Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les chiffres très impressionnants du porno en réalité virtuelle

Un trafic qui croît au rythme de + 50 % par mois

La réalité virtuelle est classiquement associée aux jeux vidéo, aux expériences immersives ou bien encore aux vidéos à 360 degrés. Pourtant, il est un domaine pour lequel la VR rencontre un énorme succès et qui est moins connu : le porno en réalité virtuelle.

 

Les amateurs de pornographie trouvent, avec le porno en réalité virtuelle, une autre façon de regarder des scènes classées X. La réalité virtuelle offre effectivement des nouveautés par rapport au porno classique qui font toute la différence. Le côté immersif tout d’abord. Avec un casque de réalité virtuelle, il est possible de regarder là où l’on désire et de focaliser son attention sur ce qui nous attire le plus. La 3D offre, par ailleurs, un véritable avantage en donnant du relief aux courbes des actrices. Le porno VR peut aussi être vécu à la première personne donnant l’illusion que les acteurs « s’occupent de vous ». Enfin, certains sites porno en VR proposent des films dont l’action est couplée avec un sextoy connecté, reproduisant alors des sensations similaires à ce que serait une véritable relation avec les acteurs.

 

 

Le porno en réalité virtuelle affole les compteurs

Selon une étude publiée par le site porno en réalité virtuelle, « vrporn », l’intérêt des possesseurs de casque de réalité virtuelle pour les expériences de pornographie immersive est proprement affolant. Le trafic des sites porno en réalité virtuelle croît au rythme impressionnant de + 50 % par mois. Une croissance qui ferait pâlir d’envie la très grande majorité des sites internet. L’arrivée prochaine sur le marché de casques de réalité virtuelle moyen de gamme devrait participer à gonfler ces chiffres.

 

 

Lire la suite de l’article sur realite-virtuelle.com

Comprendre la société moderne avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le paradoxe de l’affaire c’est qu’au lieu de te cambrer les reins et de te muscler les fesses par la pratique réelle, le bazar risque de te forger un cul flasque et plat en forme inversée d’assise de canapé. Sans parler de la trace des lunettes autour de la tronche.
    Quant aux féministes...
    Néanmoins, tentons d’y voir un possible positif et d’analyser si les courbes des viols et autres paraphilies illégales se mettent à prendre la direction inverse : s’amenuiser.

     

  • Faudra peut être aussi observer si cela ne dérive pas dans la pédophilie virtuelle - les scientifiques ont montré que le cerveau ne fait pas de différence entre la réalité matérielle et virtuelle, enregistrant et programmant le subconscient avec l’information qu’il reçois sans faire de différence - sinon cela va programmer l’inconscient frustré de nouveau prédateurs de petit enfants - de plus cela s’enregistre également dans l’inconscient collectif de l’humanité qui normalise un fonctionnement instinctif - à suivre !!!

     

  • Les statistiques aussi c’est de la réalité virtuelle.

     

    • Ce n’est pas faux... Déjà que les cookies ont une durée de vie limité ( largement moins d’un mois) alors une même personne peut être compté 3 ou 4 fois en un mois, et c’est sans parler des paranos qui effacent leurs cookies et historiques dès qu’ils le peuvent ou les nombreuses personnes détentrices de plusieurs appareils connectés au net.


  • C’est de la merde, comme tout ce qui n’est pas naturel, et ils vont nous la vendre au prix de l’ambroisie .


  • #1827482

    Putain décidément on vit vraiment dans un monde de sans couilles...à tous les niveaux

    Vive la France catholique libre !
    Race d’aiglon,jamais vassal
    3,1416/1,618/0,5236

     

    • Jeff, fais un effort : π, φ et π-φ.

      Quitte à jouer les prophètes abscons ayant reçu une mystérieuse lumière refusée au profane, sois exact. Les nombres irrationnels n’ont pas de représentation décimale. Ça pique les yeux. Surtout, le jargon cryptique à base de mathématiques, mal comprises le plus souvent, afin d’impressionner le chaland irrite.

      Une dernière chose, on place une espace après les virgules et une après les points de suspension.

      Race géométrique, toujours précise !


    • @Robespierre

      Oulà tu l’as rhabillé pour l’hiver. Par contre, j’aime pas ton pseudo, Max Rubinstein*, agent maçon et dictateur, tu n’as eu que ce que tu méritais !

      *entre donc "rubin" et "stein" dans google traduction (ou autre), choisis "allemand" et traduis en français. Ensuite trouve moi une ascendance précédente à cette "honorable" famille "rubis-pierre"...


    • @Robespierre,

      π , φ et π-φ-1....


  • #1827483
    le 26/10/2017 par Aiguiseur de guillotines
    Les chiffres très impressionnants du porno en réalité virtuelle

    Ce monde pue de plus en plus.


  • Le VR Porn ou bien comment mener le monde à la baguette par la braguette vers un gouffre sans fin...


  • Bien des gens l’ignorent, mais c’est en bonne partie la porno qui a financé les serveurs et infrastructures du web mondial. Il n’y a pas de raisons que ce soit différent avec l’avènement de cette technologie, bien au contraire.

    La RV demande beaucoup de bande passante et est gourmande niveau performance de l’ordinateur. Bref, elle va encore faire le bonheur et la fortune des Cisco et Nvidia de ce monde. Les prolos vont se crever au boulot afin de se payer cette technologie alors que les actionnaires de Silicon Valley ne sauront plus où planquer leur fric.

     

    • #1827622

      Ça restera tout de même bien moins cher et plus agréable qu’une conjointe réelle qui peut à tout moment se transformer en vegan ou en féministe.


    • @Marcel le gueux,

      L’on sourit au préalable puis l’on imagine le pragmatisme découlant de la pratique et soudain le fatalisme de votre intervention prend malheureusement le pas sur son aspect comique : ainsi donc le virtuel serait constructif de quelque chose d’abstrait, donc sans contrainte.
      Et voici le surréalisme engendré.
      Ce qui soulève la question philosophique suivante : n’est-ce pas dans l’altérité (et donc au regard des potentiels emmerdements) que se construit le soi ? Ainsi, cette virtualité qui propulse l’acteur au fin fond de ces désirs sans lutte aucune, ne risque-t-elle pas de renvoyer l’utilisateur à ce qu’il devient dans le scenario : à savoir rien. Et voila que réalisant tous ses fantasmes jusqu’à leur paroxystique , il n’existe déjà plus...


    • @Marcel le gueux

      Oui non pas vraiment, je préfère largement passer du temps avec une jolie jeune fille que devant une vidéo pornographique... C’est beaucoup plus agréable et en plus on se sent beaucoup mieux après avoir fait le chose réellement qu’après avoir utilisé le substitut virtuel.


  • C’est peut-être une bonne chose pour les personnes rejetées condamnées à vivre seules. Si ça peut calmer les frustrations dues aux échecs parfois catastrophiques de la vie réelle, pourquoi pas. Ce qui est à déplorer, ce sont les causes qui incitent les gens à se tourner vers ça. Par exemple, la drague devenue officieusement illégale qui, selon notre physique ou notre statut social, peut nous envoyer en tribunal.

     

  • La prochaine étape sera sans doute le "wearable" pour ressentir les sensations sur tous le corps, voir le "biohack" pour que cà arrive dans le cerveau directement, et puis ensuite la location de robots "à domicile".


  • Le pire c’est les nanas qui regardent constamment du porno et qui se font monter la tête par des féministes, elles voient tellement d’images rétrogrades de la femme qu’elles s’imaginent que tous les hommes sont des porcs, c’est ça le plus triste, et donc elles finissent lesbiennes, c’est une société de perversion.

     

  • Arrêtez de vous plaindre, vu où le féminisme nous mène, on sera bien content d’avoir une vie sexuelle virtuelle et en 3D s’il vous plait ! Vu que ça fait mauvais effet d’imposer la stérilisation aux pleutres, ils se débrouillent autrement.

    Ne vous inquiétez pas les hommes, ce type de sexualité s’impose surtout chez les jeunes. Arrivé à un certain âge, une femme fini par comprendre qu’elle va devoir se magner le cul pour pas finir seule, périmée comme un vieux yaourt. Enfin bref, une petite pensée pour les femmes qui vont devoir s’adapter à toutes les nouvelles pratiques bien dégradantes que les hommes voient dans leurs jolies casques. Vous aurez un joli smartphone, de belles chaussures, mais plus aucune dignité. Bien moins qu’un homme qui se tripote sur un film en 3D en tout cas.

