Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

L’attribution des chiffres 1 ou 2 dans le numéro de la Sécurité sociale impose, dès la naissance, une hiérarchie explicite : en tête, le masculin, en éternel second, le féminin. Cet héritage installe avant même nos premiers pas dans la vie, d’un côté la confiance, de l’autre le doute.

Numéro « signifiant », c’est-à-dire non aléatoire, ce numéro nous qualifie dès notre inscription à l’état civil, et impose à travers sa première colonne déterminant le sexe, une hiérarchie symbolique et une dualité qui range les unes et les autres dans deux catégories étanches, que l’on oppose. Et, en dépit de la création récente d’un chiffre 3 pour représenter les identités transitoires, cette première colonne n’en reste pas moins un outil de classification à la fois, suspect dans sa volonté de nous identifier à tout prix comme « appartenant à », et stigmatisant dans sa façon de nous définir selon des critères binaires et hiérarchiques.

Lire la suite de l’article

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #246191
    le 24/10/2012 par ickkkkkkk
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Voici donc notre societé...

    C’est pour quand l’effondrement déja ?


  • #246194

    "Par CHRIS BLACHE Ex-conseillère d’Eva Joly, activiste du groupe féministe la Barbe"

    Je crois que tout la signature en dit assez sur la teneur de l’article.

    Je pense que le pire dans tout ça c’est la molesse des femmes de ma génération sur la défense de la feminité (j’ai 30 ans).

    A force de leur rentrer dans le crane l’égalité homme-femme (légitime en ce qui concerne les salaires par exemple) elles finissent par être ultra-tolérante envers les revendications des homosexuels, même quand celles-ci n’ont pas lieu d’être (genre l’article ci-dessus).

    Elles acceptent (voir apprécient) que l’on reconnaisse la part de féminité dans l’homme, sans se rendre compte que le pendant est de reconnaitre la part de masculinité dans la femme, et ça pourtant, je ne crois pas qu’elles soient en général prêtes à se masculiniser (suffit de voir comment ma copine réagit quand je me comporte en male de base...).

     

    • #246255
      le 24/10/2012 par matrix le gaulois
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      Tout à fait d’accord avec vous, tout le monde dans ma famille ne cesse de me dire que la galanterie (entendons le respect basique pour les femmes (tenir la porte, payer l’addition...)) a disparue avec l’avènement du féminisme sociétal (et non social ; les salaires sont toujours aussi inégaux, ça peut paraître plus grave que d’avoir un numéro 2 sur sa carte verte...mais tout le monde s’en fout !)

      Féminiser les hommes c’est créer des êtres incapables de défendre leur foyer (dont leur femme) en cas de coup dur, c’est créer des êtres immatures qui préfèrent rester chez leurs parents jusqu’à 30 ans plutôt que de se consacrer à leur avenir (là je suis hypocrite car je suis un peu dans ce cas) et incapables de s’engager...je comprends ce que dit Soral ou Zemmour lorsqu’ils expliquent que le féminisme est moins un gain pour les femmes, arraché par elles-mêmes, qu’un cadeau offert par la génération des hommes du baby-booms qui ont réussit par là, en s’humiliant un peu, à gagner le droit de prolonger leur enfance et de laisser les femmes tenir la société, du moins en apparence, en subissant la pression morale que la société industrielle faisait autrefois peser sur leurs pères & leurs grands-pères. J’en veux pour preuve les vrais chiffres de la consommation d’anti-dépresseurs, de tabac (pour déstresser) voir de drogues (et je ne parle pas des suicides), chiffres supérieurs chez les femmes libérées et moindre chez les hommes-enfants.


    • #246398
      le 24/10/2012 par TontonHector
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      En bas de l’article, il y a un lien intitulé "A lire aussi : Ce que la France a gardé de Pétain", qui renvoi vers un article intitulé "Maréchal, nous y revoilà".

      On y trouverait "l’inventaire des mesures pétainistes toujours en vigueur.".

      Bonne lecture...


  • #246199
    le 24/10/2012 par Thémistoclès
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    J’ai bien ri !!!
    Superbe exercice de style, mais complètement raté !!!
    L’auteur essaie de démontrer qu’on a tellement évolué au plan mental, qu’on s’est tellement transformé (avec la société) qu’on est MAINTENANT INCAPABLES de supporter la classification en 1 et 2 de notre N° de sécurité sociale.
    BEL EXEMPLE D’EVOLUTION !!!


  • #246213

    Non mais... quand on atteint ce degré de dinguerie, je pense qu’il faut vraiment songer à consulter un psychiatre.
    Sauf que la logique ici, ce n’est pas de soigner les individus, mais de faire en sorte que l’ensemble de la population devienne malade pour que la minorité de dingues se sente "non stigmatisée" (j’adore ce terme religieux utilisé en permanence par des gens qui crachent sur la religion).

    Bouh, la Nature est une méchante. Et pourquoi je peux pas changer de sexe comme je veux ? Hein ? Et pourquoi je peux pas pisser debout comme les hommes ? Et pourquoi je peux pas porter un enfant comme les femmes ? Et pourquoi deux femmes ne pourraient pas avoir des enfants sans être obligées d’être en contact avec un mâle répugnant ? C’est pas juste ! La Nature, c’est une salope fasciste ! Alors il faut faire en sorte que la société rétablisse la justice... et la science... et la médecine... mais en même temps, je veux bouffer des légumes bio, et pis Monsanto c’est des salops, parce que les OGM, c’est mal... je veux dire, les apprentis sorciers en blouse blanche, ils sont dangereux, sauf quand ils obéissent à mes caprices.

    Le truc qui les perturbe, c’est pas d’être marqué d’un numéro comme du bétail, non, c’est que 2 c’est moins bien que 1, et qu’en plus 3 c’est vachement mieux.

    Bande de Zéros.

     

  • #246215
    le 24/10/2012 par Gotfried
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Et moi, je refuse d’être connu par ma date de naissance, décrétée arbitrairement par les organes sexuels de mes parents. Je veux être né à Liverpool le 18 Juillet 1748 ! Et je veux pouvoir m’appeler Ultrakill Analblast, ou Jean-Bastien de la Ronche-Binière, selon mon humeur. Et puis je n’aime pas le chiffre 3, alors je veux pouvoir faire un procès à l’Etat si je le vois figurer sur un seul papier officiel. Accessoirement, je suis un ours, mais pas n’importe lequel, je suis l’ancêtre commun à Yoggi et à Winnie l’Ourson. Je réclame donc le paiement des mes indemnités chômage pour 20% en miel bio du Groënland.

    Mes parents biologiques sont Jules César et René Descartes, et je réclame les royalties qui me sont dus sur la vente de leurs ouvrages, avec intérêts composés. Je veux qu’on reconnaisse la totale normalité de me sexualité avec les poubelles de parcs publics et qu’on me donne le droit à m’unir devant le maire avec un fournisseur d’accès internet, et à adopter des animaux sauvages adultes et en faire mes héritiers.

    S’opposer à une seule de ces revendications, c’est se faire complice de la Shoah, et se rendre coupable de la mortalité due au Sida dans le monde. Je saisirai alors le procureur de la République pour faire appliquer le récent article 557 alinéa 8 voté par le Comité Européen des Droits de l’Homme : "Toute personne qui cherche à se faire détester, déshonore le cerveau humain et dont l’inconscience et l’irresponsabilité mène à la destruction à court terme de la société aura le droit à faire un nombre illimité de procès qui devront être gagnés et à une couverture médiatique supérieure à tous les enjeux nationaux et internationaux d’importance".

     

    • #246318
      le 24/10/2012 par FaridDominique
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      Hilarant et profond ! Merci Gotfried, j’ai beaucoup ri !


    • #246334
      le 24/10/2012 par Robespierre
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      Papa, c’est toi ! Enfin !

      Je sais, tu peines à me reconnaître car je suis désormais ø hermaphrodite capable de parthénogenèse. La médecine financée par les anormaux, enfin je veux dire par les sexuellement dysfonctionnels, bref, évitons les hypocrites euphémismes alambiqués et soyons francs, par les hétérosexuels, réalise des miracles. Je ne suis plus jamais solitaire et j’évite de la sorte le syndrome du canal métacarpien. Ne m’en veux pas si j’ai choisi comme onyme celui de la compagne de maman, qui auparavant était un mâle. La compagne, pas maman. Elle hésite, dans un souci de parité, à transexuer. Maman je veux dire.

      Avec mes mères, nous sommes à la pointe de la lutte sociale. Qu’il est loin le temps de la répartition entre le capital et le salariat des richesses créées ! Ce sont des combats à papa... excuse ce lapsus calami rétrograde, des combats à génitriceurière. Nous avons fondé une association de lutte contre les discriminations. Voici venir le temps des piloteuses de chasse et des conducteurisatrices d’engins ! Les plus gros possibles.

      À bas l’axiologie des fascistes christiano-bamboulo-islamo-judéophobo antisémites ou juifs honteux ! En toute lucidité j’expose ma vie aux coups de ces hordes barbares. Je n’ai pas hésité à m’abonner à Charlie Hebdo et au Nouvel Observateur. Libération c’est bon pour mettre des épluchures comme disait le président Mao Tsé-Tsé. Pas assez radical à mon goût. On m’a dit d’écouter aussi Radio Hôtel international, mais j’ai l’impression qu’ils utilisent des mots sexistes que je ne saisis pas toujours. Jacqueline Attali comprendrait sûrement. Quoi qu’il en soit, je traverse mon hall d’immeuble en arborant avec pride ces journaux même si des asiatiques aux yeux chafouins me dévisagent avec réprobation. Je suis sûr et sûre et sûre et sûr, avec le certitude, que si Pétain n’avait pas perdu la bataille de Diên Biên Phu contre Hitler, les fourbes m’auraient enferméeeé et e (-er ?) dans un camp en m’affublant d’une pyjama rayø avec une carré grisâtre (ouf !).

      Je t’embrasse forte, ton descendance chronologiquement égale.


    • #246350

      MAGISTRAL !!!


    • #246380

      Joli ! Ça représente parfaitement la situation.

      A force de s’arroger des droits, l’humain finira esclave.


  • #246218

    C’est vrai qu’être perçu comme un homme ou une femme c’est chiant. Quelle bande de tarés ! Aussi dans le n° de sécu les chiffres suivants indiquent l’année et le mois de naissance, ce qui peut conduire à une discrimination flagrante entre les jeunes et les vieux. En tant que demi vieux je me sens stigmatisé. Puis les chiffres du lieu de naissance. Je suis né dans le Nord, dans une ville moyenne. C’est bien ou pas ? Malheur à ceux qui portent le 99 et sont marqués à tout jamais du sceau de l’infamie de celui qui est né à l’etranger. Pffff bande de cons. Z’ont rien d’autre à foutre ?


  • #246228

    Du bla bla gaucho débile ou l’art de détruire l’identité familiale en prenant des airs de défenseur de causes justes...


  • #246237
    le 24/10/2012 par Thorfinn
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Oui, et mon petit garçon j’ai qu’a l’habiller en fille et l’appeler Jennifer ! puisque la difference entre les sexes est seulement "culturelle"...Foutue connerie !!
    Supprimons aussi "le" et "la" beaucoup trop discriminant !


  • #246243
    le 24/10/2012 par matrix le gaulois
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    C’est quand-même un tour de force de réussir chaque jours à trouver le truc en plus qui fait chier le monde (le vrai, j’entends)...Et encore, vous avez lu en bas de l’article "ce que la France a gardé de Pétain" ? C’est sûr, si notre VRAI ministre de l’économie est Attali, notre VRAI ministre de la "diplomatie" est BHL alors notre ministre de la culture c’est Caroline Fourrest.


  • #246262
    le 24/10/2012 par dédé75
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Il est vrai que l’attribution des chiffres 1 et 2 n’est pas anodin non plus. Ils pourraient être remplacés par M et F. Et non par le 3, encore moins anodin...


  • #246268
    le 24/10/2012 par AtropoS
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Bonjour,

    Notre chère Najat Vallaud-Belkacem veut que l’orientation sexuelle des personnages historiques soit intégrée aux programmes scolaires. Je suis d’accord, mais il faudrait aussi y inclure la religion est l’orientation politique (réelle). Pourrait-on aussi appliquer cette démarche aux hommes politiques du passé jusqu’à maintenant. Au moins on va rire cinq minutes.


  • #246277

    Présidence de Hollande :

    - « Mariage » et adoption par les répugnants « couples » invertis

    - Disparitions des termes « pères » et « mères » dans le code civil

    - Le changement d’ « identité sexuelle » sur l’état civil des pervers invertis dégénérés

    - Vers la fin des écoles privées ?

    - Remboursement de produits impurs pour que adolescents entre 15 et 18 ans puissent se souiller entre eux

    - Propagande sodomite et contre-nature dans les manuels d’histoire

    - Des salles de drogues gratuites pour les toxicomanes

    - Légalisation des drogues douces

    - Toujours plus loin dans l’euthanasie

    - Des cours de « morale laïque » forcés à l’école

     

    • #246437

      Et encore ce n’est que la première année.
      La crise s’aggravant les mesures sociétales vont de plus en plus occuper le devant de la scène.


    • #246455
      le 24/10/2012 par Rockefailure
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      Et tout ça en moins de 6 mois... ça laisse songeur quant à ce qui nous attend pour les prochain(e)s mois (années).
      Mais nous sommes dans une certaine logique, le passage de Sarkozy avait été pire que celui de Chirac qui lui-même avait fait pire que Mitterrand
      Avec le gouvernement Hollande, on va aller encore plus loin dans la laideur, la décadence et la bêtise.
      Et on peut parier qu’en 2017, on passera encore un cran supplémentaire dans la décomposition de ce qu’on appelle encore aujourd’hui la "France".


    • #246521

      Tu oublie la plus importante "banalisation de la pédophilie" avec son cortège "d’incestes" nous n’avons pas finit de vomir ce monde qui s’installe et voir celui qui vient . . .


  • #246287
    le 24/10/2012 par goy pride
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Sérieusement des fous et autres dégénérés sont parvenus à prendre le contrôle sur tous les rouages du pouvoir ! Sodomites, pédophiles, théoriciens loufoques...voilà par qui nous sommes dirigés ! Le monde à l’envers !


  • #246316
    le 24/10/2012 par Marion Sigaut
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Et moi j’en ai ras-le-bol que des femmes qui détestent les hommes viennent faire ch... celles qui les aiment. Quand ces crétines sauront prendre du plaisir avec un sourire, un rayon de soleil, un effleurement du bout des doigts ou le ronron d’un chaton, elles laisseront tomber leurs obsessions de domination et commenceront à vivre.
    Et nous à respirer peut-être.
    Qu’elles nous lâchent !

     

  • #246320

    Quand on atteint un certain niveau de connerie, çà devient esthétique...

    On voudrait mettre ce magnifique caca concon néo-journalistique sous cadre, bien en vue dans les toilettes...

    Le « Conn-Art » pourrait devenir une valeur-refuge, un investissement à long terme... Certaines oeuvres seraient côtées, passeraient de main en main, de galerie en galerie...

    C’est çà, la nouvelle poésie : le vers est dans le fruit...


  • #246335

    Étant à la recherche d’un emploi, je me suis notamment adressé à la mission locale mise en place par la mairie de ma ville pour aider et conseiller les jeunes diplômés dans leur recherche. Bref. On m’a fait remplir une feuille de présentation dans laquelle la question sexe (homme ou femme) a été remplacée par celle du genre.
    On touche le fond.


  • #246365

    article qui parait sorti du cerveau d’un neuneuh , mais qui avec son sempiternel gommage des différences me fait plutot penser à un rouleau compresseur qui écrase tout .
    en somme cette théorie ira à la poubelle ...
    en gros il revendique son attachement à l’uniformitée, au fade ,et tout cela par le biais d’un pauvre jeux "intellectuel"perdu dans l’abstraction et le déni du réel.
    pour ce genre de personnes on sent bien d’un coté des femmes mec et de l’autre des femmelettes qui s’imaginent qu’en réprimants ce qu’ils sont, vont "régler" les incompréhensions et conflits "homme/femme" en mettant les deux "polaritées" dans un mixeur pour en ressortir une sorte truc fade qui marche d’un seul pas.
    en tout cas ça va pas aider à la réconciliation véritable des hommes et des femmes cette histoire de "gender" , vue la base répressive mécanique du délire.


  • #246366

    Si Libération était évalué a dans un repère orthonormé, la connerie en abscisse et le savoir en ordonné, ce torchon tendrait horizontalement vers l’infini et verticalement vers zéro. Les joies asymptotiques, des fonctions d’information décroissantes nous ferons donc nous extasier béatement devant cette découverte d’importance tellurique :

    Homme : 1, Femme : 2, Libération : 0 pointé.....


  • #246388

    Le jour où les femmes seront des hommes comme les autres et les hommes de femmes comme les autres approche.

    Pour moi, c’est ce genre d’initiatives qui constituent un vrai crime contre l’humanité. Contre le fondement de notre équilibre de toujours.

     

    • #246523

      "Le jour où les femmes seront des hommes comme . . . " ça c’est déjà fait, ça s’appelle l’inversion des genres, aujourd’hui les nanas se comportent comme de vrai mecs et les mecs comme de vrais gonzesses ...


  • #246432
    le 24/10/2012 par Simone Choule
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    ça y est : les fous dirigent l’Asile. Demain je souhaite etre une chèvre et ceux qui me refusent de manière discriminante ce droit sont d’ignobles stigmatiseurs rétrogrades. De plus j’ai tous les gens gris, mous et tristes du journal "Libération" pour me soutenir dans mon combat de premier plan pour la civilisation humaine.


  • #246450

    Sauf qu’on fait toujours passer les femmes en premier, on dit bien "mesdames, messieurs" et pas l’inverse, par galanterie.


  • #246481

    "un « signifiant sexué » qui calcifie aujourd’hui encore notre modèle social."

    En tout cas le mien ne me sert pas à calcifier quoi que ce soit...
    Ce n’est pas là son utilisation essentielle...et préférée ..


  • #246525
    le 24/10/2012 par Nicolas Tesla
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Tiens, je fais un petit tour sur E&R pour voir les news... Et la horreur : encore une info Kaliyuguesque... Décidément, on arrête pas le progrès !


  • #246592

    L’essentialisme primaire d’avant-guerre (l’idée que l’humain aie une qualité intrinsèque, ou des caractéristiques differentiables dès sa naissance) étant aujourd’hui considéré par la "bien pensance" comme le père du racisme, du sexisme et de l’homophobie, a fait place, par reaction, a un anti-essentialisme primaire qui caractérise les idéologies modernes depuis 60 ans ; cet anti-essentialisme est devenu la prémisse dogmatique sur laquelle se base toute reflexion depuis la guerre.
    La vieille dualité "nature contre environement" a fait un vainqueur unilateral : il est désormais interdit de considérer que l’humain soit differencié "par essence". Ce presupposé rigide mène a l’idée, par exemple, que si il y a un ratio homme-femme deséquilibré, puisqu’il n’est supposé y avoir aucune différence "par essence" entre un homme et une femme (capacité, aspiration...), c’est forcement qu’il y a eu discrimination. Solution : imposer la parité, cette obsession numerique du 50/50, qui vise a réparer ce tort perçu et façonner la réalité au travers du corset d’une abstraction conformiste.

    Le think tank visant a imposer cette idéologie par terrorisme intellectuel s’appellent le Gender studies (ou études du genre), sans oublier l’Ethnic studies (étude raciale), originaire de l’esprit fécond des féministes américaines. L’obsession de cette idéologie est la castration punitive de l’Homme Blanc Heterosexuel, consideré comme l’Oppresseur originel générateur de Discrimination historique et qu’il faut imperativement, dans un élan Freudo-Marxiste, transgresser en infantant une multitude de concepts visant a le disqualifier moralement : l’Anti-sexisme (Homme), l’Anti-racisme (Blanc) et l’Anti-homophobie (Heterosexuel).

    On remarquera que cette parité ne concerne que les places les plus enviables de la société, mais imposer la parité en bas de l’échelle : la prison ou il y a 90% d’hommes, ce n’est pas encore a l’ordre du jour. Quand verra t-on les femmes se faire systématiquement accuser de meurtre, de vol, de violence, afin de palier a ce déséquilibre de représentation carcéral, et faire rentrer cette "vision du monde" de force dans le réalité avec acharnement comme le ferait Belkacem, un peu comme un enfant s’évertuant a enfoncer un cube dans un trou rond a l’aide d’un marteau, au risque de casser le jouet ?


  • #246838
    le 25/10/2012 par icounil
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Je propose qu’on hôte le sexes des enfants à leur naissance et qu’on le congèle, ainsi, ils pourront choisir à 12 ans si ils veulent être des femme ou des hommes ou rien ou les deux et ce de manière tout à fait objective en dehors de toute cette pression sociale barbare qui détruit le potentiel lumineux de l’homme. En plus cela aurait l’incommensurable avantage de produire de la croooiiisssssssssssaaaaannnnnnceeeeee ééécooonnnoooommmmiiiqqqquuuueeeeeee !!!!!!!

     

    • #247058
      le 25/10/2012 par Struntus
      Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

      Même pas, le simple fait de choisir l’un des deux sexes est discriminatoire en soi. On ne devrait pas avoir de telles odieuses différences sexistes digne de l’ancien régime (bah oui) !
      Ainsi, nous devrions soit doter des deux sexes un enfant à naître, ou alors rien du tout. Enlevons les seins des femmes ou alors, posons aux hommes de tels attributs, afin qu’ils puissent aussi allaiter. Le fait même que la femme ai la possibilité de se contraindre éventuellement à allaiter un enfant, et pas les hommes est une abomination sexiste.

      La science devrait tout mettre en oeuvre pour ouvrir la possibilité aux enfants à naître d’avoir les deux sexes directement, de manière innée et biologique, afin qu’enfin, la naissance ne soit plus sexiste aussi bien pour les géniteurs que pour les enfants à naître.


  • #247710
    le 25/10/2012 par William
    Jusqu’où ira la "théorie du genre" ?

    Le plus drôle (et oui ) c’est que dans la vision très respectée au sein de la communautée inexistante de la Cabbale le 1 est le principe masculin et le 2 le principe féminin... Sont marrant les maîtres des moutons de la Terre et comme le dit l’Imam Mahdi : la fin des temps est une époque d’inversion totale... Vive le feu !


Afficher les commentaires suivants