Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Saisie de 701 kg de cocaïne à Oran : le scandale qui ébranle l’État algérien

Des magistrats suspendus, deux procureurs placés sous mandat de dépôt, des enfants de responsables politiques impliqués... La saisie de 701 kilogrammes de cocaïne le 29 mai 2018 dans le port d’Oran n’en finit pas d’ébranler les institutions algériennes.

 

L’homme filmait ses rencontres avec ses interlocuteurs. Magnat de l’immobilier, le jeune quadragénaire Kamel Chikhi s’est converti dans l’importation de la viande congelée. Surnommé « Kamel El Bouchi (Boucher) », le milliardaire a vu sa carrière prendre fin le 29 mai 2018 à Oran. Sur un bateau en provenance du Brésil, en plus de la viande congelée, les douaniers algériens, alertés par leurs homologues espagnols, découvrent 701 kg de cocaïne, la plus importante saisie de l’histoire de l’Algérie.

Le scandale devient politique et met à nu des complicités dans l’appareil judiciaire. Appartements, maisons, des millions de centimes en liquide, le principal accusé, Kamel le Boucher, s’est montré très généreux avec ses « amis ». Sans les avertir, le jeune importateur aurait filmé à chaque fois ses rencontres avec ses obligés : magistrats, procureurs, enfants de responsables politiques, dont le fils d’un ancien Premier ministre, entre autres.

Lire l’article entier sur geopolis.francetvinfo.fr

 

 


 

Affaire de la cocaïne saisie à Oran : jusqu’où ira la justice ?

Le Syndicat national des magistrats (SNM), très discret ces dernières années, a jeté un pavé dans la marre, samedi 23 juin, en qualifiant « d’infondées » les informations évoquant l’implication de juges et de procureurs dans l’affaire de la saisie de 701 kg de cocaïne au port d’Oran.

 

Selon le SNM, l’objectif de la publication de ces informations est d’attenter au corps des magistrats et de « faire dévier l’enquête ». Cette réaction amène inévitablement à se poser de nombreuses questions puisque ces informations paraissent émaner de l’appareil judiciaire lui-même.

Qui veut « dévier » l’enquête et pourquoi ? Et pourquoi le SNM réagit-il en posture offensive alors que l’instruction n’est qu’à ses débuts au niveau du tribunal d’Alger qui a compétence nationale ? Cherche-t-il à influencer le cours de l’enquête en ajoutant une autre pression sur les magistrats chargés de l’instruction ?

Le SNM va plus loin en disant qu’il existe une volonté de détourner le cours de l’enquête « d’une affaire de trafic de drogue » à « une opération étudiée » pour « porter atteinte à la crédibilité de la justice ».

Le SNM est-il à ce point sûr qu’aucun magistrat n’est impliqué dans l’affaire de la cocaïne et de trafic d’influence ? La presse, qui a publié des informations sur l’affaire, a-t-elle inventé l’identité des magistrats cités dans le dossier ?

 

Communiquer pour éviter l’intox

Il est évident que le secret de l’instruction n’a pas été respecté dans l’affaire de la saisie de la cocaïne et qu’une fuite d’informations a été soigneusement organisée.

Ce n’est pas nouveau en Algérie où les procès se font parfois dans les médias avant leur déroulement dans les prétoires. Il est naturel que les médias nationaux s’intéressent à une affaire qui a défrayé la chronique et qui suscite également la curiosité de la presse internationale.

[...]

En plus de la bataille de l’instruction, il y a celle, plus compliquée, de la communication. La justice a-t-elle tous les moyens nécessaires pour aller jusqu’au bout de l’enquête dans une affaire qui paraît sensible à tous les niveaux ?

La mise en avant du principal accusé dans l’affaire de la cocaïne, Kamel Chikhi, un homme d’affaires habitant Alger, ne suffit pas pour contenir les questionnements que se pose la rue algérienne sur les ramifications de ce dossier.

Samedi en conférence de presse, Ahmed Ouyahia, Premier ministre, a évoqué, en citant le cas Kamel Chikhi, « l’argent sale » qui s’est infiltré partout.

 

Silence des avocats de Kamel Chikhi

Mais, pourquoi alors la justice ou les services de sécurité n’ont-ils pas « bougé » pour enquêter sur les signes ostentatoires de richesse de Kamel Chikhi, qui construit et vend des logements à prix d’or dans les meilleurs quartiers d’Alger ?

Comment il obtenait les permis de construire d’où il ramenait l’argent pour bâtir ses immeubles ? Sans doute, ce n’est pas de l’importation de la viande surgelée du Brésil.

Pourquoi prendre le risque d’importer de la cocaïne alors que l’immobilier permet de se « mouiller » sous une pluie de billets de banque ? Les avocats de Kamel Chikhi gardent toujours le silence. Pour traverser l’Atlantique et une partie de la Méditerranée, il faut « sécuriser » la route et avoir des protections solides, en Algérie et à l’étranger, pour échapper aux contrôles.

La quantité importée de la drogue dure signifie que l’homme et son réseau étaient pratiquement sûrs de ne pas être « inquiétés » par les services de sécurité en Espagne et en Algérie. Quels sont ces complices ?

Selon des médias, les Espagnols ont préféré alerter les Algériens sur la cargaison suspecte au lieu d’intervenir en eaux territoriales ibériques pour la saisir. Une attitude qui n’a pas d’explication sauf s’il existe des mécanismes de coopération sécuritaire entre les deux pays qui permettent ce genre de décisions. L’affaire a été prise en main dès le début par l’armée algérienne. Où sont donc passées les Douanes ?

Lire l’article entier sur tsa-algerie.com

De l’Algérie et de la France, sur Kontre Kulture

 

Les secousses de l’après-Bouteflika, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une population pauvre qui a doublé en même pas 30 ans, je vous raconte pas les dégâts dans les futurs années.

     

  • Le meilleur moyen de détruire une organisation (cf. les BlacksPanthers par le fbi) c’est de rendre ses militants/partisans accros aux drogues. À plus grande échelle et à long terme, c’est la même chose pour un pays. En France, c’est alcool pour le blanc de souche (ou non), cannabis pour les quartiers, psychotropes et tabac pour tous !
    Avec tout ça, comment voulez-vous que la chose politique (la vraie celle qui régie la vie de tout les jours) intéresse ces zombies ?


  • Pour une fois, ce ne sera pas imputé au Maroc (j’me comprends, et d’autres aussi !

     

    • Moi, je n’ai rien compris. Les sous-entendus cachent toujours des idées tendancieuses et malsaines.


    • Je me suis dit la même chose.

      Pour un peu plus de précision : Beacoup d’algériens sur internet accuse le Maroc d’être un pays néfaste car il envoi de la drogue vers l’Algérie or cette fois le Maroc n’est pas cité. Et ça c’est remarquable.

      Il est clair qu’une rivalité qui ne se justifie pas existe entre ces deux pays. Il est également clair que seul une minorité de ces deux peuples déteste le camp adverse et que les politques se jouent de cela. A force de se mettre des batons dans les roues, ces deux pays avancent peu par rapport à leur potentiel.

      Je ne sais pas comment les relations peuvent recommencer sans revenir sur les frontières post "décolonisation". Il est vérifiable que la France a incorporé des territoire de sa colonie de l’époque (Maroc) à son territoire de l’époque (Algérie). En voyant qu’elle aller donner son indépendance à l’Algérie, la France à proposer au roi Mohamed V de reprendre ses territoires. Celui-ci à préferer ne pas trahir un pays voisin et regler cette question avec le pays frère après son indépendance. Après son indépendance (plusieurs résistants étaient aidé depuis la ville marocaine de Oujda), l’Algérie a refusé d’aborder la question de ces territoires. Je vous invite à chercher la carte du maroc en 1880 et de la comparer à celle du Maroc post décolonisation.

      On ne peut pas refaire l’histoire et je vois mal l’Algérie renoncer à une partie de son territoire actuel. Je n’ai aucun apriori sur les algériens (de la vie de tous les jours). Je pense réellement qu’augmenter les échanges entre ces deux pays seraient bénéfiques aux deux peuples. L’Algérie bien que riche grâce à ses ressources a des faiblesses dans plusieurs domaines que le Maroc pourrait compenser. Ce sont deux peuples avec une culture différente (bien que proche) et avec une histoire différente. Tôt ou tard la question des frontières devra être posé sauf peut être s’ils agissent comme la France et l’Allemagne l’ont fait pour l’Alsace, la Loraine, Aix la Chapelle.... accepter les territoires actuels (que ce soit clair sur comment ils ont été acquis) et favoriser les échanges.

      En écrivant ces dernières lignes mon point de vue semble avoir évolué.


  • C’est de la gnognotte comparé à ce qui se passe en "France" : le suiffeux sépharade François Thiérry, patron des stups (!) a fait passer 19 tonnes de cannabis du Maroc à la France dont seulement 300kg auraient été saisi ! Les médias en parlent peu : cet "élu" est évidemment protégé au plus haut niveau : il a enrichi sa Communauté .

     

  • Le chomage va augmenter si on arrète les fournisseurs .
    il y a des nouveautés dans le domaine " Le Spice " du cannabis de synthèse 50 fois plus puissant ,qui tue ,123 morts en GB depuis qq mois .

     

  • les boucheries Halal Kamel ! Roubaix c’est leur fief ! les élus locaux du PS pourront vous le confirmer .


  • Tous pourris .avocats politiques entrepreneurs commerçants ministres administration policiers profs douaniers docteurs mafia militaire industriels gendarmes , fonctionnaires ..très peu sont incorruptibles et sérieux dans leur travail...
    Seul le petit paysan qui cultive son petit bout de terrain dans sa campagne trouvera grace à mes yeux ..

    Le peuple n’a qu ce qu’il mérite !


  • Israël est connu pour empoisonner des populations à coup de drogues afin de pourrir leur système...

     

  • J’attends de voir tomber BHL et Attali

     

  • On veut les noms !!!


  • l’Algérie, à l’instar de l’Iran subit depuis des années une attaque narcotique via le Maroc mais aussi via certains pays d’Afrique et surtout d’Israel qui inonde le pays de pilules psychotropes. La France est noyé aussi par le canabis marocain et par la cocaine subd americaine disponible partout en France. Le pouvoir français n’a jamais dénoncé cela, à croire que cela l’arrange. Quant à l’Algerie, ses services de sécurité font un travail remarquable au grand désespoir de BHL et autre Finckel-crotte.

     

    • Avec les morts que cela occasionne, cela arrange l’Etat Français par un gain au niveau des prises en charge. Dans un premier temps, c’est aussi un business rentables pour les industries pharmaceutiques puisque ces accrocs-dépendants ont leur système immunitaire relativement fragilisé, tombent malades très régulièrement auxquels vous leurs substituez une drogue par une autre puis l’overdose mortelle arrive d’où le gain par l’Etat par la mort. Les victimes de la drogue sont très souvent des blancs qui veulent planer car le monde dans lequel ils vivent les emmerde après vous déroulez le tout : sorti des statistique, facilitation de remplacement de population par une autre...


  • #1993657

    c’est un bizness extremement lucratif , une véritable économie souterraine , un marché parallèle extrêmement juteux ! le système ferme les yeux pire ce système est complice ! dans ce milieu l’argent sale n’a pas d’odeur ! il n’y a pas que les nourrices il y a aussi et surtout la blanchisseuse à biftons ! et ca le système l’a capté depuis le début et c’est meme le système qui l’a créé !


  • allez donc demander le règlement des procédures de fonctionnement à l’ex-chef de l’OCRTIS ! flic ou/et voyou .


  • La coke c’est pourtant pas Halal.


  • #1994908

    Et dire que le Magistrat le commissaire et le procureur allaient chercher leur viande halal chez Kamel !


Commentaires suivants