    Un homme malin attendra que toutes ces jolies femmes de 25 ans, qui font des efforts considérables pour être attirantes, se rapprochent des 35/40 ans, elles seront encore plus que comestibles mais elles auront toutes un petit coeur brisé que l’on pourra colmater ... Mais je ne précise pas avec quoi, je ne veux pas passer pour un petit pervers.

    Grâce au casque virtuel on va pouvoir cultiver nos esprits pervers de mâles, pour ensuite en profiter un maximum avec des femmes qui penseront que c’est la norme. Mince, ça fait d’une pierre "de Brague" deux coups ! J’avoue que je voulais placer cette petite blague depuis un moment.

     

    • Tes femmes attirantes de 25 ans qui pour le coups à 35/40 ans auront deux ou trois chiards t auras plus qu a les élever une belle famille recomposé , y a quoi de plus moderne et gerbant que la famille recomposé c est pire que l adoption gay enfin c est dans la même ligne, pour le coups il vaut mieux choisir la branlette que se faire appeler "beau papa" par un fils genré lgbtqueer .


    • Ho non, ces belles nanas n’auront pas d’enfants, ça abîmerais leurs jolies corps, elles se contenteront de profiter de la vie, car arrivé un certain âge tu ne peux pas assumer d’avoir "foiré ta vie" en te concentrant sur les sorties en boite, la carrière, j’en passe et des meilleurs. Celles qui ont déjà des enfants vont finir seules ou avec un type sur lequel elles auraient craché dix ans auparavant tout en ayant une seule peur, qu’il se barre avec une plus jeune.

      Dans sa croisade pour l’émasculation des hommes, la femme ne se rend même pas compte qu’elle a déjà perdu le combat. Donc les vrais hommes auront le champs libre ... Juste une question de patience. Elle va rapidement se rendre compte que son combat pour ses libertés, pour faire comme les hommes, va juste la transformer en objet sexuel.


    • @paixetamour

      Oh oui la bonne idée, attendre qu’une femme soit ménopausée et ainsi devenu incapable de procréer... Il faut en effet être très malin pour entrer dans un pareil cul de sac génétique et participer aussi activement à l’extinction de sa lignée...Une excellente manière de foutre son génome à la poubelle et de ruiner plusieurs millénaires d’efforts de la part de ses ancêtres.

      Vous avez pourtant raison à propos d’une chose, si la femme détient la "clé " des relations sexuelles que les hommes recherchent parfois désespérément en écartant ou non les jambes, il faut garder à l’esprit qu’au final ce sont les hommes qui décident s’ils acceptent ou non de se mettre en couple avec elles...

      Entre 15-30 ans il est admis qu’environ 20% des hommes ont régulièrement accès à 80% des femmes, les hommes ayant le physique le plus attrayant et la plus grande confiance en soi ont généralement le plus de succès auprès des femmes (mâles alpha), mais il arrive un moment ou les femmes prennent conscience que leurs horloges biologique commence a faire tic-tac de plus en plus fort elles vont donc essayer de se trouver un partenaire fiable (soit pour avoir des enfants avec lui si elles n’en ont pas soit pour avoir un homme pour les aider à prendre soin des enfants qu’elles ont déjà) le plus tôt possible si elles ne veulent pas finir seules.

      Bien évidement à quasiment 30 ans tout les beaux garçons sont déjà pris et si ce n’est pas le cas ils proféreront des filles plus jeunes à des femmes de leurs ages, les femmes sont donc contraintes de se tourner vers des mâles de seconde zones, ceux là même qu’elles auraient rejeté plus ou moins méchamment pendant leurs jeunesses.

      Alors évidement la sélection va être impitoyable, si l’on part du principe que les alphas seront indisponibles pour ces dames pour des raisons évidentes et qu’une partie des bétas ne participent pas au marché relationnel ( 20% des hommes meurent sans enfants et sans avoir eu de relation de longue durée), on obtient donc un ration de 80% de femmes disponibles pour 40% des hommes... exit donc les moches, les grosses et les mères célibataires.

      Si au départ les femmes tiennent toutes les cartes en mains la situation leurs échappe raidement d’autant plus que le mâle beta devient de plus en plus attrayant avec l’age car étant devenu plus riche, plus sur de lui et surtout plus mature, s’il le souhaite il peu donc facilement changer de partenaire voir s’en procurer une plus jeune


    • Commentaire ridicule, tu proposes de profiter du corps d’une femme au crépuscule de sa beauté ? Et ce dans les derniers de sa très longue liste ?


    • "Oh oui la bonne idée, attendre qu’une femme soit ménopausée et ainsi devenu incapable de procréer... Il faut en effet être très malin pour entrer dans un pareil cul de sac génétique et participer aussi activement à l’extinction de sa lignée...Une excellente manière de foutre son génome à la poubelle et de ruiner plusieurs millénaires d’efforts de la part de ses ancêtres."

      J’ai explosé de rire ! Votre réponse est juste merveilleuse.

      Et étant une femme de la trentaine, qui a passé une jeunesse sous l’influence de cette société hyper sexualisé (et qui s’est bien faite avoir), et bien .... je doit bien mettre mon ego de côté et admettre que vous avez fichtrement raison sur toute la ligne ! (pas paixetamour, mais l’autre Monsieur avec la réponse majestueuse !)


    • Attention je ne parle pas des femmes avec qui l’on peut fonder une famille, voyons, je parle exclusivement de ces petites princesses féministes qui vont devoir se coltiner uniquement des pervers autoritaire ou bien, des hommes normaux qui voudront juste s’amuser à moindre frais. Je donne juste de l’espoir aux hommes qui ne sont pas en couple et qui vont devoir se contenter de la réalité virtuelle pour avoir une vie sexuelle moins déprimante ... Jusqu’au jour où ... Ces femmes qui se refusent, n’auront plus le choix si elles ne veulent pas finir seules. Ce n’est qu’un constat, en coupant les coucougnettes de l’homme, en l’émasculant en le privant de "sexe", ne se rend pas compte de ce qu’elle va engendrer et des efforts qu’elle devra accomplir pour ne pas crever seule. Ni plus, ni moins.

      Les VRAIES femmes ne sont pas du tout visées dans ma réponse, bien au contraire.


    • @paixetamour

      Autant je suis d’accord avec votre logique autant je n’approuve pas vraiment avec votre conclusion...

      En emasculant les hommes les "petites princesses" féministes vont en effet au devant de grand problème non pas spécialement qu’elles devront accepter de se soumettre à des pratiques perverses mais parce que la plupart des hommes préfèrent la compagnie de femmes normales, elles courent donc le risque de finir seules car les hommes ne les voient pas en tant que futur partenaires.

      Personnellement bien qu’ayant été malmené à de nombreuses reprises je ne souhaite pas vraiment perdre mon temps dans ce genre de combine


    • @BB

      Eh bien je vous remercie du compliment, généralement les gens n’aiment pas mon humour cynique.

      Ceci dit il est parfaitement exact que l’incitation permanente à la débauche de la part des médias du système couplé à l’hypergamie féminine (la volonté des femmes de se trouver le partenaire au statut social le plus élevé possible) ont fait des ravages car nombreuses sont les femmes à être tombée dans l’arnaque.

      Pendant la majeure partie de l’histoire de l’Occident les rapports entre sexes étaient très simple, du néolithique jusqu’au années on formait des couples constitués d’un homme et d’une femme.

      La dite "libération" sexuelle a fait en sorte que seuls les hommes jugés comme étant les plus attirant par les femmes profitent pleinement de toutes les opportunités sexuelles.

      En effet ceux ci n’étant plus contraint au mariage ils ne voient donc guère pourquoi ils devraient chercher à se mettre en couple plutôt que de profiter de l’immense baisodrome qui s’offre à eux, et comme les jeunes filles naïves veulent toutes les avoir pour elles alors les "beaux gosses" ont littéralement un harem à disposition, il leurs suffit de choisir parmi toutes les filles qui leurs tournent autour pour pouvoir coucher sans la moindre attache.

      Pendant ce temps les hommes normaux doivent se contenter de Pornhub, Jacquie et Michel, des Call girls, un ou deux plans cul alcoolisés dans leurs vie en fin de soirée avec une trainée s’ils sont chanceux. Quelques fois un miracle se produit et ils parviennent à se trouver une petite amie mais pour cela il faut redoubler d’efforts pour la séduire ou bénéficier d’une aide amicale.

