Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La cagole philosophe

Elle analyse tout : sexualité, bonheur, MST, viol, GHB, épilation, racisme...

On a pioché un peu au hasard dans la longue liste des vidéos de cette youtubeuse à l’accent méridional. « Pure Human Soul », en toute modestie, ou Chloé pour les (nombreux) intimes, fait la promotion (sans le savoir) de toutes les injonctions du mondialisme : antiracisme, rasage de touffe, masturbationnisme (provocation à la masturbation raciale), libertinage, immigrationnisme, vaginisme, « mon expérience sans soutien-gorge », « le secret de Kylie Jenner », « je suis l’antichrist », etc.

« J’estime que chuis une blanche avec des grosses fesses »

Mais surtout, Pute Human Soul prodigue des conseils de bonheur et de plaisir à des jeunes filles, et il n’est pas interdit de penser que certains garçons regardent aussi.

Dans « les 4 clés du bonheur », PHS nous explique qu’il faut pas de bad vibes, c’est-à-dire de mauvaises vibrations. Or nous vivons dans des champs vibratoires permanents, et on n’imaginait pas cette cagole toulousaine au courant des lois complexes de la physique quantique. Mais bon, tout peut arriver avec les filles d’aujourd’hui. Et avec PHS, on n’est pas au bout de nos surprises.

PHS ne fait pas que prodiguer des conseils de bonheur intellectuel ou de plaisir physique : elle lutte contre la « négrophobie » et les maladies sexuellement transmissibles. Voici les deux vidéos qui ont mis le feu aux fesses, oups, aux poudres de l’Internet. La première s’intitule « Pourquoi je ne sors qu’avec des hommes noirs », et la seconde « Pute à nègres ».

 

 

Lorsqu’on étudie l’impact des vidéos de la demoiselle, on constate que les plus regardées sont celles qui ont trait à la sexualité et à la race, « l’ethnie » comme elle dit, mais celles qui parlent de maladies vénériennes ou de philosophie du bonheur font un flop relatif.

Nous avons noté une vidéo étrange au milieu de toute sa liste : c’est celle où PHS n’est pas maquillée, « apprêtée » selon ses propres mots. Une vidéo plutôt courageuse avec une introduction savante :

« Je pense qu’il est très important d’en parler sur Internet notamment pour les jeunes filles et surtout pour remettre certaines choses dans un ordre étant donné que on voit de toute et de n’importe quoi surtout de la désinformation vis-à-vis de certaines idées reçues notamment par rapport aux femmes et le maquillage dans la société, par rapport aux hommes, par rapport aux autres femmes, comment les femmes se sentent elles-mêmes par rapport au maquillage. »

 

Mais tout n’est pas aussi rose dans la vie de PHS. PHS raconte dans une vidéo tragique la première fois où elle est montée à Paris mais où, malheureusement, elle a été droguée dans une boîte de nuit et elle a erré trois nuits sans moyens de paiement. On s’aperçoit que le gentil « Steve » lui a raconté des craques et qu’il a un peu abusé de sa confiance. Avec ses potes « tis-mé et re-noi ».

« Steve i’m’dit ouais ça s’fait pas de pas faire croquer mes potes, tu vois i sont là i nous regardent comme des chiens ça s’fait pas tu vois. En soi j’étais plutôt d’accord parce qu’ils étaient vraiment beaux, on va pas s’mentir ils étaient vraiment beaux, y avait un tis-mé et un re-noi, donc j’me suis dit bon vas-y écoutez les gars on fait un plan à quatre on s’en fout tu vois, franchement c’était grave bien d’ailleurs j’ai grave un bon souvenir de ce moment-là pasque en fait ils étaient tellement nuls que ça m’faisait grave rigoler en fait ! »

« Y a plein de gars comme ça j’ai pas de souvenirs d’eux »

Malgré ses déboires récurrents avec son ethnie de prédilection (à 12’03 dans la vidéo précédente elle décrit les symptômes du GHB), notre cagole philosophale est revenue légèrement défoncée mais vivante de la grande ville (Paris) aux « 36 000 lignes de métro », et a pu continuer à nous raconter comment se raser la touffe ou se masturber de ouf du matin au soir.

 

 

Ce qui est marrant – ou tragique – dans cette affaire, c’est de voir ce que les préceptes du féminisme de Mai 68 ont produit 50 ans après. La meuf à Sartre, Simone, qui avait aussi un gros cul, n’est pas forcément responsable de l’état mental de Pure Human Soul mais il y a une certaine filiation, si ce n’est une filiation certaine.

Triangulation du féminisme
sur Kontre Kulture

 

Le combat féministe, sur E&R :

 






Alerter

159 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2071439
    Le 27 octobre à 17:42 par c’est du bidon
    La cagole philosophe

    Suite :
    Ces vidéos sont une production bavarde de l’industrie porno. Elles sont une énième insulte à la France et aux Françaises, en particulier les blondes, les jeunes, les jolies.
    il faudrait les trater par autre chose que le sarcasme. elles sont de la propagande en direction des très jeunes filles, une incitation à la chasse aux gamines.
    La cagole vit bien recluse dans un endroit bien secret, vous pouvez en être sûrs. Et ne se sortirait jamais un noir, même riche.

     

    Répondre à ce message

  • #2071483
    Le 27 octobre à 18:53 par Mami Wata
    La cagole philosophe

    Vous voyez, cette demoiselle a voté lors de la dernière élection présidentielle. Et inutile de vous faire un dessin pour savoir pour qui elle a voté au second tour. Donc continuez à vous abstenir au profit des gens comme elle en pérorant que les élections ne servent à rien mais après ne vous plaignez pas de voir Emma au pouvoir !

     

    Répondre à ce message

    • #2071655
      Le 28 octobre à 00:05 par listener
      La cagole philosophe

      Elle parle perpétuellement de sa fente et pas de celle de l’urne. Voter lui fait penser à un pénétration. Obsédée totale. Retirer le droit de vote à cette conne me paraît assez justifié. Lorsqu’on leur a donné le droit de vote d’ailleurs, il y en a qui avait prévu ce qui est arrivé : le bordel généralisé avec en plus une censure pour défendre les pétasses contre les insultes justifiées.

       
    • #2072116
      Le 28 octobre à 20:17 par Cassissiacum
      La cagole philosophe

      @Mami Wata
      C’est parce-que les gens votent ,que ce pouvoir a une légitimité et que l’on a des Macron, Sarko , Mitterrand, Pompidou, de Gaulle, Chirac ou je ne sais quel républicain
      Le peuple cesserait d’appeler ça république ou démocratie (au shoah comme vous voulez) et nommerait ça par son vrai nom dictature oligarchique
      Mais votez, je suis sur que vous ne serait jamais satisfait
      Dommage que l’on ne puisse pas en reparler dans 20, 30, 100, 500 ans ou plus
      Bien à vous



      PS :
      Monseigneur Henri Delassus (1836-1921)
      LA CONJURATION ANTICHRÉTIENNE




      Tout est écrit

       
  • #2071751
    Le 28 octobre à 06:25 par Lumineux
    La cagole philosophe

    Une bonne action serait de signaler sa chaîne en masse pour contenu inapproprié

     

    Répondre à ce message

    • #2071911
      Le 28 octobre à 13:59 par Bon publique
      La cagole philosophe

      Oui, c’est vrai. C’est certainement la meilleure chose à faire. Je m’empresse de le faire de ce doigt.

      Merci. Continuez à donner de bonnes idées aux gens, les gouttes d’eau font les grandes rivières...

      Excellente journée.

       
    • #2071963
      Le 28 octobre à 16:16 par La fin des haricots
      La cagole philosophe

      Figure toi que c’est ce que j’ai failli faire mais vu qu’il n’y a aucune image à caractère sexuel, je mange un rat si c’est pris en compte.

       
    • #2072041
      Le 28 octobre à 18:45 par H.M.
      La cagole philosophe

      Pas d’accord. On est pour la liberté d’expression ou pas ? Ce n’est pas pour demander la censure des opinions que nous ne partageons pas. On peut et on doit souligner le "deux poids, deux mesures", ça oui.

       
  • #2071757
    Le 28 octobre à 08:06 par Socrade
    La cagole philosophe

    moi je trouve qu’elle est assez intelligente, relativement posée, pas idéologisée et surtout très positive ce qui est le plus important. Dès qu’elle sera rattrapée par le vieillissement, ce qui ne saurait tarder, elle va devenir sérieuse et bien s’occuper de son homme et de sa famille.

     

    Répondre à ce message

    • #2071940
      Le 28 octobre à 15:14 par Socrade
      La cagole philosophe

      Faudrait qu’elle trouve le courage de tomber amoureuse d’un vrai mec, là elle se fait biter uniquement par des noirs parce (pour elle...) ce sont des sous-hommes dépourvus de faculté de la juger, des vibromasseurs à 37°.

       
  • #2071793
    Le 28 octobre à 09:48 par mina
    La cagole philosophe

    En cas d’attaque de zombies, elle sera protégée, les zombies ne s’intéressent qu’aux cerveaux et là manifestement il n’y en a déjà plus ... ;-)

     

    Répondre à ce message

  • #2072091
    Le 28 octobre à 19:51 par Bro
    La cagole philosophe

    Cette jeune femme prétend que sa "négrophilie" est "génétique". Ce qui est amusant vu que jusque là sa lignée dont elle est issue n’avait pas de mal à se reproduire qu’avec des blanc plutôt aryen vu la couleur de ses yeux.
    Elle nie toute forme de conditionnement psychologique parce que ça la ramènerait à sa stature de petite marionnette.
    Pour ma part, les relations que j’ai pu observer dénote une part trés forte des stéréotypes/archétypes raciaux dans les attirances contemporaines.

    Je compte bon nombre de blancs, plutôt célibataire à long terme, incapable pour des raisons qu’on imagine bien, de nouer des relations avec des blanches. Ces mecs me clamaient haut et fort que les noires ce sera jamais pour eux jusqu’au jour où ils découvraient que certaines de ces dernières finissaient par leur accorder une grande valeur. Le résultat c’est que ces blancs finissaient exclusivement "négrophiles".

    On peut imaginer facilement que cette petite blanche grassouillette qui a selon ses dires eu une scolarité avec des blancs, se retrouvaient avec ses complexes d’ados, incapable d’attirer des blancs ’bogoss". La fac l’a sorti du monde blanc, pour la ramener vers un peu plus des noirs pour lesquels l’embonpoint ne pose pas de soucis. Elle s’est faite tirer par un black et découvre qu’il y a un vivier de blacks attirés par son physique. Elle se trouve sacralisé de façon inédite et finit que de ne jurer que par eux. Le tout étant accentué par le sex appeal en vogue des noirs sur les thématiques féminines : la mode, la musique,la célébrité, le sexe...etc.
    Beaucoup tirerait la conclusion, que "les noirs ont quelque chose en plus". En tous cas, ce sera ce que se diront bien des petites qui regardera ses vidéos....jusqu’à ce que les noirs seront passés de mode.

    Ben oui. Figurez vous que depuis quelques années maintenant, les asiatiques attirent les ados noires et blanches. C’est génétique aussi ? ou il y a une corrélation étonnante avec le pic du soft power coréen en occident (Drama, Kpop...) ?

    Les gens sont pétris de fétichismes raciaux malsain étoffés par le culturel.
    Si demain, Hollywood galvanisait la virilité Indienne ou Malaisienne, on aurait une armée de cagoles nous expliquer que c’est le must have féminin

     

    Répondre à ce message

    • #2072141
      Le 28 octobre à 20:50 par adrienvictor
      La cagole philosophe

      Enfin une analyse rigoureuse, objective et décontractée puis un jugement cohérent.

       
    • #2072321
      Le 29 octobre à 09:15 par Bro
      La cagole philosophe

      Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour l’orthographe de ce post. C’est truffé de fautes. Comme quoi la relecture...
      Cdlt.

       
    • #2072369
      Le 29 octobre à 11:36 par juanito114
      La cagole philosophe

      Je suis black et je trouve votre analyse extrêmement juste.

       
  • #2072281
    Le 29 octobre à 06:47 par Montparnasse
    La cagole philosophe

    « Cagole Philosophale »
    Du génie !!

    Pour le reste c’est grave, c’est très grave . Hypersexualisation, betise, reflexion à 0 . Le parfait reflet de la génération dite des ’’ millenials ’’ jeunes femmes autant que jeunes hommes .

     

    Répondre à ce message

  • #2072621
    Le 29 octobre à 18:48 par STEF de MARS
    La cagole philosophe

    "La Diabolisation du Poil"
    en voilà une injustice qui est inacceptable !
    Merci Chloé pour ton engagement courageux.
    Notre monde moderne manque tellement de combats nobles et salvateurs comme le tien...

     

    Répondre à ce message

  • #2072803
    Le 29 octobre à 23:20 par Mindstyle
    La cagole philosophe

    Sous le maquillage, sous l’apparence proprette de la jeune fille occidentale ayant accès à tous les artifices hygienico-cosmetiyes, il n y a que la pourriture.
    Cette pourriture se révèle de plus en plus à mesure que les années font leur œuvre de sorte que cette jeune femme finira par ressembler à sa mère, figure cadaverique, morte vivante zombifiée par la propagande gauchiste.
    Ces gens sont facile à reconnaître : Leur apparence physique, leur physionomie est "dégradée", "délavée" par rapport aux vivants.

     

    Répondre à ce message

    • #2072850
      Le 30 octobre à 00:38 par Bro
      La cagole philosophe

      Elle sait inconsciemment que sa mère est son propre avenir. De mémoire, ça me fait penser à ce rapport du corps complexé qu’entretienne les femmes vis à vis de leur mère dans "l’insoutenable légèreté de l’être" de Kundera. Le complexe physique de la condamnation génétique ingrate de la mère ménopausée. Son visage sans maquillage laisse présager cette condamnation. Cette jeune femme doit voir un certain mal être de sa mère d’âge mure célibataire, se voit en reflet, et cherche par tous les moyens de profiter de sa relative fraîcheur physique pour se trouver des étalons, des admirateurs, afin de conjurer le sort.

      Elle a l’arrogance de la jeunesse. Dans une vingtaine d’années elle disparaîtra et entre temps, elle formera sa fille pour se consoler. En revanche, si elle n’hérite que d’un garçon...elle en pâtira.

      Inutile d’en rager, le temps l’emportera.

       
  • #2072821
    Le 29 octobre à 23:55 par Aiguiseur de guillotines
    La cagole philosophe

    J’ai regardé la video de ce boudin sac à foutre pendant 2 minutes et puis j’ai zappé. Je préfère un bon vieux discour de tonton Adolf.
    Je suis un peu "old school"... ^^

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents