Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’étude de l’Unédic sur le profil des chômeurs : la moitié n’a pas le bac

Et un chômeur gagne 1 000 euros net par mois

Âge, niveau de diplôme, montant de l’allocation chômage, durée des droits, type d’emploi perdu… cette étude de l’Unédic analyse les caractéristiques et la situation des chômeurs indemnisés par l’Assurance chômage en juin 2016.

 

 

5 chiffres à savoir sur les bénéficiaires de l’Assurance chômage

 

46 % des allocataires travaillent au cours du mois

Fin juin 2016, 3,45 millions de demandeurs d’emploi ont un droit ouvert aux allocations chômage. Près de la moitié d’entre eux travaillent, ne serait-ce que quelques heures dans le mois, tout en étant inscrits à Pôle emploi, soit 1,6 million de personnes. Sur ces 3,45 millions de bénéficiaires de l’Assurance chômage en juin 2016, 2,51 millions sont indemnisés. La majeure partie de ceux qui ne sont pas indemnisés ont perçu un salaire trop élevé pour cumuler salaire et allocation.

 

47 % des personnes indemnisées ont perdu un CDD ou une mission d’intérim

Presque la moitié des personnes indemnisées est au chômage suite à la fin d’un contrat à durée limitée : 37 % après un CDD et 10 % après une mission d’intérim. Seuls 9 % des allocataires ont connu un licenciement économique juste avant d’être au chômage. La rupture conventionnelle concerne 16 % des personnes indemnisées.

 

1 010 € net, c’est l’allocation chômage moyenne

En juin 2016, les personnes indemnisées [qui n’ont pas travaillé au cours du mois] perçoivent une allocation moyenne de 1 010 € net. Les allocataires touchent en moyenne 72 % de leur ancien salaire net.

L’allocation maximale de 6 500 € net par mois concerne environ 500 personnes, c’est-à-dire 0,02 % des personnes indemnisées.

Parmi les personnes qui travaillent durant leur chômage, 767 000 personnes cumulent leur revenu et une partie de leur allocation [en fonction de leur rémunération du mois]. Leur revenu total moyen est de 1 240 € net (allocation + salaire), dont 540 € net d’allocation en moyenne.

 

47 % des personnes indemnisées ont droit à moins de 2 ans d’allocations

Parmi les allocataires indemnisés, près d’un quart ont une durée maximale de droit de moins d’un an. 16 % ont droit à une durée d’indemnisation supérieure à 2 ans. Les jeunes ont des droits plus courts. Par exemple, les moins de 25 ans sont 37 % à avoir moins d’un an de droit aux allocations chômage, tandis que cela concerne 12 % des seniors (50 ans et plus). De même, ceux qui ont perdu un emploi à durée limitée ont des droits plus courts. 57 % des personnes indemnisées après une mission d’intérim ont moins d’un an de droit, contre 5 % pour les personnes licenciées.

 

68 %, c’est la part moyenne d’allocations consommées par les allocataires

Les personnes sorties d’indemnisation ont consommé 68 % des allocations auxquelles elles avaient droit, en moyenne. Elles ont perçu des allocations pendant une durée moyenne de 10 mois. Parmi elles, 7 sur 10 ont été indemnisées moins d’un an. 44 % des sorties d’indemnisation sont dues à l’épuisement du total des allocations auxquelles la personne avait droit.

Le chômage, ceux qui en profitent, ceux qui le combattent,
lire sur Kontre Kulture

 

Le chômage comme outil oligarchique de contrôle social, voir sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article