      Personnellement à presque un quart de siècle ayant été un gentil garçon timide j’ai passé plus de temps dans des mondes virtuels qu’avec des filles faute de mieux...

      Bref tout ça pour dire que la sexualité festive promue par les stars du Show Bizz et des médias, est une manière pour les femmes de se tirer une balle dans le pied car la majorité d’entre elles ne parviendront conserver un "beau mec" auprès d’elles et il n’est pas non plus certains que les mâles de deuxième catégorie soient là pour les réconforter ( certains se retirent complètement du marché de la rencontre, d’autres vont chercher des campagnes plus jeunes ou à l’étranger).

      Certes très peu de femmes sont des marie-couche-toi-là mais il faut garder à l’esprit qu’une femme normal aura eu au moins 50% de ses rapports sexuels avec des hommes "populaires" ou des fêtards.


  • La pornographie, une arme aux mains de la synagogue de Satan.

    Comment prendre une nation de citoyens libres et indépendants et les transformer en esclaves ?

    Comment procéder lentement et imperceptiblement, sans violence et avec la participation volontaire des futurs esclaves ?

    La réponse est simple. Vous les corrompez, les ébranlez, les dépravez, les démoralisez, jusqu’à ce qu’ils aient acquis toutes les caractéristiques des esclaves.

    http://www.medias-presse.info/la-sy...

    Autre article édifiant

    Pornography as a Secret Weapo By Lasha Darkmoon

    https://www.veteranstoday.com/2014/...

    Ce que nous lisons n’est que la partie émergée de l’ice-bergstein ! les grands patrons du pornos utilisent donc les dernières technologies pour poursuivre leur prédation. L’industrie du porno a toujours été à la pointe des technologies.

    Ne jamais en rester à une lecture événementielle.

    C’est par la gnose secrète que Jésus nous a confiée que nous pouvons chacun & chacune retrouver le lien métaphysique entre sexualité & spiritualité ( = r e s p i r a t i o n) en vivre sa beauté, ses joies et sa grâce ;

    Les actes créateurs dont l’érotisme passent par la Connaissance à savoir nouvelle naissance et reconnaissance . Ainsi, nous pouvons mettre un écran protecteur contre ce tsunami porno sans se voiler les yeux mais bien au contraire aller chercher la Connaissance d’une métaphysique de l’Amour y compris charnelle !

    Il y une géographie sacrée du corps ! Voir Annick de Souzenelle « De l’arbre de vie au schéma corporel ou le symbolisme du corps humain » Aussi de Philippe Camby « L’érotisme et le sacré ».

    Les catholiques sont trop tièdes et méprisants à l’égard de l’érotisme en général ! Ils sont hors circuit ! Désolé d’avoir à le dire comme ça !

    L’hainemi est redoutable, son imagination sans limites !

    Il vise à nous interdire et à compromettre en s’immisçant par la violence des images dans notre libre-arbitre, en tant qu’archétypes Vivants des Adam & Ève que nous sommes dans nos profondeurs, le retour conscient vers le Seigneur après notre mort. Rien que ça !!!!!!

    Tel est l’objet de la gnose transmise par les Évangiles et Paroles de Jésus retrouvées en 1945 dans l’Evangile selon Thomas, apocryphe et pour cause ...

    Cherchez (sans cesse) et vous trouverez selon votre compréhension du moment (la révélation des Mystères)


  • C’est à se tordre de rire... j’ai du mal à vraiment comprendre comment cela marche car je n’y connais rien à ces gadgets d’aujourd’hui ..
    "certains sites porno en VR proposent des films dont l’action est couplée avec un sextoy connecté".Quelqu’un peut -il éclairer ma lanterne ?

    Au lieu de retourner à des relations hommes-femmes saines et authentiques ..voilà ce que les esprits diaboliques nous pondent .. une "solution" payante " bien entendu .. !

     

  • C’est déjà dépassé, les robotes sexuelles arrivent.

    Les féministes seront contentes, les mecs qui sont tous par (leur) définition des #balancetonporc ne les dragueront plus. Ils seront trop occupés avec leur partenaire en métal-silicone-processeur.

    Le monde réel va être pire que 1984 ou que le meilleur des mondes d’Huxley.

     

    • Je pense que vous faites erreur.
      Le souci du capital, c’est le coût de production.
      Ce sont les robots sexuels qui sont déjà dépassés : ils coutent bien plus cher à produire que des films ou des jeux vidéo pornographiques.


    • Adrien a raison, l’avenir de tout est dans la Matrice.


    • LOL... Qui aurait pu penser que l’ont dépenseraient autant d’argent dans un iPhone dont le but premier est d’envoyer des appels téléphoniques taxés ?

      On peut tout imaginer, vu que tout est possible... Drogues douces hallucinogènes avec un bon vieux procédé mécanique ?..

      La tendance est à la réalité augmentée, l’immersion maximum.. Bientôt (vu le rythme des avancées technologiques) un écran téléviseur reproduira une image fort semblable à la fenêtre qui donne sur votre jardin...

      Nous avons déjà la capacité de suspendre notre mécroyance et d’entrer totalement dans une histoire si elle est bien racontée... bien que le procédé soit fragile et votre voisin mangeant bruyamment son pop-corn vous rappel tout de suite où vous êtes..

      L’expérience est tellement plaisante qu’une drogue qui permettrait de s’oublier juste un tout petit peu plus, pourrait faire des ravages (sur les cerveaux)..

      C’est là ou l’interactivité et le 360° pourraient s’avérer être autre chose que la 3D vendus par le marketing industriel comme révolutionnaire.. alors que la 3D existait déjà depuis des décennies dans les fêtes foraines, rien n’était vraiment nouveau.

      Les techniques sont bien différentes et l’étendue des possibilités ne sont peut-être pas encore bien comprises...

      Il y a dorénavant les ordinateurs et des méthodes empiriques pour savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas... En se greffant sur une industrie aussi profitable que l’industrie du sexe ça devrait prendre moins de temps que de passer de la télévision noir et blanc à la télévision couleur..
      Et tout ça ne fera certainement pas votre bonheur...


  • C’est pas bien, c’est même très mal, mais çà va faire chier de plus en plus les féministes. Donc, ce n’est pas inutile, et même tentant de prime abord. Et puis, entre la pouf qui te respecte en fonction de ton compte en banque et celle qui te coûte 0.12 centimes du kilowatt......voilà, voilà, quoi.....

     

    • Les féministes sont majoritairement pro-porno aujourd’hui. Elles chialent uniquement en surface. Je ne suis pas prêt d’oublier un article d’un certain site féministe que tout le monde aura reconnu, et qui faisait l’apologie d’une étudiante polémique car actrice porno, dont la vidéo montrait qu’elle se faisait brutaliser avec une rare violence dans ses "scènes"... Elle était traitée pire qu’un paillasson, mais vu qu’elle "faisait ce qu’elle voulait" et que "son corps lui appartient", etc. ben "c’est la liberté" pour ces féministes dégénérées... Donc oui les féministes seront de plus en plus pro-porno, surtout que si les hommes sont occupés loin du mariage et de la famille, alors ça laisse aux femmes la possibilité de se faire tirer et de s’occuper de leur "carrière".


  • #1827747
    le 26/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les chiffres très impressionnants du porno en réalité virtuelle

    Dans À l’aube du sixième jour (The 6th Day) film de science-fiction américain réalisé par Roger Spottiswoode, sorti en 2000, il y a une "petite amie virtuelle" à disposition, en appartement : il suffit de "l’allumer".
    Le film traite par ailleurs du problème du clonage humain, interdit, alors que celui des animaux y est un business lucratif.

    Dans Strange Days, film américain réalisé par Kathryn Bigelow, sorti en 1995, à Los Angeles, quelques jours avant l’an 2000, Lenny Nero, un flic déchu reconverti en dealer de clips prohibés, utilisant la technologie SQUID, capable d’enregistrer les flux du cortex cérébral et de les restituer à l’identique, reçoit un blackjack anonyme : l’assassinat en direct d’une de ses amies... (il porte alors une sorte de casque de réalité virtuelle, comme l’illustration en vignette).
    La scène est une des plus perturbantes que j’ai vu dans un film de grands studios.

    Les 2 ont un peu vieilli, mais ça permet aussi de mieux pouvoir prendre du recul, lorsqu’on ne les considère pas comme de simples divertissements, parce qu’au-delà de certains poncifs narratifs, ils posent de drôles de questions.

     

    • Dans le même genre, vous avez "Brainstorm" de 1983, qui est le dernier film de la magnifique Natalie Wood !

      Un des collaborateurs de l’équipe, "visionne" une scène où deux autres membres de l’équipe ont se sont enregistrés en faisant l’amour, et les sensations sont si fortes et pregnantes (il vit ça directement dans sa cervelle), que l’émotion finit par provoquer une crise cardiaque, et il en meure.

      Film à voir, intéressant.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Brain...)

      Adishatz

      H/


    • Y a pas à dire mais la SF des années 70-80-90, c’était quelque chose !

      Vous avez également le cas du viol virtuel dans le (très moyen) Cobaye.


  • Mais qui finance le porno,tout est en ligne et gratuit à volonté,le porno la seule industrie qui tourne sans chiffre d’affaire étrange,une escroquerie une diversion une affiche pour planquer la prostitution la pédophilie et contrôler le monde !

     

    • Ce sont les imbéciles qui cliquent n’importe où, aussi les supers imbéciles qui activent les dialers&co et les ultras débiles qui sortent leur carte bancaire et prennent un abonnement à l’insu de leur plein gré.

      40€ de prélevé sur 1 parmi 10000, ca fait du 4€/1000 c’est très bien payé pour de la publicité qui est en générale plutôt à 2€/1000 quand c’est bien payé.


  • Le porno virtuel a strictement la même fonction que les autres médiats interférer et modifier pour réinterpréter la réalité de tout les jours , avec une option que personne n’a vu , cela permet d’endormir l’esprit et le corps des troupeaux bref c’est une invention qui permet d’établir le meilleur des couvre-feux .


  • Demain, tous des masturbateurs “et/ou” des homos. Au choix.
    Les femmes deviennent inaccessibles.

     

    • L’alimentation actuelle réduit le taux de testostérone, il s’est effondré en moins de 20ans, d’où la masse d’homo-feminé parfumés le cul savonné et épilé.
      La propagande de masse sur l’homosexualité banalisant l’acte, la morale étant devenu une chose flou, et l’autogamie la norme dans la jeunesse.

      Il ne reste donc plus grande chose qui peut freiner la branlette collective.


  • Chiffres "impressionnants", mais malheureusement pas étonnants.


  • Mieux vaut garder ses couilles pleines à en mourir que de se rabaisser à se branler. Faut apprendre à maîtriser son désir, c’est ça qui fera de nous des bonhommes. Et nous fera sortir de notre dépendance aux femmes et au sexe. Combien d’hommes s’humilient auprès d’une femme en faisant le bouffon pour quelques secondes de jouissance. Au bout d’un moment faut avoir de la fierté et accepter de souffrir et de patienter en attendant de rencontrer une femme avec qui s’assouvir dignement.

     

  • On ne peut que constater un grand mouvement généralisé de virtualisation. Le grand capital est en constante recherche de nouveaux marchés. Ainsi, mai 1968 a permis l’émergence de marchés du divertissement et dont celui de la pornographie de masse.

    Il faut bien comprendre que la nature, le naturel, sont désormais considérés comme un frein au marché car la nature, c’est aussi la gratuité. Il faut donc déconstruire la nature.

    Un premier exemple est celui de Mont Santo qui vend des plantes "stériles", obligeant les paysants à renouveler sans cesse leur stock en s’addressant à la multi nationnale. Le mariage pour tous est d’autant plus intéressant pour le grand capital qu’il conserne des couples stériles et ouvre les portes de la fabrication industrielle d’êtres humains.

    Ces marché reposent sur la mort que ce soit la fin de la reproduction dite naturelle ou bien dans ce cas la, la mort du lien entre hommes et femmes.

    Tout ce qui est reconstruit de manière artificielle à préalablement été détruit. Cette article illustre parfaitement la nécéssité de valeurs que l’on peut qualifier de conservatrices pour mettre fin au cauchemard néo libérale.


Commentaires suivants