Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Images d’archives : Alain Soral face à Clémentine Autain et Nicolas Domenach en 2004

Alain Soral était invité dans l’émission Piques et polémiques présentée par Paul Wermus sur France 3 le 25 avril 2004. L’occasion d’intervenir sur le thème : « Un nouvel ordre moral ? ».

 

Invités : Alain Soral, Clémentine Autain, Georges Fenech, Nicolas Domenach, Christophe Lambert, Jean Bertolino, abbé De la Morandais, Charles Pellegrini.

 

 


 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Voir aussi :

Novembre 2019
2004 : Alain Soral démontre l’arnaque de la polémique sur le voile
86
Août 2019
Les Rameurs, un court-métrage réalisé par Alain Soral en 1993
Redécouvrez le Soral cinéaste !
18
Août 2019
Images d’archives : Soral, un rouge au FN (un reportage de 2007)
29
Juillet 2019
Archive inédite : la première intervention à la télévision d’Alain Soral (1984)
65
Juin 2019
Archive inédite : Alain Soral sur le psychédélisme (1985)
78
Septembre 2017
Images d’archives : Max-Pol Fouchet présente Walden ou la vie dans les bois d’Henry David Thoreau
9
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Simone Veil (2000)
43
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2003
37
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral et la conquête des femmes (1996)
32
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Roselyne Bachelot en 1999
17
Mai 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2007
34
Mars 2017
Archives : Marion Sigaut sur France Inter en 1991
Du Kibboutz à l’Intifada
17
Mars 2017
Archives : Alain Soral invité de Campus en 2002 à propos du "sexe en littérature"
11
Mars 2017
Images d’archives : Jean Baudrillard sur la disparition du monde réel
7
Mars 2017
Images d’archives : Alain Soral explique le populisme sur le plateau de Ce soir (ou jamais !) en 2009
30
Mars 2017
Quatrième anniversaire de la mort d’Hugo Chávez
Le Venezuela dans la débâcle économique, à qui la faute ?
9
Février 2017
Images d’archives : Gilad Atzmon présenté chez Campus en 2005
1
Février 2017
Images d’archives : Le Livre vert de Kadhafi présenté sur TF1 en 1979
14
Février 2017
Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967
66
Février 2017
Images d’archives : Ezra Pound à Paris en 1965
Petit portrait d’un poète insoumis
9

Découvrir les 1001 vies d’Alain Soral, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Autain était une belle jeune femme. Comme quoi, le féminisme et la bêtise politique, ça ne conserve pas.

     

  • quand je vois et que j’entends un mec comme Soral qui parle d’une manière on ne peut plus limpide ( même si en apparence complexe ), sans tortiller du cul, sans rien cacher, en étant entier et sans se soucier du qu’en dira t’on, avec ce petit plaisir qu’il prend à les confronter à leur propre connerie. et là pas question d’être intelligent, c’est de la logique et du bon sens.

    moi cela me conforte dans le fait que Alain Soral, a été, est et sera pour longtemps ( et dans nos futures mémoires ) une bouffée d’oxygène, une lumière dans la nuit, et un ami ( même si on ne se connait pas, on se connait, j’me comprends ) dans le sens ou il s’adresse à nous, en franchise et honnêteté, sans nous prendre pour des connards, et ça c’est d’une valeur inestimable et n’a pas de prix.

    merci à toi ( et je ne suis pas en idolâtrie ni posture de prosternation, je réserve cela à mon créateur )


  • #2246052

    Wermus à Autain : "Vous tenez bien la barre...", sous-entendue graveleux ? Que fait la police de la pensée ?


  • A 13:33 la autain qui ne réagit a ce que soral parce qu’elle sait très bien qu’elle n’a pas le niveau, par contre dés qu’elle entend "gauchiste" elle s’exclame "ohlala" comme si il venait de dire le mot de trop !!!!
    On en est toujours au meme point et faudra que les gens honnêtes de LFI l’accepte. Ce qui a tué Mélenchon c’est bien de se caser entre elle est obono.
    Faut bien admettre que segolene a schiappa en passant par dati, les femmes politique représentent essentiellement le degré zero de la pensée commune.
    Et je rajouterai pour finir le verset d’Ésaïe 3:12
    Mon peuple a pour oppresseurs des enfants, Et des femmes dominent sur lui ; Mon peuple, ceux qui te conduisent t’égarent, Et ils corrompent la voie dans laquelle tu marches.

     

  • Non Mr Wermus, AS n’est pas hors sujet lorsqu’il parle des albanais. Fenech et ses radars fait bien marrer. Quant à Autain, elle n’est que bonne physiquement et nulle intellectuellement, un vrai naufrage.

     

  • Imaginé les quartiers à 90% de population français de souche ? le problème ce n’est pas les quartiers où les jeunes c’est juste une certaine population ? qu’est que je suis intelligent c’est dingue !


  • Quelque chose me dit que ça n’a pas dû être très agréable à vivre, l’enregistrement de cette émission. Elle est à l’image de ces réunions de travail ou de ces soirées qu’on a juste envie de fuir tellement on se sent seul^^


  • Au cas où certains auraient manqué la remarque de Soral, tendez l’oreille à 23:38...


  • Je me souviens que cette salope d’Autain avait intrigué en douce auprès de Wermus pour que je sois désinvité de l’émission... et qu’il lui avait réservé la surprise !
    Autre époque, morte avec lui... et tant d’autres.
    AS.

     

  • #2246151

    La face décomposée de Clémentine Autain quand Alain Soral commence à mettre des gifles de réalité au gauchisme, j’ai subit tant de fois ces même gueules dans les soirées ou bien les réunions de famille quand je commençais à essayer de l’ouvrir, Clémentine Autain il y en a des millions qui pensent comme elle, hommes ou femmes. Je pense par contre que l’on est bien moins nombreux à penser plus ou moins comme Soral, et donc à subir comme lui. Cette cene il y a quand même la totale, avec l’abbé en prime au milieu des athés , Soral dans le rôle du Christ (de notre époque donc au 700 femmes) l’Abbe dans le rôle de Judas, et Paul Vermus de l’avocat du Diable.
    C’était déjà irrespirable, au moins depuis que Soral a été crucifié par le clergé de la bien-pensance, puis rescucité par E&R , les hommes (et quelques femmes) de vérité peuvent arpenter le chemin vers la résurrection sans complexe.

    Merci Alain Soral.

     

  • lol, y’a que Alain, qui dit la vérité
    les autres s’accordent dans le mensonge, qui les tient tous
    la petite féministe est complètement fascinée par le mâle

    ils sont minables


  • C’était vraiment des émissions de merdes, heureusement que M. Soral est sorti de cela.

     

  • Comment ne pas voir qu il n y a que soral qui fait mouche et fait avancer le débat chaque fois qu il ouvre la bouche ? Avec les autres et leurs lieux communs j en apprends auta(i)nt qu à un repas de famille le dimanche....
    Ca crève les yeux putain et me déprime de voir que l abrutissement généralisé nous prive de ce genre de programme.


  • #2246181
    le 24/07/2019 par Grand Vénéneux de la Grande Loge de Mon Cul (GLMC)
    Images d’archives : Alain Soral face à Clémentine Autain et Nicolas Domenach (...)

    Ça fait 15 ans qu’on nous emmerde avec ce voile !!!

     

  • Quoi qu’il en soit, Clémentine Autain est très jolie.

     

  • Cette mise à mort médiatique de Soral en vraie c’est comme à l’époque bolchevique/soviétique où l’on mettait au goulag voir éliminait carrément les esprits critiques et les non-conformistes !
    C’est carrément sa en y repensant bien sauf qu’à notre époque ils ne peuvent pas encore se permettre le retour officiel des goulags et de la balle dans la nuque, du coup censure + harcèlement judiciaire et financier.

     

  • SORAL avait déjà raison.

     

  • Autain, quelle horreur, globalement...
    QUESTION ?
    Y a du monde derrière elle ???
    Ah oui, elle a fait copain copain avec les merdias, pour rabâcher du anti extrême drrrroaate bien simplet, et pour faire "avancer" le débat !!! :-)
    PS : Personne n’est parfait...


  • L’argumentaire de Clémentine Autin me déconcerte : elle défend vigoureusement l’idée que la solution à l’insécurité (causée massivement par la jeunesse issue de l’immigration) ne se situe pas dans la répression (source de lois liberticides) mais bien dans la prévention (mesures sociales). Ce faisant, elle entérine, sans le vouloir, le postulat thatchérien sociologiquement insultant selon lequel un déclassé économique aurait, par habitus, des comportements plus criminogènes qu’un individu des hautes sphères et que son cas nécessiterait, du fait de cette faiblesse structurelle et d’un conditionnement socio-ethnique défavorable, une prise en charge sociale plus bienveillante et didactique. Or, tolérer qu’un immigré ou un ouvrier soit source de désordre et de disruption sécuritaire, ne revient-il pas à associer abusivement pauvreté et immoralité ? Le progressisme de cette Clémentine Autin abrite malgré lui un triste retour au moralisme pédagogico-centré de l’ère victorienne.

    Je retiens de l’intervention de cette féministe bien-pensante que la gauche n’est jamais si condescendante que lorsqu’elle prétend t’assister. La gauche méprise le pauvre ou l’immigré qu’elle prétend servir en le supposant d’office incapable de comportements vertueux, d’où son appel systématique à la clémence, à la charité. La droite, elle, méprise le pauvre ou l’immigré qu’elle entend asservir en le décrétant d’office capable de terrorisme religieux, d’où son appel (sans effet) à la répression. Seul le fascisme pur respecte, en définitive, la dignité du déclassé puisqu’il réprime ses écarts avec une fermeté et une absence de pitié qui le rappellent à son devoir d’homme. Donc, je me sens fasciste.

    Face à un tel écart de logique, je trouve Alain Soral très contenu et respectueux de la règle du non-débat (ce plateau offre une compilation de poncifs qui feignent de s’affronter alors qu’ils cohabitent parfaitement), lui qui devait intérieurement bouillonner devant tant d’inepties. C’est sans doute à cela que l’on reconnaît un vrai gentilhomme.

     

    • Merci pour votre si juste et perspicace commentaire.
      Il résume l’état d’esprit de ces toquards de politique en 2004 dans ce non-débat, tellement confus. Me demande même si cette confusion n’est pas orchestrée par l’animateur ringard qui se la joue avec cette bande de brailleurs dans et de sa classe. J’ai pas regardé entièrement tellement déprimant.

      Seul Soral, pensif, conscient de l’enjeu, apporte durant ses interventions le sérieux, la hauteur qu’il manque, celle que le public attend. Il est contraint de faire le boulot de l’animateur pour enfin pouvoir reprendre la parole !!!

      Dans l’« agora grecque » lieu de prise de la parole en place publique, celle-ci était un acte sacré. L’homme avait mûri ses propos. Il se tenait debout et non avachit sur des fauteuils de salon.

      Quinze années plus tard, rien à changer vraiment pour ces tocards de politique alors que pour la population française oui ... pas encore apparent hormis dans les urnes de l’abstention massive et pour le mouvement Gilets jaune.

      Le retour du réel= royal en anglais et en italien, c’est le retour du Rex en chacun et des Elohim (des lois universelles ontologiques), Ce Roi (Seigneur) inscrit au cœur de la matrice du corps humain en nos ADN (ou Eden) est en train de se réveiller puissamment. Ce noyau dur, c’est le réel Vivant, un Germe vivant que nous portons tous, s’il n’est pas relégué, refoulé, ni avorté ! Entre Éros et Thanatos, il y a des choix à faire.

      Les dissidents le savent. La crise terminale Game Over de la banqueroute du fric - orchestrée ou pas, les conséquences seront identiques - va révéler ce Germe en chacun.

      S’il n’est pas, les Paroles du Christ à son sujet sont terribles. La misère affective, et tout le reste qui l’accompagne en sont les symptômes.

      Ces politocards sont complètement investis dans le thanatos sans états d’âme, sans âmes donc. Un « coup d’pichnette divine » : ils s’écroulent. Le Divin va s’en arranger en coupant les fils discrets qui semblent encore tenir ces marionnettes.

      Oui, Alain Soral a raison, parce qu’il raisonne en interrogeant la Logique des arguments avancés. . Son discours ne peut que résonner pour faire encore vibrer le fil ténu de la Nation France dans le Royaume intérieur de chacun où ce Germe EST Présent pour qui se pose la question de l’ETRE, et retourne voir à la Source de son ETRE, l’OR qui a été déposé en lui, en ce Germe et qu’il ne lâchera pas quelles que soient les circonstances, et la laideur de ce monde immonde.


    • Très belle et claire synthèse, merci.


  • "Donne de la confiture à un âne, il te fera un pet."
    Le pot de confiture a été si gros en 2004 que l’âne pète sans discontinuer depuis 15 ans !


  • 15 ans de sclérose et à l’époque on en avait déjà 30 au compteur.

    Donc, en tout, 45 ans de sclérose.

    C’est rare quand même, un régime nul et constant dans sa nullité, depuis 45 ans.

    Toujours les fausses questions, qui permettent les fausses réponses qui excusent les fausses idées, elles caches-sexe d’une authentique absence de courage.

    La basse cour des pleutres.
    Depuis 45 ans !

    Ce sont des hypocrites, ils ne pensent rien, ils font semblant.

    Ça ne changera jamais.
    Du moins par l’urne.

    Mais la cause première de ce naufrage, ce qui fait que le régime reste politiquement et spirituellement mort depuis 45 ans et ne ressuscitera jamais, ne faisant que se décomposer, c’est l’absence chez lui et son personnel (au rang duquel notre clerc mondain) des vertus cardinales :

    - La Prudence
    - La Force
    - La Justice
    - La Tempérance

    Ils en sont tous absolument dépourvus sauf un sur le plateau....c’est pour cela qu’ ils l’ont viré.

    En bon républicain, de droite comme de gauche, ces scribes de la Doxa sont essentiellement :

    - Imprudents : ils disent n’importe quoi, leur pensée n’est qu’une jactance.
    - Pleutres : aucune force, aucun honneur, aucun courage, que vénaux
    - Injustes : le paradoxe leur tient lieu de pensée, le cynisme de réflexion, avec un chèque sous leur nez vous obtiendriez d’eux qu’ils tuent leur mère.
    - Intempérants : parce que chez eux, la chair est au dessus de l’ esprit, et leurs préoccupations terrestres sont des préoccupations indépassables.

    Ils n’ont aucune des vertus cardinales car ils n’ont aucune des vertus théologales.

    C’est parce qu’ils n’ont ni la Foi ni l’Espérance ni donc la Charité qu’ils sont odieux et désespérants de nullité depuis au moins 45 ans.

    Ils s’aiment tellement qu’ils reprochent à Dieu d’être au dessus d’eux et à nous d’être devant eux.

    L’amour de leur vie c’est eux mêmes et le reste, nous, ils le haissent.

    A.S. a eu raison de quitter ces momies : seuls les fous parlent aux cadavres.
    Et seuls des cadavres votent pour des cadavres

     

    • Chapeau bas pour votre commentaire ! et MERCI


    • "scribes de la Doxa" = doxosophes ?
      Bien vu sinon


    • Excellent commentaire. Après visionnage, j’étais enclin à dire que cela faisait 15 ans qu’on patauge, mais j’ai 15 ans de moins que vous. À 15 ans je commençais à peine à exercer ma conscience critique, je ne peux que difficilement juger un temps que je n’étais pas encore en mesure d’interpréter.

      Avec le recul, j’aurais tendance à dire que la censure exercée sur ces valeurs que vous venez de nous rappeler paraissait d’ailleurs nettement plus efficace. Le public ne pouvait de toute façon pas apprécier (et encore moins comprendre) l’intégrité en présence, tant elle était cernée par la concupiscence et la vilaine lulu.

      La censure intégrale au contraire, et contre toute attente, provoque une curiosité transgressive qui vient parfois réveiller l’apathie chez l’individu endoctriné. Merci donc à tous ceux qui l’endurent et qui inspirent ainsi l’émancipation de cette lâcheté intellectuelle et sophistique qu’on nous inculque dès le plus jeune âge.


  • Alain est vraiment drôle !

    Clémentine Autain : ’’ Il compare les femmes au chocolat... ’’
    Alain : ’’ Bah oui, ça se mange ! "


  • Un sujet bidon à quatre ans de la crise de 2008 ! Le pire c’est que les mêmes thèmes bidons continuent d’enflammer les débats aujourd’hui encore ...
    Y’a qu’à voir : à chaque fois que Soral détricote le sujet, tout le monde se tait, puis au hasard quelqu’un enchaîne sur tout autre chose !
    Ce type d’émission est fait pour débattre dans le vide (Riposte, Tout le monde en parle, Ce soir ou jamais etc.) Seuls Fenech et Autain se conforment à l’exercice de SciencePo qui consiste à se renvoyer la balle de façon plus ou moins consensuelle.


  • La honte, la misère

    c’est d’avoir des prisons, des cités ghettos
    du crime, comme seul horizon

    saloperies de gauchistes
    menteurs


  • C’est un débat de 2019 ou de 2004 ? On pourrait facilement confondre...

     

  • j’adore ces archives,
    A chaque fois ça montre que ces personnalités qui se pavanent sur les plateaux parfois disent "Soral ?...mmh non je sais pas trop ce qu’il dit...connais pas..."

    Et puis ces images...paf révèlent que ces personnes censées se découvrir du jour au lendemain se connaissent depuis 30 ans, se retirent des médias 5 ans reviennent bizzare.

    J’ai eu ce même genre de plaisir quand melenchon passait sur un plateau et on lui montrait un extrait avec duhammel..répondant et "vous voyez toujours le même pingouin qui vous fait la morale !"

    Les archives c’est pas mal en fait.


  • Georges Fenech...Déjà ! Je vous invite à relire son pédigrée.
    C’est peut être l’un des plus forts de tous en terme de communication.
    D’ailleurs ce n’est pas un hasard s’il avait systématiquement son rond de serviette sur Cnews pour commenter les actes des gilets jaunes.

    N’oublions pas qu’à droite, Fenech fut le premier à demander à Fillon de partir lors de l’éclatement de l’affaire Pénélope et organisée au plus haut niveau (J.L Nadal, E.Houlette, A.Amson, J.M.Hayat, Tournaire, J.P Jouyet, T.Cazenave, G.Gantzer, Canard enchainé, Davet & Lhomme).


  • A 4mn 25, on sent bien qu’Autin se fait "caca dessus", selon une expression consacrée.....


  • Sacré Charles Pellegrini, il est d’accord pour que les jeunes se réunissent dans les halls d’immeubles etc. "À condition", dit-il, "qu’ils laissent les vieux passer" déjà d’une, il n’y a pas que les vieux dans les immeubles, il y a les autres aussi, qui ne sont pas vieux, qui sont tout simplement des habitants qui payent leur loyer et qui veulent qu’on leur foute la paix !


Commentaires suivants