Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Français se sabordent

Nous assistons à un renversement historique en France où le spectre politique ancien vole en éclats et où une nouvelle fracture apparaît. Compte-tenu de l’intense propagande médiatique qui s’est abattue dans le pays, les Français ne perçoivent plus les repères essentiels et s’attachent à des lignes rouges qui n’existent plus. Pourtant, les faits sont clairs et certaines évolutions prévisibles.

 

 

À l’issue d’une campagne électorale très agitée, les Français ont sélectionné Emmanuel Macron (soutenu par les centre-villes) et Marine Le Pen (soutenue par les banlieues et les campagnes) pour le second tour de l’élection présidentielle.

D’ores et déjà presque tous les candidats vaincus, à l’exception de Jean-Luc Mélenchon – et ce n’est pas un hasard –, ont appelé à soutenir Macron qui devrait donc être facilement élu.

Les deux grands partis historiques qui ont gouverné la France depuis les débuts de la Ve République, Les Républicains (ex-Gaullistes) et le Parti socialiste (ex-Jaurésiens) sont battus. Tandis qu’un nouveau venu, En Marche ! (surtout présent à l’ouest d’une ligne Le Havre-Marseille) , arrive sur la première place du podium face au Front national (implanté à l’est de cette ligne).

 

Y a-t-il un candidat du fascisme ?

 

Dans l’Histoire de la France, ce n’est pas la première fois que ce clivage s’impose : d’un côté, un partisan de l’alliance avec ce qui paraît être la plus grande puissance du moment (les États-Unis), de l’autre, un mouvement en quête d’indépendance nationale ; d’un côté, la totalité de la classe dirigeante, sans exception notable, de l’autre, un parti fait de bric et de broc, composé massivement de prolétaires, dont les deux-tiers proviennent de la droite et un tiers de la gauche.

À l’évidence, le futur président français sera donc M. Macron ; un homme, issu de la Banque Rothschild & Cie, soutenu dès à présent par la totalité des chefs d’entreprises du CAC40.

Or, n’en déplaise à nos préjugés, l’unanimité des puissances d’argent est la caractéristique fondamentale des partis fascistes.

Cette unanimité du Grand capital s’accompagne toujours d’une unité de la Nation qui gomme les différences. Pour être égaux, il faut devenir identiques. C’est ce que le président Hollande avait amorcé avec la loi du « Mariage pour tous », en 2012-13. Présentée comme établissant l’égalité entre les citoyens quelle que soit leur orientation sexuelle, elle posait de facto que les besoins des couples avec enfants sont les mêmes que ceux des couples gays. Il existait pourtant bien d’autres solutions plus intelligentes. L’opposition à cette loi suscita de très importantes manifestations, mais malheureusement sans porter aucune autre proposition et parfois mêlée à des slogans homophobes.

Identiquement, l’attentat contre Charlie-Hebdo fut célébré au son de « Je suis Charlie ! », et des citoyens osant affirmer « ne pas être Charlie » furent poursuivis en Justice.

Il est désolant que les Français ne réagissent ni devant l’unanimité du Grand Capital, ni face aux injonctions de recourir aux mêmes dispositifs juridiques et de professer les mêmes slogans. Au contraire, ils persistent à considérer comme « fasciste » le Front national actuel sans autre argument que son lointain passé.

 

Peut-on résister au candidat du fascisme ?

 

Les Français pensent majoritairement qu’Emmanuel Macron sera un président à la Sarkozy et à la Hollande, un homme qui poursuivra leur politique. Ils s’attendent donc à voir leur pays décliner encore et encore. Ils acceptent cette malédiction croyant ainsi évacuer la menace de l’extrême droite.

Beaucoup se souviennent qu’à sa création le Front national rassemblait d’une part les perdants de la Seconde Guerre mondiale et, d’autre part, ceux de la politique socialiste de colonisation de l’Algérie. Ils se focalisent sur les figures de quelques Collaborateurs avec l’Occupant nazi sans voir que le Front national d’aujourd’hui n’a absolument rien en commun avec ces gens-là. Ils persistent à tenir pour responsable du drame algérien le sous-lieutenant Jean-Marie Le Pen (le père de Marine) et à exonérer de leurs responsabilités les dirigeants socialistes de l’époque, particulièrement leur terrible ministre de l’Intérieur, François Mitterrand.

