Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rugygate : le ministre vire sa dircab Nicole Klein qui a conservé son logement HLM pendant 12 ans

 

 

C’est le résumé du rugygate qui secoue la Macronie depuis deux jours. On voit que le ministre n’est pas vraiment lynché, il est juste victime de quelques pointes d’humour. Mais tout ce qu’il a pu dire ou faire avant est désormais relu à la lumière des chandeliers de ses princiers dîners.

 

Un exemple : le 29 novembre 2018, l’amateur de homards géants rencontrait une escouade de Gilets jaunes dans les locaux du Parisien. À 1’37, le ministre de la transition gastronomique trouve la parade face aux demandes des travailleurs pauvres présents :

« Les problèmes de pouvoir d’achat, les problèmes de niveau de vie, le problème des niveaux d’allocations, de pensions, des salaires, ça date pas d’aujourd’hui quand même... »

 

Pour freiner la montée inexorable du homargate, Rugy balance sa dircab Nicole Klein, dont Ouest-France avait pourtant fait un sympathique portrait :

 

 

Misère, si près du but ! Nicole devait prendre sa retraite en novembre 2018 mais elle a repiqué au truc chez Rugy. Tout cela ne serait pas arrivé si elle n’avait pas suivi François... Ce petit job en plus qui a tout foutu par terre...

« La haut fonctionnaire, passée par le cabinet de Michel Rocard et par la Banque mondiale, venait d’être nommée adjointe au directeur général de l’urbanisme au ministère de l’équipement lorsqu’elle est arrivée, en 2001, dans cet appartement social d’une résidence du quartier de la porte de Vanves, dans le 14e arrondissement de Paris. » (Le Monde)

Peur bleue et négligence

Pourquoi Nicole a-t-elle conservé cet appartement pendant 12 ans (de 2006 à 2018) sans y habiter, alors qu’elle était préfet des Pays de la Loire ? Elle s’explique dans Ouest-France :

« “Mes enfants n’y ont jamais habité sauf quand mon plus jeune fils était à ma charge”, indique-t-elle à Mediapart.
Elle-même y logeait régulièrement, dit-elle, quand elle “revenait à Paris le week-end”. “C’était ma résidence principale” et mon “domicile fiscal”, fait-elle également valoir.
Une erreur qu’elle reconnaît aujourd’hui. “Je n’ai pas quitté cet appartement par facilité et négligence”, répond-elle ce mercredi soir à Ouest-France. »

Ah, la négligence, c’est un drame qui touche beaucoup de députés et de ministres, tous républicains par nature. Du coup Nicole, à la demande de François, abandonne ses fonctions de directrice de cabinet auprès du ministre. Elle a aussi répondu ceci à Mediapart :

« Je ne considère en aucun cas que mon logement aurait été un logement social vacant mais plutôt un havre toujours occupé, au milieu de douze mutations souvent très rapides et toujours au service de l’intérêt général. Les préfets ont une peur bleue de perdre leur emploi du jour au lendemain et de se retrouver sans rien". »

Ah, la peur bleue des préfets de perdre leur emploi, ça les rapproche un peu des Gilets jaunes... On voit tant d’ex-préfets à la rue, mendiant une piécette... Nicole a touché toute la France avec sa négligence et sa peur bleue, des explications solides.

 

Un coup anti-Macron ?

 

 

Dans les affaires de dégomme-ministre, il faut toujours se demander qui tire sur la cible, pourquoi cette cible et pourquoi à ce moment. En l’occurrence, c’est Mediapart qui a appuyé sur la gâchette, avec le doigt de Fabrice Arfi, un boulot de dénonciation opportune qui auparavant était dévolu au Canard enchaîné.

Mais le volatile a vieilli, il ne mord plus grand-monde et surtout plus très fort : il s’est laissé couler lui aussi dans le confort, et il doit avoir un foie bien gras aujourd’hui ! C’est donc l’officine trotskiste en ligne qui a pris le relais des coups à trois bandes de la République.

 

 

Bonus : « Le champagne et les bons repas, c’est la culture française »

Ceci est un compte parodique !

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • L’expérience ! Il n’ y a rien de tel que l’expérience, doublée d’un don solide de l’observation.

    Comment reconnaître un politicard véreux ou vendu ? Certes les méthodes varient. Parfois c’est le passé qui, loin s’en faut, ne plaide pas en faveur de leur intégrité intrinsèque. Je ne citerai que le premier exemple qui me vienne à l’esprit : Fabius, dit LOLO, dans feu les Guignols.

    Mais comment savoir si parmi la nouvelle vague des arrivistes, il n’ y a pas de clampins ou de pourris potentiels ?

    Personnellement, j’ai relevé un mot-clé, qui semble annoncer la couleur, de la conception de l’honnêteté, de ceux qui briguent un poste de pouvoir. Ce mot, c’est... "transparence". Plus ils l’invoquent, plus ils sont douteux. Après respectivement : Cahuzac, Balkany’s et de Rugy, pour moi l’affaire est entendue. Le premier qui prononce ce mot est un pourri. S’il l’utilise dans chaque discours, c’est un super pourri.

    Et ce jugement (préventif) est sans appel possible !

    On ne va pas nous refaire le coup 100.000 fois, quand-même ! Merde !!!

     

    Répondre à ce message

  • Désolé mais balancer de Rugy au motif qu’il aurait mangé un homard accompagné d’une bouteille de Sauternes c’est grostesque. Evidemment ce genre de gus ne se délecte pas d’un Bolino arrosé de Pepsi. Ce qui me frappe c’est que les gens sont assez cons pour gober toutes les manipulations oligarchiques. Si de Rugy est sous le feu des censeurs médiatiques, c’est qu’il a du déplaire en (très) haut lieu pour une raison qui nous échappe.

     

    Répondre à ce message

    • #2237317

      non c’est un crime de lèse majesté pour un nantais de manger un homard avec du sauterne plutôt qu’un muscadet ou un gros plan , c’est impardonnable, honte à lui !

       
    • Il n’y a pas que le homard dans l’histoire, qu’il s’agisse d’un repas diplomatique, cela peut s’entendre, en revanche inviter des amis pour déguster des mets d’exception avec petite cuillères en or, verres en cristal et grands crus sur l’argent public, c’est indécent.
      Un repas comme celui-ci à 12 coûte au bas mot plusieurs milliers d’euros, que les de Rugy fassent ça avec leurs deniers personnels, on verra s’ils sont aussi généreux, c’est bien beau de se faire rincer et de rincer les autres avec de l’argent public

       
    • Merci toto, tout à fait exact, avant de marcher droit dans la manipulation, posez-vous les bonnes questions en amont s’il vous plait. Si on applique la logique médiatique rigoureusement, environ 10000 personnes en haut lieu devraient subir le même traitement que Rugy, ou Fillon ...ect

      Or ce n’est pas le cas évidemment car c’est matériellement impossible et surtout car la raison de cette opération médiatique est ailleurs que dans le HLM, le pinard et le homard, je vous supplie de réfléchir.

      Marcher droit dans la manip est aisé car chaque opération médiatique de ce type contient sciemment beaucoup d’éléments superflus de division pour alimenter les discussions de comptoir inéluctablement vers les mauvaises questions/sujets : "Va-t-il démissionner ?" *insérer blague sur le homard* Du bon matériau inutile pour un long feuilleton BFM/infos infertile et destructeur socialement.

      Merci de votre attention.

       
  • Ahlala, absence totale de sentiment confraternel chez Mediapart, ou alors, totale inconscience.

    Imaginons qu’un jour, quelqu’un ait l’idée saugrenue de s’intéresser aux attributions d’HLM, lorsque le demandeur est de cette catégorie "qui n’est pas au chômage". La combine aurait ceci d’intéressant pour le pouvoir politique qu’elle lui fournirait une influence directe sur le "pas au chômage", sans avoir rien à demander aux propriétaires des médias.

     

    Répondre à ce message

  • #2237270
    Le 11 juillet à 21:35 par Biquette belliciste
    Rugygate : le ministre vire sa dircab Nicole Klein qui a conservé son (...)

    Ils n’ont pas compté la coke et les putes ,si ?
    Un oublie ?

     

    Répondre à ce message

  • Rappel :
    On parle d’un mec qui s’est présenté à la primaire de la gauche en 2017, en affirmant publiquement qu’il soutiendrais le vainqueur de la primaire. Et après avoir fait moins de 4% à la primaire, rejoint macron. Donc PARJURE !
    Macron, pour le remercier lui offre un mandat de député, puis le perchoir pour cause de vacance du perchoir, et finalement un ministère de l’écologie.

    NOTEZ BIEN : Il redeviendra député, si par hasard, il devais "être démissionné" du ministère, par ce fameux mécanisme qui consiste à laisser sa place à son suppléant quand on fait autre chose et devenir soi même le suppléant du suppléant, qui vous laissera la place si vous vouliez revenir.
    C’est comme ça, que Griveau à récupérer son poste de député alors qu’il consacre tout son temps à la conquête de la mairie de Paris.

     

    Répondre à ce message

  • #2237348

    Noter, Le ministère de l’ Economie de Pierre Moscovici dépensait 754 500 euros par an en produits alimentaires. Cela ne la pas, empêcher de monté en grade.Donc finalement tout mène à Rome...

     

    Répondre à ce message

  • #2237391
    Le 12 juillet à 07:53 par Fascagat pauvret drôlé
    Rugygate : le ministre vire sa dircab Nicole Klein qui a conservé son (...)

    Klein c’est quelle origine, catholique gascon, slave orthodoxe, chiite iranien ?

     

    Répondre à ce message

  • Ca se corse pour François, pusique ce matin nous apprenions qu’il bénéficait lui-même d’un logement à loyer modéré.
    S’appliquera-t-il à lui même la jsuridprudence de la limogation expresse qu’il a imposé à sa directice de cabinet ?

     

    Répondre à ce message

  • Rugy souffre du complexe du politicien mal dans sa peau, il se sent faible et impuissant donc il profite de sa situation pour foutre le bordel comme il peut, un peu comme un enfant pourri gâté. Minable.

     

    Répondre à ce message

  • Quand je pense que les bouffons gouvernementaux ont fait le forcing pour faire reconnaitre la gastronomie française à l’UNESCO alos qu’il y a des cuisines du monde beaucoup plus accessibles et délicieuses que la cuisine française hors de prix.
    La reconnaissance d’une cuisine ne sera valable que quand la majorité de la population pourra en bénéficier
    Ces bouffons gouvernementaux pensent qu’ils ont faits une bonne affaire en faisant reconnaitre la cuisine française à l’UNESCO. Pedant ce temps les pays emmergents avec des croissances à 2 chiffres vendent leur technologie et nous passent devant sur le plan économique et géopolitique. Quenelle ! La reconnissance de la cuisine française à l’UNESCO c’est les miettes de pains sur la table de la puissance économique et militaire. C’est à dire rien !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents