Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2016 fut l’année des déceptions pour les Ukrainiens

Bruxelles et le "processus de Maïdan" ne tiennent pas leurs promesses

Les Ukrainiens sentent que l’Union européenne ne ressent plus d’enthousiasme envers leur pays, constate Politico. Les espoirs que l’Ukraine plaçait dans l’Europe ne se sont pas concrétisés jusqu’à présent. Une déception qui a également un impact sur le gouvernement ukrainien.

 

L’« euphorie initiale » qui avait gagné tout le monde après le coup d’État perpétré à Kiev en 2014 a laissé la place à la déception, note David Stern dans son article pour Politico. L’homme a rencontré des Ukrainiens mécontents de l’attitude de Bruxelles et de la politique de leur propre gouvernement. Premièrement, les Ukrainiens sont frustrés de ne pas bénéficier du régime sans visas avec l’Europe qu’ils attendent depuis longtemps.

À en croire les promesses formulées par le président Piotr Porochenko, les visas entre son pays et l’UE auraient dû être annulés le 1er janvier 2015. Bruxelles a promis de régler la question en 2017, mais plus personne n’y croit.

L’année 2016 a été pour les Ukrainiens « l’année de nombreuses déceptions », souligne le magazine. Par exemple, les Hollandais ont réservé à Kiev une « désagréable surprise » en avril en votant contre la ratification de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE. Les leaders de l’UE ont fini par s’entendre avec le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, un accord assorti de nombreuses réserves. Le parlement néerlandais devra désormais voter une nouvelle version de l‘accord, ce qui constituera une nouvelle « note d’incertitude » pour les Ukrainiens en 2017, qui ne semble pas trop différer de l’année 2016, à moins qu’elle ne soit pire, selon certains observateurs.

Le mécontentement des Ukrainiens n’est pas lié qu’à Bruxelles : ils sentent que leur gouvernement a trompé leurs attentes.

L’UE serait sans doute plus enthousiasmée vis-à-vis de Kiev si elle tenait ses promesses concernant les réformes et la lutte anti-corruption. Mais la publication de déclarations de revenus des fonctionnaires ukrainiens a montré que presque rien n’avait été fait en la matière. Il en découle que des fonctionnaires possèdent des biens et d’énormes sommes d’argent. « Malheureusement, l’UE n’est pas prête à nous accepter comme membre, et nous ne sommes pas prêts à devenir membre de l’UE, constate l’opposant ukrainien Andreï Artemenko. Nous ne devons pas frapper à une porte fermée, là où personne ne nous a invités ».

Comprendre la désillusion ukrainienne avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « Le mécontentement des Ukrainiens n’est pas lié qu’à Bruxelles : ils sentent que leur gouvernement a trompé leurs attentes. »
    Sans blague ?


  • #1641925

    "L’UE serait sans doute plus enthousiasmée vis-à-vis de Kiev si elle tenait ses promesses concernant les réformes et la lutte anti-corruption."

    La corruption ? Ha ha ha ha !!!! Ou comment l’alcoolique prône l’eau et le thé à la menthe. L’UE n’a pas honte, c’est le moins qu’on "puisse rire".....


  • #1641953

    Les UKR . sont politiquement immatures, manquant d’expérience, ils ne sont pas préparés à entrer dans ce noeud de vipères qu’est le monde occidental, et l’UE en particulier .Je leur souhaite de le comprendre vite, et de se sauver avant qu’il ne soit trop tard ! Nous ne pouvons rien leur apporter , mais nous pouvons leur faire beaucoup de mal.


  • #1641961

    Les Ukrainiens déçus par l’U.E ? bienvenue au club.
    Quelqu’un sait-il dans quel poste doré a été recyclé la "serpillière humide"dénoncé par N.Farage avec justesse ?

     

  • Le rapprochement UE-Ukraine a été artificiel et promu, in fine pour des raisons stratégiques. La réalité finit toujours par s’imposer.


  • #1642819

    Les ukrainiens sont déçu car ils se sont rendus compte qu’une mafia en a remplacé une autre, l’Ukraine et la Russie ont évidemment vocation à rejoindre la construction européenne mais il est vrai que l’UE est une arnaque.

    Il faut par contre noter que si l’Ukraine aurait fait parti de l’UE alors la politique migratoire de Merkel aurait été bloquée lors du vote des États, il faut aussi rappeler la trahison de David Cameron qui au lieu de voter contre a préféré utiliser les accords privilégiés entre le RU et l’UE pour éviter les plans de la commission plutôt que de se montrer solidaire des pays de l’Est et voter contre ce qui aurait très certainement permis de bloquer les plans de Juncker et aurait permis à l’Europe de ne pas se faire envahir.