressistes du XXe siècle.

 

 

 

Revoir la présentation du Livre vert de Kadhafi par Alain Soral :

 

 

Revoir à ce propos le premier épisode de Mon livre sur la commode :

 

Se procurer Le Livre vert de Kadhafi chez Kontre Kulture :

S’inspirer des dirigeants non-alignés avec Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le "socialisme" de Kadhafi c’était tout simplement du National Socialisme dans la bonne et authentique acception des termes .

     

  • Kadhafi s’était fait le défenseur du droit des peuples africains à disposer d’eux-mêmes - et les encourageait à ne plus se laisser VOLER leur pétrole et autres ressources : il luttait frontalement avec le prétendu droit des sionistes à disposer des peuples africains .


  • la bonne époque !...il n’y avait pas encore le mépris de cette caste dominante qui mit ensuite même les médias au pas !...quand Jean-Loup Demigneux ( excellent journaliste qui a d’ailleurs présenté le JT ) conclue à la fin par ce mot " Benghazi ", çà m’a fait un gros pincement au coeur...on connait la suite suintante de sang et de larmes..

     

    • Je me suis dit la meme chose ; pas de condescendance, journalisme honnête. Quel fut l impact du livre a cette periode en Afrique ? Et les leaders assassinés de cette période.

      Au regard de ce qu il s y passe, je ne pense pas.Peut etre Sankara, surement meme.

      Ca n a rien a voir avec votre commentaire mais la femme que l’ on voit á la conférence, Vanessa Redgrave, faisait parti du Comité Des 100 ; une association anglaise anti guerre (mais gérée via le complex militaire) des années 60 qui comme n importe quel groupe Trotskiste était pilotée pour et par les services de renseignements et leurs branches "ingénierie societal" (Tavistock Institute, Fabian Society etc etc ) avec comme figure de proue Bertrand Russel, un sacré fils de pute peu connu du grand public mais qui a eu (et a toujours, intellectuellement parlant) une énorme influence via les réseaux universitaires, le vivier des combattants pour une oligarchie mondialisée.


  • Un livre a lire et relire.

    Ce que Chouard propose de manière destructurée et théorique, Kadhafi l’avait déjà mis en pratique.


  • pourquoi pierre de brague a arreté la serie mon livre sur la commode c’etait sympa dommage !

     

  • Dominique Baudis lorsqu’il était propalestinien à ses débuts avant d’être retourné par ce qui vous savez comme manollo la tremblote bizarre non ?

     

  • @ Marcel tu peux nous en dire un peu plus sur ce fameux Bertrand Russel, car j’ai entendu parler de lui pour la première fois en lisant un livre d’un penseur iranien.


  • Bonjour à tous !

    Je vous invite tous à lire/voir/écouter M. Patrick MBEKO... La dernière présentation de son livre "Objectif Kadhafi" offre un éclairage sur le Colonel et toute la géopolitique de cette époque vraiment sans équivalent. (Ndlr. cf. mes commentaires de la conférence tenue à Paris le 12 février 2017.)

    Les grands hommes d’Afrique ont souvent et malheureusement un destin tragique (et inévitable ?) conséquence d’un monde actuel unipolaire...
    Mais je pense qu’avec M. Poutine, M. Xi Jinping et (peut-être) une "Amérique Trumpiste" plus recentrée sur elle-même, devrait apparaître le terreau nécessaire à l’émergence de ce monde multipolaire attendu.

    Cet équilibre des "forces en présence" est nécessaire (et peut-être suffisant) pour qu’à son tour l’Afrique permette à des dirigeants digne de ce nom (Mouammar El-Kadhafi en était l’un des paradigmes) d’exister et d’être majoritaire sur le continent.

    Européens (lire : Nations d’Europe !) nous avons aussi notre rôle (important) à jouer dans/sur cette "balance" !!...

    Aujourd’hui, TOUS les types de conflits humanitaires mondiaux (du simple désaccord diplomatique au génocide le plus horrible !) trouvent leur équivalent sur le seul sol africain !... C’est le seul continent de par son Histoire aussi "dépendant" des "desiderata" des autres continents. D’où l’impossibilité d’une solution endogène unique.

    Le rôle de chacun (lire : toutes les âmes de bonnes de conscience) consistera à "pousser" dans le sens de l’ÉGALITÉ des parties mises en vis-à-vis...
    On sait tous déjà de quel côté notre monde penche dangereusement...

    J’attends avec impatience (et soutiendrai) les prochains "Kadhafi" (et leur livre, vert, jaune ou rouge) !

    Bon courage à tous.

    A&G