Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Royaume-Uni : nouvelle démission forcée au gouvernement

Une secrétaire d’État qui a rencontré en secret des dirigeants israéliens

Le départ de Priti Patel est le deuxième au sein du cabinet de Theresa May après celui du ministre de la Défense, Michael Fallon, emporté par un scandale de harcèlement sexuel.

 

Deux démissions en sept jours pour Theresa May. Après la départ du ministre de la Défense, Michael Fallon, emporté le 1er novembre par des accusations de harcèlement sexuel, c’est au tour de la secrétaire d’État au Développement international, Priti Patel, de démissionner, mercredi 8 novembre, cette fois, pour avoir rencontré en secret des dirigeants israéliens.

Lors de ses vacances en Israël en août, Priti Patel a rencontré une série de responsables israéliens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahou et des représentants d’ONG et d’entreprises. Aucun autre responsable britannique n’avait assisté à ces rencontres. Et Priti Patel était la plupart du temps accompagnée par Stuart Polak, le président honoraire d’un groupe de lobby pro-Israël, les Conservative Friends of Israel.

Priti Patel avait dit à Theresa May avoir évoqué la possibilité de financer l’assistance humanitaire apportée à des blessés syriens dans le Golan, dont Londres ne reconnaît pas l’occupation partielle par Israël, selon Downing Street. Elle avait été simplement réprimandée par le chef du gouvernement.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

Purge au Royaume-Uni ? Voir sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article