Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Israël interdit les exportations agricoles palestiniennes

Israël a annoncé dimanche interdire aux agriculteurs palestiniens l’exportation de leurs produits, dans le cadre d’une guerre commerciale entre les deux parties qui s’est intensifiée dans la foulée de l’annonce du plan américain de règlement du conflit israélo-palestinien.

 

« À partir d’aujourd’hui… l’exportation à l’étranger de produits agricoles palestiniens via le passage d’Allenby ne sera pas autorisée », a indiqué dans un communiqué le Cogat, l’unité du ministère israélien de la Défense qui supervise les activités civiles dans les Territoires palestiniens.

Contrôlé par Israël, le point de passage d’Allenby relie la Cisjordanie occupée à la Jordanie voisine, d’où les produits pouvaient ensuite être acheminés vers le reste du monde. Fermer cette option, met donc fin aux exportations agricoles palestiniennes. Cette mesure israélienne intervient en réponse au « boycott palestinien des veaux, qui a gravement nui aux éleveurs de bétail israéliens », précise le Cogat.

Les agriculteurs israéliens accusent les Palestiniens d’avoir cessé les importations de veaux il y a cinq mois lors d’une rupture des accords économiques entre les deux parties.

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants