Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paul Joseph Watson – Los Angeles est une ville de merde

Note de la rédaction

Une traduction non réalisée par ERTV (donc non exempte de fautes).

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Toutes les villes c’est de la merde, j’ai jamais été aussi heureux que depuis que je vis dans la campagne !
    J’ai moins de sous mais que de bonheur !

     

    • @Karim
      bienvenu dans la vrai France !
      Les grands centres urbains sont devenus un ramassis de mondialistes (conscients ou inconscients) de par leur mode de vie et leur manière de penser...
      Pour une bonne partie d’entre eux, je ne lèverai pas le petit doigt pour les sortir de leur merde !


    • Attention la ruralité c’est pas toujours aussi bien de ce qu’on dit, l’influence de la TV est la même en ville que dans un bled : ça génère des dégâts, sociaux, psychologiques, de l’indifférence et de la souffrance.

      Beaucoup ont la haine, une personne mieux lotis question beauté et intelligence ça se voie et se ressent tout de suite et être mal aimé à cause des jalousies dans son propre fief arrive très vite, de mauvaises personnes peuvent casser votre réputation et lier tout le monde contre vous même sans vous connaître.

      La disparition des gardes-champêtre pour faire respecter les droits et les lois s’est recentré sur les Maires parfois très lâches pour ce rôle, cela laisse place aux guerres intestines entre voisins qui ne se respectent pas et cela se termine en ju$tic€ voir à l’hôpital et au mieux l’ambiance et pourrie par les rencoeurs pour des années...on est très loin de la réconciliation.

      Les gens comme en ville ne se supportent pas toujours, à cause de la promiscuité lié aux bruits, le tapages nocturne, animaux de compagnies non maîtrisés, agriculteurs (pesticides), les feux d’ordures sauvages qui asphixies et j’en passe...

      Conclusion : il y a villes et Villes et campagnes et Campagnes, ne soyez pas dupes !


  • dejà supprimée sur Ru tube ? 277 vues

     

  • Sans aller aussi loin, Paris est devenu une ville de merde.. merci au duo Delanoê- Hidalgo, à tous leurs sponsors et électeurs.

     

  • #2264114
    le 23/08/2019 par Toutlemondeilestbeautoutlemondeilestgentil
    Paul Joseph Watson – Los Angeles est une ville de merde

    Pour y avoir été il y a quelques années je vous confirme !
    Le règne du faux,du matériel,du bling bling et du paraitre alors que derrière...
    On a vu tout ça,c’est un peu le tournant que prend nôtre cher Capitale...
    L’excellent film End of Watch a voir pour le côté moins glamour de LA


  • Comme le répète M. Le Pen, nous sommes passés de 3 à 8 milliards en 1 siècle, le capitalisme s’est développé plus vite qu’une politique efficace...

    Maintenant c’est le chaos, nous sommes en surpopulation, et les politiques pourtant dépensent toujours plus en armement... Trump voulait racheter le Groenland car avec la glace qui fond, ce bout de terre devient une nouvelle exploitation de ressources...

    Logiquement, ça devrait péter, raisonnablement, ça doit péter car l’humain ne comprend rien.
    Il n’y a aucune anticipation, tout est course au profit, j’en suis désolé !

     

    • On va pas empêché les gens de naître non plus... Les ressources sont abondante, notre consommation est excessive, trois repas par jour c’est beaucoup, on rajoute le 4h, la collation le matin pour certains, l’apero pour d’autres, et ça c’est que la bouffe. On surconsomme à tous les niveaux c’est un fait, le monde occidental en tête de fil... La surpopulation comme, le changement climatique, et tout le reste c’est juste des ficelles que les politiques aime tirer quand ils ont besoin. Avec les richesses actuelles mondiale au moins 50% de la population pourrais être richissime, et 100% pourrais vivre aisément. Ni la France, ni la Russie, ni les usa ne sont surpeuplé, moi j’ai pas l’impression d’être à l’étroit en France, loin de la, et encore une grande partie du pays reste "vierge" de construction citadines


    • "On va pas empêché les gens de naître non plus"
      Et pourtant si, la régulation des naissances seraient vitale pour notre planète. Nous, êtres humains, engendrons beaucoup trop de problèmes en nous multipliant de manière exponentielle. Certes les ressources sont présentes et mal partagées, mais à moins de tous revenir au train de vie habituel occidental du 19ème siècle, nous ne pourrons à 9 ou 10 milliards que nous diriger vers une catastrophe épouvantable au niveau mondial.


  • #2264118

    J’ai été dans cette ville étrange en 2015. Elle reflète à merveille la domination d’une communauté qu’on a pas droit de nommer. En tous points.


  • Un artiste américain francophile, Chris Burden, à tiré une oeuvre d’art, des émeutes de 1992 .
    Il a présenté çà en France, sous forme d’une vidéo montrée à l’arrière de 3 deudeuches camionnettes .
    J’arrive pas à retrouver d’archive !
    Sinon il y a ça : https://youtu.be/llacDdn5yIE ou ça https://petrolicious.com/articles/r...

     

    • Cela sonnait comme un rappel des émeutes de 1965 dans le quartier de Watts à Los Angeles !
      [ Chris Burden, que j’ai rencontré, c’était autre chose que les lopettes de l’Art contemporain actuel ! ]


  • #2264126

    Joseph Watson en rajoute ...

     

    • Peut-etre parce que vous n’avez pas passe beaucoup de temps dans les quartiers pauvres ?
      Tant qu’on reste dans les beaux quartiers ou quartiers populaires correctes, LA ca va. C’est pas pire que le nouveau Paris a mon avis pour y avoir vecu pas mal annees dans ces 2 villes.


  • Ne vous moquez pas trop de Los Angeles car on a aussi les mêmes à Paris...Comme l’explique si bien Jseph Watson c’est la combinaison progressiste +permissivité consommation de drogue qui est la cause des maux de LA sur la sécurité et la salubrité publique.
    C’est le crack et autres drogues dures qui crééent autant de SDF à Los Angeles.

    Comme à LA à Paris on a les socialos, le crack (drogues) et les rats

    Le nombre de schlags (consommateur de crack) ne cessent d’augmenter à Paris, on s’en aperçoit très facilement la journée porte de la chapelle (bute au crack) et la nuit dans tout le 18eme, 10eme (gare de l est gare du nord et abrbes), 2eme et 1er (de châtelet à gare de l’est), il déambulent tous fouillant les poubelles, regardant systématiquement au sol à la recherche d’un truc possiblement de valeur...attitude typique du consommateur de crack...Rien que sur la place de la république à Paris depuis qu’ils ont mis leurs bancs en bois de merde , j’ai compté pas moins de 70 personnes dormants la nuit, 90% sont des drogués, se réveillant immédiatement quand on passe à côté pour demander une clope ou 50 centimes...Certaines stations de metro sont des points de vente, le nord de la ligne 7 bien sûr, mais plus discrètement aussi certaines stations de la ligne 4
    La Police est dépassée elle ne sait plus quoi faire pour arrêter le phénomène de consommation du crack, c’est un échec total des pouvoirs publics, Paris se dirige tout droit vers la situation de LA telle que le décrit Paul Joseph Watson...Pourtant on ne peut pas dire que les autorités ne le savaient pas, à croire qu’elles le font exprès...

     

    • #2264333

      Exprès ?
      Vous ne pensez pas si bien dire : ainsi, l’exemple soumis au regard quotidien de la masse la pousse à faire ce qu’on lui dit si elle ne veut pas finir comme ça.
      C’est la crise : voilà ce que l’on veut nous faire entendre : le mieux étant de voir...


  • La force de la propagande qui vous impose de penser que ce pays est le paradis sur terre ...après évidemment ’’la terre promise’’ :)


  • L’horreur à LA, c.est Skid Row, un Barbes du futur, un quartier de SDF sous crack. L’enfer existe bien sur terre

     

  • Hello ER
    J’ai passe 3 mois au USA en 2017 et LA avec SF sont les villes les plus peuples de sdf...pas crade ..mais une popultion de sdf qui defie n’importe quel pays du tiers-monde...
    ps:pas d’accen car j’ai un cavier anglo-saxon ...

     

    • #2264185

      C’est pareil à Portland et Seattle au nord mais aussi Vancouver juste en haut au Canada !
      C’est toute la côte Ouest américaine qui est touché et c’est de là que viens tout les pires tordus et tarés lgbtqxyz dont la fameuse université dans la région de Seattle qu’E&R avait relayé et c’est aussi là que sont les GAFA et Hollywood !
      Pour plus de détails si vous comprenez l’anglais, un reportage récent sur les SDF et la drogue à Seattle https://m.youtube.com/watch?v=bpAi7...


    • J’ai passe 3 mois au USA en 2017 et LA avec SF sont les villes les plus peuples de sdf...pas crade ..

      Pas crade en 2017, donc.
      Et justement, ce n’est que depuis disons un an, que je vois les blogs américains se plaindre de l’envahissement des trottoirs par les crottes humaines.


    • #2264288

      @koni

      Je crains hélas qu’il n’y ait pas qu’un problème d’accents......


  • #2264167

    Watson est dans le vrai, qu’il y ait des pauvres et des cas sociaux est une chose, qu’ils carburent à la pire des défonce pour pourrir la vie de leurs prochains en est une autre. Qu’on légalise la fumette et qu’on punisse au max le reste, tolérance zéro.

    Une hygiène de vie physique, morale et spirituelle, est une absolue nécessité. C’est valable pour tout un chacun.

