Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

Gaston Wiet (1887-1971) est un orientaliste français, diplômé de l’École des langues orientales et licencié en droit. Il enseigna l’arabe et le turc comme maître de conférences à Lyon, puis comme professeur au Caire.

 

En 1914, il est mobilisé et sera décoré de la médaille d’or serbe pour sa bravoure. Il reprend ensuite ses activités d’enseignement à Lyon, puis à Paris, avant d’être nommé directeur du musée d’art arabe du Caire de 1926 à 1951, dont il écrit une grande partie du catalogue. De retour en France, il est nommé professeur de langue et littérature arabes au Collège de France, et en 1957 sera élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il a rédigé de nombreux ouvrages et a également traduit et annoté les écrits d’un grand nombre d’auteurs arabes, aussi bien anciens que contemporains.

 

 

La présentation de l’ouvrage Grandeur de l’Islam de Gaston Wiet, par Alain Soral :

 

Voir aussi :

8 mars
Journée de la femme : revoir le mythique C’est mon choix sur le machisme d’Alain Soral !
53
Novembre 2019
2004 : Alain Soral démontre l’arnaque de la polémique sur le voile
86
Août 2019
Les Rameurs, un court-métrage réalisé par Alain Soral en 1993
Redécouvrez le Soral cinéaste !
18
Août 2019
Images d’archives : Soral, un rouge au FN (un reportage de 2007)
29
Juillet 2019
Images d’archives : Alain Soral face à Clémentine Autain et Nicolas Domenach en 2004
69
Juillet 2019
Archive inédite : la première intervention à la télévision d’Alain Soral (1984)
65
Juin 2019
Archive inédite : Alain Soral sur le psychédélisme (1985)
78
Septembre 2017
Images d’archives : Max-Pol Fouchet présente Walden ou la vie dans les bois d’Henry David Thoreau
9
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Simone Veil (2000)
43
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2003
37
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral et la conquête des femmes (1996)
32
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Roselyne Bachelot en 1999
17
Mai 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2007
34
Mars 2017
Archives : Marion Sigaut sur France Inter en 1991
Du Kibboutz à l’Intifada
17
Mars 2017
Archives : Alain Soral invité de Campus en 2002 à propos du "sexe en littérature"
11
Mars 2017
Images d’archives : Jean Baudrillard sur la disparition du monde réel
7
Mars 2017
Images d’archives : Alain Soral explique le populisme sur le plateau de Ce soir (ou jamais !) en 2009
30
Mars 2017
Quatrième anniversaire de la mort d’Hugo Chávez
Le Venezuela dans la débâcle économique, à qui la faute ?
9
Février 2017
Images d’archives : Gilad Atzmon présenté chez Campus en 2005
1
Février 2017
Images d’archives : Le Livre vert de Kadhafi présenté sur TF1 en 1979
14
Février 2017
Images d’archives : Ezra Pound à Paris en 1965
Petit portrait d’un poète insoumis
9

Se procurer Grandeur de l’Islam chez Kontre Kulture :

Également chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1664556
    Le 13 février 2017 à 10:48 par hmj1937
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Toujours très impressionné par la qualité et le niveau des commentaires.
    Mais comment expliquer qu’après un départ aussi fulgurant le système islamique se soit bloqué aussi rapidement ???

     

    Répondre à ce message

    • #1664723

      L’obscurantisme religieux fanatique.
      D’ailleurs même à Bagdad les savants étaient mal vue par beaucoup de religieux.

       
    • #1664911
      Le Février 2017 à 20:05 par D. Kada - Oran
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      @ hmj1937



      Mais comment expliquer qu’après un départ aussi fulgurant le système islamique se soit bloqué aussi rapidement ???



      Si le monde musulman ne put connaitre l’essor de la civilisation occidentale moderne depuis la renaissance à nos jours, c’est parce que la spiritualité musulmane ou plus terre à terre, la religion, ne pouvait être réformée pour au final céder le pas à la laïcité à l’exemple de la chrétienté occidentale. A partir du moment où il n’y avait plus d’obstacle spirituel, le monde occidental mené par des "renouvellistes" s’est engouffré dans la science hypothétique du détail au détriment de l’unité de la vérité spirituelle immuable et donc universelle.

      La majorité des gens sont aveuglés par l’attrait des bienfaits de la civilisation technologique occidentale et ils ne peuvent se douter un seul instant qu’ils sont entrain de vivre la plus sombre époque de l’Histoire de l’Humanité et ce, comparativement, dans tous les domaines.

      Car Le bonheur n’a rien à voir avec le fait technologique…

      Le Meilleur DK

       
    • #1664936

      "L’obscurantisme religieux fanatique"
      Il pourrait sembler que je me contredis vu que dans un post plus haut j’ai critiqué la société moderne technologique.
      Mais il n’en est rien.
      Cet obscurantisme religieux fanatique s’est transformé par réaction en un obscurantisme matérialiste technologique fanatique.
      L’autre face de la même pièce.
      C’est la nature du mental (Emotions) qui veut que l’on passe d’un extrême à un autre.
      Seule une intelligence (intellect) aiguisée par la sagesse peut nous offrir un juste milieu.
      Malheureusement, en Occident (le Moyen Orient fait parti de l’Occident), cette sagesse à toujours fait défaut.

       
    • #1665518
      Le Février 2017 à 19:43 par La rocheajquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      L’Islam a opéré une tentative d’ouverture à l’autre qui fut brève et bénéfique pour lui-même. Cet autre fut tour à tour, la pensée aristotélicienne, néoplatonicienne, hindouiste et perse. Puis refermé sur lui-même l’islam n’a donné que des fruits qui lui sont propres. Je pense très sincèrement qu’il n’y a plus rien à sauver de cette religion qui ne peut ni ne veut évoluer. Les orientalistes français de cette génération (Weit - Corbin) furent de grand universitaires un peu sous le charme d’un islam plus perse qu’arabe et plus soufiste que rigoriste. Bref les marges.

       
    • #1666596
      Le Février 2017 à 04:30 par Bni hawa
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Cher ami DK d’Oran, si vous arrivez à tolérer les vôtres juste tels qu’ils sont, vous aurez fait un grand pas envers Dieu. Le reste, c’est du verbiage.

       
  • #1664820
    Le 13 février 2017 à 17:26 par Créponné
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Faire un peu d’histoire n’a pas pour but de descendre l’autre et de savoir, entre occident et orient,qui a la plus grosse.
    L’histoire n’est pas un instrument de mesure et de hiérarchisation des civilisations,
    toutes les civilisations ont été interdépendantes et se sont inspirées mutuellement.
    Le facteur le plus important à l’épanouissement et au développement des sociétés humaines est le climat. Il détermine la disponibilité des ressources naturelles, permet l’ancrage sur un territoire, la stabilité politique qui est indispensable au développement.
    Pour répondre à RAS :
    Il va falloir arrêter avec le cliché des musulmans qui pillaient à tout va et réduisaient massivement en esclavage des civils dont des femmes pour en faire des compagnes ou esclaves sexuelles. Ce phénomène n’a concerné que les besoins des sultans ottomans et leur harem, et plus tard les janissaires qui étaient pris enfants pour être élevé dans l’institution militaire.
    L’influence génétique européenne (hommes et femmes) dans le monde Arabe est proche de zéro.

     

    Répondre à ce message

    • #1665027
      Le Février 2017 à 23:02 par sa majesté
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      "Il va falloir arrêter avec le cliché des musulmans qui pillaient à tout va et réduisaient massivement en esclavage des civils dont des femmes pour en faire des compagnes ou esclaves sexuelles."

      Oh la la. Il y a quelqu’un qui a heurté tes sentiments ? Certains faits te dérange ? Ici on est là pour discuter pas pour tenir compte des sentiments de tout un chacun avant d’émettre une opinion. Si cela te paraît trop choquant, une épreuve trop virile à assumer tu peux tjs demander à E&R de créer sur ce site un "safe space", c’est à la mode. Là, j’en suis sûr que tu seras à ta place.

       
    • #1665095

      @Créponné

      "Faire un peu d’histoires n’a pas pour but de descendre l’autre et de savoir, entre occident et orient, qui a la plus grosse"

      Tout à fait c’est donc pour ça qu’il faut arrêter d’enjoliver des épisodes qui ne l’étaient pas, par honnêteté historique rien de plus. (et par respect pour les populations qui en furent victimes)

      "Il va falloir arrêter avec le cliché des musulmans qui pillaient à tout va et réduisaient massivement en esclavage des civils dont des femmes pour en faire des compagnes ou esclaves sexuelles."

      Je comprends que cela te gênes mais malheureusement loin d’être un cliché, ce fut le cas à moins que tu remettes en cause le travail d’historiens et toutes les sources qui en découlent.

      "Ce phénomène n’a concerné que les besoins des sultans ottomans et leur harem, et plus tard les janissaires qui étaient pris enfant pour être élevé dans l’institution militaire".

      Tu sais très bien que c’est faux, ce phénomène est bien plus antérieur tant les épisodes géographiques et les chroniques qui en font l’objet son nombreuses.
      Tu devrais lire un auteur (apprécié notamment de Marion Sigaud) Jacques Heers qui a étudié le phénomène.

      "L’influence génétique européenne (hommes et femmes) dans le monde Arabe est proche de zéro."

      Mais cette phrase n’annule en rien mon propos précédent, renseigne toi...

       
    • #1665101
      Le Février 2017 à 05:52 par Ulfbehrt
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Et vous votre majesté, vous faites un peu trop la maline depuis votre ordinateur. C’est drôle mais je doute que vous soyez aussi agressif dans la vraie vie. Syndrome Conversano ?

       
  • #1665102
    Le 14 février 2017 à 06:00 par Ulfbehrt
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Les musulmans ont porté et perfectionné la science grecque lors de leur âge d’or (VIIIe-XIIIe siècles). Ils ont joué, involontairement, un rôle décisif dans la redécouverte de cette science par l’Occident, quoiqu’en dise Gouggenheim (rappelons d’ailleurs que la moitié des textes traduits de l’arabe au latin étaient des commentaires des oeuvres grecques par les savants musulmans).
    Cependant, les Occidentaux furent les premiers à dépasser la science grecque aux XVIIe-XVIIIe siècles, tandis que les musulmans sombraient dans la terrible décadence régressive dans laquelle ils sont encore embourbés aujourd’hui.

     

    Répondre à ce message

    • #1665538
      Le Février 2017 à 20:03 par La rocheajquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Vous évoquez les musulmans alors qu’ils serait plus juste de parler des perses. Les scientifiques perses de ce temps ne doivent rien au Coran mais à l’héritage grec, que soit dit en passant Byzance n’avait pas oublié, ni pour parti le monde occidental, celui de Charlemagne notamment.

      Qui a appris le grec aux musulmans pour découvrir cet héritage ? Réponse : Les intellectuels juifs et chrétiens.

      80 % des mathématiciens arabes ne le sont pas. Ils sont perses !

      Le Coran n’est pas un traité de géométrie euclidienne, et encore moins une métaphysique aristotélicienne. De sorte que notre civilisation occidentale ne doit rien au Coran et à la pensé musulmane qui est absolument Autre. Si l’Islam veut s’ouvrir de nouveau à notre héritage ; grand bien lui fasse.

      Pour ce qui est de notre spiritualité nous sommes les héritiers des mondes païen, juif, et chrétien. Rien dans notre civilisation n’a à voir avec le Coran. Dire le contraire c’est penser comme Jacques Attali.

       
  • #1665241
    Le 14 février 2017 à 12:36 par Créponné
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Ras,
    Jacques Heers n’est pas un spécialistes du moyen âge musulman, tous les historiens savent qu’il ne faut jamais prendre totalement au sérieux les "histoires" des chroniqueurs de l’époque qui sont pour la plupart exagérées.
    Au début de l’histoire islamique, ce sont les Slaves et les Turcs (Ghoulams) qui sont mis en esclavage pour servir essentiellement dans l’armée, mais très vite ces derniers se rebellent, et les musulmans se tournent vers l’Afrique où là il est massif.
    Les razzias et pillages étaient pratiqués par temps de guerre, lorsque les armées étaient en mouvement, mais pas lorsque il existait des accords de paix entre états chrétiens et musulmans. Les prisonniers adverses étaient aussi réduits en esclavage la plupart du temps pour les revendre au vaincu.
    L’esclavage des noirs était en revanche (malheureusement) beaucoup plus répandu avec castration pour les hommes et exploitation domestique et sexuel pour les femmes, ce qui aujourd’hui se ressent au point de vue génétique (15 à 25 % au maghreb d’héritage sub-saharien, plus de 20% en Egypte, plus de 30% au Yémen).
    En revanche au Maghreb, en Orient, en Egypte l’héritage génétique européen est très minime Où sont donc ces millions d’européens esclavagisés ?
    En Andalousie on estime que les musulmans représentaient 25, 30 % de la population, sous une autorité islamique la majorité de la population étaient donc chrétiennes. Les persécutions des chrétiens en Espagne débutent avec les Almohades venus du désert marocain.

    L’histoire est donc loin d’être aussi caricaturale que se q’on laisse penser.

     

    Répondre à ce message

    • #1665391

      @créponné

      "Jacques Heers n’est pas un spécialistes du moyen âge musulman, tous les historiens savent qu’il ne faut jamais prendre totalement au sérieux les "histoires" des chroniqueurs de l’époque qui sont pour la plupart exagérées."

      Donc il serait spécialiste du Moyen Âge mais pas "musulman" donc tout est faux...pourtant on ne parle pas du plein cœur de l’Hijaz et de théologie mais de faits en méditerranée et en Europe, vous remettez donc en cause toutes les sources historiques cités dans ses ouvrages ( ainsi que les recherches de d’autres spécialistes dont certains musulmans) sachant aussi que des historiens espagnols, portugais, grecs, italiens et j’en passe décrivent les même choses.
      On se demande selon vous qui il faut écouter, uniquement les intéressés ? qui évidemment vont se vanter de leurs méfaits...
      Vous révolutionnez la façon de faire de l’histoire !

       
    • #1665539
      Le Février 2017 à 20:06 par La rocheajquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Ne discutons pas de l’origine des graines, regardons plutôt les fruits cela nous renseignera sur la nature de ces graines.

       
  • #1665399
    Le 14 février 2017 à 16:40 par Aymard de Chartres
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Admirable homme que ce Gaston Wiet dont la finesse d’esprit et de raisonnement et l’immensité des savoirs culturels manquera à l’humanité.

    Il y aura toujours des esprits retors pour oser s’ériger en exégète de la question des apports de la civilisation musulmane et mettre en cause inconsidérément la parole et le propos tout en mesure et en progression de ce fin connaisseur à la dimension inégalée.

     

    Répondre à ce message

  • #1665468
    Le 14 février 2017 à 18:47 par Créponné
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    J’ai pourtant été clair, l’esclavage musulman était dirigé essentiellement contre les africains, les razzias étaient faites en temps de guerre. En Sicile, en Andalousie, en Anatolie les musulmans régnait sur des populations chrétiennes.
    La traite sexuel était exclusivement destinée aux Harems du Sultan Ottoman, les janissaires enlevés enfants d’Europe de l’Est jouissaient d’un statut particulier au sein de la société ottomane.
    Il existait bien entendu des pirates musulmans en méditerranée comme Viking, mais se n’était pas le fait d’états constitués. Au début de la renaissance le piratage musulman était même spécifiquement le fait d’européens de l’est islamisés.

    Il existe un certain nombres "d’historiens" qui soutiennent que l’Espagne n’a jamais été conquise par les musulmans.
    Les radotages et les ouï-dire des chroniqueurs essentiellement hommes d’églises n’ont pas valeurs de vérité, cela s’applique aussi aux chroniqueurs musulmans partie prenante.
    références : "Les croisades vues par les arabes"," la grande histoire du monde arabe", "l’orient mystérieux".

     

    Répondre à ce message

    • #1665624

      @Créponné

      "J’ai pourtant été clair, l’esclavage musulman était dirigé essentiellement contre les Africains, les razzias étaient faites en temps de guerre. En Sicile, en Andalousie, en Anatolie les musulmans régnaient sur des populations chrétiennes."

      Ah bon et les Irlandais, les Gallois, les Français de l’ouest, les Ligures, les Piémontais, les Niçois, les rivages du golfe du lion, les rivages corses, sardes et du mezzogiorno (dont les habitants rentrèrent dans les terres tant les épisodes étaient nombreux) les Baléares etc... c’était des populations africaines ?
      De plus si l’on vous écoute ça sous-entendrait que l’état de guerre était permanent alors...

      "Il existait bien entendu des pirates musulmans en méditerranés comme Viking, mais ce n’était pas le fait d’états"

      Les Vikings n’étaient pas des "pirates" au sens ou on l’entend et n’a rarement pas œuvré en "piraterie" le Viking était essentiellement un commerçant avisé et un guerrier terrien (bien qu’utilisant la voie maritime comme déplacement) sporadique et opportuniste qui attaquait uniquement des objectifs au taux de réussite assuré d’avance pour lui.
      Pas le fait d’états ? alors pourquoi c’est même pirates travaillés sournoisement sous la coupe de dirigeants de l’époque dont ils partageaient les prises ( les milliers d’esclaves à Sallé..) sous couvert de protection.

      "Au début de la renaissance le piratage musulman était même spécifiquement le fait d’Européens de l’est islamisés."

      Sauf qu’il existait bien avant en méditerranée et qu’il était le fait d’arabo-berbères.
      On se demande pourquoi Charlemagne eu besoin de construire des bastions en Languedoc et de remettre en état une flotte opérationnelle..

      "Il existe un certain nombre "d’historiens" qui soutiennent que l’Espagne n’a jamais été conquise par les musulmans."

      Et donc par qui ?

      "Les radotages et les ouï-dire des chroniqueurs essentiellement hommes d’église n’ont pas valeurs de vérité, cela s’applique aussi aux chroniqueurs musulmans partie prenante"

      Hommes d’églises qui nous on juste transmis par la copie des bibliothèques entières soudainement deviendraient imprécis et partiaux dans leur grande majorité.

      "références : "les croisades vues par les arabes"," la grande histoire du monde arabe", "l’orient mystérieux"."

      C’est un peu comme "les conquistadors vu par les espagnols du 16e siècle".

       
  • #1665597
    Le 14 février 2017 à 21:12 par D. Kada - Oran
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    @ La rocheajquelein



    Je pense très sincèrement qu’il n’y a plus rien à sauver de cette religion qui ne peut ni ne veut évoluer.



    La tradition primordiale et/ou La vérité n’évolue pas. Les réformes ou les renouveaux dans les religions ne sont précisément que des contre-traditions qui, vite, mutent en antitraditions.

    Le Meilleur DK

     

    Répondre à ce message

    • #1666342
      Le Février 2017 à 20:40 par La rochejaquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Certes, mais dans le cas de l’islam il n’y a pas de tradition primordiale seulement à l’origine une secte juive et sioniste avant l’heure qui a entrainé les arabes (qui avaient leur propre tradition primordiale et païenne) dans une conquête politique de Jérusalem et du monde.

      Le Bouddhisme est une mutation de l’hindouisme, le christianisme est une mutation du judaïsme, ce sont des religions à part entières qui proposent une voie et une élévation, une réalisation, du moins dans le meilleur des cas.

       
  • #1665772
    Le 15 février 2017 à 01:12 par Créponné
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Charge à toi de me ramener des preuves convaincantes, mon but n’est pas d’exonérer qui que ce soit, les valeurs morales de cette époque étaient infiniment plus barbares que celles de notre temps.
    Les vikings étaient en effet des pirates, qui ont pillés pratiquement toutes les villes sur les fleuves d’Europe (notamment Paris) en passant par la volga.
    La piraterie musulmane a existée comme tant d’autres, mais elle était largement moins massive que ce que les révisionnistes laissent entendre, il n’ y a jamais eu, par exemple d’enlèvements important de populations, et de tous temps les musulmans étaient incapables, par faute de bois, de lever une flotte maritime importante.
    Les livres que je cite ont été écrits par des historiens sérieux Amine Maalouf et François Reynaert, ils précisent comme tant d’historiens que beaucoup de chroniqueurs pas toujours contemporain s"appuient sur des ouï-dire, des rumeurs et des grossières exagérations.
    Je te renvoie aux chroniqueurs grecs qui pendant les guerres médiques "relataient " : "Nous étions quelques milliers contre la Perse et tous les mâles d’Asie, on dénombre plus de 2 millions de soldats perses". Chiffre totalement invraisemblable, notamment d’un point de vue logistique et humains.
    Pour te donner un ordre d’idées démographique, la France du milieu du moyen âge comptait une quinzaine de millions d’habitants, le Maghreb n’en comptait pas plus de 3. Comment une population largement inférieure en nombre aurait pu esclavagiser une autre beaucoup plus importante tout en ayant des moyens de productions largement inférieurs ? Avec une influence génétique européenne très très minime dans le monde arabe ?
    Merci de me lire !

     

    Répondre à ce message

    • #1665821
      Le Février 2017 à 07:08 par D. Kada - Oran
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      Les livres que je cite ont été écrits par des historiens sérieux Amine Maalouf et François Reynaert



      Ni Amine Maalouf ni François Reynaert ne sont des historiens dans le sens académique et professionnel du terme.

      Le Meilleur DK

       
    • #1666346
      Le Février 2017 à 20:49 par La rochejaquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      @ Créponné

      Lire le coran peut s’avérer utile pour comprendre l’Islam.

      Les recherches historiques ressentes, Raphael Sanchez Saus, Serafin Fanjul (une sommité) défont le mythe d’un Islam tolérant ou les communautés religieuses vivaient en paix. Plus simplement promenez -vous dans les pays musulmans et observez les fruits de l’arbre vous en saurez davantage sur les graines.

       
  • #1665987
    Le 15 février 2017 à 12:34 par Créponné
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    Kada (Kmine ?), Leurs livres sont écrits et s’appuient sur tout un tas d’historiens qui sont cités en index. Toutes les informations que j’ai donné sont tirées de lecture et de regroupement d’historiens très sérieux et non idéologisé.
    Un certain nombres de personnes se laissent aller à un authentique révisionnisme Shoatesque.

    Le meilleur Créponné (d’Oran sur Ben M’Hidi )

     

    Répondre à ce message

  • #1666440
    Le 15 février 2017 à 22:15 par D. Kada - Oran
    Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

    @ La rochejaquelein



    Plus simplement promenez -vous dans les pays musulmans et observez les fruits de l’arbre vous en saurez davantage sur les graines.



    Quand la spiritualité n’existe plus, elle cède le pas à la démocratie. Car La supériorité intellectuelle est l’apanage d’une minorité qui ne peut sous aucun angle avoir quelque chose en commun avec l’idée de la majorité propre à la démocratie. C’est pourquoi le dernier des niais en Occident, et ailleurs, avec un bulletin de vote se croit, à son insu et illusoirement, investit d’une mission salutaire pour sa société. Une minorité laïco-sataniste charrie au fil des gouvernements gauche/droite une majorité par le leurre du suffrage universel où un pédé, une pute, un pédophile, un débauché, un escroc ou un fervent croyant, et j’en passe, sont considérés sur le même pied d’égalité. Ce n’est pas fortuit que les promoteurs de la démocratie (l’Elite laïco-sioniste) veulent, dans une sorte d’euphorie arrogante, donner le coup de grâce à la "Tradition" en extirpant définitivement Dieu du cœur de l’homme occidental à travers son cul en instaurant le mariage gay. Et l’égarement s’accentue...
    Vivez en Europe par exemple et vous comprendrez en "live" que les fruits de cet occident ne sont issus que d’infectes graines.

    Le Pire DK

     

    Répondre à ce message

    • #1667120
      Le Février 2017 à 20:20 par La rochajquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      La spiritualité existait chez les grec cela ne les a pas empêché de produire un système démocratique. D’autre part mon pseudo en témoigne je ne suis pas forcement un grand démocrate. Cette démocratie en tout cas n’est pas le fruit du lobby des lobby. Ce n’est pas la démocratie qui a déspiritualise la France mais la république anti catholique des franc mac et la propagande gauchiste et communiste. Comme la révolution bolchévique a déspiritualisé à coup de bâton la vieille Russie. Je vous passe le détail de qui était au commande.

      Ce que j’essaye de vous dire c’est que L’Europe et l’Islam sont deux civilisations fort distinctes et incompatibles.

      L’Europe fut un rempart contre l’islam. Rempart spirituel , militaire, civilisationnel.
      Si aujourd’hui l’Islam est au cœur de l’Europe ce n’est pas le fait d’une victoire militaire, intellectuelle ou spirituelle de l’Islam, mais seulement le fruit d’une immigration voulu par qui vous savez. La présence de plus en plus massive de musulmans modérés, ou pas, en Europe ne me dit rien qui vaille pour ma vielle civilisation, ce jugement je le fais à l’aulne des conquêtes arabo-musulmanes, du coran et des sociétés que cette politique/religion produit. Il se trouve que de plus en plus d’européens en prennent conscience.

      Nous sommes à un nœud de l’histoire, il s’agit des prémices d’une dernière et longue bataille que je vois, in fine, comme votre ultime échec. Cet échec sera par la même occasion, celui du lobby.

       
    • #1667248

      @D Kada Oran @La rochejaquelein
      C’est étrange, mais je pense que vous avez tous les deux raison.
      Comme quoi la réconciliation n’est pas loin.

       
    • #1667687
      Le Février 2017 à 15:31 par La rochejaquelein
      Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967

      @Jay
      je ne serais pas juge et partie en ce qui concerne mes propos, mais oui il y a du vrai dans ceux de D-Kada-Oran

       
Afficher les commentaires précédents