Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pizzagate : le goût prononcé de Tony Podesta pour les abus, les monstres et les enfants

Tony Podesta, frère du directeur de campagne de Hillary Clinton, a fait beaucoup parler de lui récemment dans le cadre de l’affaire « Pizzagate ». Aujourd’hui, nous vous proposons un petit article illustré pour compléter les informations déjà disponibles sur Internet (mais pas dans les médias mainstream). Avertissement : certaines des images qui vont suivre, si elles ne contiennent aucune violence directe, peuvent tout de même déranger.

 

Tony Podesta et son frère John sont deux personnalités très en vue à Washington, connues pour leur influence tant en politique que dans le domaine culturo-mondain. Dans le cadre de l’enquête des internautes sur la possibilité d’un réseau pédocriminel d’élite impliquant de hautes personnalités américaines, affaire dite du « Pizzagate » en référence aux indices reliés à la pizzeria « Comet Ping Pong » de James Alefantis, Tony Podesta est apparu comme un personnage important, en raison notamment de son goût prononcé pour des œuvres d’art aux frontières de la pédophilie – et des abus en général.

Nous avons déjà évoqué les goûts artistiques particuliers du clan Podesta en rapportant l’invitation des deux frères à la soirée « Spirit Cooking » de Marina Abramovic. Les internautes ont aussi pu découvrir sur E&R un aperçu des tableaux affichés au domicile de Tony Podesta.

Afin de compléter ces premiers éléments, revenons aujourd’hui sur un article qui a beaucoup circulé sur Internet depuis novembre 2016 et le début de l’affaire Pizzagate : celui du Washington Post qui, en septembre 2004, avait rendu visite à Tony Podesta et sa femme Heather et eu l’immense privilège de pénétrer dans leur domicile.

Selon le journal américain, les Podesta ont organisé à Washington de nombreuses « fêtes artistiques » impliquant des personnalités connues du monde de l’art contemporain. Parmi elles notamment, trois femmes : Patricia Piccinini, Anna Gaskell, et Annee Olofsson.

Ci-dessous, un échantillon de leurs œuvres.

 

 

Patricia Piccinini

 

 

 

Anna Gaskell

 

 

 

Annee Olofsson

 

 

 

Bonus : Margi Geerlinks

 

L’article du Washington Post mentionne la présence dans l’appartement de Podesta de photographies de l’artiste Margi Geerlinks, et notamment, si l’on en croit la description donnée par le journal, des trois suivantes :

 

 

Ci-dessous, un aperçu du reste de « l’œuvre » de Margi Geerlinks.

 

 

Si votre sang n’est pas déjà glacé par tout cet « art », nous vous proposons une dernière photographie, toujours signée Margi Geerlinks, qui laisse peu de doute sur la nature réelle de l’intérêt que Tony Podesta et un certain nombre d’huiles de Washington portent aux enfants.

Elle est intitulée Butterfly (papillon). Le papillon, qui par sa métamorphose symbolise le passage de l’enfance à l’âge adulte en se défaisant d’une partie de soi est une métaphore couramment utilisée dans l’imagerie pédophile, mais aussi dans les programmes de manipulation mentale, ayant même donné son nom à l’un des plus célèbres d’entre eux, le programme Monarch.

Nous ne vous la montrerons pas directement car, même si le cliché ne tombe pas sous le coup de la loi, nous ne souhaitons pas pour autant diffuser ce genre de photographie. Les internautes qui souhaitent prendre connaissance des goûts (dans tous les sens du terme) qui animent l’oligarchie de Washington pourront satisfaire leur curiosité sur torchgallery.com.

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout cet "art", épouvantablement malsain, ne peut venir que de cerveaux malades, aux aspirations perverses. Nous sommes vraiment à l’époque où Satan relève la tête !...
    Seigneur, que Ton règne vienne !

     

  • Chez les artistes, il y a quand même une sacrée équipe de dégénérés !
    Après l’alcool, la drogue, maintenant les pédophiles. C’est très malsain.

     

  • Pour ceux qui doutaient de l’existence de Satan...

     

  • Voilà. Ces gens sont nos élites. Les élites de l’occident. Quel est le rôle des élites ? Montrer la voie...
    La laideur, la monstruosité, la transgression de tous les tabous érigées en valeurs artistiques, donc non critiquables ( la beauté, c’est relatif, vous comprenez ).
    Inversion totale des valeurs. Le diable regarde ça et il dit "Que c’est beau !".
    Ces gens ont de la merde dans la tête. Et c’est eux qui nous dirigent.

     

  • Ça me fait penser à Lady Gaga. Regarder ces clips. On est très proches de ce style.
    Et vous savez comment elle appelle ses "fans" ? Ses "little monsters".
    On est typiquement dans l’application d’un programme utilisant tous les canaux médiatiques possibles en direction du grand- et jeune public.

     

  • Mon Dieu, mais c’est quoi ça !!!???


  • Et tous ces "ARTISTES" (? ??) sont bien entendu, comme d’habitude lorsqu’on évoque le sujet, des prédateurs isolés...


  • Tain la première série "d’oeuvre" est absolument écœurante, dérangeante, obscène. Les autres volent pas très haut mais sérieux la première série si c’est pas du satanisme sous couvert d’art, je sais pas comment le qualifier.

    Beurk, j’aurais pas du regarder cet article.

     

    • C’est franchement dégueu, dérangeant, je comprends l’art qui cherche à perturber ou choquer, mais là on sent qu’il y a tout un arrière plan de références sordides, des codes explicites pour certains, ça me dérange.
      Je pense à Dieudo que certains détestent, est-ce qu’ils ont le même genre de ressenti en voyant des sketches ??


  • Ceci annonce une révolution.
    Une élite a pour objet de fascination ce qui relève de la monstruosité, très éloignée de la plupart des gens.
    ’Dont la limite supérieure est l’indignation.
    Et donc, une révolution.
    10 ans à tenir, le temps que ce soit acté.


  • Il suffit aux artistes, puisque le sujet est l’image, qu’ils produisent à leur tour des visuels spirituellement réussis pour contrer ce flot de médiocrités... (la quantité appelant la médiocrité, les deux sont liés à mon avis).
    Il n’y a même pas besoin d’idée géniale en fait... E&R devrait fait pousser une nouvelle branche sur son réseau qui serait consacrer à l’Art (dessin, peinture, sculpture), car l’artiste ne demande qu’à rendre service et à être reconnu donc il fera de son mieux. Çà serait est un bon moyen d’ajouter du spirituel et de l’universel dans notre combat, comparé au dessin satirique qui lui, est momentané.


  • La société laïc, qui après avoir détruit le Christianisme et ses valeurs pudiques, montre son vraie visage incroyablement dégueulasse !
    Faites maintenant le lien avec la propagande massive anti-Islam(une religion soeur du Christianisme niveau valeurs) qui bat son plein et vous comprendrez tout !


  • Traquer des artistes et leur travail ne sert à rien.
    Cela décrédibilise l’enquête et la déforce auprès du grand public.

    La seule chose à faire est d’interroger tous les protagonistes des e-mails publiés par Wikikeaks sur les raisons et les significations de leur échanges codés.
    DE QUOI ET DE QUI PARLENT-ILS ?
    Aucun média ne se focalise là dessus alors que c’est essentiel.

    Ah la belle affaire qu’un scandale pédophile soit, une fois de plus, noyé dans les labyrinthes conspirationnistes des branleurs d’indices.


