Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Procès du logeur Jawad Bendaoud : un interrogatoire surréaliste

Ce bouffon peut-il faire partie d’un réseau organisé ?

Salle d’audience ou théâtre de boulevard ? La première audition de Jawad Bendaoud devant le tribunal correctionnel de Paris, jeudi 25 janvier, a tourné à la comédie. Avec un débit ultra-rapide, le logeur de deux des jihadistes des attentats du 13-Novembre a tenté de démontrer qu’il ignorait héberger des terroristes dans son squat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

 

Mais ses propos décousus, émaillés de mimiques et de métaphores douteuses, ont laissé une désagréable impression aux familles des victimes, venues assister au procès. Franceinfo revient sur les moments les plus surréalistes de cette audience, qui ont le plus souvent laissé de marbre la présidente du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez.

 

Quand il convoque la gastronomie pour se dédouaner

C’est la principale interrogation de ce procès : Jawad Bendaoud savait-il qu’il hébergeait des terroristes dans le squat qu’il mettait à disposition à Saint-Denis ? Le prévenu répond que s’il l’avait su, il ne serait pas rentré chez lui « tranquillou », pour manger « un petit sandwich escalope-Boursin ». Pour convaincre qu’il y a eu méprise sur le profil des individus, il lâche cette phrase : « On m’a vendu un bœuf bourguignon, j’ai fini avec un couscous ».

 

 

 

Quand il évoque JoeyStarr, SnoopDog et ben Laden

Comment Jawad Bendaoud pouvait-il imaginer que les personnes qu’il hébergeait pouvaient être les terroristes que toute la France traquait ? Impossible, car c’est comme si JoeyStarr rejoignait Daech, tente-t-il. Ou « comme si vous me disiez que Snoop Dogg fait des soirées avec ben Laden ».

 

 

 

Quand il explique son rapport à la drogue en déclamant une comptine

Avant d’accueillir les jihadistes, Jawad Bendaoud s’était drogué. Il s’en explique en prenant à partie le public et les avocats qui assistent à l’audience : « Je sais pas si quelqu’un prend de la cocaïne dans la salle, demande-t-il. Mais c’est terrible. Tu prends un gramme, deux grammes et pic et pic et colégram. »

 

[...]

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Pour supporter la terrible année 2015,
rire sur Kontre Kulture

 

Le cas Jawad, sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1888750

    Je lis des commentaires disons assez belliqueux guillotine etc...
    Pour ma part j’ai lu les pépites de Jawad et de son copain au procès j’ai rit à en pleurer. il faut savoir rire meme quand c’est tragique. Pour ma part je penche plutôt sur le fait qu’il ne savait pas mais je n’en ai pas la certitude. Tragique en plus des attentats, c’est que combien y a t-il de Jawad et consort à St Denis ? Le chiffre est énorme. Et si Ca ne se limitait qu’à St Denis... Dans toutes les banlieues c’est pareil c’est vrai. Pauvre pays dans lequel nous vivons.. Quand je vois que les bobos, ceux qui n’ont pas fini en passoires au Bataclan pensent que l’immigration est une chance pour la Fronce et qu’on remet une couche avec les migrants je me dis que c’est foutu. N’ayant plus de larmes je ris là aussi du comique de la situation.

     

    Répondre à ce message

  • #1888753

    Certains disent qu’il dit n’importe quoi alors que bien au contraire il tient souvent un discours parfaitement structuré et fort instructif. Par exemple quand il réplique qu’affirmer que lui ou tel individu de ses connaissances appartiennent à la mouvance djihadiste c’est comme si on disait que Joey Starr a intégré Daesch ou que Snoop Dog fait des soirées avec Ben Laden...le message est on ne peut plus clair ! Est-ce qu’un jeune homme typique de notre époque, fêtard, partouzeur, drogué, entouré de femmes qui n’ont absolument rien de l’idéal fantasmé de la chaste musulmane voilée...peuvent-ils être des fondamentalistes religieux associés à une entreprise terroriste islamique en parfaite connaissance de cause ? Et quand ces lascars s’engagent bel et bien dans les rangs de Daech pour se rendre en Syrie...la plupart d’entre eux le font animés par l’envie d’aventure, par romantisme, en rébellion contre le monde...mais ils ne sont en aucun cas animés par une ferveur religieuse et encore moins par un islam qu’ils ne connaissent même pas.
    Tout ces types sont parfaitement connus des services et sont parfois entraînés dans des "aventures", comprendre "opération de déstabilisation de puissances étrangères au service d’intérêts géo-stratégiques", qu’ils ne maîtrisent pas et dont les tenants et aboutissants (logistique, financements) dépendent entièrement de ces mêmes services.

     

    Répondre à ce message

    • #1888783
      Le 28 janvier à 11:10 par sa majesté
      Procès du logeur Jawad Bendaoud : un interrogatoire surréaliste

      "peuvent-ils être des fondamentalistes religieux "

      Tes élucubrations donnent trop d’importance à ces êtres qui sont d’une nullité et d’un vide intellectuel sans fond. Bref, la question qu’ils seraient des fondamentalistes religieux ou pas est superflue et n’a pas lieu d’être quand on sait que ce n’est qu’un prétexte pour donner libre cours à leur instinct les plus bas. A moins que, selon toi, on puisse justifier et donner une certaine dimension religieuse aux pires actes qu’ils ont commis ?

      Que certains, comme tu dis, auraient rejoins les rangs de Daesch "par romantisme" me paraît pour le moins une analyse très émouvante par rapport à la réalité sur le terrain. C’est vrai que voire des gens se faire décapiter, brûler vif et autres raffinements donnent des envies d’aventures mais les qualifier de "romantique", permets-moi de ne pas vouloir franchir ce pas.

       
    • #1889214

      Ca ne serait pas étonnant. Mener une double vie pour assouvir un "idéal" (bon ou mauvais), ca a toujours existé dans l’histoire humaine.

       
    • #1889364

      Pour ce passage précis, et même si la manière dont il le formule est pour le moins décalée et mériterait vous en conviendrez un peu plus de sérieux, nous sommes d’accord. Mais de là à dire que c’est « souvent », faut pas exagérer :-)

       
  • #1888759

    Attendez on a un état qui laisse rentrer n’ importe qui, et qui laisse pourrir des zones de non droit, a quel moment cet état est condamné ?
    Et le scénario n’était il pas inévitable ?
    Vous attendez que des dealers professionnels fassent le travail des RG et de la police ?
    On va condamner un petit dealer un peu simplet au lieu de poser les bonnes questions, Bravo

     

    Répondre à ce message

  • #1888763

    lui un coupable ?? non mais franchement soyons sérieux ...qui peut croire ne serait-ce qu’à une once de complicité de cet individu...
    Les responsables sont au gouvernement ..la diplomatie belliqueuse de l’état français (caniche d’usrael ) au Moyen-Orient a produit un retour de bâton sur le sol national ! Les vrais responsables de ce chaos ne sont jamais désignés ,accusés ,et emprisonnés Seuls les médias alternatifs pointent leur responsabilité et leur culpabilité..
    Cet individu de part ses origines ethnico-religieuses est le bouc -émissaire idéal il va être jeté en pâture dans la fosse aux lions médiatiques ! La vérité est ailleurs !

     

    Répondre à ce message

  • #1888781
    Le 28 janvier à 11:09 par Starkamanda
    Procès du logeur Jawad Bendaoud : un interrogatoire surréaliste

    L’illustration de la décadence maghrébine : sexe, drogue, rap, ignorance, bêtise, délinquance et surtout prosélyte donneur de leçon de morale ...

     

    Répondre à ce message

    • #1888833

      Je ne suis pas d’accord sur le terme "décadence"...C’est de leur nature profonde qu’il s’agit : ils sont les descendants des "barbaresques " qui jusqu’en 1830 écumèrent et pillèrent la Méditerranée :gavés de kif depuis des siècles et des générations, consanguins, trimbalant des maladies vénériennes à l’état endémique, baratineurs ....entre autres qualités .Pour etre qualifiés de décadents il faudrait qu’ils aient enfanté d’une civilisation propre, brillante , il n’y en a pas , ils n’ont rien inventé , rien produit .Leur seul apport à l’humanité est le couscous qu’ils essaient d’inscrire au patrimoine de l’humanité ....et ils se battent entre algériens et marocains pour savoir qui a commis cette nourriture . Ils sont dans la décadence depuis la chute de ROME .

       
    • #1889008

      un "décadent maghrébin " dans un pays qui marie les hommes entre eux ,déshabille les femmes mais habille les chiens ... Y a pas à dire il est vraiment à sa place ! La seule explication :ses aïeux étaient des pirates des Caraïbes .incroyable arrogance française ...
      j ’ai vécu dans un pays arabe ,je m y suis sentie beaucoup plus en sécurité qu à Paris .
      je n ai jamais vu des gens ne serait ce que s’embrasser ou se peloter en public pendant que dans
      d’ autres pays on baise dans le Rer d....je passe sur l ’incroyable respect dû aux aïeux qui se traduit par l inexistance de maisons de retraite ...quand on vit dans un pays où tout à un prix mais plus rien n ’a de valeur on peut se permettre de donner des leçons en effet ...
      je m attendais à tout sauf à une explication génétique ...un cotorep comme ce jawad je n en ai JAMAIS rencontré en pays arabes .il faut dire que son espérance de vie serait d ’à peu près une minute trente avec son palmarès ( trafic de drogues ,meurtre ,marchand de sommeil )... A bon entendeur !

       
    • #1889022

      Laissez tomber @Gaby, même si c’est parfaitement navrant et qu’ils ont clairement perdu une fantastique occasion de se taire.

       
    • #1889207

      Très bonne remarque Voronine. Bizarrement cette épisode de l’histoire (qui a duré tout de même un millénaire et profondément marqué les histoires régionales) passe TOUJOURS à la trappe pour essayer d’expliquer le pourquoi du comment, même ici...