Nul ne se souvient qu’en 1940, c’est un ministre alors fasciste, le général Charles De Gaulle, qui refusa l’armistice de la honte avec l’Allemagne nazie. Cet homme, dauphin officiel du maréchal Philippe Pétain (qui était le parrain de sa fille), se lança seul dans la Résistance. Luttant contre son éducation et ses préjugés, il rassembla lentement autour de lui, contre son ancien mentor, des Français de tous horizons pour défendre la République. Il s’adjoint une personnalité de gauche, Jean Moulin, qui, quelques années auparavant, avait secrètement détourné de l’argent du ministère de la Marine et trafiqué des armes pour soutenir les Républicains espagnols contre les fascistes.

Nul ne se souvient qu’un collègue de De Gaulle, Robert Schuman, apposa sa signature à l’armistice de la honte, puis, quelques années plus tard, fonda la Communauté économique européenne (actuelle Union européenne) ; une organisation supra-nationale imaginée sur le modèle nazi du « Nouvel Ordre européen », contre l’Union soviétique et aujourd’hui contre la Russie.

 

Le modèle Obama-Clinton

 

Emmanuel Macron a reçu l’appui de l’ancien président états-unien Barack Obama. Il a réuni une équipe de politique étrangère composée des principaux diplomates néo-conservateurs et ne fait pas mystère de soutenir la politique extérieure des Démocrates US.

Barack Obama, s’il a présenté sa politique extérieure avec une rhétorique diamétralement opposée à celle de son prédécesseur, le Républicain George W. Bush, a dans la pratique marché en tous points dans ses pas. Les deux hommes ont successivement conduit le même plan de destruction des sociétés du Moyen-Orient élargi qui a déjà fait plus de 3 millions de morts. Emmanuel Macron soutient cette politique bien que l’on ne sache pas encore s’il entend la justifier par la « démocratisation » ou par la « révolution spontanée ».

Si lors de l’élection US, Hillary Clinton a été battue, Emmanuel Macron devrait être élu en France.

Rien ne prouve que Marine Le Pen sera capable de jouer le rôle de Charles De Gaulle, mais trois choses sont prévisibles :

- De même qu’en 1940, les Britanniques, ravalant leur dégoût, accueillirent De Gaulle à Londres, aujourd’hui les Russes soutiendront Le Pen.
- De même qu’en 1939, rares furent les communistes qui bravant les consignes de leur parti rejoignirent la Résistance, rares sont aujourd’hui les partisans de Jean-Luc Mélenchon qui franchiront le pas. Mais à partir de l’attaque nazie de l’URSS, c’est tout le Parti communiste qui soutint De Gaulle et forma la majorité de la Résistance. Il n’y a pas de doute que, dans les prochaines années, Mélenchon se battra aux côtés de Le Pen.
- Emmanuel Macron ne comprendra jamais les hommes qui résistent à la domination de leur patrie. Il ne comprendra donc pas les peuples du « Moyen-Orient élargi » qui luttent pour leur indépendance réelle autour du Hezbollah, de la République arabe syrienne et de la République islamique d’Iran.

Thierry Meyssan

Retrouvez Thierry Meyssan sur E&R :

Retrouvez Thierry Meyssan chez Kontre Kulture :

Macron le golem du Système, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1711134
    le 26/04/2017 par francky
    Les Français se sabordent

    "Il n’y a pas de doute que, dans les prochaines années, Mélenchon se battra aux côtés de Le Pen. "

    Euuuuuhhhhh dans 100 ans peut être (comme Messi-lineau)...

     

    • #1711177
      le 26/04/2017 par TOTOR
      Les Français se sabordent

      Non, le messie des français cocufiés est MACRON le fils spirituel du HOLLANDAIS...
      L’aveuglement est une bien grande tragédie !


    • #1711225
      le 26/04/2017 par izarn
      Les Français se sabordent

      Pas Merluchon le trotskiste, trahissant sa jeunesse pour devenir Mitterrandien "La francisque", pour devenir le n’importe quoi "insoumis" (Kézaco ?), agitant le drapeau français comme son ancètre Jacques Doriot...
      En plus il a la coiffure !


  • #1711159
    le 26/04/2017 par Pinette
    Les Français se sabordent

    "Il n’y a pas de doute que, dans les prochaines années, Mélenchon se battra aux côtés de Le Pen"

    J’ai hâte de voir ça !
    On aura touché le fond .

     

    • #1711226
      le 26/04/2017 par Cars
      Les Français se sabordent

      Je partage ton avis car sur JLM2017 alors que les principes du Grand Leader sont de voter aussi bien pour Macron ou pour Marine ou blanc ou s’abstenir (sur les principes moraux, j’entends pas ceux du parti) Et pourtant les mélenchonistes ont le choix entre plusieurs faux choix dont le dernier qui est de mettre JLM dans l’enveloppe. J’ai tenté juste de raisonner ma mère par la logique, pro-Mélenchon, mais on préfère se voiler la face en suivant les principes du Parti et peu importe le bon sens. Mélenchon peut être très fier de ses disciples les plus fidèles. Quand JLM vous demandera de dénoncer et de chasser ce qui n’ont pas voté JLM ou bien quand il faudra prêter serment au Grand Orient de France et devenir un franc-maçon, vous vous poserez des questions ? Le plus drôle est de lire un commentaire disant qu’il fallait être pédagogue avec les mélenchonistes. ça me paraît difficile vu d’une part que la plupart des mélenchonistes ont une haute estime d’eux et d’autres parts qu’ils les a persuadés qu’il est le "sauveur" !


    • #1711268
      le 26/04/2017 par envolées_des_incultes
      Les Français se sabordent

      Absolument pas. Certains sont longs à comprendre, mais vifs à agir. Les électeur du front de gauche viendront naturellement vers l’autre partie du peuple qui se trouve auprès de Marine, car c’est logique. Il suffit simplement de mettre en lumière la vérité, à la place des sombres mensonges médiatiques.


    • #1711291
      le 26/04/2017 par ornega
      Les Français se sabordent

      Tout petit petit témoignage, en passant...
      Dans un compartiment du train Amiens-Paris que je prends chaque jour, sur les 8 voyageurs embarqués, 5 ont voté Mélenchon au 1er tour et parmi eux 4 voteront Marine Le Pen au 2e tour.
      Résultat :
      5 voix Marine (avec mon vote)
      2 voix Macron
      1 abstention


  • #1711170
    le 26/04/2017 par Mandark
    Les Français se sabordent

    Les Français choisissent le mondialisme et la grande finance en toute connaissance de cause. Ils sont donc entièrement responsables de leur malheur. On a les dirigeants que l’on mérite. Et la France mérite ce qu’il y a de plus médiocre.

     

    • #1711212
      le 26/04/2017 par Oleux
      Les Français se sabordent

      Oui, on préfère encore la finance en toute connaissance de cause ! Quant-au malheur, il est plutôt du coté des bons à rien qui espèrent une Len Pen ou un Melenchon uniquement dans l’espoir de sortir de la merde où ils se sont mis eux-mêmes.
      Le Français en a aussi ras le cul d’entendre les leçons de petits connards de Communistes & Nationalistes crasseux au RSA sur internet, alors que ceux-ci n’ont même pas une infime formation en poche pour exercer quelque chose.

      Le Kévin de jeuxvideo, capable d’écrire 50 000 commentaires, capable de tchater toute la journée, mais incapable d’aller bosser.
      Le Mohammed de youtube, capable de "j’aime" 1 500 vidéos, capable d’aller copier-coller les sourates de son torche cul, mais incapable de suivre une formation.
      Le Conversano de facebook, capable de parler, capable de bouger, mais incapable de faire un travail.
      Le Nazi à 2 balles, capable de faire tous les jours ses chroniques, mais incapable d’aller travailler.
      Le dissident en mousse, capable de mendier du fric aux autres, mais incapable d’en gagner de lui-même.

      Maintenant tous ces gens là vont devoir bouger leur cul pour survivre et c’est très bien !


    • #1711219
      le 26/04/2017 par tinderbox
      Les Français se sabordent

      Tout à fait d’accord avec Mandark !


    • #1711253
      le 26/04/2017 par Magnus MARTEL
      Les Français se sabordent

      Entièrement d’accord avec vous !


    • #1711356
      le 26/04/2017 par Georges 4bitbol
      Les Français se sabordent

      Les Français, ça n’existe pas. En tout cas, moi je n’en ai jamais vu.
      Il y a"des gens" ( formule péjorative mélanchonne) en Fronce.
      Signé : BB trogneux .


    • #1711387
      le 26/04/2017 par envolées_des_incultes
      Les Français se sabordent

      @ Oleux
      Joli trollage qui voudrait nous faire oublier que si une partie du peuple ne travaille pas, c’est parce qu’il n’y a pas de travail, l’industrie est en Chine, et les financiers refusent d’injecter du pognon dans l’économie réelle.
      Donnez-nous plutôt votre adresse, et nous viendrons refaire votre intérieur. Vous constaterez ainsi que vous faites erreur, nous ne sommes ni crasseux, ni inactifs, et au contraire, nous sommes encore capables d’abattre des montagnes et de coller des taloches.


  • #1711191
    le 26/04/2017 par Tatiebaba
    Les Français se sabordent

    Oui bon attendons le 2ème tour avant de s’avouer vaincus. Eventuellement.

     

    • #1711375
      le 26/04/2017 par Georges 4bitbol
      Les Français se sabordent

      Les plus désespèrés sont les chants les plus beaux. Alfred.


  • #1711194
    le 26/04/2017 par Stereden
    Les Français se sabordent

    "...À l’évidence, le futur président français sera donc M. Macron..."

    Au tennis le match se joue jusqu’à la derniere balle. Au foot on reçoit la coupe à la fin de la deuxiéme m-temps.
    Surtout, il ne faut pas vendre la peau de l’ours... non, il ne faut pas !

     

    • #1711697
      le 26/04/2017 par Heinrich von Winkelried
      Les Français se sabordent

      Cher peuple de France,

      Vos ennemis veulent vous détruire. Vous êtes déjà leur colonie.
      Vous êtes le dernier verrou avant qu’ils appliquent le modèle grec à l’Europe entière.

      Durant ces élections, une femme vous a demandé de choisir votre future.
      Ils ne tient qu’à vous d’exiger la Démocratie, la seule, la vraie, la Démocratie directe.

      La Démocratie direct est déjà une réalité chez vos voisins, les Suisses.
      Le peuple décide, le gouvernement, content ou pas, met en oeuvre la volonté populaire.

      Je sais que vous doutez : Une femme ? Dirigé par une femme ?
      Non. En Démocratie, vous ne serez pas dirigé, mais servi par une femme.

      Cher amis français, de grâce, choisissez la Démocratie, la seule, la vraie, la Démocratie directe.


  • #1711198
    le 26/04/2017 par Roland Culé
    Les Français se sabordent

    "Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air"
    G.Orwell
    "Quelle époque terrible où celle des idiots dirigent des aveugles"
    W.Shakespeare
    "un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n’est pas victime, il est complice"
    G.Orwell
    Un jour bientot, il y aura la guerreeeeeu...on le sait bien...tadada tadada..da

     

    • #1711366
      le 26/04/2017 par christiane
      Les Français se sabordent

      On pourrait ajouter cette autre déclaration de Shakespeare :
      "Voilà bien les Français. Ils tournent à tout vent".


  • #1711199
    le 26/04/2017 par ElleEstBelleLaFrance
    Les Français se sabordent

    Euh, MLP peut encore gagner, non ? Pas de défaitisme pour l’instant.

     

    • #1711233
      le 26/04/2017 par stella
      Les Français se sabordent

      Oui elle peut encore gagner rien n’est joué à condition d’axer sa campagne sur la dualité peuple français contre oligarchie financière (soutenue par l’élite de gauche et de droite).
      Elle représente le peuple français
      Macron représente l’oligarchie financière.


    • #1711234
      le 26/04/2017 par Flox74
      Les Français se sabordent

      Oui, s il vous plait, ne nous enlevez pas le peu d espoir qu’il nous reste.
      On baisse les bras maintenant ou on relève les manches et on fonce ?
      On va voter ou on baisse déjà la tête ?
      Zut alors.
      Il y a beaucoup de gens qui réalisent devant quels choix ils sont.
      Et faire voter Macron n est pas faire voter Chirac,qui avait tout de même une autre stature.
      Tout le monde ne souhaite pas voir un "poeple" gouverner la France.
      Allez, encore un coup de collier éducatif.
      Choisir les bons mots qui font ouvrir les yeux.
      Ouvrir les yeux est très douloureux.
      Il faut de la force pour affronter la réalité et dépasser les peurs.


  • #1711237
    le 26/04/2017 par dolf
    Les Français se sabordent

    Staline etait comme Melenchon un traitre qui s’apprétait à attaquer l’Allemagne et envahir l’Europe

    Un verité historique

     

    • #1711431
      le 26/04/2017 par Georges 4bitbol
      Les Français se sabordent

      Adolf était un fou dangereux sous hallucinogènes possédé par la haine des juifs dès le berceau. C’est par pure méchanceté, après avoir raté les beaux arts, qu’il a décidé d’envahir le monde. Les dirigeants européens étaient des gentil naïfs qui croyaient tout ce que cet homme diabolique racontait en se grattant son unique testicule.


  • #1711250
    le 26/04/2017 par Magnus MARTEL
    Les Français se sabordent

    Plusieurs remarques concernant cet article que je trouve globalement décevant. A le lire, on sent bien que Monsieur Meyssan vient d’une certaine gauche, même si cela ne l’a pas empêché d’ouvrir les yeux sur un certain nombre de sujets d’actualité depuis le 11 septembre 2001.
    1) Faut-il parler de défaitisme ? En tout cas, ça y ressemble fortement même si je suis persuadé que nombreux seront ceux qui me parleront de réalisme. Si, en juin 1940 _ puisque l’auteur de l’article fait un parallèle avec cette période-là _ les soldats français ont combattu durement et certains vaillamment malgré la défaite, là on a l’impression que l’affaire est pliée avant la bataille et que ceux qui se déclarent résolument opposés à Emmanuel Macron, déposent les armes avant même de combattre. C’est non seulement décevant mais c’est même pitoyable. Encore une fois, malgré les sondages et les études d’analystes politiques pontifiants, rien n’est joué. Et donc, rien n’est perdu pour le camp national. Le réservoir de voix de Macron se situe au PS (6,5 %) et chez les affairistes apostats de la "droite". Mais nombreux sont ceux qui refuseront de voter pour lui sans pour autant voter Marine Le Pen. L’on ose croire que le réservoir de cette dernière se trouvera dans une bonne partie de ceux qui ont voté Fillon ainsi que chez les électeurs de Dupont-Aignan. Reste une inconnue : le vote de la masse considérable qui s’est abstenue ou a voté blanc ou nul parmi lesquels, sans doute, un bon nombre de déçus des droites. Donc, pas de découragement ! Encore moins de fuite à Londres ou à Moscou.
    2) Comparaison n’est pas raison ! Même si l’on bassine les Français avec la Seconde Guerre mondiale, son "détail" et ses gaullistes qui, tous, plombent la France depuis des années, nous ne sommes pas dans la situation de 1940 en dépit de certaines similitudes, je l’accorde. Gardons donc la tête et les pieds en 2017. C’est devant que ça se passe et non derrière !
    Enfin, ça commence à m’agacer et j’aimerais cesser de lire cela y compris dans les meilleures analyses de réinformation. Qu’on arrête de chasser le fascisme partout, à droite comme à gauche, chez DAECH comme chez les sionistes, chez les riches comme chez les pauvres, à Kiev, Washington ou Moscou !!! Les forces de pouvoir actuelles n’ont absolument rien de fasciste ! Et même en Ukraine, les fascistes n’ont pas le pouvoir. Me considérant comme orphelin du mouvement, je ne prend pas ce terme pour une insulte et j’aimerais qu’il cesse d’être dévoyé.

     

    • #1711374
      le 26/04/2017 par christiane
      Les Français se sabordent

      Je me reconnais complètement dans ce que vous dites sur le fascisme. J’avais d’ailleurs fait la même remarque il y a plusieurs mois, sur le site d’ER.


  • #1711277
    le 26/04/2017 par ajax
    Les Français se sabordent

    Les gens sont bêtes, les gens sont laches.
    Ils pensent (pour ceux qui croient en être encore capables) qu’en étant complices ça leur évitera de compter parmis les victimes.
    Ils font mine de ne pas voir que derriere Mac40 c’est toute la fine équipe au grand complet, que dans la nouvelle boite "En Marche !" c’est exactement le même contenu excrémentiel qui enfume le pays depuis 4 décennies au moins.

    Comme avait dit un illustre enfoiré mais qui sur ce point n’avait pas eu tord :
    « Vous avez choisi le déshonneur pour ne pas avoir la guerre. Vous avez le déshonneur mais vous aurez la guerre »


  • #1711371
    le 26/04/2017 par Paul82
    Les Français se sabordent

    C’est absolument pénible d’être assimilé aux 8 millions de zombies qui ont voté pour Macron.... Je ne suis pas un zombie ! De plus faudra expliquer à monsieur Meyssan ce qui s’est passé à Dunkerque, ou à Mers el Kébir en 1940....


  • #1711403
    le 26/04/2017 par Georges 4bitbol
    Les Français se sabordent

    Excellentes analyses d’Aldo Sterone à visionner ..

     

  • #1711405
    le 26/04/2017 par Francois Desvignes
    Les Français se sabordent

    Depuis 2005,

    Il y a les traitres et les trahis
    Les élus et les électeurs

    Pour l’instant ce sont les élus qui meurent.
    Ils tombent par grappes.
    Tous virés !

    Ils ont fabriqué un radeau qui s’appelle Macron
    Même s’il était élu, il durerait pas plus de trois mois
    Avant Noel, lui et se soutiens seront morts

    L’article nous parle "d’évidence" , en voilà une : si le clan des gouvernants a fait 24 %, Lapalisse nous ferait remarquer que 3 Français sur quatre n’ont pas marché dans la combine

    C’est con pour les gouvernants, non ?


  • #1711514
    le 26/04/2017 par ursus
    Les Français se sabordent

    Au lieu de vous lamenter, faites du prosélytisme autour de vous...
    J’ai déjà convaincu deux personnes ayant voté Mélanchon au premier tour de voter pour MLP, mon principal argument : "Electeur FN au premier tour, je n’aurai pas hésité à voter Mélenchon au second en cas de duel avec Macron et cela par souci de cohérence".
    On peut aussi parler de nombreux points de convergences entre les deux programmes, etc...
    Alors, bougez-vous le cul !

     

    • #1711631
      le 26/04/2017 par Eric
      Les Français se sabordent

      Bonne démarche, la seule qui vaille à mon avis. Et arguments aussi bons car imparables. Personnellement, j’essaie par touches plus ou moins appuyées selon les interlocuteurs d’aller dans ce sens. Et je suis persuadé d’en avoir convaincu quelques-uns sans que la chose soit dite. J’ai l’impression d’être dans un ruck et de pousser :-)


  • #1711585
    le 26/04/2017 par imus
    Les Français se sabordent

    Ouvrez les yeux !

    Allez sur twitter et vous verrez qu’il y’a 10 tweets anti macron pour 1 qui le soutient.

    La majorité des tweets antilepen sont les plus grossiers et vides d’arguments, ceux pour Marine sont bien souvent l’inverse.

    Alors non les francais ne sont plus des veaux qui vont choisir comme un seul homme le candidat des banques, l’émancipation de la matrice est en cours et la supercherie des médias aux ordres est de plus en plus visible.

    La tendance s’inverse et je suis persuadé que le travail d’E&R y est pour beaucoup.


Commentaires suivants