Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Stéphane Richard, PDG d’Orange, présentera-t-il ses excuses ?

L’incroyable pression d’Israël contre un désengagement d’Orange

En déclarant le 3 juin dernier l’intention du Groupe Orange de se retirer d’Israël, son PDG, Stéphane Richard, déclenche un tollé et s’est vu demander des excuses publiques.

En effet, le lendemain matin, Yossi Gal, l’ambassadeur d’Israël à Paris contactait l’Élysée, le quai d’Orsay et le ministère de l’Économie afin de réclamer une « clarification » des propos tenus la veille par Stéphane Richard : « Notre ambassadeur [en France] s’est adressé aux autorités françaises pour obtenir des explications », a déclaré Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère des Affaires étrangère. Et d’ajouter « Nous attendons des excuses de la part d’Orange. »

Alors que l’ « affaire » faisait la une des journaux en Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a appelé l’État français à « répudier publiquement la déclaration et l’action misérables [et non malheureuses comme traduit sur Boursorama] d’une société ». Même son de cloche du côté du président Reuven Rivlin : « De façon inquiétante, je n’ai toujours pas entendu de la part des dirigeants français, comme cela a été le cas en Grande-Bretagne, de condamnations des remarques faites par le PDG de France Télécom. »

Se faisant comme toujours l’écho du gouvernement israélien, le CRIF a immédiatement demandé des « clarifications » au PDG d’Orange, arguant qu’un retrait de l’opérateur serait « contraire à la morale et l’éthique ».

Dans un communiqué publié hier après-midi, Orange a tenu à préciser qu’il n’est « pas opérateur en Israël », soulignant n’avoir « aucune influence sur la stratégie ou le développement opérationnel » de Partner : « Orange ne souhaite pas maintenir la présence de la marque dans les pays où il n’est pas ou n’est plus opérateur », a simplement fait savoir le groupe. En effet la société Partner Communications Company utilise la marque Orange sous licence pour ses services de téléphonie mobile en Israël ainsi que dans les colonies illégales de Cisjordanie. Une utilisation de son image de marque qui devient de plus en plus encombrante pour Orange, surtout depuis que l’été dernier, Partner a parrainé un bataillon de chars qui a participé aux exactions les plus sanglantes pendant les massacres à Gaza. 

Finalement, en toute fin d’après-midi, le directeur-général adjoint d’Orange, Pierre Louette, a précisé qu’Orange n’entendait pas couper tous ses liens avec Israël. Et vendredi, selon des propos rapportés par la presse israélienne, Stéphane Richard faisait presque téchouva :

« Ceci n’a rien à voir avec Israël, nous aimons Israël, nous sommes présents en Israël, sur le marché des entreprises, nous investissons dans l’innovation en Israël, nous sommes les amis d’Israël, donc cela n’a absolument rien à voir avec un quelconque débat politique, auquel je ne veux pas prendre part. »

Le lobby ira-t-il jusqu’à lui soutirer des excuses ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • F.D.P.Comprendra qui voudra ou qui pourra.Nous vivons dans un monde ou l’ingerence prévaut pour cette nation de porc.il est grand temps que cela s’ arrête et rapidement.


  • On s’excusera de suite, les maîtres ont rappelé à l’ordre leurs vassaux.


  • il va surtout présenter sa démission (de force) !

     

  • Il serait bon que la France redevienne la France !
    Sans ces barbares de Sionistes.... .


  • Depuis 1967, Israel a enfreint pas moins de 1000 résolutions de l’ONU.
    Israel n’est qu’une créature des USA crée en 1948 en se basant sur la Bible, la Torah ou je ne sais quelle connerie ésotérique.
    Suite à ses innombrables infractions à l’ONU, tous ceux qui ont contact ou rapprochement avec ce pays fait d’eux, par définition, complices de ces infractions et co-responsables de toutes ses exactions.

     

    • @Drago
      Vous avez tout à fait raison de dénoncer les dirigeants israéliens et leurs complices qui ne respectent pas les conventions et résolutions de l’ONU et ce, depuis plus de 40 ans. Ils sont d’ailleurs la honte des chrétiens et juifs respectables.
      Toutefois, je vous inviterais s’il vous plaît à un peu de modération lorsque vous qualifiez la Bible « de connerie ésotérique ». C’est une insulte pour les dizaines de milliers de chrétiens Français qui se réclament de ce livre et qui croient en ses Textes (Ancien et Nouveau Testament), représentant d’ailleurs la révélation du Seigneur Notre Dieu.


  • C’est une question de sous sous : l’Egypte (90 millions d’habitants) à fait comprendre à Orange qu’il y serait boycotté s’il ne se retirait pas d’Israel - qui n’a que 8 millions d’habitants . Orange a choisi le marché Egyptien, ONZE fois plus important que l’Israélien .

     


  • le CRIF a immédiatement demandé des « clarifications » au PDG d’Orange, arguant qu’un retrait de l’opérateur serait « contraire à la morale et l’éthique ».




    Si on suit la même logique, quelques décennies en arrière... IG Farben... ou même la SNCF...
    Bon, raisonnement simpliste, ok.

     

    • Le Crif fédère une soixantaine d’associations, de cercles, de centres qui sont subventionnés par l’Etat. Il serait intéressant d’obtenir des "clarifications" concernant la somme globale que ces structures reçoivent sur la part de nos impôts. Et encore, de quel droit un conseil représentatif demande des "éclaircissements" à une entreprise commerciale ? Et qui plus est à une entreprise qui est liée directement à l’Etat Français. Ceci me fait penser à BHL qui respecte la loi Française, mais qui dicte sa propre loi lorsque ses intérêts particuliers nécessitent de fouler au pied ces dites lois, notamment dans le cas impérieux de trafic d’armes.


  • N’ayant plus de portable, si Orange se retire d’israël et condamne leur crime, l’usage honteux et scandaleux du phosphore blanc, je pourrais éventuellement reprendre une ligne chez eux... Chacun son chantage à la pleurniche ?


  • Partner comme toute les officines de propagande et de désinformation de l’entité sioniste qui occupe le Palestine travaille, sous contrôle des services secrets, avec l’argent des compagnies occidentales, toutes sommées de payer sans avoir droit à la parole et c’est sans doute ce ras-le-bol qui est à l ’origine de ce coup de gueule de certains actionnaires d "orange" ! ce précédent peux inciter d’autres entreprises (et elles sont très nombreuses en Europe ) "racketter"par l’état juif sous divers chantages "histériquo-historique" à suivre cet exemple ! d’où le caca nerveux du criminel en chef netanyahou qui doit étouffer dans l’oeuf ce sursaut salutaire pour les contribuables Français et Européens qui payent la note !!


  • Vous devriez renommer l’article en "L’incroyable pièce de théâtre du PDG d’Orange", qui avant sa fameuse déclaration, venait de renouveler la franchise avec Israël pour 10 ans !

    Sa déclaration, c’est juste une posture de façade !
    Et tout le monde (ou presque sur E&R va prendre Stéphane Richard, PDG d’Orange, pour un résistant ou un pourfendeur à l’Etat sioniste : quelle blague !
    On nage complètement dans le degré zéro de la simple réflexion...

    Et pour le coup, je suis bien d’accord aux demandes de clarification des uns et des autres :
    à quoi ça rime de faire une telle déclaration, pleine de sous-entendus, quand on vient de renouveler (en coulisse) son accord avec Israël pour 10 ans ?


  • la palestine n’a meme pas de monnaie,alors orange ou pas c’est pas grave.


  • Bon ben si le mec n’a pas encore baissé son froc, il a visiblement déjà la main sur la boucle de la ceinture...


  • Il est plutôt normal de voir un opérateur téléphonique réaliser un "forfait". Où est le scandale ? ^^


  • « nous aimons Israël, ...nous sommes les amis d’Israël,... »
    Aïe s’il vous plait pas sur la tête ! Pardon ! C’est combien ?...

     

  • #1200893

    là où je suis mort de rire c’est quand le CRIF se plaint du patron de France Télécom, qui a cédé aux pressions du lobby des BDS .
    Je suis d’accord avec eux, il est tout à fait anormal de céder aux pressions des lobbies .


  • #1200987

    c’est certainement un grand succès pour BDS, faire plier une multinationale, par la pression des consommateurs citoyens ( une methode efficace, que Greenpeace pratique depuis des décennies ).
    Je ne regrette pas les 40 eu que j’ai envoyé à BDS


  • ah ben j’ai bien fait de passer de SFR à Orange finalement :)


Afficher les commentaires suivants