       
    • #1889242

      Oui Gaby, notre pays est décadent. La seule question qui vaille c’est pourquoi sont-ils de plus en plus nombreux à vouloir venir y vivre ??? Et ceux qui sont présents ne veulent pas aller vivre en terre d’Islam.
      Même décadent c’est mieux qu’au bled, c’est ça ??
      Un bon musulman ne doit pas vivre parmi les mécréants. Ils ne sont plus musulmans au Maghreb ? Ou alors leur but inavoué, c’est de transformer notre pays en république islamique, va savoir...... Une réponse Gaby ??

       
    • #1889298

      C’est cela « Kalel », c’est cela oui.

       
    • #1889304

      "je n ai jamais vu des gens ne serait ce que s’embrasser ou se peloter en public pendant que dans
      d’ autres pays on baise dans le Rer d...."@Gaby.
      Ah elle a bon dos la décadence occidentale...
      Je te signale que ce ne sont pas des français de souche européenne qui baisaient dans le Rer D mais des "pièces rapportées" congoïdes de nos ex-colonies dont l’habitat ancestral et la culture originelle se trouvent à des milliers de km de l’Europe,et si tu ne me crois pas je t’invite à regarder la vidéo...
      Ensuite qui en proportion crache le plus sur la culture "franchouillarde",qui est le plus lobotomisé par la folie des "marques",les gadgets high tech style I-Pads et I-Phones,et "l’american way of life",qui consomme le plus de drogue et utilise le plus les services des prostitué(e)s dans ce pays ??
      Les jeunes de banlieues d’origine extra-européenne en général et la racaille en particulier !!!
      Dans "les émeutes du Nutella" on voit sur l’une vidéo tourné dans un hypermarché de la Loire (loin du 9-3 ou de Roubaix !!)que la moitié des participants sont allogènes et même deux femmes voilées censées incarner la spiritualité musulmane !!!
      Vous me direz que "l’islam c’est pas ça" et que ces femme ne sont pas représentatives des croyants ni de l’islam,mais en fait dans le réel (et non le monde des bisounours) elles font aussi partie de part leur positionnement symbolique,communautaire et identitaire de la communauté musulmane vivant en France,l’islam,non pas en théorie mais en pratique est surtout incarné par ses fidèles,donc aussi par ses deux femmes hystériques se comportant comme des bêtes...

       
    • #1889903

      @Voronine : bon résumé...

       
    • #1890226

      C’est sûr que l’on a des leçons à donner en termes de civilisation. Il n’est qu’à voir notre politique étrangère récente, et là il n’y a pas besoin de se reporter dans le temps hein ! Pour le reste, parfois vaut mieux se taire plutôt d’affabuler des âneries « historiques »

       
  • #1888883

    C’est un jeux pour lui comme pour l’autre qui est passé sur france 2 .....
    Prendre les gens pour des cons se foutre de la gueule du monde.

     

    Répondre à ce message

  • #1889280

    Au mains de la DGSE marocaine c’est une autre soupe qu ’il nous présenterais.

     

    Répondre à ce message

  • #1889636
    Le 29 janvier à 12:14 par Mayol de Lupé
    Procès du logeur Jawad Bendaoud : un interrogatoire surréaliste

    On aurait du le confier au général Aussaresses, il aurait chanté une autre chanson !!

     

    Répondre à ce message

  • #1889658

    Vous avez oublié de référencer la meilleure anecdote selon moi, à savoir celle où il explique qu’il s’est fait griller par sa femme au tel alors qu’il était avec une maitresse, et qu’elle l’a entendu lui demander où était son string ! XXL, 4 étoiles ! Pour moi il se défend très bien, son avocat ne lui sert à rien, ce procès mérite d’être ridiculisé, on a buté tout le monde, donc il faut jeter quelqu’un en pature aux victimes. Si la justice se croit moins ridicule que Jawad, c’est que son racisme de classe lui fait perdre le sens des réalité de la base populaire. Les gens découvrent qu’ils y a des jeunes des quartiers populaires qui en ont rien à foutre parce que rien à perdre des "levez vous, asseyez-vous" d’une soit disant autorité vêtue en peau d’hermine. ça me rappelle Serge Aurier et son "fiotte" à l’endroit de Laurent Blanc. Les bobos ont découverts que dans le langage des quartiers de gueux ont ne dit pas homosexuel, déjà parce que c’est trop long, mais on dit fiotte ou pédé. Cette variante de langage les choque au plus haut point c’est d’un pathétisme.

     

    Répondre à ce message

  • #1890231
    Le 30 janvier à 07:53 par mik ezdanitoff
    Procès du logeur Jawad Bendaoud : un interrogatoire surréaliste

    Bah, rien que son regard, me rappelle ceux issus de la "diversité" que j’ai été amené à côtoyer pour la première fois quand je suis rentré au collège quand j’étais gamin. Toujours eux qui faisaient les mêmes conneries, mais à chaque réprimande c’était toujours "Ho c’est pas moi m’sieur, nique sa mère".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents