Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : la police politique "antifa" traque et agresse un néo-nazi

Dimanche 17 septembre, la photographie d’un sympathisant néonazi dans un bus de Seattle a été diffusée sur Twitter et sur le forum Reddit. Il a été violemment agressé…

Moins de deux heures se seront écoulées entre la publication de la photo d’un néonazi sur Twitter et son agression. Dimanche 17 septembre, un militant antifasciste publie sur le réseau social une photo, reçue d’un tiers, d’un homme assis dans un bus arborant un brassard surmonté d’une croix gammée. Dans un premier message il écrit : « Une m**de nazi a été vue sur la ligne D en direction du centre-ville de Seattle. Les usagers me disent qu’il aurait harcelé un homme noir dans le bus. »

 

 

Entre-temps, plusieurs internautes reprennent l’information et signalent la présence de l’homme au brassard nazi, ajoutant parfois sa localisation précise. Jusqu’à ce qu’émerge quelques minutes plus tard une vidéo (violente) de ce même militant d’extrême droite, entouré de plusieurs passants et violemment frappé au visage par l’un d’eux.

 

 

La police de Seattle a confirmé, toujours sur Twitter, être intervenue dimanche : « Nous avons reçu plusieurs signalements à propos d’un homme, provoquant et portant une croix gammée (…) la police s’est rendue sur les lieux en cinq minutes et a constaté que l’homme en question était à terre. Il a refusé de donner plus de détails à propos de cet incident et est parti après avoir enlevé son brassard. »

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Qu’y a-t-il vraiment dans Mein Kampf ?
Pour le savoir, se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

Sur les 70 ans de retard de la lutte « antifasciste »,
chez Kontre Kulture :

 

La violence antifa, sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents