Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Armes chimiques" : le devoir de mémoire de l’ambassadeur bolivien à l’ONU

Le 7 avril 2017, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni pour discuter des frappes américaines en Syrie et du prétexte des « armes chimiques ». Sacha Llorenti, ambassadeur bolivien à l’ONU, en a profité pour faire un peu d’histoire en rappelant l’épisode irakien des « armes de destruction massive ».

 

 

En d’autres termes :

JPEG - 55 ko
« Ils ont menti sur l’Irak
Ils ont menti sur la Libye
Ils mentent sur la Syrie.
 »

La résistance sud-américaine à l’honneur, chez Kontre Kulture :

Étudier le passé pour comprendre le présent, avec Kontre Kulture :

Sur les frappes américaines en Syrie, voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants