Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’art de se divertir au royaume de France

 

 

À ne pas manquer chez Kontre Kulture,
La Légende noire du Moyen Âge de Claire Colombi :

 

Redécouvrir l’histoire de France avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1809199
    le 28/09/2017 par Pierre-Albert Espénel
    L’art de se divertir au royaume de France

    Le commentaire est à coté de la plaque par rapport aux illustrations. Exemples :
    Les soi disant divertissements d’hiver alors qu’on voit un artisan travailler.
    Le jeu de "paume" alors qu’on voit les joueurs la raquette à la main.
    Quelle foi à apporter à ce genre de documentaire ?
    Résultat j’ai zappé après une minute.

     

    • #1809300
      le 28/09/2017 par No Passaran-Tamplan
      L’art de se divertir au royaume de France

      Ça a un peu changé avec la RAIE-publique !!
      On se divertit autrement aujourd’hui (il faut dire qu’on a fait beaucoup de progrès )



      https://www.youtube.com/user/SACRvideos
      https://www.actionroyaliste.fr/




      Vive le Christ-Roi de France


    • #1809347

      Pierre-Albert, vous me semblez malhonnête...
      Quand on voit un artisan travailler c’est pour illustrer le fait que les artisans travaillaient moins...Assez cohérent me semble-t-il.
      Le jeu de paume est l’ancêtre de tous les sports de raquette et comme les illustrations de personnes jouant avec leur paume se font rares... et oui si vous produisiez du contenu vous sauriez que parfois les illustrations remontant à plusieurs siècles sont difficiles à trouver. Du coup l’illustration semble très cohérente. Si vous voulez approfondir le sujet que vous semblez mal maîtriser, je vous invite à consulter les sources en description de la vidéo sur Youtube.
      PS : il n’y a pas de foi à apporter seulement un point de départ au débat, à la réflexion.
      Bonne journée


    • #1809743
      le 28/09/2017 par Mojo Risin
      L’art de se divertir au royaume de France

      @Pierre-Albert

      Une minute ? Vous êtes un zappeur précoce !
      Je suis cette chaîne, découverte cet été grace à E et R. Et je n’ai jamais constaté de manquements au sérieux nécessaire à l’exercice de l’Histoire. Au contraire le difficile exercice du format court est parfaitement tenu. Il répond à deux objectifs possibles : l’initiation ou la piqure de rappel.
      Tenter de discréditer un travail de salubrité publique en fabricant une accusation fallacieuse c’est digne du procès de... Bon, j’arrète là. L’histoire n’est jamais sans danger. Saluons plutôt ceux qui la serve.


  • #1809218
    le 28/09/2017 par sa majesté
    L’art de se divertir au royaume de France

    Bien content de ne pas être né à cette époque où l’espérance de vie n’ atteignaitt pas plus de 40 ans et qu’1 enfant sur 2 mourrait dès la naissance. Il faut vraiment être désespéré de venir à envier cette époque. D’ailleurs, je crois même qu’à cette époque il y avait encore la servitude et que bcp de gens crevaient de faim comme se fut le cas sous Louis XI.

     

    • #1809305

      Espérance de vie de 40 ans et 1 enfant sur 2 qui ne dépassait pas 1 an, ça signifie ni plus ni moins que les gens vivaient jusqu’à l’âge de 80 ans en moyenne.
      Les chiffres de l’espérance de vie ne sont flatteurs que dans les sociétés où beaucoup d’enfants survivent aux premières années.

      D’ailleurs, comme les gens vont commencer à vivre de moins en moins vieux avec toutes les saletés qu’ils mangent, respirent, se tartinent le corps et que les enfants se porteront toujours aussi bien, les sociétés occidentales vont certainement créer un nouvel indice pour cacher la future baisse de l’espérance de vie...


    • #1809333

      Il est délicat de juger le passé en fonction du présent, car entre temps il y a eu le progrès. Il est préférable de rechercher où l’on vivait mieux à la même époque.


    • #1809351
      le 28/09/2017 par Fiat Lux
      L’art de se divertir au royaume de France

      T’as raison charlie.Vie en ripouxblique qui a pratiqué des génocides et organisé le meurtre en masse pendant ses guerres.
      Il n’y a avait pas de pesticides a l’époque,aucune "révolution industrielle".Ils ont vécu et cultivé aux gré des saisons et aux aléas climatiques.Et malheureusement toutes les années n’ont pas étaient bonnes.D’ou des famines.
      Commentaire navrant de ta part.Tu penses qu’en France aujourd’hui tout le monde mange a sa faim malgré la mécanisation,les engrais ???
      Tu illustres parfaitement le manuel républicain de nathan.


    • #1809446
      le 28/09/2017 par VaeVictis80
      L’art de se divertir au royaume de France

      Si le servage était une forme d’esclavage, n’en déplaise au royalistes, il ne faut pas non plus juger cette époque de cette manière, c’est assez spécieux.

      Il ne faut pas confondre progrès technique et vie en société. Si le progrès technique à effectivement apporté un confort indéniable (d’ailleurs la disparition des maladies, et l’espérance de vie sont bien plus dues à l’hygiène qu’a la médecine), cela n’a rien a voir avec la qualité de vie en société, et la simple joie d’être vivant. Tenez par exemple, la technologie était moins avancée dans les années 50-60-70, mais je vous met un billet que nombre de nos compatriotes préfèreraient vivre à cette époque, moi compris...


  • #1809297
    le 28/09/2017 par No Passaran-Tamplan
    L’art de se divertir au royaume de France

    Ça a un peu changé avec la RAIE-publique !!
    On se divertit autrement aujourd’hui (il faut dire qu’on a fait beaucoup de progrès )


  • #1809298
    le 28/09/2017 par Antinomas
    L’art de se divertir au royaume de France

    Il faudra informer Mélenchon...


  • #1809523
    le 28/09/2017 par Francois Desvignes
    L’art de se divertir au royaume de France

    Les 90 jours de congés, c’est présenté de manière tronquée :

    - Il y a d’abord les jours de fête religieuse, de foires, et la fête de chaque corporation correspondant à son saint protecteur. mais comme vous le voyez tout le monde ne part pas tout le temps en vacances au même moment pour les mêmes causes, si bien que vu de l’extérieur la ville, le village, la campagne est toujours en activité au moins partielle (sauf jours religieusement chômés)

    - Ensuite, il y a les jours où on ne peut pas travailler : par exemple, le cultivateur en hiver, le maçon par temps de pluie, le chasseur pendant la reproduction.

    - Enfin, dans une journée travaillée, toute la journée n’est pas toujours travaillée : par exemple, les moissons s’arrêtent entre 12H00 et Trois heures. Ou on fait commencer très tot les vendanges pour les arrêter plus tôt dans la journée, notamment pou les vendanges tardives, permettant ainsi aux ouvriers de bénéficier d’un congé partiel.Même chose avec l’industrie et l’artisanat où la durée de travail se cale sur la durée du jour, plus longue en été, moins longue en hiver.

    En cumulant tout, on arrive à 60,70, 90 jours de congés.

    En fait notre situation est très voisine de la leur pour en définitive les mêmes causes : il y a ce que la loi dit et ce que la nature tolère.

    Si vous voulez faire travailler un homme 8 heures d’affilé, il en travaillera trois, pleinement, deux partiellement, et le reste il fera semblant. Ou tombera malade, le mois suivant.

    Et à la fin de l’année, invariablement il aura pris ce que la loi n’aura pas voulu lui donner : ses 90 jours.

    Pourtant, leur époque était meilleure que la nôtre parce que leur loi était moins tricheuse que les nôtres : en effet, la tricherie de notre ouvrier n’ est que la réponse à la tricherie préalable de la loi, qui demande un travail sans organiser en contre partie une réparation physique suffisante de la perte d’énergie qu’il représente.