Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une étrange visite prévue le lendemain des attentats

Le chef du gouvernement qatari à l’Institut du Monde Arabe

Trois ans après sa nomination à la tête de l’IMA, Jack Lang a doublé sa fréquentation et ramené l’institution culturelle à l’équilibre. Mais la vitrine des pays arabes se retrouve confrontée à l’après-13 novembre. Alors que les chèques de l’Arabie saoudite et du Qatar font débat.

 

Une brise d’une douceur inhabituelle souffle sur les bords de Seine et la place Mohammed-V. En ce jeudi 12 novembre, il règne un climat d’effervescence au huitième étage de l’Institut du monde arabe (IMA), derrière les moucharabiehs de la façade sud ardemment voulus par l’architecte Jean Nouvel. Voir sans être vu  : c’est le principe des diaphragmes mécaniques qui filtrent la lumière. Une demi-douzaine de membres des services spéciaux qataris se glissent, à pas feutrés, dans le grand bureau d’angle de Jack Lang qui surplombe les quais. Inspection de routine à la veille de la visite du chef du gouvernement qatari. Qui pouvait imaginer l’immense déflagration du jour d’après  ? Malgré les funestes attentats du «  vendredi noir  », la visite du Premier ministre du Qatar à l’IMA sera maintenue le surlendemain. Il y va de l’impérieuse nécessité de maintenir le dialogue avec les pays du Golfe sur fond d’urgence de «  déradicalisation   ».

«  Que le wahhabisme soit né historiquement en Arabie saoudite n’est pas une découverte   », soupire Jack Lang en réponse à la montée des doutes sur les relations privilégiées de la France avec l’Arabie saoudite et le Qatar, deux pays accusés de financer indirectement le fondamentalisme sunnite. Trois ans après son arrivée à la tête de l’IMA, alors en pleine dérive, et tout auréolé du succès public de sa politique de relance, l’ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, 76 ans, temporise. «  Le wahhabisme n’est pas né d’hier. Que cette vision intégriste ait une influence dans différents pays arabes est incontestable. Mais il faut se garder des amalgames  », nuance-t-il au lendemain de la visite du Premier ministre qui s’est conclue par un don de 2 millions d’euros. Une manne inespérée, destinée à la rénovation du bâtiment, au moment où l’institution trentenaire voit sa subvention rognée par le Quai d’Orsay. «  Il y a salafisme et salafisme…   » Mais n’en reconnaît pas moins que les attentats du 13 novembre rendent la tâche de l’IMA à la fois plus indispensable et plus compliquée. «  On ne peut pas mettre l’Arabie saoudite et le Qatar sur le même plan. Leurs régimes politiques sont très différents   », insiste le président de l’institut.

 

Une institution fragile

«  Je ne fais pas de courbettes. Le roi du Maroc nous soutient beaucoup. Mais l’Arabie saoudite ne donne pas un centime   », s’emporte-t-il quand on jette le doute sur les «  mécènes idéologiques de la culture islamiste   ». «  Il n’y a plus de pays contributeur arabe, stricto sensu, depuis longtemps. C’est très bien ainsi. Même si on vit pauvrement, on vit librement.  » De fait, nommé en 1996 par Jacques Chirac à la présidence d’une institution en pleine crise, Camille Cabana avait décidé d’en finir avec les cotisations annuelles des pays de la Ligue arabe, qui arrivaient toujours en retard et la mettaient en déficit chronique. Il leur a demandé de verser leurs arriérés à un fonds de dotation placé (de 50 millions d’euros) qui assure aujourd’hui une certaine trésorerie. Néanmoins avec un budget annuel plafonné à 23 millions d’euros (financé à 60% par le Quai d’Orsay), l’IMA a dû doper ses ressources propres face aux restrictions budgétaires. «  Jack Lang a redonné une épaisseur à l’Institut, mais il ne comprend pas qu’il n’y a plus d’argent  : c’est une question de génération, soupire un budgétaire, tout en fustigeant la «  diplomatie de salon  » du patron de l’IMA. Jack est totalement autonome  : il va parler en direct à Hollande, mais on n’a pas besoin de lui pour avoir des relations avec le Qatar et l’Arabie saoudite.   »

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

De plus en plus d’éléments troublants autour du 13 novembre, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore et toujours vos procès d’intention sur les Petromonarchies golfes qui sont loin d’être des références j’en conviens .... Il est très étrange que sur ce site on n’ait pas relayé les Analyses très pertinentes, rèelement "dissidentes" et ARGUMENTEES de Xavier Raufer sur daech...Reconnaître par exemple que le fondateur de daech Zarkaoui à été protégé, nourri, blachi pendant 6 ans en Iran vous brulerait les lèvres et ferait effectivement désordre dans toute votre pravda pro russo-chiite... À bons entendeur...

     

    • Vous m’avez l’air bien remonté.
      Auriez vous par hasard un quelconque lien avec ces pétro monarchies ?
      Car dans le cas contraire même si je n’étais pas d’accord avec l’article , je ne vois aucune raison d’avoir une quelconque sympathie à leur égard ... je vous épargne les exemples sur le respect des droit fondamentaux dans ces pays .


    • Peut-être parce que c’est écrit nulle part —même dans les médias les plus pourris (j’ai vérifié)—... excepté peut-être dans un de tes torches-cul sionistes (là, j’ai pas vérifié, c’est trop dégueulasse).


    • @ OTM
      C’est bien essayé, mais la propagande wahabo-sioniste a beaucoup de mal à passer sur ce site. Ainsi donc, Al Zarqaoui aurait été pris en charge par les iraniens ? C’est généralement à Tel Aviv et Ryadh que l’on nous sert cette propagande indigeste. Six ans avez-vous dit ? Trop fort !!! Les meilleurs traqueurs des services de renseignements occidentaux lui donnent à peine un an entre 2001 et 2002 sans trop savoir où il se trouvait réellement.
      Le pompon ce serait d’en faire le fondateur de Daesh !!! Et là vous en devenez comique au plus haut point. Vous nous expliquez donc que l’année de sa mort il a eu le temps de monter une organisation criminelle de grande envergure en plaçant l’infiltré US Abou Bakr Al Baghdadi à sa tête. Trop fort ! J’ai hâte de m’abreuver à nouveau à vos sources...


    • #1338118

      Xavier Raufer c’est pas le pote de Bauer ?


    • Il y a clairement depuis quelque temps un début concerté d’invasion de trolls pro sionistes et pro Otan sur ce site. Ces pauvres créatures (probablement rémunérées) débitent sottement et mécaniquement les pires mensonges dont nous matraquent à longueur de journée les médias atlantistes.


    • OTM : Laisse tomber ce sont des lobotomisé qui se contente de railler sans apporter des preuves. Pour eux seules leurs preuves sont valables. Le reste n’est que mensonge, montage, complot et autres. En gros ils réagissent de la même manière que ceux qu’ils dénigrent.


    • L’OTAN s’entraîne...Lancement de l’exercice Trident sur ce site
      OTM c’est Organisation Traité Mondial

      Deux conspirationnistes lobotomisés de l’axe du bien inversé sur ce site !!!


    • #1338436

      à otm
      Question : t’as le choix entre une version étayée et développée par des livres et des vidéos (E&R) et un lien balancé à la va-vite, sans référence, comme si c’était la vérité, par un mec anonyme mais hostile. Tu choisis quoi ?
      Bah voilà, je crois que t’as répondu comme toutes les personnes sérieuses. Du coup se pose une autre question : pourquoi tu balances aux autres une merde que tu ne veux pas manger toi-même ? En plus d’être méchant, c’est con.

      D’accord avec Odyle : un bataillon de déstabilisateurs sont arrivés sur le site depuis quelques temps.


    • @ OTM
      J’ai lu en diagonale le texte de Raufer (un pote de Bauer de longue date effectivement, soit dit en passant) et j’ai ri tout doucement. Ainsi, ce type est capable de savoir ce que les experts arabes disent depuis un moment, que la tête de l’EI est entièrement composé d’anciens cadres irakiens de l’armée de Saddam (entre autres). Mais il s’arrête bizarrement là sans avoir la moindre idée de qui ils sont, ni pourquoi ou comment ?
      Revenons à mars 2003. Qui a permis aux États Unis d’atteindre Bagdad aussi facilement ? Pas d’idée ? Des généraux qui ont trahi leur président et ont été recyclés par les américains lorsque la résistance irakienne les terrassait. Puis, progressivement la stratégie de la division confessionnelle atteignait son pic par des attentats systématiques notamment contre les lieux de culte. C’était un coup une mosquée chiite, un coup une mosquée sunnite. Puis nous sommes passés aux églises. Une stratégie qui correspondait à ce qui avait été annoncé par un général américain avant l’invasion de l’Irak.
      Et qui a formé les nouveaux cadres de l’armée irakienne qui ont tout aussi étrangement déposé les armes dès que la rumeur de l’avancée de Daesh s’était faite entendre à Mossoul et dans les autres cités irakiennes tombées comme des fruits mûrs sans combat ? Trop de coïncidences ne trouvez-vous pas ? Le fameux "Sunnistan" de Daesh est ainsi venu par hasard, sans aucune stratégie prédéfinie, bien entendu... ;)
      Mais de tout cela Raufer n’en a jamais entendu parler, il est juste étonné notre "expert"....


  • Le Qatar c’est Exxon Mobil, C’est a dire les Rockefellers.
    Il faut quand meme le savoir.
    Les nations ne sont plus que des marionnettes aux mains d’empires personnels derriere un voile de multinationales.
    Israel C’est les Rothschild.

     

    • #1338487

      Les nations ont été supplantées par les rotschild à l’occasion des grands réseaux, électricité et pétrole au XIXe siècle. Sans ses réseaux privés, pas de pétrole et pas de guerre.
      Le processus des réseaux d’énergies ou de communications privés cadenassant les peuples continue avec l’installation de fibres optiques et l’utilisation des portables dont les moyens appartiennent à des sociétés privés. Res publica = choses publiques, c’est l’opposé de monopole privé.
      l’histoire du pétrole, vidéo datant d’une époque où TF1 parlait des rotschild et des rockfeller !
      https://www.youtube.com/watch?v=dC4...

      Sur l’article : Encore un élément qui crée un malaise, malaise également ressenti devant la version qatari du PSG quand elle récupère l’évènement.


  • «  Je ne fais pas de courbettes. Le roi du Maroc nous soutient beaucoup. Mais l’Arabie saoudite ne donne pas un centime   »

    Logique. Le Maroc a la garantie d’avoir une aide immédiate au cas où son célèbre peuple dissident - les autochtones - se déchaîne... Aidé à deux reprises : en 1921-26 et en 1958-59. Gaz moutarde et bombes au napalm.

    IMA - un carnaval...


  • "Florilège des faits divers anti-français et pro-Daech en France . Padamalgame surtout " (source : Europe-Israël) . A prendre avec des pincettes bien sûr mais néanmoins édifiant .


  • Décidément toujours les même à ne pas payer.Ils sont lamentable..