  • C’est épouvantable, au sens propre du terme, en effet, difficile à regarder et meme a imaginer,je pensais que ce genre de ’choses’ tombaient sous le coup de la loi, pour moi cela relève du pénal ou de l’asile psychiatrique, avec un potentiel de dangerosité élevé, le mal,la laideur,sont contre nature, laissez moi me réjouir du beau, du naturel, de l’esthétique et des valeurs saines, je veux me tenir écarté le plus loin possible de cet enfer putride qui est voué à l’échec et à la disparition totale !


  • La dernière photo, qui n’est visible que sur le lien torchgallery.com m’a fait marrer.

    Quand on pose le curseur sur l’image, une petite fenetre s’ouvre pour indiquer "enlarge butterfly"

    :D :D :D


  • Beurk, beurk et beurk ! Quelle horreur !!! Je ne sais pas quoi dire... Horrible !


  • Absolument aucune surprise. Les oeuvres de cet acabit sont légions. Du plus bas étage (underground) au sommet de la pyramide. Sans oublier les performances trash (Un exemple entre mille : des fers à repasser suspendus par des hameçons aux testicules de l’artiste, lui-même suspendu nu au plafond etc)

    La mauvaise nouvelle est que tout ceci est l’art officiel de l’ensemble de la planète.

    Il sera intéressant d’enquéter sur les politiques d’achat (et de conservation) des FRAC et de leurs partenaires institutionnels depuis trois décennies.


  • Elles se sont faites abuser , torturer dans leur enfance et on leur a dit que c’ était normal , dans la tradition , du coup leurs traumatismes et leurs psychoses jaillissent dans leurs œuvres je vois que ça , ou elles sont hantées par des êtres démoniaques , ou les deux.
    Et ceux qui achètent ces œuvres sont bien dérangés aussi . J’ attend celui qui va m’ expliquer que " pas du tout c’ est la liberté de l’ artiste , c’ est révolutionnaire , c’ est progressiste "


  • C’est con, avec son goût prononcé pour la jeunesse, il aurait dû s’appeller tony pédosta, on l’aurait vu venir. Lui, quand il te dit « détend toi, viol un bébé » c’est pas un sketch â la DIeudo.


  • Quelle horreur ! C’est hyper malsain !


  • Je crois qu’un grand nettoyage s’imposera bientôt


  • il faut toujours être très prudent et humble en matière d’art. l’affaire Pizzagate (et je n’en sais pas grand chose) est une chose, les créations d’un artiste en sont une autre. Qui sommes nous pour mettre des guillemets devant "oeuvre" et "création" ?
    Flirter avec les tabous, questionner les limites doit pouvoir être aussi le travail d’un artiste, si tel est son souhait. En tout cas il est nécessaire, dans une société saine et qui donc peut se permettre d’être bousculée, choquée, que cela soit possible et que l’on entende pas de suite les cris d’orfraies, qu’on assiste pas aux levées de boucliers systématiques de toujours les mêmes.
    Mais visiblement nous ne sommes plus dans une société saine où le véritable dialogue est permis et l’expression libre.
    Quand j’entends ici parler de "personnes dérangées", "d’insanités", de jugement moraux alors que cela n’a rien a faire dans le domaine artistique je suis affligé.
    Et puis que sont des concepts comme sain/malsain en art ?
    Des Fauves à Picasso, en passant par Duchamp ou la musique "Nègre", de l’expressionisme, au cubisme et à tant d’autres formes d’expression artistique... ils sont combien a avoir été accusés d’être des pervers, des dégénérés, des gens "pas comme nous" , des producteurs de monstruosités. Ils sont combien à avoir été jusque internés de force pour "art non conforme"...
    Personnellement dans plusieurs de ces photos, assez remuantes pour certaines, j’ai d’abord vu beaucoup de terreurs enfantines. ce sont en effet ces genres de monstres qui sont tapis dans l’ombre sous le lit des enfants quand la lumière s’éteint à l’heure de faire dodo. Et moi j’y ai vu ça d’abord, plus que d’y voir à tout prix les signaux secrets pour pédophiles de l’oligarchie. Relisons la psychanalyse des contes de fées de Betteilheim pour se rappeler que l’ultra violence et la sexualité sont présentes dans l’imaginaire enfantin. Bon après on pourra me dire que Bettheilheim est lui aussi un dégénéré. Mais c’est faible comme argument. Attaquons les systèmes et les réseaux de criminels oui , interrogeons les auteurs et récepteurs de tous les mails révélés par wikileaks oui, exigeons de comprendre le sens de tous ces message codés oui...
    Demandons des comptes et, rêvons un peu, que justice soit faite... mais de grâce laissons les artistes en paix, libres, même si nous ne goutons pas ce qu’il produisent. La liberté d’expression si chère a tant d’entre nous ici, enfin je crois, est à ce prix.
    Merde, quand même !!!

     

  • C’est dingue cette fascination obsessionnelle pour le laid et le malsain ! Pour le coup on a vraiment à faire à des cerveaux malsains ! Dans la nature le Beau règne, même les créatures que l’on trouve parfois repoussantes (araignées, serpents, crapauds...) sont magnifiques si l’on se donne la peine de les observer attentivement en se dépouillant de nos phobies instinctives. En fait l’obsession de ces gens est de faire tout ce qui est l’inverse de la Création, imposer le paradigme inverse de ce qui est normal...

     

    • Ca depend, certaines larves sont absolument laides. Je pense par exemple aux larves de libellules ou à toutes celles qui sont aquatiques.

      En fait si vous avez vu la naissance de l homme nouveau de Dali, je me demande si ces dégénérés ne sont pas en train de nous préparer ça, leur renaissance.

      J’émet l’hypothèse que tout ce qu’ils font obéit à une raison et pas seulement au vice, car ce n’est plus seulement du vice.

      La cérémonie de l’accelerateur de particules etait tordue aussi. Pour moi il doit s’agir d’un culte, mais d’un culte spirite et scientiste. L’objectif est la renaissance, le moyen est la dépossession du plus grand-nombre et la distanciation de l’humanité, l’inspiration est le luciférisme.


  • Tout ça n’est même pas de la merde, c’est encore pire, c’est à vomir.
    Cette bande de dégénérés, si on les pendaient par les couilles ou la cramouille seraient encore capables de jouir.
    C’est "grâce" à ces ordures qu’ont se retrouvent avec un plug anal Place Vendôme, et une chatte de la reine à Versailles et puis toutes les merdes en plastique de Kunst, mais quelqu’un comme Zeon par exemple, est convoqué au tribunal puis coupable...
    Société de merde.


  • ce qu’on appelait ’’art dégénéré’’ il y a 80 ans se démocratise de plus en plus dans le milieux mondain

     

    • Sauf que "l’art dégénéré" de l’époque, c’était Picasso, Kandinsky, Klee...
      Donc, ces "artistes" d’aujourd’hui ont beau jeu de dire "mais vous réagissez à notre égard comme les nazis à l’égard de ces grands artistes du passé".
      Sauf que ces gens n’avaient pas pour but de rendre le dégoût et la répulsion acceptables.
      Encore que, un type comme Francis Bacon, le peintre anglais, avait réussi à imposer une sorte d’esthétique de la pourriture et de la difformité. Mais il ne touchait pas aux tabous. Ici, c’est l’association d’images d’enfant sereins en relation avec des monstres qui est extrêmement perturbante.


  • Ce qui transparait, c’est l’état mental de la personne qui a fait ce montage. Personnalité éminemment perturbée qui se vautre publiquement dans sa maladie et s’en repait à nos dépens. Lorsque les malades mentaux en arrivent à être reconnus comme artistes, c’est que notre monde est vraiment tout aussi malade.

     

    • "Lorsque les malades mentaux en arrivent à être reconnus comme artistes, c’est que notre monde est vraiment tout aussi malade."

      Exact, une maladie fruit de virus mentals appelé "démons". C’est puissant, ça donne tous ce que vous désirer, mais il faut payer avec son âme à des entités extra-dimensionnelles dont le pouvoir de nuisance est hors de portée de la compréhension du cerveau humain. Pas mesurable sur des instruments scientifiques donc ça n’existe pas...Que Dieu nous vienne en aide...


  • Et ça vous choque ? Hypocrite...
    Ça voudrais suivre sa propre morale voilà tout. Mais ma morale n’est peut être pas la vôtre, alors comment faire ? Qui doit convenir de l’ordre moral, de tout d’ailleurs ?

    >Chacun sa place et les brebis seront bien gardées
    “Aujourd’hui, (...) Ce qui compte comme "progrès", ce n’est point ce qui contribue à une plus grande perfection morale de l’homme, mais, ce qui accroit sa domination sur la matière et la nature, afin de les mettre plus complètement et plus docilement au service du bien être temporel.
    Pour atteindre ce bien être, ont été successivement proclamées nécessaires l’indépendance de raison vis-à-vis de la Révélation, l’indépendae de la société civile vis-à-vis de l’Eglise, l’indépendance de la morale vis-à-vis de la loi de Dieu : trois étapes dans la voie du "progrès" poursuivi par la Renaissance, la Réforme et la Révolution. (...) Si la France finit par rejeter le venin révolutionnaire, elle restaurera dans le monde entier la civilisation chrétienne qu’elle fût la première à comprendre, à adopter et à propager. Si elle succombe, le monde à tout à craindre.”
    Mgr Delassus

    >Ah ... nôtre belle France, jadis tant appréciée et respectée, phare du monde, fille aînée de l’Eglise...
    “Depuis que les moeurs des étrangers ont commencé à nous plaire, - dit le grand chancelier du Vair, qui a vu ce dont il parle -, les nôtres se sont tellement perverties et corrompues, que nous pouvons dire : Longtemps il y a que nous ne sommes plus français.” (sur la Renaissance)

    Dans : "La conjuration anti-chrétienne ; Le temple Maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’Eglise Catholique", première impression en 1910...
    Français lisez ce bouquin ! Entre autre disponible sur Kontre Kulture ou aux Editions St Rémi.

    Finie la pleurniche, vous connaissez la seule solution contre la laideur dominatrice du monde moderne donc mettez en application ou pas mais ne nous appitoyons pas sur le sort de l’humanité. On récolte ce que l’on sème. On veut être les rois du monde, égo, jouissance etc, et bien quel beau résultat que l’immoralité, la déchéance, le chaos quoi. Le changement est d’abord individuel (pas simple mais possible) pour s’étendre ensuite, par l’exemple, à la famille, puis à la nation enfin au monde.

    Amitiés


  • #1633626

    Quelle horreur !
    Il faut débarrasser la planète de ces personnes déviantes & malsaines !
    Nous sommes près de la fin, seul la prière et le combat pour NS Jésus Christ-Roi nous délivrera !


  • Cette affaire est l’un des plus énorme scandale aux USA depuis des années mais ici en Europe et en France pour ce qui nous concerne on en parle pas, sûrement parce que derrière tout cela il n’y a que des milliers de gros connards complotistes des malades mentaux, des dingues . Et puis...tout cela n’existe pas c’est bien connu. En revanche cela permet de voir le courage de ce tas de porcs pris la main dans le sac...mais bon... c’est un complot de nazis antisémites, aucun doute là -dessus. Et mon slip ? tu crois qu’il est en cachemire payé par des subventions toi le journaliste de France Inter ou d’ailleurs, toi qui fais un reportage de dix minutes quand un pigeon chie sur la voiture d’Obama, hein ducon ? Crapule va... regardes toi dans la glace un peu si tu l’oses....


  • Mon Dieu, mais c’est quoi ça ???!!!!!


  • les etats-unis sont pleins de super heros a la moralité exemplaire, comme batman, superman, spiderman, etc... je ne pense pas que si ces choses existaient vraiment, ils laisseraient faire sans reagir... qd meme !!!


  • Ces gens sont pertubés.


  • Sont tout aussi coupables, le réseau qui diffuse ces horreurs, les galeries "d’art", les lieux publics et bien sûr les sites internet (ceux qui font l’apologie de ces abominations, et non ceux qui dénoncent comme égalité et réconciliation). Voici un bel exemple de plus que le libéralisme tout azimut conduit à des excès monstrueux.


  • 1 ère réaction : la nausée,
    2 éme réaction : envie de faire justice
    3 éme réaction : la trouille
    Oui, la trouille celle qui naît du constat que les oeuvres sataniques peuvent s’exposer en toute impunité et que finalement le mal est beaucoup plus profond que je ne pouvais l’imaginer, puisqu’ils ne se cachent plus, c’est qu’ils sont sûr de leur force, de leur domination et par voie de conséquence de notre impuissance.

     

    • 100% ce que j’aurais écrit et dans le même ordre juste une précision sensation de nausée dure très longtemps après la vision de ces monstruosité


    • N’ait pas peur camarade. Ta soif de justice doit être plus forte que la peur. Effectivement l’ennemi est très puissant ici bas, mais il l’est infiniment moins que la Très Sainte Trinité.

      L’ennemi se cache, même si on a eu droit à ces immondes araignées géantes dans toutes les grandes villes, à du plug anal géant, etc. l’ennemi se cache. S’il ne se cachait pas, il ne serait pas obligé de mentir sur lui-même, sur ses intentions, etc.

      Ces faux artistes ont été dénichés par les enquêteurs anonymes du leak du clan sataniste Clinton. Il n’était absolument pas prévu pour eux que ça se passe ainsi. Il y a eu intercession divine ou heureux hasard.

      Ils ont essayé de détruire notre imaginaire, ils y sont parvenu avec la révolution sexuelle et surtout avec la pornographie. Ils ont cru que ça allait aller jusqu’à l’acceptation de la pédophile (genre Libération et son article « apprendre l’amour à nos enfants » avec la représentation d’une fillette entrain de subir une fellation) mais ils se sont pris un gros stop !
      Ils sondent le terrain par ci par là, ils corrompent en douce une gigantesque partie de la population (les affaires de pédocriminalité sont celles qui occupent le plus les tribunaux de France) avec notamment l’« éducation sexuelle », soit l’initiation au sexe conso, en lieu et place d’enseigner aux jeunes adultes à maîtriser leur désir.
      Ils sondent, mais l’ennemi ne peut pas s’assumer pour ce qu’il est. D’où toute la rhétorique droit-de-l’hommiste : assassiner la monarchie et sortir l’Eglise du milieu du village pour y mettre l’esclave à la place, en lui faisant croire qu’il est un seigneur. Le flatter pour le plier et lui arracher son cœur afin de l’avilir et de le rendre semblable à eux, les maîtres de ce monde. Le règne matériel trouve sa raison d’être dans l’idée que tout le monde va en enfer, et ils travaillent à cela !

      Le combat est avant tout un combat de vérité.
      L’ennemi a les chocottes d’être démasqué. La furtivité est la condition sine qua non de son existence. Si nous ne pouvons gagner, vengeons tout ce qu’ils ont détruit. Et si même cela n’est pas possible, alors arrachons leur masque. Au moins ça !
      Mais avant tout, le combat est au sein de nous-même : il faut nous conformer aux attentes de Notre Seigneur. Et prier pour les enfants martyrs, et tous les autres martyrs que les forces des ténèbres massacrent jour après jour. En répandant la Bonne Nouvelle nous allons tabasser satan et ses serviteurs.

      Paix sur toi camarade. Nous vaincrons.


  • Je ne dis pas que ce n’est pas de l’art (contrairement au plug vert) car c’est certainement une forme d’autoportrait de l’artiste... Évidemment ça n’est pas fait pour nous rassurer.


  • Mieux vaut un accouchement artistique qu’un passage à l’acte .

     

  • Des gifles et un bâton... Les outils du mépris.


  • c’en est à croire à la vue de ces horrible choses exposées que ces détraqués visite l’enfer et y emmènent nos enfants ! ceux qu’ils nous volent ( à nous les parents normaux, partout dans le monde )et que l’on ne retrouve jamais


  • pour faire et apprécier ce genre "d’œuvre", il faut avoir un cerveau malade, non ?

    je vais en toucher deux mots au spécialiste mondial des cerveaux malades, Patrick Cohen


  • J’écoute "Secrets d’infos" sur France Inter à l’instant même en sourdine, j’entends "pédophilie", je monte le son espérant avoir des infos "officielles" sur ce Pizzagate. Raté, ils font un retour sur "l’affaire Barbarin"... :)


  • Ces "oeuvres d’art" ne font que refléter les pratiques pédophiles et staniques qui font intervenir des démons que "l’artiste" représente par ses monstres. L’avis des spécialistes de l’exorcisme, coté chrétien comme coté musulman peut nous éclairer.


  • Nous vivons à une époque où l’on peut faire passer les pires délires satanistes pour des création artistiques. Nous sommes clairement sous la coupe d’une élite totalement dérangée aux goûts malsains...


  • J’ai rarement vu quelque chose qui me repousse autant et me fait peur à la fois, non vraiment c’est à glacer le sang.
    Les esprits qui font ces créations ont clairement un problème mental monumental, et devrait être surveillés pour être sûr qu’ils ne commettent jamais d’horreur plus grande que ces "œuvres".
    Désolé je ne veux pas paraître intolérant mais il y a des limites à la monstruosité dans la création à ne pas franchir pour le bien commun.

     

  • Je ne suis pas croyant, mais force est de constater qu’ici, c’est bien Satan qui est à l’oeuvre.

     

    • Vous êtes sur la bonne voie. Bienvenu dans la 4ème dimension et soyez béni par le Créateur.
      Je conçois qu’il n’est pas chose aisée de remettre en question toute une vie de croyance en la science et l’humanisme mais il y a quelque chose au-delà qui nous dépasse en bien ou en mal absolu


  • Je ne me demande presque pas quel genre de gros con peut trouver une transcendance authentique à travers cet "art".


  • Que l’on grimace ou non ; il s’agit bien de l’une des expressions de la folle nature humaine. Celle-ci est d’un goût douteux, pouah !..


  • Pauvres enfants qui ont croisés ces dégénerés....

    Mon Dieu....


  • Cool, Patricia Piccinini, je connaissais pas, merci E&R pour la découverte ! J’avais déjà vu Soral mettre du Diamanda Galas au montage d’une de ses vidéos, je ne suis pas déçu de voir que la tolérance artistique est toujours d’actualité ici.


  • À ma connaissance, aucun média corporatiste n’a souligné le caractère odieux de ces "oeuvres". Ils n’en ont que pour les soi-disant "fausses nouvelles"

    Pourtant, il y belle et bien une nouvelle d’intérêt publique. "L’intélligentsia" de Washington (particulièrement la démocrate) a des préférences sexuelles qui relève de la prédation pure et simple. Les psys disent généralement que du fantasme au passage à l’acte il y a une marge que la majorité ne franchira jamais. Mais ça c’est pour le commun des mortels.

    Ceux qui nous intéresse ici sont riches, ont des contacts dans des milieux très fermé aux compétences très pointues. Par dessus tout : ils se sentent puissants et intouchables.

    Dans ses "oeuvres", on retrouve tous les codes contemporain véhiculés par les mondialistes à l’oeuvre dans la destruction de nos nations.

    On parle de transmorphisme, transsexualisme, eugénisme, multiculturalisme, sexualité inter-espèces, soumission, gavage (médicamenteux et autres). Bref, ces représentations sont visiblement issus de cerveau totalement malades et si leurs auteurs ne bénéficiait pas de la protection de leurs mécènes, ils seraient tous enfermés à vie.


  • Camarades,

    Si vous avez des sueurs froides rien qu’à la vision de ces horreurs, sachez que vous êtes des êtres sains, que vous soyez catholiques ou païens. Si vous êtes païens, il est temps de vous convertir et de grossir l’armée du Christ roy car « tout ce qui n’est pas avec [Lui] est contre [Lui] ».

    C’est fou comme ça me fait penser à « la vilaine Lulu ». Et c’est normal puisque ces représentations, qui ne sont pas de l’art mais de l’anti-art, sont celles de l’imaginaire des forces des ténèbres, ces forces qui haïssent le Christ car il est venu émanciper l’Humanité de ces mêmes forces !
    Ces forces veulent que nous restions leurs esclaves, c’est pourquoi elles sont antiChrist !

    Sur cet anti-art de propagande de l’idéologie de l’élite dégénérée, continuons.

    La plus immonde c’est la pseudo-oeuvre hyper réaliste (ce qui est loin d’être anodin) de piccinini.
    3 thèmes :
    - 1. Des monstres, à dégueuler.
    - 2. Des monstres avec des enfants : soit l’intrusion d’un monstre abject, une corruption génétique, dans le périmètre d’un enfant, symbole de pureté ; en plus endormi ! c’est-à-dire sans la moindre défense.
    Soit l’acceptation de la dégénérescence par la pureté : on voit des enfants qui acceptent ces monstres, qui leur sourient, qui dialoguent avec, qui jouent avec ces choses organiques même.
    Ou alors de la séquestration d’enfants par ces monstres (le nid d’insectes). Beurk !
    - 3. Des enfants monstrueux ou des monstres qui mettent au monde des enfants monstrueux. Et ça malheureusement je pense que ce ne sont pas forcément que des représentations... Peut-être que ces horreurs existent réellement dans des laboratoires situés en zones secrètes de complexes militaires ou paramilitaires, quelque part en Alaska ou je ne sais où. Je sais que des labos menant des expériences technoscientifiques interdites existent, mais si quelqu’un sait où ils sont ce serait une info intéressante.
    - 4. Regardez la tête de cette piccinini. La tête est toujours importante, quoi qu’on en dise. Elle a les mêmes caractéristiques morpho-faciales que la plupart des membres victimes et agresseurs de ces réseaux pédocriminels. Elle est peut-être victime, probablement, mais je pense qu’elle fait partie de l’élite diabolique. Une victime complice, quelque chose comme ça.

    En tout cas, voilà les rêves de l’élite, les rêves des transhumanistes, des prométhéens de tous bords. Vous savez ce que nous affrontons. En dehors du divin et du païen il n’y a qu’abominations !

    MV, pour la cause

     

    • Ajout :

      Ce qui ajoute à l’hyper réalisme de la production abominable de piccinini est l’échelle 1:1, du moins on dirait que ses « sculptures » sont à cette échelle.

      Il faudrait enquêter sur cette pseudo-artiste. Il doit être possible de glaner quelques informations sur elle, d’ailleurs j’ai vu que même un documentaire vidéo sur elle était diffusé sur youtube. Pour ma part je n’ai pas tellement le temps ni le blindage mental pour ne pas être traumatisé par la vision de ces horreurs, mais si quelqu’un se sent de le faire les résultats pourraient peut-être être dignes d’intérêt. De toute façon ce sera fait par des enquêteurs anonymes. Le mouvement est amorcé. Ils ont pu arrêter le tireur qui a débarqué à leur QG de tortionnaires diaboliques, mais la web-enquête ne pourra jamais être arrêtée.


Commentaires suivants