Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marie-Christine Vergiat : "La Tchéquie a accueilli 12 personnes en 2016, c’est se moquer du monde"

S’il est un sujet sur lequel l’Union européenne et la Tchéquie s’opposent, c’est bien celui des quotas pour la relocalisation des réfugiés arrivés en Grèce et en Italie, que Prague a récemment annoncé ne plus respecter. Voilà un sujet qui tient à cœur à l’eurodéputée Marie-Christine Vergiat, élue sous l’étiquette Front de Gauche (groupe GUE/NGL). Nous l’avons rencontrée au bruyant bar des députés du Parlement européen, et elle n’est pas tendre avec la position adoptée par les États centre-européens.

 

Marie-Christine Vergiat, qu’est-ce que vous pensez de la décision de la Commission européenne de lancer une procédure d’infraction contre la République Tchèque, la Hongrie et la Pologne, à propos des quotas pour l´accueil des réfugiés ?
Je me félicite de cette initiative, j’ai envie de dire : il était temps ! Parce qu’on est quasiment à la fin de la procédure et il faut rappeler que le mécanisme d’urgence était prévu pour une durée de deux ans, afin d’aider la Grèce et l’Italie a mieux faire face aux populations de réfugiés qui sont arrivées fin 2015 et début 2016. Donc les États membres avaient vingt-quatre mois pour mettre en route cette procédure, aujourd’hui on en est à dix-huit mille réfugiés accueillis (sur 160 000 prévus, ndlr), ce n’est quand même pas grand-chose et le moins que puisse faire la Commission, c’est de sanctionner ou d’enclencher les procédures pour sanctionner les États membres qui se refusent à toute solidarité en la matière.

 

 

Des pays comme la République Tchèque prétendent que le système est dysfonctionnel, parce que les réfugiés ne voudraient pas aller dans ces pays que sont la République Tchèque, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie. Qu’est-ce que vous répondez à un tel argument ?
Bien évidemment que leur idée c’est d’aller en Allemagne et en Grande Bretagne. Il faut aussi dire que la France n’est pas une terre d’accueil et n’est pas demandée par les réfugiés. La France est devenue un pays de transit. Mais plus on fait des efforts pour les accueillir, plus ils sentent qu’on est prêt à les accueillir et plus ils sont prêts à faire la démarche. Si on leur offre de bonnes conditions d’installation, bien évidemment qu’ils profiteront, au moins une partie d’entre eux, de ce système. Je ne crois pas que la République Tchèque ait fait la moindre proposition. Elle a fait l’effort d’accueillir douze personnes l’année dernière ! Donc c’est un peu se moquer du monde, si vous me permettez cette expression.

Que l’Union européenne, qui est la zone économique la plus riche du monde, ne soit pas capable d’ouvrir un peu ses portes aux ressortissants de ces pays qui fuient zones de guerre, zones de conflits, dictatures, c’est hallucinant quand même. Et notamment quand on est dans des anciens pays de l’Est, qui ont été très contents à une certaine époque que des pays de l’Ouest les accueillent, les acceptent quand ils fuyaient des régimes politiques où il y avait de l’oppression politique. Donc il devrait y avoir un minimum de rappel de l’histoire, que chacun se souvienne de son histoire.

 

On entend souvent en République Tchèque des arguments sur le risque que constitueraient certains réfugiés en termes d’attentat. D’après vous ce sont des prétextes ? Peut-être une forme de racisme de ces pays centre-européens ou de peur de ces gens qui viennent d’outre-Méditerranée ?
Je pense qu’effectivement ce sont des politiques qui sont racistes et xénophobes et l’ensemble des pays de l’Union s’honorerait d’avoir des politiques d’ouverture, comme on a su le faire, dans l’urgence les trois quarts du temps, par le passé. Parce que ça ne s’est quasiment jamais bien passé en réalité. Il a fallu l’urgence, la pression, mais l’histoire européenne notamment, elle est faite de ça. Elle est faite de ces « mobilités », pour reprendre un vocabulaire a la mode, de ces migrations qui sont au cœur même de l’histoire européenne. Et donc ces valeurs européennes c’est aussi ça.

Quant à l’amalgame entre terrorisme et migration, pour moi c’est insupportable. Ça ne veut pas dire qu’il faut ne pas se préoccuper du ressenti des citoyens européens et de tous ceux qui vivent sur le territoire européen d’ailleurs, car les victimes ont toutes les nationalités. Mais on sait que le risque zéro n’existe pas et on sait que le problème ce ne sont pas les migrants, la question c’est comment on travaille sur ces questions-là et c’est d’abord et avant tout des moyens humains. L’Union européenne met en place tout un dispositif pour repérer, pour contrôler, pour ficher… Tout ça ne sert à rien si derrière il n’y a pas de moyens humains.

Lire l’entretien entier sur radio.cz

La gauche du travail ne peut pas être immmigrationniste,
lire sur Kontre Kulture

 

Une France insoumise très soumise
aux injonctions oligarchiques sur l’immigration,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a vraiment des gens qui veulent aller dans ces pays là ?!

     

    • Les phénomènes migratoires de masse tel que nous les vivons aujourd’hui sont différents du tourisme ! Là on ne parle pas d’un gars qui hésite entre les Maldives ou les Seychelles pour ses prochaines vacances...mais de masses humaines qui vont là où le vent les pousse. Autrement dit si telle officine de l’ONU téléguidée par Soros et affidés décrète qu’il faudra 300 000 migrants par an en Tchéquie ils se démerderont à trouver les migrants nécessaires pour remplir les quotas tchèques !


    • "Non," il n y a pas vraiment des migrants dans ces pays." Eh, oui, et ils sont- Arabes, installés par force , et contre le gré des Tchèques.

      Si elle est bien moins nombreuse qu’en France, en Grande Bretagne ou en Allemagne, il existe cependant une petite communauté arabe en République tchèque, qui a décidé de vivre sur terres Slaves, malgré la grande réticence de ces derniers !!

      Lazhar Maamri, d’origine algérienne, président de la Fondation islamique à Prague :

      « En 1997, un de nos frères à Prague a acheté un endroit pour créer une mosquée. Enfin, telle était l’idée à l’époque, mais c’était impossible à réaliser. Donc on a au moins créé un centre islamique. En 1999, la recontruction était terminée et donc, dans cet endroit, dans le IXe arrondissement de Prague, à Černý Most, on a commencé un long chemin vers ce qui est devenu le plus grand centre islamique de République tchèque. A Brno aussi, ils ont construit une petite mosquée, pour environ 200 personnes, pas plus. Mais nous, on a un lieu plus vaste, sur une superficie de 2000 m2. Et la fondation a commencé à mettre en pratique ses objectifs : regrouper les musulmans, organiser les cinq prières quotidiennes, assurer la présence de deux imams, un qui vient de Bosnie, l’autre du Yémen. »

      La communauté arabo-musulmane est, quand même, assez grande en République tchèque. 10 000, ce serait le nombre de musulmans dans le pays, parmi lesquels quelque 3 000 pratiquants. Une grande majorité des membres de la communauté arabe sont d’anciens étudiants arrivés dans le pays sous le communisme, dans le cadre des liens entre de nombreux pays non-alignés aux satellites de l’Union soviétique.


  • Elle a raison sur un point : ces pays viennent bosser chez nous, prendre le pognon de l’UE mais ne veulent pas des points négatifs. Il y a un problème.

    Pour le reste, cette femme est folle, accueillir encore et encore des migrants, c’est du délire. On a 6 millions de chômeurs officiels et on ouvre les vannes ? Ca va bien dans vos têtes ?

     

    • En sa qualité d’Euro-député , lèche bottes du système qui la retribue largement ,( avec notre blé ) , ce pantin parmi les autres , est aux ordres ! ... la dictature mondialiste est ...en marche !


    • Tu n’as pas tort. Ils veulent le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière en prime !
      Ils n’ont pas tort de refuser l’immigration de masse mais dans ce cas là ils doivent sortir de l’UE, ce qui rendrait par ailleurs un grand service à tout le monde. Après le Royaume-Uni, si la Pologne, la Tchéquie...sortaient de cette prison l’escroquerie UE n’en aurait plus pour longtemps !


    • Quelles Vannes ?
      N’oublions pas que la majorité de LEURS produits coulent dans NOS Vannes


    • Eric : Elle a raison sur un point : ces pays viennent bosser chez nous, prendre le pognon de l’UE mais ne veulent pas des points négatifs. Il y a un problème.

      Non il n’y a absolument pas de problème. Si tu regardes la situation objectivement , quelqu’un qui prend tout les avantages d’une chose et refuse les inconvénients a tout compris.

      C’est exactement ce qu’aurait du proposer le FN durant la campagne présidentiel , dire qu’on prend tout les avantages et que les inconvénients on n’en veut pas.
      Et que si ça plait pas , vu que la France est le plus gros contributeur financier de l’u.e , on coupe le robinet , ça aurait été la stratégie payante contrairement au positionnement bien trop flou du FN sur l’u.e pour le Français lambda.


    • C’est plutôt chez toi qu’il y a un problème mon cher Eric... Quel genre d’imbécile accepterait de se faire avoir en acceptant les politiques ineptes des technocrates de l’UE alors qu’ils n’ont aucun intérêt à le faire.

      Les pays de l’Est ont raison, d’ailleurs il est étonnant que les dirigeants des pays de l’Ouest ne soient pas allé les rejoindre dans leurs démarches.


  • "Que l’Union européenne, qui est la zone économique la plus riche du monde, ne soit pas capable d’ouvrir un peu ses portes aux ressortissants de ces pays qui fuient zones de guerre, zones de conflits, dictatures, c’est hallucinant quand même."

    Ce qui est hallucinant, c’est le manque de profondeuret de sincérité de l’analyse servie par cette dame.


  • C’est toujours plus simple de soigner les symptômes d’une maladie (accueil des migrants) que de guérir sa cause (guerres, misères, mondialisation sauvage, propagandes...)

    A part ça, si vous enlevez le système de protection sociale en France (RSA, santé, allocations chômage, aide au logement, etc..) et vous ajoutez une guerre civile meurtrière, vous aurez la même configuration que la Syrie, pourquoi pas, les ingrédients sont presque réunis ?


  • Vive la Tchéquie !!!
    Au moins, les États centre-européens _ qui rappelons-le ont souffert 45 ans sous la botte des coreligionnaires de cet eurodéputé gauchiste _ sont bien plus sains que les occidentaux et qu’elle !
    Comment peuvent-ils prétendre résoudre la crise économique et sociale qui nous frappe tout en accueillant toute la misère du monde ?
    Immigration : STOP !!!


  • Intéressant pour remettre en perspective contre ces argumentaires fallacieux... : https://www.youtube.com/watch?v=FXX...


  • mais comment raisonnent ce genre de personne je comprends pas , comme dit dieudo y’a un clapet qui s’ouvre pas dans ma tete

     

    • Ce genre de personnes est tout simplement à l’abri de vos problèmes quotidiens.
      En supposant qu’elle ne soit pas intrinsèquement perverse _ ce dont il est permis de douter _, elle croit simplement faire le bien en s’interdisant la moindre "discrimination". Ça ne lui coûte pas cher.
      Je vais prendre un autre exemple. Ce genre de personnes, on le retrouve tout autant dans des structures comme le secours populaire qui réussit à faire profiter à des foules bigarrées de séjours de vacances logés-nourris pour un prix absolument dérisoire. D’où provient l’argent ? Qui profite de ces cadeaux quand tant de Français de condition modeste ne parviennent même plus à partir en vacances en famille ? De cela, les "bénévoles n’en ont cure. Ils en ont à peine conscience. Ils croient faire le bien, et ça leur suffit.


  • Une preuve de plus que la "gauche" devenue la gôgôche n’a jamais existé.
    "Si on leur offre de bonnes conditions d’installation, bien évidemment qu’ils profiteront, au moins une partie d’entre eux, de ce système."
    Le "système", sait & c’est qu’il n’y a plus de travail même mal rétribué donc ils vont vivre de l’aide sociale payée par les salariés auxquels ils font concurrence, c’est une immigration de consommation qui sert les patrons des hypers qui ne payent pas ou très peu d’impôts.
    "Que l’Union européenne, qui est la zone économique la plus riche du monde," faux c’est l’Asie du sud-est et de loin, et si l’UE a le minimum c’est grâce à son travail pas grâce à ses dirigeants ou sa ploutocratie et tous ces parasites de l’activité économique comme elle.


  • Le vrai visage de la France insoumise.


  • Les Tchèques sont plus lucides que nous. Ils ne sont pas contaminés par une idéologie d’extrême gauche anti-européenne et anti-patriote. Ils encore cette fierté et cet honneur de défendre leur pays, leur culture, leur histoire et leur mode de vie pour lesquels ont lutté leurs ancêtres. Ils se respectent avant tout, et pensent à l’avenir de leurs enfants. Ils ont mille fois raison...


  • Cette vieille peau devrait migrer, pour etre au plus près de la réalité.


  • Pourquoi c’est bien d’accueillir des migrants ?

    Parce que personne ne pourra nier qu’en accueillant un migrant , on cautionne la guerre qui l’a contraint à quitter son pays pour venir en Europe.

    Donc notre position est cohérente et légitime : nous sommes contre l’immigration même d’un seul et contre la guerre qui lui est faite car elle est le fait générateur de sa venue.

    Comme vous voyez, la politique n’a rien à voir avec la pleurnicherie.

    Que ceux qui les ont bombardés les accueillent.
    Et ce n’est pas nous : on ne soupçonnait même pas leur existence.

    C’était très bien ainsi, et on exige que tout redevienne ainsi : les somaliens en Somalie et les Niçois à Nice.


  • Si cette brave Mme Vergiat veut accueillir les migrants à son domicile, grand bien lui fasse, mais elle n’a aucun droit moral d’imposer ses désirs naïfs et malsains aux autres.

    On sait parfaitement ce qui se cache derrière ces pseudos "migrants" que les mondialistes nous imposent, avec leurs plus grands idiots utiles, que sont les bobos intello gaucho.


  • Jeter de l’eau sur les flemmes n’éteindra jamais le feu... les braises sont aux moyen-orient et en afrique.


Commentaires suivants