Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le cardinal Philippe Barbarin à Qaraqosh (Irak) : " La vie repart"

Après deux années de destructions à Mossoul, les familles reviennent, petit à petit. Le cardinal de Lyon Mgr Barbarin a été invité, trois ans après sa promesse faite en décembre 2014, par Mgr Louis-Raphael Sako 1er, à entrer dans Mossoul libérée. Les chrétiens d’Orient, malgré le black out médiatique, sont soutenus par les chrétiens de France.

 

Voici ce que Mgr Barbarin déclarait le 10 juillet 2017 :

« Nous rendons grâce à Dieu pour la beauté, la profondeur et la fécondité des liens qui nous unissent avec les chrétiens et tous les habitants de Mossoul : tant d’initiatives généreuses, de voyages et de visites, de prières publiques ou de supplications élevées vers Dieu dans le secret. »

Il invitait les croyants à une messe le 14 juillet 2017 à la cathédrale Saint Jean en soutien aux habitants de la ville martyre de Mossoul.

 

 

Pendant son voyage qui a duré du 23 au 25 juillet en Irak, passant par Erbil, Qaraqosh (ville située à l’est de Mossoul) et Mossoul, le cardinal a pu assister à la reconstruction du centre Saint Paul, grâce à des travaux financée par la Fondation Sainte-Irénée.

 

 

 

La reconstruction d’Alep, seconde ville de Syrie où vivaient 160 000 chrétiens avant 2013 (contre 35 000 aujourd’hui), est aussi à l’ordre du jour :

 

 

Les chrétiens d’Irak et de Syrie ont doublement souffert lors de la guerre faite aux deux peuples irakien et syrien depuis 2011. Devant la baisse constante des populations chrétiennes, le pari est audacieux : il s’agit de redonner confiance dans l’avenir et de faire revenir ceux qui ont déserté les pays en guerre pour des contrées moins violentes. Il y a trois ans, Mgr Barbarin lançait un appel en ces termes :

En juin 2014, alors que les nouvelles que nous recevions d’Irak étaient catastrophiques et que la France, l’Europe et le monde semblaient indifférents à ce drame, j’ai voulu prendre la parole de façon publique pour en appeler à la conscience de chacun, souhaitant qu’une solution politique soit trouvée à une immense tragédie humaine.

Puis vint le temps du voyage : nous avions conservé cette bonne habitude avec le Patriarche [Louis Raphaël Ier Sako, Patriarche des Chaldéens] de nous joindre au téléphone. Un jour, alors que je lui suggérais l’idée d’aller le visiter dans son pays, il me dit, avec enthousiasme, combien cette rencontre serait utile.

En visitant Erbil, Qaraqosh, Alqosh et Kirkouk, j’ai découvert une Eglise éprouvée, mais non pas abattue, un Pasteur courageux invitant ses brebis à rester entre les mains de Dieu, à tenir dans l’espérance.

En considérant leur témoignage de foi et en mesurant l’immensité de leurs besoins, j’ai décidé qu’un jumelage unirait notre diocèse avec celui de Mossoul, pour que, en offrant leurs prières et leur aide, les Lyonnais, et tous ceux qui le souhaitent, reçoivent des habitants de Mossoul, et de tous les Irakiens, leur témoignage de foi.

À ceux qui contribueront d’une façon ou d’une autre à ce jumelage, je veux dire simplement « merci », au nom de tous ceux qui en profiteront.

Que le Proche-Orient soit en paix ou en guerre, le nombre de chrétiens qui y vivent ne cesse de décliner. L’Irak, la Syrie et le Liban sont les trois derniers pays historiques d’implantation chrétienne en terres d’islam (dominant). Les premiers chrétiens y sont depuis 1 800 ans, le christianisme ayant pris d’abord racine dans la partie orientale de l’Empire romain.
Une immense page d’histoire est-elle en train de se tourner ?

Entrez pas à pas dans l’extraordinaire complexité
religieuse et géopolitique du Proche-Orient,
avec Kontre Kulture

 

Barbarin, le cardinal qui effraye les médias dominants,
voir sur E&R :

La tragédie des chrétiens d’Orient, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les Chrétiens d’Orient sont surtout concrètement soutenus, protégés et même formés par le Hezbollah (comme au Liban), les gardiens de la Révolution iraniens, l’armée irakienne et l’armée syrienne arabe majoritairement composé de Musulmans Sunnites d’où il serait donc bienvenu de certains se prétendant catholique bien installé dans leur confort occidental de cesser de cracher sur les Musulmans qui sur place sont aux côtés de leurs Frères Chrétiens et se battent contre les Wahabites et d’aider les Français Musulmans et ailleurs en Europe à combattre l’idéologie Wahabite et sa propagande se diffusant parmi les masses musulmanes ignorantes sans catéchisme soutenu par des Talmudistes du genre Zemmour comme étant l’Islam.

     

    • Hahaha, votre commentaire devrait rester épinglé tout en haut du site E&R pour le restant de l’année. Qu’il puisse servir d’exemple aux croyants comme aux athées !


    • Tout à fait.


    • Je crois qu’il serait assez juste de rendre également hommage à des institutions comme Al Mayadeen TV qui font un travail remarquable de reconstruction de l’identité orientale. Les émissions sur les chrétiens d’Orient y sont tout simplement remarquables :)
      Al Manar n’est pas en reste vu le nombre important de représentants politiques chrétiens qui y sont invités...
      Dans tous les cas, pour ceux qui comprennent les nuances des sociétés arabes, la fracture n’a jamais été réellement confessionnelle. C’est la colonisation (avec pour corollaire Sykes-Picot) qui a tenté d’introduire ce type de fracture aboutissant près de nous, par exemple, à l’accord de Taef au Liban pour graver dans le marbre des ruptures confessionnelles en les institutionnalisant. Aujourd’hui, le Hezbollah et certains de ses alliés ont décidé de tourner cette page pour donner naissance à un État de citoyens pour en finir avec la tentative de confessionnalisation des rapports politiques.
      A vrai dire, les seules "structures" réelles qui perdurent sont essentiellement tribales à travers le Moyen Orient et dans ces cas la confession passe au second plan. C’est en partie cela qui a protégé et préservé toutes les communautés les plus différentes (chaldéennes, assyriennes, yezidis..etc) ;-)


    • "Cesser de cracher..."
      Qu’ils s’aident, s’entraident ou se massacrent - 50 nuances de gris..." mais qu’ils nous lachent la grappe, surtout sur notre terre.


    • Laissez les catholiques tranquilles, ils n’ont de compte à rendre à personne sur leurs terres. L’Europe moderne entière s’est bâtie contre l’Eglise Catholique et donc de ses fidèles. C’est déjà bien assez...


    • @Mojo Risin
      Pourquoi cette arrogance, t’es né du bon côté de la barrière, du moins tu le crois. Je ne suis pas un immigrationniste, j’en suis même très loin, mais jamais je ne manquerai de respect à des vraies victimes de ce merdier mondiale dont t’as l’air de ne pas connaitre l’origine. En tout cas c’est ce que laisse deviner ta réaction. Vas y, lèves toi contre les vrais coupables avec un verbe et un courage qui transpirerait la vérité à l’image d’un Alain Soral si t’es autant remonté et aussi malin que t’as l’air de le croire.


  • #1773865
    le 27/07/2017 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    Le cardinal Philippe Barbarin à Qaraqosh (Irak) : " La vie repart"

    « " La vie repart" »
    Super !
    On peut préparer les bateaux, les charters et les bus !
    Tout le monde repart si la vie est là-bas maintenant !
    Ah et au fait qu’ils n’oublient pas les smartphones ,les cartes vitales, les cartes de demandeurs d’asile et tout ce qu’on leur a donné au passage !
    Un merci et un au-revoir, non, un adieux leur sera donné très cordialement de la part des français !

     

  • EMMAÜS devrait aussi soutenir les chrétiens d’Orient à reconstruire leur pays.
    Malheureusement, il parait que son objectif est d’aider les (im)migrants à s’installer chez nous.

    C’est juré, je ne donnerai plus rien à EMMAÜS !

    Thémistoclès

     

    • Au contraire, c’est peut-être les seuls que je trouve cohérent, mais encore faut-il savoir l’origine d’EMMAÛS qui n’a rien à voir avec les disciple que Jésus croisa sur le chemin du même nom.
      EMMAÛS fait référence à la soeur de Jean HUS qui s’appelait EMMA.
      La démarche de l’abbé Pierre fait donc référence à la révolte Hussite, à l’hérésie Hussite qui a touché la bohème et qui précédé celle de Luther, parce qu’on y retrouve cette notion de partage dans la pauvreté, dans le trouble.
      Dans la pensée Hussite, passons outre les idées religieuses spécifiques à ce mouvement, sur le plan social et économique tout ce qui est sur la terre n’est la propriété de personne mais à tous, la dignité de l’homme et la pauvreté lui donne tous les droits, et donc quand on a compris cela, il n’est pas anormal que ces migrants soient traités en priorité par EMMAÛS.
      Si on y réfléchit bien, cela suit le même mécanisme que les droits de l’homme sauf qu’avec les droits de l’homme, il y a l’état en plus qui s’est invité, on est plus au niveau de la petite association, et donc le migrant même s’il n’a rien en tant qu’homme il a des droits, et pour ces droits vous devez payer, ne rien dire et vous laisser envahir.
      Vous voulez aider les chrétiens d’orient, il y a une association qui s’appelle SOS chrétiens d’orient et là à priori, il y a peu de risque pour qu’il y ait entourloupe dans la dénomination.


    • Il aurait dut appeler sa fille Anne. Ils sont complices de la politique migratoire invasive.



  • Le cardinal Philippe Barbarin à Qaraqosh (Irak) : " La vie repart"



    J’espère qu’elle repartira pour de très longues années...