     

    • Bref, votre attente est celle de Sarko ! De Bouygues et consort ...
      [ c’est pas chrétien ]


    • "Une hygiène de vie, physique, morale et spirituelle, est une absolue nécessité. C’est valable pour tout un chacun. " oulala ! quelle violence. hygiène, physique, morale, spiritualité comme tu en parle ça devient pas souvent une drogue dure ? Si tu veux accro telle drogue à tel ou tel type de clientèle c’est pas en la légalisant ou non, ça serait trop simple Par exemple un produit genre canabis est idéal pour partir d’un truc léger, innocent, festif et selon les populations à traiter, en faire une herbe (le hash c’est fait depuis longtemps pour faire contre point)) qui n’en n’a plus que l’odeur...et encore, et qui te démontes, ou non, les cervelles comme tu veux, quand tu veux et où tu veux à ta convenance en ciblant précisément les populations par villes(c’est marqué à l’entrée : ville apaisée) par village, quartier, collège, lycée, fac, usine(là, la pancarte elle est sur la tronche des gens)...par communauté...ou milieux. Toutes les drogues, comme tous les produits de masse que tu trouves en super marché sont en totale sur production, sur toute la planète. Le plus gros budget c’est la pub, le nouveau modèle, comme pour le 100° nouveau dentifrice ou amaigrissant pour fabriquer le nouveau client, ici ou au Zimbabwe. Après que ça soit légale ou non c’est juste de l’ingénierie sociale et de solvabilité de tel marché.


    • @gargamel
      ... et que l’on fasse sortir ces enculés de la "haute société" de leur tour d’ivoire, qu’on les mettent au contact de la merde qu’ils génèrent en partie (par leur mode de consommation et par leurs idéaux humanistes à la con) et surtout, surtout, qu’ils arrêtent de nous donner des leçons !


    • @fajs

      Ha bon parce qu’être chrétien c’est tolérer une inondation de drogues, de violence et de prostitution dans les rues ?

      Evidemment que ces gens ont besoin d’aides, encore faut il qu’ils soient volontaire pour remonter la pente : déjà, en tant que catho prosélyte, tu vas prendre quelques junkies chez toi, et si c’est concluant on s’y met tous, ça te vas ? Allez on te regardes !!


    • Le crack a été introduit par la CIA pour éliminer les pauvres en faire des zombies


  • #2264191
    le 23/08/2019 par Aiguiseur de guillotines
    Paul Joseph Watson – Los Angeles est une ville de merde

    J’y suis passé a L.A. une ville de merde mais Paris sera pareil tres bientôt


  • Ahhh, les rats et les humains, une vieille histoire d’amour et de haine à la fois.
    Les rats adorent les humains, les humains les détestent.

    On dit que l’humain est au sommet de la chaîne alimentaire, c’est faux, c’est la bactérie.


  • Rats et gauchistes : qui se ressemble s’assemble.
    Et où vont tous ces américains qui partent ? certains viennent à Paris. A Marseille ce sont les israéliens. Comme quoi leur paradis est un enfer. Je viens de lire une histoire zen transformée par ce gauchisme de merde : deux gars meurent et se retrouvent devant deux chemins, un vers l’enfer et l’autre vers le paradis. Le gars qui va en enfer, le transforme en disneyland et rêve d’aller sur le chemin du paradis où celui qui y est se fait chier (ingénierie). Nos enfoirés gauchistes américains et français ont volé et dilapidé l’argent des anciens qui se sont sacrifiés pour le pays. Ils ont créé des illusions de réalité qui sont en train de s’effondrer. Va y avoir du sport.

     

    • @Karmix
      Je ne suis pas gauchiste, ce qui s’apparente à la gauche aux us n’est qu’une autre face de la pièce capitalisme. Les rats se foutent pas mal de la couleur de ceux qui les propagent. Comme disait Georges Marchais (paix à son âme), les partis aux us c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Il a beau s’arracher de la gorge des insultes notre cher Watson contre ce qu’ils appellent les gauchistes, en réalité ils sont du même bord que les autres avec comme unique valeur, le Dollar qui rend libre.


  • j’ai vecu 15 ans a L.A. et je confirme avoir note une nette degradation depuis la crise de 2008,
    Mais le plus grand choc que j’ai subis c’est quand je suis rentre a Paris, la cour des miracle a mon avis, delinquance agression verbales, clandestins de partout, salete detritus et rats...
    Alors je confirme L.A. s’est degrade mais il y fait meilleur vivre qu’a paris.

     

  • #2264217

    Le monde merveilleux des bobos ! Une société qui dans un premier temps a détruit le petit entrepreneuriat, l’artisanat pour le supplanter par le "salariat pour tous." Salariat qui fut dans sa première phase (après les luttes syndicales) relativement confortable avec des salaires décents permettant de satisfaire les besoins élémentaires des gens comme l’accès à la propriété, la possibilité d’élever dans des conditions normales ses enfants, la possibilité d’accumuler un petit patrimoine à transmettre à ses enfants...ceci fut l’âge d’or de l’esclavage salarié. Puis survint la seconde phase : la mise en concurrence avec des travailleurs étrangers par le biais de l’immigration ou de la délocalisation de l’appareil de production dans des pays à faibles coûts. Mécaniquement cela a provoqué un effondrement du niveau de vie et une augmentation du chômage et de la précarité. Enfin nous arrivons à la troisième phase : la robotisation, l’automatisation de nombreux emplois ; disparition des caissiers dans les supermarchés, station-service/hôtel...en self-service...de ce fait il y a désormais dans nos sociétés une portion considérable de la population qui n’a plus aucune utilité sociale/économique. La majorité d’entre eux ne maîtrise aucun savoir-faire réel qui pourrait leur facilité une reconversion et sont également dépourvu de l’esprit entrepreneurial qui leur permettrait de s’autonomiser en créant leur propre petit business. Seul les plus intelligents et dynamiques d’entre eux tenteront une reconversion en apprenant un métier...les autres seront dépassés par ce qui leur arrivent et finiront par alimenter les contingents de SDF, drogués...Le plus dramatique c’est qu’il n’y a aucune volonté étatique de régler ce problème de manière rationnelle. La faction "humaniste" de l’oligarchie propose juste d’instaurer un revenu minimum universel pour éviter que ces gens crèvent comme des chiens dans les rues...la faction plus cynique de l’oligarchie prévoit d’éliminer physiquement cette humanité surnuméraire par différents moyens (vaccination, faciliter l’accès aux drogues, malnutrition...)

     

    • Votre analyse est excellente quoique un peu "noire" dans la deuxième moitié de votre texte, mais je ne peux qu’y souscrire, le pire étant que je ne vois pas comment sortir de ce merdier.


    • #2264398

      Le plus dramatique c’est qu’il n’y a aucune volonté étatique de régler ce problème de manière rationnelle. La faction "humaniste" de l’oligarchie propose juste d’instaurer un revenu minimum universel pour éviter que ces gens crèvent comme des chiens dans les rues



      L’état fait tout pour ne surtout pas résoudre le problème comme vous dites. Un homme dans la précarité lève rarement les yeux de sa situation, préoccupé par les besoins basiques, il n’aura jamais le temps et la volonté d’avoir du recul pour comprendre que sa situation ne doit rien au hasard, alors agir pour la changer...

      Quand au revenu universel, il n’y a rien d’humaniste la dedans, cela se passe en trois volets comme vous avez décrit pour le salariat :

      Le premier volet est d’instaurer un revenu indépendant de toute activité, comme cela, ceux qui font un boulot de merde sous payé seront tentés de s’inscrire au chômage, bientôt tout le monde sera tenté et le peu qui maintiendront un semblant d’activité seront rapidement rattrapés par des lois scélérates et seront contraints de s’aligner.
      Le second volet est de supprimer l’argent liquide ou le rendre très difficile à utiliser, tout le monde sera dépendant de la bienveillance de l’état, qui sera une façade pour l’oligarchie (tel qu’il l’est actuellement).
      Le dernier volet est tout simplement le maintien, par la violence si nécessaire, de cet esclavage inversé qui ne dit pas son nom, le bonus ayant été de pouvoir tuer dans l’œuf toute tentative de remettre cet ordre en question. Tout le monde à pied d’égalité dans la misère.

      Los Angeles sera un paradis par rapport au monde que promettent les mondialistes.


  • Toutes ces villes , élisent des maires , noires, femmes, latinos ou latinas, gays .
    toutes critiques de la politique menée par ces administrations vous rangent parmis “ les fachos “ !!!


  • #2264248

    J’ai habiter 8 ans à LA et je peux le confirmer c’est une ville de merde, une vraie décharge public, tout est fric fric fric ou rien du tout. Mais New York City c’est encore plus pire que LA, c’est l’enfer sur terre surtout en hiver. Le seul endroit que j’ai vraiment aimer aux USA c’est la côte du nord ouest de la Floride ( Pensacola, Destin, Panama City) , les gens sont très simples et agréables, ils font tout pour garder leur endroit secret des touristes car les plages, au contraire dès plages de merde de Venice Beach, sont des plages paradisiaques. Le nord de l’Arizona là où vivent les Navajos c’est très beau aussi, mais tout le reste et sourtout les grandes villes NYC, LA...ect c’est de la merde en tube.

    A l’epoque j’étais attirer par les USA par le "rêve Américain" car je suis victime de la génération qui a grandi durant les années 80/90s pendant la guerre froide. J’étais parti à LA attirer par le body building, maintenant je ne retournerai jamais laba, je préfère retourner en Russie ou même visiter la Corée du Nord ou la Tchétchénie.

    Quand je vois tout ces jeunes aujourd’hui obsédés par les USA prêts à partir tenter leur chance (comme moi à l’époque) j’ai vraiment envie de leur dire de resté en France ou en Europe et d’apprécier notre pays qui est beaucoup plus riche en histoire. Pour ma part à cause de mes 8 ans passés aux USA j’ai tout perdu en France, ma carrière, ma famille et j’ai du tout recommencer à zéro. Mais au moins j’ai appris une bonne leçon et je suis devenu encore plus patriote qu’avant.

     

    • #2264287

      C’est un peu le paradoxe, plus les gens voyagent, mieux les gens se sentent en France.
      La France n’est certes plus malheureusement le paradis sur terre qu’il était, mais il y. a encore pas mal de coins sympas où on vit plutôt bien.
      Personnellement, je quitte la France pour plusieurs mois prochainement, je sais que je vais revenir, mais je suis content de quitter la bêtise ambiante, le progressisme, la racaille et le reste


    • Los Angeles -La cité des Anges- c’est la ville qu’adore le journaliste Cyril Drevet pour y passer des moment inoubliables grâce à son visa pour aller à l’E3 (salon de jeux video) pendant des années... invité V.I.P et reçu avec le meilleur de que peut offrir le soft-power à l’Américaine : quel contraste avec le rappel de l’excellent Paul Joseph Watson et dont souffre énormement de personnes.


  • #2264253

    Chez nous c’est pas mieux



    "La colline du crack" à Paris




    Vidéo amateur bagarre Toulouse




    "Jungle" de Calais




    fusillade de la Castellane




    A Lille, le plus grand camp de Roms




    Je connais pas LA et je m’en branle les couilles de LA, mais par-contre chez moi en France, ça m’ennuie

     

    • #2264278

      complètement
      mais voilà, les français veulent se montrer solidaires, quitte à en faire crever leurs gosses et leur pays, par la submersion et l’accroissement de la dette (car oui, toute cette "solidarité" a bien un prix, tous les équipements, toutes les structures, tout le personnel et tous les soins qui y sont accordés ne tombent pas du ciel... je vous laisse deviner qui paie).
      donc que voulez vous y faire...
      les gens sont devenus morbides, ils ne se rendent meme plus compte de la valeur de leur pays, ils veulent le donner à la terre entière plutot que de le transmettre à leurs enfants
      sales générations


    • #2264389

      @ l’addition
      Honnêtement je suis triste pour les autres , mais je vais t’avouer que j’y pense que très très occasionnellement et que ça ne me met pas dans un état d’hystérie et de tristesse sans fin
      Je pense aux miens , a ma nation, mes ancêtres, mon histoire, l’avenir de mes gosses et de mon pays
      Te dire je pense aux SDF amerlokkes ou aux rohingyas, ou même aux favelas serait un mensonge
      Ce qui me touche c’est l’état de mon pays
      Pour le reste j’ai de l’empathie , mais ça me touche a peine pour dire vrai
      Ce qui me touche, c’est les morts de Nice du Bataclan, de cette famille ruinée (7 minutes 53) de ce reportage (https://video-streaming.orange.fr/a...) des habitants de Calais, des riverains prés de salles de shoot , de camps de roms, de gitans, de racailles de banlieues, ça ,ça me touche, les enfants rackettés dans nos écoles, les parents endeuillés par les viols, agressions, drogues , ça ,ça me touche, nos paysans suicidés, nos artisans, petits patrons ruinés par le RSI, ou l’administration fiscale, les salariés ruinés, par des délocalisations , nos retraités, nos étudiants, nos pauvres oui ça, ça me touche, mais les LGBT en Jamaïque, les chinois a Hong Kong , honnêtement je me lève pas le matin en panique et en sueur, par-contre oui j’aiderais quand mon pays ira mieux les palestiniens , les ukrainiens, les patriotes de tous pays, toutes ethnies, mais pour le moment je vois pas comment je pourrais aider qui que ce soit, vu l’état de mon pays, peuple, économie
      Les nôtres avant les autres


    • #2264429

      @ l’addition
      Honnêtement je suis triste pour les autres , mais je vais t’avouer que j’y pense que très très occasionnellement et que ça ne me met pas dans un état d’hystérie et de tristesse sans fin
      Je pense aux miens , a ma nation, mes ancêtres, mon histoire, l’avenir de mes gosses et de mon pays
      Te dire je pense aux SDF amerlokkes ou aux rohingyas, ou même aux favelas serait un mensonge
      Ce qui me touche c’est l’état de mon pays
      Pour le reste j’ai de l’empathie , mais ça me touche a peine pour dire vrai
      Ce qui me touche, c’est les morts de Nice du Bataclan, de cette famille ruinée (7 minutes 53) de ce reportage (https://video-streaming.orange.fr/a...) des habitants de Calais, des riverains prés de salles de shoot , de camps de roms, de gitans, de racailles de banlieues, ça ,ça me touche, les enfants rackettés dans nos écoles, les parents endeuillés par les viols, agressions, drogues , ça ,ça me touche, nos paysans suicidés, nos artisans, petits patrons ruinés par le RSI, ou l’administration fiscale, les salariés ruinés, par des délocalisations , nos retraités, nos étudiants, nos pauvres oui ça, ça me touche, mais les LGBT en Jamaïque, les chinois a Hong Kong , honnêtement je me lève pas le matin en panique et en sueur, par-contre oui j’aiderais quand mon pays ira mieux les palestiniens , les ukrainiens, les patriotes de tous pays, toutes ethnies, mais pour le moment je vois pas comment je pourrais aider qui que ce soit, vu l’état de mon pays, peuple, économie
      Les nôtres avant les autres


  • c’est une bonne video qui pourrai etre comparée a la situation a Paris (porte de la chapelle),
    mais pourquoi compare t’il a caracas ?as t ’il deja au moins mis un pied la bas ?ou as t’il gober la propagande anti venezuela de son pays ?

     

    • #2264293

      Enlever tout vos logiciels idéologique et regarder uniquement les statistiques ! Caracas est une ville immonde et est la ville capitale mondiale des meurtres par habitants et de loin, c’est plus de 4000 meurtres par année dans cette ville.... es ce que vous réaliser la chose..... je ne compte même pas les tentatives de meurtres, agressions, vols, viols, vols de véhicules, fraudes, cambriolages etc...etc... !
      Et ce que vous devez comprendre c’est que les villes gauchiasses que Paul montre dans sa série sur les villes de merdes(Paris, Londres, Portland, San Francisco, Los Angeles) c’est que ces villes ont en communs d’êtres contrôlés par des gauchiasses...(socialistes, communistes, progressistes, anti-fachos etc... etc..).
      Mais bon je suis honnête et je vais prendre la défense de Caracas, ce qui se passe dans cette ville n’à rien à voir avec l’idéologie mais tout à voir avec les gens qui y vivent... et c’est idem pour les villes de sa série....
      Comprendre qui voudra !


    • #2264537

      @ Pierre loup

      Chiffre incroyable lorsque mis en perspective.

      Montréal, même pas 50 ...


    • Caracas est [...] la ville capitale mondiale des meurtres par habitants et de loin, c’est plus de 4000 meurtres par année dans cette ville....

      Vos chiffres sont anciens.
      Les statistiques de 2018 n’indiquent pas 4000 mais un peu moins de 3000, il y a eu une amélioration réelle depuis 2016.

      D’autre part, pour comparer, ce genre données, il est nécessaire d’éviter les chiffres absolus, parce qu’ils dépendent plus de la taille de la ville que de l’intensité de la criminalité. On utilise donc les taux par habitant. Sinon par exemple fortaleza ou cape town sembleront, à tort, presque comme Caracas.

      Alors, Caracas n’a jamais été la "capitale" mondiale en taux par habitant mais 3ème. Et une ville américaine telle que Saint-Louis est déjà à 60% du taux de Caracas, alors que ce n’est quand même pas le tiers-monde.

      Une autre statistique observée : ceux qui utilisent le terme "gauchiasse" ont du mal avec l’objectivité non partisane ; Et ils ne réalisent pas que leur vocabulaire si raffiné fait l’effet d’une crotte malvenue qu’ils répandent sur l’écran de celui qui s’en passerait bien.


    • #2264839

      @JP
      Déjà je ne sais pas où vous tenez vos statistiques mais oui il y à eu une variante...
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_...
      Du coup il est où votre Saint-Louis ? Et d’ailleurs savez vous que East Saint-Louis et Saint-Louis sont des villes remplis d’afro-américains... avez vous vu l’état des quartiers blacks de ces villes.... vous dites que ce n’est pas le tiers-monde ?? C’est presque pire que le tiers-monde mon amis !
      Mais c’est peuplés de quoi ??? Pas de blancs, pas de japonais, pas de québécois ni même de français(les français blancs)..... c’est peuplé d’africains... ahhh tiens donc mais quel hasard !


    • #2265230
      le 25/08/2019 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Paul Joseph Watson – Los Angeles est une ville de merde

      @jp



      Une autre statistique observée : ceux qui utilisent le terme "gauchiasse" ont du mal avec l’objectivité non partisane ; Et ils ne réalisent pas que leur vocabulaire si raffiné fait l’effet d’une crotte malvenue qu’ils répandent sur l’écran de celui qui s’en passerait bien.



      Tout comme l’anti-trumpisme forcené, tout comme le fait d’insulter ses "adversaires" et considérer un file de discussion comme "un ring" où l’on mettrait "KO" quelqu’un...faisant donc témoignage d’une parfaite immaturité.


  • J’ai un pote qui revient de Californie après y avoir passé un an. Il a remarqué qu’il y avait beaucoup plus de SDF en Californie que partout ailleurs aux US.
    Il s’était dit que c’était probablement à cause de climat, en fait c’est en partie vrai mais pas que.
    Il m’a expliqué que la Californie est le seul état aux US avec des programmes sociaux : soupes populaires, soins gratuits etc (bon, à l’américaine cela dit), du coup les miséreux des autres états émigrent en Californie et le pire c’est que les autres états se débarrassent de leur SDF en leur payant un aller simple en avion LOL
    Une grosse partie des SDF de Los Angeles vient d’un peu partout et leur nombre ne peut qu’augmenter.
    C’est exactement ce qu’il se passe en Europe avec les migrants et Soros mais à l’échelle interne des US.

     

    • Cette remarque donne d’ailleurs une idée du caractère fallacieux des arguments employés dans cette vidéo. Jospeh Watson est visiblement un libertarien qui sont des extrémistes libéraux encore plus dingue que les néolibéraux et qui voient des socialistes partout. La misère est partout aux USA et elle ne résulte pas d’un prétendu socialisme mais bien au contraire de l’ultra-libéralisme qui règne chez eux depuis les années 70-80. La Californie a bon dos dans cette histoire ce qui ne veut pas dire pour autant que la gauche américain vaille quelque chose.

      Les USA sont un pays où l’état a été privatisé littéralement . Il n’y a plus vraiment de sphère publique parce qu’il y a une confusion totale entre les intérêts privés et publiques. La corruption y est une pratique normale. C’est le pays des monopoles privés et des inégalités sans limite. Et ce n’est pas Trump qui va y changer quelque chose, la maladie est trop avancée. C’est absolument lamentable qu’un pays qui fut si longtemps équilibré comme le notre ait pris le même chemin.


    • @reebob

      Les libertariens ne sont ni des dingues ni des extrémistes, mais au contraire des gens de bon sens qui défendent la liberté individuelle contre l’oppression de l’État. Pierre-Joseph Proudhon serait qualifié de libertarien aujourd’hui.


    • @Titus

      C’est ça oui le grand méchant état. Parce que ça ne fait pas plus de quarante ans que les idées libérales sont au pouvoir peut-être ? Le discours libertarien est un discours libéral extrémiste qui vit avec l’illusion qu’en supprimant toute forme d’autorité collective, on arrivera à une meilleure société. C’est le mirage du marché autorégulé et de la monnaie neutre. C’est de l’anarchisme de droite et ça mène droit au mur et à la domination des plus forts et des plus riches. C’est à dire très exactement la société dans laquelle nous vivons. Mais continuer à vous plaindre de vivre dans une société tyrannique socialiste qui n’existe pas, alors même que le pire des tyrans c’est l’individu qui pensent ses droits primes sur ceux de l’ensemble de ses congénères. On vit déjà dans l’utopie libertarien et c’est l’enfer.


    • @reebob

      Demande à Alain Soral, aux Gilets Jaunes, aux agriculteurs, aux artisans et commerçants si l’État défend les libertés, le peuple, et si on vit dans une société anarchiste de droite.
      Le libéralisme, ce n’est pas la liberté ni le libertarisme. C’est une idéologie anti-nationale et mortifère.
      Bref, il faut sortir du mannichéisme.


  • #2264276

    ... Et c’est ainsi que le premier commandement des Guidestones de Géorgie pourra avoir lieu...


  • Une rose sur un tas de fumier

    Dans ce jardin,
    Elle est la plus belle des roses.
    Rouge flamboyant, unique
    Elle le sait, en est fière.
    Mais, son trône est un tas de fumier :
    Paille, herbes en décomposition
    Fanes de radis et de poireaux,
    Feuilles de choux et de salade.

    Personne n’ose l’approcher !
    Il faudrait s’enfoncer dans la gadoue,
    La paille humide et le purin !
    Ses seuls voisins sont un chardon
    Et un vieux pissenlit !
    Des plantes jolies mais ingrates
    Qui partagent le même terrain.

    Une fleur éclatante peut éclore de la boue, de la terre ou d’un tas de fumier.

    Los Angeles, San Francisco, Paris La Chapelle, ... c’est sur cet humus déshumanisé irréductiblement encore humain dont la moelle osseuse ne descellera jamais les« treizors » de l’âme qui s’y nichent, ceux dont rêvent d’acheter à prix d’or les bobos friqués et milliardaires internationaux de leur communauté organisée à coup de CB black haut de gamme, World Elite MasterCard & Visa Platinum & Visa Infinite : invalides devenues ... sur le tas, in situ de fumier ... trop d’épines ...

    Raison pour laquelle, ces jaloux « mercantileux » aux abois, polluent sciemment par la drogue, le sexe dévoyé et toutes les autres formes de prostitutions de la marchandise et du commerce, hargneux qu’ils sont de ne pouvoir accéder au Très Haut Rang des damnés de la Terre encore en gestation.

    Ils livrent donc la Cité, les villes toutes les grandes métropoles au Mal-sain(t) croyant par idéologies chimériques, force du Bien, Emmanuel en eux, munis de leur CB naïvement que le Saint-Rosaire se révèle au milieu (le lieu du Mi = lieu de l’ÊTRE dans l’Arbre de la Co-Naissance ...), milieu de la †, des Énergies Sacrées que la « Kabbale-inversée » devenue satanique veut détruire chez l’Homme ... , jalouse, haineuse, possessive, tyrannique, proxénète !

    Ils pourront éventrer, saccager toutes les cathédrales : rien n’y fera ! Là où est le Sceau est la victoire du Très Haut.

    Le « Très Haut » pousse sur la putréfaction de l’immonde†monde et uniquement sur ce terreau !

    « C’est pourquoi je vais barrer sa route avec des épines, je l’entourerai d’un mur, elle* ne trouvera plus d’issue et ne pourra rejoindre ses amants qu’elle cherchera sans les trouver [...] comme si elle ne savait pas que c’est moi qui donne le froment, le vin et l’huile et qui prodigue l’argent et l’or que ceux-là détiennent. » (Osée 2, 8-11)

    * La Babylone moderne ... d’autres interprétations plus subtiles encore sont possiblement recommandées :)


  • #2264348

    Pour info : pas moyen de visionner depuis le Belgistan...


  • De toutes façons cette ville finira par disparaitre le jour du big one !

     

  • #2264410
    le 24/08/2019 par Athanase d’Alexandrie
    Paul Joseph Watson – Los Angeles est une ville de merde

    Apres avoir vu cette vidéo, je me dis on a plus 10 ans de retard sur les states, on rattrape peu a peu notre modèle américain et a ce rythme, on risque même de le rattraper


  • J’ai visité une trentaine de pays dans ma vie, certains sont des républiques Islamistes. Mais le pays ou je me suis senti le plus mal c’est les USA, celui ou tu sent que la vie d’un homme vaut que dalles, ou les gens sont faux-culs. NY la belle... MDR !!Une ville pourri qui pue, surpeuplé , rien à voir avec Tokyo qui est 100 classes au dessus ! Le pire c’est leur jeunesse : Tous sous psychotropes pour le moindre souci . Angoissé ? Xanax. Besoin de te concentrer ? Aderall . Une civilisation de fous furieux , et je suis bien placé parce que j’étais en couple avec une américaine . Terminé, je ne retournerais plus jamais. Je comprend mieux escobar quand il disait preférer une tombe en colombie plutôt qu’une cellule au USA.

     

  • #2264685

    Que font donc l’USAID (l’Agence américaine pour le développement économique) et les milliardaires pensionnaires du Lolita Express contre tant de misère insoutenable, leur propre misère ?


  • Vous savez ce qu’il vous dit mon niveau d’anglais ???!!!
    Le traducteur et monteur de cette vidéo.


  • #2265069

    Vivement qu’on ait la même chose en France !

    Ce qui vient des States est si cool, si great, si amaaaaazing !!

    La France, avec ses beaux villages, sa langue admirablement précise et nuancée, et ses Français des campagnes les pieds sur terre, la tête sur les épaules, et le bon sens bien ancré ... tout ça est tellement ringard !

    Vive l’Amérique et le rêve américain !!

     

    • Les villages, c’est aussi les cassos fumeurs d’herbe, alcooliques, les tefeurs tatoués et n’ayant jamais ouvert un livre, incapables de se bouger le cul..Pas mieux qu’à panam ou L.A mais sans les immigrés.
      Faut pas non plus rêver !


  • #2265133

    Tout dans cette vidéo est vraie. J’ai passé 10 jours à San Francisco et L.A. en 2018. San Francisco bourré de clochards aggressifs avec une zone en plein centre-ville hyper dangereuse, des dealers à chaque coin de rue et des zombies qui rampent par terre. Quant à Los Angeles, c’est toute la ville qui est foutue. Jamais je ne me suis senti autant en insécurité de toute ma vie, c’était Breaking Bad.

    Je rajouterai que pendant tout mon séjour en Californie, je n’ai croisé quasiment aucun blanc. Je pense que la middle-class blanche s’est enfuie.


  • Confirmation d’un ami qui y a passé 15j cet été. C’est degeulasse partout. Le fossé entre riche et pauvre est énorme. Bien pire qu’en France


  • ohlala, vivement que les euronazis foutent une puce dans le crane de chaque individu sur cette planète si naturellement mauvaise, pour solutionner tous les problèmes que posent ces pauvres indésirables à notre si merveilleuse civilisation emmurée vivante .


  • #2267162

    C’est confirmé depuis plusieurs années. J’ai vu changer L.A. grâce à mes voyages familiaux pour San Diego et mes périples sur la côte Ouest. Les villes américaines sont pour la plupart en train de devenir des chiottes.
    Certains se croient encore à l’abri dans ces zones de Californie, mais ils font erreur. Les prochains conflits (et pas seulement aux USA) ne seront pas ethniques, mais des guerres de castes, pauvres contre riches, et cela gagnera en développement et en intensité sur fond de problèmes sanitaires majeurs.
    Paris prend le même chemin que L.A. (nous avons toujours eu un décalage d’une dizaine d’années) ; là-bas comme ici, les populations vont quitter ces villes, les loyers vont s’effondrer, et ne restera qu’un cloaque puant et invivable, sauf si les décisions politiques prennent vraiment en considération les situations épouvantables qui se profilent, mais j’en doute, dans un monde où le moteur principal est l’argent et le profit.


  • #2274990

    The Washington Times s’y met aussi :

    Defecation nation
    https://www.washingtontimes.com/new...

    Ici une traduction en français
    https://lesakerfrancophone.fr/reve-...


Commentaires suivants