Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Remplacement du cardinal Barbarin : la laïcarde Anne Soupa candidate à l’archevêché de Lyon

 

 

La presse mainstream maçonnisée à mort se frotte les mains : la simple idée d’une femme à la tête de l’archevêché de Lyon, quelle claque au catholicisme, à Barbarin, à l’antisémitisme et à la pédophilie, puisque aucun de ces amalgames ne leur fait peur !

 

 

Heureusement, le journal gratuit 20 Minutes nous rassure :

« Ça n’arrivera pas, mais c’est le geste qui compte. Ce lundi [25 mai 2020], Anne Soupa, 74 ans, a annoncé qu’elle était candidate pour devenir la nouvelle archevêque (archevêquesse ?) de Lyon. Si la place est officiellement vacante depuis la démission du cardinal Philippe Barbarin en mars, la nomination à ce poste ne se fait pourtant pas par candidature. C’est le pape qui choisit parmi des noms qui lui sont proposés par le Nonce apostolique à Paris, ambassadeur du Saint-Siège. [...] Mais par cette démarche, elle entend surtout bousculer les codes et espère provoquer “une prise de conscience qu’un autre visage de l’Église est possible” alors qu’aujourd’hui “aucune femme” ne dirige de diocèse, n’est prêtre ou diacre. »

Le Huffington Post de la grande franco-sioniste Anne Sinclair s’est empressé de relayer cette présentation de l’anti-Barbarin de service :

 

 

On est dans la droite (ou plutôt gauche) ligne de Vatican 2, et c’est pas fini ! L’Église (de France) devra boire le calice jusqu’à la lie. Mais peut-être lui faut-il ça – crever – pour se réveiller et se régénérer. La branche de plus en plus laïquée du catholicisme va vers le néant et surtout, l’absurde. Bientôt les églises seront transformées en boîtes féministes gay avec mousse et musique techno.

Plus sérieusement, la question n’est pas de savoir si les femme doivent entrer dans l’Église ou pas (elles y sont majoritaires, quand on regarde les bancs), mais de quelle Église on parle. À écouter la Soupa, on se dirige vers un Vatican 3 !

« Anne Soupa n’exerce pas comme religieuse mais revendique un travail de terrain “depuis plus de 35 ans”. Elle préside notamment le Comité de la jupe, qui milite depuis 2008 pour une juste reconnaissance des femmes au sein de l’Église. Elle est également favorable à un autre type de gouvernance de l’Église, où les laïcs auraient un rôle. “Au moment où l’Église est dans une crise très profonde, il faut se mettre un autre schéma dans la tête”, a-t-elle affirmé. »

Macron et ses amis néolibéraux font bien en ce moment crever la France pour la refondre à leur idée, une idée sataniste, bien entendu... Notre-Dame n’a pas brûlé pour rien.

Heureusement, la presse n’est pas, n’est plus l’opinion, ou ne la fait plus aussi facilement. La France de 2020 se réveille et la résistance est à la hauteur du crime :

 

 

Cependant, le christianisme réel nous apprend une chose : que tuer l’Église, c’est la sauver. Comprenne qui pourra !

L’Église under attack, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Elle ressemble à une protestante (une hérétique). Et son décolleté est un peu inadapté à la fois à son âge et à sa fonction.
    Bon, le Bergoglio illégitime va choisir. Rien à espérer. Ce pape prétendu aime beaucoup les transgenres, aux quels il vient de faire un cadeau de charité. Il faudrait demander de choisir l’archevêque de Lyon au prédécesseur du berlingot, qui est le véritable pape légal, débarqué par les pires ennemis du christianisme.
    Moi je préside le comité du pantalon et des braies gauloises. On pourrait s’échanger des pièces un peu usées, madame Sopa et moi.

     

  • Je ne me lasse décidément pas de la sollicitude de ceux qui apportent leur "remède" à la crise de l’Eglise, par ceux-là mêmes qui l’ont provoquée !

    Ainsi donc, Mme Soupa, tout en militant pour mettre des femmes à la tête de l’Eglise, en voulant "bousculer l’ordre établi", en voulant "casser les codes", et en voulant mettre en avant dans le clergé les laïcs (littéralement ceux qui n’en font pas partie) prétend donner un nouvel élan à l’Eglise, rien que cela ! Je plains sincèrement ses chevilles, qui, elles, pour le coup, doivent réellement souffrir le martyre !

    J’imagine aussi qu’il ne servira à rien de lui expliquer que s’il n’y a pas de femme prêtresse dans l’Eglise Catholique - et a fortiori aucune femme archevêque, cardinal ou Pape - c’est que le Christ Lui-Même a institué ainsi son Eglise, selon Sa volonté, mais aussi pour se démarquer clairement des cultes païens dans lesquels les prêtresses faisaient surtout office de prostituées sacrées.

    Et allez expliquer aux féministes actuelles que l’Apostolat sur lequel est fondé l’Eglise est surtout basé sur l’esprit de découverte, de rencontre - avec Dieu et avec le Prochain - et qu’il s’agit là d’un trait de caractère typiquement masculin ! Parmi les grandes saintes, on trouve surtout des mystiques, mais finalement peu d’évangélisatrice, sauf à considérer que leur martyre a donné le courage et la Foi aux témoins de l’époque.

    Allez expliquer à cette féministe de mauvaise foi que ce qu’elle appelle "l’entre-soi masculin" dans l’Eglise n’est rien de plus que le respect de cette Tradition ! Mais aussi, quelle imposture que cette laïcarde qui ne nourrit visiblement aucune vie spirituelle venir avec ses grands sabots réformer l’Eglise, distribuer aux Catholiques leurs brevets de catholicité, et expliquer à une institution vieille de 2000 ans comment elle doit fonctionner ! Et quand elle essuiera bien entendu le refus de l’Eglise pour sa nomination, elle aura beau jeu de crier au machisme et au Patriarcat, soutenue par une presse goguenarde qui se fera un plaisir de cracher à son tour sur l’Eglise ! Ceci étant dit, ces attaques que subit sans arrêt l’Eglise montre aussi qu’Elle est toujours vivante, contrairement à ce que pensent ses détracteurs ! Le Diable ne s’acharne que sur la sainteté, et cette Soupa n’est jamais que son idiote utile ! J’en suis presque à la plaindre !


  • - 1/ Dieu est immuable
    - 2/ Ses lois invariables
    - 3/ Aucun de ses Apôtres n’était transgenre
    - 4/ C’est à ses Apôtres seuls qu’il a donné la prêtrise au Cénacle, lors de sa Résurrection

    Si Vatican II se suicide
    L’Eglise demeure

     

  • la démarche ouvre la voie à la candidature d une miss france 2021 barbue

    voila ce qu est le progressisme !!


  • Le concile Vatican II a été un moment intense de lutte entre les prélats franc maçons infiltrés de longue date dans l’Eglise et les prélats fidèles à la foi catholique qui ont repoussé au maximum les attaques. Mais dire que tout est à cause de Vatican II ne tient pas la route. Pour bien des raisons. L’Eglise en a vu d’autres et pourtant elle est toujours présente, signe qu’elle n’est pas qu’une institution humaine.
    Monseigneur Lefebvre était favorable à la tenue d’un concile. Il était évident que les franc maçons feraient tout pour l’investir. Satan va évidemment concentrer ses attaques sur la Sainte Eglise. Ne soyons pas naïfs. Reprenons confiance aux paroles du Christ sur son Eglise.


  • L’Eglise conciliaire est dans un tel état, qu’elle a effectivement toutes ces chances !

    L’avantage de tout ça, c’est que les faits donne raison aux écritures, l’Eglise entre dans sa Passion.

    Je suppose que sa paroisse, c’est pas Saint Georges !


  • Ce qui est étonnant avec cette Anne Soupa dont on a déjà soupé, c’est qu’elle n’a aucun argument qu’on pourrait qualifier de religieux. C’est une féministe syndicaliste. Elle postule pour un poste. Et son seul argument est d’être une femme. Elle ne parle pas d’amour, pas du Christ. Elle veut avoir son nom dans Wikipédia. Rien d’autre.


  • Remplacer un moderniste par une plus moderniste encore. A ce niveau, ce n’est plus qu’une question de degré.

    Barbarin, ou comment la dictature de la modernité peut transformer un type très cultivé, brillant, humble et profondément bon, en un vulgaire produit d’appel pour vendre l’ouverture à l’autre et une image plus cool de l’Eglise. Je ne voudrais surtout pas être à sa place aujourd’hui.


  • Un peu de courage Soupa tu poses ta candidature dans une mosquée !!!.


  • C’est drôle, pour une fondatrice du "comité de la jupe" donc "féministe chrétienne" (catholique ?) dont l’objectif est de revaloriser le rôle de la femme dans l’église d’avoir une fiche wikipédia qui ne mentionne même pas le nom de la femme la plus importante de sa vie : sa maman. Wikipédia ne mentionne que le rôle (éminent) du père... RIEN sur sa mère. D’autres recherches sur google indiquent que cette malheureuse femme est décédée d’un cancer lorsque sa fille avait 15 ans, sur son père - héro de la france libre - il y en a des kilos,... Pour une féministe, ça doit être dur à vivre ;o)). Alors, qui était sa maman ? elle n’est pas née QUE d’un ventre, la GPA n’était pas encore la norme à l’époque.


  • Ils veulent pas fiche la paix à l’Eglise ces merdeux sérieusement ?


  • Si un jour on ( les natios authentiques) reprend le pouvoir, faudra peut-être envisager de rompre avec Rome et d’inventer une nouvelle Église de France indépendante.

    Refaire du Catholicisme une religion d’État avec François, et des cathos comme Anne Soupa c’est du suicide.

    On me rétorquera peut-être qu’ils sont pas majoritaires, mais moi dehors je croise beaucoup de Anne Soupa, et très peu de Pierre Hillard.

     

  • Même le pape François est opposé aux ordinations de femmes.
    Même le pape Jean-Paul II avait usé de son infaillibilité pour décréter que les femmes ne seraient jamais ordonnées.

    Et pourtant, on a là la crème du libéralisme papal...


  • Elle est belle, la future "Primate" des Gaules !

    Mais ces crapauds qui complotent dans leurs loges maçonniques font profession de haine du catholicisme depuis leur fondation ! Ils veulent le détruire et imposer leur philosophie de merde (l’Humanisme Universaliste") . C’est un complot ouvert et déclaré. On ne peut être catholique et franç-maçon. Impossible. Cette mémère doit être de facto excommuniée. Il faut donc lui lancer un gros "vade retro satanas" bien tonitruant ou l’exorciser avec un bidon d’eau bénite..

    Donc, pourquoi se préoccupent-ils, ces franc macs, des usages et des coutumes de l’Eglise catholique ? Qu’est ce que cela peut leur foutre ! Qu’ils aillent se faire sucer ailleurs ou dans leurs temples à la con. Il faut les y voir avec leurs rites ridicules.

    Si elle veut être évêquesse, elle peut aussi se rallier à l’Eglise anglicane boostée par des femmes prêtres qui n’a plus comme seule occupation que de bénir les fastes de la famille royale anglaise. Ses églises sont aussi vides que celles occupées par des conciliaires français.

    Il n’est pas aussi interdit de créer sa propre église. Beaucoup l’ont fait. En général, cela foire mais elle peut séduire les amateurs de femmes prêtres. Certains sont tout excités à l’idée de contempler une nana en train de dire la messe et manier le goupillon. .

    Il faut en conclure que si les francs-maçons lancent une ultime offensive sur l’Eglise catholique en trai nde mourir (elle semble n’avoir plus de réaction de défense sauf pour excommunier les intégristes qui seuls peuvent la sauver) c’est pour des raisons financières, évidemment, le clergé catholique étant aussi riche de terrain et d’immeubles qu’il est pauvre en fidèles.


  • C’est comme pour le foot, la boxe, ... : tant qu’elles n’auront pas mis les pieds dedans, elle ne se sentiront pas "libres"
    En vérité, comme le disait le One Man Show américain : " elles ne font ça que pour nous faire chier "
    A quand un rabin ou un homo !!!

     

  • On est revenu au temps des Jansenistes, soit des laics qui voulaient s’occuper de l’église, pourquoi cette truffe ne demande pas d’entrer au Bnai Brit en tant que femme et non juive ?
    Ou bien elle pourrait aussi prétendre régenter une yeshiva ou une madrassa !!!

     

  • Le pape François n’aura réussi sa réforme de l’Eglise que quand une juive noire lesbienne lui aura succédé sur le Trône de Pierre.

    Donc très saint début de carrière à Nanou !


  • y a pas une faute dans la dernière phrase de l’article ? je n’ai pas compris le sens.

     

  • Le celibat de pretre est obligatoire
    Il y a une justification parmi d’autre:c’est pour empecher que les nominations soit hereditaire.
    Si cette pimbeche est nommé ,gageons qu’elle fera tout pour casser le celibat.
    Si cela arrive ,probablement qu’un pretre nommera sa fille lesbienne pour le succeder.


  • Tout en étant anti canonique, si d’aventure elle était nommée , c’est un pas de plus franchi vers la destruction massive de la catholicité bi-millenaire . Et ceci étant rondement mené et téléguidé par qui vous savez , tous azimuts depuis le dernier concile, entre tout à fait dans le démantèlement total des structures de cette église .
    ( Mgr Delassus à relire assidûment) .
    Ceci dit , le processus n’est pas nouveau et démarre en même temps que la révolution française ( judeo-maconnique avant tout ) , où les curés existants furent remplacés en partie par des lieutenants de la révolution en soutane , prêchant la nouvelle parole justement maçonnique ! ( déjà à l’époque : des kapos du système ) .


  • Le grand remplacement c’est pas juste les arabes ou l’islam ou les racailles de banlieus , c’est a tous les niveaux, comme dit Martin Peltier
    Faut se réveiller les gars


  • Pourquoi pas un transgenre ! Femme vous êtes Anne Soupa ? Des enfants ? Vous êtes en train de falsifier la doctrine de la foi en acceptant une telle candidature ! Et puis franchement vous ferez mieux de changer de look, ca serait plus franc ! Aucune femme catholique ne peut avoir de tels propos, vous n’etes pas catholique ! Vous participez à vendre (je dis bien vendre ) un faux Dieu celui que beaucoup suivront et vous y aurez largement contribué !


  • #2471398

    Comment dire poliment et avec charité chrétienne qu’elle peut aller se faire défoncer par tous les orifices, cette créature sataniste ? Oups, je ne sais pas... De toutes façons je suis Orthodoxe, donc la dégénérescence et l’effondrement diabolique de l’évêché de Rome ne fait que me désoler, guère plus.


  • sa présentation est elle complète ??? elle me semble écourtée !..

    « je trouve que par les temps qui courent "femme homosexuelle et mère d’un petit pangolin engendré par G P A d’un père orang-outan transgenre " »

    cela aurait bien complété le tableau et eu plus de gueule et de poids dans son C V et cela pourrait réconcilier Caroline Forest avec la religion

     

  • "Ô Satan prends pitié de ma longue misère !"
    Charles Baudelaire.

    Là vous remplacez Satan par Lucifer et "trois points c’est tout"...


  • Où comment les loges maçonniques, autres réseaux Rampolla ou maranes ont infiltrés l’Eglise Catholique. A quand un Primat des Gaules géré par le privé ou par un banquier ; voir même une église coté en bourse. Le problème n’est pas la femme.. L’ Archevêché, la prêtrise c’est le boulot et le sacrifice d’un homme donnait par Dieu et non par la volonté de Soupa. La femme est le bras droit du prêtre, comme fut la sainte Vierge donnant naissance au Christ Prêtre ou comme Marie Madeleine premier témoin de la résurrection afin d’annoncer l’Évangile. On peut donner le Primat à un moine. L’Église ne doit pas être influencée par la mode du moment ou quand le vent tourne. A croire que bientôt l’Eucharistie et le Christ seront relégués à une légende... Cette Anne Soupa risque de créer un schisme, ça arrange certains tout ça, ils modifient sournoisement les traditions. J’espère qu’ils ne modifieront pas la façon de penser de l’Esprit de Saint. A méditer.


  • La Soupape sent le moteur à explo-Sion. Quand je la vois, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle serait tout à fait à sa place en tant que présidente d’une association d’accueil des migrants.

     

    • Tu ne crois pas si bien dire vu qu’en plus de son travail de catéchèse elle est surtout connue dans la région pour s’investir beaucoup avec le curé de sa paroisse en faveur de l’accueil et l’hébergement des "migrants",si possible non chrétiens...
      Car cette "catholique zombie" trouve,comme presque toute sa génération de boomers mondialistes,tout à fait normal de servir "les autres avant les notre"...


  • Quel affront, quel manque d’humilité face à Notre Seigneur Jésus Christ qui a dit :
    Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à "l’homme" par qui le scandale arrive.
    Pour l’élection des papes il y avait vérification des attributs "bene pendentes" pour éviter toute imposture de gynécée papale.
    Cette vieille morue défraîchie devrait prendre garde car dans la Géhenne il n’y a pas de plaisir !

     

  • Des "Soupa", il y a déjà belle lurette que les catholiques en ont soupé !


  • Fille de Satan et Femme du monde !
    Les Enfers n’attendent plus que vous et sont impatients !


  • Il y a quelques années, souhaitant rendre marquante la visite que me faisait une amie, arrivant de l’étranger, je lui proposai une visite à Notre-Dame-de-Paris : par extraordinaire, nous tombions juste au cours d’une messe, célébrée par Monseigneur Lustiger en personne (je pense à sa pauvre dépouille qui a du recevoir les dizaines de tonnes de poûtres incandescentes, suivies des centaines de milliers de m3 d’eau...) qui passa à trois mètres de nous, à la fin de la cérémonie, dûment revêtu des des habits liturgiques de sa haute fonction, et coiffé de même, crosse épiscopale en main.

    Je n’oublierai jamais le rire inextinguible de cette amie japonaise, pourtant fort discrète mais qui en disait long - elle ne savait à quel point il résonna tragiquement en moi - car elle n’eût pas ri plus fort que si je l’avais menée au Cirque Pinder, et qu’elle fût tombée nez-à-nez avec la bande de clowns....j’avais beau retourner l’affaire dans tous les sens, voilà bien l’effet que lui fit cette dignité catholique, et tout son tra-la-la tandis qu’il me semblait impossible de m’esclaffer, si j’eusse aperçu un moine boudhiste, habillé en pyjama, comme ils en ont l’habitude.

    Qu’ont fait leurs éminences de notre pauvre Eglise de France, dorénavant vêtue de tous les certificats du politiquement correct mais dont les fidèles ont diminué comme peau-de-chagrin, et dont les chapelles demeurent désespérément vides, avant d’être transformées en centres commerciaux, ou vendues à l’encan ?

     

    • @Lérins
      Mgr Lustiger
      L’annonce de sa mort a suscité les hommages de nombreuses personnalités du monde politique et religieux, parmi lesquelles on note le pape Benoît XVI, le Congrès juif mondial, le président de la République française Nicolas Sarkozy, le Parti communiste français ou encore d’autres figures de gauche comme Bertrand Delanoë, Jean Glavany ou Jack Lang.
      https://www.ina.fr/video/3415702001010
      Rien a ajouter !


    • D’autant plus curieux qu’il existe des catholiques japonais (notamment du côté de Nagasaki) et des évêques tout à fait convenables. Les japonais tournent mal en ce moment et la jeunesse surtout. Les américains les ont rendus complètement débiles. Il faut voir aussi ce qu’ils sont subi. Ils ont des excuses. Mais les jeunes semblent avoir tout oublié et vouloir vivre dans l’instant.

      Il faut rappeler à cette petite sotte que le japonais a emprunté certains mots du portugais et que les portugais étaient catholiques.

      Et qu’il existe l’ église d’Ōura (大浦天主堂, Ōura Tenshudō), ou église des Vingt-Six-Martyrs, qui est une église catholique située à Nagasaki au Japon, construite peu après l’abandon par les autorités japonaise de la politique d’isolement en 1853. Elle est connue comme étant l’église des vingt-six martyrs du Japon. Pendant de nombreuses années, elle a été le seul bâtiment de style occidental classé Trésor national du Japon et serait la plus ancienne église du Japon.

      Elle est la co-cathédrale de l’archidiocèse de Nagasaki.

      il faut donc dire à la petite sotte qu’un évêque - et même un archevêque - japonais dûment et peut être mieux mitré qu’en France déambule majestueusement tous les dimanches au Japon dans une archi-basilique qui est un archi-trésor national japonais. Banzaï ! Et dominus vobiscum.


    • @un CRIF dans la nuit : nous sommes bien d’accord....

      @listener : merci de ces précisions fort savantes mais ce n’est pas de l’Eglise catholique dont elle se moquait : j’ai oublié de vous dire que c’est toute la personne de Lustiger qui lui inspira cette réaction : il se baladait rigolard, et justement sans aucune dignité.

      Certains ont douté qu’il crût réellement en Dieu, après avoir lu certaines de ses ratiocinations. La réaction spontanée de cette touriste venant d’autres cieux, d’une autre culture, m’avait frappé car signifiait pour moi, l’abaissement de la nôtre. Comme disent les Japonais, c’était une réaction "ventre-à-ventre", tout le ridicule de ce personnage faisait ressortir sa fausseté.

      Il y aurait à dire aussi sur "l’abbé Pierre" bien malheureusement vénéré par les cathos, alors qu’il s’est fait prêtre sur le tard, après avoir été communiste, et parmi les plus vindicatifs pendant l’Epuration, pour réclamer vengeance.

      Tout est devenu de travers, et moi j’ai quitté ce navire infesté de rats, je ne le regrette nullement, même si j’ai pleuré pour Notre-Dame !


    • Il faut savoir qu’au Japon il n’est pas rare de changer plusieurs fois de religion au cours d’une vie. Les Shintoïstes, religion à base de bouddhisme, sont pourtant assez fiers de leur religion nationale et considèrent avec condescendance les autres religions.


    • Débat fructueux qui s’oriente vers l’âme du Japon. Pour la dernière contribution, nous avons là très nettement ce qui sépare le christianisme et la sensibilité extrême orientale : la coexistence de plusieurs religions fort bien vécue leur donne la possibilité de passer de l’une à l’autre. Au Japon, ce qui est triste est bouddhiste (enterrement) et ce qui est joyeux est shinto (mariage). On aurait rêvé de cela, et de se marier selon une cérémonie druidique et de se faire enterrer chrétiennement. Mais hélas, le catholicisme est une religion exclusive et qui n’admet pas de concurrence. Il y a beaucoup à dire là dessus mais il en résulte que la religion au Japon ne domine pas vraiment et n’est pas trop prise au sérieux. Sincérité nulle sauf chez quelques sectes..


    • @Listener



      On aurait rêvé de cela, et de se marier selon une cérémonie druidique et de se faire enterrer chrétiennement. Mais hélas, le catholicisme est une religion exclusive et qui n’admet pas de concurrence.




      Le plaisir de cracher sur le christianisme
      Voici monsieur ,une vérité rétablie, et ton mensonge effacé


  • en France le Catholicisme est sous tutelle Maçonnique
    et l’Islam de France est sous curatelle Maçonnique
    en réalité dans cette RF Maçonnique c’est le Diable
    qui dirige et ordonne au Christ et à Mahomet !


  • Pour pouvoir être ordonné prêtre, ou à fortiori consacré évêque, il faut avoir des testicules. Désolé pour cette petite dame, mais l’Eglise est obligée de respecter son droit canon. Ou alors ce serait une confirmation que tout décidément part.. en couilles !


  • Que peut-on attendre d’autre de la « France » martyrisée à l’heure de Macron...par une archevequesse mais une archiconnasse fidèle reflet de son maître en poste à l’Elysee.


  • Anne Soupape v t elle se présenter pour être pape ?


  • Nous allons avoir aussi un James Bonde femme !
    Quel pied .... !
    Un homo, j’aurais pu comprendre et l’accepter, à condition bien sûr qu’il ne dandine pas et que ça se transforme en cage en folles !
    Mais une femme , ça rhyme à quoi... ?

     

  • Doit-on rappeler que la créature la plus sainte de toutes, la plus élevée entre toutes, la plus proche de Dieu, et par conséquent la plus puissante de toutes car pouvant se faire irrésistiblement écouter de Dieu n’est nulle autre que la Très Sainte Vierge Marie, la Mère de Dieu ? Si Jésus est Dieu et Homme, Marie n’était qu’une simple humaine, une simple femme. Malheureusement, il est bien difficile pour une personne qui se contente d’un activisme "extérieur" dans la religion de comprendre la joie profonde que vivent les femmes qui se sont pour de bon données à Dieu. Les pages exaltantes des deux Thérèse, le cri de guerre de la Pucelle d’Orléans, la vaste et diaphane science de Sainte Hildegarde, la patience et l’abnégation de la baronne de Chantal, les visions dantesques de Ste Françoise Romaine, la vie incolore de femme au foyer mélangé avec d’extraordinaires visions, et extases de la bienheureuse Anne-Marie Taigi...sans parler du chemin de croix de la visionnaire stigmatisée Anne Catherine Emmerich... Ces femmes ont connu une paix et un bonheur intérieurs qui demeurent à jamais hors de portée de toutes ces formes d’activisme extérieur et matérialiste.


  • Pas besoin d’aller plus loin que le mot baptisé en écriture inclusive...

    Au bûcher !


  • C’est une histoire digne de Coluche. "C’est l’histoire d’une meuf ..." Passons. Affaire suivante.

    Ce qui serait plus sérieux, ce serait la revendication intelligente de faire élire les évêques par le peuple des fidèles ! Pourquoi pas !

    Cela remplirait immédiatement les églises d’une foule de gens curieux venant de partout, des culs bénits bien sûr mais aussi des philosophes, des femmes, des marmots, des cyclistes, des ouvriers, des gens quoi ! Des vais gens attirés par la pompe électorale que l’Eglise ne manquera pas de déployer avec ses bannières.

    C’est curieux mais même chez les catho de la merdasse gauchiasse la plus folle et la plus plus déjantée lecteur d’Henri Tinc de sinistre mémoire, ils ne veulent pas qu’on élise l’évêque au suffrage universel. Curieux, cette peur de l’électeur catholique...

    .

     

    • @Listener

      "Ce qui serait plus sérieux, ce serait la revendication intelligente de faire élire les évêques par le peuple des fidèles ! Pourquoi pas !" => Parce que précisément, nous sommes l’Eglise Catholique, instituée par le Christ, qui a Lui-Même nommé Saint-Pierre à la tête de l’Eglise, que la désignation des Evêques a commencé avec celle des Apôtres, et, curieusement, je ne me rappelle pas avoir lu, dans aucun Evangile, un passage disant "Et Jésus, traversant la ville, fit appeler tous les habitants, et leur posa solennellement la question : "Est-ce que je prends un ou douze apôtres ? Et validez-vous mon choix ?"

      Si vous aviez lu les Actes des Apôtres, vous sauriez que c’est lors de la Pentecôte que l’Esprit Saint est descendu sur les Apôtres choisis par le Seigneur, et qu’à partir de là, eux seuls détiennent le pouvoir de nommer les évêques.

      Pour le plaisir de la conversation, si nous faisions comme les Anglais avec leur hérésie anglicane, et que nous nommions nos propres évêques sans passer par le Pape, ces "évêques" seraient nuls et non avenus, ils ne pourraient dispenser aucun sacrement. Si je meurs et que je me confesse auprès d’un de ceux-là, je ne pourrais pas recevoir l’absolution, il ne ferait que répéter des paroles vidées de toute substance en me disant "Ego te absolvo".

      Nous ne sommes pas des Protestants, nous autres Catholiques, nous avons un clergé qui a toute une histoire et une légitimité bien à lui, ce que ne veulent pas admettre les Protestants, et ce que nous contestent les Orthodoxes ! Et je ne vous parle même pas des franc-macs qui viennent sans arrêt nous expliquer comment devrait fonctionner l’Eglise ! Qu’ils ne soient pas d’accord avec Elle, c’est une chose, mais qu’ils viennent nous bassiner sans arrêt avec leurs hérésies en nous accusant NOUS de nous mêler de ce qui ne nous regarde pas, ça dépasse le grotesque ! Ceux qui se croient "modernes" en voulant expliquer à l’Eglise comment se réformer, qu’ils commencent par se réformer eux-mêmes ! Qu’ils mettent leur propre sainteté en balance avec celle de l’Eglise, et après on en reparlera !


    • Je suis absolument d’accord avec vous mais le problème c’est que l’Eglise aujourd’hui se proclame "démocrate" ! Il faudrait savoir !


  • Qu’elle se dirige vers la religion dite réformée et elle pourra être évêque. De toute façon, les évêques sont mis à la retraite d’office à 75 ans révolus, donc à 74 ans...


  • Anne Soupa est l’auteure de plusieurs ouvrages
    dont le titre pour l’un des ses livres est :
    "’faut-il croire au diable’"
    tout un programme !

     

  • « Comme cela a eu lieu dans toutes les Eglises des saints, que vos femmes se taisent dans les assemblées, car elles n’ont pas mission de parler ; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi. » (1 Corinthiens, XIV-34) En bonne bibliste, elle devrait savoir cela.

    Il n’y a plus d’exorcisme dans le rite du baptême, depuis les réformes subséquentes au second concile du Vatican. Il n’est donc pas étonnant de voir une semblable hurluberlue à la tête de la « Conférence des baptisés » - pardon, j’ai un dégoût viscéral pour l’écriture inclusive.


  • Tous théologien devrait être validé par la congrégation pour la doctrine de la foi, ou justement être invalidé et perdre tout autorité, comme ici. Et cette congrégation devrait faire le nécessaire pour écarter ce genre de personne. Ce genre de nouvelle démontre bien qu’il ne peut y avoir une interprétation personnelle de ce genre de choses. Tout autorité en matière de foi et de morale doit venir de l’Église. Et uniquement de celle-ci. Sinon, c’est le grand n’importe quoi, et la porte ouverte à toutes les divisions et sujets de division. Un théologien catholique ne devrait tirer son autorité qui lui est conféré qu’à travers l’Église, jamais par sa propre personne. Dans un seul but ; servir l’Église, et non la nuire.

    Mieux encore ; il ne devrait pas y avoir de théologiens laïcs. C’est un contresens. La théologie n’est pas la philosophie ou l’on s’amuse avec des expériences de pensée. La théologie, ce sont les choses de Dieu. Il n’y a de liberté de pensée que dans le cadre divin et dans le cadre des dogmes. On ne s’amuse pas avec des concepts théologiques pour les tourner à sa sauce. C’est impossible. Tout le monde à le droit de se poser des questions bien évidemment, mais sans en tirer aucune autorité hors de ce cadre. Et surtout à vérifier si la réponse à nos questionnements existe déjà. Les religieux ont autorité à travers leur ordination validé par les successeurs des apôtres, ainsi que par leurs voeux d’obéissances.

    Voilà pourquoi la démocratie et l’Église sont incompatible. Et que cette démocratie est une arme utilisé contre l’Église. Même chose avec le laïcisme.

    On a bien vu les dégâts de ce genre d’approche libérale lors du concile Vatican II, quand les concepts théologiques laïques, soit disant innovants, élaborés et soutenus par de nombreux universitaires progressistes, ce sont mélangés et ont influencé les prêtres et évêques...

    Quand à cette femme, elle ferait mieux d’étudier un peu l’histoire de l’Église ; de nombreuses personnalités féminines ont eu une influence saine et puissante comme Catherine de Sienne ou Hildegarde de Bingen. C’est bien depuis l’avènement des républiques et l’écartement de l’Église que les femmes ont été déconsidérées...

     

  • Marre de ces femmes maires,de ces femmes avocates ,de ces femmes ministres, de ces femmes commissaires de police ,de ces femmes préfets,de ces femmes généraux,de ces femmes amiraux ...J’ai longtemps pensé que les femmes étaient à bien des égards , grâce à leur douceur, leur instinct protecteur , souvent plus aptes que les hommes à gérer les sociétés.J’étais près à croire comme disais le poète que la femme était l’avenir de l’homme mais ce qu’on voit aujourd’hui c’est qu’en voulant les remplacer en tout elle n’en sont bien souvent que le singe.Il y a pourtant des femmes intelligentes et fines,généralement,celles-là ne sont pas féministes.

     

  • Pour être archevêque, il faut être au minimum catholique non ?

     

  • Il paraît qu’elle fait bien la soupe...


  • Anne Soupa, une bonne tête de vainqueuse.


  • C’est là qu’on regrette la Sainte Inquisition !


  • bon soyons fou et avant-gardiste, pétitionnons le saint siege pour proposer Dieudonné comme archevêque et la je vous garanti que les églises seront remplies......

     

  • Elle peut pas s’occuper de ses fesses, au lieu de semer le trouble et la zizanie dans l’église catholique par provocation et esprit satanique ?


  • A notre epoque rien de choquant... Une laicarde feministe candidate a l archeveche c est dans leur du temps, un air vicie certes mais on est en plein dedans donc pas de scandale en tant que tel, dans une societe ou regne le grand n importe quoi faut s attendre a tout !
    Malheureusement force est de reconnaitre que les femmes sont a l initiative, sous couvert du relent progressiste, de quasi toutes les conneries et derives auxquelles on assiste... Ca aussi ca ne s invente pas, ca se constate !


Commentaires suivants