Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le discours de Macron au Vel’ d’Hiv’ critiqué par Mélenchon et par "l’extrême droite"

On s’est permis de mettre des guillemets à extrême droite dans le titre d’Europe 1 (couplé au JDD, ça sent la synergie et la charrette chez Lagardère Médias) parce que pour cette station, et pour le reste des médias mainstream, l’opposition à la sortie de Macron sur Vichy ne peut être que le fait de gens issus des « extrêmes ».

 

 

Or il y a une explication à la très vivre réaction qui a parcouru ce qui reste de la droite et de la gauche – on allait dire la vraie droite et la vraie gauche – suite à la déclaration impensable de Macron : c’est une explication historique, technique et non hystérique. Et surtout pas communautaire.

 

 

Les gens sérieux la connaissent, il s’agit du vrai rôle de Vichy, de la responsabilité allemande, et de l’exploitation de tout cela par le lobby sioniste actuel. Sauf que les journalistes mainstream ne veulent pas se frotter à cette vérité dérangeante pour le dogme dominant.

 

 

Le président français a donné de nouveaux gages aux forces qui tiennent la nation d’une main de fer. L’Histoire et la Vérité le balayeront. Mentir pour conserver le pouvoir est une option. Mais cela suppose d’augmenter et la dose de mensonge, et la dose de répression. Forcément, un jour, la Bête dite immonde se cabrera.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Emmanuel Macron a réaffirmé la responsabilité de la France dans la rafle du Vel’ D’Hiv’. Une position rejetée par Jean-Luc Mélenchon et par l’extrême droite.

 

Un passé qui ne passe pas. 75 ans après la rafle du Vel’ d’Hiv’, la question de la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs de France continue à partager l’échiquier politique. Pourtant, depuis Jacques Chirac qui avait reconnu le rôle de la France dans cette rafle, la question semblait être réglée. Le président de la République Emmanuel Macron a lui réaffirmé dimanche que c’était bien la France qui avait organisé la rafle du Vel’ D’Hiv’. Plus de 13.000 juifs, très majoritairement étrangers ou apatrides vivant en France, avaient été emmenés au Vélodrome d’Hiver à Paris par les forces de l’ordre françaises avant d’être déportés à Auschwitz. Très peu reviendront.

« Oui, je le redis ici, c’est bien la France qui organisa la rafle puis la déportation et donc, pour presque tous, la mort des 13.152 personnes de confession juive arrachées les 16 et 17 juillet à leur domicile », a déclaré le chef de l’État. « Les 16 et 17 juillet 1942 furent l’œuvre de la police française. Pas un seul Allemand n’y prêta la main », a-t-il ajouté. « Récemment encore, ce que nous croyons établi par les autorités de la République, sans distinction partisane, avéré par tous les historiens, (...) s’est trouvé contesté par des responsables politiques français prêts à faire reculer la vérité », a rappelé Emmanuel Macron.

 

Jean-Luc Mélenchon : « Vichy ce n’est pas la France »

Une allusion au fait que ce sujet s’était invité durant la campagne présidentielle par l’intermédiaire de Marine Le Pen, qui avait déclaré le 9 avril dernier que « la France [n’était] pas responsable du Vel’ d’Hiv’ ». « S’il y a des responsables, c’est ceux qui étaient au pouvoir à l’époque, ce n’est pas la France », avait-elle expliqué.

Lundi, sur son blog, l’ancien candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon a lui aussi affirmé que « Vichy ce n’est pas la France ».

« Déclarer que la France est responsable de la rafle du Vel d’Hiv est là encore un franchissement de seuil d’une intensité maximale, estime le leader de la France insoumise. La France n’est rien d’autre que sa République. À cette époque, la République avait été abolie par la révolution nationale du maréchal Pétain.[...] Par sa résistance, ses combats contre l’envahisseur et par le rétablissement de la République dès que celui-ci a été chassé du territoire, le peuple français a prouvé de quel côté il était réellement. Il n’est pas au pouvoir de Monsieur Macron d’assigner tous les Français à une identité de bourreau qui n’est pas la leur ! »

 

 

Lire l’article entier sur lejdd.fr

 

Pour comprendre comment un président de la République française
peut se soumettre à ce point,
lire sur Kontre Kulture

 

Vichy, la France et le lobby sioniste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants