Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

612 sans-abri morts dans la rue en 2018

Malgré la promesse "zéro SDF" de Macon en 2017

Le président de la République s’était engagé, en 2017, à « loger tout le monde dignement ». Pourtant, le collectif Les Morts de la rue a dévoilé dans son rapport annuel le nombre de SDF morts en 2018 en France. Celui-ci est en augmentation de 15 %.

 

Dans son rapport annuel, le collectif Les Morts de la rue a recensé la mort de 612 personnes sans domicile fixe (SDF) sur l’année 2018, soit une augmentation de 15 % par rapport à l’année précédente. Des chiffres qui tranchent avec la promesse de « Zéro SDF » faite par Emmanuel Macron, qui s’était engagé en 2017 à « loger tout le monde dignement ».

Selon Cécile Rocca, coordinatrice du collectif, néanmoins, ce chiffre est très loin d’être exhaustif. L’organisation recense en effet les décès sur base de signalements de ses partenaires et des médias, mais, selon Cécile Rocca, de précédentes recherches auraient montré que le nombre réel des SDF décédés était environ six fois plus important que celui qui a été recensé par le collectif.

 

Des décès 30 ans plus tôt que ceux de la population moyenne

Les personnes sans domicile fixe dont la mort a pu être recensée par le collectif en 2018 sont en moyenne décédées avant 50 ans, soit « 30 ans plus tôt que [l’âge de décès de] la moyenne de la population »

« Les personnes sans domicile meurent plus tôt, en été comme en hiver. Ce n’est pas une histoire de saison, mais les conditions de vie à la rue qui sont en cause », ajoute la coordinatrice du collectif.

 

36% des décès dus à des maladies

L’analyse des conditions de ces décès dévoile également la violence de la vie dans la rue. Ces SDF sont morts en moyenne à 48,7 ans, contre 82,18 ans pour la population générale. 36 % des décès sont dus à des maladies, et 27 % sont liés à « des accidents, des agressions ou des suicides ». « Les personnes SDF décédées sont majoritairement des hommes jeunes qui ont vécu de longues années à la rue, et qui ont souffert de maladies, d’addictions et de troubles psychiatriques », précise l’étude.

Dans son rapport, le collectif souhaite également attirer l’attention sur les femmes, souvent « invisibles » dans la rue. Elles représentent 9 % des décès recensés entre 2013 et 2018, mais ce chiffre est « très probablement sous-estimé ». L’analyse montre qu’elles meurent encore plus tôt que leurs homologues masculins, à 45,6 ans en moyenne, le plus souvent d’une maladie.

 

Une prise en charge dans la continuité

Face à cette réalité, le collectif Les Morts de la rue réclame des mesures spécifiques comme la mise à l’abri prioritaire, la création de structures d’hébergement non mixtes, ou encore l’accès aux soins renforcé. Le collectif recommande également de renforcer la continuité de l’accompagnement social et médical de tous, hommes comme femmes. « Certains lieux d’urgence sont devenus des locaux de stabilisation alors qu’ils ne sont pas faits pour ça », regrette Cécile Rocca. « On met à l’abri pendant l’hiver car il fait froid, mais ce qui aide vraiment les personnes, c’est une prise en charge dans la continuité », ajoute-t-elle.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2310026

    En Allemagne on ne meurt pas de froid dans les rues : les gares sont ouvertes aux SDF et les congrégations caritatives sont sur le pont .

     

    • #2310073
      le 29/10/2019 par VIVACHAVEZ
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Rolf, vous êtes ce que Dieudo appellerait, "un jeune humoriste qui se lance".


    • #2310631
      le 30/10/2019 par Gauthier Perlouze
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Non @rolf dit la vérité,de plus pour 200 € par mois tu peux louer un studio de 20 m2 dans la plupart des villes allemandes (Berlin et Bavière à part),chose impossible en France et les bailleurs privés sont moins difficiles qu’en France,ils ne demandent pas tous trois mois d’avance plus les fiches de payes et il y a beaucoup de deal sans passer par les vampires des agences immobilières comme en France...
      Rien qu’en ramassant les cadavres des bouteilles consignées tu peux survivre en Allemagne et l’hiver les missions religieuses style armée du salut fonctionnent à fond...


    • #2310733
      le 30/10/2019 par Hubert Hallès
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Vrai rolf ! Et en plus les gares sont propres et sûres. Ce ne sont pas des dépotoirs humains comme les gares de l’Est, du Nord, et les autres. Pas de crevards drogués et crasseux qui trainaillent ! Pas d’odeurs de pisse ! Pas de racaillent qui te demandent une clope toutes les 5 minutes ! La gare de Munich et si propre qu’on mangerait par terre ! Et les migrants et autres exotiques se tiennent à carreaux sinon ils ont 3 flics qui les embarquent !


    • #2311194
      le 31/10/2019 par Le Malicieux
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Lire ces choses est incroyable : au Québec, pour louer un logement, il suffit de signer un bail( disponible dans tout les dépanneurs,cout : moins de 2 euros), et se présenter avec un chèque... c’est tout.

      Pas d’enquête, pas d’intermediaires, toi, le proprio, tu signe, y s’en va, tu est chez toi... le tout en dedans d’une heure.

      Et ça coûte deux fois moins cher.


    • #2311379
      le 31/10/2019 par Gauthier Perlouze
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      @Malicieux,j’ai vécu un peu au Québec (il y a très longtemps) et j’ai constaté que vous les Québécois aimiez la liberté,chose qui s’est beaucoup perdu en France,et que contrairement aux moutons français qui réclament toujours plus d’étatisme,de socialisme,de nivellement par le bas,de lois à la khon qui pour moitié ne sont même pas appliquées correctement,etc...
      Que veux-tu,le Français de souche ou de branche,et je ne te parle là même pas des immigrés se complait dans l’assistanat et le fascisme bureaucratique qui en découle lui semble normal...
      Pourtant la liberté et l’ordre ne sont pas antinomiques,vu que la première découle souvent du second:les flics aux Canada sont contrairement à la France respectés,les peines de prisons beaucoup plus sévères qu’ici,les employeurs t’embauchent facilement mais peuvent te virer aussi facilement si tu ne fais pas l’affaire,etc...
      Je préfère nettement ce genre d’organisation sociale-là même si votre climat pose quand même un grand problème.
      La France moderne ne produisant plus depuis longtemps que des crétins et des veaux qui déplorent des effets dont ils chérissent les causes,votent comme des trisomiques et apprécient leur propre servitude !!


  • #2310043

    On ne peut pas venir en aide à ces gens et accueillir des migrants, faut choisir !
    Et je crois qu’on a choisi...

     

  • #2310064

    Bah, à ce rythme, il va tenir sa promesse, le zéro sdf sera atteint quand ils seront tous morts.

     

    • #2310225
      le 30/10/2019 par Alain
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      "612 sans-abri morts dans la rue en 2018
      Malgré la promesse "zéro SDF" de Macon en 2017".

      Pauvre choux, il y en a qui croient encore aux promesses de campagnes


  • #2310070
    le 29/10/2019 par VIVACHAVEZ
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Pas la peine de s’émouvoir, cela fera des économies, vu que le social nous coûte "un pognon de dingue". Et puis après tout, à quelque chose malheur est bon. Ils ont dû être piétinés par des gens qui traversaient la rue pour trouver du boulot sur le trottoir d’en face.........


  • #2310071
    le 29/10/2019 par Lavrov
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Camarades de E&R

    "Malgré la promesse "zéro SDF" de Macon en 2017"

    Vous êtes mauvaise langue , rien qu’en 2017 donc, 612 de moins, à ce rythme, la promesse sera tenue .

    Ne varietur
    Lavrov


  • #2310095
    le 29/10/2019 par Chuchemimb
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Les SDF sont laissés à leur sort par le système comme avertissement et épouvantail envers la population. Travaillez si vous ne voulez pas finir dehors. Et la misère est un bon business pour toutes les associations caritatives.

     

  • #2310105
    le 29/10/2019 par Snayche
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Ca, c’est un sujet important et prioritaire.
    Faudrait penser à plus agir pour aider les sans-abri que de parler pour interdire aux gens de porter sur eux ce qu’ils veulent (croix, kippa, voile, toge, t-shirt avec dessein de hard-rock parfois démoniaque, etc ).
    Sans déconner !...

     

    • #2310197
      le 30/10/2019 par antizion
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Entre suivre à la lettre les obligations de la charia, loi musulmane, ce qui revient à faire du proselytisme et de la politique communautariste dans un pays chrétien depuis 1500 ans, déjà gangrené par les attentats, la délinquance de "jeunes" de culture musulmane, et porter un tee shirt iron maiden parce qu’on aime bien leur musique, il y a une petite différence...
      La question du voile n’est pas un sujet si anodin. Il y a de plus en plus de femmes voilées dans les banlieues, bientot il n’y aura que ça, car plus il y en aura, plus ca deviendra impossible pour les femmes vivant dans les zones islamisées, qu’elles soient musulmanes ou pas, de simplement aller acheter le pain les cheveux aux vent sans se faire insulter de sale pute... Ensuite ce sera l’ensemble des francaises qui subirons les persécutions, exactement comme ce qu’il se passe boulevard de la chapelle, où des migrants soudanais s’en prennent aux femmes vetues à l’occidentale... Pour eux, c’est inadmissible, ces femmes non voilées sont des putains qui provoquent, et ils estiment ne pas avoir a les respecter... Parce que chez eux, c’est comme ca que ca se passe...Si les musulmans s’estiment discriminés en france (essayez de regarder l’interview victimaire de kerry james chez le collabeur mouloud hachour, entouré de gauchiasse et de victorovitch, garde chiourme de la pensée sioniste, c’en est pathétique on croirait entendre julien dray qui se serait fait une black face) qu’ils essaient de passer une semaine dans une république islamique en se faisant passer pour des chrétiens, ou pire, de déclarer qu’ils sont athées, ils verrons ce qu’est la haine et la discrimination... Ou ils peuvent aussi aller organiser une prière sauvage dans les rues de bogota, sao paulo, bangkok ou pékin, pour voir la différence entre des vrais fachos, et des couilles molles gauloises bien pensantes...
      Je vous dit ca, j’ai passé plus d’un an dans des pays musulmans comme le pakistan, l’iran, la syrie, la turquie, le maroc, l’indonésie... J’ai parlé avec des chrétiens pakistanais, ils m’ont dit "c’est des sauvages, ils vont nous éradiquer", il n’est arrivé au pakistan, en iran, en indonésie de dire a des types qui me prenaient de haut avec leur islam que j’était non croyant et que pour moi dieu était une invention humaine destiné a manipuler les esprit faibles, je vous laisse imaginer la réaction des types, leurs visages se décomposent, j’ai testé la cigarette au début du ramadan en attendant le bus, j’ai voyagé sur le toit...


    • #2310272
      le 30/10/2019 par Mon culte sur la commode
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      @antizion. Dans un pays étranger on se tient tranquille et on ramène pas gueule pour provoquer les habitants. Si le français, dans son pays, se laisse enculer, c’est pas de la faute aux musulmans !


    • #2310345

      @antizion

      Les aveuglés ne voient que l’islam alors qu’ils sont submergés par l’afrique sub-saharienne majoritairement chrétienne et animiste (36 pays)
      sur 10 seulement de confession musulmane )

      Submergés également par les balkans,slaves caucasiens ( voir faits divers, bagarre entre guyanais et tchétchènes à Reims ect.... ) rixe entre Arméniens, albanais....

      submergés par le sous continent indien, l’asie ,l’eurasie, et meme par l’amérique du sud, mais pour eux il n’y a que l’islam ou le nord-africain ( devenus minoritaire désormais) ! On est vraiment chez les fous là , à croire que la population est ensorcelée .


    • #2310470
      le 30/10/2019 par VIVACHAVEZ
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      "la délinquance de "jeunes" de culture musulmane".

      Délinquance et culture musulmane, n’est-ce pas ce que AS appelle un oxymore ? Et venant d’une personne qui en a marre de voir des mosquées et du halal partout, je pense avoir un minimum d’objectivité....


  • #2310119
    le 29/10/2019 par Un catholique
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Matthieu 6:33 - « Ne vous inquiétez donc point, disant : Que mangerons-nous, ou que boirons-nous, ou de quoi nous vêtirons-nous ? Car ce sont toutes choses que les païens recherchent ; mais votre Père sait que vous en avez besoin. Cherchez donc premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par sucroit. »

    Voyez le site du Monastère de la Très Sainte Famille pour des informations cruciales sur la foi catholique traditionnelle nécessaire pour le salut.

    Pape Innocent III, Concile Latran IV, Const. 1 ; 1215, ex cathedra :

    « Il y a une seule Église universelle des fidèles, en dehors de laquelle absolument personne n’est sauvé, et dans laquelle le Christ est lui-même à la fois le prêtre et le sacrifice... »

     

    • #2310143
      le 29/10/2019 par potage
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Tout ceci ne vaut pas une bonne soupe chaude et un coin du feu quand il gèle dehors.


    • #2310229
      le 30/10/2019 par Il est où le soleil
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Amen !.
      Mais en ces temps,comme le dit @Potage,un refuge au chaud et une bonne soupe ne serait pas de refus.


    • #2310324
      le 30/10/2019 par pivert
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Le titre de propriété de la Palestine pour les juifs vient dans les saintes écritures. Qui pourrait douter de cette admirable affirmation ?
      Les églises évangéliques, les mormons, les témoins de Jeovah, etc. font du porte á porte et chaque groupe affirme qu’ils ont la vraie bible et que avec eux seul vous aurez le salut. Affirmation polémique, puisque même diable fait la queue pour nous dire gentillement la vérité.
      Dans une sorte d’absurde relativement positif, concernant le bon sens : Si un SDF sort de cette condition avec une aspirine c’est très bien. Si un affamé reçoit un peu de nourriture avec ces gens, qui va s’opposer ? Oui je sais, certains vont dire qu’ils se trompent sur toute la longueur. C’est probablement vrai, mais s’il y a un incendie, allez-vous insister lourdement pour faire la poussière ? Nos croyances et le principe de la réalité ne font pas automatiquement bon ménage.
      D’un autre côté, cette manie de savoir pour les autres ce qui leur convient, devrait être pratiquée á dose homéopathique. Mais surtout, poursuivre littéralement les gens en leur donnant des “explications” pour ceci ou cela, á l’aide d’un livre sacré, ce n’est pas très raisonnable.


    • #2310505
      le 30/10/2019 par Parle à mon culte
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Moi je suis adorateur de l’oignon et j’affirme : hors de l’oignon point de salut ! "L’oignon fait la force" à dit Yvan Gilles ! Amène !


    • #2310608
      le 30/10/2019 par Le Malicieux
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      @ parle a mon culte.

      En fait, vous êtes luciferien, probablement sans même vous en rendre compte.

      Pourquoi cette obsession de ridiculiser le christianisme, comme vous n’en manquez jamais l’occasion ? Au nom de quoi ?

      De la connaissance, de la lumière ?


  • #2310147
    le 29/10/2019 par anonyme
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    612 morts violentes de SDF en 2017,
    c’est 4,7 fois plus que les femmes tuées par leur conjoint en 2017.

    Mais ces morts là on n’en parle pas à la télé ! ! !
    Les SDF ça compte "pour du beurre" - ce sont les sous-hommes et les sous-femmes d’aujourd’hui ! ! !

    Thémistoclès


  • #2310167
    le 30/10/2019 par Daniel
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Quand on regarde de près, cette population de sdf de rue accumule les problèmes et surtout il y a beaucoup de maladies mentales, et en particulier des schizophrénies jamais soignées. Quand on veut aider, eux ne veulent pas l’être, ou ne prennent pas les médicaments, ou se détruisent avec des drogues. j’ai essayé de faire un dossier CMU pour la cloche en bas de chez moi : le mec dit oui, puis non, puis explique qu’il ne veut pas « participer à ce système pourri », j’ai essayé de faire scolariser et soigner les gamins de la roumaine assise par terre en bas du boulevard avec trois gosses de 3, 5 et 6 ans : ça ne l’intéresse pas du tout. Elle veut rester assise là, elle veut une clope, une pièce, elle suce pour cinq euros, mais soigner les enfants c’est non.
    C’est triste mais que faire ? il faudrait des équipes de huit professionnels à plein temps, pour des gens qui à la fin crachent sur tout le monde.

     

    • #2310602
      le 30/10/2019 par calendula
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      "il ne veut pas participer à ce système pourri".
      Cette phrase est pourtant claire et résume bien la clairvoyance des gens qui ont compris ce qui se passe,
      Ils savent qu’en tant que blanc, tout est foutu pour eux, qu’ils sont condamnés, ce n’est qu’une question de temps, et vous voudriez qu’ils fassent comme si tout allait bien, qu’il y avait encore de l’espoir, ben non, non. c’est pas possible.


  • #2310199
    le 30/10/2019 par Julien L’Apostat
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Je pense que le problème est mal posé.
    La clochardisation n’est pas un problème de pauvreté mais de rupture sociale. Le fait qu’il y ait plus de gens dehors ne signifie pas que les gens soient plus pauvres, mais plus individualistes et plus fragiles psychologiquement.
    Ce phénomène relève donc d’avantage d’une crise spirituelle.
    Un exemple : autrefois une personne était croyante et trouvait du réconfort dans sa foi. Si elle tombait en dépression elle était soutenue par sa communauté. Désormais les gens n’ont plus la foi et tombent donc plus facilement en dépression. Lorsque cela nous arrive nous nous trouvons isolés et donc plus susceptibles de nous rabattre sur l’alcool, la drogue qui nous font chuter à la rue.

     

    • #2310534
      le 30/10/2019 par chockjo
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Oui et non car je connais beaucoup qui ont tout perdu (famille, travail et logement) suite a une rupture de couple ou autres.
      Une fois a la rue on te propose des services qui sont inondé de gens déséquilibré ou de drogué qui d’enlise dans des situations infernales (si tu reste avec les service proposé comme par ex le 115).
      Une fois a la rue on de dit que les appartements sont disponible entre 2 ans a 5 ans en fonction des villes et de ta situation.(deux ans dans la rue cela veut dire que l’état souhaite ta mort).

      Il y aussi une autre raison, le faite que l’homme doit se soumettre a l’égalité entre la femme et l’ homme et qu’on lui interdit son autorité de père parce que l’état aurais une meilleur éducation(une vrai blague mais réelle)
      Cela a pour conséquence que les hommes préfère vivre seul et fini par payer leur facture plus les pension alimentaires(car la femme a souvent le droit de garde) et provoque une dépressions par les fouets financier qui lui impose.(mais l’inverse peu arrivé et généralement la femme qui perd tout devient une prostituer ou elle se drogue pour finir dans la rue)

      Ton raisonnement n’est pas tout a fait juste mais reste aussi conséquence au problèmes des sdf.(effectivement quand une personne n’a plus de famille ou de communauté sur quoi s’appuyer elle est livré a la rue)


  • #2310222
    le 30/10/2019 par nairod
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Oui mais il y a 124 féminicides et 544 millions d’euros ne sont pas assez et qu’il faudra doubler !

    Sans compter les 25 milliards d’euros que coûtent les migrants par an...il faut donc économiser et taxer d’avantage l’écologie pour sauver l’enfance perdue de Gretta la patate.

    Et vous venez nous emmerder avec quelques sdf qui crévent dans la rue...


  • #2310226
    le 30/10/2019 par Il est où le soleil
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Les roumains du 3eme et les géorgiens du 4eme dans mon entrée ont était relogé dignement !! Très même !!! Pour les 1er grâce aux bons gauchistes d’associations ils ne paient pas de facture ! Et ont des vélos neuf toutes les semaines...et ça y va les courses gratuites...pfff pays ou les priorités sont clairement annoncées aux yeux de tous.
    Putain fallait tout ..... en Novembre 2018 avec les GJ ont n’aurait mis a genoux ce gouvernement.


  • #2310260
    le 30/10/2019 par Gibis
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Depuis des dizaines d’années, je fais partie de ces millions de "français moyens", qui constatent régulièrement que de nombreux français "Sdf" meurent dans des conditions atroces "parce qu’il n’y a pas assez de logements sociaux disponibles pour leur en attribuer" …..
    Or depuis tout ce temps là, je constate aussi que des millions de logements ont été fournis tout à fait gracieusement à des populations immigrées et notamment à de très nombreux clandestins, qui sont en totale irrégularité au regard des lois …..
    Récemment, une association, dénommée "le bastion social", qui essayait de venir en aide à des français sans logement a même été dissoute par Macron et certains de ses membres très lourdement condamnés, alors qu’ils n’avaient commis aucune violence, ni bien sur aucun crime …..
    Alors, je me dis que dans ce pays, on marche vraiment sur la tête !!!

     

    • #2310454
      le 30/10/2019 par VIVACHAVEZ
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      "Alors, je me dis que dans ce pays, on marche vraiment sur la tête !!!"

      Non, on marche selon les règles Soros !!!
      Mais peut être que les français marchent sur la tête parce qu’ils votent comme des pieds.......


    • #2310536
      le 30/10/2019 par Le Malicieux
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Exact.

      "Charité bien ordonnée..." voyons si ce fil dechainera les passions comme lorsqu’il est question des allogenes. Y’a les vieux aussi, qui crèvent la dalle, n’ont plus les moyens de se soigner...

      25 milliards d’euros, vous dites ? Pourquoi ne pas répandre cette manne sur une politique nataliste, par exemple, afin de contrer le repeuplement ?

      Parce que cela irait à l’encontre du grand métissage, voulu par le mondialisme. Sarkozy l’a dit" notre prochain défi, c’est le metissage"... pourquoi vous LUI FACILITEZ LA TÂCHE ?
      Ah oui, c’est vrai..."zemmour"... reflexion de chevreuils,figés par les lumières du camion sur le point de les écraser...

      oh oui, l’on marche sur la tête !


  • #2310267

    « La franc-maçonnerie se mobilise contre l’exclusion sociale »

    n’a-t-on pas pu lire dans les journaux français - pas assez philanthropique, frère.

     

    • #2310554
      le 30/10/2019 par Truelle de la connerie
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      la fraternité maconnique exclue les clochards. c est a comprendre le niveau de spirtualité des loges maconniques.
      Ne pouvant pas payer leur taxe maconnique annuelle. leur portes restent fermé.


    • #2310661

      Truelle de la connerie dans ce cas il faudrait préciser de quels hommes il s’agit dans leurs "droits de l’homme" ?

      Et dire que longtemps, les rois de France lavaient les pieds des pauvres (sur le modèle du Christ).


  • #2310276

    Un mensonge de plus ou de moins dans la macronnie ça ne changera rien .Ce pays est géré (si on peut dire ça comme ça) par des bandits, des menteurs qui ne sont pas élus pour le bien du peuple , mais pour s’en servir jusqu’à que mort s’ensuive .Marche ou crève, point .Tout le reste n’est que baratin, d’ailleurs pour mentir, il ne s’en cache même plus tellement c’est énorme, à commencer par la justice, qui est pratiquement inexistante .Et lorsque ça commence par là c’est que le reste ne vaut pas grand-chose, pour ne pas dire plus rien .
    Tous les feux sont pratiquement au rouge pour que ce pays se révolte, car c’est le but de la manœuvre en détournant les causes avec le voile et les migrants pour en remettre une couche supplémentaire, comme si déjà la situation économique ne suffisait pas .
    macron a été élu pour ce résultat, et pas autre chose .Ce n’est certainement pas lui qui a les commandes, mais ça, ce n’est pas un scoop .La France n’est plus qu’un avion à la dérive sans commandant aux manettes .


  • #2310281
    le 30/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    "la promesse de « Zéro SDF »"

    total foutage de gueule
    encore une fois

    y’a des mecs qui sont fous,
    qui sont alcooliques au dernier degré, des toxicos,
    c’est une population qui n’est pas "gérable"

    ce sont des promesses de politicien
    des purs parasites

     

    • #2310333
      le 30/10/2019 par Ruteboeuf
      612 sans-abri morts dans la rue en 2018

      Palm Beach Post : "Cult !"

      ça c’est une synthèse, c’est ce qui s’appelle une réflexion logique et pleine de bon sens.
      Vae Victis, malheur au vaincus du système.
      Quand au parasitisme il faudrait que tu te mettes une bonne paire de carreau sur le nez, moi j’en connais des parasites et bien propres sur eux.
      C’est certain qu’à l’ère numérique on n’a pas de temps à perdre, pas loin de l’euthanasie hein !
      Sauf que ce qui arrive aux plus faibles ça ne reste pas qu’au ras du caniveau, ça remonte peu à peu dans toute l’échelle sociale, attention à ça.
      Bon courage !


  • #2310296
    le 30/10/2019 par bastion
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Le Bastion Social est dit "émerger de ses cendres" comme le phénix. C’est ce qu’écrit Slate.
    Il est scandaleux que des mouvements d’aide à la population française ou européenne de souche soient pénalisés, alors que "l’aide aux migrants" est favorisée. On se souviendra dans l’histoire de France des policiers sous Hollande, envoyés contre les distributeurs de soupe au lard à des SDF (quels qu’ils soient) en hiver. La bonne soupe au lard jetée par terre, les clochards se battant à coup de saucisson contre la police (alors quand même passablement dégoûtée de devoir faire ce sale boulot).
    Il y a une franche discrimination contre les Français et Européens de souche (à l’exception des roms et des Albanais).
    Il est significatif qu’Emmanuel Macron se soit fait photographier auprès de sdf migrants non européens. S’il était apparu au côté d’un quinquagénaire ex-ouvrier bien français, le contraste aurait été trop flagrant et le message le suivant : voyez ce fils de France indigne adopté par des promoteurs immobiliers sans scrupule, qui abandonne (a poussé) son papa à la rue, et leur vend sa maison à bas prix !


  • #2310493
    le 30/10/2019 par Pauvricide
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    C’est un pauvricide qui n’émeut guère celles qui nous gonflent avec le "féminicide" et autres tartufes du Régime et tout ceux qui veulent ouvrir les portes aux migrants ! Ce pauvricide est d’ailleurs voulu et entretenu par le système pour terroriser les dissidents : "voici ce qu’il vous arrivera après amendes et condamnations si vous ne rentrez pas dans le moule de la raie publique : la misère et la mort " !


  • #2310624
    le 30/10/2019 par Gauthier Perlouze
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Selon Macron et sa bande de margoulins il n’y aurait que 5000 sans-abri en France,à mon avis tu rajoutes un 0 après le chiffre officiel et tu n’est pas loin du compte,ou alors si le chiffre est réel,ce dont je doute fort,la mortalité chez les SDF est d’environ 12% par an,en temps de guerre ce pourcentage de pertes serait acceptable mais nous ne sommes pas en guerre n’est-ce pas ?


  • #2310660
    le 30/10/2019 par Rekedi
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Quand ils seront tous morts, il n’en restera aucun...


  • #2310677
    le 30/10/2019 par quenelle67
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Combien d’homme dépouillés par les femmes sont dans la rue .
    D’ailleurs dire les hommes est sexiste .
    Donc il faut plus de femmes qui dorment dans la rue pour l’égalité homme femmes.


  • #2310968
    le 31/10/2019 par pivert
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Les SDF souffrent particulièrement de maladies mentales, mais pas seulement, les gens âgés abandonnés par leur famille chez eux ou dans une institution.
    A partir de ces diverses situations, certains prennent trop de médicaments d’une part et d’autre part, ils s’alimentent très mal.
    Pour l’alimentation, le manque de certains minéraux peuvent entraîner la démence, les gens en prison sont aussi atteint. Les médicaments, eux avec toutes leur contre indication ont un effet cumulatif et détruisent littéralement les gens du troisième âge, qui sont en plus dépressifs dans leur solitude.
    Le tableau des laissés pour compte est terrible.


  • #2311049
    le 31/10/2019 par anonyme
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Vous pouvez jeter tous les mots que vous voudrez contre les remparts de la forteresse où sont retranchés ceux qui vous surplombent. Vous pouvez aussi laisser ces mots hurler sous les voûtes de vos boites crâniennes. Ils sont sans aucune espèce d’importance ; leur innocuité égale leur impuissance. La seule chose que, de part et d’autre il y ait en commun, c’est leur perpétuel assaut contre la Réalité et les Lois Universelles. Les uns les nient pour prospérer, les autres les combattent pour survivre. Et ce, jusqu’à ce que le bipède assume vraiment sa véritable condition. Pour cela il faudrait commencer par travailler plus sur soi que sur les autres, ça n’est pas gagné...


  • #2312620
    le 02/11/2019 par domus
    612 sans-abri morts dans la rue en 2018

    Vu les milliards par an que coutent les immigrés qui ne viennent que pour s’inscrire à leurs droits, on pourrait sauver des milliers de gens dans la rue et qui n’ont rien à y faire. Mais, c’est volontaire, c’est une vitrine pour que les gens acceptent tout, et se disent " si je n’obéis pas au travail ou ailleurs, je finirais comme ça ", c’est un moyen de pression, et ça marche quand on voit ce que les gens acceptent comme esclavage


Commentaires suivants