Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour sur l’art contemporain

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’art contemporain... quelques années avant Zemmour (29 janvier 2009) :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

107 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1010846

    Il serait temps qu’il cite ses sources. Citez vos sources monsieur Zemmour !!!


  • #1010850
    le 25/10/2014 par Liberté
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Encore une fois zemmour a totalement raison , l’autre son
    face à face le comformiste béat de la gauche , c’est de gauche
    donc tout est beau , tout est bon , il ne risque pas de dire que leur
    soit disant art est de l’anarque pur et simple....qui n’intéresse
    que les bobos libertaires de nos jours , il faut bien qu’il écoule leur trop
    plein d’argent et d’imagination sordide..... !

    Zemmour a aussi raison en disant que cette soit disant art cache
    l’argent sale et bénéficie de la non fiscalisation voulue par Fabius ,
    pas difficile de comprendre pourquoi... ???


  • #1010866
    le 25/10/2014 par Mathurin
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    L’art contemporain c’est l’alliance entre le banquier, le politique, l’artiste et le journaliste/agent/conservateur qui s’auto-émulent dans un système symbiotique. Le politique fait passer des lois pour qu’acheter une merde pseudo artistique soit défiscalisée en le faisant passer pour un encouragement culturel alors que c’est un conflit d’intérêt économique caractérisé. Le banquier se frotte les mains de voir un nouveau marché juteux apparaitre (transferts de sommes colossales). L’artiste peut se faire un max de pognon pour une merde qui vaut pas un rond, et faire sa propagande ou exprimer son narcissisme, et tirer des drôlesses qui n’y connaissent rien à l’art mais qui aiment être au centre de tout. En plus c’est le politique qui achètera l’œuvre de son pote l’artiste avec l’argent de la collectivité et du peuple qui trouve très logiquement que "c’est de la merde". Le journaliste pourra faire son article et boire et manger gratoche aux vernissages, l’agent fera sa com’, et le conservateur son benef’. Ajoutez à tout cela une bonne sauce bien communautaire, avec des valeurs et des intérets de merde, et on a l’alliance parfaite Rothschild - Laurent Fabius - Jeff Koons - Sylvana Lorenz vendant du vent avec du vent....et la boucle est bouclée !

     

    • #1011047
      le 25/10/2014 par Bug2410
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      A cette systémique perverse - qui d’ailleurs rappelle, car elle la poursuit, celle du “commerce triangulaire” amorçant puis irriguant le développement colonial -, on peut ajouter l’ignorance (active ou passive) des arts traditionnels : sacrés, initiatiques et funéraires, qu’affectionn(ai)ent, certes, déjà, les monothéismes - ces éradicateurs d’“idoles” -, mais que vient opportunément renchérir, jusqu’en quasi forclusion, désormais, la dynamique globale issue de la Seconde Renaissance, des Lumières et de la (“post”- ou “hyper”-)Modernité ; d’où le progressif et quasi inexorable déracinement des peuples et leur mise à disposition individualisante, en d’horizontaux et planétaires flux, toujours plus “tendus”...

      Avec cette perte de la verticalité chthonienne - devenue d’abord (méta-)ouranienne avant d’être rabattue sur la rampe oblique de l’actuelle “auto-transcendance” -, l’antique (et même paléolithique) affrontement héroïque de Gorgone et de ses profonds et bouleversants mystères - cette sombre source des mythes et des art(éfact)s -, conduit, une fois détourné-délégitimé par le processus civilisationnel global, au service des instincts, à une paradoxale conflictualisation généralisée, au sein de laquelle, déjà, se profilerait l’autre Face hideuse de Méduse...


    • #1011071

      Très juste, un système symbiotique parasitaire.


  • #1010867

    Un objet comme ça peut servir a un dragueur pour aborder une fille en faisant genre le mec choqué, ça peut lui servir pour faire de l’humour.
    Les choses peuvent être un mal pour un bien parfois...

     

  • #1010870
    le 25/10/2014 par patatietpatata
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Domenach doit avoir reçu un petit billet pour citer si souvent cette marque de maroquinerie estampillée LV.

     

  • #1010872
    le 25/10/2014 par Chercheur
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Bravo Zemmour, encore tout bon.
    Et quel abruti en face, mamamia !

    On n’a pas besoin de dire que la Tour Eiffel écarte les cuisses, pour dire que ce n’est pas du tout une oeuvre d’art, il suffit de rappeler que c’est juste une prouesse technologique, et c’est tout. (donc, Domenach est un sophiste bidon).
    Donc, il faut la garder, parce que c’est une prouesse scientifique pour l’époque, et parce que c’est un symbole de Paris, et non pas parce que ce serait de l’art sublime, comme l’est Notre Dame ou les nombreuses autres anciennes bâtisses de Paris.

    Et zemmour a complètement raison aussi sur tout le reste, la pyramide du Louvres est totalement dis-harmonieuse avec son environnement ancien, donc ce n’est pas de l’art, le sex toy de la place vendôme, de la merde aussi, et tout l’art moderne n’est que snobisme et merde de gens totalement immatures et désoeuvrés, qui n’ont jamais connu la souffrance et la galère. Ces oeuvres de merde ne sont que le reflet de ce qui règne à l’intérieur des gens depuis les révolutions française et industrielle, ce qui montre à quel point on a du souci à se faire.
    Bien entendu, tout ça concerne aussi la musique actuelle, rap, musique électronique (et pas la peine de me sortir des grands noms en me disant qu’ils sont des bons, nettoyez vous d’abord les oreilles, élevez votre âme, et apprenez la musique, et on verra après), une grosse partie du rock et de la musique US est bonne pour les chiottes, bref, le XXème siècle, et par conséquent le nôtre, est franchement mal barré, car "l’art" est le reflet direct du coeur des hommes...

     

    • #1010981
      le 25/10/2014 par Asphodèle
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Oui, tout à fait !
      Mais il y a derrière cette imposture la volonté perverse de cette fausse élite qui tente par tous les moyens et dans
      tous les domaines de pervertir le peuple, de le dégénérer, de le mener par ses bas instincts afin que la noblesse de l’esprit
      qui l’anime soit étouffée sous des monceaux d’ordures et que la nostalgie de la beauté, de la pureté soit effacée à jamais de son esprit. Malheur à ces âmes damnées qui ont élaboré cette stratégie d’avilissement, blasphème signé Lucifer
      au visage de Dieu !


  • #1010874

    "La réaction saine des populations contre cette fumisterie" ... merci et 100 % d’accord Mr Zemmour.

    Ne vous en déplaise Mr Domenach, je ne suis pas d’accord avec vous, et votre bienpensance m’emmerde au plus haut point. Oui on peut être contre ça et ne pas être obscurantiste, de moins point de vue VOUS êtes alors un "déchéantiste" ... merci à ceux qui ont bousillé cette merde, et bien sur que s’en prendre à "l’artiste" est une erreur.


  • #1010892

    C’est pire que ça, ces analyses adoptent de positons en superficie et vont pas dans le fond :
    c’est pas qu’il n’y ai plus de beau, mais qu’il n’y a que du fric et de l’"image".

    Pour être un artiste qui émerge de la masse, il te faut être cher payé, par des riches donc, tu dois avoir une cote (comme en bourse), en matière d’art contemporain il faut faire du tapage (du buzz) pour émerger. Dès qu’une grosse main te gracie par un achat, tu montes et le riche perd pas son investissement car il éveille un masse de client qui soutien ça cote. Ça fait donc un espèce de marché qui capte du fric qui dort et qui s’auto-entretien. Tu peux y mettre en artistes des déchets de la bourgeoisie, car par assez doué pour le bizness pur ou la spéculation pure.

    Ce qu’il y a de terrible c’est que les performances doivent être de plus en plus affreuse pur attirer l’attention. Dans cette logique, il est évident qu’un artiste arrivera un jour à pondre des oeuvres comme "fuck mohammed" ou "burning coran", il aura des ennuis c’est sur mais il aura de la popularité. Ce sera vraiment la fin des haricots quand l’oeuvre s’exposera à La Mecque.


  • #1010897
    le 25/10/2014 par F.du14
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Bien que je puisse comprendre que cette émission soit l’occasion d’une tribune pour Zemmour, je m’étonne néanmoins qu’il accepte de se rabaisser à un tel niveau de débat. Domenach est une blague, il rivalise de bêtise à chacune de ses interventions et synthétise à lui tout seul l’incompétence de ces pseudos-journalistes. Il gagnerais à sacrifier en visibilité, en refusant de se confronter à ces idiots...

     

    • #1011743

      Depuis sa radiation de chez Ruquier ONPC, Zemmour n a pas tant de "visisibilité télevisuelle". Il a ici une diffusion à heure de grande écoute (pas la notre d’écoute, bien sur), et porte ainsi tout de meme un soupcon de "bonne parole". Si il poursuit cette confrontation avec LE champion de la sottise bien-pensante apres qu il soit devenu millionnaire avec son bouquin "Le suicide francais", on saura vraiment que sa démarche n’est pas "alimentaire".


  • #1010904
    le 25/10/2014 par Anamnesis
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Un peu de biblio :
    Samuel Zarka, Art contemporain : le concept, Paris, PUF, 2010
    Nathalie Heinich, L’art contemporain exposé au rejet, 1998
    Philippe Dagen, La Haine de l’art, Grasset, 1997

    3 points de vue pour aller plus loin sur cette question,
    Amis, à vos lectures !

     

    • #1011117
      le 25/10/2014 par Anthony
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Bonjour,

      Merci pour ce commentaire. C’est ce que j’aimerai voir plus souvent sur ce site.

      Je me les ajoute dans la liste des ouvrages à lire.


    • #1011258
      le 25/10/2014 par Heydrich n’écoutait pas de rap
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Tout simplement la plupart des essais de Jean Clair.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Clair

      et ne serait-ce que le chapitre VIII. la négation et la consommation dans la la culture, de La Société du Spectacle, de Guy Debord, parce que c’est métaphysiquement trop golri ! Debord était un putain d’humoriste abyssal.


  • #1010905

    La beauté ne se trouve pas dans l’objet mais dans l’œil qui regarde.

     

    • #1010986

      Quid du nombre d’or et des proportions divines ? Le beau peut être mathématiquement mesuré, du moins dans une certaine limite. Ton assertion revient à dire que la beauté est un jugement personnel et rien d’autre.

      Quand il s’agit d’immatériel, de personne, la beauté peut se confondre avec l’amour. On aime une personne, un être, non pas pour son apparence mais pour la beauté de son âme et cela passe par des vecteurs qui sont difficilement mesurables. La ton assertion prend un sens, mais uniquement dans ce cas.

      Et encore, si on regarde le milieu de la mode, la beauté d’un être n’est pas subjective, elle répond à des canons, à des mesures et à des tendances. On en revient à la mesure de l’esthétique.

      Pourquoi des 3 grandes pyramides du plateau de Gizeh, la pyramide de Khéops est plus belle que Khéphren ou Mykérinos ? Tout simplement car Khéops intègre le nombre d’or dans ses proportions. Et que l’être humain à la capacité innée de percevoir ces proportions et en ressentir la magnificence.


    • #1010995
      le 25/10/2014 par adile111
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      pas de chance pour les aveugles !!!


    • #1011009

      Beau résumé de l’objectivisme à la Friedman : je ne suis pas certain que tu trouves beaucoup de gens qui partagent ton point de vue (car c’est un point de vue) de par ici...


    • #1011041
      le 25/10/2014 par omerre
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      oui mais on ne doit pas imposer une image en faisant croire qu’elle est belle pour tout le monde


    • #1011075

      Et la laideur est quant à elle parfois très objective.


    • #1011299

      La Beauté est un jugement personnel pas entièrement subjectif. C’est un lien, une fonction, une communication profonde. A la fois conditionnée et transcendantale : comme l’amour en fait.


    • #1011502
      le 25/10/2014 par antisioniste
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      @ jay
      vous faites de la dilution , de l’enfumage avec votre commentaire
      les sionistes sont maitres dans l’art de l’enfumage justement pour faire croire que tout se vaut et du coup remplacer notre "or" par leur "merde" et nous déposséder de nos biens
      faire croire que le bien et le mal sont pareils
      faire croire que la lumière et les ténèbres sont égales

      si tout est pareil alors que Fabius et DSK et les autres sionistes échangent leur compte à la banque avec nous
      car l’argent qui est sur le notre est pareil qui est sur le leur il suffit de regarder avec un œil particulier
      ils ne voudront jamais


    • #1011683
      le 26/10/2014 par beauté
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Ceci est absolument faux.La beauté se trouve dans l’objet, mais n’est effectivement pas mesurable, sinon par la sensibilité, l’éducation, la culture.Ce qui est subjectif,c’est préférer tel ou tel style, telle ou telle forme d’art qui fait davantage écho à sa personnalité propre, qui est plus en lien avec son caractère. Mais tous les styles ont leurs chefs d’oeuvre et percevoir la hiérarchie des oeuvres est une question de culture, de pouvoir comparer avec autre chose pour sentir ce qui est plus et ce qui est moindre.Le beau n’est effectivement pas pondérable, y compris dans le cas du nombre d’or, ses contours sont flous, mais effectivement, c’est une sensation humaine au même titre que l’amour ou la peur...Dire que la beauté n’existe pas, c’est comme dire que l’amour n’existe pas...Il faut cesser de tout vouloir quantifier et comprendre une fois pour toutes qu’il y a d’autres moyens d’appréhension du réel que la raison et les mathématiques, ce qui est extrêmement réducteur. Il y a des choses qui sont réelles, comme la beauté, ou Dieu, et qui ne sont pas démontrables mathématiquement. L’appréhender est une question d’éducation , de culture, de sensibilité, de foi, qui font manifestement défaut à ce monsieur. Lorsque l’on pense à Labrouste, Philibert de l’Orme ou Otto Wagner, la beauté est bien dans l’objet, par les proportions, la sensibilité, le raffinement, l’élégance... La tour Eiffel n’est pas spécialemement belle, c’était l’ouvrage technique d’un ingénieur que beaucoup de gens ont rejeté à l’époque à juste titre. Un véritable architecte comme Mansart aurait fait quelque chose de bien plus beau, mais elle possède encore une transcendance par le découpage pied-corps-tête, l’anthropomorphisme, et un minimum de décor qui ont ensuite totalement disparu de nos faux-monuments modernes. Très souvent dans l’histoire de l’art lorsque des oeuvres ont été rejetées c’était bien plus légitime que l’on croit. Les impressionistes ont été un début de recul par rapport aux générations passées, leurs tableaux sont beaucoup moins bien maitrisés et esthétiquement, beaucoup moins bien réglés que ceux de leurs prédécesseurs. Ces tableaux sont très évocateurs par leur place pour l’imaginaire, mais très insatisfaisants dans les détails, personnellement j’en suis revenu. Pour s’en convaincre il faut comparer avec Rembrant, Boticelli,Le Tintoret etc... La beauté est à la fois dans l’objet et dans l’oeil qui regarde, il faut la remettre au centre de la vie.


  • #1010907
    le 25/10/2014 par vincentgétorix
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Il n’y a plus de Beau, c’est un ordre. Comme il n’y a plus de transcendance ; L’art devient une tautologie du réel le plus trivial possible, le plus éloigné possible de ce qui pourrait ressembler à un effort de l’homme pour sublimer sa condition dérisoire. Comme si l’homme ne savait plus et ne devait plus savoir ce qu’est une belle femme, par exemple. Évidemment C’EST IMPOSSIBLE À DÉFINIR la beauté, c’est comme la bonne cuisine, mais tout le monde sait très bien ce que c’est ( encore que ce n’est pas toujours aussi simple) ; faut arrêter de nous la faire. En 2017, l’urinoir de Duchamps aura un siècle. Un siècle de tristes canulars que les bourgeois se doivent d’admirer sous la menace d’être traité de passéistes, de ringards identiques à ceux qui n’avaient pas su voir les impressionnistes.

     

    • #1011001
      le 25/10/2014 par Bug2410
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      “... quelque chose de transcendantal !”

      Feu Jean-Marie Domenach, de France Catholique, reviens ! ton chiard est devenu fou !


    • #1011005

      Ne t’en fais pas, camarade, lorsqu’il s’agit de coucher avec une de leurs étudiantes les profs d’écoles d’art retrouvent tout de suite une conception plus classique du beau...


    • #1011784
      le 26/10/2014 par Radu Popovici
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Entièrement d’accord, et un siècle de marginalisation et de souffrances pour des artistes authentiques qui ont décidé de ne pas se plier à la dictature de la laideur et du matérialisme, je pense à Rachmaninov par exemple...et tous ceux qui aujourd’hui dans l’ombre essayent de mener à bien une oeuvre tout en sachant qu’ils presque aucun espoir d’émerger et d’en vivre.


  • #1010909
    le 25/10/2014 par ferdisland
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Domenach exprime, comme toujours, la vacuité du politiquement correct de l’époque : C’est nouveau, c’est donc le progrès. Nos "élites" (de l’argent et de la politique) favorisent un artiste, c’est donc qu’il est bon. Vous êtes critiques, c’est que vous êtes un peu nazi... Et bien sûr tout cela au nom de la culture, cette grande valeur de gauche ! A ce niveau de caricature faut-il rire ou pleurer ?


  • #1010910

    Seul argument de Domenach face au raisonnement (rationnel donc) de Zemmour, l’indignation programmée, ou pavlovienne : "Qui êtes vous pour juger….. !". Tremblez manants ignorants et obscurantistes.
    Sauf que. Qui sont Domenach et Hollande pour juger de ce qui est de l’art ou pas et juger du goût artistique de chacun ? Inversion rhétorique doublée de mépris du peuple qui, décidément, même après 40 années de lavage de cerveau, ne veut décidément pas être pris pour un con. Ou un plug, progressisme oblige.


  • #1010919
    le 25/10/2014 par jonathan
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    La tour EIFFEL a été pensée, imaginée, conceptualisée, conçue, fabriquée et dressée comme un défi technologique !!! Personne ne lui a jamais revendiqué le statut d’oeuvre d’art !!! Elle est devenue oeuvre d’art par le simple fait qu’elle est effectivement impressionnante !


  • #1010922

    L’art comptant pour rien fait par des "artistes" content pour rien !


  • #1010924

    Bien joué le Zemmour ; -). Cependant, l’analyse de Soral me paraît plus profonde et plus détaillée.


  • #1010933
    le 25/10/2014 par Robespierre
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    L’exemple de la Tour est vraiment mal choisi.

    Elle ne relève pas du domaine artistique puisqu’elle a d’abord été conçue comme une prouesse d’ingénierie et une démonstration de puissance industrielle dans la lignée de la première expo universelle de Londres (Great Exhibition of the Works of Industry of All Nations) en 1851. Qui peut construire une telle structure métallique, peut bâtir des ponts pour que les trains circulent.

    Un grand artiste c’est d’abord quelqu’un qui possède une technique portée à son point de perfection et qui ensuite joue des limites. Voilà en premier lieu ce que payaient les mécènes. Sans la preuve que l’on maîtrise de ce qui a précédé, on n’est jamais un contestataire. Juste une médiocrité qui, incapable de se plier, dans un premier temps, par le travail aux exigences de la règle, essaie de faire passer ses pochades malhabiles pour le nec plus ultra de l’innovation artistique. Un escroc somme toute.

    Baudelaire a publié Les Fleurs du Mal, scandale sur les thèmes, mais facture impeccable. Il lui était ensuite loisible d’aller explorer les frontières de la prose et de la poésie : nul doute qu’il maîtrisait ce qui l’avait précédé. Pierre et Gilles — épigones de Gilbert and George dans des Télérama et des Inrocks déjà vieux de 20 ans — clabaudent dans la fosse à purin de la pop-inculture, leurs commensaux coprophages fouillent les rectums parce qu’ils ne savent rien faire d’autre.

    La fonction de ces ouistitis serviles consiste à dévaloriser le savoir de la main pour justifier l’accaparement parasitaire des richesses issues du travail humain — réalités objectivement transformées — par les détenteurs de capitaux — fictions, simulacres chiffrés du réel que l’on prétend pouvoir toujours quantifier.

    Debord reste un penseur visionnaire. « L’extériorité du spectacle par rapport à l’homme agissant apparaît en ce que ses propres gestes ne sont plus à lui, mais à un autre qui les lui représente. » « Le spectacle est le capital à un tel degré d’accumulation qu’il devient image. » Les plumitifs contemporains se sacrifiant dans une courageuse lutte pour la dignité du fécal et contre le retour des zombies nazis demeurent ce qu’ils ont toujours été : les caporaux zélés de l’ordre établi.


  • #1010936
    le 25/10/2014 par redsniper06
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Domenach ou l’art d’être c.. !!!...

     

    • #1010957
      le 25/10/2014 par Chercheur
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      bravo, tout est dit.


    • #1011503
      le 25/10/2014 par tobson
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      J’irai plus loin ce type ne sert que de punchingball ball à Zemmour qui alors là pour le coup est dans un état de jouissance sans nom face à la vacuité des reflexions et analyse du type d’en face. Zemmour a gagné à mon avis sa place sur l’opinion avec son OPA sur laffaire Vichy ,il est devenu inamovible le systeme l’a laissé jusqu’au point de non retour ,d’ailleurs Jaku le reconnait lui meme en disant que son problemme n’est pas l’eviction de Zemmour dans les médias maintream qui de facto est devenue impossible, c’est donc in finé Soral qui doit se frotter les mains avec son probable futur parti ,meme si on voit que l’amorce d’une interdiction via un cumul de condamnations pointe le bout du nez dans l’éventualité plus que probable de lui interdire d’exercer des mandats dans la politique .Il y’a d’ailleurs à cet effet un politique qui a demandé que soit verifié à la loupe les procedures legales qui permettent de créer ledit parti Politique.


  • #1010950
    le 25/10/2014 par spirit
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    L’art contemporain et le blanchiment d’argent...OUI...et la côte des artistes monte comme celle de la bourse,car il y a trop d’argent virtuel qui circule à la recherche de valeurs réels pas assez nombreuse !

    La légende de la tour Eiffel...encore un exemple de cette fausse histoire du combat des anciens et des modernes !

    Conçu par un ingénieur pour hissé le drapeau tricolore à l’exposition universelle de 1889 à une hauteur jamais vu,le premier projet dévoilé montrait une sorte de pylône électrique constitué de 4 mats d’acier et c’est tout... !!!
    Le scandale,à la vue de cette horreur,aurait pu faire sourire Eiffel mais il était honnête...il ne se considérait pas comme un artiste et a accepté les critiques en se faisant aider par un architecte pour améliorer son dessin et ce dernier a donc crée les étages,les courbes qui ne maintiennent rien,les pavillons,...il devait y avoir 4 sculptures d’angles mais le temps et le budget ont manqués !...Et là,personne n’a protesté,c’était parfait... !!!

    Le fait que l’armée cherchait une hauteur pour ses essais de radio l’a sauvé d’une démolition programmée en 1909 car les ascenseurs permettaient un rapide accès à l’antenne....sinon,c’était le fort du mont Valérien qui aurait eu la préférence !

    Les marchands d’art n’ont retenu que la polémique du premier jet mais en gommant la vraie signification...une escroquerie habituelle !

    Pour la pyramide du Louvre (j’en possède un fragment et mon voisin bossait avec Pei) l’architecte ne voulait pas que son entrée ressemble à une bouche de métro et n’a rien trouver de mieux que cette forme,la plus basse possible....néanmoins,il a avoué vouloir venger Le Bernin de son éviction au XVIIe siècle,au profit de Claude Perrault, en créant une réplique d’une de ses statues en plomb dont l’original n’avait pas plu à Louis XIV qui l’a reléguer au fond du parc de Versailles !
    Mais les symboles maçonniques pullulent dans cette oeuvre peu pratique qui voit tout les jours ouvrables une fil de touristes bloqués devant l’escalier en colimaçon...sans savoir qu’il y a d’autres entrées dans le jardin !!!

    Domenach nous a fait un numéro usé jusqu’à la corde...très mauvaise plaisanterie d’ignare ridicule mais c’est cela la télé française !


  • #1010958

    Bravo Mr Zemmour, nous sommes à l’unisson.
    Quand le talent, le savoir-faire et le travail sont poussés à leur maximum, parfois ça devient de l’art. L’art, c’est aussi une démarche, un grand souci du détail, du perfectionnisme, du don de soi. Ça concerne les artistes mais aussi certains artisans, sportifs, et même certains chirurgiens qui sont de vrais "génies du bistouri", certains professeurs qui ont une pédagogie unique, différente, qui marque les esprits...L’art ne concerne pas que les professions artistiques, on le sait...Dans l’art, il y a aussi une notion de rareté.
    Conclusion : les amoureux du beau et du rare vomiront cet appendice vert. Celui qui l’a conçu n’est pas un artiste, c’est un provocateur sans cervelle. Sinon, il aurait compris que cette grosse merde ne nécessite aucun talent et savoir-faire particulier. Si demain t’as le blé pour faire construire une bite géante verte en plastoque et surtout que t’as des relations haut placées, vas-y ! On te cirera les pompes dans les cocktails, on essaiera de décoder la substance transcendantale paradoxale de ton phallus géant. Certains tarés te compareront à Picasso. Et quand tu commenceras à le croire, tu seras devenu le roi des ringards, mais quand on est riche, ça se voit moins...


  • #1010963
    le 25/10/2014 par karageorges
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Domenach dit que dans quelques temps "on rira de ce que zemmour dit sur ce sujet ", mais il ne se rend meme pas compte qu on rit deja de ce que Domenach defend , voir on le vomit !


  • #1010969

    ma question est :

    Domenach est-il vraiment un crétin ou il sort des anneries seulement pour donner la réplique à Zemmour ?


  • #1010977
    le 25/10/2014 par Véritéoblige
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    @Mathurin
    Avec ce pseudo - ou ton prénom ? - tu fais preuve du bon sens des gens du terroir qui ne s’en laissent pas conter....
    Par contre ce que je trouve très intéressant c’est que le quotidien de St.Gall en Suisse alémanique consacre une page entière à Eric Zemmour, son livre "Le suicide français"
    et ses interventions concernant Vichy, les juifs et pour finir le plug anal. Inutile d’ajouter que c’est pour le massacrer.
    J’aimerais bien connaître les véritables motivations.


  • #1010979
    le 25/10/2014 par carline
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    il est bien ce zemmour, je le dit a chaque fois.
    pourquoi est il aussi "con" face a l’islam ca m’échappe encore.

    ca serais tellement bon de la voir vraiment dans la dissidence bras dessus bras dessous avec dieudonné et soral.


  • #1010987

    Franck Lepage, en bon décrypteur de langue de bois, y déglingue joyeusement et impitoyablement l’Art contemporain, qualifié d’arnaque de vocabulaire si ce n’est d’arnaque tout court. Selon ce principe maintes fois vérifié que les mots ne font pas que traduire la pensée, mais qu’ils l’induisent, ce que les publicitaires et communicateurs en tous genres ont bien compris, il nous rappelle que le terme « contemporain » ne signifie nullement que cet art est « d’aujourd’hui », mais qu’il est un art de « marché » et qu’il est donc finançable en tant que tel. Ce que cette expression implique, à savoir que « c’est comme ça qu’on fait de l’art aujourd’hui » permet simplement d’empêcher toute opposition en excluant des milliers d’autres artistes. Il est pourtant évident, pour prendre un exemple, que n’importe quel dessin de n’importe quel illustrateur, quel que soit son talent ou sa notoriété, venant de paraître, est par définition de l’art contemporain. Or il n’aura jamais droit à ce titre, ne serait-ce que parce qu’il est beaucoup trop accessible au grand public

    Concernant un nombre très limité d’artistes, de marchands et de milliardaires spéculateurs, mais largement soutenu par le ministère de la culture, ce mouvement laisse froid, dans le meilleur des cas, une immense majorité de la population, dont je suis. Et cependant il ne saurait être publiquement remis en cause, tous ceux, qui, dans la sphère culturelle, osent critiquer ouvertement une œuvre dite contemporaine étant invariablement traités de réactionnaires, voire de fascistes. Quant au grand public, il est inculte, cela va de soi. Le caractère totalement obscur, indéchiffrable, des discours entourant la moindre "création", et ils sont nombreux, entretient soigneusement la mise à l’écart de toute population étrangère à ladite sphère qui, en dépit de financements publics non négligeables, est finalement très privée.
    Dans cette autre vidéo, celle de sa conférence "Inculture(s)", Franck Lepage nous explique ainsi que les prétendues audaces et "prises de risques" de ces artistes « dérangeants » quoique subventionnés n’ont d’autre but, à travers le scandale qu’elles suscitent encore (d’ailleurs soigneusement médiatisé, si ce n’est orchestré, la plupart du temps) que de nous faire adhérer à l’illusion de la sacro-sainte mais souvent trompeuse liberté d’expression, indispensable pour accréditer cette idée que nous sommes bien en démocratie, à laquelle nous sommes priés de croire aveuglément


  • #1010991

    Le terme d’oeuvre d’art relève de l’abus de langage ... Ce n’est en rien de l’art tout au plus de l’expression... On débloque des fonds publics pour cela ? Si oui, c’est très grave ...

    Quoiqu’il en soit, le bon sens populaire a parlé et si certains verront dans la destruction de cet objet un acte de vandalisme , d’autres y verront une action de salubrité publique...

    Moi, ça me donne de l’espoir : les gens ne sont pas encore totalement lobotomisés au point d’accepter n’importe quelle tartuferie !!!


  • #1010992

    Pourquoi relayer encore Eric Zemmour alors qu’il est clairement anti-ER puisqu’il joue le conflit de civilisation entre les populations de souche et les populations musulmanes ?

    Quand Soral met en avant la réconciliation et l’alliance entre cathos et musulmans en vue de reprendre le pouvoir que les sionistes et les maçons ont pris, Zemmour lui fait exactement l’inverse bien qu’il parte d’exactement les mêmes données au départ.

    Zemmour c’est celui qui dénonce celui qui vole un oeuf (petite délinquance) et qui protège ceux qui volent des troupeaux de boeufs et violent la bergère en passant (sionistes & franc-maçons).

    Zemmour n’est pas le seul à être contre l’art contemporain et d’autres véritablement érudits sauront en parler sans survoler le sujet et sans bénéficier de la teinte réac qu’il donne à son propos.

    Il n’a vraiment pas besoin de plus de pub, les médias officiels s’en chargent très bien.

    À bon entendeur !

     

    • #1011172

      1 - Quid de l’alliance entre les musulmans, les chrétiens ET les juifs ?

      2 - Zemmour dénonce une réalité (les voleurs d’oeufs) qui dégoûte les braves gens qui sont les principales victimes, lesquels se foutent des voleurs de boeufs.

      3 - E&R relaye le bon sens et le savoir, qu’ils émanent d’un juif, d’un chrétien ou d’un musulman.

      4 - Zemmour est un patriote qui adore la France, il a donc sa place sur E&R, n’en déplaise aux communautaristes musulmans.


    • #1011240
      le 25/10/2014 par Albert
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      1 - Quid de l’alliance entre les musulmans, les chrétiens ET les juifs ?et pourquoi pas les bouddhistes,les néoconservateurs et les extraterrestres pendant qu’on y est,la seul communauté qui est reconnu en France, c’est la communauté national

      2 - Zemmour dénonce une réalité (les voleurs d’oeufs) qui dégoûte les braves gens qui sont les principales victimes, lesquels se foutent des voleurs de boeufs.Parle en ton nom

      3 - E&R relaye le bon sens et le savoir, qu’ils émanent d’un juif, d’un chrétien ou d’un musulman.Non E&R n’est pas un relaie de bon sens mais d’idée.

      4 - Zemmour est un patriote qui adore la France, il a donc sa place sur E&R, n’en déplaise aux communautaristes musulmans.Non, ZEMMOUR fait de la contre-façon des idées de SORAL qui lui prend les coups .


    • #1011284

      1. Je parle de réconciliation et d’alliance entre cathos et musulmans qui existe naturellement puisque les deux religions reconnaissent Jésus et son retour. Leur opposition est montée de toute pièce. Tu as raison j’aurai dû inclure les juifs, cependant ne représentant que 1% de la population, ils ont peu de poids.

      2. Désolé mais je ne comprends pas ta logique, faudrait peut-être d’abord s’occuper de ceux sans qui les guerres, les hausses d’impôts, le gender, la gpa-pma, la pédophilie de réseau, l’abrutissement des jeunes, et l’esclavage des peuples, ne serait pas possible

      3. Est-ce du bon sens de pousser une partie de la population contre une autre ?

      4. Zemmour est un personnage médiatique qui a plus que sa part en terme de temps de parole dans les médias. Tout porte à penser que c’est un agent qui est là pour neutraliser les efforts de E&R en disant exactement l’inverse de Soral : c’est pas les pourris au pouvoir qui sont la source des problèmes, eux qui ont :

      - appâté les immigrés ( donc vidé de leur forces vives les pays de départ et crée des déracinés)
      - dilué les luttes ouvrières légitimes
      - horizontalisé les conflits
      - les ont montés contre les Français par le biais de SOS Racisme entre autre

      Non, les coupables sont les musulmans.

      Je ne suis ni communautariste, ni musulman.


    • #1011291
      le 25/10/2014 par H.Gallo
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Bien dit Marc. Certains ici ne comprennent manifestement pas que ER relaie le maximum d’intervention censée, ou évidemment insensée.

      L’intelligence et le bon sens n’ont ni parti, ni opinion politique.

      Les analyses des petits crétins de la dissidence "à la carte" me consternent au plus au point, comme si il fallait suivre la ligne ER pour faire partie du bon coté du manche. Cessez de penser de manière binaire.

      De plus Zemmour n’est pas anti ER sinon il ne serait pas en aussi bon termes avec Alain Soral avec qui il lui arrive d’échanger.

      Pour continuer dans l’exemple, il arrive qu’Alain Finkelkraut dise des choses intéressantes et il est bon de les écouter même si c’est une ordure du premier degré.


    • #1012281
      le 26/10/2014 par Lux Aeterna
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Zemmour ne s’en prend pas au musulman dans le but de déclencher un choc de civilisation, comme le voudrait un sioniste (qu’il n’est pas). Il s’en prend aux populations arabo-musulmanes car elles refusent de s’assimiler, qu’elles préfèrent souvent leur pays d’origine, et qu’elles refusent la culture française. Si tout cela vous est étranger, rendez-vous dans les cités où sont regroupées ces populations, et nous en reparleront.

      Des musulmans se comportent très bien et sont plus patriotes que certains Fdsouche, mais malheureusement ils sont noyés par la masse de ceux qui provoquent les français (dont la culture profonde est le catholicisme) et cela n’est pas acceptable. Si Zemmour critique les musulmans, c’est donc pour leur comportement et leur refus de s’assimiler à la France. Ce n’est en aucun car par entreprise sioniste. C’est simplement du bon sens.

      De plus, si vous aviez lu l’Islam (je suis très dubitatif à l’idée que Soral l’ai lu, car je l’ai lu moi-même), vous sauriez qu’il n’est pas une religion si ouverte que cela, ni si charitable. Le traitement de la femme y est proprement scandaleux et anti-républicain (notre devise : l’égalité), et je ne parle même pas des propos envers les mécréants, les chrétiens, et les juifs.

      Il ne faut pas simplement rejeter ce que dit Zemmour car vous vous sentez concernés ou que vous le voyez comme du sionisme, c’est simplement un patriote qui refuse de voir son pays envahi par des personnes qui refusent de devenir des français et de se fondre. De plus, il n’aime pas l’Islam car il l’a lu en utilisant son esprit critique et son libre-arbitre, pas en étant un endoctriné qui poursuit la religion que lui ont inculqué ses parents.

      Lorsque les musulmans auront compris qu’ils doivent être patriotes et se sentir avant tout français, plutôt que musulmans ou algériens (ou autre), alors seulement nous pourrons considérer que leur soutien à Soral est purement patriotique, et non pas un soutien communautaire. C’est ce que demandait Soral dans une vidéo de 2012, lorsqu’il répondait à des commentaires de musulmans qui lui reprochaient d’appeler à voter FN (à l’époque).

      Donc pour les musulmans qui ne veulent plus Zemmour sur E&R : au lieu de vous en prendre à Zemmour, œuvrez à ouvrir les yeux et les esprits des personnes de votre communauté qui se comportent souvent très mal vis-à-vis de la France, et vous verrez alors que ce discours disparaîtra de la bouche de Zemmour.

      Que mon message soit bien compris.


  • #1011003
    le 25/10/2014 par Bouboule
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Ils nous les gonflent avec leurs "gonflables" : poupées gonflables, prothèses mammaires, caniche gonflable de Jeff Koons à 38 millions de dollars, plug anal gonflable : Mc Cathy a palpé combien pour sa baudruche ?


  • #1011011
    le 25/10/2014 par Z comme Zemmour
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Que fait le CSA ? Domenach fait du placement de produit à tout va


  • #1011018

    C’est moi où j’ai l’impression que Zemmour est très inspiré par E&R ?

    Dommenach est l’archétype de la pensée unique, un gars qui dès qu’il ouvre la bouche rend nerveux même les plus stoïques d’entre nous. Même cette émission est insupportable, une caricature de débats. Il est impossible de traiter de chaque sujet en si peux de temps. Elle ne sert strictement à rien.

    Il faut mettre Zemmour dans une émission de la nuit, genre 2 ou 3ème partie de soirée. Dans un genre entre "Exlibris" et "Ce Soir Ou Jamais", mais avec un style "Droit de Réponse" à la Pollack. Si un producteur me lis, qu’il n’ai aucun doute sur le carton d’audience.

    Mais je penses que la télévision se prive de ce genre de programme qui ne correspond plus du tout à l’idéologie ambiante qui consiste à emmener le troupeau vers un monde uniformisé, froid et stérile. Il suffit de voir qu’on a bradé un des derniers duo qui a marqué la télévision (Zemmour-Naulleau) contre des sous-produits qui glissent de plus en plus vers de l’insipide. Alors une émission intelligente, polémique et qui tire les gens vers le haut ... jamais ! Ni ce soir, ni jamais.

     

    • #1011082

      Zemmour n’a jamais été inspiré par E&R mon cher, si vous l’écoutiez depuis un moment vous auriez su qu’il a toujours été droit dans ses bottes et qui fait passer sa réflexion avant des idéaux.
      On peut ne pas être d’accords avec une personne, cela n’empêche pas cette personne d’avoir raison sur bien des points.
      J’ai vue des commentaires ici taxant Zemmour de sioniste à un moment, loool la bonne blague, si ces mêmes personnes vérifiez leurs sources comme moi ainsi que d’autres le fond en investissant son temps dans la recherche personnelle, vous l’auriez su.
      Il faut faire preuve de discernement, Zemmour est une personne réfléchis, observez lorsque zemmour touche du doigt ce que la communauté voldemort ne veut pas, il s’ensuit automatiquement après une polémique contre zemmour, histoire de lui faire comprendre "tais toi si non tu..."

      Naulleau avait beau ne pas répondre à certaines questions de Soral lors de leur entrevue, je suis certain que Naulleau n’en pensais pas moins concernant la communauté voldemort, si non pourquoi avoir "peur" de l’avouer.
      Une personne logique et sensé en ayant fait ses propres recherches ne pourrait que constater que ce qui dénonce Soral est complètement vrai.
      Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faut faire l’amalgame, quand Soral par des juifs, il cible bien les sionistes et les pro suprémacistes à la religion juive (je ne dis pas peuple, car peuple juif n’existe pas et n’a jamais existé, c’est une communauté rien d’autres).


    • #1011125

      Moi je dirai même que Zemmour s’éduque petit à petit avec les livres et les analyses de Soral.
      Sur les femmes il disait dans son bouquin de 2003 ce que disait Soral dans ses livres des années 90.
      Là il reprend son intervention (et même pas la totalité), de 2009 relayé ses 2 derniers jours sur E&R, 5 ans plus tard comme d’habitude.
      Son défaut c’est qu’il ne prend pas la totalité de l’analyse en compte, il picore ici et là dans ce qui lui plait.


    • #1011244

      @ DrWu

      Je crois que tu as mal apprécié ma première phrase qui n’était pas une critique de Zemmour, au contraire. Néanmoins, force est de constater que son discours est teinté d’analyse Soralienne, et que je suis bien placé pour savoir que l’ascendant sur certaines analyses va à Soral, pas à Zemmour.

      Cela ne rend pas moins Zemmour intelligent, bien au contraire, et cela ne rend pas moins Zemmour capable de produire ses propres analyses non plus. Entre l’influence évidente et le plagiat, il y a une distance à ne pas confondre.

      Il faut être cohérent, et ce n’est pas parce que Soral est moins audible médiatiquement que Zemmour (au niveau "mainstream") que celui-ci n’a pas à être crédité.

      Pour finir, Zemmour permet justement d’induire des réflexions et ça n’est pas négligeable. Certains camarades sont ici grâce à Zemmour d’une certaine façon et ça c’est positif. Mais il est bon de rappeler que Soral à un coup d’avance sur beaucoup de sujet et on a pas fini de démontrer que ce qu’il annonçait une décade dans le passé s’avère être totalement réalisé dans celle-ci.


    • #1011498
      le 25/10/2014 par Moi, Peter Sellers
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      J’ai vue des commentaires ici taxant Zemmour de sioniste à un moment, loool la bonne blague, si ces mêmes personnes vérifiez leurs sources comme moi ainsi que d’autres le fond en investissant son temps dans la recherche personnelle, vous l’auriez su.




      No problema.. No worries..



      ATTENTION c’est Hard-core, Éric Zemmour  : "Je pense qu’Israël a une pratique de la souveraineté qui est exactement celle qu’avait la France pendant des siècles, c’est ça qui m’intéresse, c’est-à-dire une défense farouche de sa souveraineté, comme la France jusqu’au général de Gaulle, et qu’ils n’hésitent pas a employer la guerre comme moyen de défendre une politique et une souveraineté, exactement comme l’a fait la France pendant mille ans, c’est ça qui m’intéresse. Et je pense que le rapport complexe des Français vis-à-vis d’Israël vient de là. Moi je pense toujours l’armée israélienne, c’est 1792, c’est le peuple en arme qui se bat avec les généraux de trente ans qui discutent et tutoient les soldats (…) Je pense que l’armée des Français de 1792 à 1805, c’était ça, exactement la même chose (…) Les Israéliens ont été installés sur une terre ou il y avait déjà des gens, je dis des gens parce que je ne dis pas un peuple, vous savez bien un peuple il faut un sentiment d’appartenance et un destin commun qui n’existait pas chez les Palestiniens de 1948, puisqu’ils se sentaient arabe et c’est tout, pas spécialement Palestine".



      Tu m’étonne qu’il se garde bien d’évoquer le sujet.. qu’il botte toujours en touche..
      Si effectivement t’es persuadé qu’il n’est pas sioniste malgré tes brillantes recherches c’est qu’il cache bien son jeu, la Haskala ?
      Alain Soral c’est toute la vérité et rien que la vérité..C’est pourquoi il prends des coups.. Zemmour c’est une succession de demi vérités..


  • #1011034
    le 25/10/2014 par vigile
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Ce n’est pas parce que l’on est milliardaire que l’on a du gout ou des connaissances artistiques : ainsi François Pinault se fait-il régulièrement empilé quand il achète à Drouot , meme si Bobonne est une ancienne antiquaire : il acheté pour 2 millions d’euros une petite table que n’importe quel rabouin aurait identifié comme étant 19ème - et elle lui a été vendue comme étant 18ème... Il a acheté aussi à Drouot une statue "égyptienne" qui est en fait un faux fabriqué au 19ème... Quant à sa collections de "merveilles" contemporaines il vivra peut-être assez vieux pour constater que sa valeur va complètement se dégonfler, comme celle du caniche de Jeff Koons , ou comme le plug anal de Mc Carthy .


  • #1011062

    Finalement cette horreur verte en pleine place, est-ce que ce n’est pas la quenelle du côté obscur ?

     

    • #1011138
      le 25/10/2014 par Leïla
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Ha oui ? on en rira dans quelques années ? Et bien on peux demander si ceux qui ont froid et faim en rigole maintenant !


    • #1011863

      @Laila

      Tu n’as pas compris le sens de ma phrase, Laila : )
      Ce que je veux dire c’est que cette manifestation de laideur relève de forces en présence qui sont aussi très laides et fort provocatrices, et que par conséquent il n’y a certes aucune raison d’en rire.
      Bonne journée à toi


  • #1011178
    le 25/10/2014 par anonyme
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Pourquoi y a plus d’artistes capables de faire des tableaux et des sculptures magnifiques comme celle de la Renaissance ?? Est ce que c’est le niveau qui a chuté ou c’est ringard à notre époque ??

     

    • #1011292

      La différence entre les artistes d’autrefois et ces artistes "contemporains" est que les artistes d’autrefois auraient été capables d’appréhender, de s’imprégner et de s’inspirer de la portée et de la profondeur de cet art "contemporain"... Je doute de l’inverse.
      Quand la beauté d’une œuvre réside dans son baratin explicatif, l’artiste est au mieux un philosophe, au pire un escroc. De ce point de vue, il y a quelques philosophes authentiques, tout de même.
      Ou bien... il peut aussi s’agir de mauvais philosophes qui se cachent derrière l’art "contemporain".


    • #1011816
      le 26/10/2014 par Radu Popovici
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Parce que c’est difficile à faire et que les savoirs faire ont été massacrés. Parce que rechercher la beauté dans une école d’art à notre époque vous met en conflit avec l’esprit de l’insitutution qui est là pour faire de vous un imbécile de l’art contemporain, en vous volant votre jeunesse. Toute personne dans une école d’art qui poursuit un autre chemin trouve des difficultés très dures sur sa route, car tout cela est à gauche et la recherche la beauté est considéré comme de droite, comme réactonnaire, aristocratique et bourgeoise, contraire à la jusitice sociale, voire un peu fasciste et nazi...

      D’ailleurs la culture, l’art n’est pas de gauche, c’est un nouvelle bêtise de notre époque, à coup sûr pour engager ces recherches dans le chemin d’un progès finalement destructeur. L’art est et à toujours été à la fois de gauche et de droite, dans le sens qu’il y a toujours eu un art d’élite et un art populaire. Et que les deux ont toujours eu comme objet la recherche de la beauté.Oubliez toute cette saloperie de musique moderne, et écoutez la musique traditionnelle populaire, ou regardez les vêtements et architecture populaires traditionels.

      La vraie justice sociale c’étaient les HBM de Paris, la beauté et l’humanité pour tous, pas les cités modernes hideuses des CIAM (Congrès internationnaux d’architecture moderne).

      Enfin, il y a des gens aujourd’hui dans l’ombre qui produisent de véritables oeuvres, mais celles-ci sont inconnues du public car le système empêche les artistes authentiques d’émerger. C’est pour cela que vous ne les voyez pas. Renseignez vous par exemple sur Eugène Berman.Lorsque vous arrivez à notre époque dans une galerie d’art avec une belle oeuvre, vous tombez sur des imbéciles qui vous demandent pour être exposé de faire du contemporain, autrement dit de la laideur.

      Je dis des imbéciles, car personne d’intelligent à notre époque ne peut ouvrir une galerie d’art. Le public est fonction du spectacle. Si vous mettez des croquettes pour chat au bord du chemin, des chats viendront manger. Mais si vous mettez des graines, vous aurez des oiseaux. Le système de l’art contemporain est un système d’imbéciles manipulés par des escrocs, personne de sensible et d’intelligent n’y met le pied.

      Il y a dans l’ombre de cette époque des gens de génie, des gens immenses - à l’image d’un Clouscard que je n’ai pas lu mais dont je fais confiance à Soral -qui sont réduits au silence...et que vous ne verrez jamais...

      Voir Lejeune et l’école d’Etampes.


  • #1011190
    le 25/10/2014 par paulo.b
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Ces pauvres Pierre et gilles, !!! peut etre dans les annees 80 on pouvait s’amuser de cette vision hyper gay, et puis c’était quand meme un peu plus travaille ce qu’ils produisaient, et meme si l’on decide d’explorer la culture pop, il y a d’autres modeles a immortaliser que Zaya ou peu importe comment s’ecrit son nom.
    il n’y a vraiment qu’en France qu’une minorite tres lobotomisee , a connaissance de son existence
    Je me souviens d’elle, car j’avais ete marque par le tres touchant temoignage de cette prof qui s’indignait de voir les magazines, genre Elle.ou autres féminins tres intellectuels, titrer des choses comme "Zaya un conte de fee moderne".
    cette prof posait tres justement la question de savoir, comment elle pouvait faire concurance a de telles affirmations ,et continuer a essayer de transmettre une education a des filles de 13 ans qui lui repondait que de toute façon il leur sufirait de faire l’escort un an ou deux et ensuite elles seraient des stars...
    je pense que Domenach doit abonder dans leur sens, ou alors en plus d’être très con ce type est incoherent


  • #1011212
    le 25/10/2014 par Radu Popovici
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Il va de soi que monsieur Zemmour a parfaitement raison, et qu’il faut être un imbécile profond, un inculte notoire, ou encore un escroc cynique pour pendre au sérieux cette histoire d’art contemporain. Il y a à notre époque la même inversion des valeurs en art que dans tous les autres aspects de cette société.De tous temps l’art a effectivement été la recherche du beau et du transcendant par l’application d’un savoir faire complexe et d’une maîtrise longue à acquérir à la domination de la matière, avec le soutien nécessaire d’un véritable talent extrêmement rare. La maîtrise de la matière demande une vie d’efforts soutenus et de sacrifices pour l’acquérir, et les véritables expressions de l’art sont inévitablement le fait d’hommes d’exception qui ont la capacité d’insuffler une force et une puissance particulière à leurs oeuvres, en les amenant au degré le plus élevé de noblesse, de beauté, de grandeur, en réalité une sorte d’expression de l’infini. VOILA LA VERITE.Cher monsieur je-ne-sais-quoi, le contradicteur de Zemmour. Il est étranger à l’art de prendre le premier idiot utile venu, et de lui faire dresser un préservatif gigantesque dans ces tons éteints, ternes et tristes, glauques, que l’on voit partout aujourd’hui comme une incarnation colorée du mal provoqué de cette époque. Il n’est pas étranger par contre à la corruption générale de la morale et des moeurs à l’oeuvre dont ce monsieur se fait l’avocat, que de mettre en avant ce symbole pornographique comme une validation morale de la corruption des esprits par la pornographie sur Internet. En ce sens, cette manoeuvre en dehors Duchamp artistique remplit parfaitement son but de propagande politique mondialiste qui est la destruction et la corruption par tous les moyens possibles des âmes humaines, dans le but de briser toute capacité de résistance à l’oppression qui avance en brisant tous les appuis internes de l’individu, la religion, la patrie, la famille, l’éducation, la beauté... J’ai été exclu de facebook pour avoir écrit cinq lignes très polies sur ce sujet, et l’on ne vous exclue pas parce que vous dites n’importe quoi, on vous exclue parce que vous touchez le fond du problème et le fond de la vérité de cette époque, monsieur Jenesaisqui le contradicteur de Zemmour.Vous représentez à merveille la soit disant élite qui dirige ce pays, inculte, vulgaire, cynique...Il est temps d’apprendre la différence entres un god michet et un tableau de Rembrant.


  • #1011251
    le 25/10/2014 par Candide
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    En quoi la reproduction façon montgolfière d’un objet qu’il soit sapin ou plug anal constitue-t-elle une quelconque forme d’art ?
    A l’instar de tous ces tableaux ou sculptures d’aujourd’hui insignifiants l’"’Art contemporain" dit-on, pondus en masse en quelques heures et qui se vendent pourtant des millions...

    Tenez pour le plaisir : "Le radeau de la méduse" de Géricault
    http://upload.wikimedia.org/wikiped...
    Pour ceux qui ont la chance de passer sur Paris, je leurs conseille d’aller voir ce tableau grandeur nature (4,91m × 7,16m !!!) au Louvres, c’est à couper le souffle.

    Autre époque, où l’Art visait à tirer vers le haut, aujourd’hui on est tiré vers le bas, au sens propre comme au sens figuré, les valeurs sont inversées, le pervers est glorifié, le pieux méprisé.


  • #1011254
    le 25/10/2014 par Moi, Peter Sellers
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Une expression en Angleterre pour dire qu’une chose est ringard, de mauvais goût : "that’s SO Gay" !!
    Pierre & Gilles (les photographes maîtres du kitch) portent un prénom sans nom ce qui est dans la culture occidentale soit le titre d’un des apôtres soit l’appellation de magiciens.. Une attaque à peine voilée du christianisme..
    L’art moderne qui se veut être en réaction avec la tradition refusait le beau (l’exaltation du bien) en prétextant rechercher le pratique.. pour éventuellement idolâtrer l’inutile... C’est la perte de l’autorité de l’Académie sur les Beaux Arts qui a fait entrer le marchand dans les salons (les galliéristes de Sion..).. À la dégénérescence s’est ajouté l’obsolescence... L’art est une saine mesure de notre déclin... Notre culture idolâtre l’Homme médiocre.. Yes You Can.. Just Do It.. Star Academy.. Tweet.. Face de Bouc.. Tout est fait pour donner la voix/voie aux médiocres.. afin qu’il assassinent pour de bon la tradition... le lègue.


  • #1011290

    A chaque pièce d’art correspond une vision associée. Si les gens n’aiment pas, c’est peut être qu’ils n’aiment pas ce qu’il y a derrière sauf les passifs de la sainte Tolérance. C’est bien la mairie et le ministère qui ont permis cela. Ca veut pas dire que l’art doit être strictement classique comme dit Zemmour. Mais il est évident que le classicisme est bien plus technique et noble. Donc accepté comme signe de puissance et de Beauté. Même la « moche » tour Eiffel sortait de la technique.

    Une œuvre se juge dans le temps, pas sûr qu’on retienne le sapin anal dans 2 ans hein Domenach . En plus cher bobo, faut arrêter de croire que la subversion qui vaille est celle qui est la norme de son milieu. Ne sont ils pas obscurantistes devant la subversion que serait une croix géante à Paris ?

    Parce qu’à ce moment un crottin peut être de l’art, n’importe quel sport peut être un art, tout est art. Tout n’a pas vocation à être Art.

    Enfin, le marché de l’Art (financé publiquement) c’est pour blanchir de l’argent alors les états d’âme des journalistes on s’en carre.


  • #1011321
    le 25/10/2014 par Bé Hache Elle
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Je pense que c’est l’occasion de se revisionner le sketch des inconnus sur l’art contemporain : http://www.youtube.com/watch?v=1yKay8HDjPU


  • #1011324
    le 25/10/2014 par RKrishna
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Non seulement Domenach appelle cela de l’art, mais il qualifie ces montruosités de transcendantales.
    L’expression de perversions infrahumaines, voilà ce qu’on qualifie aujourd’hui de transcendantale.

    Il est lui aussi le témoignage d’une époque de provocateurs polémistes ; tout se recoupe !


  • #1011329
    le 25/10/2014 par Prepper
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Maintenant quand on dit que ça nous plait pas on est des nazis , à bon carrément ? mais si on les laisse nous insulter comme ça sans rien faire sans rien dire un jour ils passeront des mots aux actes et ils porteront atteinte à notre intégrité physique voire notre vie tout court . Vous connaissez ce dicton = tes pensés deviennent des mots , tes mots deviennent des actes .


  • #1011343

    L’art n’est que le reflet de la realite du moment. La realite du moment c’est le mensonge, la corruption et l’arnaque. Je crois donc qu’il est bon, au contraire, de laisser s’exprimer cette realite pour bien montrer au grand jour toute la laideur de notre epoque et provoquer le declic qui reveillera les consciences encore endormies.


  • #1011358
    le 25/10/2014 par hervé
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    une non oeuvre par un non artiste dans un non lieu....un non sens...
    la quenelle du riche pour les sans dents ?


  • #1011359

    J’aime vraiment bien Éric Zemmour, même si sur certains points dans son discours global j’ai certaines divergences, je le trouve vraiment très bon.
    Sa dernière sortie sur le Maréchal Pétain et la période dite « de Vichy » l’a encore fait progresser d’un ou deux échelons sur mon échelle perso.
    On peut lui reprocher des trucs ici ou là, suivant les points d’intérêt personnels de chacun, mais on ne saurait lui contester une honnêteté intellectuelle certaine, devenue de nos jours rare comme de la merde de Pape.

    Quant à l’autre coléoptère alopécique de Dommenach, chaque fois que je je le vois et qu’il ouvre son claque-merde, j’ai le Nagan qui me démange.

     

    • #1011535

      Honnêteté limitée et bien dirigée, si c’est votre conception de la droiture c’est votre droit. Seulement votre Zemour a une manie d’accuser nos concitoyens musulmans de tous les maux mais jamais il ne s’attaque à cette communauté organisée, la sienne, elle détient tous les pouvoirs, elle n’est jamais écornée par votre héros, là il deviendrai un subversif et un rebelle admirable. Il défend Pétain, il est ou le risque qu’il prend ? Pour preuve, il a fait sa promo dans toutes les lucarnes tv et autres parasites radio. Demandez voir ce que ça coûte l’Honnêteté au Pr Faurisson ou bien tout près de nous à Alain Soral, ils ne peuvent exprimer leurs opinions ave autant de facilité que votre critique d’art ! Zémour a une opinion sur une sorte d’art comme un chacun d’entre nous avec l’analyse adéquate, c’est ça pour vous l’honnêteté ?


  • #1011387

    C’est donc Pascal Praud qui reprend les reines de l’émission. Très bon choix de "casting" de la part de cette chaîne, son 20h Foot est également très plaisant.


  • #1011392

    "Qui sommes-nous pour dire ce qu’est l’art ?" M. Nicolas Domenach nous interdit d’abord de définir l’art afin que nous ne puissions dénoncer la mystification de l’art contemporain. Mais à la fin il affirme que l’avenir lui donnera raison ! Nous dénier le droit d’exprimer notre avis pour ensuite, sans discussion, imposer magistralement le sien... Dis, Nico, tu serais pas frère-la-grattouille, des fois ?


  • #1011396

    Rien à dire sur le discours de Zemmour.

    Par l’exposition de ce plug géant sur une des plus belles places de Paris, Macarthy sodomise la France, sa culture du beau, et ridiculise les institutions françaises (le sextoy fait face au ministère de la justice) avec la complaisance du pouvoir en place. Ca a le mérite d’être clair, l’artiste américain nous fait caca dessus, pour le plus grand plaisir des ennemis intérieurs et extérieurs de la France.


  • #1011412
    le 25/10/2014 par Medusai
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    "on nazifie les réactions saines"

    Le national socialisme était une réaction saine sans aucun doute pour ma part :)


  • #1011432
    le 25/10/2014 par Veritas
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Oui une fois de plus Zemmour est très bon lorsqu’il défend tout ses points que je considère secondaire ! Mais je crois avoir enfin découvert pourquoi Zemmour est autant médiatisé et utilisé par le système pour participer a tout ces faux débats !
    D’abord il faut comprendre les deux points fondamentaux qui ont valus a Soral(et Dieudo) et E&R d’être diabolisé !
    1- La réconciliation nationale(voir même mondiale) avec les musulmans !
    2-La critique et le dévoilement du pouvoir juif non seulement en Occident mais très probablement a échelle mondiale !

    Bref on voit bien que Zemmour ne suis pas du tout Soral sur ces deux points là ce qui explique pourquoi le système se sert de lui pour venir flatter la population sur tout les autres points secondaire(famille/francais de souche/peur du métissage/mariage pour tous/l’art contemporain etc..)..
    Bref tentative du système d’absorber la clientèle d’E&R en les flattant sur tout ces sujets là mais en tentant via Zemmour de leur faire croire qu’Israël(et le pouvoir juif) n’ont rien avoir la dedans et que Soral est en délire antisémite lorsqu’il parle de cela et que les musulmans et le reste de la population sont incompatibles a un réconciliation !

    Tout ceci reste seulement une hypothèse(même si je suis sûre de ma coup au fond) donc je ne suis surement pas le seul a être assoiffé d’explications soralienne sur ce sujet ! On l’attend impatiemment ta prochaine vidéo Alain !


  • #1011449
    le 25/10/2014 par Druide
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Si on ne parle pas du financement de l’Art contemporain par la CIA (depuis la guerre froide), on n’a rien dit du tout...

     

    • #1011752
      le 26/10/2014 par SANCHO
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Si quelqu’un faisait de l’art contemporain en utilisant tous les codes de la Shoah.... les inconditionnels de cet art là seraient les premiers à dire que ce n’est pas de l’art mais de l’antisémitisme.Que ce n’est pas de l’art mais du blasphème... que c’est une atteinte à la dignité humaine et aux valeurs sacrées.
      Utiliser les codes du sexe, de la religion chrétienne, de l’islam ou de l’intime de la France pour façonner leurs merde, c’est de l’art ?
      Si l’on accepte cela, il faut alors élargir leurs concepts.
      Dieudonné n’est pas un humoriste mais un artiste de comédie contemporaine... ce qu’il fait est donc de l’art... Il ne doit être ni censuré, ni attaqué... Mais admiré.... Admiré et subventionné !!!


  • #1011460
    le 25/10/2014 par Romain
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Je n’ai plus de mots pour qualifier Domenach, ses semblables et leur discours. C’est le fond. Descendra-t-on plus bas ?


  • #1011495
    le 25/10/2014 par Tiziano Napoli
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Toujours cette posture défensive et pleurnicharde des politiques à revenir au méchant nazisme quand ils se font taquiner. Ça en devient presque drôle et compatissant.

    N’empêche que face à eux, ils ont quand même un certain autocrate qui affirmait en 1933 :

    "Le peuple allemand n’est plus le peuple du déshonneur, de l’ignominie, de l’autodestruction, de la pusillanimité et du manque de foi. Non, Seigneur, le peuple allemand est redevenu fort. Fort dans son esprit, fort dans sa volonté, fort dans sa ténacité, fort dans son sens du sacrifice. Seigneur, nous ne t’abandonnerons pas, mais bénis notre lutte et notre liberté et en cela, notre peuple et notre patrie allemande."

    "Où sont les démocrates des autres nations ? Dans quel autre pays, un peuple et son chef, une nation et son gouvernement, ont-ils trouvé une manière de fusionner, en s’assistant mutuellement ?"


  • #1011527
    le 25/10/2014 par Pierre Ghi
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Quand on parle de contemporain au XXIeme siècle, on évoque l’idéologie moderniste plus art que l’art. Du point de vue des peuples de Terre, on appelle cela décadence morale car, n’oublions jamais que nous sommes à l’image de notre créateur qui a engendré notre créatrice.
    Les peuples de Terre sont un art très riche et très contemporain, nié car jalousé car nous avons une altitude spirituelle que nos élites ont perdu. Nous avons une pureté d’âme qui nous permet de distinguer l’art au milieu de la pourriture.
    Dans le cas de Hollande, on parle de contactologie en tant que contage contempteur et contemplatif de l’art de la destruction israélienne, l’art contemporain source de contagion de l’esprit et de contamination du corps physique, d’empoisonnement de la Nature, l’art en tant que source de mort des peuples de Terre et de destruction du Sacré.


  • #1011555
    le 25/10/2014 par Stolio
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Domenach qui parle de "Zemmourisme" et ainsi l’élève au rang de phénomène, de courant de pensée alors qu’il est censé etre son adversaire.Maintenant Zemmour semble etre une tentative de l’establishement de capter une part de la population dissidente par un agent plus cooperatif que Soral ou Dieudonné.


  • #1011556

    Les écologistes politiques gauchards touchent vraiment le fond, quand Gilat dit que les gas à gauche sont dans la moyenne ou en dessus, il y a pas tord.

    Car le c’est vert (de couleur), c’est écolo, fallait oser.

    Je t’en trouve à la pelle des choses vertes et pas écolo, tiens mon acide chlorhydrique c’est vert c’est écolo ?


  • #1011593
    le 26/10/2014 par Heloise
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Des siècles d’évolution en Histoire de l’Art et l’on en revient à RÉDUIRE l’Art au Beau... Le voilà le mal du siècle !
    J’invite tous ceux qui penserait une telle chose à jeter un coup d’œil sur des œuvres d’artistes tels que Goya, Bacon, Dix... Ceci mettra votre sensibilité (que j’oserais appelé artistique) à l’épreuve.
    Visiblement Zemmour n’a jamais ouvert un bouquin d’Histoire de l’Art. Une rhétorique affûtée a suffit de tout temps à mettre dans sa poche un bien assez grand nombre d’Hommes, qui "croient savoir" de préférence.
    La question de l’argent, du marché ainsi que de la sociologie n’a jamais été dissociée de l’Art, de tous temps les œuvres ont été des objets que l’on achetait, rachetait, vendait, échangeait... (Ne serait-il d’ailleurs pas aussi, dans cette émission, question de vendre quelque chose, un livre par exemple ?)
    L’Art n’est pas une science exacte. C’est une matière hautement subjective qui l’a été à toutes époques en tous lieux. Comment oser parler en savant quand on se montre incapable de faire preuve d’humilité face à ce que l’on ignore, ou que l’on ne peut prétendre savoir ?

     

    • #1011769
      le 26/10/2014 par Radu Popovici
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      L’art n’est pas si subjectif qu’on nous le dit, et y comprendre quelque chose n’est pas à la portée de tous, contrairement à cet égalitarisme ambiant insupportable qui mène finalement à tout détruire. De même que certains comprennent quelque chose aux mathématiques et peuvent devenir ingénieurs ou comprendre les démonstrations d’un prix Nobel, alors que beaucoup n’y comprennent rien, certains sont suffisement sensibles, pour comprendre quelque chose à l’art, et d’autres n’y comprennent rien.

      Alors apprenez que l’art c’est la recherche du beau, même chez Goya ou Caravage, même lorsque l’art représente l’horreur. Cette façon de représenter l’horreur est une imitation de la vie, et pour citer Tolstoï, tout cela, ces guerres, ces massacres, se produisent dans l’Harmonie du Très Sage créateur. Les toiles de Goya sont belles malgré l’horreur qu’elles représentent car elles sont une imitation de l’harmonie du monde, et toute oeuvre d’art sera belle tant qu’elle représentera cette harmonie indépendemment de son sujet.

      J’aurais rejeté Goya comme laid, s’il avait traité ses personnages comme Picasso, dans les Demoiselles d’Avigon par exemple, où la laideur prend le pas sur la beauté au moment où il décide de s’affranchir de l’ordre du monde en rejetant
      l’harmonie et la grâce qui lui est intrinsèque. La laideur arrive souvent lorsque les oeuvres deviennent disgrâcieuses et disharmonieuses en séloignant de l’ordre cosmique du monde, ce qui est à peu près toute l’histoire de l’art du XXè siècle.

      Les livres d’histoire sont le fait d’historiens qui ne comprennent rien au problème, et surtout dont on peut penser qu’ils sont à la solde d’une idéologie qui leur est propre ou imposée, celle à coup sûr du rapport la Franc-maçonnerie à l’art.

      C’est pourquoi dans mes livres d’histoire, les pages sont supprimée après 1910 environ, parce que ce qu’il s’est passé ensuite est sorti Duchamp de l’art, et est indigne d’y figurer.

      Rappelez vous bien que le rationalisme n’est pas plus objectif que la sensibilité, parce que la démonstration sensée mettre tout le monde d’accord, ne met d’accord que les gens qui y cmprennent quelque chose parce qu’ils sont suffisemment intelligents pour comprendre le raisonnement mathématique. Il en va de même en art, et beacoup de gens qui ont le niveau pour y comprendre quelque chose, sont d’accord pour dire que le XXè siècle a été vain.

      Je ne fais que décrire le monde tel qu’il est, sans idéologie ou arrière pensée...


    • #1012012
      le 26/10/2014 par paramesh
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      bien sûr que l’art ne peut se réduire qu’à la recherche du beau, cela s’appelle l’esthétique, pas d’art sans esthétique,
      Goya ou Bacon c’est souvent magnifique, c’est donc beau, les canons du beau varient mais le concept lui même ne varie pas.
      l’esthétique devient langage par le biais du symbole pas par des mots ou des concepts.
      l’art conceptuel est donc une aberration, une mystification rendue possible par l’invention du marché de l’art, l’art s’est toujours échangé, mais on échangeait des oeuvres pas des "signatures".
      l’art marchandise change la donne : le marchand (et le critique aux ordres) définit l’artiste/signature (et le marchand juif définit en priorité l’artiste juif d’où le nombre exponentiel de peintres juifs depuis la fin du XIXème siecle alors qu’ils étaient totalement inexistants avant), l’art devient donc produit griffé vendu par le biais de la pub (le concept) et selon les lois du marché, l’art n’a donc plus qu’une valeur marchande, le reste n’est plus qu’enfumage.

      illustration fort instructive quand on a en plus à l’esprit qu’un artiste mort ne peut plus produire ce qui est primordial dans l’élaboration d’une cote sur un marché :
      http://dailygeekshow.com/2014/05/28...


    • #1012921
      le 27/10/2014 par Montgomery
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Bonjour,
      ayant étudié l’histoire de l’art à mon petit niveau et pour résumer voir vulgariser la chose. Je pense que Zemmour à voulu montrer et expliquer par son discours que l’art ne peut-être décidé à coup de billet. Une oeuvre ne devient "artistique" qu’avec le temps.
      Cela me fait penser au sketch des Inconnus sur l’art justement.

      Il ne faut pas confondre art et mode. C’est comme un carré et un rectangle. L’un peut-être l’autre mais pas l’inverse.
      Il existe également différents degrés, styles, modes de perceptions. Tout ceci rentre en ligne de compte, également le fait que chacun percevra différemment telle ou telle oeuvre. Cependant en aucun cas le fait de dire "je sponsorise cet artiste donc tout ce qu’il va faire sera de l’art car je connais des personnes capables de dépenser des sommes astronomique pour une toile blanche avec une merde de piaf posée dessus".

      Cordialement.


    • #1012958
      le 27/10/2014 par Moi, Peter Sellers
      Éric Zemmour sur l’art contemporain

      Depuis Aristote nous savons que l’art c’est le mimesism, l’émulation des prédécesseurs et de la nature. L’art est une science qui s’observe... À une vente au enchère de de Sotheby’s une œuvre du grand maître Poussin s’est vendu moins cher qu’un Pollock alors qu’il était encore vivant.. voilà une bien curieuse spéculation ?
      Nous savons que lorsque l’art est sortie de l’autorité des académies, les marchands d’art sont entrées en scène (une énième dégénérescence..). Nous avions avant des mécènes, des patrons... Des ateliers avec des maîtres des apprentis, des enfants prodiges, une transmition, Une Tradition.. Alors que la modernité est la pire des rupture...
      Un portrait perdais de sa valeur lorsqu’il ne concernait plus la famille qui se prévalait d’illustres prédécesseurs.. Comme il a été dit, la question du beau c’est la perfection, la vraisemblance, l’harmonie, la pertinence, le questionnement, la réflexion, la vengeance, la colère, et même ce que vous appelais le "laid" est une allusion à l’absence du beau.. Tout ça est une question d’intelligence.. c’est bien pourquoi il y a des critiques d’art.. ils sont là pour fabriquer du mensonge intellectuel, vendre une arnaque conceptuel basé sur de l’anti-culture. L’art a toujours été un outil de pouvoir dans un rapport de classe.. Lire, voir des vidéos sur Youtube concernant l’ouvrage "Ways of Seeing" qui a donné un documentaire de la BBC.. récemment ce livre de critique d’art marxiste, best-seller mondiale a été traduit en français.. Pourquoi pas plus tôt ? Parce qu’il détruit l’Histoire de l’Art telle qu’elle est promue...


  • #1011667
    le 26/10/2014 par convergence
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Nicolas Domenach nous a gratifié de 4 fois du mot "obscurantisme".
    Parce que notre frères la truelle, lui les lumières ça le connait. Eclairé qu’il est par son maître porteur de lumieres


  • #1011708
    le 26/10/2014 par Radu Popovici
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Le vrai progrès en art n’est pas la recherche de la laideur ou de la souillure pornographique obscène, c’est la recherche de nouvelles voies pour la beauté. C’est cela le vrai progrès légitime.

    Cela me fait penser à cette femme de ménage dans une galerie d’art qui a jeté une soit disant oeuvre à la poubelle en confondant avec un tas d’ordures. La querelle dans anciens et des modernes a souvent représenté la difficulté pour un public d’appréhender des formes d’expression nouvelles, car elles représentaient un mode de pensée déroutant pour les yeux de leurs époques, mais avec l’habitude les gens ont finalement mieux compris le système nouveau et ont pu en pénétrer le fond, en être touchés tout simplement. Même la passion selon Mathieu de Bach a été critiquée en son temps, comme trop théatrale, mais aucune femme de ménage n’aurait confondu avec un tas de poubelles Bach, Beethov ou Delacroix.

    Il y a dans cette réplique un amalgame, une confusion entre deux mécanismes de rejet, qui une fois éclairci ne laisse plus aucune chance au discours de l’art contemporain.

    Le premier consiste à rejeter une oeuvre belle et légitime parce que le cerveau en déroute n’est pas habitué avec un certain mode de pensée ce qui est un obstacle à son appréhension, problème que le temps suffit à surmonter.

    Le second c’est de rejeter quelque chose de laid, glauque, matérialiste, angoissant, déspiritualisé, vide, illégitime, parce que c’est laid, glauque, matérialiste, angoissant, déspiritualisé, vide, illégitime. Ce qui est toute l’histoire de l’art de Picasso à Murakami,
    de Schonberg à Boulez, de Le Corbusier à Rem Koolhaas.

    Depuis cent ans on nous explique que c’est formidable et pourtant tout le monde continue de détester et rejeter car cela n’a plus rien à voir avec l’art, le beau et le trasncendant. Tout n’est pas art et l’on rejette la modernité pour des raisons différentes du rejet de certaines formes d’art légitimes à certaines époques.

    Il y a là un amalgame grossier, une confusion totale, sur lequel repose le principal argument contre le rejet de l’art contemporain : la nouveauté a toujours été rejetée.

    Eh bien l’art contemporain, ce n’est plus nouveau du tout, personne n’en veut et personne n’en voudra jamais, parce que cela n’a rien à voir avec l’art et la recherche de la beauté.

    Donc cultivez-vous, soyez plus nuancé, cessez les amalgames grossiers, et vous verrez que M. Zemmour a raison.


  • #1011728
    le 26/10/2014 par Ouioui
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Le plug anal est de l’art transcendantal, merci...

     

  • #1011791
    le 26/10/2014 par Vox Populi
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Si vous voulez vous marrer, ce sketch des inconnus sur l’art :
    https://www.dailymotion.com/video/x...
    A voir et à revoir... !


  • #1011827
    le 26/10/2014 par Philippe de Macédoine
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    C’est un débat d’une complexité formidable et il faut faire preuve de mesure quand on dit "art contemporain" car il y a dans l’art contemporain, dix artistes pour un escroc. Le malheur c’est que le charlatan fait référence pour la raison centrale que M. Zemmour a donnée en dernier : le snobisme des riches.
    Comparer l’art contemporain aux arts classiques est périlleux car ce qui nous est parvenu a passé trois niveaux de censure : la censure des contemporains, la censure des descendants (exemple la destruction des statues egyptiennes par les coptes) et la censure du temps.
    Invoquer le beau est aussi une erreur. Le beau est relatif. Je ne trouve pas les masques africains beaux alors qu’un Africain peut se pâmer devant car c’est signifiant pour lui.

    Le caractère spéculatif ne me choque pas. Ce n’est pas mon problème mais le problème des riches. Dans un temps où des virtualités éphémères sont plus valorisées que des combinats industriels centenaires (whatsapp a été valorisé à la même auteur que Sony en bourse) on ne peut pas être surpris par la cote des charlatans.

    Ce qui est preoccupant est la dévalorisation de l’art millénaire. Se promener dans les couloirs du Louvre est de plus en plus pénible. On y affronte des troupeaux de touristes pressés ne passant plus devant les oeuvres que le temps qu’il faut à leur appareil photo pour ouvrir son obturateur. Ils ne sont là pour dire qu’ils y étaient. ils ne voient plus la subversion chez un Rembrandt ou un Le Nain ; ils ne voient pas la violence chez Delacroix. Ils photographient les artistes de cour comme Vinci, Rubens ou David ou les fournisseurs de bourgeois comme Rembrandt qui sont les seuls qui ont survécu car ils eurent la force de profiter de leur statut social pour developper leur technique et attendre des sommets dans leur art.

    De nos jours, l’art des charlatans se veut subversif mais il ne l’est plus vraiment car il n’y a plus de censure et que le peuple est aculturé et démoralisé. Tout cela est cohérent bien analysé par Debord et d’autres. C’est le schéma classique : acculturation de masse, dépréciation de la subversion, spéculation. C’est la société du spectacle. Tenons nous en à l’écart, formons ceux qui nous entourent. On gagnera le combat.


  • #1012349
    le 26/10/2014 par descartes toi de la
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    quel bouffon ce domenach . c’est malsain point barre . et faut voir les autres "œuvres" de ce mac carton ; qui combinent pedophilie scatophilie zoophilie . reac ? bah ouais désolé d’avoir encore un peu de moral . je (et beaucoup ) se sentont grave insultés mais non faut etre "ouvert d’esprit " Et pourquoi pas une sculpture d’un nourrisson se faisant sodom par une chevre qui en fait serait une critique du premier testament ? shoananas par contre non .
    On paye donc a un droit de regard de facto.
    ces gens se font pisser dessus et ils en redemandent . Et zemmour a raison, " c’est le discours qui va avec".mais surtout l’idéologie derrière . chapelle sixtine = art , des chiottes avec graffes = la tete a bhl . e basta


  • #1012890

    salut

    C’est moche, c’est hors de prix, c’est de la merde !!!

    Foute sa au Louvre, ou à Versailles c’est une Honte !

    C’est une honte pour les Français et la culture Française, et une honte pour les visiteurs qui traverse le monde pour voir ces lieux

    Chacun chez soit
    J’ai la politesse de ne pas imposer du Raphael ou du Tintoret dans un musée d’art moderne, j’aimerais qu’on arrêter de saquager et défiguré mon patrimoine culturel et mon champs de vision

    Cette arrogance c’est la même que l’arrogance irrespectueuse et haineuse de la maçonnerie du GODF, un vrais cancer pour la France

    on connait la musique
    Si tu aime pas c’est que tu es une merde un con un ringard, un réac

    cause toujours et dégage ta merde, sinon on va la dégager nous même


  • #1015289
    le 29/10/2014 par martin gale
    Éric Zemmour sur l’art contemporain

    Zemmour est une soupape qui sert a detruire les discours de Soral et de Dieudo comme quoi le totalitarisme est en marche en France et que la liberte d’expression n’existe plus sur certains sujets.
    Malheureusement, il peut tout au plus servir a nous ecoeurerles uns les autres : Pour ceux qui connaissent la dissidence, il renforce le sentiment du 2 poids 2 mesures, quant au reste de moutons analphabetes, a les degouter de la verite, et du reel.


Afficher les commentaires suivants