Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La guerre est-elle déclarée entre le Grand-Orient de France et le CRIF ?

Le Grand Orient de France (GODF) et le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) sont en instance de divorce, d’après L’Express. Selon le média français, le soutien du CRIF au gouvernement de Netanyahou indispose les francs-maçons.

 

[…]

D’après le média français, pour la première fois, une résolution adoptée par le Grand-Orient de France vise en effet à « interdire à ses dirigeants, principalement le "grand maître" de participer aux événements organisés par le CRIF, avant tout le dîner annuel » auquel prennent part nombre de personnalités politiques françaises.

Selon le média français, le Grand Orient de France (GODF) ne supporte plus la ligne du CRIF qui a apporté un soutien sans faille à la politique de l’ « extrême-droite religieuse en Israël » qui, selon le GODF, « conduit à des fractures et à une montée de l’antisémitisme » en France. Pour l’heure, le CRIF n’a toujours pas réagi.

[…]

Si le Grand Orient de France ne supporte plus la ligne du CRIF, le conflit risque de durer longtemps. Car, en effet, le président du CRIF, Francis Kalifa, est un défenseur invétéré de l’État d’Israël et du gouvernement de Benyamin Netanyahou. […]

Lire l’intégralité de l’article sur lecourrier-du-soir.com

 

Voir aussi, sur E&R :

Réécouter Stéphane Blet au sujet de la franc-maçonnerie, sur E&R :

 






Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents