Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un acteur de films X interpelle Macron sur le porno et les violences faites aux femmes

Le discours d’Emmanuel Macron, lors de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, samedi 25 novembre, n’est pas passé inaperçu auprès de l’industrie de la pornographie. Le président de la République l’a en effet jugée responsable de véhiculer une image dégradée de la femme.

[...]

Manuel Ferrara, réalisateur et acteur français de films pornographiques, a vivement réagi. Sur Twitter, il n’a pas hésité à interpeller le chef de l’État, se disant « prêt à discuter d’un sujet qu’a priori, vous ne connaissez pas ». Il s’explique auprès de franceinfo.

 

 

Franceinfo : Pourquoi avez-vous interpellé Emmanuel Macron après son discours visant à lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes ?

Manuel Ferrara : Cette phrase d’Emmanuel Macron [sur la pornographie] est choquante. Il dit ce que les gens veulent entendre. Il diabolise l’industrie du porno et fait des amalgames. C’est pareil avec les jeux vidéo. C’est comme si vous disiez : « Cet adolescent joue à Call of Duty [un jeu de guerre] alors il va prendre une arme et tuer tout le monde dans son collège ». Ce n’est pas parce que le porno existe que les adolescents vont avoir une image dégradée de la femme.

[...]

Mais 14% des 11-12 ans et 51% des 15-17 ans ont déjà visionné un film X via un smartphone, un ordinateur ou une tablette. N’est-ce pas problématique ?

[...] Moi je suis père de famille et je fais en sorte que mes enfants n’aient accès à aucune pornographie. Je bloque tout sur les ordinateurs, téléphones et tablettes. Peut-être aussi que ces objets n’ont pas besoin d’être emmenés à l’école...

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Comprendre la « modernité » avec Kontre Kulture :

Le porno, un divertissement qui fait des dégâts, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Ce n’est pas parce que le porno existe que les adolescents vont avoir une image dégradée de la femme.



    Il rigole le mec ? c’est lui qui a une mauvaise connaissance du porno et surtout de l’impact qu’a une simple image sur un être humain, le cerveau prend ça pour du réel, contrairement à un dessin, les impacts sont différents selon le sexe, je sais qu’il y a une explosion d’anorexie chez les femmes suite à l’apparition de la télévision (voir étude sur le Bhoutan, les 1er télés étant arrivées dans les années 80).
    Je me rappelle avoir vu un 69 à la télé étant petit, dans une présentation de film, suite à ça je pensais que c’était normal de pratiquer ce genre d’activités, jusqu’à ce que je rencontre E&R et comprenne l’arnaque de la société libérale libertaire et du coup de me rapprocher de la religion.

     

    • #1851926

      lol, tu as pris uniquement ce qui t’intéresse dans l’entretien pour pouvoir nous fourguer ton point de vue, pour orienter le lecteur de ton message... c’est lamentable.

      Le monde est plus complexe, et tu n’y peux rien.
      Ça va aller ?

      " Pourquoi il ne discute pas avec les femmes de l’industrie pornographique pour leur demander ce qu’elles en pensent ?"
      Il est timide ?



    • Je me rappelle avoir vu un 69 à la télé étant petit, dans une présentation de film, suite à ça je pensais que c’était normal de pratiquer ce genre d’activités, jusqu’à ce que je rencontre E&R et comprenne l’arnaque de la société libérale libertaire et du coup de me rapprocher de la religion.




      Je suis curieux. Pourriez vous m’expliquer en quoi certaines pratiques sexuelles, en l’occurrence le "69", sont anormales ? Pratiquer ce genre d’exercice n’est, pour moi, pas malsain, tant que pratiqué entre personnes de sexe opposé, unies par des liens indéfectibles et dans le respect mutuel.
      pourquoi pas faire l’amour avec son partenaire séparé par un drap troué :) .
      Je pense que vous avez dû rater quelque chose dans votre analyse de la société libérale libertaire. ;)


    • Si les adolescents ont une image dégradée de la femme à cause du porno, pourquoi il y en a si peu qui s’adonnent à la drague de rue ?

      Non, le vrai danger du porno c’est de satisfaire ses envies sexuelles uniquement par celui-ci. Si il y a de moins en moins de couples et de familles qui se forment, c’est très certainement à cause de la disponibilité et utilisation exagérée du porno.


    • Un 69.... quelle horreur !

      En regardant un peu plus vous auriez peut-être vu des chose moins épouvantables.

      Tous ces gens qui donnent dans autre-chose que la levrette, le missionnaire étant déjà la marque d’une évolution dans la perversité insupportable, regardez les bonobos, affreux, c’est vraiment innommable.
      Comment une société normale pourrait survivre à ça ?

      J’attends avec hâte qu’Alain Escada nous dise ce que doivent être les normes en la matière, tout ce qui ne se conforme pas devrait relever de camps de rééducation.


    • Ce que je veux dire c’est que la télé véhicule et banalise ce qui devrait rester dans la sphère privée, Le problème n’étant pas le 69 mais jusqu’où cela peut te mener, pisser sur ton partenaire, la pédophilie,... ?
      succomber à ses envies, aller toujours plus loin, augmenter les doses, devenir addict au sexe,...
      Le sexe est devenu de la consommation alors qu’à la base dans la religion, le sexe est pour se reproduire, c’est quelque chose de sain et sacré.



    • Le problème n’étant pas le 69 mais jusqu’où cela peut te mener, pisser sur ton partenaire, la pédophilie,... ?



      ...OK...
      Arrêtes de creuser là, tu pars en sucette...


    • Tu ne comprends pas l’impact de la propagande liberale libertaire sur les jeunes enfants et du coup ses conséquences.


  • #1851887

    Les "violences faites aux femmes", y’en a p’t’être effectivement moins dans l’industrie du porno que dans celle du cinoche à Oscars...

     

  • J’ai pas compris le but de relayer cet article...

     

  • J’aime bien cette société dans laquelle on donne de la légitimité (de quelque manière que ce soit comme par exemple via des procès, des livres, des séries TV... des "fions de hamster"...) à des violeurs, des pédophiles, des assassins, des tarées qui s’enfoncent des poulets dans les parties génitale ou qui saccagent des églises en criant "Vive la laïcité", ou encore à des acteurs/trices porno, en particulier en matière de relation amoureuse - Cf. Brigitte Lahaie - comme si le fait de s’exposer dans des situations qui doivent rester "à la base" personnelles et non publiques, faisait de toi une référence en la matière...

    ... pendant que l’on descend l’homme blanc de plus de 40 ans, le patriarche, la virilité bien comprise, la mère s’occupant de ses enfants, le beau, le vrai....

    Aaaahhh le progrès....


  • Les jeunes garçons font leur éducation sexuelle avec le porno et cela n’aurait pas d’influence sur leur relation aux femmes ?
    Pour moi le porno en soi n’est pas le problème, mais les nouvelles pratiques toutes droit venues des states, par exemple la fameuse "gorge profonde" que j’assimile à un acte de torture.


  • L’hypocrisie du féminisme consiste à réduire l’humiliation des femmes au conditionnement culturel des individus et à la cruauté des hommes, en occultant la symbolique de la Femme et le comportement inné.
    C’est l’anatomie du rapport hétérosexuel naturel qui fait de la Femme une soumise/passive et de l’Homme un dominant/actif, et c’est en effet à la société, par la culture, d’éduquer l’un et l’autre afin d’éviter les déviances de type sado-masochistes.
    Quand on est un jeune garçon innocent, amoureux d’une fille en apparence correcte et bien éduquée à qui on ne cherche qu’à montrer de l’amour et du respect, et que celle-ci demande ouvertement au lit à se faire maltraiter (fessée, étranglement, brutalités en tout genre...), c’est un choc et on remet immédiatement en question ce qu’est la Femme.
    Imposer la lecture d’Otto Weininger à l’école serait salutaire, car le féminisme détruit la femme et la rend schizophrène en prétendant la sauver, alors qu’un peu de "misogynie" subtile et sérieuse, est le seul moyen d’élever les femmes et les hommes dans le respect mutuel.


  • Aucune légitimité le gars...


  • Le porno, au contraire, véhicule la VRAIE image de la femme : à savoir qu’avec un physique à peu près potable (pouvant aller jusqu’au très attirant pour certaines), et du pognon derrière, tu leur fait faire tout ce que tu veux ; et que de fait, toute pseudo "fierté" ou "égalité", dans ce cas-là, elle s’en battent comme l’an 40.

     

    • franchement marre de ce genre de commentaires de frustrés : je suis adhérente ER, j’apprécie les articles et la véritable liberté d’expression qui existe ici mais lire des coms qui affirment que la vraie femme c’est celle que l’on voit dans les films porno, franchement !? Vous ne voyez pas que vous faites le jeu de ceux qui veulent diviser pour mieux régner ? les pauvres contre les moins pauvres, les blancs contre les noirs et maintenant les hommes contre les femmes ? ils doivent bien se marrer ceux qui foutent la merde là-haut si ils pouvaient lire ce genre de coms. On n’est pas sorti de l’auberge avec des gens comme vous. C’est triste pour l’avenir que même sur des sites d’éveillés comme ER il y ait des abrutis comme vous...


    • Non pas d’accord. Le porno véhicule des parodies, des caricatures ou des simplismes. Images vraies ? Faut quand même pas déconner.


  • « Ce n’est pas parce que le porno existe que les adolescents vont avoir une image dégradée de la femme »

    Bien sûr que si, n’en déplaise à un certain "palm beach cult". Je cotoie des ados qui ne me calcule même pas donc je les écoute au naturel. Ce qu’ils disent des filles est juste à vomir. Le porno a fait des dégâts monstres mais uniquement parce que les cerveaux ont été lavés auparavent par toute la machine libérale et libertaire. Ce bouffon du porno défend son business crasseux mais protège ses gosses, les autres, rien à battre. Il compare les jeux et les tueries, rien à voir, car pour passer à l’acte d’un meurtre, il faut en avoir.. et avoir accès à une arme, or, la pornographie, l’arme est à portée de main...

     

    • #1852072

      - "Je côtoie des ados qui ne me calculent même pas donc je les écoute au naturel. Ce qu’ils disent des filles est juste à vomir."

      Déjà, c’est ce que tu nous dis toi des ados que tu côtoies (pas tous les ados, donc) , ensuite, c’est ce qu’ils disent eux.
      Maintenant, à quel moment est-ce que ça prend effectivement corps dans la réalité ?
      Y’a de la marge entre une petite meute d’ados mâles qui se chauffent mutuellement dans la mythomanie -une homomythomanie, lol- et le petit merdeux seul avec une gonzesse.

      Quoi qu’il en soit, au final, tout n’est qu’une question d’éducation, qui permet de délimiter ce qu’on appelle communément "réalité", et par là-même, d’en jouir.


  • Hélas, les relations hommes-femmes ne sont pas le seul sujet que micron ne maîtrise pas. Le pauvre peuple français va avoir cinq longues années pour se lamenter de ce qui n’est pas une erreur de jugement de ses détracteurs, mais un fait.
    Pour en revenir au sujet qui nous occupe, qui n’a jamais vu un homme ou une femme alcoolisé(e) qui avait des gestes ou des paroles déplacés envers un représentant du sexe opposé ? Dans ce genre de situation le porno n’a aucune responsabilité, même s’il faut reconnaître que ce genre de film n’aide pas forcément à respecter les femmes.



  • Moi je suis père de famille et je fais en sorte que mes enfants n’aient accès à aucune pornographie.




    Quand tes enfants te verront les couilles à l’air et la bite pendante faire comme les chiens dans la rue - car ils te verront inéluctablement tôt ou tard - tu ne pourras plus les regarder dans les yeux.


  • Fin de l’entrevue de Manuel Ferrara :

    «  Ce n’est pas de la faute de l’industrie du porno. Le vrai problème, c’est l’accès à tous ces sites de porno gratuits, où il suffit de cocher "j’ai 18 ans" pour y accéder. C’est aussi simple qu’un clic. Là, le gouvernement devrait agir pour que ces sites gratuits ne soient pas aussi facilement accessibles, comme c’est le cas dans d’autres pays. Et puis, il y a une responsabilité des parents aussi. Moi je suis père de famille et je fais en sorte que mes enfants n’aient accès à aucune pornographie. Je bloque tout sur les ordinateurs, téléphones et tablettes. Peut-être aussi que ces objets n’ont pas besoin d’être emmenés à l’école... »

    Le hardeur exprime une évidence : il suffirait de bloquer les sites X gratuits à profusion sur le net ! Lui même père de famille contrôle ce que ses enfants consultent sur le net .

    Comme les enfants des cadres de la Silicon Valley sans smartphone, tablettes, consoles vidéo ou ses enfants de grandes familles de milliardaires des meilleurs collèges, lycées en Suisse .... On poursuit ses études en y faisant du grec et latin.

    Manuel Ferrara le dit lui-même, le porno est une industrie ! Qui la finance ? Qui sont les producteurs, les banquiers ?

    Cette industrie existerait-elle si nous pouvions retrouver des rapports sains, une respiration humaine et sacrée entre les êtres ?

    Voici le rapport sur la protection de l’enfance en 2017 du Défenseur des droits, plus particulièrement les pages 90 à 100

    sur l’éducation sexuelle à l’école !

    https://www.defenseurdesdroits.fr/s...

    On a jamais aussi entendu le terme de protection, de prévention des droits de l’enfant alors qu’éclatent des affaires de pédophilies en surnombre et de scandales sexuels.

    Nous sommes toujours dans la logique du on créée les problèmes (institutionnalisation commerciale de la pornographie y compris par la pub depuis 68 disons, ça n’a fait que s’accentuer), les marchands du Temple on fait le bon boulot qui rapporte. La population est amené à réagir en votant par sa consommation dite porno, sites de rencontres, clubs échangistes, en passant il y a quelques années par le minitel rose, films X de (C)anal+, expositions en tous genres, gaypride, etc.résultats solitudes affectives pour tous, les déprimes augmentent drogues, alcool, suicides, viols etc...

    Allo, Emmanuelle tu soluces quoi ? Manuel veut te parler :)))

     


    • Lui même père de famille contrôle ce que ses enfants consultent sur le net .




      Oh, oui, quel bon père de famille !... exemplaire... un bon père de famille n’a pas à cacher sa profession à ses enfants, au contraire il la partage. Tout ce que ce type fait c’est défendre son business c’est tout, et cette façon de vouloir se présenter comme respectable alors qu’on ne l’est pas me débecte.

      Il ment. Il sait très bien que le porno diffuse une image de la femme où l’une va être mise en avant pour sa bouche à pipe, l’autre pour son gros cul rebondissant, ou ses nibards montgolfière... et là on a fait le tour. Y’a strictement rien à en retenir une fois la masturbation finie. Le porno c’est de la viande qui n’est pas ingurgitée par le ventre, mais par l’esprit, et c’est la pire façon d’en consommer.


  • Les héritiers de 68 déplorent les conséquences des causes que leurs parents chérissaient à l’époque. Le Jouir sans entraves. Et surtout faire du fric avec le cul. Et oui faut pas pleurer. Le bal de quartier était plus sympa à l’époque. L’intoxication au porno n’avait pas embrumé les esprits.

     

    • Ouf un bon commentaire .
      La pornographie est abominable , c’est fait par des dégénérés pour des dégénérés . Et bien loin de calmer les pulsions animales elle les stimule , c’est comme essayer d’éteindre un incendie avec de l’essence . Ca n’a pu exister que par une volonté de rabaisser l’humain et d’en faire un abruti esclave de ses sens et a l’évidence ca détruit l’intelligence et ferme la porte a la conscience au spirituel et a Dieu . "Tant que l’être vivant n’a pas compris que la vie sexuelle est la cause de toutes ses souffrances il doit renaitre et mourir en ce monde ." Et pas forcément sous la forme humaine , si on vit comme un porc ou un chien et bien on née parmis les porcs ou les chiens car " a la mort l’être vivant emporte avec lui la façon dont il conçoit la vie "


  • #1852020

    C’est vrai que concernant le respect vis-à-vis des femmes, on tient là un cador !
    Étranglement, crachat au visage, humiliation, sodomisation violente, trash-talking et autres pratiques profondément respectueuses font partie du large panel de couleurs que prend le respect dans le porno, c’est bien connu.

    Pas très cohérent, le Manu, sur ce coup-là...

     

    • Mais tout cela avec le consentement totale de la partenaire.
      Idem dans les vidéos du Woodman.
      C’est là qu’on voit qu’il y a un problème, et qu’on ne vienne pas me dire qu’elles font ça "pour bouffer".


    • #1852299

      @Mik

      Je voudrais quand même insister, bien qu’étant un homme, sur le fait qu’il n’existe pas de femme dans le milieu pornographique qui aime se faire prendre “pornographiquement” parlant. Sinon, on le saurait déjà, et cette femme ne serait pas rémunérée puisqu’elle ferait ça (montrer son corps devant le monde entier, se faire prendre, être un simple trou) pour le plaisir...

      La prostituée, selon la zone géographique où elle est située, pourra gagner entre 150 et 1000 euros dans la journée... Autant dire un énorme paquet de fric ! Je vous laisse faire le calcul concernant ses revenus sur une année !
      Peut-être ne le saviez-vous pas, mais ces filles ne rentrent pas dans ce milieu avec le sourire aux lèvres... Elles y rentrent avec l’envie de se faire beaucoup d’argent (et oui, de l’argent !) le plus vite possible. Pourquoi ? Parce que soit elles n’ont pas fini l’école, n’ont donc pas de diplôme, soit, comme beaucoup de monde aujourd’hui, elles n’arrivent pas à s’imaginer tenir une caisse toute une vie.

      L’actrice porno, c’est pareil... Vous imaginez bien que si toute l’industrie du porno tournait bénévolement, l’actrice irait se prostituer. Non ?


    • Bon apparemment Emmanuel ou Manuel ou Manu c’est des noms à eviter pour nos gosses , un peu comme Adolph après 45
      (Manu Payet, Manuel Valls, Emmanuel Levy, Emmanuel Macron, Manu Chao, Emmanuel Chain, Manu Katché)
      Huuuum ça pu non ?
      « Le masturbateur sera le dernier travailleur manuel. »


  • Les femmes se débrouillent très bien toutes seules pour dégrader leur image.

     

    • Oh oui, ça c’est pas faux ! Mais certaines femmes, pour toutes les autres du coup


    • Très bonne remarque qui pourrait être adjointe de celle-ci.

      Il fut un temps (pas si lointain) où le combat des féministes s’attelait à ce genre de chose, je me souviens des fameux mannequins "vivant" en vitrine des galeries Lafayette qui avait suscité de l’indignation de la part des féministes.

      A croire qu’aujourd’hui, le combat des féministes n’est plus envers les femmes qui salissent l’image des femmes en général, mais un combat contre les genres et en particulier contre l’homme blanc hétéro privilégié.

      Si vous n’êtes pas totalement aveugles, vous comprendrez rapidement que ce changement de direction correspond complètement au ralliement des féministes à la cause LGBTxyz... Il y a eu une OPA de ce gang de tarés sur le féminisme classique même si ce féminisme là était déjà critiquable à de nombreux égards.


  • Un docu US sur les ravages du porno dans la société Humaine .
    "Addicted porn ...." ( Deltafos B )sur Go Movies :documentaires , streaming gratuit .C’est en Anglais avec sous titres en Anglais .


  • Manuel Ferrara s’est lancé sur YouTube et il a très bien assimilé les codes qui consistent à faire du Buzz de tout bois. Il fait de son cas une généralité alors qu’il sait très bien que le porno est vaste et diversifié, et que les vidéos extrêmes s’affichent aisément côte à côte avec le porno dit "soft" voir "chic" (une teub dans le fion ... mais de façon chic !!!). Ce mec est un opportuniste.


  • Ce pauvre type essaie de justifier lamentablement avec l’argumentation de la responsabilité individuelle, concept chimiquement pur du libéralisme.
    Ce n’est plus la peine de parler de quoi que se soit, c’est jamais de leur faute, toujours la faute des autres.
    Porno, réchauffement climatique, pollution, drogues c’est tout de la faute des gens.
    Ben voyons...
    Et ça n’existait pas tout simplement ? Trop simple comme solution surement...


  • Manu, il ramène sa mère ou pas ? histoire de faire quelques scènes ! Mais tu nous la laisse en vie... StP ! :D

     

  • La pornographie relève aux E.U. de la criminalité, comme la prostitution, en est-il autrement ici, là est la question. Je crois que c’est partout pareil, les figurants et réalisateurs sont du milieu (des cuisses dans ce cas précis).


  • Ferrera a raison. Les enfants ont vraiment besoin de ces appareils ? Et que font les parents ? Il y a pleins de façon pour bloquer. De même au niveau des Etats : suffit de demander aux FAI de se bouger (je les vois mal rechigner). Etc Quand on veut, on peut.

    Le porno a toujours été marginal, et il doit le rester. C’est ca le truc.

     

    • Autant je ne de défend pas le porno, autant l’appel à la censure est une démarche totalement contre-productrice car on sait où ça commence mais on ne sait pas où ça s’arrête.

      L’accès aux sites pornographiques est un faux problème et s’apparente à un trojan (cheval de troie) pour obtenir beaucoup plus efficacement d’autres formes de censures. D’autant que la censure ne peut être 100% efficace même s’il s’agit d’accepter un Internet "à la Chinoise" qui permet de censurer au niveau des FAI.

      Quid du piratage et de l’obtention de vidéos par des vecteurs parallèles ? Site de streaming, site de téléchargement légal ou illégal, échange de DVD de la main à la main dans la cour d’école.

      Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais la pornographie était à la portée de tous bien avant l’avènement d’internet. Dans les librairies (presse) avec leur fameux long rayon au dessus de tout les autres. Dans les VHS du père d’un copain, quand on passait un mercredi après-midi chez lui. Sur des fichiers vidéos informatiques qui circulaient ici et là.

      Alors certes, on n’avait pas autant d’accès qu’aujourd’hui et ça restait une distraction digne de : "celui qui pissera plus loin que l’autre". Mais la question a se poser par rapport à un usage intensif de ce genre de vecteur de "jouissance instantanée" est plutôt du côté de l’individualisation de la société et des rapports homme/femme devenus bien plus complexes de nos jours.

      La frustration purgée par la masturbation névrotique.

      Si on doit résoudre un problème, on élimine les causes et pas les conséquences. Les sites pornographiques qui cartonnent faisant partie des conséquences.


    • Soyons clairs : de deux choses l’une : ou ca pose problème, et dans ce cas on résout le problème. Ou alors il n’y a pas de problème....

      Je n’ai pas parlé de censure total (c’est vous qui surinterprétez mes propos - problème de lecture ?) ; elle est parfaitement illusoire.
      Ensuite c’est pas la peine de me prendre de haut, à moins que vous soyez un vénérable de 80 ans. J’ai 35 ans et je sais parfaitement qu’on a pas attendu Internet pour avoir du porno. Le minitel rose, les revues etc. Là aussi soyons honnêtes : qualitativement on peut pas comparer ce que propose Newlook dans les années 80 et ce qu’on propose sur le Net en 2017....
      Enfin, vous proposez QUOI concrètement ? Facile de critiquer....


    • c’est vous qui surinterprétez mes propos - problème de lecture ?

      Visiblement c’est vous qui avez un problème avec la sur-interprétation des propos. Relisez moi et vous verrez que :

      1) Je ne fait que rebondir sur votre propos concernant la censure.
      2) Je ne m’adresse pas directement à vous, je m’adresse aux lecteurs d’E&R.
      3) Par conséquent, je ne vous prend absolument pas de haut.
      3) Je dis qu’appeler à une censure (même mesurée) c’est se tirer une balle dans le pied à long terme.
      4) Je propose une solution, s’attaquer aux causes du problème, et pas perdre son temps sur les conséquences. Ce qui est illusoire à mon sens.

      Je n’ai aucun animosité envers vous et vous stressez beaucoup pour peu de choses. Si vous avez pris mon message comme une agression, ce n’était absolument pas le cas.

      Amicalement.


  • Dans une société normale ce genre de mec n’aurait meme pas le droit d’etre interviewé.
    Depuis quand quand les acteurs et actrice de films porno donnent leur avis politique... ???
    C’est le monde à l’envers.


  • Pas besoin de rajout, vu que les commentaires sont très pertinents, je trouve ;
    II est toutefois clair que ce Ferrara ne crois pas trop en ce qu’il dit, il est trop malin pour ne pas défendre son biz’ de façon plus ou moins masquée ;
    C’est surtout le coût humain qui est exorbitant dans le porno ; beaucoup de vies brisées ; et l’actrice de base est loin d’être l’écervelée qui aime qu’on "la filme" ; il y a beaucoup de naiveté et d’image dévaluée chez nombre d’entre elles : du lumpen prolo, presque !
    Le type croit qu’il peut converser d’égal à égal avec un président, ma foi...
    Y’a eu pire : la fois ou siffredi a dit à salamé que c’était logique que son fils le filme durant ses scènes ! "arrêtez le monde, je veux descendre", ai-je envie de dire ;


  • Ce type écrit, à quelques lignes d’intervalle : "(Macron) dit ce que les gens veulent entendre. Il diabolise l’industrie du porno et fait des amalgames" puis "Moi je suis père de famille et je fais en sorte que mes enfants n’aient accès à aucune pornographie"

    Et il ne voit pas la contradiction ? Si, il la voit, mais fait preuve de mauvaise foi comme les individus de son espèce.

    Toute personne à peu près saine, devant les images pornos d’Internet, ne peut que les trouver repoussantes et érotiquement fausses, tous sexes confondus (si j’ose dire)


  • Ferrara ne rate jamais une occasion de faire parler de lui.


  • C’est le dernier sketch de Germain Gaiffe ?

    Entre 14 et 17 ans, j’en ai consommé du porno : époque 1 film par mois sur Canal avec Tabatha Cash, Zara White, Ashlyn Gere... puis j’ai eu une vraie vie, un travail, me suis marié. Divorcé en 2015, par clics solitaires j’ai redécouvert le porno 25 ans après... Bah bien qu’athée, je sais que ceux qui ont des idées pareilles (des fontaines de foutre sur une nana comme à la fête de la bière et tout ça sur des sites gratos) eux croient au Diable.

    Pourtant j’étais pas un coincé du cul, mais de là à faire la promo de l’inceste (par alliance certes : "Papa me refuse mon argent de poche, alors je baise sa femme qui a 20 ans de moins de lui pendant qu’il est en voyage" (scénario parodique de ce qu’on propose) )

    On comprend mieux Ryssen du coup...

     

  • Le porno ne nuit pas du tout à l’image de la femme, au contraire. Même si c’est de la fiction, elles paraissent douces, gentilles, attentionnées, compréhensives, heureuses. Rien à voir avec les femmes de la réalité.


  • Emmanuel Ferrara ressemble à un journaliste qui travaille.

    Quand je regardais encore du porno (j’ai arrêté, pas seulement mais notamment aussi à cause du compte rendu d’Ovidie invitée sur France Inter et relayé par E&R) (je vous laisse chercher), M. Ferrara n’a pas incarné pour moi les plus belles heures que j’ai pu visionner du "bizness" qui le fait vivre, loin de là.

    La descente aux enfers du pays continue.


  • Si vous avez un PC pour la famille ou que vous faites des lives, méfiez-vous des paramètres de saisie automatique. Du moins si vous fréquentez des sites pour adultes. Une fois je me suis marré parce qu’un type en plein live sur youtube tape "e" sur google puis "entrée" et se retrouve sur l’accueil d’Eporner......", ce que n’apprécie pas vraiment google quand il y’a du contenu pour adulte sur son site. Et si votre PC est pour la famille, ou que vous n’êtes pas tout seul devant le PC, ou même par exemple, comme dans mon cas, où ma fille vient un week-end sur 2 et qu’elle a libre accès au PC, bref vous comprenez le malaise ... il ne suffit pas de virer l’historique, le cache ou d’avoir des "favoris" impeccables. C’est juste un conseil. Quand je tape "e" chez moi c’est E&R, ou EDF, ou Eurosport et ainsi de suite, je ne fréquente aucun sites pour adultes mais chez vous, bref chacun est libre, mais évitez les situations compromettantes où même madame pourrait tomber dessus parce qu’un "collègue" vous a envoyé un lien douteux et cela je l’ai vécu il y’a plusieurs années, croyez-moi, je vous raconte pas le parcours du combattant pour remonter la pente de son estime.


Commentaires suivants