Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

National-sionisme partout : les fils Bolsonaro en tee-shirts "Mossad" et "Tsahal"

Jair Bolsonaro, nouveau président brésilien, ne cache pas sa proximité avec Israël. Ses fils non plus. Des photos de 2016 sur lesquelles ils portent des tee-shirts aux couleurs de l’armée et du renseignement israéliens ont ressurgi sur les réseaux.

 

Si le nationaliste Jair Bolsonaro, ex-militaire et député devenu président du Brésil, affole les réseaux sociaux, sa descendance n’est pas en reste. Des photos de deux de ses fils, portant des tee-shirts à la gloire du Mossad [L’agence israélienne de renseignement] et de l’armée israélienne [Tsahal] sont devenues virales sur les réseaux sociaux, au lendemain de l’élection présidentielle.

Les clichés ont été pris en mai 2016, lors d’un voyage de la famille en Israël, et publiées sur Twitter par le député fédéral Eduardo Bolsonaro, troisième fils du président. On l’y voit en compagnie de son frère Carlos, en goguette dans les rues de Jérusalem. « Un pays du premier monde qui valorise ses forces armées et sa police », avait-il commenté. Eduardo Bolsonaro, dans le droit fil de son père, est membre du même parti, le Parti social libéral (PSL), tout comme son frère Carlos.

 

 

Durant ce voyage dans l’Etat hébreu, la famille Bolsonaro avait rencontré des membres de la Knesset. Catholiques à l’origine, les Bolsonaro en avaient profité pour se faire baptiser collectivement dans les eaux du Jourdain, selon le rite évangélique. Les évangéliques sont très puissants au Brésil car ils constituent l’une des composantes des groupes de pression dits « Balles, Bible et Bœuf » dont Jair Bolsonaro s’est fait le héraut. Ils constituent un quart de l’électorat et tout au long de sa campagne, pasteurs et fidèles ont assuré un soutien précieux au candidat nationaliste.

 

 

Si ces photos de 2016 suscitent actuellement la colère des milieux pro-palestiniens, Eduardo Bolsonaro avait déjà provoqué la controverse. En mai 2018, il avait diffusé sur Instagram une caricature montrant un soldat israélien protégeant une femme d’une autre femme, voilée, dissimulant derrière elle un kamikaze, kalachnikov en main et harnaché d’une bombe.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

 


Non au national-sionisme !


 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

 

Bolsonaro, le national-sioniste brésilien, sur E&R :

 

Non au national-sionisme avec Kontre Kulture :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents